système de protection pour monter des batteries en //

Bonjour. Bon nombre d'entre vous montent des batteries de servitude neuves en //sans protection particulière .Or , s'il y a un pb sur l'une des batteries , avec le temps , l'autre aussi va morfler.( sans compter les risques d'incendie ) J'ai donc imaginé un dispositif de protection sous forme de disjoncteur monté entre les deux "plus" des batteries .Problème (ou crainte ): Chute de tension aux bornes du disjoncteur entrainant une recharge poussive des batteries . Parmi vous quelqu'un a t il fait des experiences et des mesures sur le sujet ? avez vous d'autres idées de protection qui ne soit pas trop pénalisante pour la recharge . Merci pour vos lumières

L'équipage
20 mai 2014
20 mai 2014
0

Bonjour, un technicien plus évolué pourra nous en dire +.
Dans le principe l'idée semble bonne.
Nez en moins....et pour chercher la petite bete...ne serait-il pas souhaitable d'introduire également le meme disjoncteur/fusible sur la ligne des poles négatifs ?..afin d'équilibrer les résistances..????!!!!!
Ensuite comment définir l'ampérage ? :reflechi:

20 mai 2014
1

Bonjour,
ton disjoncteur va protéger quoi exactement ??
Parce que vu comme ça, par un électricien, il ne va rien protéger à part des surintensités.

20 mai 2014
0

Il n'y a pas de chute de tension aux bornes d'un disjoncteur. Le pb que je vois dans ce montage c'est que si tu as besoin de démarrer ton moteur en secours sur les batteries de service, ton disjoncteur va sauter du fait de la forte intensité.

20 mai 2014
0

Mon disjoncteur va éviter qu'une batterie (la bonne )se vide brutalement dans l'autre (celle dont 1 element ou 2 se sont mis en court circuit à cause de l'age ou d'un défaut de fabrication qui se révèle à cause de la température ambiant par exemple ) Dans un premier temps je pensais mettre 16 ou 20 A. C'est bien les surintensites dont je veux me prémunir à cause des incendies en priorité et accessoirement , si une batterie se vide dans l'autre .... j'en aurai plus et je crains que ça me manque !!!

20 mai 2014
1

Cela implique que la charge et la distribution puisse être piqués sur les 2 batteries car si le disjoncteur déclenche, il isolera les batteries.
Donc il y aura une mise en parallèle au niveau de la distribution et de la charge, a moins de créer un circuit en parallèle pour isoler chaque parc.
Cela implique également que les batteries ne seront pas branchées en croisé comme elles doivent l'être.
Pour me coup je pense que c'est la meilleure façon de créer une usine a gaz sans apporter de réelle plu value.
Laisse tes batteries en // branchées en croisé et ce sera très bien. Les batteries vieilliront ensemble et lorsqu'elles ne tiendront plus la charge il faudra les remplacer.

20 mai 2014
0

Tu peux éventuellement mettre des diodes de puissance sur chaque sorties de batterie, mais ça t'obligera à y amener aussi une charge séparée.
Le meilleur moyen de protéger tes batteries, c'est un coupe-circuit basique par batterie, un seul couteau pour l'ensemble, un 2eme dans la poche qui ne sert qu'aux permutation de batterie (pour éviter la coupure générale).

20 mai 2014
0

Tu nous réinvente le BMS multifonctions ? Ça va en faire du câble et de l'électronique de puissance pour ... Pas grand chose non ?

20 mai 2014
0

Salut,
Malheureusement le couplage en // de batteries est techniquement une mauvaise idée...mais incontournable dans la réalité sur un bateau.
Donc, il faut faire avec!
A la charge, pas de problème.
En utilisation, il ne peut pas y avoir "une bonne" et "une mauvaise" batterie; il n'y a qu'un bon ou un mauvais "parc" de batterie; Si 1 seul élément de ce parc est mauvais, il faut obligatoirement changer l'ensemble du parc par des batteries strictement identiques; c'est la conséquence à admettre ...et a payer!
Limiter au possible (branchements croisés) et soigner les branchements (cosses propres, serrage, etc) est indispensable; mais a part cela, je ne vois pas l'utilité technique de monter des disjoncteurs de protection (?) qui obligerait a augmenter des points de contacts supplémentaires.
Par contre peut être, des sondes de surveillance température sur les batteries ...
Mamita

20 mai 2014
1

Bonjour,
J'ai cessé de me prendre la tête avec tout ça. J'ai 2 batteries pas vraiment identiques et un Cyrix...et ça se débrouille très bien tout seul depuis 5 ans.

20 mai 2014
0

Plus qu'un disjoncteur 'inter-batteries', je crois plus utile de mettre un fusible de 3 ou 400 A entre batterie(s) et démarreur. J'ai vu un jour un démarreur avec son lanceur (Bendix) coincé. Je n'aimerais pas du tout voir ça sur mon bateau : incendie inévitable. Je crois d'ailleurs qu'il y a des cosses de batterie intégrant ce fusible.

20 mai 2014
0

Re,
Alcinoos, toi tu parles d'une batterie moteur et de 1 batterie servitude reliées en // avec un cyrix, mais Bidule 34 écrit: "...montent des batteries de servitude neuves en //... ", ce qui n'est pas du tout pareil!
Mamita

20 mai 2014
0

Ben, je ne comprends pas trop la difference, quand le Cyrix couple, elles sont bien en parallèle aussi non?

20 mai 2014
0

Je pose sans doute une question stupide, mais qu'appelez vous branchement croisé , entre 2 batterie en //.

20 mai 2014
0

J'ignore ce que c'est moi aussi . Peut être une amorce de solution .....

20 mai 2014
0

le + sur l'une et le - sur l'autre
pour les montages en // j'utilise du plat de cuivre avec des cosses boulonnées en faisant un léger oméga pour éviter de tirer sur les branchements ,ça permet d'éviter les sertissages sur du câble qui finit toujours pas s'oxyder .
alain

20 mai 201416 juin 2020
1

Re Alcinoos,,
Ben la différence: si le cyrix couple, c'est que tu charges par le moteur ou par le quai ! "...A la charge, pas de problème....".
Et en cas de baisse de tension, le cyrix s'ouvre et tu n'es plus en // ! c'est l'automatisme du cyrix qui gère le tout (et plutôt très bien!)

Mais dans le cas d'un parc de batteries de servitude en //, surtout moteur à l’arrêt, tu tires sur l'ensemble du parc servitude, et c'est là qu'une batterie peut se décharger dans une autre batterie.

Re mimreno,
Le branchement croisé est la façon d'amener les polarités (+ et -) sur un parc de batterie
Dans le schéma 1 , le parc est direct: les 3 batteries ainsi branchées ne seront pas équilibrées dans la charge

Dans le schéma 2 , le parc est croisé et les 3 batteries ainsi branchées seront équilibrés; c'est la meilleure façon de brancher le parc de batteries.

Amicalement,
Mamita

20 mai 2014
0

merci pour les petits schemas . Je me coucherai moins bête ! salut Manita

20 mai 2014
0

Excusemoi Fritz the cat , ce que tu veux dire par " le + sur l'une et le - sur l'autre " A part ça , si on résoult les pb d'oxydation de multi brins en mettant un plat de cuivre , on ne résout pas mon pb , à savoir : Que peut on faire pour protéger des batteries en // entre elles si l'une d'elle se met partiellement en court circuit. Si l'accident est du à un vieillissement , on change les deux , là on est daccord . mais si l'une d'elle attend la fin de la garanti pour se mettre en rideau je trouve bien dommage de devoir jeter les deux parcequ'on n'aura pas pris de précaution ..... S'il en existe une !!! et mon truc de disjoncteur entre les deux plus devrait pouvoir éviter ce cas de figure . J'attends de vous une meilleure solution que la mienne . Je suis bien conscient que plus il y a de contacts , plus il y a de risque de panne

21 mai 2014
0

Ah, OK je n'avais pas pensé à ça. Mais alors, pourquoi ne pas mettre un deuxième Cyrix entre les deux batteries de service ?

21 mai 2014
0

Je pourrais mais ça suppose que je charge mes batteries séparement. alors , il faut non seulement se payer un Cyrix mais deux ! et ce parce que elles vont charger avec des panneaux solaires. J'ai déjà le régulateur de charge mais il n'a qu'une sortie

21 mai 201416 juin 2020
0

Bonjour
ici le monsieur met des batteries Lithium en parallèle
et pour protéger il installe des fusibles ANL de 80 A

marazuladventures.files.wordpress.com[...]es8.pdf

21 mai 2014
0

merci yanto. Je me sentais un peu isolé , seul dans mon petit coin à me faire du souci pour des batteries branchées en // sans aucune sécurité. Dommage , j'ai pas mal de difficultés à comprendre l'anglais , mais je vais me faire traduire

0

Je crains que tu sois toujours isolé.
Le Monsieur a des batteries lithium et là, le problème est d'un tout autre ordre qui, d'ailleurs, ne sera pas résolu avec ses protections mais avec des BMS. :litjournal:

22 mai 2014
0

Bonjour
le Monsieur installe un BMS, mais cela est un tout autre sujet.
Il précise dans son texte qu'il installe des fusibles car en cas de cellule en mauvais état celle-ci récupérerait tout le courant que les 11 autres pourraient lui fournir et avec 15 KWh disponible il ne veut pas prendre de risque. Mais il précise qu'à sa connaissance cet accident n'est jamais arrivé.
Et c'est exactement la question de bidule34.

Mais chacun est libre bien évidemment.

22 mai 201416 juin 2020
1

Oui, mais non.
Le Monsieur a un BMS pour l'ensemble de son parc lithium.

C'est une erreur, même si c'est écrit en anglais.

Le rôle du BMS est précisément de régler les conflits d'équilibrage de ce type de batteries et, pour cela, il faut que ce BMS gère chacune des batteries individuellement.

Interposer un fusible entre chaque batterie aura le même effet qu'un emplâtre sur une jambe de bois : aucun.

Le résultat d'un conflit est dans la photo ci-jointe (batteries LiFePo4, un seul BMS, pas d'opération périodique d'équilibrage).

C'est un échauffement interne de la batterie dont le déséquilibre induit une surcharge plaçant la batterie dans une situation de dépassement de ses limites d'utilisation ce qui induit un emballement thermique.
Le malheureux fusible sera incapable de distinguer une demande de courant par un consommateur et le passage d'un courant de surcharge.

Ce phénomène de surcharge incendiaire et d'emballement thermique est spécifique aux batteries lithium est marginal sur les batteries plomb des millions de Fenwicks électriques roulent depuis des décennies avec des parcs de batteries plomb en parallèle...).

:litjournal:

22 mai 201422 mai 2014
1

La protection adaptée à ce type de non-problème est une non-protection.
Toute protection induira une limitation du courant susceptible d'être délivré lors du service et ne sera pas en mesure de protéger quoique ce soit en-dessous de sa valeur.

Une protection de 80A limitera le courant à 80A mais ne protègera rien en-dessous d'une puissance de 1Kw. Une "chaufferette de 1kW c'est déjà plus qu'il n'en faut pour mettre le feu à un navire ...

La réponse à : comment me protéger d'un accident violent intéressant un accumulateur est simple.

C'est concevoir un emplacement fermé (mais aéré) réalisé en matériau non inflammable et isolé du reste du navire.

C'est simple, efficace...et réglementaire.

Pour mémoire, copie ci-dessous de l'article 240-2.39 traitant du sujet.
"Article 240-2.39

Batteries d'accumulateurs

I. Les batteries d’accumulateurs sont installées de manière à prévenir tout mouvement intempestif, quelle que soit l’attitude du navire. Elles sont installées à des emplacements facilement accessibles en vue de leur entretien, et protégées contre l’humidité et les chocs. Aucun matériel mobile susceptible de produire un choc électrique n’est stocké à ces emplacements.

