thermique

question toute bête: jusqu'à quelle distance de la cotes les brises thermiques se font elles ressentir dans le golfe de gascogne ? :aurevoirdame:

L'équipage
28 mar. 2012
28 mar. 2012
0

Jamais fais gaffe ! Je pense que ça dépend de la terre. A 5 miles d'une cote on le sent bien mais à 2 miles d'une île on ne le sent déjà plus beaucoup... Au pif je dirais pas plus que 10 miles... Il faudrait poser cette questions aux intellos de service qui sévissent dans les revues nautiques. Il y a de quoi faire un article de 5 pages avec des photos en plus ! Ils vont gagner une fortune !

28 mar. 2012
0

Un copain prévisionniste nous avait expliqué avec des schémas fort bien faits le mécanisme de brise thermique...
Pour la distance ça dépend de plein de chose comme l'existence d'un vent synoptique et son orientation. Je me souviens qu'il avait expliqué qu'il pouvait se créer une zone sans vent à quelques milles de la côte alors qu'on avait une vingtaine de nœuds à la côte.
Donc le répondrait à la question de grillonreveur à la manière de Fernand Rainault : "une certaine distance"

28 mar. 201228 mar. 2012
0

20 à 30 Nm au large en fin d'après midi

28 mar. 2012
0

j'ai fait 5 fois le golf (revenu par le train la dernière fois) en été
les 2 premières y'avait du vent et j'ai pas fait gaffe
les 2 suivantes ça date un peu mais je crois me souvenir que c'était comme la dernière

la dernière on est parti avec un petit 10-15 nds de vent (W, S-W, N-W je sais plus dans quel ordre)
les jours suivant on avait grand soleil et pas grand chose en vent
et il c'est passé la même chose que quand on fait la traversé groix-glenans par "beau temps"
pétole vers 12h-16h (moteur pour recharger les batteries du coup)
vent qui rentre doucement ensuite et on commençait à prendre du plaisir à la barre en début de soirée
dans la nuit ça se calmait de nouveau (plus de vent qu'en journée quand même, mais le bateau pas franchement appuyé)
et le vent revient en matinée

en arrivant à la corogne, c'était comme dans les bouquins
vent qui refuse et houle qui se lève
avec le vent faible les voiles bâtaient
il vaut mieux viser plus à l'ouest et repiquer sur la corogne en arrivant si on veut éviter le moteur

28 mar. 2012
0

Ah ! C'est vrai que je n'avais pas pensé au thermique du soir, il monte parfois jusqu'à 6 . Ces vents là sont, avec les courants, l'un des secrets de la réussite ou de l'échec dans les régates locales.

28 mar. 2012
0

Chez nous, le soir, les régates, elles se font au comptoir. Et là, il y a parfois du vent dans les voiles... :acheval: :acheval: :acheval:

29 mar. 2012
0

Bonjour
Il faudrait chercher dans les vieux V et V, il y a eu un article très complet. De mémoire, ça peut varier de 5 à 20 milles suivant la force et la durée du réchauffement de la terre.
Le vent synoptique intervient bien sûr mais peut-être les courants d'altitude. La distance d'effet pourrait se déduire de l'observation de l'importance et de l'altitude des cumulus.
Alain :-/

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (3)

Les caprices du ciel

mars 2021