Technique pour atteindre...le haut du mât!

bonjour à tous,

Je souhaiterais avoir vos avis sur les différentes techniques qui permettent de grimper en haut du mât et notament celle que l'on peut pratiquer en solitaire (ce n'est pas une allégorie...).

Merci.

L'équipage
08 mai 2003
09 mai 2003
2

Du matériel de montagne...
Bonjour,
Personnellement je grimpe seul (puis descend ;-))le long de la drisse de grand-voile avec du matériel d'escalade :
1) un baudrier
2) une poignée d'ascension
3) un "grigri"
Tout ce matériel est disponible dans n'importe quel magasin de sport (Décatlon ou autre) et son fonctionnement est décrit sur le site
L'utilisation de l'ensemble demande un peu de coordination mais très peu d'efforts. Enfin le système est très sûr (on peut faire confiance aux montagnards...)
A+

12 juin 2003
0

Tracson
J'utilise pour ma part un matériel de même nature que j'ai trouvé il y a 20 ans environ au Salon Nautique de Paris. Il s'agit du Tracson fabriqué dans le Doubs par VOYNNET S.A.R.L.
C'est un système complet, simple et efficace que je recommande.

06 juin 2014
0

@buenavista33 : tous les contributeurs de ce fil ne sont plus sur HéO, leur pseudo étant désormais ---

Espérons que d'autres auront réponse à ton interrogation.

06 juin 2014
0

je posséde un tracson depuis l'achat de mon bateau il y a 12 ans je ne comprends pas trop le fonctionnement . le petit cliquet en haut ou en bas .si tu a un croquis ça me dépannerais merci

17 juin 2003
0

Même montage
Juste un petit mot pour confirmer que j'utilise exactement le même matériel de montage depuis peu et que cela permet de monter seul avec assez peu d'effort.

La poignée d'ascension servant de pédale y est pour beaucoup. J'utilise en revanche une chaise classique à la place du harnais.

Un conseil : tester l'utilisation du gri-gri pour la descente avant de vous retrouver à 15m de haut, car au début cela surprend un peu.

04 mar. 2004
0

Ascension en solitaire
Bonjour,

J'ai la poignée d'ascension,le grigri, le baudrier, et même un shunt de sécurité. Mais je dois mal utiliser l'ensemble, car je n'arrive pas à l'utiliser. Quelqun pourrait-il m'expliquer comment cela marche, et même le montrer à l(aide d'in petit schéma.

Cordialement

J. Spiteri

09 mai 2003
0

Marbre
En vue d'un début de construction,j'entends depuis toujours parler de marbre, sans savoir exactement de quoi il s'agit:
-dimensions, matières, techniques de construction, trucs et astuces,etc..
Merci

12 juin 2003
0

marbre
c'est sans doute une erreur de clavier qui amène cette question avec le mat!
mais voilà:
un marbre, comme au garage, est un plan de référence, de préférence horizontal et dur,résistant aux outils (attention au chalumeau s'il est en bois!), et aux quelques tonnes de la coque, qui aide beaucoup a construire à l'envers une coque.
si on construit à l'endroit pas besoin.
idéal: une chape de qualité carrelage si on est dans un hangar(a 1cm prés)
a la rigeur: des plots de référence là ou s'appuierons les couples ou points clés de la coque future, si on est sur la terre
voir l'article "le chantier" en bibli HEO

amicalement

12 juin 2003
0

Toujours plus haut! :)
Après avoir tâté de la chaise, et manqué de peu d'y laisser les roubignoles du fait d'un équipier distrait, il y a 20 ans j'utilisais une sorte d'échelle d'acrobate de cirque que je frappais à une drisse, et maintenais tant bien que mal à un taquet en bas.
Matos trouvé à "la flotte française" (ce n'est pas une pub' pour une eau minérale!)))
Maintenant, avec les ans (et les kilos) je suis ravi des échelons de mât rivetés qui me permettent de me hisser à 12 m de haut au dessus du pont dans une impression (fallacieuse?) de réelle sécurité.
En tout cas, c'est ce système que je préfère.

12 juin 2003
0

echelle spéleo
j'utilise une échelle de spéleo, endraillée tous les mêtres environ dans le rail de GV (parce qu'on l'avait)et hissée avec la drisse de GV
avec qqun qui allége aussi avec une autre drisse en sécurité et l'échelle de calfat, c'est ok

12 juin 2003
0

pourquoi pas
J'ai un collègue qui a investit dans une nacelle d'occasion (un panier au bout d'une grue). Ca lui simplifie vachement l'opération, mais il ne peut pas l'emmener à bord.
Alex

12 juin 2003
0

vers la tête de mât
j'utilise un long palan 4 brins ( dans le genre des itagues d'étarquage des gréements à corne)avec une poulie coinceuse en haut; la chaise est saisie sur la poulie d'en bas:

I/ j'envoie la poulie du haut en tête de mât avec une drisse,
2/ je me hisse moi-même sans effort.

Si j'ai des équipiers compétents à bord (qui ne risquent ni de coincer ni de décapeler la drisse sur les winchs:

je prolonge si nécéssaire la drisse paur un

12 juin 2003
0

vers la tête de mât
( c'est l'ordinateur qui a décapelé)

donc: je prolonge la drisse si nécéssaire par un ajut, et, au moyen d'un renvoi de poulies la fait passer sur 2 winch travaillant en série: Y a plus qu'à virer!
moi , je me trouve au point de drisse, avec les outils, la ligne de va-et-vient pour communiquer avec le pont, et l'appareil de photo.

04 mar. 200416 juin 2020
0

Fait gaffe...
de ne pas te prendre la barbe dans les poignées , gri_gris etcc si tu veux jouer à ZZ-Top :-D

06 juin 2014
0

Je me suis fait une échelle, tout simplement. Etarquée via la drisse de GV et coincée en bas au niveau du vit de mulet.
Bon, pas de sécurité à la montée ni à la descente, mais en haut ou au niveau de l'intervention, je m'assure.

06 juin 2014
1

Sur ta drisse de GV tu mets un nœud de prussik lie à ton baudrier un deuxième 80 cm plus bas dans lequel tu mets ton pied. Tu pousses sur ton pied en faisant glisser vers le haut le nœud lie à ton baudrier, tu le mets en tension pour le bloquer, ensuite tu attrapes celui du pied pour le glisser vers le haut tu pousses sur ton pied, ça bloque le nœud sur la drisse et tu te hisses 80 cm plus haut. Et ainsi de suite. Le nœud de prussik est un nœud coulissant auto bloquant en charge.

06 juin 2014
0

Attention quand même avec les prussik ou les machards : ça marche bien en général si les sections des cordages sont adaptées, mais ça peut aussi ne pas coincer de temps en temps, alors ... ziiiiip boum hosto.
Préférer des coinceurs mécaniques (adaptés au cordage).

06 juin 2014
1

Bon, depuis quelques années, je ne peux pas m'empêcher de la refaire à chaque fois...
Plutôt que de faire un copier-coller, voici le lien pour LA solution :

www.hisse-et-oh.com[...]t-faire

... hein ?
c'est y pas astucieux ça ? hein ? ;-)

06 juin 2014
0

Les perchistes devraient s'inspirer de ta solution, Swanee...
Mais bon, irréalisable. Rien que le pivot sur la coque doit être sérieusement renforcé, la perche doit être en composite et auto-haubannée, bref, quelques soucis plus longs à résoudre que de se faire une échelle.
J'ai bien ri !
;-)

06 juin 201416 juin 2020
0

Système de sécurité pour solitaire: j'ai des marches sur mon mât. Pour grimper j'utilise un dispositif utilisé sur les chantiers pour les travaux en hauteur. Le chariot glisse sur une drisse à monter en tête de mât. Il glisse sans problème a la montée et à la descente, mais s'il y a une forte tension (chute) l'appareil bloque sur la drisse. Simple et facile!

07 juin 2014
0

Bonjour, ou as tu acheté cela, c'est l'idéal pour m'assurer lors de la montée ou de la descente de mes échelons ( je ne m'assure qu'arrivée en haut ou au niveau du travail...) salut LECELTE

06 juin 201416 juin 2020
0

Échelle de corde et barreau alu a la place de la GV
Yves

06 juin 201406 juin 2014
0

Je monte avec une poignée et un grigri tel que montré sur ce vidéo. Une variante cependant, je passe la sangle de la pédale dans un mousqueton fixé au harnais, ainsi la pédale reste plus près du corps et c'est plus facile de monter.


