TONNERRE ....DE TOULON

:-)Le Tonnerre, un des fleurons de la Marine Nationale, batiment de Projection et de Commandement livré début 2007 (199 m, 21500 t)...s'est projeté ce matin sur les hauts fonds des parcs à moules de la baie de Tamaris dans la rade de Toulon, suite à un très fort coup de vent d'est pourtant annoncé par la météo; il vient d'en être sorti par 4 remorqueurs. :-)

L'équipage
26 oct. 2007
26 oct. 2007
0

tout ça
c'est parce qu'il avait récupéré les hélices du CdG ?

26 oct. 2007
0

arme de destruction massive ?
C'était un essai d'une nouvelle arme secrète.
Quand elle est mise en œuvre sur un champ de bataille, tous les ennemis sont morts....de rire.

D'autant que, si le navire est sur un champs de bataille, c'est qu'il est échoué.
:-p

26 oct. 2007
0

c'est ce qu'on appelle
des moules marinières ?

26 oct. 2007
0

Ou encore rester en Rade ...
Ce qui à Toulon doit être monnaie courante ...

26 oct. 2007
0

brest
je pensais que c etait " tonnerre de brest "
( qui connait la provenance de cette expression ? )
vous n avez rien compris .. il voulait faire un atoll pour la reproduction des poissons ....

26 oct. 2007
0

sauf erreur de ma part,
c'était lié au nom et au son d'un canon que l'ontirait pour prévenir d'une évasion de la citadelle

si j'm'a gourrancé, je ne doute pas que les bretonants du site corrigeront

26 oct. 2007
0

L'u ou l'autre ??
Extrait d’une encyclopédie …..
L'expression tonnerre de Brest vient du coup de canon qui annonçait chaque jour l'ouverture et la fermeture des portes de l'arsenal à 6 heures et à 19 heures aux pieds du château de Brest.
Contrairement à une idée répandue, l'expression tonnerre de Brest ne fait pas référence au canon du bagne de Brest dont le tir signalait les évasions, même s'il est vrai qu'un coup de canon était effectivement tiré lorsqu'un bagnard s'évadait pour avertir la population, car une récompense était offerte à ceux qui le capturaient.

L’un … l’autre … ni l’un ni l’autre … !!!
Le saura t-on ??

26 oct. 2007
0

Meuh non ...
Vous avez tout faux, l'expression "tonnerre de brest", c'est le capmitaine Hadock qui l'a inventé, au même titre que bachibouzouk et autre ,...

:jelaferme: :-D

26 oct. 2007
0

Précisément ...
le spectacle était insolite, en arrivant dans le port de voir cet énorme machin qui dérivait doucement dans le parc à moules.

Mais faut donner le contexte: il y a à cet endroit le dépot de carburant où les bateaux viennent faire le plein (en dizaines de milliers de m3). Et la place pour tourner pour accoster est TRES étroite pour un bateau de cette taille.

Un orage violent s'est abattu sur le plan d'eau (chute de 10 mbar en 3 heures). L'eau sur le plan d'eau (pourtant quasi fermé) de la rade était creusée par le vent très violent, l'air sur 1 ou 2 mètres au dessus de l'eau étant saturée d'embruns soulevés par le vent, et la chute de pression a crée une remontée du niveau de la mer de 50 cm ce qui est beaucoup dans plan d'eau fermé.

Le bateau ne pouvait pas prendre d'erre pour être manoeuvrant (pas de place d'aucun côté). A mon avis, c'était ça son problème, avec de la place il n'aurait certainement eu aucun problème pour se dégager.

27 oct. 2007
0

Mais alors,
qu'est ce que ça va donner, en situation réelle, quand ce navire se trouvera à manœuvrer en zone inconnue et dans des conditions météo difficiles ? :-( :-(

27 oct. 2007
0

zone inconnue
il connaissait les zones à huitres de Cancale mais ignorait sans doute qu'il pouvait rester des moules à Toulon! moi aussi et quand je pense à la pollution du coin...

28 oct. 2007
0

depot de carburant ?
est ce qu'ils servent pour 200 litres ?

Philomene m'avait dit de mettre mon bateau par là...

Effectivement, on m'a prévenu que par vent d'est c'était un endroit limite

26 oct. 2007
0

L'explication, la vraie !
Le Tonnerre a été construit à Brest et Lorient.

Le commandant est Breton.

Distrait, il a regardé l'annuaire des marées de Brest, et a dit: [i]"la mer est haute, ça passe !" [/i]

:whaou:

26 oct. 2007
0

Un autre ...
Dans la rade un Janneau de 10 mètres est joliment planté dans la vase et il lui manque 50 cm d'eau ! Très drôle dans une mer sans marée :heu:

Cela c'est passé de la manière suivante: la chute de pression combinée au vent d'est a fait monter le niveau de la mer de 50 cm ... Le bateau au mouillage sur bouée (privée) a pété son amarre et est parti tranquilement au fond du plan d'eau jusqu'à toucher la vase ... et quand le vent est tombé et la pression remontée, le niveau a baissé, et il est joliment planté bien droit sans eau :-D

Le pauvre, il n'est pas sorti de l'auberge ...

28 oct. 2007
0

pas de l'auberge sur la berge
entre parenthèses, chaque fois qu'il y a un coup de vent l'eau baisse au minimum de 50 cm et plus elle baisse plus c'est fort

Avec cela, l'attraction lunaire... en prime donc, si le mec à un propulseur d'etrave c'est bien mais s'il ne sait pas anticiper la météo...

Evidemment, la plupart du temps, les gens qui conçoivent les bateaux ne naviguent pas... voilà le résultat.

28 oct. 2007
0

cher robert
je sais farpaitement ce que je dis, l'eau baisse avant le coup de vent et monte après

28 oct. 2007
0

c'est pour cela qu'il faut être généreux....
:reflechi:.....avec le pied pilote....d'ailleurs j'ai appris récemment que le tirant d'eau d'un navire pouvait être modifier par sa vitesse à cause de l'effet carolis.La démonstration est qu'un navire de tirant d'eau de 3 m dans une sonde de 4 m si sa vitesse est de 7 n et bien par la masse d'eau déplacé sous sa coque il pouvait prendre un tirant d'eau de 1 m supplémentaire par effet d'aspiration........c'est un petit....hs....:alavotre:

28 oct. 2007
0

gabier ...
quand il y a un coup de vent d'est l'eau ne descend pas, au contraire, elle monte, les quais étaient sous l'eau à Toulon ! Peut-être que les gens qui conçoivent les bateaux ne naviguent pas, mais les gens qui naviguent peuvent se tromper aussi :jelaferme:

28 oct. 2007
0

Ah ?
gabier, quand la pression baisse, cela fait monter l'eau par dépression (comme pour les cyclones). Le coup de vent d'est lié à la dépression accentue l'effet en remplissant la rade par le courant de surface du vent qui s'engoufre dans la passe.

En pratique, cela doit être un hasard si ce jour-là la théorie était conforme à l'observation qu'on a pu faire sur place... :tesur:

Mais bon, tu dois certainement avoir raison, sur tous les autres cas que je n'ai pas vus ... :reflechi:

26 oct. 2007
0

ça me rapelle
la fois où je trouvais trop froid pour faire du jogging dans les garigues du coté de Nîmes et le pitaine m'avait dit " quand c'est la guerre on ne choisit pas le temps qu'il fait" Alors pour le bateau ça à dû être pareil, et le résultat est là.
A+

27 oct. 2007
0

POD
voir l'article ci-dessous qui explique que le Tonnerre doit pourtant être très manoeuvrant:
"Mistral et Tonnerre sont les premiers bâtiments militaires à être équipés d’un système de propulsion par « pod ». Ce système est déjà en usage sur certains bâtiments civils, comme les paquebots de croisière.
Le « pod » (nacelle en français) est un moteur électrique orientable, logé dans une nacelle suspendue sous la coque, et qui entraîne directement l’hélice.
Le système choisi, deux pods à l’arrière et un propulseur d’étrave à l’avant, apporte une excellente capacité de manoeuvre à faible vitesse : Mistral et Tonnerre peuvent réaliser un demi-tour sur eux-mêmes ou rester en position fixe. C’est une qualité essentielle pour un bâtiment amené à multiplier les opérations d’embarquement et de débarquement, dans les zones côtières ou dans des ports faiblement équipés."
PS:les navires civils off shore qui assurent les travaux sous marins pour les pétroliers utilisent depuis longtemps ces pods et font du "positionnement dynamique", c'est à dire que par variation des poussées et des angles d'incidences de ces pods arrivent à rester immobiles des jours entiers quels que soient les conditions de mer et de vent :-)

27 oct. 2007
0

Je ne connais pas Toulon
Mais étant Brestois je connais un peu le Tonnerre....en fait la rumeur qui circulait à propos de ces BPC étaient qu'ils avaient beaucoup trop de fardage (c'est vrai que c'est impressionnant), manquaient de tirant d'eau pour assurer la stabilité et étaient manifestement sous-motorisés....le tout engendrant une maneuvrabilité disons discutable.........
A +

28 oct. 2007
0

on fait des rafiots à la louche, mais alors ça nous coûte, un max
pas besoin d'être ingénieur pour comprendre la stabilité d'un rafiot...
ça fait frémir

28 oct. 2007
0

on croit rêver
quand on lit des trucs comme ça

27 oct. 2007
0

Ce que j'en pense...
C'est quand même pas sérieux tout ça et inquiétant le jour où ce genre de choses arrive avec un pétrôlier plein ou un navire nucléaire(les moules ont intérêt à investir maintenant dans du détachant !)...A moins que la marine n'aie plus de météorologues professionnels compétents ...
Quand un coup de vent est annoncé, on prend des précautions ... (c'est ce que nous plaisanciers amateurs avont fait en vérifiant avant les amarrages et pare-battages de nos patrimoines préférés). Et plutôt que d'envoyer des remorqueurs une fois que c'est trop tard, pourquoi ne pas les avoir mis à proximité avant, surtout que c'est bien connu ici, les larguades de vents d'est sont très violentes mais très brèves ...
Bref, de l'anticipation aurait peut-être permis d'éviter un article dans le canard local et le génocide de quelques moules... Ca aura fait en tout cas, hélas, rire jaune beaucoup de monde !

27 oct. 2007
0

Boofff ...
l'épisode était impressionnant à suivre. J'y étais, on a suivi ça de bout en bout, j'étais même sur l'eau sur une navette. Mais je me garderais bien de faire un commentaire du genre "Y-avait-ka". Il y a une multitude de raisons pour avoir un pépin dans les circonstances météo + topographie que j'ai constatée "de visu".

0

c'est vrai
que c'est toujours facile de critiquer quand on etait pas la,mais ce jour la a 8h du matin le vent soufflait a force 10 et le vieux port de toulon (coté capitainerie )etait a moitié submergé par la montée des eaux ,il y a d'ailleurs eu bcp d'accidents sur les voiliers!!

27 oct. 2007
0

Mea Culpa !!!
Bon Ok , :jelaferme:!!! de toute façon si l'équipage du pauvre Tonnerre avait pu éviter cette mésaventure , c'est clair qu'ils l'auraient fait. Sans doute la faute à pas de chance et à cette montée des eaux entre autre, et si ça fumait autant voir plus car directement exposé à l'est , du côté de chez eux que pour nous dans la darse Nord, ça devait être loin d'être cool ! les ships vont être content vu le nombre de ressorts d'amarrage explosés !

27 oct. 2007
0

il y a de la concurence.........
:alavotre:Visite de la Rade de Toulon ... la Baie de Tamaris et ses parcs à moules, la Grande Digue,…) ... TARIFS GROUPES. Plan d'accès départ du port de Toulon...... :oups:

27 oct. 2007
0

Et sur le port ...
Etonnant : ... Tous les resto affichent moules/frites à volonté !!!

28 oct. 2007
0

BZZZ
quand tu vois la hauteur du franc-bord de ce bateau ça fait flipper genre titanic

28 oct. 2007
0

amarres rompues et dérive incontrolée
:-)un site web de la marine nationale reprend l'article de Var Matin du 27 octobre :
bpctonnerre.free.fr[...]sec.htm

28 oct. 2007
0

Les faits réels:
On note les raffales à 70 noeuds, force 12 en pointe ...

Communiqué de
REGION MARITIME MEDITERRANEE
ZONE MARITIME MEDITERRANEE
ARRONDISSEMENT MARITIME MEDITERRANEE

"... Ce matin peu avant 8h, au passage d’un grain soudain et violent avec des rafales à 70 nœuds (130 Km/h), les amarres du bâtiment et de projection (BPC) Tonnerre se sont brutalement rompues alors qu’il se trouvait au dépôt du Lazaret pour une opération de nettoyage de ses soutes.

Le Tonnerre a immédiatement mouillé une ancre afin de stabiliser sa position. S’orientant naturellement dans le sens du vent, l’arrière du bâtiment est venu toucher des installations d’un parc à moules. La base navale de Toulon a immédiatement mobilisé ses moyens qui ont pris en remorque le Tonnerre dès 8h30 pour l’accoster peu avant 11h quai Vauban.

Cet événement n’a entraîné aucun blessé, ni aucune pollution. La marine mettra tout en œuvre pour procéder rapidement aux indemnisations nécessaires des conchyliculteurs concernés..."

28 oct. 2007
0

merci , que du concret
:tesur: par contre , juste pour le fun , venir ce faire nettoyer les soutes au lazaret :oups:

Désolé , je sais HS !!

bravo à la navale !!:langue2:

29 oct. 2007
0

on ne degaze pas
on déballaste nuance...

28 oct. 2007
0

Lazaret et soutes
Le Lazaret est un des rares appontements pouvant accueuillir des bateaux de cette taille et équipé de ce qu'il faut pour les hydrocarbures en sécurité. Vaut mieux se faire nettoyer les soutes au Lazaret que de dégazer en sauvage au large !

29 oct. 2007
0

Et pendant ce temps
Erendil était au mouillage à Bandol, soit à 10 km à coté.

Mais je n'ai pas vu les 70 nd. Le vent était étonnament NE. C'est rare, usuellement, il est E ou SE.

Il s'est levé jeudi soir, vers 23 heures, avec effectivement quelques grains, et a soufflé encore vendredi matin. Je ne crois pas qu'il ai dépassé les 35 - 40 nd.

Mais étant de NE, il soufflait de terre et n'a donc pas levé de clapôt. Donc pas de souci pour les bandolais au mouillage.

Cela dit, je suis rentré au port samedi...

Effectivement la presse locale parle de rupture des ammares.

Et pour intervenir sur le débat du niveau de la mer, évidement oui, l'arrivée d'une dépression fait monter le niveau de la mer. Et conjugué avec une forte houle du large, l'effet peut être considérable (j'ai déja vu comme cela le niveau de la mer monter d'un mètre et c'est pour cela que la station de métro du vieux port de marseille a un escalier qui monte pour prendre un escalator qui descend. Simplement pour créer un effet de seuil).

Inversement, le Mistral fait baisser le niveau de la mer (il pousse l'eau au large).

Jacques

29 oct. 2007
0

dégats au Lazaret
Il devait probablement s'agir d'un grain très local à l'intérieur de la dépression plus large.

Un plaisancier sur son bateau au Lazaret a vu les 60 noeuds établis, je sais que 3 bateaux se sont fait la malle ... et il y en a certainement d'autres que je ne connais pas.

A 7h, les quais de Toulons étaient sous l'eau, à 8h le grain violent, et à 10h beau temps calme, l'eau était redescendue à grande vitesse, le baro remonté en flèche !

Pas banal ...

30 oct. 2007
0

littérature
:-)La littérature maritime a souvent contribué à nous faire aimer la mer mais on peut légitimement s’interroger sur la méconnaissance de certains termes qui faisaient partie intégrante de la culture de la mer : où sont passés les ‘ veiller au grain , prendre son quart, doubler les amarres’ pour assurer la sécurité d’une embarcation, concepts qui ne semblent plus faire partie de l’univers des marins de la Navale…ni de l’enseignement de l’école du même nom.
On n’attendait bien sûr pas le ‘toutes voiles dehors’ pour échapper au galion anglais, le ‘ carguer la grand voile ‘ pour saluer un grain, le ‘ à toute vapeur ‘ pour se sortir d’un courant traversier….mais on ne doutait pas qu’un ‘ à donf ‘ à défaut d’un ‘ en avant toute ‘ n’ait été lancé sur la passerelle du Tonnerre, quand malgré les deux ancres sur le fond, le navire reculait sur les parcs à moules, mais là encore ces mots n’ont pas été prononcés d’après les informations officielles : les pods n’ont pas fonctionné….car les soutes à carburant étaient vides.
Il est vrai que la prévision est difficile …surtout quand elle concerne l’avenir et la sécurité du pays : pour la prochaine, prévoir du beau temps…et du pétrole.
:-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bergen , sous le soleil

Souvenir d'été

  • 4.5 (37)

Bergen , sous le soleil

novembre 2021