survie Classe 5 et traversée de CORSE

Je me perds dans la nouvelle réglementation! à savoir avec une survie de classe 5-tant qu'elle est valide- je peux entreprendre une traversée continent/corse en restant dant la légalité?

L'équipage
11 mai 2009
11 mai 2009
0

Personne ne peut m'aider!
je cherche désespérement un avis fiable sur les possibilités d'un radeau classe V

11 mai 2009
0

moi j'ai une classe V
et je fais corse sardaigne,c'est une 24 h ça suffit,c'est le temps de la traversée,en tout cas mon accastilleur me l'a affirmé l'année denière,cet été je vais en tunisie avec la classe V, en Med on n'est jamais bien loin des cotes...bon vent ;francis

11 mai 2009
0

Avis favorable...
La Division 224 exige une survie pour une navigation à plus de 6 M d'un abri.
La Classe V est une survie qui satisfait à cette réglementation, même si elle est peu adaptée en cas de naufrage au large.
Attention cependant à ce que le nombre de personnes participant à la traversée ne soit pas supérieur à la capacité d'embarquement de cette survie.

13 mai 2009
0

classe V
Sans trop vous gonfler, un "peut-etre-futur-hauturier" vous demande :

Quelles sont les classes des survies, et en fonction de quoi?

13 mai 2009
0

Il me semble
qu'on ne parle plus de Classe II et V mais de [b]Norme ISO 9650[/b]

Sans faire de pub, ici www.gloaguen.fr[...]au.html un exemple de deux types de radeaux ( cotier et hauturier ) et leurs caractéristiques/differences...

:-)

14 mai 2009
0

Ancienne Classe V
Mon interrogation concerne les radeaux de classe V qui sont encore autorisées (mais plus fabriquées)qui à l'époque ne permettait que la navigation en 4ème catégorie -20 milles d'un abri-dans l'ancienne législation.Maintenant, d'après la réponse de Steredenn le fait de posséder un radeau en état suffit, avec le nombre de places nécessaires bien entendu.
je me range à cet avis.

14 mai 2009
0

La légalité est une chose...
le raisonnable en est une autre.

Les qualités nautiques d'un classe V sont tout de même très limitées et on peut s'interroger sur la sécurité qu'il pourrait apporter au milieu de la route!

Nous avons là typiquement affaire à un raisonnement bien français qui consiste à se dire qu'il suffit d'être en règle sans se poser la question de l'efficacité du moyen mis en œuvre.

14 mai 2009
0

Antienne
Un radeau de survie n'est pas un dispositif de sécurité mais un dispositif de secours.

Si l'argent économisé sur ce dispositif de secours est employé pour la sécurité afin d'écarter le risque d'avoir à recourir à un dispositif de secours je vois mal ce qui peut être répréhensible.

C'est peut être effectivement très français de chercher à réfléchir au meilleur moyen d'utiliser ses ressources.
:-)

14 mai 2009
0

PAN sur le bec
le franchouillard!

15 mai 2009
0

pour denis
en matiere de survie il ne faut pas avoir peur de gonfler

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Calme Norvège

Souvenir d'été

  • 4.5 (67)

Calme Norvège

novembre 2021