tableau électrique bavaria

Bonsoir mesdames et messieurs, je voudrais vous soumettre un problème concernant le tableau 12V de mon bavaria 30. Ce tableau se met à chauffer dès qu'il est alimenté, même si aucun appareil est connecté. Je mesure 52° sur la face extérieure et plus de 70° à l'intérieur. Ce tableau a été déja changé une fois sous garantie, suite à un rappel d'usine pour le même problème mais qui n'existait pas chez moi. En plus de cette surchauffe inquiètante, j'ai des chutes de tension sur différents élément, 8V pour les feux de proue, 9V pour le feux de hune. Je suis bien sur inquièt pour tout l'éléctronique de bord branché sur ce tableau. Une demande de SAV doit être demandée par mon vendeur à l'importateur, mais on me fait comprendre que les pièces ne sont pas garanties.... En gros, il y a 6 mois, on m'a changé un élément fonctionnel par un élément défectueux et maintenant je vais devoir sans doute payer un nouvel élément. (si entre temps je n'ai pas pris feux ni grillé mon éléctronique)
Que puis je faire? Si je dois payer la pièce, n'ais je pas intéret à supprimer ce tableau électronique et le remplacer par un tableau standard?
Qu'en pense l'association Bavaria?
Merci à tous ceux qui auraient une idée.
Amicalement

L'équipage
01 mar. 2009
01 mar. 2009
0

Bonsoir, mais coupez tout!
"Grand tour de méditerranée à partir de 2011. La retraite c'est pour novembre 2011, alors dans la foulée, Lou et moi on partira sur notre bavaria 30 naviguer sur notre belle méditerranée, sans contrainte de temps.... Ce sera chouette"

"MOI", Je coupe tout.
Je contacte le concessionnaire ou le vendeur, je fais passer un expert ou un huissier accompagné d'un expert et je dépose plainte.
Le seul moyen, après de nombreuses démarches d'être crédible auprès d'un tribunal.

Désolé, pas très agréable à dire et j'imagine à recevoir.
Mais si la température dans le tableau électrique est égale à 70°C, je n'ose imaginer la température des câbles qui s'y trouvent.

Soyez prudents, et que votre retraite soit un rêve comme vous l'imaginiez et non un cauchemar.
"MOI", Je ne partirais pas avec un tableau qui fonctionne comme une chaudière, même si cela peut avoir certain avantages en région froide.

Très amicalement.

Mais ceci n'est que mon avis très personnel, d'autres ici pourront très certainement être plus objectif que moi .

Ps: Je ne me place pas en qualité d'expert, juste une réaction... si ce problème était mien.

Patrick

01 mar. 2009
0

pareil
vous plus utiliser et débrancher les batteries le danger est une question de temps mais sa prendra feu,

après comment agir

1) le concessionnaire ou la maison prend en considération le problème rapidement et confirme la prise en charge par écrit sous huits jours

2) dans le cas contraire le courrier en recommandé de mise en demeure de régler le problème , et ensuite sa s'arrange vite ou sa devient le bras de fer :-( se rapprocher d'une association des varia l'union fait la force dans ces cas

bon courage

01 mar. 2009
0

il n'est pas inutile de conatcter son assureur et faire une déclaration
celui ci dira ensuite ce qu'il convient de faire

amicalement

01 mar. 2009
0

quel âge le bateau ?
Sur le fond, la question est de savoir si vous voulez em**der le fabriquant en vous em*dant vous même par la même occasion pendant quelques mois, voire un ou deux ans, pour obtenir gain de cause et gagner ... combien ? :heu:

Si le tableau ne comporte QUE des interrupteurs et des voyants, changer-le vous même par un modèle différent standard, ce sera plus vite fait et moins cher que n'importe quelle procédure juridique destinée à faire rendre gorge au fabriquant (qui vient d'être racheté par un consortium américain si ma mémoire est bonne ... bon courage !).

Si le tableau contient autre chose que des interrupteurs et des voyants, c'est différent :il faut un inventaire de ces autres choses, et savoir comment les remplacer.

01 mar. 2009
0

C'est inquiétant
[i]Ce tableau se met à chauffer dès qu'il est alimenté, même si aucun appareil est connecté.[/i]...

Si ça chauffe, c'est que ça consomme ! Si rien n'est branché cela signifie qu'il y a un court-circuit interne... à ne pas laisser une minute sans surveillance !

Quelle est la marque du tableau ? Ou alors une photo pour l'identifier ?

_/)

01 mar. 2009
01 mar. 2009
0

Pas mal ...
pour avoir des clients captifs, c'est excellent ...

A ce prix on peut commencer à emm***der le fabricant ou son représentant :oups:

01 mar. 2009
0

Je ne suis pas électricien
Je ne suis pas électricien et je vais peut être dire des bêtises. Il me semble que je tacherais de déterminer l'origine de l'échauffement.

1)le manuel indique qu'il y a des "microfuses" des fusibles me semble--t-il, et que si ils ne sont pas aux bonnes valeurs il peut y avoir surchauffe. Donc envisager une vérification de tous ces fusibles.

2) ce tableau alimente le frigidaire, les pompes à eau etc.. Il est donc probable qu'il est toujours en train d'alimenter quelque chose et que l'un des circuits chauffe. On peut tacher sous réserve que le 220v soit effectivement débranché (et non pas simplement coupé) et que la batterie soit également débranchée, de repérer quelle est la partie chaude du tableau (à l'arrière). Et de là repérer ce qui est défectueux, par exemple en débranchant le circuit suspect en voyant si l'échauffement se poursuit.

Par ailleurs on peut se demander si lors de l'échange précédent il n'y a pas eu un mauvais (re)montage qui serait à l'origine du problème.

Du coté des solutions on peut peut être faire intervenir un électricien spécialisé nautisme mais indépendant du réseau bavaria ou négocier avec le chantier un tableau standard plutôt qu'un échange.

MichelR

02 mar. 2009
0

Je suis juste ecoeuré!
Pourquoi faire simple, lorsque l'ont peux faire compliqué.
l'électricité à bord et une source d'ennui indéfinissable.
Je suis pourtant un trés grand défenseur du "Confort" à bord.
Le premier à ne pas avoir envi d'être privé ou limité dans mes délires de surconsommations.
Mais d'en arriver à installer ce genre de chose qui clignote de partout et à peine gerable en cas de panne, méme un electricien chevronné???, Là, je dis fort et haut.
Z'étes pas gentil!!!!
Vous les gens de la construction de trucs z'a voiles.
pour être un tout petit peu plus sérieux, ont nous assomme avec des règles de sécu à tout va.
Et on nous met sur les barcasses des choses absolument incompréhensibles et surtout inutiles.
N'importe qui ayant un jour compulsé le manuel des castors juniors, sais comment fonctionne un circuit éléctrique basique.
Mais là!!!
Je trouve tout à fait personnellement qu'il "pousse comme Maurice" le bouchon un peu trop loin.
Que nos bagnoles soient truffées d'électronique c'est déjà "je me contrôle" pas bien!
Mais nos chaloupes gavées de problèmes en tous genre, ont à pas besoin de ça en plus!

Ouuhhaa!!!
Ça fais quand même du bien, un bon coup de gueule.

Patrick

02 mar. 2009
0

Pourquoi faire simple, lorsque l'ont peux faire compliqué ?
Ce n'est pas compliqué, mais beaucoup plus simple malgré les apparences :

  • Ce tableau est vendu prix public plus de 800 euros...

  • Un tableau style "chalutier" à base de disjoncteurs industriels coûte quatre fois moins cher... en fournitures, mais il reste la main d'œuvre.

  • Le truc tout aussi important, c'est le "look" pour présenter le bateau au salon nautique dans le but de le vendre... et un tableau électrique comme celui-ci plaira forcément plus au client lambda qui s'intéresse plus du nombre de "salles de bains" que du gréement...

En pratique, ce tableau électrique coûte probablement dix fois moins cher au chantier que la version "chalutier" : même pas besoin d'un électricien pour l'installer... c'est juste du "plugin" !

Les chantiers n'ont jamais eu peur du ridicule : je me souviens des tableaux électriques Amiot qui équipaient pas mal de voiliers il y a quelques années... il y avait à chaque interrupteur une led verte "on", et une led rouge "off".

Génial pour un voilier dont le souci majeur est l'énergie : ce tableau consommait avec tous les interrupteurs sur "off" 1,2 A, soit près de 30 Ah/jour... la consommation d'un petit frigo bien isolé !

Heureusement que le ridicule à ce niveau ne tue que... les batteries ! ;-)

_/)

02 mar. 2009
0

oui, c'est de la frime !
sur le mien (datant de 2007) tout est normal pour le moment, même s'il chauffe un peu (donc il consomme). Pourvu que ça dure !

Mais je regrette amèrement la simplicité de celui qui était monté sur mon Bavaria précédent mis à l'eau en 1998.

Une chose est sûre, si j'ai un jour un problème je le remplacerai par un tableau classique, dépourvu de composant sophistiqué et de puces en tout genre: pouah!

En attendant, si le chantier m'envoyait un rappel, je serais rudement circonspect avant d'autoriser une intervention.

Et pour répondre à la question initiale, une mise en demeure recommandée avec AR ne peut pas faire de mal, mais ensuite ? Faire refaire le tableau par un professionnel qui engage sa propre garantie, et envoyer la facture considérée comme un préjudice, au concessionnaire Bavaria en prévision d'un éventuel contentieux devant le tribunal de proximité (qui ne coûte rien). Mais il faudra affuter ses dossiers pour obtenir gain de cause devant le juge.

02 mar. 2009
0

pas normal
ce concessionaire te mene en bateau
c'est pas ici que ça se passerait comme ça
contente toi de lui envoyer une lettre recommandée et envoie une copie a bav. en All. (en anglais ce serait mieux)
ou un e mail a bav en All. , ça bougera....

c'est vrai que pour les bateaux tout comme les autos, ou les appareils chez soi, tout bouge tout modernise, mais il faut essayer de rester avec son temps sinon on fini comme la grand mere, qui reste a écouter la musique sur cassette parce que sinon c'est trop compliqué....et qui voudrait bien enregistrer la tv mais comment faire...

02 mar. 2009
0

envoyer un dossier
a toute les revues nautiques, voiles et voiliers
etc, un double a ton concessionnaire et a bavaria , et lorsqu'ils comprendront qu'ils risquent de perdre plusieurs vente de bateaux neufs, compte tenu de la conjoncture, je pense qu'ils bougeront, car c'est a la suite de problèmes comme cela que les marques sont dénigrées,
j'ai moi meme un bavaria, mais heureusement peu de problèmes
amicalement

02 mar. 2009
0

au risque de me répéter,
l'assurance défense recours de nos bateaux n'est pas faite pour servir à rien, et en matière judiciaire, moins on écrit inconsidérément et mieux ça fonctionne

amicalement

02 mar. 2009
0

c'est vrai
Dès qu'on démarre une action judiciaire, il ne faut pas se "répandre" par ailleurs en public.

Mais une assurance défense et recours ne sera pas nécessairement très motivée pour faire avancer vite, fort et bien, ce genre de dossier qui ne pèse que 1000€.

Il y a le facteur "temps" qui est le pire: j'ai assisté à une affaire de ce genre (plus grave tout de même) où la stratégie du constructeur a été de faire trainer. D'expert en contre expert, de négociations soigneusement entretenue de façon positive pour rassurer le client ... mais n'aboutissant jamais ... le pauvre client a vu son bateau immobilisé pendant des mois et des mois, devant toujours être disponible pour une nouvelle visite d'untel ou untel qui réexaminait la situation, etc ....

Bref, une déprime en vue :heu:

Donc, pour un truc somme toute mineur, une bonne menace LR+AR, de préférence écrite par un avocat, ça passe ou ça casse. Mais trainer ça pendant 1 an devant une juridiction à travers une assurance, j'aimerais pas.

02 mar. 2009
0

risque incendie ...
je suis d'accord, jp, c'est le risque "incendie" qui est à-même de faire bouger l'assurance, plutôt que simplement l'aspect commercial du litige.

Le "pépin" que pourrait avoir le proprio de la part de l'assureur, c'est que l'assurance lui interdise d'utiliser le bateau avant que le problème ne soit réglé ... ce qui serait d'ailleurs une bonne chose, tout compte fait :oups:

02 mar. 2009
0

agant local
Bon, même des agents locaux peuvent être assez malin pour faire trainer une affaire. Tant mieux pour vous, dans le nord, si le vôtre est sérieux.

Ne pas oublier qu'un agent local qui intervient tient lui aussi à se faire rembourser par le constructeur si c'est un défaut de construction. Donc la mauvaise volonté éventuelle du constructeur sera juste transmise au client final ou "encaissée" à la place du client final, selon le degré de conscience professionnelle de l'agent.

02 mar. 2009
0

sauf qu'en cas de menace d'incendie, la Cie va se bouger
pour ne pas aggraver son risque et un juge des référés prendra très probablement une décision conservatoire sous quelques jours aux frais de ladite compagnie, avec exécution provisoire afin de faire cesser ce risque immédiat

j'ajouterai que ladite Cie risque aussi de ne pas aimer le fait que cette aggravation du risque ne lui a pas été signalée, en application de l'article xxxx du contrat, ce qui pourra bien l'exonérer totalement ou partiellement de sa garantie en cas de pépin

mais celui qui préfère payer de sa poche a toute ma considération et mon soutien vu que c'est pas mes € qui sont dans ce commerce

amicalement

02 mar. 2009
0

mais robert
tu mentionnes "constructeur"
je le repete c'est un cas "agent local" !
dans le nord au moindre petit truc ils te servent au mieux dans les plus court délais
et tu n'aurais pas une réponse pareille

02 mar. 2009
0

Merci
vraiment pour toutes ces réponses pertinentes.
Dans un premier temps je vais attendre une réponse écrite de la part de mon concessionnaire (je me donne jusqu'à la fin de la semaine) Passé ce délai, je pense effectivement au RC avec AR, copie à l'assurance et à l'importateur national.
Maintenant, soyons clair, je doute que ce soit une opération blanche pour moi, donc quitte à payer ne serait il pas plus judicieux de poser un tableau type VDO standard, sans électronique mais plus simple à gérer dans mon périple méditerranéen de dans deux ans?
Ce faisant, je perdrais les jauges d'eau douce et d'eau noire, mais ce serait moindre mal.
En plus, à 800 euros HT le tableau bavaria (et dans ce cas j'en aurais déja passé deux en deux ans et demi), je devrais pouvoir trouver un équivalent de qualité dans le commerce?
Enfin et à ce propos, quelqu'un a t il des coordonnées mail de l'importateur Bavaria France, j'ai du mal à mettre la main dessus.

02 mar. 2009
0

pas difficile...
Vous êtes sur le site Yachting Selection/ Bateau Moteur Bavaria France, Importateurs exclusifs de la marque BAVARIA en France.

www.yachting-selection.eu[...]/

;-)

02 mar. 2009
0

Echauffement du tableau
Restons sur le point technique:

quand la temperature monte autant il y a forcement un ou des points chauds facilement identifiables au touché (en faisant attention) ou avec une caméra thermique que tous les électriciens industriels possèdent pour contrôler les armoires électriques.Donc le concessionnaire peut le faire faire.

Imaginer changer le tableau complet sans connaitre préalablement l'origine du problème est d'une part irréaliste ( bateau bricolé non revendable) d'autre part le début d'une galère assurée.

par ailleurs les tableaux bavaria sont réalisés avec du matériel électrique standard de qualité suffisante.

Comprendre la source du problème ne dispense pas de faire agir le réseau Yachting Selection avec les moyens légaux qui s'imposent !!!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer