sylphe ou dufour T7

Bonjour,
J' hésite entre l'achat d' un T7 et un sylphe pour faire de la navigation cotière , un peu plus confortable que du camping cotier en caravelle
Je penche vers le T7 question faible tirant d'eau et dériveur pour accéder aux petites criques et faciliter de mise sur un ber roulant à mettre ensuite sur ma remorque plateau de travail.
Mais sous voiles ,je ne connais que le sylphe qui est très rassurant .
Merci de vos commentaires surtout si vous avez l'expérience des 2

L'équipage
04 fév. 2012
04 fév. 2012
0

Le T7 est très rassurant en mer et rapide avec sa carène moderne, son foc autovireur. Sa faiblesse est le près par petit temps.

04 fév. 2012
0

Je ne connais pas le Sylphe, mais le T7… et franchement c'est un super petit croiseur, rapide, bien pensé, habitable… c'est aussi un dériveur, avec les avantages et les inconvénients… il faut réduire si la brise monte, et en cas de grains, avoir l'écoute en main… mais il est très sécurisant avec son cockpit central.

05 fév. 201216 juin 2020
0

Nous avons eu un T7 durant plus de 20 ans. Il demande plus de travail d'entretien que le Sylphe car problèmes de dérive qu'il faut changer, de safran à renforcer et problème d'humidité le long des listons à l'intérieur. Cependant bien réglé et au point c'est un bon marcheur, nous avons gagné beaucoup de régates . Il s'échoue évidemment facilement. Nous avons parcouru avec lui entre 45 000 et 50 000 miles en 20 ans de St Mâlo à Figari. Si vous êtes bon bricoleur ça peut le faire sinon prenez le Sylphe mais avec des béquilles. Voilà ce que j'en pense.

05 fév. 2012
0

Idem. T7 intéressant pour son faible T.E.
En contre-partie, moins raide que le Sylphe, et AMA moins performant au près sur un plan d'eau agité.
En toute subjectivité, le Sylphe est un très joli petit canot ;-)

05 fév. 2012
0

Salut. Je ne connais pas le sylphe, j'ai eu un T7 pendant 2 ou 3 ans, mon premier habitable. FOrcément je l'ai adoré,un premier bateau c'est quelquechose. Je sais juste que la dérive auto-orientable machin: c'est pas top (nous on l'avait bloqué avec des entretoises). Que si tu n'as aucun réglage comme c'était notre cas, ca devient un peu dur de faire du cap (faut se fendre de mettre des rails de génois, et/ou un rail d'écoute, ca vaudrait la peine).
Sinon il est ultra facile, se manie comme un 470 en moins volage évidemment, et dispose à mon avis d'un volume exceptionnellement habitable pour sa taille. La cabine arrière te permet soit d'y fourrer tout ton bordel (genre à 2 personnes) et d'être bien devant (à part un hsb vraiment réduite, 1m45), soit d'avoir de l'intimité, ou de partir à 4 le temps d'un WE.
ENfin, je confirme que le cockpit central est très très rassurant quand ca barde, on se sent plus en sécurité dans son petit trou. Un truc pratique et nul à la fois: le puits central de moteur HB. Génial pour l'avoir sous la main (genre en cas de panne), notamment au port (tu peux tourner la barre du moteur + la barre du boat en même temps...du coup il tourne sur place, ultra maniable pour débuter). Par contre, niveau encombrement du cockpit et niveau "trainée"...c'est pas le top.

05 fév. 2012
0

Te limites-tu volontairement au Sylphe et au Dufour T 7 ?

Dans cette taille de voiliers et d'époque, il y a plein d'autres possibilités de petits croiseurs, plus agréables que la Cavavelle.
Love-Love, Edel VI, First 22, Kelt 6.20, Daïmio....

Voir: www.minicroiseur.fr[...]aux.php

05 fév. 2012
0

Non je ne suis pas limité à ces 2 voiliers le Kelt me tentait également. En réalité, la grande décision a prendre est l'option dériveur avec son confort d'échouage et la facilité de mise sur ber et le quillard pour sa solidité et son comportement par mer agitée et son aptitude a remonter le vent mais la mise sur remorque exige une grue

05 fév. 2012
0

Si tu veux mettre le bateau à l'eau et le sortir très souvent, l'option DI/DL est effectivement à envisager.
En revanche pour quelques opérations dans l'année, le grutage d'un quillard ne représente pas un budget colossal sur une croisière d'été.
Où veux-tu naviguer ?

05 fév. 2012
0

Il y a le Kelt 707 qui est très intéressant aussi, assez stable, assez rapide, assez logeable, facile à mener et presque DI avec deux petites béquiles qui se commandent depuis le cockpit. Il y en a même qui sont insubmersibles.

05 fév. 2012
0

Les quelques Sylphes qui restent en vie doivent dépasser les 40 ans .

Les ponts se désagrégeaient déja à dix ans voire moins !

Les survivants ont mérité le musée .

Place aux jeunes !

Signé : un vieux .

06 fév. 2012
0

Oui , le problème des ponts est bien connu et facile à vérifier. Je pensais au sylphe car j'ai navigué en solo de calais à la Corrogne pendant 2 mois il y a +- 25 ans et j'avais apprécié ce voilier. Mon programme est de ne pas avoir de port à payer, de faire l'entretien dans mon jardin et de pouvoir déplacer le bateau en été pour 6 semaines et au printemps pour 3. Le reste du temps je navigue peu.
Merci a tous de vos commentaires

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le grain s'éloigne.

Après la pluie...

  • 4.5 (2)

Après la pluie, le grain s'éloigne.

mars 2021