Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les batteries WINSTON 3V et 12V

Bonjour,

On peut lire absolument tout et son contraire sur les batteries Lithium. C'est vrai qu'il y a Lithium et Lithium, c'est à dire beaucoup de variantes en terme de conception et qualité.

Je ne vais parler que des batteries LiFeYPO4 WINSTON conçues et fabriquées par THUNER-SKY. S'il y une dizaine d'années, j'ai pu faire des essais dans le cadre professionnel et obtenir des informations et documents, je ne pouvais pas me permettre de les diffuser par déontologie.

Mais une récente recherche sur le site de THUNDER-SKY, le concepteur et fabricant des batteries WINSTON m'a permis de voir que la plupart des informations sur les essais de qualification des batteries WINSTON, réalisés pour leurs gros clients à l'époque, sont désormais sur leur site dans l' "operator's manual" (page 45 à 63 de ce document). Ils y donnent les spécifications des essais que leurs batteries ont satisfait, dont l'incendie, le court-circuit, la charge par grand froid (-45°C), les surtensions, etc ...

On trouve aussi sur le site les spécifications de tous les produits WINSTON avec toutes les informations utiles.

en.thundersky-winston.com[...]/

Il est facile, en lisant ces informations du fabricant, de voir que ces batteries peuvent être installées facilement sans aucune électronique additionnelle si on installe des 12V (LiFeYPO4 sans BMS intégré) qui se mettent en parallèle sans problème. Les batteries LiFeYPO4 fabriquées par THUNDER-SKY vont réellement au-delà des limites des batteries plomb dans tous les domaines. Attention de ne pas extrapoler aux autres batteries Lithium qui peuvent être très différentes. THUNDER-SKY a déposé de nombreux brevets et a une qualité de conception et de fabrication certaine.

Chacun est libre de ne pas respecter les préconisation de THUNDER-SKY pour les batteries WINSTON. j'espère qu'avec ces documents, on lira moins de choses en total décalage avec les prescriptions du fabricant des WINSTON..

Ces batteries performantes, robustes et sûres ne règlent pas tout. Si elles permettent d'augmenter significativement la capacité de nos parcs de batteries, cela ne nous dispense pas, lorsque le bateau n'est plus à quai pendant une semaine ou plus, de devoir produire au moins autant d'énergie que celle qui est consommée. Il est malheureusement clair que la plupart des alternateurs de nos moteurs et leur(s) courroie(s) sont incapables de pouvoir recharger 200 ou 400Ah en quelques heures. La tension élevée des batteries LiFeYPO4 fait que l'alternateur du moteur ne délivrera qu'une partie de sa puissance nominale. Il faut donc être conscient qu'une dizaine d'heures peuvent parfois être nécessaires pour recharger ces batteries avec ce seul alternateur. Si on ne produit pas assez, il faut absolument consommer moins ou prévoir d'autres moyens de charge ...

L'équipage

20 oct. 2021
20 oct. 2021
0

Milles excuses pour avoir écorché le nom du fabricant THUNDER-SKY.

L' "Operator's manual" qui est trop volumineux (21,4 MB) ne peut pas être chargé sur le site Hisse&Ho. Il est téléchargeable sur la page du site de THUNDER-SKY dont le lien est plus haut

20 oct. 2021
1

juste une question, tu parles de mettre des batteries en parallèle...
C'est ok pour ne pas avoir d'electronique dans cette situation, puisque les batteries s'équilibre ainsi toute seule

par contre, pour faire du 12v (ou 12,5) il faut 4 batteries en SERIE.
et là, un BMS permet d'éviter de tout flinguer si une cellule venait à être un peu basse!
Ou au moins un équilibreur/contrôleur de tension

20 oct. 2021
0

J-Marc parle ici de batteries 12 V, (qui contiennent donc 4 éléments) et non d'éléments unitaires.
Je viens à l'instant d'en tester une neuve de 12 V, 90 Ah, 1080 Wh : sa capacité réelle est de 107 Ah soit 19% au dessus du nominal. S'en souvenir quand on compare les prix avec celles d'origine incertaine qui sont bien en dessous du nominal 😉

20 oct. 202120 oct. 2021
0

Ok autant pour moi, mais du coup il y a quand même de l’électronique à l’intérieur non?

Juste pour info, le fichier mis en ligne par J-marc concerne des cellules de 3,2v...

20 oct. 202120 oct. 2021
0

Non il n'y a aucune électronique à l'intérieur.
Le fichier mis en ligne par J-Marc concerne à la fois les éléments simples de 3,2 V ET les batteries de 12,8 V, selon les pages, les tableaux et les figures.
Extrait de la page 20 ci-dessous

21 oct. 2021
0

😡
Au temps, pas autant.
😡

21 oct. 2021
0

Mon ami polmar, ta réaction est amusante !
Sache que les deux sont admis pour la langue française:
1/ au temps pour moi est utilisé depuis le XXème siècle, avec une origine dans le jargon militaire
2/ autant pour moi est plus ancien, autour du XVIIème siècle, et son usage est bien plus développé

Je suis loin d’être irréprochable en grammaire / orthographe et m’en excuse pour ceux que cela choque.

25 oct. 2021
0

Militaire, dans la marche, et plutot même la musique: on parle ici du temps, ou tempo, que l'on a raté.

