Technologies groupes électrogènes

Bonjour à tous,

La technologie des groupes électrogènes récents a l'air d'évoluer ; on voit apparaître des nouveaux termes : Inverter et AVR.
De quoi s'agit-il ? Marketing ou réels progrés ? Quelles sont les intérêts pour les petits groupes pour l'usage plaisance ?

Merci de votre aide !

Terje

L'équipage
15 mar. 2010
15 mar. 2010
0

Svp
Je suis sûr que les spécialistes électricité marine de ce forum vont pouvoir m'aider :-)

16 mar. 2010
0

Groupes "inverter"
Un petit groupe électrogène tourne toujours à 3000 t/m pour fournir du 230 volts à 50 Hz.

S'il est facile de réguler la tension pour des vitesses différentes, c'est plus compliqué pour la fréquence : il faut un convertisseur, inverter en anglais.

Le premier avantage est que n'étant plus obligé de tourner à vitesse fixe, on peut utiliser des moteurs plus rapides, donc plus petits, plus légers... et moins chers.

Le deuxième avantage est que l'on peut asservir la vitesse du moteur à la charge : pleine vitesse à charge maximum, et vitesse réduite à charge partielle.

_/)

16 mar. 2010
0

avantages
autres avantages : la production dans l'alternateur peut être à basse tension, l'inverter agit en élévateur (moins de parties soumise à 230V, donc sécurité meilleure), les mécanismes de disjonctions peuvent être finement contrôlés dans l'électronique, le coût d'une électronique intégrée est plus faible que de la mécanique complexe, etc ...

16 mar. 2010
0

être riche pour acheter du pas cher
Dans ce cas, Hydra, tu vérifies cet adage bien connu : il faut être riche pour acheter du "pas cher" ;-) ... SDMO coûte en gros la moitié d'un Honda ou d'un Mitsubishi équivalent.

16 mar. 2010
0

AVR ?
c'est la première fois que j'entends cela à propos d'un groupe. J'imagine mal un groupe électrogène qui n'aurait pas une régulation automatique de tension (AVR en anglais) avec comme conséquence une tension de sortie qui serait instable.

17 mar. 2010
0

diesel ?
je ne sais pas pour le diesel, par contre on trouve sans trop de problème des groupe 4 temps essence 1 kW en 12V, donc avec plus de 50A de sortie en 12V.

Ce qui est idéal pour charger très rapidement des grosses batteries de servitude.

17 mar. 2010
0

idéal ?
Hervé, j'aurais du préciser le contexte ;-)

"Idéal" voulais dire qu'en étant au mouillage, l'usage du petit groupe 230V-1kW branché sur le chargeur de quai présent dans le bateau a quelques inconvénients dans le cas des groupes modernes à inverter associés à des chargeurs modernes à découpage : la disjoncteur électronique ultra rapide de l'inverter du groupe peut être trop sensible aux pics de courant générés par le découpage du chargeur, et limiter la puissance disponible bien en-dessous de la valeur théorique:

Par exemple, mon groupe Mitsubishi (ce n'est pas un bas de gamme !) sortant 1kW en 230V, avec un rendement réaliste de 80% du chargeur à découpage devrait permettre de charger la batterie à 14.5V avec un courant de plus de 50A. En réalité, le disjoncteur de l'inverter coupe pour un courant de charge de 35A environ. Cet inconvénient n'existerait pas avec un groupe délivrant directement sa puissance nominale de 1 kW sous 14.5V avec un peu plus de 50A.

Mais il est exact que dans le cas du groupe basse tension il faut une paire de câbles soignés pour amener ces 50A du groupe vers la batterie.

17 mar. 2010
0

Il y a
par exemple ça : www.hflgen.com[...]fl.html et www.ecycle.com[...]PU.html mais il en existe d'autres.

Mais le rendement avec un alternateur classique n'est pas terrible : j'ai fabriqué mon groupe perso, avec un petit Kubota entrainant une génératrice 230 volts de 3 KVA et un alternateur 28 volts 75 A, soit 2 KW, et le rendement est meilleur avec un chargeur de la même puissance alimenté en 230 volts...

Les groupes de e-cycle semblent utiliser des alternateurs 12/24 volts nettement plus performants, mais je n'ai pas testé.

_/)

16 mar. 2010
0

tu a appris la pub par coeur ou quoi
J'ai acheté un groupe sdmo a inverter il a cramé en moins d'un ans et sdmo ne repond pas au mail donc aucun recours.
L'electronique de l'inverter est tres tres fragile je n'utilisais ce groupe que pour debiter 200W, le chargeur de batterie. De plus c'est irreparable car noyé dans de la resine.

16 mar. 2010
0

Ok
Merci pour vos précisions. Si j'ai bien compris, le traitement intégral du signal de sortie de l'alternateur permet de maitrisé complètement le courant fourni.
Cela parait être une avancée importante dans le domaine.
Et l'AVR (automatic voltage regulation), c'est un autre terme marketing pour désigner le même principe ?

Terje

17 mar. 2010
0

Oui
Finalement, cette caractéristique est basique mais je l'ai vu mise en évidence dans une brochure.

Dernière question : existe-til des petits générateurs de courant continu (12/24 V) actionnés par des (petits) moteurs diesels ?

Terje

17 mar. 2010
0

Tu dis "idéal"?
Pour obtenir le même nombre d'Ah, il me parait bcp plus judicieux de charger en 220v, n'est-il pas?.

Le chargeur est de préférence à l'extérieur et un câblage avec 50 A sur du câble volant ne me parait pas très prudent. Enfin, ce que j'en dis...

RV

17 mar. 2010
0

Ok
Merci pour les liens et les précisions.
Par curiosité, je vais regarder aussi les groupes 12V alimentés par gaz (plus connus dans le domaine des campingcars.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ouff! bientôt rentré à Bonifacio......

Souvenir d'été

  • 4.5 (143)

Ouff! bientôt rentré à Bonifacio......

novembre 2021