II. Les parcs de batteries dont la puissance totale du courant de charge est supérieure à 0,2 kW sont installés dans un compartiment convenablement ventilé. Toutefois, lorsque la
puissance totale du courant de charge est supérieure à 2 kW, ce compartiment est distinct d’un local de machines.

III. Les emplacements fermés comportent une ventilation, ainsi qu’un dégagement d'air partant de la partie supérieure, de manière à éviter toute accumulation de gaz volatils. Les
moyens de ventilation sont intrinsèquement antidéflagrants. Lorsque la puissance du courant de charge est supérieure à 2 kW, le dégagement d'air débouche à l'air libre et empêche les entrées d'eau dans les conditions de navigation normales.

IV. Les batteries à électrolyte liquide sont placées dans un réceptacle étanche pouvant recueillir un écoulement accidentel, et résistant à la corrosion par l’acide.

V. Les batteries d’accumulateurs électriques sont pourvues de coupe-circuit sur les deux pôles, aussi proches que possible de la batterie, permettant de les isoler dans tous les cas du reste de l’installation. Ces dispositifs sont situés à l’extérieur des emplacements des batteries. Toutefois, ces dispositions ne sont pas obligatoires pour l’alimentation des feux de mouillage, des dispositifs anti-effraction, des systèmes de protection cathodiques
actifs et de tout dispositif de sécurité utilisable en dehors des périodes de navigation." :litjournal:

1

Si un déséquilibre s'installe entre les différentes batteries gérées par un seul BMS, la batterie la plus chargée "verra" une tension trop importante lors de la charge et sortira de sa zone de stabilité thermique.
Sur du LiFePo4 ce n'est pas explosif, mais ça chauffe dur.

Le montage normal, consiste à gérer la parc au travers d'un BMS et chacune des batteries au travers d'un BMS simplifié qui interdit le dépassement des valeurs critiques de chacune des batteries.

Ce sidi, chacun fait comme il veut.
Moi, ça me fait gagner ma vie les montages "la tempête", alors : merci. :pouce:

0

T'es un fournisseur, en somme. :pouce:

0

C'est bien ce qui fait la différence.
Ce qui m'intéresse, ce n'est pas quand ça tombe en marche, mais uniquement quand ça merdoie.
Dans le cas sur lequel j'ai joint une photo, le BMS unique ne prenait pas en compte la température des batteries.
En outre, sur ce type de batterie utilisée en décharge profonde et rapide (ici décharge en 2heures d'un parc de 360Ah) il faut faire des équilibrages fréquents.

22 mai 2014
0

Nous sommes malheuseument hors sujet.
Il me semble que la question d'origine était :
comment me protéger d'un accident violent lors de la mort d'un accumulateur mis en parallèle avec un autre ?
Il me semble que le fusible est la solution (ou le disjoncteur mais c'est plus cher, moins rapide et moins fiable).
Des millions d'installations de ce genre sont sans protection et fonctionnent très bien.
Bidule34 ne demande pas s'il faut mettre une protection, il demande quelle protection conviendrait.

23 mai 201423 mai 2014
1

" Le Monsieur a un BMS pour l'ensemble de son parc lithium.

C'est une erreur, même si c'est écrit en anglais.

Le rôle du BMS est précisément de régler les conflits d'équilibrage de ce type de batteries et, pour cela, il faut que ce BMS gère chacune des batteries individuellement.
Interposer un fusible entre chaque batterie aura le même effet qu'un emplâtre sur une jambe de bois : aucun.

Le résultat d'un conflit est dans la photo ci-jointe (batteries LiFePo4, un seul BMS, pas d'opération périodique d'équilibrage). "
.
Humm….pas si sûr..
.
Le déséquilibre de charge entre les cellules d’une même batterie résulte en une perte sèche de la capacité (SOC) ce qui arrive souvent dans une batterie traditionnelle composée de 6cellules individuel de 2V.
.
Dans l’application d’une batterie LiFePo4, le rôle d’un BMS ou EMS ne se limite pas à équilibrer les cellules entre elles… équilibrage très discuté dans nos applications marines car les décharges se font lentement et ne semblent déstabiliser celles-ci une fois équilibrées à l’installations. Ce qui n’est pas le cas pour un véhicules électrique.

