tirant d eau

on a fait l hiver dernier une belle viré depuis la mediterrané jusqu au antilles et retour avec un 45 pieds open et 2.70M de tirant d eau,aucun probleme d eau , on a pu aller partout , alors ne vous angoissez pas pour ca .

L'équipage
24 oct. 2004
24 oct. 2004
0

oui c'est pourquoi?
c'est pour faire avancer le shimilimiliblique.

24 oct. 2004
0

non
trop de gens au monent d acheter un bateau cherche un deriveur ou faible tirant d eau , faite vous d abord plaisir

24 oct. 2004
0

ok je pige
Mais moi je suis irrémédiablement quillard pur et dur alors je te comprends.

24 oct. 200416 juin 2020
0

T'as du survoler, alors
A peine les grenadines, pas de côte au vent de La Martinique, un rapide passage à St martin et evidemment pas le Sud de Puerto Rico, Les Caïcos et le bank des Bahamas ni celui des Bermudes.
Mais d'accord avec toi, on n'a pas toujours envie d'aller dans ces merveilleux endroits... surtout quand on ne peut pas y aller ;-)

24 oct. 2004
0

le + gros bateau que j'ai eu était un gin fizz
avec près de 2 m de tirant d'eau et j'ai jamais navigué dans des hauts fonds, donc je parle sans savoir sur ce coup, mais il est curieux de voir des navigateurs choisir un bateau pour son aptitude à rester à terre ;-) ;-) ;-)

amicalement

24 oct. 2004
0

un peu
j ai juste fait 11 transats 2 transpacifiques , 6 ans de charter aux antilles et 2 a tahiti , je voulais juste dire que l on peut se balader meme avec un fort tirant d eau et que si on peux pas aller partout ,que c est sympa un voilier qui marche bien, quel plaisir

24 oct. 2004
0

Il est des gens

qui n'embrassent que des ombres ; ceux-là n'ont que l'ombre du bonheur

Une petite pensée qui me vient a l'esprit...
je ne sais pourquoi...

pfffzzzz

25 oct. 2004
0

entre 30 cm et 2m70, il y a de la marge...
c'est certain que si l'on veut faire bora bora papete à certaine époques , vaut mieux avoir 2m70, mais pour les bahamas, 30 cm , c'est pas mal non plus :-D :-D :-D

en fait, le seul leurre avec les dériveurs intégraux, c'est de croire qu'on va "beacher" partout!
en fait les coins où on peu le faire en toute sécurité ne sont pas légions.

pour info, l'aventure advenue à un copain. echouage le soir avec un cata dériveur intégral dans l'embouchure d'une rivière au fond d'une lagune. jamais vue l'ombre de la moindre vague, le coin vraiment sympa(sauf les moustiques).
5h du mat branle bas de combat, le bateau tosse comme un fou sur les fonds de sable hyper-dur!
d'où viennent ces put..ns de vagues?
tout simplement de la flottille de bateaux de pêche qui sortaient à fond la caisse !

comme quoi ....

25 oct. 2004
0

je trouve...
que ce que dit Rolle,n'est pas complètement dénué de jugement.
Il a fait le choix de se faire plaisir sur l'eau,visiblement avec un shipp qui booste bien,pourquoi pas,surtout quand on voit les perfs de certains shipps de voyage,du style OVNI avec tout l'attirail du circum navigateur!!!
Effectivement il se restreint sur certaines escales,mais si c'est son programme,wy not.
Juste comme ça en passant,il m'arrive souvent,avec mon quillard d'être très près de la côte,avec un calcul de marée sérieux,bien plus près que certain DI,qui ne veulent pas s'emmerder la vie à calculer,ou ne veulent pas prendre le risque de se retrouvre avec la dérive bloquée!!
Alors pourquoi pas,chacun son tripp ;-)
jacquot

25 oct. 200416 juin 2020
0

Oui jacquot
Si c'est son programme why not comme tu le dis si bien, mais alors il ne faut pas écrire "on a pu aller partout" , il faut écrire, "on a été où on pouvait (voulait?)".
Ca ne sert à rien de vouloir faire assumer aux autres des choix personnels, et surtout sur les caraïbes où, comme pour le pacifique, le tirant d'eau est un vrai élément de choix.
Pourquoi, autant de personnes s'embêtent avec un DI ou un DL ? Parce que sur la route des alizées, un quillard ou un DI, c'estpas une grosse différence de plaisir (même plus confort avec un DI) et que par contre, si tu veux profiter de certains lagons ou mouillages sensationnels, tu as nécessairement besoin d'un faible tirant d'eau.
J'ai un bon pote qui " a fait" les bahamas avec un sun kiss 47 : cat island, eleuthera,... le sound quoi. Mais Norman cay, Warderick Well, Les Exumas... nada. Dommage non ? c'est ce qui fait le plus rêver.
L'avantage de mon pote, c'est qu'il n'écrira jamais : allez-y les mecs, paniproblem, on va partout avec un Sun Kiss 47, car il sait que ce qui est bon pour lui n'est pas forcément bon pour les autres.

Je voulais juste souligner ça et reste totalement d'accord avec vous : chacun ses choix et à chacun de les assumer :-) .

25 oct. 2004
0

tirant d eau
on a fait l hiver dernier une belle virée depuis l'Atlantique jusqu aux antilles et retour avec un voilier, aucun probleme d eau , on a pu aller partout , alors ne vous angoissez pas pour ca .

25 oct. 2004
0

je me fait d'abord plaisir

Mais avec un DL :pourquoi? parce qu'il correspond bien à mon programme de navigation et avec 0.80m de TE en Bretagne sud et d'autant plus au nord je vais par tout et je ne suis obligé d'attentre la mi marée pour sortir ou rentré d'un port.
Pour moi un bateau doit coller au programme de navigation pour que celà soit un plaisir
José

25 oct. 2004
0

2,70 m c'est impeccable!
avec un bon matos d'alpinisme, t'attaques direct la falaise pour débarquer :-D

18 nov. 200416 juin 2020
0

Un p'tit crobard
pour me faire comprendre :-D

0

le DL
J'ai jamais bien compris, mais c'est vrai que mon plus grand voilier jusqu'ici ne faisait que 1m40 de TE.
Ma (dé)formation m'empèche de passer avec 80 cm là où je n'oserais pas passer avec 1m50 (souvenez vous de ce hollandais qui a essayé d'entrer à Oban et qui a fait toutes les unes, il avait bien le TE requis, mais la houle était là)
Quels sont les avantages dès lors d'un dériveur qu'on ne peut pes beacher, et dont on diminue le TE de moins d'un mètre?

vos expériences?

25 oct. 2004
0

pas facile
souvent ceux qui ont un DI laisse de la derive car comme sont non l idique il evite de trop derivé pour les naneouvres quant il y a du vent, quant a beacher au prix de l antifouling!!!!!!!

25 oct. 2004
0

que rajouter....
evenkeel,si ce n'est qu'on est bien d'accord sur le fond.
Pour ce qui est des mouillages enchanteurs dont tu parles,que malheureusement je ne connais pas encore,effectivement,c'est balot de passer à côté,je n'avais pas cette vue du problème.... ;-)

25 oct. 2004
0

un gars..
qui a fait 11 transats 2 transpacifiques, et 8 ans de charter..et donne de si bons conseils,
on aimerait le connaitre un peu mieux, non?

a moins que rolle troll etc..

25 oct. 2004
0

ce que je pense ......
et bien que cela ne soit que mon idée perso,(j'avais faillis l'ecrire de suite à la sortie du fil et m'etais retenu pour eviter toute polemique)........

c'est simplement que les grands tirant d'eau,sont privilegiés par les bouffeurs de milles........
et c'est logique.
pour les autres ,ce ne sont pas les perfs' qui compte,mais le confort et les objectifs finaux,et leurs accées..........

ce n'est pas la meme histoire de voyage.....

gg.touriste de la mer...et de ses cotes.... ;-).

25 oct. 2004
0

ben Gérard...
on est bien d'accord,chacun il prend son panard comme il peut,et comme il veut ;-)
par contre,je fais un peu comme Michel,faurait voir à qui qu'on cause!!!!!
jacquot

0

Mais bon
quelles sont les vraies différences entre la version DI, DL et Q d'un même bateau?
et surtout, à partir du moment où on va vers la dérive, est-ce que DL a encore un avantage sur le DI?
sinon je vois pas l'intérêt.
je voudrais profiter des expériences présentes, car j'ai pour l'instant quelques options dans le choix du prochain lévrier des mers, dont des DL et des DI.

25 oct. 2004
0

Les avantages
et les inconvénients!

Tout est là, non?

Perso je peux aller "beacher" et ça c'est super sympa. Par contre confort?

Oui ET non! Je m'explique: Pour débarquer ou aller dans des coins ou les autres ne vont pas c'est super!

L'inconvénient de mon DL (qui est large), c'est qu'au mouillage c'est pas du tout stable! Il dance de tous les côtés. au moindre petit clapot ça balance de gauche à droite et d'avant en arière même avec la dérive baissée! Alors que les quillards mouillés plus loin eux restent droits et statique!

Donc après c'est une question de choix! C'est vrai que malgré tout un cata! Mais c'est perso!

Cordialement

Farolito

25 oct. 2004
0

il est super ton ship.....eviant's man...
c'est resté dans mes souvenirs un sacré croiseur et j'ais fait sur le meme il y a plus de 30 piges tout le cotentin,les anglos et la gretagne nord,et en tout temps il a passé le cap de la Hague avec un vent de force 7 à 8 contre un courant de vive eau et des vagues croisées de 7 metres mini........quel outil.........

de plus grace à ses 0.55 m tout relevé,on avait accées à des ports de fortunes trés peu utilisées et des petits abrits fabuleux .les bequilles vites mises,on à eu des mouillages somptueux dans des cadres ydiliques..........

c'est avec lui que j'ai decouvert les Minquiers et une partie de leurs secrets.........inoubliable........

l'espace interieur de ce ship est exeptionel pour sa taille et le toit relevable ,genial ,ne nous a occasionné aucun souci........

c'est un trés bon ship,tolerant et agrable...

en fait j'en cherchais un lorsque je suis tombé sur mon fifty 23 ..........

tu as un des ship les meilleurs de sa categorie...bricole toi des stabilisateurs de rouli et profite de ce que tu as la chance d'avoir :un chouette chtit EDEL 4 DL.....

gg. ;-)......................

0

heu...
à priori, avec un DL, tu peux pas vraiment beacher, ou alors la quille est large façon boulevard (qui a dit trismus?)

Mais un express 44 par exemple, il a quand même un stupide embryon de quille.. le gain en stabilité, raideur à la toile etc... est il vraiment important par rapport à un dériveur intégral?

25 oct. 2004
0

Oui tu as raison Kiwi
Je m'excuse de mes fautes de language!

C'est clair que je "beache pas" mais avec 70 cm, j'arrive assez près!

En + comme pas de marée....!

Bon je voulais juste dire aller super près!

Désolé de mes fautes de languages!

Cordialement

Farolito

25 oct. 2004
0

En fait Even,
Les problèmes que l'on rencontre ici, sont des problèmes avec l'autorité française!

Des trucs comme: T'as pas les pinoche ben tu payes une amende! Pareil pour les fusées!

Ce qui est incroyble, c'est que personnellement je bat pavillon Suisse! alors pourquoi suis-je astreins à la législastion française sur les catégorie?

Pour ce qui est des reglémentations, elles sont nationales (mais les fautes y sont!)

Pour nous, pour naviguer en eaux intérieurs il nous faut un permis à partir de....?????.... sauf erreure 19 m2 de voilure!

C'est un permis théorique et pratique! A la pratique on te demande entre autre: Une prise de coffre, l'homme à la mer, virer, empanner, border, choquer, les tèrmes nécessaire à la conduite d'un bateau, être capable de réaliser 8 noueds etc. Et si t'as pris rdv et que y a pas de vent, ben tu la fais une autre fois ta pratique!!!!!

Pour la théorie, c'est différent, tu as un questionnaire ou il t'es demandé de connaître les priorités entre navires, les distances à respecter par rapport au rivage etc... Tout plein de conneries comme ça, comme au code de la route pour le permis de conduire chez vous (chez nous aussi)! Cependant y a une question qui tue et te démontre la bêtise des gens qui élaborent ce genre de questions (permis?)!

t'es obligé de savoir, je rappelle plus exactement le truc, mais obligé de savoir que quand tu remonte le rhin depuis le lac de Constance, après la baraque au volet mauve y a un pont et que la hauteur maxi pour les voiliers et de....?

Franchement, mais ici kesk'on en a faire?

Et pour finir les plages de sables y en a ici! Je dirais pas ou elles sont ça je garde pour moi! C'est assez rare pour en faire des mouillages "secrets" ;-)

Cordialement

Farolito

P.S. En + c'est hyper nul, car ils font aussi passer un permis moteur (PCBN) et c'est au delà de telle puissance, je crois 7,5 chevaux! Alors tu veux louer un joli voilier avec un IB ou le skipper, t'as pas le permis PCBN, ben t'es emmerder!

25 oct. 200416 juin 2020
0

Ca joue Faro,
De toute façon, vu l'état du sable, vaut mieux pas "plager" dans ton canton.
Au fait, comment vous faîtes y vous autres ? y a autant de règlements maritimes que de langues ou c'est comme pour l'europe, c'est le même texte qu'est traduit avec les m^mes fautes :-D ?

17 nov. 2004
0

Qui sait??
Le fait d'en être au cinquième bateau, d'être passé par différents types de matériaux, de types de bateaux (Azimuth 6,20 contreplaqué,DL, puis Cognac, contreplaqué plan Harlé Q 1,20m, puis Armen 11m ferro ciment Q 1,7Om, puis Beaujolais 12,25 alu DL 1,20m-2,60m , puis en ce moment Trisbal 36 alu entre le DL et le DI) pourrait laisser croire que j'ai un avis défini si ce n'est définitif sur la question.
Il n'en est rien. J'ai eu plaisir à naviguer sur tous à différentes époques, mais j'ai quand même à rajouter que le bateau que j'ai préféré et que j'ai eu la bêtise de vendre ( n'est pas Nicolas de Nez Rouge? Il en est l'actuel et heureux proprio) c'est le Beaujolais 12,25, un plan Harlé.
Je crois vraiment que le DL est un bon compromis, que l'on s'approcher du rivages à l'envie (exemple balade à travers Les Roques au Vénézuela, faire les alizés avec dérive plus ou moins relevée selon force du vent et allure, bateau stable et marchant bien, deux ans dans l'Atlantique en couple avec enfant, et retour en solitaire via les Açores, avec pas mal de près pour finir.
Le problème du bateau en plus de l'argent c'est le temps, c'est à dire pouvoir naviguer le plus souvent dans des conditions qui nous conviennent. Et si possible pour moi(pour d'autres aussi sans doute..) dans des allures de travers ou de largue, de près bon plein et éviter, mais qui peut toujours éviter?!
ce près serré sur mer formée que l'on est obligé de faire (ce jour là c'est vrai un quillard de régate serait le bienvenu) pour se dégager d'une côte mal placée...
Il y a plein de bateaux idéaux, ceux par exemple sur lesquels on navigue plutôt que d'être à terre,( en ce moment j'ai deux copains sur un 10,50 quillard acier au mouillage à Graciosa, Canaries qui ne se posent plus toutes ces questions même s'ils ne considèrent pas avoir "LE" bateau. Et ils sont mieux que moi devant mon ordinateur..).
Ou encore des bateaux que l'on connait pour avoir démonté et remonté pas mal de choses à bord, dans lesquels on a une certaine confiance pour avoir fait un bon nombre de milles.
Et comme toujours c'est le premier mille qui compte et le premier bateau aussi.
Finalement je n'ai pas de conseil à donner...
Ni même d'idée bien originale à proposer (lire et relire un bon nombre d'articles, de récits sur la question, se décider un jour, s'apercevoir un jour qu'on s'est trompé et passer à un autre type de bateau!)
Voilà camarade Kiwi ce que je peux dire pour le moment. :-|

17 nov. 2004
0

Selon programme..
J'ai eu un DI (Via 42), des catas, et actuellement un quillard (Dehler 38). Chacun a ses avantages et incovenients :
- Le DI : sur l'atlantique c'était très bien. A Mayotte, c'était assez utile, mais non necessaire, pour le carénage et le corail, mais au retour le remontée de la Mer Rouge au près m'a ecoeuré des DI. Au niveau maintenance, c'est quand même beaucoup d'emmerdements. Conclusion : oui si le bassin de navigation l'exige, non ailleurs.
- Le quillard : sur la Mediterranée, pour l'heure, pas de pb avec un TE de 1.85 m je rentre dans presque tous les ports, notamment celui où je suis (santa margarita). Avec plus, ce serait difficile. Pas de problème de maintenance et ca marche vraiment au près, mais c'est pas le cas de tous les monocoques..
- Enfin, pour les catas, que j'aime beaucoup sous leurs versions bateaux (pas les monstres actuels genre Lagon 440), je pense que le problème et le coût des ports pose problème en Europe et puis j'ai chaviré avec, ce qui me laisse toujours un peu d'inquiétude..

18 nov. 2004
0

j'ai une grande chance
je ne sais pas d'où elle vient mais j'ai la chance que le vent vienne toujours d'où j'ai envie d'aller ;-)

le près a du devenir ma réligion

donc quillard, sans doute :-D

18 nov. 2004
0

Aucune hésitation possible,

Aucune hésitation possible, les quillards, c’est mieux, beaucoup mieux, d’ailleurs, aucune discussion sur le sujet n’est possible vu la suprématie incontestable des quillards !!!

Non mais, c’est vrai quoi... si ces truffes s’offrent des DI ou de DL, y sont bien capable de venir dans mes coins favoris :-(

pfffzzzz

18 nov. 200416 juin 2020
0

Sur l'eau
y'a des moutons, non?Donc pour mieux les surveiller... :-D :-D :-D :-D

18 nov. 200416 juin 2020
0

En tout cas
pour aller plus vite boire un coup...

18 nov. 2004
0

vitesse
c est vrai que j ai voulut un voilier tres rapide , donc l arch a du faire un grand tirand d eau, la ou je peux pas aller est tellement compansé par le bonheur sous voile, hier encore 13nds reel 9,2 de moyenne a 50 ° du vent sans toucher la barre car bi safran , mer plate ,mais le bateau par mer formé a une grande stabilité, beacher ou s eclater?????

19 nov. 2004
0

c'est marrant
comme un raisonnement binaire peut être primaire :-)
Hervé qui se prend pour Geluck :-D

20 nov. 2004
0

ah
?????????????????????????????????

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Calme Norvège

Souvenir d'été

  • 4.5 (73)

Calme Norvège

novembre 2021