20 oct. 2021
0

Il y a de très bonnes batteries WINSTON 12V qui n'ont pas de BMS interne car elles n'en ont absolument pas besoin grâce à la qualité de fabrication des 4 éléments de la batterie 12V. Pour remplacer des batteries 12V, n'est t-il pas plus simple et plus sûr d'acheter des batteries 12V qui peuvent être mises en parallèle comme les batteries au plomb en conservant les alternateurs, chargeurs et régulateurs existants. 4 batteries de 90 Ah font 360 Ah pour un poids total de 60 kg et toujours un emcombrement réduit.

On peut choisir d'acheter 4 éléments de 3V pour les mettre en série. Le problème est qu'avec pas de chance, il est alors possible d'avoir des éléments différents ou plus ou moins déchargés au départ. Un BMS est alors préconisé par le fabricant. Mais j'ai lu que certains héonautes ont installé des batteries WINSTON sans BMS et qu'ils n'avaient pas noté de différence de tension entre les éléments après plusieurs années, cela ne m'étonne pas. J'ai aussi lu que certains héonautes savaient très bien équilibrer les éléments avant de les installer en commençant par les mettre tous en parallèle un certain temps. Mais cela me semble tellement plus simple de mettre des bonnes batteries 12V LiFeYPO4 sur son bateau.

Par contre, la plupart des BMS équilibrent les éléments une fois la charge complètement terminée, soit à la tension normale de fin de charge. Je crains donc que les BMS installés sur des éléments chargés en dessous des tensions préconisées par le fabricant ne soient d'aucune utilité.

20 oct. 2021
-4

Il faut un équilibrage actif, pour un équilibrage sur tout la courbe de charge décharge... pas à la portée d’un BMS Aliexpress...

20 oct. 2021
0

Bof, mes batteries Winston ont plus de 6 ans et je vis à bord. Je n'ai ni BMS ni "équilibreur", je contrôle de manière très épisodique et je fais un équilibrage manuel en moyenne une fois par an.
L'important c'est de ne pas avoir de déséquilibre important en fin de charge, de toute façon sur la partie plate de la courbe il n'y a JAMAIS de déséquilibre, et tout à fait en bas on évite d'y aller, j'ai une sécurité tension basse pour ça.
Ca m'amuse quand je vois certains craindre un déséquilibrage soudain et brutal de leurs éléments LFP ( c'est sans doute le souvenir des éléments plomb qui se mettent en court-circuit sans prévenir); Cela n'arrive jamais, le vieillissement des éléments LFP se traduit par une baisse de capacité et une augmentation de la résistance interne. Ajouter un tas d'électronique plus ou moins fiable ne fait qu'augmenter le risque de panne destructrice ... et éventuellement de déséquilibre !
Bien sûr en usage traction c'est une autre histoire, avec un grand nombre d'éléments en série et de forts courants de charge et de décharge. Dans ce cas un contrôle electronique est indispensable, mais ce n'est plus du bricolage.

20 oct. 2021
0

J'ai des 12v 40AH de chez eux qui sont vraiment excellentes pour mon moteur d'annexe. Si elle ont une capacité réelle supérieure à la capacité annoncée (je ne l'ai pas mesurée pour vérifier), ça expliquerait en partie la bonne surprise en terme d'autonomie sur mon annexe.

@ J-Marc et matelot@19001 quand vous dites qu'on peux les mettre en // sans ajout d'électronique, voulez vous dire qu'on pourrait les utiliser en servitude sans BMS juste en les mettant à la place des classiques plomb?
On aurait alors qu'a ajuster les tensions de charge et surveiller la tension basse à la décharge pour remplacer des batteries classiques? C'est un peu ce que sous-entends le distributeur ev-power mais bon, on ne sais pas ou s'arrête le coté marketing dans ces cas la...

20 oct. 2021
0

Affirmatif. Il n'y a rien à modifier sur le bateau avec plusieurs 12V en //. Cela sera infiniment plus robuste que les batteries au plomb.

Pour la capacité, elle est définie pour certaines conditions. Mais on voit sur certaines courbes du fabricant qu'avec un faible courant de décharge et en allant jusqu'à 10V, on peut facilement tirer 110% de la capacité nominale. Mais le fabricant ne le conseille pas car quand la batterie n'a presque plus rien dans le ventre, on passe très très vite de 10V à la détérioration si le courant de décharge est important.

20 oct. 2021
0

Merci pour la confirmation, j'avais envisagé de mettre ces batteries la quand j'ai remplacé mes servitudes, surtout car j'aurais voulu augmenter la capacité sans pouvoir augmenter le volume (le coffre à batterie est petit) et puis au final je suis parti sur de l'AGM car je l'ai fais un peu dans l'urgence et n'avait pas eu le temps de bien réfléchir la chose ... sans doute une erreur, mais bon, c'est fait.

21 oct. 2021
0

Pas besoin de descendre à 10 V pour mesurer une capacité réelle supérieure au nominal.
Je l'ai fait à 11,6 V et obtenu 107 Ah pour un nominal de 90 Ah.
De toute façon l'énergie restituée entre 11,6 V et 10 V est vraiment minime, comme on peut le voir sur les courbes. Ce n'est pas là que la différence se fait.

20 oct. 2021
0

Je doute que les fabricants d'électronique aient réalisé autant d'essais de batteries que THUNDER-SKY et ses clients industriels. Les Winstons sont plus lourdes que d'autres mais il ne doit pas y avoir vraiment le choix pour arriver à respecter toutes les certifications et essais de qualification.

20 oct. 2021
0

Sans doute de bonnes batteries… mais plus cher que du victron quand même (!!!)

20 oct. 2021
0

Une Victron au plomb ?
Une Winston 12 V 90 Ah est à 406 € HT chez GWL.

20 oct. 2021
0

J’ai pas vu ces prix: allo.solar[...]er.html
964euros pour 90ah

20 oct. 2021
0

Je viens de concocter la version 2.0 de mon installation, j'ai supprimé complètement les batteries au plomb. J'ai installé une Winston 90 Ah qui m'a coûté 540 € TTC livrée, et débarqué deux batteries AGM spirale Optima 55 Ah dont le prix de la paire est du même ordre ! Et ce pour un service rendu incomparable.
Mes éléments Winston achetés en 2015 sont toujours là bien sûr 😁

20 oct. 2021
0

Tu as un lien?

20 oct. 2021
0

Oui, rien de très original :
shop.gwl.eu[...]AH.html
C'était déjà chez eux que j'avais acheté mes batteries en 2015. C'est le plus gros importateur européen.

20 oct. 2021
0

Bonjour

Normalement là
shop.gwl.eu[...]2V-1-1/

Le Moko

20 oct. 2021
0

Pour mon utilisation sur le moteur d'annexe, j'avais calculé que le cout de l'AH était plus avantageux sur la LifePo4 que sur une batterie plomb (grâce au nombre de cycles plus important).
Ceci en plus de tous les autres avantages (poids, encombrement, recharge rapide, etc)

21 oct. 2021
0

Avec ce fil, je voulais parler des WINSTON 12V LiFeYPO4 qui permettent de remplacer facilement les batteries 12V sans rien modifier au circuit électrique.

Mais je l'ai aussi fait pour donner les infos officielles du fabricant pour ce qui concerne les éléments WINSTON 3V LiFeYPO4. J'avoue que j'étais un peu fatigué de lire des choses tellement alarmistes et insensées, y compris chez des fabricants de chargeurs ou autres.

J'espère aussi pouvoir éclairer les consommateurs que nous sommes sur la différence entre un matériel certifié et qualifié par rapport à d'autres dont on ne sait rien ou qui sont trompeurs. Je travaille depuis longtemps sur des matériels subissant des qualifications et certifications très lourdes puis un suivi qualité strict de la fabrication, mais cela permet réellement de garantir un fonctionnement fiable dans toutes les conditions. Je n'ai jamais travaillé pour l'automobile, mais je suis frappé par les progrès qu'il a pu y avoir dans cette industrie grâce aux exigences de grands constructeurs et aux normes qui ont été mises en place. Cela a permis de fiabiliser les voitures de certains constructeurs comme jamais et progressivement pousser vers le haut tout ce secteur et même que celui des composants haute température (125°C).

J'aimerai bien voir la même qualité sur ce qu'on achète très cher pour nos bateaux. J'ai l'impression qu'on en est encore loin. S'il y a eu des progrès importants dans les années 80 où certaines marques nous ont mis à la pointe de la technologie de l'époque, cela a bien changé depuis. Dommage qu'il n'y ait pas de grands industriels du secteur capables d'imposer des essais de qualification et certification à nos fabricants.

21 oct. 2021
2

Petite remarque ; 1 batterie 90AH coûte moins chère que 4 éléments 100AH...
Dommage qu'il n'y ait pas de batterie de capacité supérieure.

21 oct. 2021
0

Il est clair que ces batteries sont certainement de très bonne qualité.

Néanmoins :

Charger des batteries LiFeYPO4 en dessous de zéro degré Celsius crée des dommages irréversibles au cellules. Même si cette charge est acceptée par la batterie.

On peut voir aussi qu’un faible courant à été utilisé pour ce test (0,3C)

Cela est dû au caractéristiques des matériaux employés, quelque soient les fabricants.

Le résultat du test n’indique pas les conséquences à long terme sur la durée de vie de la batterie.

Dans ce document page 10 : ils indiquent qu’un BMS est obligatoire

Dans ce document page 18 : un BMS est le meilleur équipement pour assurer une longue vie à la batterie

21 oct. 2021
0

Le BMS est effectivement préconisé pour la mise en série d'éléments de 3V ou de batteries 12V. Absolument pas pour une batterie 12V WINSTON ou des batteries 12V Winston en parallèle. Les batteries 12V n'ont d'ailleurs pas de borne ou prise pour se connecter aux différents éléments à l'intérieur. Le BMS est seulement obligatoire avec les batteries 12V WINSTON quand on en met plusieurs en série pour avoir du 24, 36 ou 48V comme c'est bien expliqué dans le document.

Le fabricant n'indique nulle part que les batteries WINSTON sont endommagées de façon irréversible en dessous de zéro degré celsius. Ses essais de charge à 0,3C à -45°C correspondent à un courant de 30A pour une batterie de 90Ah.
Il y a plus de dix ans, les essais étaient réalisés à 0,3C et -25°C mais les batteries à qualifier passaient tous les essais de vieillissement et aux limites avant de passer les essais accidentels (feu, etc ...). Je ne comprends vraiment pas pourquoi ces batteries ne pourraient pas être chargées en dessous de 0°C alors qu'elles sont homologuées pour être installées sur des voitures où il fait beaucoup plus froid que chez nous.

21 oct. 2021
0

j ai besoin de 450 A en batterie plomb , quelle serait la capacité en lithium ?

21 oct. 202121 oct. 2021
0

450 A ou Ah? 🤔
En plomb, si tu veux les garder très longtemps, une consommation avant recharge limitée à 20% de la capacité, soit 90 Ah est vivement recommandée.
Est ce que cette limite permet de satisfaire tes besoins?

En Li, tu peux puiser plus. Le tout est de savoir de combien 😟

21 oct. 202121 oct. 2021
0

Heu 20% c'est pas beaucoup, en fait 40/50% c'est bon pour une batterie plomb.
Pour une lithium de bonne qualité, on peut compter 80 ou même 90% de capacité utile.
Donc d'après moi, l'équivalent en lithium des 450AH plomb de Tikipat, c'est plutôt autour de 270 AH

21 oct. 2021
1

Exact mais 20% c'est ce qui est retenu par ceux qui possède du plomb entrée de gamme. au delà ces des batteries qui vieillissent vite ... 40/50% avec du Gel ne craint pas du tout (ou de l'agm d'ailleurs)
A condition que ce soit du gel ou de l'agm de bonne qualité et pas du premier prix

21 oct. 2021
0

450 AH , c est vrai qu il faut etre précis ...
90 AH un un peu juste , je serais plutot dans les 120 AH en besoin

22 oct. 2021
0

pour être précis c'est Ah, le grand H c'est Henry

21 oct. 2021
0

je suis en train d équiper le cata , 2 moteurs avec alternateur de 70 Ah , il y a aura 500 W de PV , mais en nav les voiles masquent vites les PV

21 oct. 2021
0

Il suffit donc de savoir combien une batterie Li... peut fournir sans aucune détérioration. 40, 50, 60 ou plus de la capacité nominale?
Je laisse les spécialistes et commerciaux (🤭) faire leurs propositions.

21 oct. 2021
0

Tikipat, je pense qu'avec 270 Ah ça le ferait bien.

21 oct. 2021
0

450ah de plomb c’est beaucoup et c’est peu…
Avec un frigo et un pilote peu gourmand tu vas cramer 120ah/24h
Donc 60ah sur une nuit -> ton parc suffit pour pas aller au delà du 1/4
Ta production sera de 120 à 200ah donc c’est ok

Avec un congé et un gros frigo, plus un pilote gourmand tu exploses les 200ah/24h et là rien ne va plus!

En lithium, 48h de nav en conso maxi me semble une bonne base
Disons 240ah si tu es dans le scénario 1
Avec 270 c’est ok

Le soucis de ces batteries 12v/90ah c’est qu’il en faut 3… une seule batterie serait plus simple.

21 oct. 2021
1

une commande groupée peut-elle se faire avec GWL?

21 oct. 2021
0

Ils laissent la porte ouverte pour des projets importants ou des montants élevés.

21 oct. 2021
1

Désolé mais je ne comprends pas tout, on pourrais donc se passer de BMS en prenant une ou deux batteries de 12 V Winston ?

La différence de prix est quand même importante pour 90 Ah:
695 E HT avec BMS:
shop.gwl.eu[...]V-sets/

407 E HT sans BMS:
shop.gwl.eu[...]AH.html

Merci et désolé de relancer le débat mais a ce prix je veux bien tenter sans BMS car j'ai 2 fois 115 Ah de chez Norauto de 2014 en fin de course et je me dis que 90 Ah ferais forcément mieux (j'ai 200 W de panneaux photovoltaiques).

21 oct. 2021
0

2x90 si tu veux être bien ;)

21 oct. 2021
1

On peut comparer le BMS à la ceinture de sécurité.

On peut rouler des dizaines d’années et des centaines de millier de Km sans réellement en avoir besoin ….

21 oct. 2021
0

Je pense que J-Marc à raison à propos du BMS ou plutôt de sa non nécessité avec ces batteries.

Par contre, il me semble que la surveillance pour les tensions basses et haute reste importante (comme pour n'importe quelle batterie d'ailleurs), mais ça n'est pas la même chose, il "suffit" d'avoir un dispositif qui coupe (la charge ou la décharge) en fonction d'un seuil de tension, en sachant que la courbe de tension très plate des lifePo4 ne facilite pas la chose.
L'électronique fera ça très bien, mais la surveillance manuelle (en regardant de temps en temps un contrôleur par exemple) est risquée vue que la tension reste ~constante durant toute la décharge puis chute rapidement quand la batterie à donné ce qu'elle avait à donner, c'est ce que j'ai pu constater en tous cas avec mes Winston sur mon annexe. comme je mesure plutôt le temps d'utilisation en prenant une marge importante, je ne suis jamais descendu bas en tension (je recharge avant) mais pour des servitudes, c'est plus délicat.

Donc on pourrait résumer en "BMS pas nécessaire mais surveillance nécessaire"

21 oct. 202121 oct. 2021
0

Il y a peu de risque avec les LiFeYPO4 WINSTON 12V en cas de surtension alternateur avec une tension de charge conseillée pouvant atteindre 16V et même plus par temps froid. Il faut se poser la question pour les panneaux photovoltaïques et leur régulateur si on les laisse en service sans personne à bord au cas où le régulateur tombe en panne.

Il reste la décharge. En navigation, je préférerai une simple alarme à 12.5V puis une autre à 11V. La coupure automatique est peut-être nécessaire au port, avec personne à bord, quand de gros consommateurs sont en marche afin de protéger les batteries d'une décharge profonde en cas de coupure de l'alimentation secteur.

Mais en plus de dix ans, mes batteries ne sont jamais descendues sous 12V car leur tension est encore supérieure à 12,6V à 90% de décharge. On a tellement l'habitude d'être au-dessus de 13V jusqu'à plus de 60% de décharge qu'on surveille automatiquement plus quand la tension descend sous 13V.

21 oct. 2021
1

C’est vraiment la définition du BMS, la différence entre lui et l’humain, c’est qu’il va faire le job H24

21 oct. 2021
0

Non, BMS c'est autre chose, ça ne fait pas que la surveillance des tensions.
BMS et surveillance des tensions, c'est deux choses différentes.
Et la surveillance des tensions c'est pour toutes les batteries que ça soit plomb ou lithium toutes technos.

21 oct. 2021
1

J'ai déjà vu des alternateurs monter à plus de 20 V suite à une défaillance de la régulation. J'ai d'ailleurs un cas en ce moment, suite au claquage d'une des diodes qui alimentent le régulateur. C'est un cas classique.
C'est pour cela que je ne me passerais pas d'une sécurité tension haute. Dans mon cas c'est un Cyrix Li-Ct (parce qu'il était là, mais un relais ou autre ferait l'affaire) commandé par un contrôleur BMV.
Pour la sécurité tension basse, pourquoi se passer d'un BatteryProtect Victron ?
Il y a aussi les alarmes sonores et visuelles du BMV Victron qui s'activent avant que les seuils de coupure soient atteints.

22 oct. 2021
0

20V couplé avec des batteries ? Sur le 48 pieds, on a déjà connu deux fois en quelques années la défaillance d'un régulateur externe vendu par un grand fabricant anglais. A chaque fois, les batteries 24V 300Ah ne sont montées qu'à 32V en une dizaine d'heures.

Depuis, on a décidé de ne plus mettre de régulateur externe car on a découvert que ce régulateur n'avait pas été conçu pour l'environnement électrique du bateau où il y a de sérieuses perturbations. La lecture du certificat de conformité CE du régulateur nous a malheureusement confirmé qu'il n'était pas vraiment conçu pour l'environnement d'un bateau. Il n'y avait que des normes et essais normalement applicables aux appareils électro-domestiques et outillages électroportatifs (vérification de l'immunité aux ondes radio et de l'absence de perturbations pour les appareils radio domestiques).

Il se trouve que le certificat de conformité CE de la protection de batterie dont tu parles est quasiment la copie de ce que nous avions lu pour notre régulateur défaillant. Si le certificat de conformité CE des appareils importants pour la sécurité électrique n'indique pas que les normes EN 61000-4-2/3/4/6/11 et 18 ont été satisfaites, je n'en installerai pas car je ne veux pas prendre de risque et je m'abstiendrai aussi d'en conseiller l'utilisation. Malheureusement, beaucoup de fabricants d'électronique marine utilise l'astuce de l'équipement électro-domestique dans leur certificat de conformité CE pour éviter les contraintes et coûteux essais. C'est alors impossible de savoir s'ils sont conçus ou non pour supporter les perturbations électromagnétiques que ces matériels peuvent subir sur nos bateaux. Je ne suis pas joueur.


23 oct. 2021
0

Chez moi aussi, le mois dernier j'ai retrouvé la batterie moteur à 17v ... heureusement que la sécurité pour la lithium a fonctionné...

21 oct. 2021
0

Le BMS n'est pas vraiment une ceinture se sécurité mais surtout le seul frein pour les batteries instables thermiquement qui sont majoritaires sur le marché des Lithium du fait de leurs performances élevées.

Dans les batteries dites Lithium, il y des batteries thermiquement instables et d'autres un peu plus lourdes et plus difficiles à construire qui sont thermiquement stables et d'autre encore qui sont thermiquement stable et équilibrées par fabrication.

Thermiquement instable veut dire que s'il y a un point chaud dans cette batterie, la puissance va augmenter en ce point, ce qui tend à augmente encore plus la température du point chaud. On peut assez rapidement avoir un emballement thermique. Avec les batteries les plus performantes en terme de capacité, le risque d'emballement est très élevé avec beaucoup d'éléments en série. Le BMS est alors le frein indispensable pour arrêter l'emballement. Il est conçu, pas seulement pour équilibrer la charge, mais pour isoler et by-passer les éléments qui doivent être arrêtés rapidement. On perd alors le ou les éléments affectés. Les BMS très complexes ne suffisent pas toujours pour empêcher l'incendie. Il suffit de regarder les batteries Lithium de Boeing ou plus récemment de Tesla qui ont pris feu. Parfois, le BMS parvient à empêcher l'incendie, mais la batterie est irrémédiablement endommagée. Les batteries de la Tesla de mon beau frère ont du être remplacées alors que le BMS et la gestion des températures a empêché l'incendie.

