Traitement coques aciers

Bonjour, heureux nouveau (triste ?) propriétaire d'un rêve d'antilles... Je cherche des lumières sur les traitements de coque acier. Bateau sorti de l'eau récemment, j'ai constaté que le primaire, l'inter et l'antifouling ont sauté sur le safran (dans l'axe des mouvement d'eau dus à l'hélice), et à proximité de 2 passes coques (WC & moteur).

1° - Est-ce normal que traitement parte localement? (NB : pas de rouille sur les zones à nues)
2° - Peut on traiter localement ces zones sans retraiter tte la coque ?
3° - Comment faire le traitement ? : a) Papier de verre 40 pour faire sauter traitement à proximité de l'acier mis à nu; b) acide Phospho; c) rincage eau savonneuse + acétone; d) primaire ; e) inter ; f) antifouling (2 ou 3 couches...).
4° - Pour les passes coques, faut il les poser une fois le primaire et l'inter faits, ou bien qd l'antifouling est passé ?

Merci de vos éclaircissements à l'avance et bon vent !

L'équipage
07 fév. 2010
08 fév. 2010
0

je te conseil
fortement un sablage locale et meme plus puis d appliquer le traitement que tu aura choisi

08 fév. 2010
0

Traitement coque acier
Bonjour

A mon avis , un sablage n'est pas indispensable pour traiter une petite zone du safran . Tu peux très bien mettre la zone en question a nu avec une brosse rotative montée sur un outil electro-portatif .Il existe des brosses spéciales qui ressemblent a un hérisson en caoutchouc , dont chaque pointe est en acier : même effet que le sablage . Mais elles s'usent assez vite , donc valable pour des surfaces relativement réduites. Ensuite , une très bonne solution est de passer immédiatement sur le métal nu du Zn95 , qui est du zinc liquide a 95% . Tu verras qu'après 10mn , il sera impossible de séparer le zinc du métal , même a la brosse métallique , car il ne s'agit pas d'une peinture mais d'un choupage qui s'est intégré au métal par réaction électrogalvanitique . Ensuite , traitement normal : primaire + peinture + antifouling . Si tu en as le courage , fais tout de suite l'ensemble du safran , c'est toujours mieux q'un traitement local .

Amicalement - Joël

08 fév. 2010
0

Zn95
Bonjour,

j'ai le même genre de problème sur la quille d'un Serpentaire 7.50 DL , le choupage d'origine n'a pas été corect. Ma question est : où se procurer du Zn 95 en Bretagne(56)?
Merci de m'éclairer.

Cordialement.

AM.

08 fév. 2010
0

biensur

le zinc dans l'eau c'est une anode ni plus ni moins ça sert à rien ..et c'est m^me tres efficace pour decoller le peinture qui est dessus s'il y a une eraflure ou une fuite électrique.

08 fév. 2010
0

zinc
Une question bête. Si on met du zinc sur de l'acier, n'est-ce pas la même chose que la pose d'une anode zinc sur un moteur ou une quille ? Dans ce cas ne risque-t-on pas de voir disparaitre le zinc avec le phénoméne éléctrolytique ?

08 fév. 2010
0

Un point important
Mafate nous dit qu'il n'a pas de rouille sur les zones à nu. A mon avis cela signifique sa coque est chouppée correctement. Perso je ne sablerais surtout pas, ni ne poncerais de trop, pour justement ne pas abîmer le chouppage. Juste refaire les peintures, primer, inter et antifouling.

Quant à dire que le chouppage ne sert à rien que c'est une anode qui fait sauter la peinture... je pense que c'est faux.

Je ne l'expliquerai pas au niveau électrique parce que j'ai l'impression que plus je m'y connais, moins j'en sais!!

Mais je peux dire que sur mon bateau bien chouppé il y a 25 ans il n'y a ni rouille sur la coque, ni peinture qui saute. Les traces de rouille que j'ai viennent des trous supplémentaires que j'ai faits pour le portique ou l'extension de l'étrave.

Un jour j'ai même frotté un ponton en bois lors d'un coup de vent. La peinture était partie sur une surface circulaire de 30 cm de diam. On voyait le chouppage. Pendant des mois c'est resté ainsi sans rouiller. Puis lorsque j'ai eu l'occasion, j'ai enduit au mastic polyester pour rattrapper l'épaisseur de la peinture, puis peinture. C'est ainsi depuis 5 ans. Pas de rouille, pas de peinture qui saute. Nickel

Michel

08 fév. 2010
0

Merci à tous
... de la rapidité de vos réponses ! Habitant à bord, je n'ai pas tjrs le net à porté de main... surtt en cette période de bricolage intense !

Bref, en effet, pour le safran je pensais plus passer légèrement à disqueuse pour supprimer le début d'oxydation du à l'air ambiant. Cela semble moins difficile à gérer.
Autre question !! :
Mes anodes sont boulonnées (pratique pour les changer sous l'eau avec un bloc). Cependant, celles du safran sont particulières... plaquées contre tole safran sur un morceau de chambre à air, boulonnées (boulon noyé dans du mastic). Du coup l'électrolyse ne s'effectue que sur la partie exposée l'eau (la diff de potentiel passe par le boulon, lui même n'est pas attaqué, car protégé par du mastic -si je comprends bien). Est ce suffisant compte tenu de la peinture qui ne tient pas sur le safran ?
Et quelle est la quantité idéal d'anode ? A proximité des passes coques métal, mais autrement ?

Re merci à tous !
Et tata ! (salut local)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

Souvenir d'été

  • 4.5 (93)

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

novembre 2021