Switch 51

Bonjour
J’essaie de retracer ce que sont devenus les 12 magnifiques catamarans de voyage Switch 51. S'il y a des proprietaires sur le forum merci de me contacter.

Following Tides -Trebuchet switch51.com[...]/ www.saltydawgsailing.org[...]-MQ.pdf
Lady Amelie #4 www.yachtworld.com[...]255784/
Simoust #5 www.youboat.com[...]/134351
Zia #6 www.zialater.com[...]
Yakataka #7
Hasta Luego www.ayc-yachtbroker.com[...]itch-51
Na Maka www.namakaboat.com[...]/
Amaryllis II 10 www.leemarine.com[...]itch-51
Beach House #11 svbeachhouse.com[...]
Neko #12 (Tatajubahttp://) (svneko.com[...]e-boat/ )
Papillon www.clickandboat.com[...]1-r24pq
Llama Lo perdu apres avoir heurté une baleine au large de l'afrique du Sud

L'équipage
14 avr. 2019
16 avr. 2019
0

J'aime beaucoup ces bateaux, je regarde les annonces de temps en temps, mais un peu cher et souvent en 110V...

09 sept. 2020
0

Hello,
Tiens donc pour rebondir sur le fil de l’Atlantic 46, encore un cata construit en sandwich coulé par une baleine... (Llamo Lo)
Y-a-t-il des détails sur les circonstances et les dégâts?

09 sept. 202009 sept. 2020
0

Hello!
Merci beaucoup pour le lien, l’histoire est vraiment saisissante.
Impressionnant de voir l’ampleur des dégâts après un choc sur un mammifère marin qui est quand même un bon amortisseur avec ses presque 1m de graisse tout autour...
Ça serait intéressant de connaître l’échantillonnage du sandwich de la coque. En tout cas le crash-test est un échec... Copie à revoir pour les architectes.
Ils ne disent pas où se situe le trou, probablement en arrière du crash-box, sous la flottaison. À priori pas de lien avec le puit de dérive, celle-ci devait être complètement remontée au portant par mer forte.
À retenir également le chavirage rapide suite à l’envahissement du flotteur par l’eau. Sur un cata de cette taille il faudrait plus d’une cloison étanche par coque pour éviter ce phénomène.
Ok voit également qu’ils n’ont pu se servir de leur radeau de survie, ce qui va plaire à quelqu’un...
C’est pas fréquent de taper une baleine mais avec un cata en sandwich construit léger ça fini souvent mal. À noter également que vu la largeur du navire il y a 2x plus de chance qu’un monocoque de 4m de large de taper un OFNI.

Impressionnant de maîtrise le capitaine du porte conteneur qui a réussi à retrouver les 2 naufragés dans leur annexe en se basant sur la dérive estimée par rapport à la position de l’épave du cata chaviré qu’ils avaient repérée.

En copie extrait tiré de l’article ci-dessus sur le naufrage :

« Jean Sitruk, from Lyon, France, and his crewman Kyle Castelyn, from Strand, Cape Town, were on passage from the Maldives. The yacht was on autopilot, making 12-13 knots in rough seas. Both men were down below when, with a loud bang, the yacht momentarily stopped and then swung hard to port. Rushing up on deck Kyle saw a whale on their port side. Water was flooding into the hull through a 70cm (28 inch) hole. The boat was going to capsize. With a hole that big there was nothing that the two sailors could do to prevent it. Kyle threw the life raft overboard, then dashed below to grab emergency supplies, and Jean grabbed the Emergency Position Indicating Radio Beacon (EPIRB). Kyle transmitted the VHF call that every seafarer dreads: “Mayday, Mayday, Mayday, this is the yacht LLAMA LO …” The catamaran was listing heavily to port as the two men came back on deck, only to see that the life raft was floating more than 200 meters (650 foot) away. Their only chance now was a small inflatable boat, the yacht's tender. Kyle tried to start the tender to go to the life raft but the engine wouldn't fire. They pushed away from the yacht and watched as she slowly rolled over. It was just after 6pm. As darkness descended on the Indian Ocean the two men drifted away from the capsized catamaran and switched their EPIRB on.
...»

11 sept. 2020
0

Le switch 51 est un plan VPLP et est très bien conçu. La coque est en vinyl-esther de plus de 2.5 cm d’épaisseur en plein. Remarquez que les deux navigateurs étaient à l’intérieur à 12-13 noeuds, car le bateau est très sain même à cette vitesse de croisière rapide. J ai déjà navigué à cette allure sur le mien alors que ma femme et mes enfants mangeaient tranquillement à la table du carré.
Mais le choc a du être très violent car il a brisé le quillon qui est structurel et probablement créait une voie d eau dans le compartiment moteur et la coque bâbord en même temps. En effet la cale moteur arrière et la crash-box avant sont séparés du reste par des cloisons étanches et offrent une grande réserve de flottabilité.
Les baleines comme tout ofni pris à une certaine vitesse sont redoutables. Un me mes amis a heurté un de ces cétacés sur un monocoque juste derrière la quille et qui en frappant le saildrive a arraché le puit du moteur produisant une telle voie d’eau qu’il était sur le bord de couler.

09 sept. 2020
0

Look classique , bonne réputation .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer