Tangonner génois et foc simultanément

Bonjour,

Quelqu'un a-t-il expérimenter le double tangonnage génois + foc? Si oui, avez-vous des conseils sur l'utilisation de ce système et sur la structure au niveau des cloches/crochets de tangons? Je suis preneur pour toute information. Je navigue sur un Romanée.

S'il y a déjà eu un autre fil sur le sujet, je l'ai raté ;-)

Merci beaucoup pour vos retours!

L'équipage
10 nov. 2020
10 nov. 2020
0

en ciseaux ? il faut vraiment être très très près du vent arr


10 nov. 2020
1

Pas grand chose à en dire. Il faut donc deux tangons, 2 balancines et 2 hales bas. c'est portable jusque vers 120/130° du vent si celui au vent n'est pas trop grand et peut être bien débordé plus vers l'avant avec le tangon. Ce n'est pas d'une très grande utilité, car il est souvent plus facile de porter le spi (et de l'oter) que 2 focs. J'ai fait ça au temps ou on rêvait de traversées sous trinquettes jumelles. Ça fait bien longtemps que j'ai plus fait.


Sea Lion :Ça n'apporte rien au niveau de la stabilité du bateau par vent arrière?·le 10 nov. 12:17
10 nov. 2020
0

Je me souviens avoir essayé, mais j'ai vite abandonné parce que je trouvais ça trop chiant. De plus ça implique d'avoir deux tangons, deux balancines et deux hales-bas,. De plus on devient moins manœuvrant, imagine que tu perdes ta casquette, hein, comment tu fais?. Bref, j'aime autant tangonner le génois avec la gv en ciseau


Sea Lion :Ça n'apporte rien au niveau de la stabilité du bateau par vent arrière?·le 10 nov. 12:16
BWV 988:Oups je viens de redire ce qu'à dit ED850, nos messages se sont croisés.·le 10 nov. 12:16
10 nov. 2020
1

Pas vraiment de différence au niveau de la stabilité. Ce qui rend le bateau stable, c'est le spi. Avec, t'es bien droit, sans (voiles tangonnées) tu roules. Généralement, en traversée, je ne porte pas le spi la nuit (on ne voit pas les grains, et je dors, en fait). Donc le matin, c'est rouler le foc et envoi du spi et le soir l'inverse.


10 nov. 202010 nov. 2020
1

J'y pensais moi aussi, sur un bateau de la meme taille que le Romanée, et j'ai gréé le bateau pour ca avec deux tangons de tailles différentes, deux balancines et deux hale bas. Ce n'est pas un gros probleme ni une grosse dépense, et ca simplifie grandement l'empannage sous spi.
j'ai un solent sur étai largable, qui fait a peut pres la meme taille que la GV, et un génois sur enrouleur qui fait a peu pres la moitie de la taille du spi (et deux fois celle de la GV). Je n'ai pas encore essayé donc je ne sais pas comment ca va marcher mais je me dis que ca tirera le bateau par le nez, donc plus stable qu'avec GV + GE tangonné, et moins de risque d'empannage. Ca fait moins de surface que le spi donc je peux le garder avec plus de vent, j'imagine que ce serait une bonne solution plein vent arriere a partir de 15 noeuds de vent réel (en dessous j'utiliserais plutot le spi symétrique). Si ca fraichit je peux facilement rouler le génois progressivement, jusqu'a me retrouver sur solent tangonné seul, une bonne solution vent arriere dans 30 a 35 noeuds.
Pour les manoeuvres, je ne crois pas que ce sois beaucoup plus compliqué que GV+Ge tangonné. Si je perd ma casquette, je roule le Génois en catastrophe (ca va plus vite que d'affaler le spi), et je peux tout de suite lofer sous solent seul (a condition d'avoir gréé le solent sur l'écoute de spi passant dans le tangon, et l'écoute normale libre, plutot que de passer l'écoute normale du solent dans le tangon, on peut alors border le solent sur son ecoute normale et choquer l'écoute de spi pour se débarrasser du tangon sans galere). je me débarrasse des tangons vite fait (il suffit de choquer la balancines et de reprendre le hale bas pour le tangon du génois, il faut aller a l'avant pour le tangon de foc, mais c'est le plus petit des deux) et je suis manoeuvrant. Penser a passez la contre écoute de solent devant les balancines pour pouvoir virer ou empanner facilement.
A oui point de détail important. J'ai trois rails de tangon, un sur la face avant du mat (normal, pour le spi) et deux, plus courts, sur les cotes du mat pour tangoner les focs.
Voila, c'est mon idée, mais je n'ai pas encore eu l'occasion d'essayer pour de vrai. Si quelqu'un a un retour ou des conseils, je suis interressé.


ED850:Oui, ton système est le bon. J'empanne aussi toujours mon spi avec 2 tangons et je peux porter 2 focs, mais la GV avec une bonne retenue sur l'avant et le génois tangonné de l'autre coté me satisfait. Je peux le rouler tangonné et réduire si besoin et GV bien débordée, bien plate avec la retenue blindée, peut supporter beaucoup de vent. Mais je pense que les deux options se valent. ·le 10 nov. 19:12
islander:Comme c'est beaucoup plus facile d'affaler un foc qu'une GV au vent arriere, je pense que le systeme avec les deux focs a l'avantage que c'est plus facile de reduire. Par contre, s'il faut lofer, c'est sur que GV+GE c'est mieux.·le 10 nov. 19:28
Sea Lion :Et tu penses que ça serait problématique d'installer les deux tangons sur un seul rail? J'ai des échelles de mat sur le côté et j'apprécie beaucoup les avoir...·le 10 nov. 21:36
islander:Non, ce n'est pas un probleme d'avoir les deux cloches sur le meme rail, mais l'angle de travail est meilleur avec le rail sur le cote du mat pour un foc tangonne, le rail ne risque pas de s'arracher sous la poussee laterale.·le 10 nov. 22:23
10 nov. 2020
0

j ai une vidéo ou le bateau porte un reacher et le génois tangoné en légère fausse panne,gv affalée avec une houle de 1m 3/4ar vent app de 10nds ça fonctionne très bien et plus simple à établir pour moi qu'un spi de 100m². (mais je n'ai pas trouvé comment l 'insérer.)


10 nov. 2020
0

Grand spi et big boy, ça a de la gueule...


10 nov. 2020
0

J'ai mes deux tangons sur le même rail, les cloches l'une au dessus de l'autre. Ça ne gêne pas.
Perso, je préfère rentrer mon spi qu'un grand génois. Le spi, il rentre tout seul sous la GV, je largue le bras, laisse filer doucement la drisse et reprends l'écoute et le spi sans forcer, le génois d'étai largable, c'est à l'avant.


10 nov. 2020
0

Bonjour à tous.
Voici mon témoignage concernant cette configuration de voilure.


Nous avons utilisé cette configuration pendant plus de 10 jours entre le Cap Vert et la Barbade. Le tangon de spi pour le solent et un plus grand pour le génois. La drisse de spi comme deuxième balancine et les mâchoires des deux tangons sur l'anneau du mat.
Pas mal d'avantages déjà cités plus haut : pas de risque d'empannage, possibilité de réduire la surface de voile rapidement en roulant le génois entre 0 et 100% et rester sous solent seul sous les grains. Le bateau reste dans le lit du vent et le pilote travaille très peu.
Par contre effectivement ça tire fort et localement sur les ferrures d'étais. A Grenade on a dû renforcer la fixation de la ferrure de l'étai principal car le profil du mat s'était déformé.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Inishmore island

Après la pluie...

  • 4.5 (164)

Inishmore island

mars 2021