Système de prise de ris

En surfant un peu au hasard, je suis tombé sur les photos ci-dessous de bôme carbone en V produites par Axxon Composites.
www.axxoncomposites.com[...]/bome-v

Je me suis dit que, plutôt que d’utiliser les coulisseaux au-dessus de la bôme juste pour ajuster le point de depart des bosses de ris, je mettrais directement les poulies de retour sur les coulisseaux. Schématiquement, ça donnerait ceci: en vert le système utilisé sur cette bôme en V, en fait un système de ris traditionnel. En rouge, le système auquel je pense, avec des poulies en haut de la bôme dont la position peut-être ajustée pour chaque ris.

Bien sûr, ce n’est pas un système adaptable sur une bôme standard. Mais si je devais concevoir une bôme custom, j’irais dans cette direction. Par rapport aux système de bosses de ris traditionnel, on a des bosses de ris plus grosses, mais pas mouflées, et surtout moins de frictions dans le système.

Qu’est-ce que vous en pensez? Avantages? Inconvénient? Peut-être que ça existe déjà, mais je n’ai jamais vu un tel système de bosses de ris.

A+

François

L'équipage
27 fév. 2020
27 fév. 2020
1

franchement, je vois pas l'intérêt d'un point de ris mobile sur la bôme, le ris est toujours à la même place pour la durée de vie de la voile ...
alors un point fixe ou juste une butée et un laçage autour de la bôme doit être plus simple, plus léger, bien moins coûteux.
./.

27 fév. 2020
0

Heu oui, les ris sont toujours à la même place pour la durée de vie de la voile. Mais les voiles n’ont pas une durée de vie infinie. J’ai changé de GV il y a un peu plus d’un an. Comme j’avais demandé à mon voilier de mettre plus de rond de chute, les positions des bosses de ris ont assez bien changé par rapport à l’ancienne GV. Il m’a fallu plusieurs essais pour trouver les bonnes positions sur la nouvelle GV. C’est donc le genre de truc qu’il faut pouvoir ajuster.

20 juin 2020
0

Les coulisseaux semblent nécessaire pour ce genre de bôme large, en V, qui rattrape la voile affalée. Il faut un moyen de fixer la bosse de ris qqpart. Autrement, avec une bôme arrondie ou plus mince, tout à fait d'accord avec laçage autour de la bôme - ce que nous faisons, d'ailleurs. Simple, efficace, et moins cher.

On pourrait mettre une poulie sur les coulisseaux, et éviter d'utiliser les réas au bout de la bôme, mais est-ce que ça ferait un embouteillage au vis de mulet? Comment filer les bouts pour déscendre de la bôme pour les mener au cockpit? Quand les bosses de ris se trouvent DANS la bôme, on peut éviter le vis de mulet et les renvoyer d'en dessous de la bôme sans problème.

27 fév. 2020
-1

Si tu ne mouffles pas , moins de frictions mais moins de puissance .
Peut un winch plus gros.
Tu peux mettre une poulie en bout de chute de gv.
J'ai mis un anneau de friction sur la chute du 2 ème ris .
C'est pas plus facile à etarquer pour 40 M2.
Je pense qu'à on avec le rail évite des trous dans le profil.

27 fév. 202016 juin 2020
0

Sur ma nouvelle GV, il y a des anneaux à friction pour toutes les bosses de ris. Mon voilier m’avait déconseillé les poulies, qui finissent par abîmer la chute.

27 fév. 2020
0

Il faut bien que la bosse passe à l'intérieur de la bôme pour passer sur la poulie qui se trouve vers le vit de mulet. Je ne comprends pas comment tu fais avec ta poulie montée sur le coulisseau façon "avale-tout" ?

27 fév. 2020
0

La différence c'est que la bosse n'est pas moufflée sur l'oeillet de la voile, si je comprends bien.
Cette bôme n'est intéressante que si on change souvent de GV (???), amha.

27 fév. 202016 juin 2020
0

J’ai fait mon schéma à la va-vite. Oui, probablement que les bosses passeraient à l’intérieur de la bôme, plutôt qu’en dessous. Probablement un truc comme ça (sorry, encore un schéma fait à la va-vite). Pour une bôme carbone custom, c’est juste une question d’imagination.

27 fév. 2020
0

Je tiens à préciser que ma question est juste un exercice intellectuel. Je n’ai aucun projet d’achat d’une bôme carbone custom.

19 juin 2020
0

Dans ce fil récent
www.hisse-et-oh.com[...]-de-ris

on avait un peu dérivé vers les bosses de ris non mouflées.
Je copie mon message, j'ai aussi trouvé une photo (première mouture, après j'ai un peu amélioré épissurage et compagnie)

J'ai fait la deuxième bande de ris non-mouflée: j'ai mis un anneau à faible friction dans une estrope qui tourne bien serrée autour de la bôme, la drosse de ris est nouée dans l'oeillet de ris sur la voile, elle passe par l'anneau, puis est renvoyée en bout de bôme et poursuit normalement à l'intérieur de la bôme.
Raison: ma bôme est assez haute et donne sur la capote de roof, surtout en prenant des ris aux allures portantes il est presque impossible aller bien ranger la toile en bout de bôme (sauf acrobaties folles). Avec le deuxième ris, les plis de la toile arisée non utilisée qui se trouvent sur la bôme sont parfois "mâchés" par le va-et-vient de la drosse; avec ce système toute la partie de toile affalée se dispose d'un seul coté et n'interfère pas avec le cheminement de la drosse sur la bôme.

20 juin 2020
0

Simple et efficace.

19 juin 2020
0

merci pour la photo
est-ce que l'effort à wincher est très important, car pas de mouflage?
(mais moins de frottement)

19 juin 2020
0

Non cela ne change pas grand chose, j'ai les trois bosses (+ bout de réglage de la bordure) qui sortent au vis de mulet à travers des coinceurs internes à la bome, elles sont étarquées par un winch positionné à mi-chemin entre vis de mulet et pied de mât. J'ai un Winch puissance 40 et je l'utilise avec manivelle courte, je dirais même parfois à peine nécessaire car si on laisse un peu fasseyer la voile l'effort sur la drosse est très petit.
Un petit avantage supplémentaire en cas d'utilisation prolongée est que le tangage du bateau cause parfois des petits mouvements avant/arrière de l'envergure de la voile (de l'ordre de 1-2cm pour ma GV dacron), avec l'anneau c'est lui qui modifie un peu son orientation, avec la drosse passée en double les deux cotés du cordage frottent sur la partie de tissu autour de l'oeillet (l'angle de tire change de quelques millimètres à chaque mouvement): du point de vue réglage cela ne change pas grand chose, mais l'usure du tissu en cas d'utilisation prolongée est pratiquement inexistante.

20 juin 2020
0

L'intérêt du Dyneema, outre son allongement est son faible coeff de frottement.
(c'est un inconvénient dans le cas des voiles, car la tenue sur le biais est plus faible).
j'ai prévu des anneaux de friction à faible coeff de frottement. (anodique dur avec fibres de téflon)
Dans ce cas, on peut à mon avis se passer de mouflage.
Merci de ton retour.

20 juin 202020 juin 2020
0

@numawan :
j'avais déjà vu aussi ces bomes "canoe".
Quel est l'avantage? lazy bag intégré?
mais peut-être plus lourd qu'une standard en carbone?
on dirait pour "gros" bateaux (>47')

20 juin 2020
0

Oui, je crois que l’idée c’est de ranger plus facilement la GV.

22 juin 2020
0

J'ai continué l'enquête, et fini par inventer l'eau chaude : les écarteurs de lazy jack.
www.lorima-carbon-mast.com[...]arbone/
www.wichard.com.au[...]505.pdf
J'y vois 2 intérêts :
la voile et les bosses de ris ne tombent pas plus bas à l'affalage
les lazy jacks sont écartés et les F... lattes ne s'y coincent plus au hissage.
A suivre...

22 juin 2020
0

autre solution : les escamoter, résout le problème du hissage....
www.plaisance-pratique.com[...]otables

22 juin 2020
0

@Numawan : comme tu disais, c'est un fil qui ne passionne pas les foules, elles préfèrent manifestement le "naufrage devant fouesnant".

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer