tableau bipolaire?

Je me demande si a la création d'un tableau electrique pour un bateau en alu, il faut que chaque circuit (ex: feux de nav, éclairage cabine, etc...) soit isolé par un interupteur sur chaque polarité.
ce qui
coute le double d'interupteur
coupe totalement le circuit

merci d'avance
benji

L'équipage
11 jan. 2008
0

ne suffit-il pas...
d'un sélecteur pour le +
d'un simmple coupe circuit pour tous les -
?

11 jan. 2008
0

Tableau
Benji parle tu tableau et pas du sélecteur ni du coupe circuit, me semble-t-il.

De toutes façons, alu ou pas alu, la masse du bateau n'est jamais reliée au - des instruments.

Sur les tableaux touts faits, les interrupteurs mettent, selon leur position, le + du consommateur sur le + batterie (alors le consommateur consomme) ou le + du consommateur sur le - batterie.

0

alors, effectivement
si il s'agit de protéger chaque circuit indépendemment en cas defuites...
Il existe des interrupteurs bi polaires, mais ça augmente méchamment les metrages de cable.

On peut aussi placer des installations fixes de mesure d'isolation, mais jusqu'où veut-on aller?

11 jan. 2008
0

Inter bipolaire
plus chers oui, mais la longueur de câble est la même non ?

11 jan. 2008
0

en théorie et en pratique
En théorie, interrompre 1 seul fil suffit.

En pratique, quand on a un bug sur un consommateur et qu'il faut l'isoler pour continuer à utiliser le reste de l'installation, c'est la galère si on n'a pas des interrupteurs bipolaires ... soit à cause des parties communes de la ligne "-" qu'il faut aller déconnecter dans les boites de jonctions souvent mal placées, soit à cause de fuites d'isolement dans une des lignes mettant en rade tous les consommateurs de cette ligne.

11 jan. 2008
0

pas exactement ...
Suppose que tu as une ligne "-" commune à tous les éclairages dans le mat (mouillage en tête, tri en tête, phare de pont, route blanc), alim radar, etc ... et que le fil unique "-" en question fait le tour des lampes et autres ustensiles à la queue-leu-leu, avec 1 seul fil de retour vers le tableau.

Supposons que tu as un problème sur un des feux ou au voisinage. Eh bien tu ne pourras pas débrancher les deux fils de ce feux sans grimper dans le mat, ou même pire, sans aller dans le mat, car la ligne "-" est commune. Donc tu condamnes TOUS les feux du mat à être coupés ... gênant :reflechi:

Un des pires cas c'est que au passage dans un trou tu as du ragage, avec défaut d'isolement du "-" d'un feu sur le "+" d'un autre feux dans la grappe de fils. Sans interrupteurs bipolaire, tu te sens mal.

Pour avoir une installation fiable, il faut que tout soit cablé de bifilaire, bateau métallique ou plastique, c'est pareil, et ceci jusqu'à un endroit bien connu et répertorié sur un schéma, afin de pouvoir débrancher en cas de besoin un consommateur indépendamment des autres. Le plus simple c'est de le faire jusqu'au niveau du tableau, même s'il faut quelques mètres de cable en plus.

11 jan. 2008
0

La longueur de câble
ne doit pas nécessairement être identique, car rien n'oblige en unipolaire de revenir au tableau avec tous les négatifs.

Bien que dans ce cas, je vous suggère de faire un schéma très précis de vos connections et de le garder en lieu sûr... Car peut-être qu'au cours d'une escale, vous rencontriez Alzheimer, et alors...,

Et alors..., en cas de problème, bonne recherche...

pfffzzzz

11 jan. 2008
0

Ben oui ....

...même longueur de cable à très peu près selon le cablage , mais pas de quoi se faire un second mouillage!

Maintenant est-ce indispensable ? perso je pense que non ,la différence de potentiel aux bornes d'un conducteur qui n'est parcouru par aucun courant (appareil éteint par le plusitif ) est égale à zéro ,amha ; donc même en comptant ça pour pinailler !!....

Phil.

11 jan. 2008
0

Bonjour Robert ,

..c'est pas clair , si tu a des lignes - communes ,tu n'a pas pour chaque consommateur un inter séparé ;et si tu as des inters séparés , tous les consommateurs qui sont sur cette ligne sont arrêtés de toutes façons , non ?

La question était ,je pense , pour un bateau en alu donc crainte de courants balladeurs .

Phil . qui pinaille , je sais ! :oups:

11 jan. 2008
0

interrupteur + fusible
J'ai équipé mon voilier alu de simples tableaux du commerce.
Les interrupteurs sont à un pôle, et coupent le +.
Chaque interrupteur est monté en série avec le fusible protégeant le départ : pas de chance donc, le fusible est aussi sur le +.

J'envisage de modifier (fer à souder) le câblage au cul du tableau pour
# couper le + avec l'interrupteur pour arrêter ou démarrer le consommateur elec
# isoler le - en dévissant le fusible pour facilement rechercher l'origine d'une fuite de courant lorsque j'en détecterai une.

Mais j'ai eu la flemme d'attaquer la modif : je n'ai pas encore détecté de fuite, et je touche du bois.

12 jan. 2008
0

Désolé ,toujours pas....

...convaincu de la nécessité de couper le - ,par contre tout à fait d'ACCORD pour cabler séparément les lignes - de chaque récepteur à parir de la barrette - commune du tableau .

Le - commun coupé par un coupe batt. en sorie et à proximité de la batterie .

De plus la cohabitation étroite du + et du - dans le même interrupteur bipolaire est de nature à provoquer plus de pb en cas de surchauffe de l'inter en question , defectuosité d'un contact (et il y en a deux!) toujours possible ! et selon les bateaux , tous les fusibles ne sont pas montés en amont des inters !

Quand à la possibilité de C/C entre le - d'un fil et le plus d'un autre , ça me laisse perplexe
même si c'est toujours possible , fils fondus ensembles , arrachés , isolants usés par ragage ,mais bon ...

Maintenant chacun est libre de faire comme il le sent , les deux montages sont bien sur électriquement fonctionnels et si ça peut rassurer . De toutes façons comme dans beaucoup de cas les "défauts "d'un montage sont les "qualités" d'un autre .Tout est question de priorité .

Phil.

12 jan. 2008
0

Pour s'en convaincre,
il suffit comme moi de devoir rechercher des pannes dans des circuits 115 ou 230 volts à bord de bateaux dotés de tableaux aux disjoncteurs unipolaires.

Franchement pas amusant de devoir débrancher un à un chaque fil du paquet de nouilles des neutres tous en commun... !

Encore heureux lorsque tout arrive au même endroit.

[color=blue]_/)[/color]

12 jan. 2008
0

Pour Benjii...
De nombreux fils içi autour de çà...Tu en sauras plus que ce que tu cherchais... :-)

Uni ou bipolaire? Et si,puisque tu pars à neuf,tu utilisais différentiels et disjoncteurs batiment,posé à plat(horizontal)...
Ils sont de facto bipolaires,pas chers et trouvables partout.
Quant à la longueur de cables économisée par rapport a la simplicité de maintenance....Je préfère la simplicité..Pas envie de grimper au mat pour savoir ou le jus ne passe plus :-(

bonne cogitation..

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (73)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021