Surcoût d'un grand voilier par rapport à un petit ...

On dit souvent que le prix d'un bateau est proportionnel au carré (voir cube !) de la longueur ...

Pourtant, j'ai l'impression qu'on trouve des bateaux de petite taille qui valent néanmoins très cher (quand on regarde des unités genre ovni, garcia ...), et des bateaux de taille très conséquente qui ne sont pas si chers ...

En fait, je me demande si ce surcoût conséquent n'est pas en partie du à des prestations qui augmentent proportionnellement.

Du coup, je me redemande :
à prestation strictement identiques, sur un bateau haut de gamme, un grand bateau est-il réellement beaucoup plus cher ?
(alors, je précise bien sur un bateau haut de gamme, c'est à dire un bateau pour lequel le seul prix de la coque nue devient moindre par rapport au coût total)

A prestation identique, j'entend ... Equipement (chauffage, dessal, groupe électrogène, moteur(s), clim ...), mais aussi tout simplement le nombre de sanitaires, de cabines, de placards, de reservoirs ... Mais aussi la vitesse en navigation (et donc la surface de voile, la hauteur et complexité du mat, la puissance moteur ...)

En fait, je me demande si un grand bateau vide (donc, léger) est forcément beaucoup plus cher que le même bateau raccourci, mais plein comme un oeuf.

Bon, il y a un domaine sur lequel chaque metre supplémentaire se paye mécaniquement le prix fort, c'est la place de port ...

Après, il y a pas mal de compromis, par exemple, la vitesse ...
Un tout petit bateau va pouvoir démarrer à la moindre brise... Mais à l'inverse, tant que l'on reste dans un régime purement archimédien, un bateau ayant une plus grande longueur à la flottaison va tenir des moyennes importantes dans un vent soutenu sans avoir besoin d'un mat géant.
Et finalement, on retrouve aussi des compromis où, pour offrir un confort supplémentaire (hauteur sous bateau ?) sans augmenter la taille, on se retrouve à devoir faire des choix potentiellement plus coûteux (plus de lest en l'occurrence)

Par contre, évidemment, si on regarde les prix catalogue Beneteau (ou équivalent), ca ne marche pas ... Mais bon, leur catalogue prévoit justement qu'à chaque taille corresponde à une quantité de prestations en relation.
Et à l'inverse, à l'occasion, les bateaux ne valent que ce que l'on est prêt à payer pour eux ... Donc des bateaux géants peuvent se retrouvés donnés tout autant que des petits.

L'équipage
18 avr. 2021
19 avr. 2021
0

Un bateau neuf s'achète au kilo (hors prestige de la marque).
Comme le poids croit au cube de la longueur, tu as ta réponse.

Mais des grands voiliers de course délaissés sont proposés à la vente pour une poignée de figues.


PHC37:Pour les "grands voiliers de course" : faut être fana - aimer la gite, les embruns, les cockpit ouverts à tous vents, les descentes dans le carré façon "accès à la cave" et le confort spartiate. Certes les carènes sont souvent magnifiques et stimulent les fantasmes, mais lorsque que t'as essayé ce genre de bateau et que tu ressors meurtri de chacune de tes descentes dans le carré, tu révises tes rêves, quelque soit le prix du bateau ... :)·le 19 avr. 09:19
amate:Les grands voiliers de courses.....( la fausse bonne idée ) quand il on bcp navigués ils sont rincés de partout ,même la coque ( un grand constructeur de bateaux alu avait reçu dans son chantier un de ces bateaux qu’il avait lui même construit pour un « refit » complet me disait : «  mais qu'est ce tu veux que je fasse, cette coque (alu) il me l’on faite construire en 3 et 4mms’ alors qu’il aurait fallu bien plus d’épaisseur résultat après 2 TDM , tout est mort , varangues, membrures cassées ou fissurées et tout à l’avenant ... A Vécu ! voilà pourquoi la «  poignée de figues »·le 19 avr. 10:06
19 avr. 2021
2

Bonjour POLMAR. En cours d'acquisition d'un fifty de 40 à 45 pieds. J'ai commencé mes recherches par des bateaux de 10 m (30-33 pieds) puis j'ai pris conscience que ces unités étaient un peu justes au regard de l'objectif familial que je n'étais fixé. J'ai bifurqué vers une recherche de navires plus importants en taille et surtout en espace habitable. J'ai été à 2 doigts d'acheter un 53 pieds puis me suis ravisé à cause des factures obtenues sur les 5 dernières années. En raccourci, pour un achat initial de 60 à 65 K€, les factures atteignaient 10000 € en moyenne annuelle (refit du moteur, changement du gréément dormant, remplacement régulier des voiles, entretien courant, place au port, grutages,...) avec des points difficiles à résoudre notamment l'inaccessibilité de différents ports au tirant d'eau du bateau. Je me suis de ce fait rabattu vers des bateaux de 40 à 45 pieds, offrant une bonne habitabilité mais présentant un modèle économique plus raisonnable. J'envisage aujurd'hui l'acquisition d'un 43 pieds qui affiche 12 tonnes de déplacement et 1,90 m de tirant d'eau et celà me permet de disposer de conditions de mouillage nettement plus compétitifs. Le port à sec de CORDEMAIS (sur la LOIRE) m'a ainsi proposé une formule annuelle de "mouillage" comprenant un forfait "gruttage" illimité. Un conseil : demander les factures avant toute décision.


faby9:En même temps, si le moteur, les voiles et le gréement dormant viennent d'être refaits, on est tranquilles pour 15/20 ans... pour un retraité, ou pour une période familiale déterminée, cela semble une aubaine.·le 19 avr. 09:34
PHC37:On aimerait, en théorie ... Parce que dans la réalité, c'est tous les ans qu'il y a un "chantier" à assumé. Le changement des voiles usées, des grééments qui flanchent, des bouts qu'il faut remplacer, la chaîne de l'ancre qui se révèle trop courte pour les mouillages que l'on a testés, et, ponpon du ponpon, l'osmose qui pointe le bout de son nez, la nécessité de refaire coque et pont (j'en suis témoin), pont en teck dans le pire des cas, pour une facture de 12 à 15 K€ pour un 50 pieds... On se rassure toujours en se disant qu'on est bon pour 30 ans, mais on fait finalement ce raisonnement et on casse sa tirelire chaque année qui passe ...·le 19 avr. 09:39
faby9:Ben.... je parle de la pratique, et je ne constate pas cela. Voilier de 12,50 m, depuis 4 ans, je dépense moins de 2000 euros en moyenne chaque année pour le port (1000, 1600, 2200, 2400 euros). Budget de fonctionnement mais surtout investissement moyen annuel depuis 4 ans : moins de 3000 euros. L'entretien moteur coute le même prix que si le bateau avait 4 mètres de moins : c'est surtout la marque du moteur qui coûte cher (le mien étant un Nanni, les coûts sont agricoles).Je change un bout chaque année, que je choisis au top qualité : coût 300 euros (acheter en hiver, 30% réduction)Je rallonge ma chaîne par du câblot top qualité : coût 200 euros. Donc en 4 ans, je suis en dessous du compte donné par Fritz d'environ 20 000 euros. Bref : moi qui possède un voilier de 12 mètres, je ne vois pas le cube annoncé par ceux qui n'en ont pas... un peu comme l'exponentielle du covid, quoi.MAIS j'ai de quoi assurer le coût d'un changement de moteur s'il le fallait. Le piège est là : se retrouver avec une grosse dépense qui obère l'utilisation du voilier, et ne pas pouvoir assumer.·le 19 avr. 09:55
ED850:Comme faby. On l'a souvent répété. Hors prix du port (2k€/an en ce moment) , je ne vois pas de différence avec un bateau plus petit. En 50 ans, on a changé le moteur 1 fois. La chaine 3 fois, la GV 4 fois, guindeau 1 fois. Les poulies Gibb de haute qualité sont d'origine, le pont en teck, 1 fois, traitement époxy oeuvres vives 2 fois, peinture de coque (oeuvres mortes) 3 fois, cuisinière 1 fois, Les mats bômes et tangons sont d'origine... Dépenses régulières annuelles 2k€ + 20k€ tous les 10 ans. Total en moyenne 4k€/an (ou 6k€ port compris) (pour un bateau qui a dans les 200 000 miles).·le 19 avr. 10:22
Rigil:Qu'as tu en vue en ce moment ?Je fais la démarche inverse : je passe de 13 m à 10.50/11.50 maxi. Mais sur ce genre de bateaux costauds toujours.En ce qui concerne les frais, c'est vrai que j'avais vu une sérieuse inflation en ce qui concerne ce que je ne peux faire moi moi-même (assurance, place de port, manutentions, voiles, accessoires "taille au dessus"...) pour le reste (entretien) ce n'est que le temps passé qui augmente sérieusement...·le 19 avr. 12:08
PHC37:Un Nauticat, ou l'équivalent.·le 19 avr. 14:45
Rigil:Ok, des bateaux confortables, relativements etroits pour les anciennes générations mais bien plus spacieux pour les dernières signées S&S..Il y a un gros 43 de 88/92 sur le terre-plein de Folleux : visite instructive, la carène est défigurée par l'osmose, les bulles partout de la taille d'une fraise à celle d'une grosse mandarine, j'imagine l'ampleur du boulot et le temps de séchage !·le 19 avr. 15:06
PHC37:Pour les bateaux des "dernières générations", sans doute "spacieux", mais également ruineux pour mon budget ... Le marché propose de beaux spécimens des années 70 et 80 avec moins de zéros en bas de la facture et, jusqu'à maintenant, pas de soucis d'osmose expertisés. Croisons les doigts...·le 19 avr. 23:21
Pexcha:On peut avoir plus de détails sur les solutions de place de bateaux de 12m et plus à 2000€ par an ? Les dernières recherches que j’ai faites plaçaient le port à sec Adhoc Soubise autour de 3500€ par an (je ne me souviens plus du nombre de manutentions incluses) si mes souvenirs sont exacts. 2000€ je n’ai jamais pu trouver si bas. ·le 20 avr. 10:03
faby9:Sardaigne (1000 en marina au black et 1600 euros en chantier), Grèce (2200 et 2400, en chantier, augmentation due au Covid !). Avantages : on trouve des tas de lieux de mouillage protégés et quasi déserts; et les quais publics des ports sont généralement gratuits. L'an dernier j'ai payé 0 euros dans les ports, eau et électricité gratuites; l'année d'avant seulement 6 nuits payantes à 10 euros chacune, + 2 nuits gratuites mais avec quasi obligation de manger le soir à la taverne... Il y a aussi la Tunisie, que je ne connais pas encore, et qui est moins chère. ·le 20 avr. 10:16
Pexcha:Ok. Merci pour la précision. J’aurais du être plus précis également : 12x4m avec 2m de TE moins de 10T en France. Mais c’est clair : lorsqu’on habite sur son bateau plusieurs mois par an on peut trouver des mouillages gratuits qui font baisser la moyenne (sauf si on paie si. Port principal à l’année) et l’entretien coûte sensiblement moins cher. ·le 20 avr. 10:23
Pexcha:« Sauf si on paie son port principal à l’année » (désolé pour la coquille)·le 20 avr. 10:23
faby9:Avoir un bateau et payer à l'année, c'est pour moi une hérésie : tu paies à l'année, et quand tu te sers du bateau pour partir une semaine, tu paies les ports au tarif de passage (sauf cartes abonnement local à condition de pas trop naviguer et ne jamais s'éloigner), d'autant que généralement tu es sous-équipé en terme de ligne de mouillage et que tu rentres vite dans un "havre de paix" dès que ça commence à bouger... Aujourd'hui, si je ne "sortais" que quelques semaines et week-end par an, je crois que je me chercherais 2 ou 3 particuliers qui louent leur bateau. Une fois la confiance établie, ça peut être vraiment super. Je n'ai découvert cette solution que très tardivement, et franchement ce fut une belle expérience : bateau entretenu, du bon matériel, de l'équipement. Seul défaut : 2 mètres de TE, à La Rochelle, c'est handicapant. ·le 20 avr. 10:43
19 avr. 2021
0

A mon avis les affaire se font sur les bateau récent....faut il trouver chaussure a sont pied.
Sa dépend beaucoup dans qu'elle categorie tu cherche????
Dans les grande taille il y a du choix....pour les taille inférieur les constructeur ayant arrêter d'en construire les bateaux récent on tous au moins 20/30ans...
J'aimerais bien remplacer le mien de 1996 pour l'adapter a ma vie de bohème retraiter...
C'est compliquer...


PHC37:Pas forcément. Je suis en ce qui me concerne, pas fana du tout des dessins et installations des bateaux de ces 20 dernières années. J'ai décidé de rechercher une coque des années 70. J'ai également la conviction que, malgré l'osmose, les bateaux de ces années de développement de la plaisance sont nettement plus costauds que les fabrications industrielles de ces dernières années.·le 19 avr. 09:24
ED850:Et t'en fait pas, je suis bien sur que dans 20/30 ans, nos gros bateaux lourds des années 70 à la coque épaisse auront bien meilleure gueule que les Beneteau de maintenant. ·le 19 avr. 09:29
PHC37:D'autant plus convaincu ED850 que mon cher père a fait construire en 57, en bois, par le chantier familial Bénéteau de l'époque, à St Gilles Croix de Vie, un cotre de 8 m, qu'il a toujours regretté d'avoir cédé. Le "Père" Bénéteau qui était aux commandes à l'époque, te faisait "taper la pogne" à l'aide d'une demi-coque de 70 cm que ma famille a fidèlement conservée !·le 19 avr. 09:44
Pat45:@PHC37,oui, j'ai fait de même...j'ai assisté à la construction d'un bateau neuf, l'ai vu vieillir prématurément après 3 mois passés à bord(...), puis j'ai passé + de 6 mois sur un bateau de 1983 made in Taiwan(valeur sûre...) qui lui n'avait que très peu "bougé"...ça a bien sûr motivé mon choix, reste à le valider...@ED, oui, les coques épaisses, ça a du bon...mon ancien cata avait les étraves renforcées par environ 10 cm de monolithique, ça m'a permis de faire mes armes à mes débuts(...), on a même pu éperonner un pauvre pêcheur au large du Suriname, sans pratiquement de dommages, mise à part une grosse frayeur, des deux côtés d'ailleurs...·le 19 avr. 11:56
jerome1966:20/30ans je serait mort!....Un dériveur presque neuf pour finir ma vie...se serait chouette.·le 19 avr. 12:45
Pat45:Bah...tu es de 66?la vie en bateau conserve...j'ai déjà pu rencontrer quelques équipages qui avaient largement passé les 75 ans, et qui naviguaient toujours...enfin, sous les tropiques en tout cas!·le 19 avr. 13:50
PHC37:Belle bête Palex, Pat45 ! Un clin d'oeil du Val de Marne où je réside encore quelques mois avant de filer définitivement vers ma Touraine natale et les parages de Pornic en alternance.·le 19 avr. 14:40
19 avr. 2021
0

Des Ovnis et des Garcia, des "petits bateaux"?!

...


PHC37:Photo du petit OVNI 435 ... voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]ni-435/ ·le 19 avr. 09:25
Peuwi:Oui, j'avoue que je ne parle absolument pas de petit voilier côtier (bien que le débat puisse aussi s'appliquer), mais je m'intéressais aux coûts réels d'entretien des grands voiliers vides (les grands machins qui font plus de 15m de long, mais sont totalement vides à l'intérieur)·le 19 avr. 10:39
19 avr. 2021
0

Règle empirique : 40 à 50 % par mètre en plus.


faby9:Empirique = qui résulte de l'expérience.Je serais très surpris de lire un propriétaire affirmant cela, de plusieurs bateaux à la suite en faisant +1 mètre à chaque fois...On le lit surtout chez ceux qui n'en ont pas l'expérience. C'est donc plutôt de la légende que de l'empirique.·le 19 avr. 12:46
Arno33:tout dépend de l'entretien, c'est peut-être aussi pour cela qu'en France par rapport à d'autres endroits, on trouve surtout des épaves à la vente...Quand je lis plus haut (une GV tous les 20/30ans), je me pose des questions...·le 19 avr. 13:46
PHC37:Suis cette fois-ci assez d'accord avec Faby : ne pas confondre la réalité avec les fantasmes des uns et des autres. Fantasmes des futurs propriétaires qui ont tendance à minimiser le coût pour se convaincre que leur choix est le bon, et fantasme des non propriétaires, qui ont les moyens mais pas le cran d'acheter et qui vont se convaincre en sens contraire (et surtout contre leur souhait non exprimé ...), que vraiment ils ont bien raison compte tenu des coûts "de riche", "exhorbitant", de ne pas s'acheter le bateau de leur rêve. C'est d'autant plus dommage que le marché permet aujourd'hui à chacun de faire les emplètes dont il rêve en secret depuis des années ...·le 19 avr. 14:36
PHC37:Sur la règle de "40 à 50% par mètre en plus", elle me paraît d'autant moins "empirique" que le ratio dépend de bien d'autres paramètres que la taille du bateau. Après une douzaine de bateaux passés en revue, dans le détail, en 6 mois, j'observe que le niveau d'entretien et de suivi de chaque bateau fait un écart de 180 ° d'un propriétaire à l'autre : entre E. qui bichonne sa "danseuse" nautique depuis 30 ans, ne loupe aucune révision du moteur, hurle à la vue d'un point de rouille, s'enquiert de l'entretien UV de ses voiles, est à jour de ses foulings et ne laisse jamais une vis dépasser du pont en teck toujours impeccable, et P. qui est quasiment à la "rue", n'a rien fait sur son bateau depuis 4 ans, pas même un coup de Karcher et prie Ste Providence tous les matins de lui trouver une bonne âme pour acheter son bateau 4 ou 5 fois sa valeur sur le marché, se laissant glisser vers l'incapacité totale de payer les frais d'entreposage du bateau et l'abandon inévitable de son 30 pieds, à terme, il y a un monde ...·le 19 avr. 14:54
faby9:Le poste le plus élevé est le port. On nous affirme qu'à PN, c'est 3800€ à l'année pour 10 mètres.Question : si à chaque mètre supplémentaire, ça augmente de 40%, à combien se monte l'année pour un 15 mètres ? ·le 19 avr. 15:03
Arno33:non, le port est le poste le plus élévé de ceux qui ne font pas d'entretien correct.
exemple sur mon petit bateau (First 28) un jeu de voile, 4000€/10 soit 400€/an, un vrai entretien moteur moyen, c'est a dire évidemment les filtres, les fluides, les anodes tous les ans mais également changement de certaines pièces comme les coudes d'échappements, échangeurs et tellement d'autres, disons pour simplifier, un changement moteur tous les 20ans 8000€ soit 400€/an et l'entretien courant donc 120€/an, renouvellement d'une a 2 écoutes, drisses ou autres bosses soit disons 100€/an, quelques pièces d'accastillage, 100€, un carénage comprenant le grutage et l'antifouling presque 400€, changement de vannes et passes coques 700€ tous les 7ans soit 100/an, un dormant tous les 10ans à 1000€ et voila encore 100€/an, bande UV tous les 5ans, encore 100 balles, radeau, 500€ tous les 3ans soit 150€/an passé, renouvellement d'électronique, 200€/an, batteries, 500€ tous les 5ans soit 100€/an sans parler des extincteurs, feux, etc... et tout le reste.déjà là, on dépasse les 2200€ soit le prix moyen d'un port type La Rochelle, Arcachon, Crouesty etc... (là ou l'on est c'est 950€ sur bouée ou 1450 sur catway (compris passeport escales)). Et si on veut en plus garder un bateau sympa, il y a beaucoup d'autres choses comme les renouvellements de spis, mise en place de spi asy sur bout dehors, équipement d'un étais largable textile avec solent arisable, réfection des coussins, matelas, sommiers à lattes, frigos, électricité intérieur, vaigrages, taud, équipements de cuisine, vernis interieurs, changement des hublots et tellement d'autres encore pour conserver et améliorer un bateau!et là, on est vite également à pas loin de 2000€ annuel si l'on veut vraiment avoir un beau et bon bateau et beaucoup font soit le calcule de la valeur et reculent, soit n'ont pas les moyens et ne font pas.Chacun se rendra évidemment compte que j'ai oublié des tonnes de choses qui font encore grimper la note!·le 19 avr. 15:46
faby9:Ben... on est d'accord : le poste le plus élevé reste donc le port..Question : si à chaque mètre supplémentaire, ça augmente de 40%, à combien se monte l'année pour un 15 mètres ? ·le 19 avr. 15:59
Arno33:2000€ te sembles plus important que 4000€??? t'as fais math sup ou math spé???combien pourcent de surface de voile en plus?? combien pourcent de sellerie en plus? combien pourcent de chevaux en plus? combien pourcent de diamètre de drisses, écoutes, haubans en plus? combien pourcent de charge en plus sur l'accastillage? etc etc...·le 19 avr. 16:13
Arno33:et "mon" port, c'est 950€... donc même sur un entretient basique, on reste à moitié prix du port.·le 19 avr. 16:23
faby9:je te laisse imaginer ta vie en te racontant tes légendes...·le 19 avr. 16:30
Arno33:dit'il...·le 19 avr. 16:34
Arno33:sans le moindre argument ou exemple...·le 19 avr. 16:35
faby9:à la cale.·le 19 avr. 16:36
Arno33:ahahah!!! dès que l'on demande des arguments, c'est la fuite en avant...·le 19 avr. 17:03
PHC37:Un peu rosse Faby, non ?... Si je lis bien les différentes contributions, il y a autant de divergences entre les budgets "entretien" des uns et des autres qu'entre leur budget "port". Et c'est dans l'ordre de chose : chacun d'entre nous n'a pas les mêmes priorités et ne consacre pas son budget aux mêmes choses. Pour certains, c'est le budget "port" qui prime, pour d'autres ce sont les voiles, le moteur, l'installation intérieure, le confort... J'ai discuté cet après-midi avec le propriétaire d'un 43 pieds qui ne savait pas comment fonctionnait son chauffage ni son alimentation d'eau chaude parce qu'il n'en "avait pas l'utilité". Ce qui me semble ressortir cependant de l'ensemble c'est que les budgets ne sont pas neutres et que nous acceptons de les financer parce que c'est notre "truc". Je me trompe ?·le 19 avr. 19:43
James :Plutot d'accord !J'aime cette façon de raisonner pour ma part,sans agressivité et sans avis ultra tranchés ·le 19 avr. 20:03
faby9:Rosse ? je vois surtout 2 qui parlent de leurs dépenses, et un autre qui affirme au choix qu'ils mentent, ne possèdent pas de bateau ou l'entretiennent très mal.·le 19 avr. 20:12
Arno33:et un 4° qui loue mais sait tout... surtout comment le 3° gère ses bateaux... et je ne dit rien de tout ce que tu me prête mais je constate que beaucoup de bateaux sont très mal entretenus et finissent à l'abandon, ça, tout le monde le constate également...·le 20 avr. 08:42
19 avr. 202119 avr. 2021
0

Le coût d'un traitement osmose, un carénage et AF, une drisse, une ancre, un winch, une poulie, une nouvelle voile etc. Tout ça est quand même assez corrélé à la taille du bateau non ?


Arno33:Un winch ST35 2 vitesse pour un genois de 30m2 c'est moins de 1000balles, un gros st50 electrique (parce que quand on monte entaille, on finit par des élec) c'est presque 5000balles...·le 19 avr. 16:05
PHC37:Entre les deux, on trouve d'excellents winchs, d'occase, à la bonne taille, pour 500 balles. La motorisation électrique attendra ...·le 19 avr. 19:45
Arno33:on est bien d'accord, mais il faut bien se baser sur le prix du neuf et a en croire la plupart des proprios, passé une certaine taille, les gros restent facile a manœuvrer car tout est elec et c'est en partie ce qui fait l'inflation entre un 33 et un 40 pieds, le confort et les éléments que l'on a pas sur un 33'·le 20 avr. 08:45
Peuwi:Effectivement, un traitement de la carène (quel qu'il soit), ca dépendre de la taille de la carène.Un mouillage, un peu moins, il va dépendre du poids du bateau et de son fardage, et un petit bateau peut avoir un poids et un fardage similaire à un grand... Mais surtout, un gros bateau a un gros mouillage souvent parce qu'il veut pouvoir tenir des situations plus difficiles, donc on n'est plus à fonctions identiques.Le winch, c'est pareil : un grand voilier n'a pas nécessairement des winchs géants, ni des winchs électriques. Mais s'ils en ont, c'est souvent parce qu'ils ont aussi des voiles géantes, leur permettant de tenir des moyennes journalières plus importantes ... On n'est pas à fonction identique !Pour ma part, j'ai un voilier pas très grand, mais très lourd : les winchs restent de taille très limitée.Le fait de passer à des winchs électrique "spontanément" est JUSTEMENT l'objet initial de ce fil : on dit toujours que les metres en plus augmentent le prix, mais sous entendus, pour chaque metre ajouté, on ajoute plein de fonctions en plus (genre, des winchs électriques)Alors que si on comparait strictement à cahier des charges identique (et non proportionnel à la taille), la différence de prix ne serait pas si grande ...(mais plus grande quand même, puisque plus de longueur, ca implique déjà un peu plus de matière, un peu plus de poids, un peu plus de peinture...)·le 20 avr. 10:54
Arno33:C'est exactement mon propos, plus on grandit, plus on équipe en général (constat que l'on fait dans les ports).On ne parle pas des queslques personnes qui font tout eux mêmes et mieux que les autres mais bien de la majorité que l'on voit dans les ports.Un petit voilier tu fais beaucoup par toi même car les bateaux sont assez simples et plus ça prend en taille, plus ça se complique et plus on a besoin de main d'œuvre spécialisée et plus on a d'éléments de conforts et plus ça coûte chère.·le 20 avr. 11:04
faby9:@Peuwi : " Pour ma part, j'ai un voilier pas très grand, mais très lourd : les winchs restent de taille très limitée. Le fait de passer à des winchs électrique "spontanément" est JUSTEMENT l'objet initial de ce fil ". Je n'avais pas compris le sujet comme cela. Mon voilier a sensiblement la même taille que le tien, il est également très lourd (12 tonnes au moins) mes winchs sont des Lewmar 54, et pas plus que toi je ne ressens pas le besoin de les électrifier. Nous avons d'ailleurs une très efficace winch électrique que nous avons sortie 1 ou 2 fois pour l'essayer, et depuis elle est restée bien rangée. J'ai plusieurs fois loué des 45 pieds, et aucun n'avait de winch électrique. L'idée que plus un bateau est grand et plus il est gadgétisé est encore une fois un fantasme. Le seul bateau que j'ai vu entièrement électrifié est un SM2000 que son concepteur m'avait présenté lui-même au Nautique par ces mots : " Voilier conçu pour 2 personnes : Papy et Mamy font le tour du monde en passant par le Cap Horn, en pleine sécurité !". Effectivement, quand on a 25 ans et un 28 pieds qui reste au port 330 jours par an, on ne l'équipe pas de la même façon que lorsque l'on a 75 ans et qu'on se promène sur un 16 mètres 330 jours par an...·le 20 avr. 11:25
19 avr. 2021
0

Bonjour,
Faut pas trop rêver non plus...
Tarifs Port Napoléon à côté: 3800€ à l'année pour 10 metres, 6600 pour 15 mètres .
Pas la même mayonnaise...
Option carénage sur 7 jours,447€ pour 10 mètres, 1060 pour 15 mètres...
Pour certains le choix est vite fait...


ED850:Oui, la différence sur un usage vacances/marina est très importante selon la taille. D'autant plus qu'on se trouve dans une région chère, comme lcote d'azur.Comme faby ou moi le disent, dans un usage de vie à bord, les différences sont minimes. Je viens d'acheter une ancre de 35kg alors que nos ancres de 50 ans ont toujours été bien. La chaine est de 10 alors que pour un petit bateau j'aurais du 8?. Le cout des voiles, c'est une GV tous les 10 ans. Le surcoût pour la mienne de 40m2 sans ris, (j'ai une bôme à rouleau) n'est pas tres supérieur à celle d'un 11m etc... Les drisses et écoutes, je suis en général au second jeu en 50 ans. L' électronique, cuisinière ou autre, c'est un choix quelle que soit la taille. Moteur, le premier a fait 45 ans, et l'entretien d'un diesel, qu'il fasse 28 ou 60 cv, les filtres coutent pareil... Non, seule différence c'est le prix du port dans les marinas. ·le 19 avr. 13:53
James :On est d'accord !Tout le monde n'a pas la chance d'habiter en permanence sur son bateau .C'est un très faible pourcentage au final.Pour moi ça va être 6 mois au sec, 6 mois au mouillage c'est encore un peu moins brutal comme différence. Pourtant là ou j'ai construit le mien le gars du chantier me proposait une coque nue de 53 pieds non pontée en strip planking avec quille vide et cloisons non posées pour 23 000€.Sachant les tarifs du reste j'ai préféré construire plus petit·le 19 avr. 14:02
faby9:" la différence sur un usage vacances/marina est très importante selon la taille"Oui. Mais c'est surtout le choix de se payer le luxe d'avoir son bateau en France qui coûte très cher. Faut assumer ce choix de riche.·le 19 avr. 14:05
James :Un bel avis plein de tact et de délicatesse ...James le gros richard...·le 19 avr. 15:12
faby9:Ce n'est pas un avis, mais un constat. Faut être sacrément riche pour accepter de payer 3800 euros une place au ponton pour un voilier de 10 mètres (qui ne sort pratiquement jamais..) : 25% du smic, tout le monde ne peut pas se le permettre.·le 19 avr. 15:23
James :Oui je suis d'accord.Mon exemple c'était juste pour montrer la différence de tarif.Après que le voilier sorte peu ou pas je ne sais pas...Il y a meme en med des ports moins chers évidemment...Je paye environ 1400€ pour 8/9 mois...Mais c'est au sec,on fait ce qu'on peut...·le 19 avr. 15:51
PHC37:Suis pas sur que ce soit une "chance" tous les jours, d'habiter sur son bateau :)·le 19 avr. 19:46
PHC37:Sur les tarifs "portuaires" : pour 43 pieds, 14 t, 271 €/mois pour une place en Bretagne sud, au port à sec de Cordemais, sur le chenal de la Loire (12 m de fonds), avec grutages illimités.·le 19 avr. 19:49
ED850:180€ pour 48', 1 sortie et 1 mise à l'eau incluses si stationnement + de 12 mois (soit 2160/an)·le 19 avr. 19:54
faby9:Le problème, c'est qu'une fois mis à l'eau, faut trouver un abri... rarement gratuit en France.·le 19 avr. 19:57
ED850:Nous, à l'eau, on n'est pas en France. Mais sinon, devant chez moi, c'est gratuit, et bien protégé sauf quand une dep passe à notre sud à marée haute. ·le 19 avr. 20:02
PHC37:Faby, certes il faut trouver un abri ou partir en virée. Mais ça reste optionnel et on le compte à la "louche" dans les prévisions budgétaires. Si la fin de mois est trop difficile, y aura pas le mois suivant de séjour au port de trucmuche ou machinchose à 50 €/jour en haute saison ...·le 19 avr. 20:14
faby9:Je ne sais pas : je ne voyage que depuis 4 ans, et seulement 6 mois par an (enfin, quand Covid ne bloque pas!). Ce que je remarque, c'est que je passe 90% de mon temps dans un abri... généralement mouillage, dans un pays où les ports sont gratuits. Alors la même chose en eaux d'Atlantique ou de Méd occidentale, ça doit coûter quand même assez cher... ·le 19 avr. 20:17
19 avr. 2021
0

rt nr pas confondre entretien et entretien, lors d'achat ou tout simplement de visites de bateaux, on en voit qui font envie et d'autres qui font pleurer...
Avec des proprios qui pour certains mettent de gros billets régulièrement et d'autres qui dise que l'entretien ne coûte pas plus chère (surtout si tu ne le fais pas)...


faby9:Personne ne dit que ça ne coûte pas plus cher. MAIS que ce qui se raconte sur les pontons et que les piliers de bar répètent sans même comprendre ce qu'ils disent ne sont que des légendes. Exemple du cube, exemple du 40% par mètre supplémentaire, etc...Maintenant, tiu peux continuer de nous raconter le coût de l'entretien de ton 12 mètres, toi qui es le seul à faire un entretien correct...·le 19 avr. 13:57
Arno33:exemple sur mon petit bateau (First 28) un jeu de voile, 4000€/10 soit 400€/an, un vrai entretien moteur moyen, c'est a dire évidemment les filtres, les fluides, les anodes tous les ans mais également changement de certaines pièces comme les coudes d'échappements, échangeurs et tellement d'autres, disons pour simplifier, un changement moteur tous les 20ans 8000€ soit 400€/an et l'entretien courant donc 120€/an, renouvellement d'une a 2 écoutes, drisses ou autres bosses soit disons 100€/an, quelques pièces d'accastillage, 100€, un carénage comprenant le grutage et l'antifouling presque 400€, changement de vannes et passes coques 700€ tous les 7ans soit 100/an, un dormant tous les 10ans à 1000€ et voila encore 100€/an, bande UV tous les 5ans, encore 100 balles, radeau, 500€ tous les 3ans soit 150€/an passé, renouvellement d'électronique, 200€/an, batteries, 500€ tous les 5ans soit 100€/an sans parler des extincteurs, feux, etc... et tout le reste.déjà là, on dépasse les 2200€ soit le prix moyen d'un port type La Rochelle, Arcachon, Crouesty etc... (là ou l'on est c'est 950€ sur bouée ou 1450 sur catway (compris passeport escales)). Et si on veut en plus garder un bateau sympa, il y a beaucoup d'autres choses comme les renouvellements de spis, mise en place de spi asy sur bout dehors, équipement d'un étais largable textile avec solent arisable, réfection des coussins, matelas, sommiers à lattes, frigos, électricité intérieur, vaigrages, taud, équipements de cuisine, vernis interieurs, changement des hublots et tellement d'autres encore pour conserver et améliorer un bateau! et là, on est vite également à pas loin de 2000€ annuel si l'on veut vraiment avoir un beau et bon bateau et beaucoup font soit le calcule de la valeur et reculent, soit n'ont pas les moyens et ne font pas. Chacun se rendra évidemment compte que j'ai oublié des tonnes de choses qui font encore grimper la note!Fais la même sur un 10m et tu verras la différence, rien que le prix du dormant et des voiles... et la différence entre des drisses de 8 et de 12 dans des longueurs qui ne sont plus les mêmes... sans parler de tout ce que l'on a généralement pas sur un plus petit bateau (eau sous pression, 2 douches, deux chiottes avec cuves à eaux noires et pompes élec, électronique plus basique, pilote auto entre un gros tout connecté et un simple pilote de barre franche à 500balles, etc...) bref, tu peux toiser autant que tu veux, si cela se dit, ce n'est pas pour rien et la simple vue d'une manille avec des efforts de charges qui ne sont plus du tout les mêmes font comprendre le reste des écarts que l'on va retrouver.·le 19 avr. 15:54
Arno33:Et je ne parle pas de mon entretien mais d'un bon entretien...Mais j'ai l'impression qu'il faut toujours que tu mesures ton appareil génital...De plus, je confonds peut être mais il me semble me rappeler d'une autre discussion que tu n'as pas de bateau et que tu loues de gros bateaux justement pour les coûts que cela représente.·le 19 avr. 15:58
faby9:Bof. Mon appareil génital me convient parfaitement, désolé si le tien te pose souci mais je m'en fous.tu écris : "je ne parle pas de mon entretien " => C'est en effet ton habitude de ne parler que de ce que tu ne connais pas, tu te racontes des légendes,, tandis qu'au contraire je ne parle que de ce que je connais... ·le 19 avr. 16:03
Arno33:tu es ridicules et tu t'enfonces...mais là ou tu n'as pas tord, c'est que l'état du parc en france par rapport à d'autres pays révèle que beaucoup ont la même notion de l'entretient que toi...·le 19 avr. 16:16
faby9:Qui est ridicule, si ce n'est celui qui raconte les dépenses qu'il n'a jamais eu l'occasion d'engager ? Parle nous donc de ce que tu dépenses réellement, au lieu d'inventer celles que devraient réaliser les autres... ·le 19 avr. 16:32
Arno33:et bien rien que cette année, survie 500€, moteur 200€, drisse et bras de spi, 150€, batterie, 150€, achat d'un spi d'occasion 300€, travaux sur taud de GV 50€, changement feux de nav, 100€, travaux éléc, 500€, début des vaigrages, isolation en liège, 350€, table de cockpit 130€, injection 750€ (oups, c'était il y a plus d'un an) etc etc... je ne vais pas te faire le carnet d'entretien mais au sourire de ma compagne, je peux te dire que l'on en est largement à 2x le prix du port!·le 19 avr. 16:56
Arno33:mais démontre moi ou je me trompe, je suis très ouvert aux discussions argumentées! fais moi part de ton "expérience" toi qui expliquais ailleurs que tu louais car c'était ridicule et chère d'avoir un bateau, de mémoire... n'hésites pas a me dire si je me trompe, car étonnamment, tu es toujours très nébuleux sur cette question quand un héonaute te parle de ton bateau.·le 19 avr. 16:59
James :T'inquiètes, il ne te repondra pas,il t'a mis en cale...Curieuse façon de discuter...Laisse tomber ça n'en vaut pas la peine...·le 19 avr. 17:26
faby9:Je ne vois pas l'intérêt de répondre à un type qui affirme que Ed entretient très mal son voilier, puisqu'il dépense moins que moi pour le mien, et qui affirme même -et de façon agressive- que je n'ai pas de voilier puisqu'il sait que je préfère louer. Bref voilà un type qui ne parle pas de son entretien, mais de celui que devraient faire les autres, et qui sait fort bien combien coute annuellement un "gros" bateau puisque lui... n'en a pas !Il est à la cale, à sa place.·le 19 avr. 17:31
Arno33:apparemment, papy est grognons et même en mettant les gens en calle, ne peut s'empêcher d'aller les chercher... curieuse façon d'agir, c'est sur! et au passage, il esquive toutes les réponses... surprenant, oui!·le 20 avr. 08:48
19 avr. 2021
0

Pour ma part, une fois l'investissement fait avec ses moyens, le poste le plus important, c'est la place au port. Ici, sur Antibes, 15 ans de place = le prix du bateau. Pour la maintenance, environ 2 % par an du coût du bateau, si bateau neuf.


19 avr. 2021
-3

non, le port est le poste le plus élévé de ceux qui ne font pas d'entretien correct.
exemple sur mon petit bateau (First 28) un jeu de voile, 4000€/10 soit 400€/an, un vrai entretien moteur moyen, c'est a dire évidemment les filtres, les fluides, les anodes tous les ans mais également changement de certaines pièces comme les coudes d'échappements, échangeurs et tellement d'autres, disons pour simplifier, un changement moteur tous les 20ans 8000€ soit 400€/an et l'entretien courant donc 120€/an, renouvellement d'une a 2 écoutes, drisses ou autres bosses soit disons 100€/an, quelques pièces d'accastillage, 100€, un carénage comprenant le grutage et l'antifouling presque 400€, changement de vannes et passes coques 700€ tous les 7ans soit 100/an, un dormant tous les 10ans à 1000€ et voila encore 100€/an, bande UV tous les 5ans, encore 100 balles, radeau, 500€ tous les 3ans soit 150€/an passé, renouvellement d'électronique, 200€/an, batteries, 500€ tous les 5ans soit 100€/an sans parler des extincteurs, feux, etc... et tout le reste. déjà là, on dépasse les 2200€ soit le prix moyen d'un port type La Rochelle, Arcachon, Crouesty etc... (là ou l'on est c'est 950€ sur bouée ou 1450 sur catway (compris passeport escales)). Et si on veut en plus garder un bateau sympa, il y a beaucoup d'autres choses comme les renouvellements de spis, mise en place de spi asy sur bout dehors, équipement d'un étais largable textile avec solent arisable, réfection des coussins, matelas, sommiers à lattes, frigos, électricité intérieur, vaigrages, taud, équipements de cuisine, vernis intérieurs, changement des hublots et tellement d'autres encore pour conserver et améliorer un bateau! et là, on est vite également à pas loin de 2000€ annuel si l'on veut vraiment avoir un beau et bon bateau et beaucoup font soit le calcule de la valeur et reculent, soit n'ont pas les moyens et ne font pas.
Chacun se rendra évidemment compte que j'ai oublié des tonnes de choses qui font encore grimper la note et que l'on reste sur du basique, pas de l'équipement de régate avec ses voiles qui coutent une blinde!


19 avr. 2021
1

Jeux de voiles First 18 = 1180€
First 22 = 1609€
First 25 = 2097€
First 28 = 2689€
selon sailonet

oui, en gros, tous les mètres, on prend 40%...


James :Bien argumenté ·le 19 avr. 17:27
19 avr. 202119 avr. 2021
-1

@PHC : "ne pas confondre la réalité avec les fantasmes des uns et des autres. Fantasmes des futurs propriétaires qui ont tendance à minimiser le coût pour se convaincre que leur choix est le bon, et fantasme des non propriétaires, qui ont les moyens mais pas le cran d'acheter et qui vont se convaincre en sens contraire (et surtout contre leur souhait non exprimé ...), que vraiment ils ont bien raison compte tenu des coûts "de riche", "exorbitant", de ne pas s'acheter le bateau de leur rêve"

Belle analyse, avec un magnifique exemple en cours.
On trouve la même opposition entre ceux qui possèdent réellement et ceux qui se racontent une légende (en boucle, comme un mantra), sur le sujet de la difficulté de manoeuvres.


19 avr. 2021
0

Tout une question de budget....
A partir de 34/35pied pas mal de propriétaire ne peuvent plus sortir seule en mer....c'est un peu pareil pour l'entretien plus question de faire le carénage seule...soie trouver un esclave soie le faire faire.....
En plus certain proprio s' imagine que l'équipier bénévole va venir donner un coup de main au printemps...alors que l'équipier bénévole croule sous les demandes....
DONC le budget explose...


19 avr. 202119 avr. 2021
2

Le problème, dans ce type de discussion, c'est qu'au lieu d'apporter des informations fiables et poser des questions sur ces réalités, on se base sur des fantasmes, des impressions et des à peu près qui sont souvent erronés.
Pour moi, les prix donnés par arno33 sont les mêmes pour mon 48'. La révision de la sécu, 437€ tous les 3 ans. Pour les vannes (juste vérifiées cette année) pas eu à en changer, elles sont graissées et contrôlées régulièrement et datent du dernier traitement epoxy (2010).
Notre cuisinière est de 1998 et marche encore très bien, le frigo de 2002 et fait bien les glaçons.
Bon, les tauds, coussins ou banquettes, quand on en refait, c'est plutôt nous même et je ne me souviens plus quand c'était. Les vaigrages, eh bien la qualité des C&N des années 70 fait que quand un pro les voit, il nous conseille de les garder.
OK, voiles : GV/artimon et Genois sont incidence de 2007. Pas un accroc. J'ai toujours les précédentes qui peuvent servir. On ne tire pas dessus et avons un yankee pour l'enrouleur au cas ou et une belle trinquette lourde (neuve sur LBC à 600€) pour l'étai largable. Le spi est un beau Bruce Banks au toucher "soie" inusable, la voile d'étai un spi de 49er
Entretien du moteur perso. Vidange/filtres/huile, oui, pareil 300€/an. Vernis et peintures perso.
Les drisses. J'en ai changée une de l'étai largable cette année. 90€ sur LBC 30m de dyneema.
Donc non, dépenser des milliers d'euros, c'est pas ça. Je répète, 2000/an + 20000 tous les 10 ans, total 4000/an (sans le port).


ED850:Ah, j'ai oublié le carénage. Acheté l'antifouling en solde à 15€ le litre chez Orange Marine (j'en utilise 9). Hors de France, on se pose pour caréner.·le 19 avr. 17:56
faby9:"total 4000/an (sans le port)." : je suis légèrement au dessus. Mais sans doute parce que moins ancien que toi, j'investis encore dans de l'équipement amortissable (ancre secondaire FX37, jumelles, VHF portable, voile de mouillage, etc.) Mes voiles avaient 15 ans quand on a acheté. Elles nous faisaient encore marcher à 6 - 8 noeuds, et comme on ne fait pas de régates mais qu'au contraire on n'est jamais pressés d'arriver, ça nous convenait assez bien. La rencontre avec le bateau petit frère du mien (c'est rarissime, une telle rencontre!) qui venait de s'équiper en neuf m'a convaincu : j'ai craqué et cassé la tirelire pour de belles voiles (GV et Genoa) toutes neuves en excellente qualité faites pour performer et surtout pour durer, le tout au prix grec d'un voilier qui fait référence... Elles devraient durer 20 ans comme les premières. L'an prochain, je remplacerai mon genaker (qui a 20 ans lui aussi), qui est cuit.Pas question de toucher au vaigrage : il sera encore frais dans 20 ans (avantage des très bons chantiers....). Faut que je refasse quelques vernis sur le bois (massif). Mon Nanni 5 cylindres a 20 ans, et 2000 heures. Je crois que je vais quand même le conserver encore un peu :-)·le 19 avr. 18:52
19 avr. 2021
2

j'ai actuellement un 25 pieds et un 35 pieds et ce dernier est mon 19ème, allant du dériveur jusqu'à 51 pieds et il n'y a pas photo sur la différence de budget en fonction de la taille.
A exigence égale par exemple, la différence de budget est énorme entre un jeu de voile haut de gamme (3DI par exemple) pour un 35 pieds et pour un seulement 40 pieds du même genre et de la même génération, idem pour le gréement dormant et courant.
Il est bien sûr possible d'équiper un plus gros bateau au rabais par rapport au plus petit, question de choix.
La question initiale évoquait les belles carènes d'anciens bateaux de course, peu aménagées, elles ne sont pas toutes rincées, loin s'en faut, mais je vois mal faire ce choix sans un refit complet du gréement et les belles voiles qui vont avec...et là ça pique sérieusement.
Après, tout n'est question que de choix individuels, je préfère un voilier plus petit au mieux de sa forme et disposant d'un moteur (gréement, voiles) au top à un plus gros aux ailes rognées.


ED850:Suis bien d'accord. On dépensait bien plus pour le selection de mon club avec lequel on faisait toutes les grandes régates que je dépense pour le mien : Changement de voile tous les ans, écoutes, drisses, électronique pointue, assurances... mais on était sponsorisés.·le 19 avr. 18:09
19 avr. 202119 avr. 2021
3

Ed,
4000 par an c'est le double d'Arno33 ou je calcule mal ?
Mais bon peu importe au fond,on ne va pas chipoter ni dans un sens ni dans un autre...
Sinon quel est le pourcentage de gens qui ont un bateau qui vivent dessus toute l'année ?
Tu fais partie d'une minorité, on ne peut pas appliquer tes frais à tout le monde.
Ca n'est pas péjoratif je précise !
Avoir des voiles qui durent 20 ans ca me fait doucement rigoler...
Si on navigue vraiment 10 ans ça commence à faire...
Compter en années ne veut strictement rien dire,c'est le nombre de sorties qui comptent...
Sur l'ancien canote la gv qui avait 9 ans commençait a avoir bien morflé avec des nav en Méditerranée,Canaries,Afrique,Cap Vert,Bresil et Antilles...entre la chaleur,les uv et la poussière de l'Afrique,elle commençait a être bien rincée.
Pourtant c'était une full batten,je la rangeais soigneusement dans sa housse de bome,toujours prise dans des sangles et à l'hivernage,je ne la pliais jamais dans un sac mais elle était toujours roulée sur elle-même bien rincée et sèche avec ses lattes détendues,stockée dans le bateau.
Et le bateau était inactif 6 mois par an...
J'ai des amis qui ont des grands bateaux et c'est un peu un piège...
Quand un carénage s'annonce c'est la panique pour ne pas se faire plumer...se poser pour carener il faut être dans un endroit à maree et nettoyer une coque en plongée de plus de 50 pieds c'est pas un 30 pieds...surtout si on a un antifouling pas tres efficace et qu'il faut refaire souvent la manip...
Ces mêmes potes,s'ils veulent poser le bateau en sécurité dans une marina pour aller à terre se ballader plusieurs semaines loin la somme est non négligeable évidemment,du coup ils sont bloqués si les finances ne suivent pas.
Alors oui le confort de vivre à bord est fabuleux dans un grand bateau,on peut s'isoler,dans le mauvais temps c'est bien plus sécurit,etc etc...mais certaines contraintes sont plus fortes.
J'ai rencontré plus d'un couple dans mes voyages qui rêvaient d'un bateau moins grand,plus manoeuvrant,plus simple, plus économique...plus facile à caser dans un port modeste,etc etc...
Sans limites de sous pour un achat un 13/14 mètres à deux me paraît pas mal mais je reconnais que c'est très personnel,chacun a ses besoins,ses moyens,sa retraite (ou pas dans mon cas) à sa disposition ,et ça change tout...
Alors je ne sais pas si le surcoût est de 10,20,30 ou 40% de plus par mètre, je m'en fous au fond et je ne vais pas me brasser pour des chiffres; je vais laisser ça aux spécialistes,je n'ai jamais été très bon en maths...


faby9:"4000 par an c'est le double d'Arno33 ou je calcule mal ?" mais l'un a un 8 mètres, tandis que l'autre à un 14,5 mètres.Si réellement chaque mètre supplémentaire coutait 40% de plus, alors pour chaque 100 euros pour entretenir un 8 mètres, il faudrait plus de 750 pour le 48 pieds...Mais bon, si ça peut consoler certains de croire que c'est vrai·le 19 avr. 20:10
ED850:Tu as raison et je suis un peu comme toi, mais c'est assez énervant quand même d'entendre des contrevérités assénées sur des sources non fiables, non vérifiées et des "on dit". Un "gros" bateau n'est pas X% plus cher qu'un plus petit, tout comme il n'est pas plus dur à manœuvrer. J'ai le souvenir de mes parents quadrillant la Caraïbe dans tous les sens et rentrant des Antilles à 80 ans sans problème. Ce qui fait la différence au niveau des coûts, c'est le besoin d'avoir la dernière centrale NKE, la voile 3d qui te fais gagner 3° au près ou le désalinisateur qui te fera courir les réparateurs. Naviguer simplement, sur un bateau robuste, avec une bonne annexe et un bon mouillage pour ne pas avoir à aller de marina à marina, écouter ton bateau et ne pas le souquer, ne pas lui tirer dessus et niveau prix, eh bien la différence, elle est là. ·le 19 avr. 20:17
19 avr. 2021
5

Chacun dans ses extrêmes lutte pour son pre carré...
C'est dommage de ne pas chercher à comprendre les autres...
Que les budgets et les facons de vivre soient differents c'est plus qu'évident...
Et entre aller de marina à marina et rester 100% du temps au mouillage il y a un monde,il y a des marins...
Il y a des nuances aussi...
Bon ça manque surtout d'humour et de tolérance, j'me casse !
Bonne soirée aux gais et joyeux!


20 avr. 2021
0

L entretien coute sur un voilier en fonction de sa taille et du propriétaire mais ce qui est souvent négligé dans ces histoires de sous , c est la perte de valeur du "vehicule" entre l acquisition et sa revente , est ce que cela joue en fonction de la taille???


Pat45:bah, la perte sur la revente serait moindre sur un "vieux" bateau, qu'il ait 40 ou 45 ans ne changera pas grand chose.Le propriétaire précédent de mon nouveau jouet me l'a revendu à peu de choses prêt au même prix qu'il l'avait acheté 1 an auparavant, j'ai pu avoir le "Bill of sale" précédent.Mais il a bien sûr fait des frais dessus qu'il "n'amortira" pas...Le gars d'avant l'avait gardé et vécu à bord durant 15 ans, donc j'imagine que l'équation a été différente, surtout si on regarde les frais engagés.Je songe également à l'option revente, ça fait bien sûr partie de la décision ou pas d'acheter...Tout dépendra aussi du prix d'achat, j'étais retombé sur mes pattes lors de la vente de mon cata(37pieds, construction amateur, année 2000), au niveau du prix d'achat...Pour le reste, après tout, j'avais vécu à bord + de 6 ans, donc il faut savoir relativiser(qualité de vie, comparaison aux frais engendrés en vivant à terre, etc...), en tout cas dans ce cas de figure.L'option port et utilisation en loisir uniquement n'a jamais été envisageable en ce qui me concerne, même si avant de partir, le cata était resté au ponton durant 18 mois, mais sur l'Yonne, à 100E/mois tout compris, et à 20km de mon domicile de l'époque...·le 20 avr. 09:15
20 avr. 2021
0

Sur un autre sujet, les gens parlent de leurs ventes rapides de bateaux bien entretenus...


20 avr. 2021
0

A l'entretien plus c'est grand plus c'est cher. C'est comme ça, tout coûte plus cher sur un 40 pieds que sur un 35: l'entretien du moteur, des voiles, de l'intérieur plus grand plus d'électricité, de plomberie, deux WC, de surface de pont, de table même..
Le confort est aussi proportionnel.


20 avr. 2021
3

Il y a une règle qui est souvent avérée. Plus on navigue et moins ça coûte.
Quant aux tarifs des ports, c'est aussi proportionnel au temps passé en mer. Nous n'avons pas de port d'attache dédié et on a trouvé plusieurs fois des hivernages de neuf mois en marina bien protégée et sécurisée pour moins de 800 euros pour 12m.


20 avr. 2021
3

A la lecture des nombreux fils sur les forums, il me semble qu’on peut dégager quelques axiomes. Je précise que je n’ai pas de bateau justement à cause de ces conclusions :

  1. Le bateau le moins cher est celui dans lequel on habite, et il vaut mieux l’acheter assez ancien à prix bas avec quelques éléments récents (moteur, voiles et gréement dormant).

  2. Si on habite loin de son bateau alors c’est une danseuse qui coûte une blinde donc il vaut mieux être riche, et acheter un bateau récent un peu cher, mais pas en sortie de chantier parce que le coût d’armement (entre sortie de chantier et je navigue heureux) est exorbitant.

  3. Si on habite près de son bateau (en ce moment moins de 10km) alors on peut se permettre d’acheter un bateau intermédiaire (entre vieux et récent).

  4. Si on est pas bricoleur, ou si on est bricoleur et qu’on aime pas ça il faut être riche.

  5. Son bateau est rarement là où on voudrait naviguer.

Note :
Pour ce qui me concerne, un bateau pas cher (10-12m), c’est 30-50k€, un bateau cher c’est 90-150k€, et l’intermédiaire entre 50 et 90k€

Le budget annuel que j’avais calculé pour un 11,50m acheté 50-60k€ était de 8.000 à 10.000€ par an, port et assurances inclus.


PHC37:"30-50 K€ pour 10-12m", c'est le budget d'avant COVID ... Les "10-12m" que j'ai visités ces derniers mois étaient nettement plus près de 15000 € et ne trouvaient pas preneur à ce prix. Mon sentiment c'est que le marché offre aujourd'hui des opportunités d'achat de son bateau à tous les niveaux de budgets. Je constate même que l'option "habiter son bateau" est de plus en plus en vogue. J'ai croisé il y a qq semaines un couple d'étudiants qui avait acheté un bateau et vivait dessus dans un port à sec en centre ville. Ce qu'il faut surtout, c'est arrêter de se prendre le chou et sauter le pas... :)·le 20 avr. 11:21
20 avr. 202120 avr. 2021
2

Etant passé d'un 8.4m à un 11.7m, on ne va pas se leurrer, un bateau de 3m de plus coûte plus cher mais avec un recul (non suffisant, je l'accorde) de deux ans je trouve que pour le moment l'augmentation du coût est encore acceptable (50% ?).
Etant encore bien occupé par ma vie pro et vivant loin de mon bateau, le port à sec est ma solution, je suis passé de 85 EUR par mois (8.4m) à 96 EUR par mois (11.7m). Donc augmentation modeste de ce côté.
Mon bateau actuel (Contessa 38) est quand même plus solidement construit que mon précédent (Etap 28), cela se voit surtout au niveau de l'accastillage.
Il en résulte moins de petits pépins et de ce côté la différence de qualité compense en partie la différence en taille. Reste les m2 en plus de toile quand on change une voile. Les voiles coûtent le double. De ce côté une augmentation de 100%.
Le prix de l'accastillage des bateaux plus grands explose aussi. J'ai changé des winch Lewmar ST50 (à l'origine des 55!) et la, la différence avec un 8.4m est de +/- 200% (3 fois le prix). Donc on fait plus attention. J'ai trouvé des fins de série chez un vendeur internet hollandais. J'ai payé 60% du prix du neuf.
Pour les changements de drisses et d'écoutes, peut-être je navique pas assez mais je ne vois pas trop le besoin de changer ces élements régulièrement. Vous les changez pourquoi ? Je n'ai jamais constaté une usure sur aucune de mes drisses ni surtout écoutes avec mon utilisation de 3 semaines par an.
Je note l'intervention de Brufan concernant l'augmentation de 40% par mètre en plus, je pense qu'il est éffectivement fréquent et normal d'arriver à ce type d'augmentation et pour avoir connu son bassin de navigation (Sud Pays-bas etc) les bateaux y sont éffectivement impéccables et appartiennent souvent à des personnes encore dans la vie active qui doivent par la force des choses souvent faire faire les travaux par les chantiers. Par ailleurs pour être passé des Pays-bas à la Normandie, le même type de travaux coûtent beaucoup moins cher en Normandie par rapport aux Pays-Bas (mon expérience en tous les cas). Un chantier hollandais ayant réussi la prouesse de me facturer il y a 5 ans 700 EUR de main d'oeuvre (hors pièces donc) pour remplacer une toilette existante (même modèle que l'ancienne, RM69).
Au final, on décide un peu soi-même du budget qu'on veut y mettre. Même pour les voiles, à l'achat de mon bateau les voiles étaient de 2007, la GV bien morte mais le génois aurait pu tenir encore 5 ans, j'aurais perdu 0.3 noeuds au près et 5 degrés en cap. Il n'y aurait pas eu mort d'homme.


07 mai 2021
0

J'ai retrouvé par hasard le site de Dick Koopmans qui dessine de magnifiques bateaux lourds, et qui a publié un petit schéma sur le surcoût des bateaux selon la taille.

www.dickkoopmans.nl[...]me.html


Peuwi:Merci pour ce graphique !Par contre, l'extrapolation sur les tailles semble être un peu téléphonée, il s'est juste contenté de reprendre les mêmes ratio entre les différents postes pour toutes les tailles.Donc, par exemple, la peinture d'un bateau de 18m coûte .. 100k€100k€ de peinture, je ne sais pas ce qu'il y a dedans, mais ca donne pas envie de faire un carénage.Mais surtout, j'en reviens à mon post initial : certains trucs sont éventuellement proportionnels à la tailleMais d'autres n'ont aucune raison de l'être : l'électricité par exemple : à équipement équivalent, la taille ne devrait pas du tout changer le coût.Ce qui change le coût, c'est que l'on n'attends pas le même équipement d'un first 210 et d'un oceanis 62.Et en fait, je trouve que d'habitude, on ne compare jamais 2 bateaux de taille différente à prestation identique. (pourtant, le même futur propriétaire qui hésite entre 2 tailles a le même programme, et les mêmes attentes en terme d'équipement/confort/vitesse/etc.)·le 07 mai 21:01
FredericL:La peinture à ce prix, elle est complète : oeuvres vives et mortes, pont et cockpit, avec dépose-repose accastillage, ponçage, apprêt peinture, c'est pas déconnant pour 18 m. Pour l'électricité, même à niveau d'équipement égal a minima tu as au moins plus de longueur de fils, mais surtout le moteur, les pompes et le guindeau seront plus gros, donc des batteries plus grosses, des chargeurs plus gros, etc. Et si le bateau est vraiment plus grand, des points d'éclairage en plus, donc tableau électrique, lampes, etc, sans compter la main d'oeuvre pour monter ça. ·le 07 mai 21:51

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (98)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021