Tout bien compté

Bonjour et merci de nous partager votre passion, ça nous aide à vivre dans le monde réel.

Pour que le plus possible d’entre nous puissent un jour passer du rêve à la réalité, juste une question : « Tout bien compté, il vous coûte combien, par an, votre bateau ? »

Pas de calcul théorique SVP, Il y a trop de pratiques différentes et de cas particuliers.

Alors juste votre expérience et si vous êtes nombreux, et précis, ça permettra à des gens de naviguer, et à d’autres d’arrêter de perdre leur temps à s’illusionner.

Un grand un très grand merci.

L'équipage
14 sept. 2020
14 sept. 202014 sept. 2020
0

Pour un 35 pieds récent (2011) : 8 à 10000 EUR/an tout compris sauf amortissement et avitaillement.
Mais je reconnais que je suis un peu maniaque sur la maintenance

Edit :
Je détaille un peu :
- Assurance tous risques : 1300
- port : 1850
- taxe : 280
- levage annuel + 1 WE à terre = 350
- 4,5 l antifouling : 250
- entretien annuel coque et pont (consommables) : 300
- un dématage - rematage tous les deux ans : 120 EUR/an
- Entretien moteur (consommables, filtres, anode,...) : 250/an en moyenne y compris un coude tous les 8 à 10 ans.
- joint saildrive (remplacé par mes soins) : 50 EUR /an
- matériel sécurité (fusées, révision, balise, gilets, lignes de vie ...) : 5 à 600 / an
- amortissement et/ou entretien des voiles : 800 EUR/an
- électronique : 350 EUR /an (disons + de 5000 EUR avec le pilote / durée de vie moyenne 15 ans)
- Antenne VHF + câble (durée de vie 8 ans) = 20 EUR/an
- batteries : 100 EUR / an (3 batteries AGM : 900 EUR /9 ans)
- Canvas : Capote, lazy-bag, taud de génois et tente : 300 EUR/an
- gréement courant et dormant : 400 EUR/an en moyenne
- amarres, défenses et mouillage : 60 EUR/an
- accastillage (entretien et remplacement des casses) : 100 EUR/an
- équipement "confort" : frigo, chauffe-eau, chauffage, TV, système audio, éclairage, chargeur, ...(remplacement et entretien) : 400 EUR / an
- 250 l de fuel : 350 /an
- coussins de pont, vernis de table de cockpit, divers cosmétiques ... : 100 EUR/an
- réparations diverses (récemment : vérin de capot de pont, ampoules LED, drisses de lazy-bag et de pavillons, joints du WC, retouche de peinture moteur, ...) : variable mais au moins 150 / an

Le tout en faisant la quasi totalité des intervention moi-même.


ptiplouf:Ça fait peur, mais c'est ça. A peu près le même budget pour les mêmes postes pour un 36'' de 1988. ·le 14 sept. 19:24
14 sept. 2020
0

Salut
Le mien 37 ft me coûte +/- 3000 € par an sans compter ni place de port ni assurance ni consommables en faisant beaucoup (cad 90%) par moi-même.


14 sept. 2020
-1

Bonjour,
Pour un bateau d'environ 6m +, mouillage 200€, assurance 50€, peinture, maxi 80€, carburant, 20€... soit de l'ordre de 350€ par an, sachant que j'ai acquis pour 4500€ bateau et remorque, hiverné dans mon jardin. auparavant, bateau plus gros et lourd, ajouter 600€ d'hivernage au chantier.
En général, on parle de 10% de la valeur du bateau chaque année... chacun ses choix.


14 sept. 2020
0

10m de 40 ans, 2200€ / an pour le port, l’assurance et le carénage.
Gros refit avant.


14 sept. 202014 sept. 2020
0

En pleine décroissance, en raison des budgets faramineux engagés dans une unité de voyage de 35 pieds, je suis revenu à un 29 pieds il y a 11 ans.
un biquille Westerly
- prix d'achat 23.000 euros en 2009
- montant des factures de rénovation en 10 ans (rien cette année) : 25.000 euros (gréement dormant, voiles, électronique, moteur, rénovation de structure, déquillage, traitement des quilles, hublots, mouillage, plein de bricoles, etc.)
- montant stationnement et assurance annuelle : 2.000 euros.

  • total en 11 ans : 70.000 euros, soit 6.400 euros par an. C'est beaucoup, pour un 29 pieds, mais... Mais à priori, plus grand chose à changer d'ici 10 ans. Je touche du bois. Ca ramènerait la chose sur une vingtaine d'années, en contant grosso merdo 2.000 euros pas an et un nouveau remplacement total de l’électronique d'ici là, à environ 4.500 euros par an, lissés sur 20 ans. Je ne déduis pas la revente du bateau, qui aura 50 ans et ne vaudra plus rien en l'état.

voila, ça vaut ce que ça vaut, comme calcul.


14 sept. 2020
2

??? quand on aime on ne compte pas???

Pour mon expérience (15 ans de la Bretagne à la Turquie en passant,dans le désordre, par la Tunisie , la France, La Grèce, l'Italie et l'Espagne)

pour un 40 pieds des années 80 : entre 3000 et 6000 € hors amortissement approvisionement et transports ,la maintenance ordinaire et les petits réparations étant faite par mes soins car c'est la main-d'oeuvre qui coûte cher, et qu'il est très important de bien connaitre son bateau et ses équipements

Le lieu d'hivernage, au sec dans un chantier ou sur un port, la zone de navigation et la durée de la période d'utilisation (2 à 4 mois) en croisière (avec des mouillages sympaths et des ports seulement pour avitailler) influent beaucoup sur les coûts inhérents au seul bateau.

Plus un bateau navigue, moins il coûte cher!!! (pas besoin de place de port à l'année)

Pour naviguer, quand on n'a pas de grandes vacances, la location est de loin le plus avantageux.


14 sept. 2020
1

C'est peut-être l'habitude de zigzaguer entre les rochers, mais franchement vous êtes hyper réactifs!

Avec vos réponses honnêtes et transparentes, vous faites vivre cette communauté de manière géniale, ça donne encore plus envie de s'y joindre.

J'ai lu quelque part que si on achète un bateau de 20 ans pour genre 20 000 euros, il faut prévoir de dépenser autant sur la remise en état.

Evidemment ça fait cher le ticket d'entrée.
Votre expérience ?


14 sept. 2020
0

Cela dépends beaucoup de ce qu'il y a à faire, et de ce que l'on a envie de faire.

Je pense que mes voiles ne sont plus toutes neuves, mais je ne suis pas pressé de les remplacer.

Toute l'électronique est bonne à jeter, mais bon, ca peut attendre, on fait ca par petites touches.

Je vais bientôt remater, et le greeur va très probablement faire la gueule en voyant l'état du mat ... Mais pas envie non plus de le remplacer.
Etc.

Cela n'empêche pas de changer le mouillage, jeter les vieux vélos, ajouter l'AIS...
Il faudrait que j'ajoute une mesure de la consommation de gasoil, mais je n'ai pas encore cliqué sur payer.


14 sept. 2020
0

un bateau de 30ans qui navigue 15 jours par an en faisant des ronds devant son port est tout neuf...ou presque.

pour 20000€ tu peux avoir un beau et bon 6-8 mêtres qui ne te coûtera pas une fortune,

Tout cela dépend de ton programme: pêche promenade , régate, petite croisière cotière, grande croisière ou plus, de l'équipage habituel et du confort éventuel souhaité par l'équipage


14 sept. 2020
0

Bon, pour un 48' de 50 ans. Des TdM, pas mal d'A/R aux Antilles :
1) gros travaux :
* Remplacement gel coat par époxy en 85
* Enrouleur + changement voiles en 87
* Changement pont en teck en 2000
* moteur neuf en 2008
* Jeux de voile en 2008
* Pilote auto en 2008
* Peinture extérieure en 2013
* Grattage et nouvel epoxy 2013
Donc, en gros travaux 30000 tous les 15 ans, soit 2000€/an
2) utilisation actuelle, exemple 2019, 6 mois de nav, 6 mois à terre
Assurance : 180€/an
Taxes : 120€/an
Port à sec : 1200€
antifouling (bas de gamme) :250€
Ports : 1500€
gasoil (moteur + chauffage) : 700€
Soit un total de 4000€/an, à rajouter aux 2000€ par an de travaux soit une moyenne de 6000€/an sur du long terme.


14 sept. 2020
0

comme on dit, c'est un trou dans l'eau dans lequel on jette de l'argent.

Quand on aime on ne compte pas.
Si on compte, on revends et on va louer….


14 sept. 2020
0

Désolé de ne pouvoir t'aider, mon bateau ne me "coûte"pas...


ED850:En faisant mon décompte, j'ai réfléchis à ce que me coûte ma maison. Eh bien c'est drôlement plus que le bateau. Et travailler? Qu'est ce que ça coute cher.·le 14 sept. 18:46
14 sept. 2020
0

Merci Papyzoom pour cette dernière réponse. Je comprends et je respecte l’approche « quand on aime on ne compte pas ».

On parle d’un projet qui imprime une vie, qui la constitue, donc chacun a ses raisons de mettre son argent sur sa bagnole, son voilier ou son treckking au Népal.

Donc oui je vous rejoins il est impossible de chiffrer la valeur de ce qu’un projet de ce type apporte. Ma question prétend générer des réponses précises pour rendre au plus grand nombre le rêve accessible.


14 sept. 2020
0

Océanis 400 1995 à terre en hivers le reste du temps en navigation.
compter 400€ à 650€ par mois. En plus améliorations indispensables.
Je pars en Tunisie pour des travaux divers et bonne base pour faire Malte, Sicile mer Ionienne, mer Egée. J'ai aimé le Dodécanese et la Turquie mais avec Erdogan celà semble bien compromis !!!


14 sept. 2020
0

On me disait :
Super maramu : 2000 € / mois


Polmar:Mais non, 2000, c'est le modèle! ;-)·le 15 sept. 08:34
14 sept. 2020
0

Cata Iroquois, 10 m. x 4 m.

Redevance Corps-mort (c'est un racket auquel on ne peut plus échapper sur le bassin d'Arcachon) 1900 €
Assurance tout risques Maif : environ 700 €
Occupation aire de carénage 10 jours : 80 €
Fournitures diverses entretien et accastillage/gréement : 600 €
Révision survie : 100 € (par an)
Équipement sécurité : 100 €
Divers gadgets et périphériques : 300 €

Je fais tout moi-même, y compris les manutentions du cata (sortie et remise à l'eau).

Je ne compte pas les frais liés à l'utilisation proprement dite, carburant, caisse de bord, etc…


15 sept. 2020
0

Après ça dépend beaucoup de tes critères de confort et de vitesse, par exemple on trouve des voiliers quille longue de 10m entièrement refité par des amoureux des lignes classiques pour pas cher. On voit aussi des couples sur des 45’ récents.... c’est plus du tout les mêmes budgets à l’achat et à l’entretien


15 sept. 2020
2

Intéressant, ce fil, on a :
35' récent : 8/10000€/an
37' : 3000 : place de port + assurance + consommables
6m : 350€/an
10m de 40 ans : 2200€/an
29' âgé : 4500€/an
40' 40 ans : 3000 à 6000€/an
48' 50 ans : 6000€/an
Océanis 400 : 5000à 8000€/an
cata 10m âgé : 4000€/an
Conclusion 1 : plus c'est neuf, + c'est cher; Peut être qu'un propriétaire de bateau + récent a tendance à faire + faire par des artisans, et plus "améliorer" son bateau?
Conclusion 2 : la taille rentre peu en jeu, sauf pour les petits bateaux sur remorque.
Ça serait intéressant de continuer ce sondage en affinant : med/atlantique, type de mouillage/port ...


ventdebout:on peut aussi dire qu'un bateau d'un certain âge est déjà bien équipé (même si un peu obsolète) alors qu'un bateau récent demande souvent des améiorations et ajouts de matériel ne serait ce que pour suivre la technologie et la mode·le 18 sept. 21:05
15 sept. 2020
0

Si si la taille entre en compte: surface voile, moteur et pilote in board, dormant, grutage, atf, mouillage, guindeau.... c’est plusieurs billets en plus partout


ED850:L'intérêt d'un fil comme celui-ci est aussi de se baser sur des réalités et pas sur des impressions. Les différences qui apparaissent sont : bateau + neuf, donc assurance tous risques + chère, type de nav + ports que mouillages, type d'hivernage port de plaisance ou port à sec etc. Pour l'instant le facteur taille ne ressort pas (ou peu).·le 15 sept. 16:27
Tranquilou:Ça va pas tarder....·le 15 sept. 17:46
15 sept. 2020
0

Pour mon 35 pieds en Manche Est :
Port + hivernage ( manoeuvres inclus ) = 2500 + 1000 = 3500€
Port en croisière = 500€
Assurance = 750€
Maintenance classique ( révision moteur, anodes, carénage) = 750€
Mise à jour accastillage/sécurité = 500€
Donc 6000€/an sans grosse maintenance, là je compte pas le rosé on est d'accord :-)


shakers:35 pieds de 88 ·le 15 sept. 16:05
15 sept. 2020
0

47 pieds alu entretien exclusivement par moi meme: amarrage ponton bretagne sud=3800 ; assurançe tout risque valeur agrèè(avec franchise 1000 euros) zone europe=2600 ; carenage annuel(manutention et darse(deriveur)= 500 euros produits antifouling,anodes etc =350 chez svb à ça il faut rajouter des bricoles de temps à autres du bout de la peinture polyurethane et quelques petits cadeaux que l'on fait de temps à autres au bateau c'est sure qu'avec le confinement de cette annèe en avant saison et si l'on veut eviter la surpopulation de juillet aout comme cette annèe ça fait chere de la sortie mais il ne faut pas compter pour une seul annèe! dans une vie de navigateur il y a des annèes ou l'on navigue enormement et des annèes ou pour differentes raisons le bateau sort peu

apres il ne faut pas trop rever non plus entre un 10/11m et un 14 m c'est pas non plus du simple au double le budget qui est tres important si l'on veut aller loin c'est le tarif des escales(du moins en europe)certains diront oui mais nous on mouille! perso apres 3/4 jours de mer j'aime bien aller faire un tour à terre et savoir mon bateau en securitè! d'autre part de plus en plus dans les mouillages sympas en françe ou à l'etranger ce sont des bouèes payantes à moins d'aller mouiller dans les rochers


15 sept. 2020
1

Si la taille du bateau est effectivement un facteur important, le degré d'exigence du proprio l'est encore plus. Certains s'accommoderont d'un bateau bricolé, plus ou moins abouti, avec de l'accastillage obsolète,un gréement courant qui n'en peut plus, des bidouilles plus ou moins réussies, ce qui ne les empêcheras pas de naviguer; d'autres en sont incapables (c'est mon cas) et ne peuvent naviguer qu'avec un bateau complètement revu de A à Z,ou tout est en parfait état de fonctionnement. C'est sûr qu'entre ces deux catégories de proprios le budget n'est pas du tout le même.Aucun jugement de valeur dans mon intervention, à chacun sa façon de concevoir sa pratique du nautisme.


shakers:Bien dit !·le 15 sept. 17:06
15 sept. 2020
0

Beaucoup de générosité exprimée par la richesse du contenu partagé, et merci à ED850 de trouver ce fil intéressant. C'est l'hommage rendu à vous tous d'un connaisseur, si j'ai bien compris. ;-)

Certains ont passé 40 ans sur les mers, d'autres s'y mettent la cinquantaine venue. Les tailles, âges, destinations, conditions - que sais-je encore - des bateaux varient, comme les pratiques et les budgets ou les objectifs personnels.

Bref aucun modèle théorique du coût annuel d'un bateau n'est atteignable .. MAIS : la disparité des témoignages, leur multitude, sont de nature à évoquer chez les uns et les autres des idées, à faire naitre des projets, et à rappeler au réalisme les would be navigateurs de passage.

Tout cela pour que beaucoup aient la satisfaction de pouvoir enfin dire un jour, comme Papy-Zoom : "mon bateau ne me "coûte"pas..."


15 sept. 2020
2

bonjour perso meme en naviguant beaucoup j'ai toujours maintenu mes bateaux comme à leur neuvage, et suis intraitable au niveau securitè, ce qui me permet d'etre tout à fait zeen en cas de conditions musclèes ou problematiques d'autre part je m'efforçe de toujours acheter du materiel de qualitè, ou je n'achete rien! pour BWv il est tout à fait à votre honneur de naviguer sur un bateau au top mais question budget si vous faites tout vous meme c'est à des annèes lumieres de l'envelope financiere de celui qui fait tout faire par le commerçe locale
ce qui me laisse toute fois perplexe c'est de voir des bateaux maintenus et equipès mieux que neufs....... pour rester au port ou faire quelques ronds

souvent les modestes voiliers quelques peu restaurès à l'economie vont plus loin que de superbes unitès de salon ! dans l'ensemble un voilier c'est quand meme fait pour faire de la route...... un bel exemple les videos de "la desirade"


15 sept. 202015 sept. 2020
0

Bonsoir à tous.
Je réponds à la proposition de ED850.
Ce que tu dis plus haut est intéressant (âge du bateau plutôt que taille), mais je pense que ce n'est pas le cas.

1 On ne peut pas faire de stats avec un si petit nombre de données. Il faudrait des centaines de retours très détaillés.

2 Concernant les vieux bateaux, c'est plutôt le choix du propriétaire de placer le curseur de l'investissement pour le remettre à neuf, ou simplement le garder navigable dans un état acceptable.
J'ai fait le choix de rénover intégralement un vieux 29 pieds. Car j'aime beaucoup ce bateau, et j'avais l’intention de le garder longtemps.
Si j'avais fait le choix de le maintenir dans un état "raisonnable" quelques années avant revente, j'aurais divisé les dépenses annuelles par trois.

3 Un gros bateau coûte cher. J'en ai fait l'expérience avec le 35 pieds et le 42 pieds de voyage que j'ai eu avant le 29. Ce sont des gouffres.
A titre d'exemple. Un pilote auto sur un 29 pieds, c'est 500 balles. Sur un 42 pieds, c'est 5.000. (à la louche)


BWV 988:Je partage complètement ton avis concernant le point numéro 2, et c'est exactement ce qui s'est passé pour mes deux derniers bateaux. Quand au point numéro 3 et compte tenu de mon degré d'exigence je me suis toujours limité à des tailles modestes, mes moyens ne me permettant pas d'assumer cette exigence avec un bateaux supérieur à 8/9 mètres, et je suis d'ailleurs revenu à 6.50m (un mini, qui est mon neuvième bateau et probablement le dernier).·le 15 sept. 17:36
ED850:Néanmoins, ce qui apparait pour l'instant dans les chiffres, c'est que les différences se font essentiellement sur deux postes : place de port et assurance (qui sont bien sûr liés à la taille, mais aussi beaucoup à un choix). Concernant les équipement, suis au deuxième moteur (le premier a vécu 40 ans), au deuxième guindeau (idem), 4ème jeux de voile, donc 1/15 ans, toujours 1er pilote auto (avant il n'y avait que l'aries), mats d'origine, deuxièmes drisses, 2ème peinture de coque... donc les équipements, si l'on reporte à l'année, c'est pas énorme. Le coût le plus important : places de port. Si l'on veut faire des économies : mouillages surdimensionnés + bonne annexe·le 15 sept. 17:54
FVLS35:La somme de tout cela finit pas peser lourd, quand même. Pour moi, le poste le plus important n'a pas été le moteur, mais une rénovation structurelle + déquillage après un accident. ça a ajouté 1.000 euros au budget annuel, étalé sur 10 ans.·le 15 sept. 18:14
15 sept. 2020
1

un pilote hydra b and g achetè il y a 25 ans jamais connu le moindre probleme! si le calculateur lache(le verin hydraulique s'il n'est pas sous l'eau ne lache jamais) donc un pilote furuno pour un gros voilier sans le verin c'est actuellement une offre à 2000 euros! un pilote de qualitè pour un 29 pieds c'est plutot 1000 euros un moteur inboard diesel de 65/75 cv bien achetè c'est 10/15000 euros( à posèr sois meme) installè par le revendeur locale avec demontage du vieux c'est 25/30000


15 sept. 2020
0

Un 6,20m sur sa remorque, lac sur une base nautique:

Place, au mouillage et/ou sur sa remorque; 190 euros (place + cotisation)
Mâtage/dématâge par nos soins; gratuit
Mise à l'eau par mes soins avec le tracteur de la base, gratuit.
Assurance RC; 50 euros
Entretien/améliorations et provision (voiles) entre 200 et 300 euros par an environ.

Ca permet de naviguer en saison entre 2 et 3 jours par semaine ;-)


15 sept. 202015 sept. 2020
2

Une petite précision à l'attention de ezers, c'est que au delà de ce qui a déjà été dit, la manière de naviguer et aussi le temps de navigation intervient pour une bonne part dans le budget. Il est bien évident que si tu fais 4000 milles par an, le matos s'usera plus vite que si tu en fais 500. De la même manière si tu fais des croisières un peu plus engagées qu'une simple navigation estivale, tu seras plus exigeant sur la préparation de ton bateau qui, en conséquence sera plus coûteuse. Je pense que c'est tous ces éléments qu'il faut prendre en compte, au delà des frais fixes et incompressibles que sont les places de port, assurance etc.
J'ajoute aussi qu'il est évident qu'il faut tout faire soi-même.


18 sept. 2020
0

8.50m entre 2 et 3000€ assuré tous risques, je ne fais pas tout moi même.


18 sept. 2020
2

Moi je ne compte pas, la technique de l'autruche me convient bien :-)


18 sept. 2020
1

Pour un Outremer 45
Assurance tout risque antilles: 4500€
Mise a terre 5/6 mois : 3500 €
Antifouling: 800 €
Vidange, filtres : 100€
Et puis les couts non annuels
Il y a 3 ans: changement greement : 3000€
Changement joint saildrive: 2000€ de memoire
Il y a 2 ans
Changement bagues safrans: 600€ de memoire
Revision voiles, changement bimini: 1500€ de memoire
Il y a 1 an
Changement convertisseur chargeur: 2000€
Disparition annexe: 3500€
Changement du Trampoline: 400€
Changement mouillage: 800€
Cette annee: Traitement osmose sur jupes et stratification sur jupe: 2000€
A venir .... electronique deterioree suite a orage: ce sera decouverte quand je retourne sur bateau !!!
Et puis tous les petits trucs 100€ par ci par la que j’oublie (grille rechaud, miroirs SDB, gaz oil , essence HB ....)


18 sept. 2020
0

Un des points importants soulignés dans ce fil et déjà un peu abordé ici où là ce sont les priorités que chacun se donne :

Un copain de ponton possède un 30 fts de 1985 quasi à l'état neuf. Il y passe tout son temps libre et c'est sa façon de "profiter" de son bateau. Il navigue de son ponton au travel-lift une fois par an et parfois ( 2 fois l'an au max) navigue quelques heures.

A contrario, si je suis extrêmement attentif aux aspects navigation ( grément, voiles, moteur, circuits divers) et sécurité, je ne dépense que très peu de temps et d'argent pour ce qui relève de l'aspect (vernis, vaigrages, etc.) Ce sont mes priorités, L'aspect financier n'y est pas étranger.
Par contre je navigue bien plus que lui.
A chacun ses choix, même si d'aucuns peuvent assurer les deux :)

Fañch


18 sept. 2020
0

Pour mon 22 pieds:
- Port été : 500€
- Port hiver : 0€ (Au jardin)
- Grutage : 2x 150€
- Assurance : 68€
- Lettre de pavillon : 10€ (50€ tous les 5 ans en Be)
- Antifouling : <25€ (achète 3L aux marins-pêcheurs)
- Entretien moteur : 8€ (Une bougie)

Total : +- 910€/an

Le reste ce sont des maniaqueries, remplacement de choses qui n’ont pas lieu d’être juste pour faite plus propre, plus joli...

Après il faut amortir le gréement et les voiles sur 10 ans : 300 à 400€/an

1200 à 1300€/an


18 sept. 202018 sept. 2020
0

Pour un 36 pieds bien né en polyester de bientôt 40 ans, sur lequel je fais tout moi même (bon, je tare pas moi même les injecteurs), que je maintiens dans un état plus que bon et avec lequel je navigue au week end comme en tour d'Atlantique.
Tout compris (matériaux, pièces, renouvellement régulier de ce qui le mérite (voiles, etc), port, assurance, y compris annexe et tous périphériques nécessaires) : je suis sur une moyenne à moins de 3000€ par an depuis 6 ans.

Ceci après environ 10.000€ de frais pour mise à niveau d'un bateau en très bon état mais pas près à prendre le grand large (régulateur d'allure, étai largable, etc.).

Tout est hyper clean et safe (dormant changé il y a 2 ans, par exemple), mais j'avoue ne pas être regardant sur la révision de la survie.

Cette année je pète le budget. Mais c'est pas de l'entretien. C'est de l'amélioration. Un emmagasineur comme neuf à 200€, et d'autres trucs comme ça.

Le revers de la médaille : mon moteur qui est comme neuf est à refroidissement direct. Alors il m'arrive de le deculasser pour lui récurer ses circuits. Moi j'aime bien. Mais c'est sûr que si je faisais faire ce genre de trucs et tous les autres l'addition serait bien différente.

///
Edit:
Je précise.
Finistère nord, en Aber.
Le saut de 30 L d'antifouling me coûte une bouteille de whisky. Et moultitude d'autres arrangements et debrouillardises de ce genre.


18 sept. 202018 sept. 2020
0

Pour un 40 pieds de 10ans basé en Bretagne sud (sans compter les frais de navigation)
Port 4000€
Assurance tout risque 800€
Entretiens annuels (manutention, antifouling, pièces à remplacer, moteur, survie, voiles, réparations diverses) : 2000€
L'entretien est fait en partie par moi et par des pros avec pour principe que tout doit être 100% fonctionnel.
Provisions pour gros travaux ou remplacement (voiles, gréement, carène, batterie): 1500€
Sans compter les "améliorations" on est sur un budget annuel moyen de 8300€, mais si plusieurs grosses réparation/remplacements tombent la même année...


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer