Test gilets de sauvetage.

Je n'ai jamais testé en gonflage mes gilets de sauvetage, suite à quelques posts, je me dis qu'il est temps de savoir ??
(honte à moi, ils ont 10 ans)
Je pense donc les gonfler avec une pompe à pied par l'embout de gonflage buccal. Ensuite je vais les laisser gonflés, mais la question qui me gêne avant de faire cette opération c'est le repliage.....est ce difficile? Y a t-il une technique ? ou alors cela se fait facilement en retrouvant les plis ?

L'équipage
31 déc. 2014
31 déc. 2014
0

Je dois faire cette opération également.
A priori pas très compliqué de replier.
Peut-être juste prendre des photos lors du dépliage de l'ensemble pour ne pas se tromper dans l'ordre des plis.

31 déc. 2014
0

Bonjour.
Je gonfle les miens chaque année. Bien m"en a pris puisque j'ai cité dans un post précédent que j'ai découvert une fuite dans une baudruche. Le repliage est relativement facile. Les plis restent effectivement assez marqués. Il faut vérifier par la même occasion que le revêtement intérieur de la housse de protection ne se craquelle pas. Cela génère alors des bords de fissure assez coupants et susceptibles de percer la baudruche. J'ai eu ce problème sur des gilets Plastimo Pilot première génération.
Bonne année à tous.

31 déc. 2014
0

pourquoi une pompe ??? si tu tombe à l'eau aura tu la pompe avec toi?

31 déc. 2014
4

Pourquoi une pompe ?

1°) pour ne pas utiliser le déclenchement auto, ça c'est évident.

2°) pour ne pas faire entrer d'air mouillé en soufflant avec la bouche.

Donc la pompe, OK.

Et laisser gonflé 24 h pour vérifier la tenue. :coucou: :bravo:

31 déc. 2014
0

Effectivement, la date de percution n'est pas encore atteinte, j'ai déjà changé les systèmes "Hammar", mais j'ai toujours pas vérifié l'étanchéité (ne frapper pas svp) :heu:

31 déc. 2014
0

je suis équipé de gilet et je me pose souvent la question si il vont fonctionner au moment voulu, j'ai un manque de confiance. André

31 déc. 2014
0

alors autant t'entraîner Capten, c'est pas compliqué, mais pas avec la bouche comme indiqué ci dessus, un simple gonfleur de matelas pneumatique fait l'affaire
l'avantage, c'est la discrétion de ces gilets, qu'on porte à la moindre occasion dès que la confiance disparait un peu, par exple avec l'âge qui nous fait bien faire de mauvais pas ds la brafougne
ça ne fait pas tout bien sûr, mais c'est tj ça
JL.C

31 déc. 2014
0

Tout les ans je gonfle à la pompe le gilet que je porte pratiquement systématiquement et tout les 2 ans les autres , je ne les gonfle pas non plus trop fort ce qui fait que les plis restent marqués ce qui facilite le repliage , par contre je pèse toutes les cartouches tout les ans .
Je profite de ce post pour demander à ceux qui ont percuté un gilet donc gonflé avec la cartouche , si le gilet est réutilisable par la suite , je m'explique : la cartouche de mon gilet même si elle fait le poids et me semble en bon état , doit avoir pas loin de 10 ans et je pense qu'il est temps d'en mettre une neuve et tout comme on percute une survie " pour voir " je ferai bien de même avec un gilet mais une survie est équipée de soupapes pour évacuer la surpression , il ne me semble pas a en avoir vu sur les gilets alors du coup j'ai peur que la manip ne fragilise la membrane/baudruche et du coup hésite à me jeter à l'eau .... avec mon gilet .

31 déc. 2014
0

Oui, le gilet est réutilisable par la suite. Le système de percussion et la cartouche sont à changer mais le gilet est opérationnel.

Tu n'es pas obligé de te mettre à l'eau, tu peux faire ça au chaud dans le salon.

Il n'y a pas de soupape mais l'embout te permet de gérer la pression, notamment d'ajuster si tu sens le gilet trop serré.

Par contre, même si la cartouche vieille de 10 ans fait le poids règlementaire, le système de déclenchement a une date de péremption (ça semble idiot mais c'est marqué dessus).

Alors tu enfiles le gilet, le règles à ta corpulence (moi j'ai fait l'essai avec ma veste de quart) et tu tires sur le déclencheur auto.

J'ai encore fait l'essai lundi sur un des gilets de Kaj, il n'y a aucun risque et ça diminue l'appréhension de ces engins.

31 déc. 2014
0

Je confirme que le gilet est réutilisable. Un équipier a déclenché le sien en tombant de l'annexe dans 1m d'eau. Le gilet a percuté. Après changement de la cartouche et de la bouteille, j'ai revérifié en gonflant à la pompe. Pas de fuite d'air. (Plastimo Pilot).
Je navigue au départ du golfe du Morbihan et je pense que c'est une vraie sécurité de mettre les gilets même et surtout dans les annexes. On peut se faire fortement chahuter par le clapot levé par une vedette de passagers passant même à distance et tomber dans les courants n'est pas à conseiller!

31 déc. 2014
0

dans le golfe du morbihan perso gilets même au mouillage, si quelqu'un tombe, avant de bouger avec le bateau on risque de devoir aller le récupérer à Vannes ou à port navalo, au choix :-(
.
+1 pour la possible réutilisation du gilet après déclenchement, comme ma petite fille m'a gentiment montré en tirant la tirette rouge "qu'est-ce que c'est ça papaaaa" voilà transformé en petit bonhomme Michelin.

01 jan. 2015
0

Merci à tout les deux , je vais attendre que la température de l'eau remonte pour essayer en situation .

02 jan. 2015
0

Je l'ai fait sur les miens dans mon salon, car je voulais montrer à ma femme ce qui se passait lorsque cela déclenche. C'est alors qu'elle a eu cette phrase sublime :
.
"Attend ! On va se mettre dans la baignoire"
.
C'est parfaitement réutilisable après en pliant bien dans les plis et en changeant la cartouche. Le lasser gonflé quelques heures permet aussi de vérifier l'absence de fuite lente.
.
Clément sur Fenua II

31 déc. 2014
0

je n'ai pas mes gilets sous la main pour la marque (une boite de lyon), percuté une fois, j'avais oublier de remettre la truc de sel lors du remontage.
Sur leur site il y avait une video youtube sur le repliage.
j'ai retrouvé ça

31 déc. 2014
0

sinon vous pesez les cartouches mais pour les pastilles de sel vous faites comment ?
Chaque fois que je remet en œuvre je me demande si ça ne va pas percuté à cause de l'humidité de l'hiver.

31 déc. 2014
0

ben moi j'ai sournoisement invité pilotedebord à la maison et je lui ai fait endosser un gilet gonflable et je l'ai lâchement percuté (lâchement parce que moi je ne voulais pas être étouffé par ce machin)
Alors deux bonnes nouvelles, même après dix ans (donc 5 de plus que prévu) pour un gilet hammar ça marche
Autre bonne nouvelle ça fonctionne comme prévu
MAIS ! Avec ce machin là autour du cou pas envisageable de nager, il faut se laisser aller, drôle de conception de la sécurité
Autre mauvaise nouvelle, le remplacement de la cartouche et du déclencheur côute presque aussi cher qu'un gilet neuf.
Encore une autre mauvaise nouvelle: Si vous n'êtes pas accompagné d'un bon copain (merci François !) qui a déjà démonté l'engin c'est impossible à deviner comment faire.
Alors finalement mes bons vieux gilets 150 n non gonflables sont bien suffisants. Encombrants certes mais quand la bouteille de CO2 vient m'écraser les côtes durant le manœuvre c'est pas terrible non plus.

31 déc. 201416 juin 2020
0

voici les notices de repliage Certec pour RAFALE et GABIER
si ça peut aider pour les autres modèles éventuellement
A+ JM


31 déc. 2014
0

et tiens .... en plus : un extrait de "Liste de liens utiles " sur les gilets (ya tout ou presque dedans !)
...

gilets
www.uml.co.uk[...]/ (cartouches gilets gonflables)
www.accastillage-diffusion.com[...]85.html (comment réviser son gilet automatique)
www.boutique-certec.fr[...]/fr_FR/
(pièces détachées de systèmes de percussion)
ukoutdoorshop.com[...]flation (pièces détachées de systèmes de percussion)
...
A+ JM

01 jan. 2015
0

Bonjour et bonne année 2015
J'ai testé le mien dans 1 mètre 40 d'eau au bord de la côte catalane !
Pas plus loin car il y avait de la tram. !
Impeccable et rassurant car j'ai même pu nager sur le ventre et le dos !
Repliage sans problème et nouvelle cartouche = pas de souci !
Bon vent

01 jan. 201501 jan. 2015
0

Le meme gilet tribort, chez moi, a percute deux fois. la premiere, c'est de ma faute, à cause d'un rinçage un peu trop fort, il a percuté pendant son sechage. La seconde, c'est mon plus petit (comme indiqué plus haut), qui a tire sur la poignee, là encore pendant le sechage.
Je peux vous garantir que le pliage n'est pas obligatoire. Apres le premier gonflement, j'avais bien degonfle, et tout ranger en vrac derriere la protection maintenue par du velcro. Et visiblement, cela ne gene pas du tout.
Par contre, à 19€ la recharge a chaque fois, ça peut vite couter cher.

02 jan. 2015
0

Bon, c'est gonflé, à la pompe à pied, à priori au bout de 5 heures ça tient...........après coup comment cela se dégonfle ?????
Bon j'ai eu du mal mais j'ai trouvé , ce serait idiot de retirer le hammar, puisque je teste aussi son étanchéïté .......alors , alors, ben il faut appuyer sur l'intérieur de l'embout.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (196)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021