Taquet sur le mat pour la drisse de GSE?

Bonjour, je me demandais si quelqu'un avait déja envisagé de bloquer la drisse du génois (enrouleur) sur le mat (Taquet) au lieu de le laisser sur le taquet babord.

L'équipage
11 mar. 2013
11 mar. 2013
0

Cela ne devrait poser aucun problème

11 mar. 201311 mar. 2013
0

bonjour en ce qui concerne mabaca la drisse de genois est sur taquet en pied de mat je n'y touche pratiquement pas de la saison (avril à novembre)

11 mar. 2013
1

On peut aussi détendre la drisse de génois quand on ne navigue pas, ça soulage l'émerillon de l'enrouleur. :heu: :reflechi:

14 mar. 2013
0

oui mais surtout l'emerillon qui n'aime pas trop rester en tension quand y'a pas besoin
puisqu'il est fait de telle maniere que deux force s'opposent quand il y a de la tension et que du coup les paliers s'usent et les roulements avec.
resultat au bout de quelque temps un emerillon qui tourne pas rond donc pour preserver l'emerillon choquer vos drisse surtout si la periode sans naviguer est longue

14 mar. 2013
1

Ça soulage surtout le guindant de génois.....

14 mar. 2013
0

oui mais ce n'était pas la question!

11 mar. 2013
0

merci

11 mar. 2013
0

Drisse de genois au mat,drisse de gv au mat.

11 mar. 2013
-2

Pour moi qui navigue souvent seul, tout revient au cockpit.
Le taquet sur le mât qui bloquait la drisse de GSE ne sert donc plus !
De plus, je lâche la tension sur cette drisse après chaque navigation, mais pas sûr que ça serve à grand chose ???

11 mar. 2013
0

si si, c'est une bonne chose de ne pas laisser la tension en permanence sur les drisses, réas, compression du mât.

11 mar. 2013
0

si la drisse est au taquet il n'y a pas de compression sur le pont ..
sur le hood j'ai coupé la drisse et confectionné un oeil ,j'étarquais avec une pédale d'alpiniste pour la tourner au taquet ,et comme ça pas de paquet a cuire aux UV sur le pont
alain

14 mar. 2013
0

Bonjour 60nora,

"j'étarquais avec une pédale d'alpiniste pour la tourner au taquet", je ne comprends pas ce que ça veut dire.

J'ai cherché "pédale d'alpiniste" sur internet, euh... pas vraiment clair, et comme j'aime bien l'idée de supprimer "le paquet à cuire aux UV"

14 mar. 2013
0

nora , tu m'intéresses , raconte mieux ?

14 mar. 2013
-1

www.decathlon.fr[...]161.jpg
voila du matos d'escalade utilisable en navigation
alain

14 mar. 2013
0

pourquoi avoir supprimé mon post concernant l'utilisation de la pédale d'alpiniste ,?????????????????

alain

14 mar. 2013
0

ben y est toujours???????????

14 mar. 2013
0

non il n'y est plus :
j'expliquais que je frappais un petit palan sur la pédale avec un point d'ancrage dans la ligne de la drisse et du taquet , qui me servait pour étarquer . et qu'avec le garant je tournais au taquet

, la pédale peut servir aussi comme sécurité pour grimper au mat sur une deuxième drisse .
alain

14 mar. 2013
1

J'ai un vieux GSE et la drisse (en acier) revient sur l'enrouleur. (je n'ai pas de "voyageur")
Je supprime la partie en nylon attachée au bout qui me sert pour le hisser et étarque au point d'amure en début de saison. Ensuite elle s'enroule avec la voile autour de l'étai.
De toute façon, la drisse ne sert qu'une fois dans l'année!
Simplissime et finalement pas trop idiot comme solution...
Pas trop applicable, je suppose sur des grosses unités qui nécessitent des gros bras pour envoyer les génois mais, avec un guindant de 12 mètres, c'est maniable.

14 mar. 201314 mar. 2013
0

La mienne était ramenée au piano et je la tourne maintenant sur un taquet sur le mât . Elle ne sert effectivement que 3 ou 4 fois par an ... mais je la soulage quand je sais que la bateau sera à l'arrêt pendant longtemps .
Donc Blondin, je trouve que c'est une bonne idée . ;-)

Par contre, question aux "pros" : vous l'étarquez fort la drisse de génois, vous ??? moi je l'étarque uniquement à la main en pied de mât sans l'aide d'un winch . Est-ce correct ? :oups:

15 mar. 2013
0

C'est ce que je fais aussi sur recommandation du chantier... Avec un GSE... Par contre à qq millimetres pres j'ai la drisse de GV qui rague contre celle du genois lorsquelle est autour du taquet, du coup je pense que je vais remplacer par un bloqueur... si j'arrive à trouver les fixations adhoc.

16 mar. 2013
0

Ca dépend du génois et comment tu navigue, une voile se régle autant par la drisse que par les écoutes et ouverture ou fermeture de la chute. Dans le petit temps pour donner du creux tu mollis la drisse, et quand ça monte tu blinde pour éviter que le creux ne recule. pour la GV, c'est pareil. Essaye et tu verra la différence entre une belle voile bien réglée et "un sac a patates"

14 mar. 2013
0

pourquoi un taquet? Un bloqueur est plus approprié, il permet de ramener la drisse au cockpit pour l'etarquage puis de la lover en pied de mat par la suite sans perdre la tension qu'on y a mis.

15 mar. 2013
0

mon systeme est valable si on coupe la partie inutilisée de la drisse qui ne sert a rien 11moi sur 12
alain

16 mar. 2013
0

j'avais laissé environ 2m de garant pour pouvoir couper 10cm à l'autre bout de temps en temps pour déplacer les points de raguage avec 2 m si on le fait tous les ans il y en a pour au moins 15 ans en gardant un pied de pilote de 50cm
alain

16 mar. 2013
0

Oui, c'est une bonne idée, mais il faut en laisser suffisamment pour refaire l'épissure ou le noeud de la cosse du point de drisse, sur un GSE, la tension rest constante au même point, en plein UV. normalement on décale tout tous les deux ans pour assurer la pérénité du matos. Je n'aime pas les bloqueurs car ils écrasent la fibre toujours sur la même zone et quand on déplace le point de drisse cette partie usée se trouve dans la zone de tension.
Je préfère un winch ou un gros taquet à tourner.

15 mar. 2013
0

Itou. J'ai installé un simple bloqueur à came.

16 mar. 2013
0

Bonjour,
Pour ma part, mes drisses sont toutes en pied de mât, sur un taquet.
Lorsque je grée mon génois, je le hisse quasiment au max, sans prendre le point d'amure.
je peux alors tourner la drisse sans avoir besoin d'un winch.

Je fais l'étarquage du guindant par un petit palan (simplement en bout, sans poulies) de type lashing (comme on dit quand on veux faire pro...
Ceci à l'avantage de pouvoir régler l'étarquage du guindant sans difficultés, de plus un petit tour autour du tube empêche l'écartement de la voile, parce qu'à cet endroit, la plupart du temps, il n'y à plus de gorge. (cela dépend du type d'enrouleur).

En ce qui concerne le bon réglage : il suffit qu'il n'y ait plus de plis horizontaux sur le guindant. Un pli vertical, parallèle à l'enrouleur, signifie que l'on a trop étarqué.

D'autre part, je confirme, garder une tension en permanence, n'arrange ni les roulements du coulisseau, ni le tissus de la voile.

Si ça interesse quelqu'un, je peux poster une photo.

Bonne nav,
Christian

20 mar. 2013
0

Bonjour,

pour 60nora et Bourdon.

Oui j'aimerais bien une ch'tite photo ou un petit dessin.

Merci pour la photo de la pédale, bon, mais ça ne m'aide pas beaucoup sur le montage de l'ensemble (je sais qu'un post a été supprimé).

Merci par avance

04 juil. 2020
04 juil. 2020
0

Pour moi, drisse de génois enrouleur sur un taquet sur le mât. En effet, je n'ai à l'utiliser qu'au port. Etarquer avant de partir et relâcher après la nav. Y a déjà assez avec les prises de ris auto.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (128)

Bientôt fini ?

mars 2021