Trainer un bout en traversée ?

Il semble que certains traînent un bout relativement long en traversée. Ceci afin de pouvoir se récupérer en cas de chute à la mer.
Que pensez vous de cette technique?

L'équipage
01 juil. 2006
01 juil. 2006
0

Pas sûr
d'être capable d'attraper le bout, de s'y tenir et de se déhaler jusqu'au bateau, même à 4 ou 5 noeuds... en tout cas pas moi !

Mon chat peut-être, mais il pèse 5 kg et il a des griffes ! ;-)

Et ça doir bien freiner le bateau...

_/)

01 juil. 2006
0

Ca devrait tout de même le faire
1- tu dois avoir le temps de la saisir, sachant qu'à 5 noeuds tu ne fais jamais que 2,5 m/s et que ton aussière de 20 mètres mettra 8 secondes à défiler devant toi. Dans la plupart des situations tu devrait avoir les réflexes de ..., dans les autres, bast !

2- s'en faire une boucle (autour du bras ? autour du corp) doit être faisable, histoire de garder le contact sans s'épuiser, sauver les meubles quoi.

3- une fois attaché tu as le loisir de réfléchir et de prendre du temps.

J'ai pas dit que c'était idéal et 100% et tout et tout mais c'est certainement moins immédiatement définitif qu'avec pas de bout.

Parmis les quelques consignes impératives à mon bord, il y a l'aussière de 20m qui traine à l'eau pendant la baignade (et en plus moi j'aime pas l'eau, sauf pour caréner, donc y en a un qui reste à bord). Y a eu des surprises, l'idée de l'aussière a été approuvée par tous, à la longue.

bon, c'est pas en route, mais tout de même.

Au fait, quid de l'aussière faisant tout le tour du bateau en guirlande dans les chandeliers, surtout si haut franc bord (c.a.d toujours) ?

Yves.

01 juil. 2006
0

je me suis souvent posé cette question
pas sur effectivement de pouvoir remonter sans points d'accroche. peut-être en faisant des boucles tous les 50 cms, faudrait faire des essais pour savoir. ce qui est sûr, c'est qu'on doit être très motivé dans ces situations.
Une bonne méthode consiste à relier le bout sur une barre franche de sorte à faire loffer le bateau jusqu'a l'arrêt. Mais barre franche uniquement.

01 juil. 2006
0

quand j'étais jeune.......
le coup du bout était obligatoire dans mon esprit, et comme je suis, j'étais plutot sportif, je pouvais remonter qu'avec une seule main ;-) ;-) ;-)
je tentai l'expérience régulièrement, par jeu, pour me laver et autre bétise du bon temps
le chat lui remontait par le régulateur, il l'a fait une fois par mauvais temps
maintenant, je crois que je la mettrais encore cette ligne de la derniére chance :-) :-) :-)

01 juil. 2006
0

les seuls trucs
qui traînent derrière mon canot', ce sont les lignes de pêche.......sinon, je n'aime pas avoir des trucs dans l'eau, même en grande nav, on peut avoir des manoeuvres urgentes à faire, à la voile, mais aussi au moteur et là, le risque de prendre le bout' dans l'hélice est grand....
Je préfère prendre les précautions pour rester à bord ! ! !

J'aime bien, les enfants aussi, par contre quand il fait très chaud me laisser traîner derrière le bateau, mais c'est du ponctuel.
Les puristes diront que ça ralentit le bateau, c'est vrai, surtout si vous y mettez des boucles, des défenses...........et des casseroles si vous êtes" just married" ! ! !

Bonnes navs
Michel

01 juil. 2006
0

Le
bout peut etre utile si l'on est pas seul, ça permet de rester à proximité du boat le temps que les équipiers sortent du bateau et réagissent.
Par contre j'avais vu un systeme en étude avec d'un coté du bout une planche de morey de l'autre un sceau et entre les deux une poulie. Quand la personne tombe à l'eau et s'accroche à la planche, le sceau tombe à l'eau et ainsi exerce une traction qui permet de revenir au boat...

Séb

01 juil. 2006
0

dangereux
dans certains coins de trainer les enfants sous le nez des requins....

02 juil. 2006
0

en réponse à nostria
les lignes de peche qui trainent tout le temps, sont le meilleur moyen de les casser, les perdre et au prix du matos...je les mets ponctuellement selon les besoins ou le moment propice...je parle de naves de plusieurs jours bien-sur...pour une sortie à la journée c'est totalement diff...
le bout à la traine, ce n'est pas de la ficelle :-)et est remonté avant chaque maneuvre contraignante, bien-sur ca a raté parfois, mais les plus gros problèmes ds ce registre ont tjrs été avec les lignes de péches surtout quand tu t'amuse à en mettre 3...
mais c'est une certitude qu'en 42 pieds à 7nds, remonter à bord est un exercice digne d'un numéro de cirque :-)

01 juil. 2006
0

Sauf...
...si tu veux pêcher au vif ...

01 juil. 2006
0

J'ai des doutes....
Pour attraper ce bout, encore faudrait-il tomber à peu près sur lui et émerger immédiatement avec vision et idées claires.
Je coirs qu'il faut avant tout éviter de passer par dessus les filières. Cela implique donc harnais avec longe réglée aussi court que possible. Pour les équipiers dans le cockpit : ligne(s) de vie au fond du cockpit.
Les harnais/brassières à gonflement automatiques sont légers et favciles à porter, même en T.shirt.
C'est certainement la meilleure garantie.
En plus, il arrivera bien un jour où on oubliera de rentrer le bout avant de faire une marche arrière et alors là!!!

02 juil. 2006
0

De mémoire,
Il me semble qu'Alain Gerbault s'en était sorti grâce à sa ligne de traîne...

02 juil. 2006
0

Tu en met une toi?
MOI , jamais !!!sauf pour les maquereaux ,et il semble que pour cette année !! :-(bof ,de toutes façons je bosse tout l été!! ;-)pas mdr sur ce coup!!

02 juil. 2006
0

et les autres,
ne sont malheureusement plus la pour nous dire si cela fonctionne,
cependant j'ai fait le test de me faire tirer dans l'eau par un bout,au debut je tenais, puis on boit tres vite une tasse puis deux,
alors je me suis mis sur le dos , mais tres instable pour se maintenir.
puis la fatigue arrive, quand a revenir vers le bateau........!!!
cela marche mais avec 2 OU 3 noeuds maxi (pour moi) et acette vitesse le risque de tomber a l'eau est faible.
donc pour moi la longe courte est la meilleure prevention
Maurice.

02 juil. 2006
0

tu as raison , maurice
D ailleurs ,je ne sais plus ou ,j ai lu l épisode ou un couple ,ce baignant, avec,bout autour du corps ,mais voiles hautes avaient dut !abandonner leur bout pour ne pas finir noyés!! le bateau est rentré seul !! ;-)

02 juil. 2006
0

A voir
Dans ce cas il faudrai peut être l'accrocher sur le coté du bateau pour lui donner une tendance à loffer, on peut y mettre une ancre flottante rangée dans un sac pour aider...

Ou alors le relier avec une garcette "fusible" qui casserai en cas de tension forte (liée à un taquet capable de tenir la traction pendant la traine) le bout relié à la barre prévu pour mettre en panne en cas de tension. Un dispositif pour choquer la GV n'est pas interdit et ne devrai pas être trop compliqué à faire.

Au fait y a t'il des cas de personnes tombées à la mer sauvées par la ligne de traine! (aïe!)

02 juil. 2006
0

pour se motiver à remonter à bord
il suffit d'accrocher un aileron de requin au bout du filin.
:tesur:

02 juil. 2006
0

en réponse à idf
cette hiver à coté de chez toi (valence) j'ai participé au montage d'un étage...on a installé des IPN et des bastaings espacés de 80cm, le tout à 3m de haut sur une surface de 50m2
le déplacement la dessus était laborieux, lent et réfléchi, pourtant dés que l'on a installédes des voutins en cp de 5mn, incapable de soutenir une personne pourtant, je me déplacai comme à terre, j'avais perdu ma maladresse...
l'effet psy est tellement important, regarde les bleus :-) :-) :-)
maintenant si la longe fait à certains cet effet, I understand :-D

02 juil. 2006
0

Ho ,
J avais vu ce que tu voulais dire la premiére fois !!! :-) par contre l exemple par les bleus ????tu as fait une chute de trois métres et tu es pleins de bleus ??? ;-mdr :-D :-D :-D

04 juil. 2006
0

Pourquoi faire compliqué ?
Il suffit simplement de laisser trainer un bout dans l'eau qui passe par le pilote :
Le bout dans l'eau, c'est le déclancheur pour faire virer le bateau (avec une petite garcette comme sécurité, c'est elle qui déclanche le système en cassant, sans casser le pilote) ; et là, vous avez le temps de remonter à bord (faut pas trainer quand même).
c'est pas clair ce que je viens de dire mais c'est testé et approuvé !

MooTEA

04 juil. 2006
0

possible mais déconseiller de compter dessus !
jusqu'à 6,5 nds c'est possible de se faire trainer par un bateau et remonter a bord tout seul (s'il y a une jupe) ... par contre je n'ai jamais fait l'essai de me laisser tomber a l'eau sans le bout pour l'attraper apres, faudrai que j'essayes.
A chaque fois que j'essaye je saute avec le bout déjà dans les mains :-)

mais bon c'est pour le plaisir de se faire trainer (je suis en combinaison de planche).

Par contre je doute que completement habillé, avec en plus le gilet qui s'est gonglé ca soit faisable, donc dans la pratique je ne compterai pas dessus.

Mais par mer calme avec un équipage en qui vous avait confiance c'est fun (et un moteur au cas où, c'est pas plus dangereux que ceux qui font du ski nautique et c'est sensass ) :-D

05 juil. 2006
0

oui
Je confirme qu'il est possible de remonter un bout d'une vingtaine de metre a condition d'etre en bonne condition et de ne pas passer 20 minutes a la traine car alors cela devient difficile avec la fatigue. A 5 Kts il n'y a pas de probleme, a 6 ca commence a tirer vraiment et la vague "d'etrave" provoquee par le corps n'aide pas.
Dans tous les cas, une echelle de bain assez longue est un minimum sachant que celle ci remonte en surface avec la vitesse, une jupe en plus donne plus de chance.
Sauter par dessus bord et attrapper le bout ne pose aucun probleme a condition de bien le chercher sous l'eau pour l'attrapper dans la remontee.
Le choc dans les bras ne pose aucun probleme non plus.

Par contre lors d'une chute surprise les conditions ne sont peut etre pas du tout les memes!

04 juil. 2006
0

sont-ce des essais en vrai
Diomeda, tu confirme donc par un essai en vrai grandeur qu'il est possible de se faire trainer à 6 noeuds.

Pour ce qui est de tomber à l'eau et de se ratrapper au bout, j'ai moins d'inquiètude, 20 m de bout ça défile en 7 secondes à 6 noeuds, ça doit être faisable. Bon, y a un truc un peu craignos pour une expérimentation c'est le moment ou la prise va prendre et ou tu te retrouvera brutalement projeté vers l'avant à 6 noeuds, j'espère que le bras tiendra ;-)
Mais si tu saute avec le bout déjà à la main et que tu puisse l'écrire après c'est soit que tu es un faux gaucher (ou droitier) soit que ça a résisté.

Yves.

04 juil. 2006
0

j'ai lu recement ..
dans une revue nautique, ce système pour se récupérer, harbais mis, avec deux mousquetons, et un bon couteau :
1/ un bout court à l'exterieur des filières, et revient à l'arrière près de l'echelle de bain.
2/ le gars tombe à l'eau, la retenue du harnais passe +/- entre deux filières, le gars est trainé dans l'eau.
3/ il mets son 2ème mousqueton dans le bout exterieur.
4/ il coupe sa première retenue avec son couteau.
5/ et il revient par l'arrière.

Vous pigez le principe ??
Es-ce que cela pourrait marcher ????

04 juil. 2006
0

plus simple encore
je vais trainer un bout auquel j'attacherai un jet-ski, avec un bout à la traine car on se fait vite jeter d'un jet-ski....

04 juil. 2006
0

La version gore...
Le bout traînant depuis trois semaines de navigation est couvert de coquillages...

... et on l'attrape à mains nues ? :tesur:

_/)

05 juil. 2006
0

Vous êtes tous des fous !
Qui n'a pas déjà essayé de se laisser trainer derrière le bateau ? c'est marrant, il fait beau, la mer est belle, on est en maillot, quel plaisir !
mais lorsque vous tombez à l'eau, c'est pas dans les mêmes conditions !
Pour avoir essayé, croyez moi, la seule solution est de stopper le bateau.
Le bout doit passer par le pilote pour le faire virer, cela vous laisse le temps de rattraper le bateau, toujours grace à ce bout.

amha bienzur

MooTEA

05 juil. 2006
0

bien sur
c'est un super jacuzzi, mummmmm

05 juil. 2006
0

oh
Il me parait egalement que c'est tres agreable a fair ependant la croisiere avec les enfants et les amis.
Mais je ne me vois pas trainer un bout en permanence derriere, un vrai piege a tout, un frein, qui sera la premiere chose a venir se mettre dans le safran ou l'helice a la moindre difficulte, et comme dit plus haut sera tres vite gras ou plein de coquillage donc impossible a attrapper.
Sans parler que plonger du bateau en tenue de bain pour jouer a rattrapper le bout, est tres amusant, mais je ne suis vraiment pas sur du coup lorsque la surprise est la et on est en tenue d'hiver.

J'aurais juste l'honetete d'avouer que je suis tomber a l'eau une fois dans des conditions ou ce bout eut ete parfait!!!ce n'etait pas l'ete mais la chance etait la!

05 juil. 200616 juin 2020
0

c'est une technique qui permet
d'attraper des requins . A la pèche on dit volontiers à gros appat, gros poisson :-) :-) photo : requin renard, 290 kg, péché à 15 milles de st cyprien avec maquereau espagnol d'1 kg.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

Souvenir d'été

  • 4.5 (189)

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

novembre 2021