Surface vernie - ponçage partiel

Bonjour à tous, voici ma question:
Sur mon bateau j'ai des surfaces vernies assez grandes qui demandes des "retouches" (zones de contact, usure etc). Jusqu'à présent quand je travaillais sur les surfaces vernies de mon bateau je décapais l'entièreté d'une surface. Opération qui demande une quantité non raisonable de mon temps quand la surface est grande et qu'il s'agit de placage et dès lors qu'il faut faire cela avec beaucoup de précaution pour ne pas passer au travers de la fine couche de placage en bois exotique.
Dès lors ma question, peut-on ne décaper entièrement le vernis que sur une zone limitée et poncer superficiellement le vernis encore parfait en périphérie de la partie endommagée pour par la suite re-vernire l'ensemble de la surface ? Je ne recherche pas la perfection, mais un résultat correct.
Merci d'avance pour vos retours d'expérience.

L'équipage
03 mar. 2020
03 mar. 2020
0

A mon avis, la première question à se poser avant d'envisager un vernissage par retouche, c'est de savoir quel type de vernis est en place. Si le vernis de base et le vernis appliqué sont incompatibles, il y a toutes les chances de voir l'un ou l'autre s'opacifier ou le voir être bon à peler dès qu'il devient dur à cœur.
Si les vernis sont compatibles, au lieu de décaper jusqu'au bois la zone à retoucher, je serais partisan de poncer à la toile à l'eau de carrossier (grain 120 ou 180) la zone à retoucher et vernir par dessus une fois sec.

03 mar. 2020
0

difficile de donner un avis sans connaitre exactement l'état de la surface. Aurez vous des photos? Et Lanion a parfaitement raison, il faut s'assurer par un test dans une zone peu visible que les anciens et nouveaux vernis sont compatibles.

03 mar. 202016 juin 2020
0

Merci pour vos retours, effectivement je pourrais faire un test sur une surface peu visible.
L'ancien vernis serait du vernis cellulosique (le bateau a plus de 40 ans).

Je joins une photo. On voit les marques d'usures en bas à droite de la photo sur la partie courbée en dessous du plan de travail et éviers du coin cuisine.

03 mar. 2020
0

Dès lors ma question, peut-on ne décaper entièrement le vernis que sur une zone limitée et poncer superficiellement le vernis encore parfait en périphérie de la partie endommagée pour par la suite re-vernire l'ensemble de la surface ? Je ne recherche pas la perfection, mais un résultat correct.

Oui, avec le même vernis. la difficulté sera de "niveler" la partie creusée.

03 mar. 2020
2

il ne faut jamais essayé de cacher les defauts ou les imperfections au contraire il faut les ressortirs les mettre en avant ..

dans l'angle il y a aura toujours des coups,des frottements etc ..pourquoi alors ne pas mettre une "protection" à imaginer , je pense à une fine tole en inox ou un adhesif ,une moulure en bois peinte ...ou autre chose

03 mar. 2020
0

C'est une possibilité Calypso mais le premier vernis semble avoir tenu trés longtemps et j'utilise mon bateau que 4 semaines par an. Ceci dit il existe effectivement dans les bricos des fines tôle inox autocollantes, mais elles sont difficile à couper proprement.
Ma question est plutôt d'ordre générale car j'aurai bcp de vernis à faire sur le bateau.

03 mar. 2020
0

OK, merci.
La raison pour laquelle je n'ai jamais fait de "retouches" de vernis avant est que comme on ponce forcément des zones périphériques à la zone endommagées et que suite au ponçage le vernis devient à ces endroits mat et blanchâtre, je n'imaginais pas (à tord ou à raison) qu'une couche de nouveau vernis sur ces parties mat et blanchâtre puisse donner un bon résultat mais à présent il me semble que si on ponce ces parties périphérique avec un papier de verre fin type "carrossiers" cet aspect mat disparaîtrait avec une couche de nouveau vernis. Ais-je tord ?

03 mar. 2020
0

ne reve pas .on peut reprendre du vernis s'il s'agit juste d'une rainure ou un coup mais je crains que la seule solution c'est de tout poncer à blanc et de revernir

03 mar. 2020
0

Le précédent propriétaire a procédé de la sorte sur mes fargues.
On voit bien là où il restait de l’ancien vernis les zones sont plus claires, sur le bois à nu c’est plus foncé.
Pour un résultat propre j’ai deux fois plus de boulot pour retrouver une base saine alors que le vernis d’origine est très facile à poncer.
Heureusement c’est du massif on peut y aller franchement.

03 mar. 2020
0

Oui, le massif ne pose vraiment aucun problème, pour le CP plaqué par contre c'est trés laborieux de retirer tout le vernis sur des grandes surfaces, d'ou le sens de mes questions.

04 mar. 2020
0

Oui si il faut refaire toutes les cloisons c’est un boulot de fou et il faut tout masquer pour ne pas avoir de la poussière partout.
Sur mon bateau j’ai refait les portes des équipets qui sont en plaqué avec une ponceuse vibrante avec du 150 et je n’ai pas eu de soucis. Une excentrique est trop puissante à mon avis vu l’épaisseur du plaqué.
Chez Dufour le vernis des portes d’équipets à tendance à jaunir alors que le massif et les cloisons vieillissent plutôt bien. J’ai du reteindre le plaqué avec une teinte à l’eau pour retrouver la couleur du massif qui lui n’en a pas besoin.
J’ai démonté les portes et j’ai fait ça à terre.

03 mar. 2020
0

L'ancien vernis serait du vernis cellulosique (le bateau a plus de 40 ans).
Il faut absolument que tu saches quel vernis est appliqué sur les parties anciennes en bon état.

D'autre part, un vernis pour être efficace et protéger correctement doit être appliqué en couches minces, tirées et croisées sur une surface propre, dégraissée et sèche. Un ponçage (égrainage) doit être fait toutes les deux couches et il est préférable de poncer finement ou à l'eau les deux ou trois dernières couches pour avoir de la "profondeur". Il ne faut jamais reprendre une couche ou une surface qui commence à tirer et si on a trop appliqué de vernis, il faut attendre 48 heures avant de poncer à l'eau et avec une cale dure (pour les surfaces planes) et une cale en forme pour les surfaces courbes ou complexes.

Mon conseil est d'appliquer à minima 4/5 couches au spalter de qualité déjà usé ou lavé et manié plusieurs fois ou au pinceau plat en soie pour un support extérieur peu touché par l'abrasion naturelle d'usage et 8 à 9 couches de vernis sur les surfaces soumises à l'usure ou aux intempéries.
En général et dans des conditions normales d'hygrométrie et de température, une couche est hors poussière en 2 heures et sèche en 8 heures, si il faut attendre plus, c'est que la couche est trop épaisse. Pour l'application d'une nouvelle couche, il faut attendre 24 heures. La teinture (éventuelle) doit être faite au milieu des couches prévues tout en sachant que le bois foncera un peu plus suite à l'application des dernières couches.

Vu ta photo, je mettrais du Tonkinois et tant qu'à faire, vu le nombre de couches à appliquer et le travail conséquent, je décaperais toute la surface courbe qui est attaquée au Décapex ou équivalent, ferais les finitions de surfaces à l'abrasif fin et à l'eau si nécessaire avant de vernir.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Calme Norvège

Souvenir d'été

  • 4.5 (1)

Calme Norvège

novembre 2021