.
L’unique BMS de ce cas précis se justifie pour isoler le parc complet au cas où il descendrait en dessous de 2.5 où dépasserait 3.6V (celle)…. ce qui lui serait fatal.

24 mai 201424 mai 2014
0

Il ne peut y avoir une différence de tension entre les éléments lors de la charge et sera minime après la charge si les éléments ont été préalablement équilibrés de toute façons ça se comptera en millivolts.
La stabilité thermique c'est justement le BMS qui s'en occupe....
donc en principe pas de chauffe non plus.
.
Moi aussi, j'y gagne ma vie .....mais avant sinistre ;-).

24 mai 2014
0

Tout au plus un passionné.

22 mai 2014
0

les fusibles sont peut être là en cas de défaillance de la protection BMS . J'ai entendu dire que les batteries lithium ont une facheuse tendance à exploser en cas d'échauffement , c'est à dire que le problème est plus grave qu'avec les batteries au plomb mais de là à prétendre que les dangers de ces dernières batteries doit être considéré comme négligeable en cas de court circuit .......je préfère mettre un disjoncteur si personne n'a une meilleure idée !

23 mai 2014
0

C'est une légende urbaine provenant de l'utilisation poussée en modélisme, suite à un choc violent, une recharge rapide suite à une décharge rapide, une recharge avec des erreurs de paramétrages etc. Dans la même utilisation, j'ai explosé des batteries NICD, mais pas encore de lithium en usage normal.

22 mai 2014
0

Dans son texte il précise que les fusibles sont là pour éviter un courant de court-circuit en cas de défaillance d'une cellule pas du BMS.
Un fusible et un disjoncteur ont la même fonction,
le fusible est plus rapide, moins fragile et moins coûteux.

22 mai 2014
0

D'accord avec nemo1.
Que feras tu avec une batterie isolée du reste du parc? Rien d'autre que si tu n'as pas de protection car de toute façon et peu importe le montage c'est tout le parc qu'il faudra changer. Ta batterie encore bonne sera toujours plus vieille que la neuve que tu devras racheter pour conserver la même capacité.
Je pense qu'il y a ici confusion entre la différence de potentiel entre 2 batteries et un court circuit franc dans une batterie.
Si il y a un déséquilibre entre les 2 batteries, tu le constateras au fur et a mesure. La batterie défaillante ne va pas se mettre tout a coup a accepter tout le cca de sa voisine.
Peut être que la confusion vient de la.
Mon avis est donc que ta solution est pire que l'éventuel problème car tu rajoutes des connexions inutiles, sources de problèmes bien plus probables.
Faites simple les gars, ça marche mieux.

22 mai 2014
0

Il est évident que la protection par fusible (ou disjoncteur) ne fonctionne que si l'un des accumulateurs se met en court-circuit et elle ne sert qu'à éviter un incendie.
Il est tout aussi évident qu'on ne peut plus envisager de démarrer le moteur avec la batterie de service si elle est protégée par fusible (ou disjoncteur).

Il est bien évident que si la protection entre en jeu c'est l'ensemble qui doit être amené à la déchetterie !

Il n'y a pas de solution parfaite..

22 mai 201422 mai 2014
0

Mais, dans ton esprit, c'est quoi un court circuit d'un accumulateur?
La résistance électrique interne d'une batterie est excessivement faible (quelques mOhms. Pour mémoire, un fil de cuivre de 1mm² de section et de 1m de long a une résistance de 3,6 mOhms...).

En soi, une batterie est toujours en court circuit et c'est, d'ailleurs, ce qui lui permet de délivrer du courant.

Je pense que, si vraiment tu veux mettre un fusible, tu peux le scotcher sur le fil de liaison entre les batteries et que, pour la sécurité, tu aurais avantage à ranger tes batteries dans un contenant dédié et protecteur.
:litjournal:

22 mai 201422 mai 2014
0

Je l'ai vécu
un parc d'accumulateur appelé "batterie de secours" (sur un gros navire).
L'un des accumulateurs se met en CC c'est à dire que les éléments internes se touchent, appel de courant violent auprès des autres éléments de la batterie, alarme incendie etc..
au total cinq extincteurs (pas les petits d'un bateau de plaisance) pour venir à bout de l'incendie dans le local batterie, qui, évidemment, est isolé des emménagements, ventilé et ne contient rien d'autre que les accumulateurs (même pas le chargeur).
Mais c'est rarissime j'en conviens, et l'inquiétude de bidule34 me semble liée à ce genre d'accident, ou alors je n'ai pas compris la question.

www.hisse-et-oh.com[...]4-volts

0

Tu as des photos de l'intérieur de cette batterie pour visualiser qu'il s'agit effectivement d'un CC entre éléments?

Ce qui apparait sur la photo, c'est un échauffement dans une zone qui n'est pas une zone de proximité entre deux éléments... :litjournal:

22 mai 2014
0

Personne ne sait ce qu'il y a à l'intérieur, personne ne sait la cause. On fait une autopsie lors d'un décès suspect, rarement lors d'un feu de batterie..
La conclusion des experts fut: Court-circuit interne.
Encore une fois je ne réponds pas à la question "faut-il mettre une protection" mais je propose une solution possible à la question "quelle protection mettre si je suis arrivé à la conclusion qu'il en faut une".

PS après remplacement des accumulateurs victimes du feu le chargeur fut remis en service RAS.
On peut aussi conclure que les photos (faites par moi et seulement pour avoir un souvenir) montrent que le feu à pris un peu sous la borne là où le courant est très fort lors d'un CC.

3

Et bien si, on fait des autopsies lors d'un incendie (c'est même comme ça que je gagne ma vie).

Une conclusion d'"expert" sans aller voir est une pure connerie.
Ces gens, qui ne sont pas des experts en incendie, se sont limités au règlement du sinistre sans recherche des causes.

Effectivement, tes photos montrent qu'il s'agit d'un échauffement sous la borne.

Plutôt qu'un hypothétique CC et si j'avais été devant cette batterie, j'aurais consacré 3 minutes à faire sauter le carter en plastique pour voir si, par hasard, il ne s'agirait pas d'un échauffement du raccordement de la borne avec l'élément de la batterie consécutif, pourquoi pas, à un affaiblissement de section à la suite d'un effort au montage (recours possible), d'une anomalie de conception du montage comme, par exemple un montage rigide d'une batterie laissée mobile (recours possible), d'une simple anomalie de construction (recours possible) etc.

Si l'échauffement a une origine de cet ordre aucun dispositif ne pourrait l'éviter, pas plus un fusible qu'un disjoncteur ou qu'un séparateur nucléaire à injection directe. :litjournal:

22 mai 2014
1

Il est temps que je m'explique sur le choix du disjoncteur plutôt que sur celui du fusible . Je vais avoir 2 batteries . ma consommation normale va être probablement de l'ordre de 12 à 15 A . En mettant un disjoncteur calibré à 16 A , la sécurité va être efficace à partir d'un courant de c/c de 10 A ce qui me semble correct .( plutôt un moindre mal ). Mais de temps en temps je suis susceptible d'avoir une consommation supérieure au calibrage du disjoncteur . Si c'était un fusible il me faudrait "plonger " dans le coffre pour le remplacer ( et l'arthrose rends douloureux les plongeons ! )alors que le disjoncteur je peux le mettre juste derrière la cloison qui sépare le coffre ( 30 cm de cable supplémentaire )
Un deuxiéme point qui me semble très important . Si le probléme survient quand on est à bord , on se demerde . mais la majeure partie du temps ....on n'y est pas !!! et quand on revient au port , ... le bateau a cramé . Tout ça parcequ'on a eu la flemme de monter une sécurité ... inutile !!!

23 mai 2014
0

il est rare qu'une batterie meure d'un seul coup
le court circuit est rare aussi
tt aussi rare qu'un disjoncteur/fusible ne remplisse pas son office, contact collé, surcharge hors spec...mais ça arrive
un shunt par batterie, et une surveillance avec alarme en cas de déséquilibre charge/décharge; je ne sais pas si le système existe, mais un BMS devrait pouvoir le faire
sinon une sonde de température par batterie, c'est un minimum de sécu, j'y pense sérieusement, avant qu'elle ne mette le feu, passé 50°C, faut aller voir ce qui se passe
on trouve des themomètre à sonde(s) déportée(s) à 3 francs (pardon euros...) 6 sous, ajouté à une surveillance périodique de l'état de la batterie (oxyadation cosses, liquide, nettoyage...) et c'est déjà une bonne chose
la protection des batteries lityhium est en général intégré, les risques sont bp plus importants que les batteries Pb, même si des fois c'est la cata c'est rare
les incendies batos ne sont pas tous dûs qu'aux batteries, c'est surtout le câblage et les vapeurs de carburant ou gaz, des accidents bètes (comme tt accident ou un manque de surveillance dont je ne m'exclus pas d'ailleurs :non:
si un fusible/disjoncteur inter batterie te rassure, n'hésite pas, mais j'espère que tu en as mis un balaise aussi avant le cpe circuit
on calibre les fusible/disjoncteur à 1,5 fois la conso, pour éviter de réarmer souvent
qd l'alterno charge, ça peut monter à combien la charge ? pour l'instant tu n'as pas de bato :-p donc on ne peut pas évaluer ton choix d'ampèrage, mais à mon avis, c'est trop bas; si en pleine mouscaille F8 tu dois aller réarmer le disj pour que le pilote assure, en gal on a autre chose à faire
qt à l'absence sur le bato, il est vrai que c'est un peu l'aventure, mais on DOIT limiter les risques; on ne doit que maintenir l'état de charge, soit un entretien de 1 à 5 A selon le parc, donc pas de chargeur de quai branché perpétuellement, pas d'éolienne qui va charger à donf, des panneaux solaires dont on réduit le nbre si on en a trop et déjà on a réduit de 99% le risque de surcharge
je ne critique pas l'idée, on n'est pas tj tranquille sur le sujet sécu, mais bon... :reflechi:
JL.C

23 mai 2014
0

J'ai un bateau ! nananère! Alors , plusieurs choses . Mon alternateur passe par le chargeur de quai -un vieux truc mais qui arrete la charge quand c'est assez chargé. Quand à l'intensité maxque pourrait accepter mon couple de batteries , elle est de 32 A puisque je place le disj entre les deux +.J'ignore quelle intensité max est permise à la charge pour mes batteries mais ça me semble nettement suffisant.. Pour ce qui est de la conso , je ne me sert pratiquement jamais du pilote . Feux de nav à led , frigo , ordi , centrale de nav et VHF devrait être pas loin de 12 A. Pour info , J'ai une batterie dèmarrage moteur et une batterie dédiée au seul guindeau qui sont interchangeables par un jeu de contacteurs ce qui me permet de dédier mon couple de batterie uniquement à la servitude :langue2: Pour les panneaux qui vont débiter sur ces dernières je vais intercaler un régulateur qui est sensé arreter la charge ( c'est du moins ce qui est écrit sur la notice ) et se mettre en "floating" Post scriptum . Je ne maitrise pas l'utilisation des binettes.... tu t'en est rendu compte ! je voulais la mettre aprés " nananère "

23 mai 2014
0

si tu n'utilises pas de courant, pourquoi avoir 2 batteries ? :reflechi:
qt aux limiteurs automatiques et mise en floating, méfie toi, le mtbf est inférieur à la vie d'une batterie, parles enà mon voisin, la batterie a explosé ds son garage qui a flambé... le chargeur a oublié de flotter :scie:
qt aux binettes, c pas dur, suffit de faire couper coller ou la mettre derrière le mot avant d'écrire la suite
qt au disoncteur, j'en comprends encore moins l'utilité :oups:
mais ça ne me dérange pas que tu en mettes un comme tu veux, je mettais juste l'accent sur des dangers plus sournois, étant pro de l'électronique, je ne fais pas confiance à 100% qd je ne suis pas à bord
JL.C

24 mai 2014
0

J'ai 2 batteries parce que je compte faire du mouillage cette année et j'apprécie pas tellement le pastis chaud ! Le frigo consomme 6A (je sais , c'est beaucoup , mais il est comme moi , il a de l'arthrose !) donc à lui seul il me vide mes réserves en 48h ( s'il n'y a pas de soleil )
Tu fais bien de me prévenir , je vais mettre un coupe circuit sur la charge solaire car si le régulateur oubli de flotter ..., c'est surement une maladie contagieuse et pour le bateau .... oublier de flotter c'est grave !!!
quand au disj , il n'estlà que dans le cas ou une batterie (la bonne ) se vide brutalement (>16 A) dans la mauvaise ( celle qui vient de se mettre en c/c ) :goodbye:
pour les binettes , je n'ai pas réussi à faire un copier collé ! je voulais t'inviter à boire un pastis ...frais !

24 mai 2014
0

Et donc tu vas griller ton régulateur solaire lorsque tu ouvriras le circuit car il ne sera plus connecté aux batteries . il te faudra donc également un coupe circuit du côté des panneaux.
Le risque de fausse manip n'est il donc pas plus grand que l'explosion du bateau parce que tu as 2 batteries en parallèle?
Ma crainte est que tu te retrouves avec une usine a gaz et que tu finisse par ne plus savoir qui fait quoi.

24 mai 2014
0

J'ignorais qu'un régulateur solaire se grillait quand on débranchait les batteries. C'est une manip que j'ai faite maintes fois , sans savoir qu'elle était mortelle , pour pouvoir mesurer les courants de charge à divers ensoleillements . mais peut être que j'utilise un régulateur prévu pour . Pourtant il me semble assez basique ,( si je me fie au prix ) c'est précisement un " inovtech" de 150W.( tu sauras me dire ce que tu en penses ) A part ça , n'aie crainte , quand on fait soi même les choses , on sait pourquoi on les fait et "l'usine à gaz " se gère facilement. Mais je suis preneur pour des informations concernant la manière de débrancher le solaire ( pour éviter que les batteries chargent trop ) differentes de la mienne afin de le faire en toute sécurité . Si je comprends bien , d'aprés toi il vaudrait mieux mettre un coupe circuit entre les panneaux et le régulateur? :reflechi:

24 mai 2014
0

l'avantage du panneau/chargeur, c'est qu'il ne charge pas tt le tps, et à intensité + faible qu'un chargeur courant même pas cher qui peut débiter 20A sans mollir s'il ne flotte plus (donc il coule...) et fait fumer la batterie, mais bon, tt ne tombe pas en panne, heureusement
on débranche d'abord les panneaux, puis les batteries, car si on fait l'inverse c'est le régul qui prend la puissance ds la poire, et il peut griller, mais bon, ton régul n'est peut être pas fait comme les autres (ça existe...)
merci pour le pastis, mais je m'en vais demain goûter l'ouzo sur place....
bonne nav et mouillages et change de frigo...
JL.C

24 mai 2014
0

Oui, tu as raison simbad, c'est bien ça. Pour garder longtemps ton régulateur je te conseille vivement de toujours déconnecter les panneaux en premier.
Tu as des transistors qui risquent de griller lorsque la puissance solaire ne peut être évacuée et la régulation de tension ne se fera plus.
Si tu ne t'en aperçois pas, ce sont les batteries ensuite qui n'aimeront pas.
Je n'ai absolument rien contre le fait que tu maitrise ton réseau électrique du bord mais, et ça peut vite devenir un problème, tu seras le seul à savoir comment tout cela fonctionne. Dès que quelqu'un d'autre aura à y toucher, les problèmes risquent de commencer.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (2)

novembre 2021