06 juin 2014
0

Il y a aussi cette solution déjà vue:

07 juin 2014
0

La technique proposé par TY GWEN est de loin la plus secu .
Grand principe du travail en hauteur
On ne travail pas seul ( au minimum une personne pour appel des secours).
Toujours 2 points d'ancrages.
On n'utilise que des équipements donc la seul fonction est l’ascension ou le maintient.
On ne fait confiance qu'a ce que l'on voit en détail (pas de supposition).
On prévoit la défaillance humaine (que ce passe t il si je lâche tout).

c'est la peut être que l'on pourrait améliorer cette technique d’ascension avec deux longes autour du mats.En effet la baudrier utilisé est du type maintien au travail sans sous ventrière ce n'est pas un harnais anti chute ,Mais un harnais de maintien au poste de travail (type EN 813 pour les puriste)

Il serait beaucoup plus prudent (et obligatoire si vous êtes dans un cadre professionnel)d'utilisé un harnais type (EN 361 +En 358).En utilisant des longes type EN 355 si possible.Et de positionner la longe la plus haute dans le mat sur la sous ventrière.

La place que prend un harnais complet est son cout est une chose. Les conséquence d'une chute même de quelque mètres ou de rester coincé 20 minutes en tension dans le harnais (temps des secours) en sont des autres !

Perso je préfère mettre toute les chances de mon coté (j'ai pas envie d’arrêter la voile de façon prématuré surtout pour un truc aussi con !).

Très cordialement

06 juin 2014
0

Je me suis posé les même questions ! Échelle ,matériel de montagne ,chaise ? Une réponse trouvé au salon nautique le mast climber . Et depuis je n'ai plus de problème pour monter au mat .

06 juin 2014
0

Le mast climber est largement inspiré du matériel d'escalade.

Son plus gros avantage c'est le confort de sa chaise en comparaison avec le baudrier d'escalade.
Ce que j'aime moins c'est de devoir descendre de la même manière que pour monter alors qu'avec un grigri il suffit s'ouvrir la poignée pour glisser doucement sur la corde.

Par ailleurs, à moins que je me trompe??? le mast climber est fait pour monter sur une corde tendue, je préfère monter sur une corde libre, ça donne plus de liberté pour bouger.

07 juin 2014
0

Tu as raison ils se sont inspiré du matériel d'escalade , l'avantage du mast climber est de pouvoir utiliser les drisses bateau sans risque et après quelques essais tu montes et descend sans problème et sans risque .

06 juin 201406 juin 2014
0

Pour le confort avec le baudrier on peut ajouter une sellette ;-)
on peut remplacer le grigri par un rig, nettement mieux:
www.petzl.com[...]compact

07 juin 201407 juin 2014
0

Bonjour, sur mon nouveau bateau ketch de 59 en bois, pour éviter les "corvées" de monter au mat, ou de demander à un ami qui lui adore çà, mais qui n'est pas a ma disposition, j'ai décidé de mettre des échelons en fil inox au deux mats, (ce qui m’empêchera pas de mettre un harnais et de m'assurer, mais la montée sera moins épuisante, il faut dire que mes mats en bois sont de gros diamètre que cela est peut être plus simple a installer et a utiliser (avec les voiles).....LECELTE (je suis souvent en solitaire)

07 juin 2014
0

corentin, c'est plus cher le rig, un grigri est suffisant, par contre il faut monter sur la drisse de grand voile une corde statique de la hauteur du mat de diamètre entre 10 et 12, monter ce bout au sommet du mât et monter avec le grigri sur cette corde.
pour que la poignée aide il faut lui rajouter une pédale et si on reste longtemps, prendre une sellette...
je peux montrer la démarche sur Marseille

07 juin 201407 juin 2014
0

Bien sûr le grigri fonctionne mon bon yanneck.
(Fallait forcément qu'on se croise sur le forum sur un sujet comme celui là) ;-)
Mais le grigri n'a pas été conçu pour cette utilisation.
La corde peut se bloquer derrière la came et on ne peut pas le bloquer en position "travail".
En tant que professionnels nous nous devons de conseiller le bon matos pour la bonne utilisation :policier:
Amha rig ou id et on ne le change pas tous les jours.
Bien sûr corde statique entre 10 et 12, à voir selon le matos choisit.

08 juin 2014
0

jamais vu un grigri se bloquer..... sinon .... à l'ancienne 8 prussic... mais là faut avoir pratiqué...

des bises.....
au fait on est enfin sorti avec bistro... un régal

0

J'ai entendu parler d'une méthode pour monter en solitaire, si on a ni échelle de mât ni matériel d'escalade à bord. Elle consiste à remplir des bidons d'eau des mer, suffisamment pour obtenir un lest de poids proche du notre... Le tout passé sur une drisse et monté en haut du mat à l'aide d'un winch... Et enfin, s'attacher avec notre chaise de mât à la drisse et débloquer! :langue2:

07 juin 2014
1

voui voui voui.. tu peux même le faire en faisant route! ça marche encore mieux! tu mets une chaise ou un baudrier à un bout de la drisse, un seau (de taille proportionnelle à la tienne) à l'autre bout... et t'as plus qu'à balancer le seau dans le sillage.. ça fait ascenseur. :-D

07 juin 201407 juin 2014
0

Excellent, j'ai hâte de trouver un équipier pour qu'il essaye à ma place! :-D

0

Sinon j'ai à bord une échelle souple en sangle avec des coulisseaux. Je la hisse à la place de la GV. Très pratique!

07 juin 2014
0

c'est aussi ce que j'utilise.. l'avantage par rapport à l'ascenseur évoqué juste au dessus... ben, c'est que tu peux AUSSI descendre

07 juin 2014
0

Sinon pour les feignants un Winch electrique, avec une télécommande et tu appuis sur le bouton.

0

8000€?

07 juin 2014
0

Je préfère ta 2em solution, car la 1er a mon avis , tu l'as fait une fois....pour un peu que tu exploses les bidons a ton arrivée, tu redescends aussi sec.....par contre j'avais vu une vidéo sur ce site ou sur l'autre, d'un gars qui chargeait des bidons d'eau attachés sur une drisse en haut de mat et une autre chargée idem qui sert a commencer a faire giter le bateau sur un bord a l'aide du winch, une fois le mouvement amorcé, la 1er drisse bascule et entraîne le bateau quasiment a 90° ( le réglage étant donné par la hauteur d'attache des bidons), tu n'as plus qu'a prendre l'annexe pour aller en tête de mat, tu peux en profiter pour vérifier ta quille, ton safran, etc.....et ranger tout le matériel qui s'est cassé la g...dans le bateau...... Je pense que c'était une des méthodes utilisées par les bateaux de guerre en bois à partir du 14em siecle pour caréner.....Salut
ps; c'est de toi que parle V§V ? j'espere que tu as bien vendu ton droit .... :mdr:Salut LECELTE

0

La 2ème je ne l'ai jamais testé! Je la retiens juste au cas ou je me retrouverais dans une situation qui m'obligerait d'aller en haut d'un mât sans que le matériel adequat soit dispo. L'idée de se faire aider pour grimper au mat par une "charge" équivalente à notre poids me paraît pas mal, en cas d'urgence. Par contre, envoyer un seau dans le sillage me paraît très dangereux, l'anse du seau risquant de casser!

0

Oh la la no stress avel douar! L'astuce du seau dans le sillage est excellente, si on a pas assez de bidons à bord. Par contre, ne pas utiliser l'anse! Faire des trous dans le seau pour passer la drisse. Boujou!

0

Oh oui bien sur!

07 juin 2014
0

:-( :-( :-( hé les mecs.. essayez pas le seau dans le sillage!!! ou alors avec belle maman ou un équipier que vous n'aimez pas! c'était juste une galéjade! dans le même genre, mettre la drisse de spi (spi envoyé of course!) à la place du seau.. au moins, y a pas d'anse à casser

07 juin 2014
0

fais un noeud d'arrêt pour arrêter ton "ascenseur"avant d'être passé dans le réa de la poulie. sinon tu riques de te mettre le nez (au mieux) dans l'antenne VHF :mdr:
et si tu as gréé une chaise de calfat au bout de ta drisse... ben.. t'as une place réservée chez les petits chanteurs à la croix de bois :mdr:

07 juin 2014
0

Et plutôt un seau en galva ,car en plastique s'il a pris un peu le soleil il peu se désintégrer...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Un joli moouillage cul à quai sur l'île de Kvar en Croatie.

Souvenir d'été

  • 4.5 (115)

Un joli moouillage cul à quai sur l'île de Kvar en Croatie.

novembre 2021