Thermiquement stable revient à utiliser des mélanges où une augmentation de température à un point de la batterie tend à baisser naturellement la puissance en ce point. On arrive ainsi à une homogénéité thermique qui se fait naturellement dans les éléments.

Pour les batteries 12V WINSTON, le fabricant utilise des mélanges thermiquement stables mais garantit en plus l'homogénéité parfaite des mélanges entre les 4 éléments. Un équilibrage de charge de 4 éléments internes pendant la fabrication leur permet alors de garantir une longue durée de vie sans équilibrage électronique ultérieur des quatre éléments internes. Il n'y a d'ailleurs aucun moyen de connecter un BMS entre les éléments car le boîtier est scellé et étanche.

Il n'y a dont pas de BMS à installer avec une 12V WINSTON ou plusieurs en parallèles. Le BMS est par contre obligatoire avec ces batteries en série pour obtenir 24, 36 ou 48V.

21 oct. 2021
0

Désolé, il y a eu plusieurs fil à ce sujet mais je profite de celui-ci
J'ai également le projet d'acquérir une batterie de servitude Lithium.
Par contre, qu'en est-il du Cyrix et du chargeur de quai; faut-il les mettre à jour avec des modèles compatibles Lithium ? et est-il préférable de changer également la batterie moteur ou une association Lithium-AGM est-elle envisageable ?

21 oct. 2021
0

Le Cyrix existe en version Li, il est possible de garder une batterie classique pour le démarrage. Tout cela est décrit dans les fiches produits sur le site Victron.

21 oct. 2021
0

Il est quand même surprenant que ce fabriquant propose des batteries Lithium qui peuvent être chargées sous zéro deg.

Je ne connais pas d’autre cas… En connais-tu ?

Ce problème de charge sous zéro degré qui crée des dommages irréversibles est lié à la matière même utilisée dans ces batteries.

Winston serait le seul fabricant à avoir contourné ce problème ???

Des sociétés comme Victron Energy ou Mastervolt, qui ont quand même un peu d’expérience en la matière, ne proposent rien de mieux …

Et je ne suis pas sûr qu’ils commercialisent des éléments instable et non fiable.

Même chose pour les BMS…

Les batteries utilisées chez Boeing étaient des Lithium Nickel Manganese Cobal, réputées pour leur plus grande sensibilité aux emballements thermiques .

Les batteries utilisées dans les Tesla sont des Lithium nickel cobalt aluminium qui sont deux fois plus sujettes aux emballements thermique que les NMC

22 oct. 2021
1

Quand je vois toutes les tâches de gestion batteries lithium confiées aux BMS dans les voitures (hors gestion de récupération d'énergie), ce serait vraiment un très grand progrès

22 oct. 202122 oct. 2021
0

Pascal_d : et pourtant voici leur test de décharge/recharge à -45°C

23 oct. 2021
0

Les fabricants d'électronique et de BMS ont intérêt à vendre des batteries très performantes qui nécessitent leur électronique. Pourquoi mettraient-ils en avant des batteries moyennement performantes pouvant se passer de leurs produits ?

C'est au consommateurs que nous sommes de comparer les solutions proposées.

21 oct. 2021
0

Une question de candide :
Ces batteries 12v sont-elles composées d'éléments 12v en parallèle (en interne dans la batterie) ou bien de 4 éléments 3v en série ?

21 oct. 2021
0

Voir la photo que j'ai posté plus haut.

21 oct. 2021
1

ca c'est une bonne question :-) les éléments c'est ce que l'on appelle les cellules ... leurs tensions dépendent de leur chimie. Il n'y a aucune chimie qui donne du 12V ou plus en une cellule (entre deux électrodes). Donc ...

23 oct. 2021
1

J'ai acheté mes modules sous la forme de batteries, ensuite, je les ai démontées pour trouver 4 elements connectés par des pont en cuivre et un cerclage fait d'aluminium (aux extrémités) et d'inox pour comprimer le tout. Zero BMS ou autre poudre de perlimpinpin... comme on l'a dit des milliards de fois, il faut mesurer l'avantage du BMS et ses inconvénients et je ne me souviens pas de posts sur H&O qui se posaient des question sur le 3ème élément de leur batteries Pb, ou sur les risque de surcharge ou de décharge profonde.. Je pense que l'on crée un problème ici.

21 oct. 2021
0

Quid du vieillissement dans le temps, par exemple quand on utilise sa batterie que 4 semaines par an ? :-) parce que si au bout de 6 ans faut la changer quoi qu'il arrive, ca fait mal au portefeuilles ... :-) le plomb dans la tête c'est pas mal aussi :-)

21 oct. 2021
0

Et qu'elles est la charge récupérable à (très) faible température.
Car s'il n'est pas, ou difficilement possible de les charger, pourquoi serait-il possible de les décharger ? 🤔🤔🤔

21 oct. 2021
0

L'autodécharge est très faible.

Dans le cadre de mon boulot, j'ai développé avec mon associé des valises de secours avec des batteries WINSTON pour des situations accidentelles exceptionnelles. Elles sont stockées prêtes à servir mais il n'y a heureusement jamais la situation accidentelle. Elles sont donc testées qu'une fois par an par un autotest qui fait débiter la batterie. L'électronique permet aux utilisateurs de toujours savoir combien d'heures ils pourront utiliser ces secours par simple mesure de la tension.

21 oct. 2021
0

J'ai mes 2 40AH Winston depuis 6 ans.
On peu dire qu'elles sont malmenées(?) car utilisée par à-coups pour de la propulsion, qui demande du courant fort, donc décharge rapide et stockées sans précautions. Pas besoin de recharge intermédiaire quand on ne les utilise pas il n'y a pratiquement pas d'autodécharge. C'est vraiment super pour une annexe, on ne s'en occupe pas (à part les recharger quand elles ont servies bien sur) et elle sont toujours prêtes! (Idem pour le moteur électrique mais c'est pas le sujet)
Pour le moment, pas de signe de faiblesse, l'autonomie n'a pas chuté donc la capacité n'a pas du bouger (Je n'ai pas fait de mesures particulière mais je ne voit aucune différence à l'usage)
RDV dans quelques années pour savoir si la durée de vie annoncée est au rdv.
Si je dois avoir un regret, c'est de na pas avoir pris les mêmes en plus gros pour mes servitudes ...

22 oct. 2021
1

Petit témoignage : j’ai une Winston 12v 90ah, protégée par un battery protect, je la charge (rarement) avec mon alternateur via un lict
Ça fonctionne très bien !
Pour être confort, j’ajouterai bien une 2ème 90ah en //. Mais sans frigo et avec un régulateur d’allure, je m’en sors bien quand même.

22 oct. 2021
0

Une bonne chose que ce petit "post" dédramatisant. 4 bancs de 4 cellules 3,2V Winston. La protection par un battery protect. no problème depuis des années. Juste un petit détail, le battery protect uniquement à placer sur la partie "load", donc pas y faire transiter le courant de charge, il n'aime pas cela du tout et au passage, cela enlève son utilité (celle de couper et de rebrancher quand la tension de la batterie est de nouveau OK). Pour le reste, rien que des avantages au Lithium !

25 oct. 2021
0

@MMW33 : Tu aurais un schéma de câblage ?

22 oct. 2021
0

Sur les schémas de la doc Victron, on peut utiliser un Battery Protect côté chargeur, mais c'est un deuxième BP.
Pour les batteries assemblées à partir de cellules 3.3V, GWL propose une carte CPM (cell protect monitor) qui mesure la tension de chaque cellule et coupe le circuit concerné en cas de sous tension ou de surtension.

25 oct. 2021
0

Fil fort instructif sur l'utilisation des Winston 12v.
Dans ce fil il n'est pas évoqué la charge de ces batteries par l'alternateur.
Sur d'autres fil, il est indiqué que les batteries Lithium n'aime pas le mode Float et donc qu'il faut couper la charge par l'alternateur, mais ce dernier n'apprécie pas cette brutale interruption.
Le mode Float est-il supporter par les Winston 12v ?

31 oct. 2021
0

Oui beau sujet

25 oct. 2021
0

J'avais cru comprendre que nos alternateurs " classiques " n'aimaient pas charger des batteries de ce type, car risque de surchauffe
les batteries lithium ayant une résistance interne très faible.
Je me fait des nœuds ou bien ?

25 oct. 2021
3

tu as raison... sur un gros parc / petit alternateur, un orion victron
www.myshop-solaire.com[...]57.html
Ainsi tu limites à 30Amps la charge (possibilité d'en mettre deux si tu as un gros alternateur - ne pas dépasser 50-60% de la capacité de ton alternateur, car même ainsi, il va chauffer

25 oct. 2021
2

il faut vraiment êre certain que la régulation de l'alternateur s'adapte bien à sa température.
Le risque est surtout à faible rotation du moteur, ralenti. L'alternateur n'est plus très ventilé.

25 oct. 2021
0

Question: puisqu'il existe des régulateurs de charge qui prennent la place des régulateurs d'alternateur, il devrait être possible de programmer ces appareils pour les LIFEPO4, non?

25 oct. 2021
0

toutà fait, il est toujours possible de travailler avec un régulateur externe adapté au LFP et qui permette aussi de surveiller la température de l'alternateur.

25 oct. 2021
1

Oui c’est possible mais les alternateurs de nos bateaux, c’est des alternateurs qui supportent difficilement de tourner à 100%… rendement faible … ça chauffe et ça crame!

25 oct. 2021
0

Ce n'est pas mon idée. Avec le régulateur, on pourrait plutôt limiter la charge plutôt que de l'augmenter...

26 oct. 2021
0

La doc des Winston LiFeYPO4 12V indique clairement qu'il n'y a pas besoin de régulateur spécial LiFePO4 ou d'alternateur spécial pour leurs batteries. La plage de tension en fonctionnement normal des batteries LiFeYPO4 de cette marque couvre largement celles des alternateurs normaux. Ces batteries ne peuvent pas non plus causer d'endommagement de l'alternateur.

Avec mes batteries LiFeYPO4 WINSTON, l'alternateur de mon moteur délivre exactement le courant qu'il est censé fournir d'après les valeurs données par le manuel atelier. A sa puissance max pour une tension donnée, il ne peut que fournir le courant I = P/U. La faible résistance interne de la batterie ne joue que sur les pertes internes dans la batterie et donc sur le rendement de la charge et de la décharge. La résistance interne des batteries ne peut être source de dysfonctionnement ou de panne de l'alternateur, contrairement à ce que je peux lire parfois.

Pour tirer un maximum de puissance d'un alternateur, il faut effectivement que celui-ci supporte une température élevée car nos cales moteur ne sont pas vraiment ventilées. Mais il y a maintenant des alternateurs d'origine de voitures ou utilitaires de ces dix dernières années qui sont très fiables et conçus pour fonctionner aussi bien dans les déserts à plus de 50°C de température ambiante que dans les pays très froids. Avec une température extérieures de 50°C, la température de l'alternateur contre le moteur est très élevée. Les alternateurs et régulateurs de ces voitures ont été bien mieux conçus et testés que ceux des générations précédentes. On peut ainsi trouver des 12V 120A ou 150A à prix raisonnable qui seront d'une fiabilité parfaite sur un bateau. Ils sont parfaitement adaptés aux WINSTON pour les charger rapidement. Le - non isolé du carter n'est pas vraiment un problème sur nos moteurs dont le démarreur à toujours le - qui passe par le carter moteur.

26 oct. 2021
1

il y a des moteurs isolés et cela peut-être un soucis lorsque l'alternateur ne l'est pas ;)
(bateau alu par exemple)

Les vieux perkins sont isolés et le - n'est pas à la masse sur le bloc moteur contrairement aux mitsu que l'on trouve en seconde monte.

les alternateurs de remplacement que l'on trouve chez prestolite sont au choix isolé ou non isolé...

enfin, victron eux même préconisent de faire gaffe sur la surcharge d'un alternateur. en gros un alternateur 60ah pour charger 400ah de lithium ça le fait pas!

Alternateur 100A ok pour 100ah de batterie... pas au delà.

pour infos dans les 90's en rallye on cramait des alternateurs avec des rampes de phare de 400w et + sur des spéciales de nuit ... depuis on consomme beaucoup moins et il n'y a plus de problème!

26 oct. 2021
0

Bien sûr sur les bateaux en alu comme le mien l'alternateur est isolé et la masse du moteur n'est reliée au négatif par un relais qu'à l'instant du démarrage.
Et les alternateurs sont plus ou moins protégés de la surchauffe par une thermistance dans le régulateur, de manière un peu sommaire et au détriment du courant fourni (je pense aux Hitachi).

26 oct. 2021
0

Il y a aussi de très bons alternateurs isolés quand c'est nécessaire. C'est effectivement beaucoup mieux sur un bateau alu où le carter moteur est isolé du -12V. Mais il faut essayer de trouver un alternateurs qualifié pour être montés d'origine sur les véhicules de ces dix dernières années et pas une copie chinoise d'un modèle d'il y a 21 ans (délai d'expiration des protections industrielles).

26 oct. 2021
1

Bonjour à tous.

J’ai écrit chez Winston pour avoir des éclaircissements.

Je vous joins les réponses.

Concernant la charge sous zéro degré.

La recommandation de Winstom, comme tous les autres constructeurs que je connais, est de ne pas charger sous zéro degré pour préserver la durée vie de la batterie.

« Our batteries' operation temperature is -45°C to 85°C, but we do not recommend charging the battery below 0 °C.
When charging, If the battery temperature is lower than 0 ℃, the battery capacity will not reach the standard power, which will affect the performance of the battery.
In order to keep the battery in good condition for a long time, we suggest that the battery charging at room temperature will be better and the cycle life will be better.

Concernant l’utilisation d’un BMS.

La recommandation de Winstom, comme tous les autres constructeurs que je connais, est d’utiliser un BMS pour protéger la batterie.


About TSWB-LP series, our battery from design, production , selection and delivery inspection , all will be inspected by multiple departments through strict multi-channel procedures.
In addition , the external connection of TSWB-LP seires also requires use 12V BMS to monitor the battery status, so it will protect the battery no risk of unblanced.

26 oct. 202126 oct. 2021
0

La dernière phrase ne veut absolument rien dire, puisqu'il n'y a pas de connexion externe autre que le + et le -
A moins qu'ils ne suggèrent de charcuter la batterie ...
Merci pascald d'avoir fait l'effort, c'est tout de même instructif concernant la charge à basse température : j'en conclus qu'on peut le faire mais qu'on hypothèque quand même la durée de vie.
Je m'autorise à penser qu'il en est de même pour la charge à tension élevée et de longue durée, y compris en floating. Je vais donc poursuivre ma propre pratique prudente en la matière 😉
A moins que tu ne poursuives ton dialogue avec Winston à ce sujet, pascal
d ?

26 oct. 2021
0

Bonjour,
Ils préconisent BMS pour le TSWB-LP, quand est-il des TSWB-LYP?
Jean-jacques

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Eté norvègien

Souvenir d'été

  • 4.5 (76)

Eté norvègien

novembre 2021