tossage d'un coffre sur ma coque,quoi faire?

bonjour à tous.
Je posséde un côtre franc avec un bout dehors, une sous barbe et des moustaches. Je rencontre un problème chaque fois que je prends un coffre, ce dernier vient tosser sur ma coque et abime ma peinture. Mes taquets sont à 1 métre de l'étrave (badord,tribord).Je frappe une amarre de chacun des taquets à l'anneau du coffre de façon à former une patte d'oie et je détends ma sous barbe. Comment améliorer le système. Merci pour vos avis éclairés. GIVELET Joël

L'équipage
15 août 2011
15 août 2011
0

Peut être peut tu avancer tes amarres à l'aide de chaumards au plus prés de l'étrave et étarquer tes bouts en pattes d'oie ,plus souqués.Pas facile vu de loin

15 août 2011
0

merci pour ta reponse, mais avancer les chaumards, ce n'est pas possible, à bientôt.

15 août 2011
0

J'essayerai de mettre un petit tapecul. Oui je sais c'est à l'avant que ça ce passe. Mais on dégonfle bien les pneus pour passer sous un pont. Il arrive que les quilles longues fassent remonter au vent le bateau lorsqu'il sont au mouillage.
RV

15 août 2011
0

ta réponse est trés pertinente et elle me fait gamberger. ceci dire mettre une petite toile à l'arrière,pour faire pivoter le bateau cela va être difficile. Je médite!!! merci encore.

15 août 2011
0

(Je viens de rentrer.) Le tapecul doit être souqué bien dans l'axe pour garder le bateau de même. En absence de courant, bien sûr, le fardage est asymétrique, donc le vent oriente le bateau d'un côté. La quille longue agit et tu te retrouves "au près". Le pincement du noyau de cerise. L'effet est très faible mais suffit à faire avancer ta coque de moins d'un mètre.

15 août 2011
0

Remonter un peu la bouée d'un côté et placer un par battage plat entre ta coque et la bouée.

15 août 2011
0

c'est un peu ce que j'ai fait avec plusieurs par bats.ronds et il ni a rien eu à faire. le par bat plat, c'est bien mais trop petit et pas assez stable. Je vais plutôt me faire faire une toile renforcée rectangulaire avec quatre bouts à chaque extrémité pour pouvoir la bloquer en ceinturant l'avant du bateau. Qu'en pensez vous! ( en tout cas merci pour la réponse)

15 août 201115 août 2011
0

Si le bateau avance sur le coffre, c'est probablement dans des conditions vent contre courant. Dans ce cas, un seau qui traine dans l'eau accroché à un taquet arriere peut aider à renforcer l'effet du courant et eloigner le bateau du coffre.

17 août 2011
0

merci pour l'idée, je vais essayer mais je ne sais pas si cela suffira car le bateau a pas mal de fardage.

15 août 2011
0

et pourquoi pas frapper un bout' au bout dehors et à l'anneau du coffre pour le suspendre, l'amarrage se faisant en patte d'oie sur la chaine de la bouée.

François

17 août 2011
0

j'ai un peu peur pour le bout dehors, même si je pose un bout fusible

15 août 2011
0

Bonsoir,

Je me demande la forme que peux avoir amarrage, j'ai vu un joli cordage avec épissure en forme de Y la liaison des deux cordages étant assez proche de l'étrave pour que le point pivot se fasse le plus possible dans l'axe de la coque, peut etre que cela aiderait pour ton navire ? (Une amarre supplémentaire trés lâche par sécurité en + ...)

seb

15 août 2011
0

hello,
voici une technique que j'utilisai sur la gabare.
amarrage en patte d'oie sur la tonne (en direct ou via un bout par en dessous selon les cas) et un troisieme cordage pris en bout de bout dehors pour ecarter la tonne de l'etrave. attention, ce n'est pas ce cordage qui doit assurer l'ammarage et il doit etre suffisement faible pour casser avant le bout dehors.
actuellement j'utilise une autre methode sur diaoulig, je suis pris sur les anneaux superieurs de mes deux bouees et je remonte chacune d'elles jusqu'au davier ou au chaumard. avec le poids de la chaine je n'ai aucune usure de la peinture.
la solution du prelar que tu envisage est bonne aussi mais peut etre ameliorée en fabricant un prelar double avec une mousse entre ledeux épaisseurs de tissu (un vulgaire coussin en fait) avec une surface suffisante pour couvrir la totalité des mouvements de la tonne. cette solution fonctionnera d'autant mieux si tu place la tonne ur l'un ou l'autre des cotes de l'etrave.
cordialement
jpierre

17 août 2011
0

je persiste donc pour fabriquer un prelar avec la technique que tu me donnes,et effectivement, je vais placer la tonne sur un côté de l'étrave et la souquer par deux amarres pour qu'elle reste bien collée au prelar. Merci pour le conseil.

15 août 2011
0

il est peut être possible de laisser les amarres sur le coffre, et de fourrer le haut du coffre par une protection annulaire autour de l'anneau, en + les amarres frappées chacune sur une petite bouée se récupèrent plus facilement que de chopper à la gaffe (j'utilise ce principe, tt seul par fort courant, ça aide...)
enfin ce n'est qu'une idée
à+
JL.C

17 août 2011
0

les coffres dont je parle, sont des coffres visiteurs, aussi ne puis je pas installer ton système. merci

16 août 2011
0

Parebatt autour de ton coffre. tu les récupères à l'appareillage.

17 août 2011
0

Je fais un amarrage patte d´oie et je passe dans mon rocambeau un bout qui prend le dessus du coffre, Çà suffit pour éloigner le coffre, si le vent se lève, c´est la patte dóie qui encaisse de toute façon...

17 août 201116 juin 2020
0

ok dac joel
mais le principe peut rester le même en enfilant les 2 amarres ds 1 ou 2 gros flotteurs pour ligne d'eau (voir photo) et les laisser filer sur le coffre
à voir
JL.C

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Arc-en-ciel Viveiro

Après la pluie...

  • 4.5 (54)

Arc-en-ciel Viveiro

mars 2021