Sur france inter une histoire d’erreur judiciaire cocaine skipper francais innocent

Jugement en juin , je n’arrive pas à copier le lien

L'équipage
26 mai 2018
26 mai 2018
26 mai 2018
0

manifestement, les chiens anti-drogue brésiliens sont pas très au point...

26 mai 2018
0

Bonjour,
à priori, selon la police brésilienne qui met le skipper hors de cause, la drogue aurait été chargée dans un lieu privé avant la prise en charge du bateau par l'équipage de convoyage.
Le juge cap-verdien ne tient pas compte de ce rapport et condamne le skipper, ainsi que ses équipiers.
On verra ce que cela devient en appel.

26 mai 2018
0

La police brésilienne ne met pas le skipper hors de cause. La police brésilienne a expliqué que ce n'est pas le skipper qui a chargé la drogue dans le bateau dans un lieu qu'il soit privé ou public. Le skipper est coupable de convoyer un bateau chargé de drogue. Le skipper a été rémunéré pour ce convoyage. C'est là que les choses se compliquent. Etait-il au courant de ce qu'il transportait ? Voilà la question. Les chiens anti-drogue brésiliens sont très au point puisque leur maîtres ont suivi le chargement. Cette histoire est plus compliquée que certains ne veulent le faire croire. Cette problématique est récurrente, quel que soit le moyen de transport utilisé, bateau, avion ou autre.

26 mai 2018
0

donc, ce que tu veux dire, c'est que les chiens ont trouvé la drogue, et ont laissé volontairement le bateau partir pour peut être remonter la filière (tout en prévenant les capverdiens en amont)?

26 mai 2018
0

Et si la came a été chargée à ton insu...
Hé bien bonne chance et bon courage.
Il vaut mieux avoir beaucoup de famille prête à te déposer des oranges !
Les juges ont toujours la main lourde dans ces cas, et les innocents souvent tort.

26 mai 2018
2

Effectivement Skywalk, il est usuel de laisser volontairement le chargement afin de remonter/descendre la filière afin d'arrêter le maximum d'hors-la-loi. Comme tu le soulignes Misuraca, le problème est celui de toutes ces mules qui transportent de la drogue à leur insu. L'enquête n'a peut-être pas été suffisamment approfondie, la condamnation du skipper est peut-être hâtive, je ne sais pas. En France, nous avons un réseau de diplomates, y compris au Cap Vert, qui sont chargés, entre autres, des ressortissants français qui ont des problèmes judiciaires. Ce genre d'affaires est complexe car il faut ménager les susceptibilités locales et nécessitent parfois le chef de l’État comme cela a été le cas dans les Antilles non françaises. La diplomatie arrive à ses fins, il faut lui en laisser le temps et éviter des conclusions hâtives.

26 mai 2018
0

hum...."il faut lui en laisser le temps..."
Dans le cas de Marc Fievet, ça a pris plus de dix ans...

26 mai 2018
0

Les brésiliens ont dit que la drogue avait ete cachee, au moins 2 mois avant que le skipper soit contacté

Je pense aussi que les cap verdiens attendent un geste francais financier ou autre, ils vont surement le rejuger coupable pour faire monter sa valeur
O tempora O mores
Il a clairement été naif, en tout il a une réputation impeccable

26 mai 2018
0

Tu as raison Skywalker, mais je crois qu'il est préférable d'aider Olivier Thomas en se manifestant après d'associations de soutien, de lui adresser des courriers au Cap Vert ou d'adresser des courriers à nos institutions en relation avec l'affaire. Le soutien moral est très important. Voici l'adresse à Praia : cv.ambafrance.org[...]ntacter , plus nous serons nombreux, plus ce sera efficace.

26 mai 2018
0

Oui c la raison pour laquelle j ai partage ce lien, soutenir ce malheureux skipper

26 mai 2018
0

@jeanlittlewing moi aussi je suis naïf, je ne pense ou extrapole rien, et c'est mieux ainsi

26 mai 2018
0

Je me suis certainement mal exprimé. Désolé. Aidons Olivier Thomas comme nous le pouvons.

26 mai 2018
0

Bon ben moi je suis naif et je prends parti pour le skipper apres avoir lu le recit, le fait que la police brésilienne le soutienne est un point important
:policier:

26 mai 2018
1

il semble évident que les autorités Cap Verdiennes attendaient ce bateau et savaient où chercher

26 mai 2018
0

Apparence que oui... :litjournal: :jelaferme:

26 mai 201826 mai 2018
5

La police brésilienne surveillait le bateau (au Brésil) depuis déjà assez longtemps.
Manifestement, ils étaient au courant de la cargaison.
Ils ont fait une visite à bord, avec un chien, sans doute pour rassurer l'équipage et le laisser partir en toute quiétude, peut-être aussi pour tester leur réaction face à un tel contrôle et tenter de déceler une éventuelle complicité avec le fameux "Fox", commanditaire, et, semble-t-il, chef du réseau.
C'est une supposition.

Dans ce genre d'intervention il y a toujours une espèce de jeu psychologique entre les autorités et ceux qu'ils suspectent.
Les douaniers sont très forts dans ce domaine, les flics aussi.

Je pense que le but de la police brésilienne était de laisser partir le bateau tranquillement puis de lancer une opération de surveillance internationale pour arraisonner le bateau une fois arrivé au pays de destination finale qui n'était peut-être pas encore connue de la police brésilienne au moment du départ.
C'est encore une supposition.

En un mot, ils sont venus se briefer en faisant un peu de théâtre.

Là où tout s'est compliqué, c'est la panne moteur du rafiot et un équipier malade qui a obligé le bateau à s'arrêter au Cap Vert.
La police brésilienne a sans doute prévenu les autorités du Cap Vert.
Mais en quels termes ?
Leur a-t-elle demandé de fermer les yeux, le but dans ce genre d'affaire étant de laisser arriver la cargaison à sa destination finale pour démanteler le réseau de départ mais aussi de destination.

En attendant l'occasion était trop belle pour les flics du Cap Vert de partir à l'assaut du bateau. Manifestement ils semblaient savoir où était la came pour s'être acharnés si vite et avec une telle détermination sur le dessus de la cuve à eau.
Une occasion pour eux de se faire mousser par leur autorité de tutelle ?
Probable.
Ils ne doivent pas avoir souvent de grosses affaires à se mettre sous la dent.

Si le bateau s'était arrêté au Portugal ou en Espagne voire au Maroc, les autorités auraient également été prévenues par le Brésil, auraient mis le bateau sous surveillance mais ne seraient pas intervenues par "vanité".

Un trafic de 80 millions d'euros, c'est une grosse affaire, ça se couve parfois pendant des mois et les arrestations s'organisent, se synchronisent avec les pays d'origine ou de destination et au coup de sifflet tout le monde se retrouve les bracelets aux poignets quel que soit les pays où ce petit monde se trouve.

Non seulement les flics du Cap Vert ont tout fait foirer mais ils ont envoyé en taule des mecs qui semble n'y être pour rien.

Arrêter les mules d'un trafic de cette importance, c'est complètement con.
Aucun intérêt.
C'est du p'tit lait.

Encore une fois, tout cela n'est que supposition de ma part.

26 mai 2018
0

Bien vu yves
En plus les prisons du cap vert ...

26 mai 201826 mai 2018
0

Je ne sais pas s'il existe des prisons de rêve !

Mais en effet, celles du Cap Vert, d'Afrique, d'Amérique du sud, d'Asie, de Russie, de Turquie, même en France ... l'hygiène, la sécurité, la promiscuité, la folie, la démence ...

Peut-être un peu plus soucieuses des droits de l'homme en Suède, en Norvège, au Danemark, au Canada, en Allemagne, ...

La presse s'est maintenant emparé du sujet.
Il est vraisemblable que le Quai d'Orsay se soit déjà mobilisé.

Mais je ne sais rien des relations diplomatiques entre la France et le Cap Vert.
Il est peu vraisemblable que la France puisse avoir une forte incidence.

26 mai 2018
0

oui mais probable. Malheureusement c'est le skipper et les petits jeunes embarqués qui trinquent.

26 mai 2018
0

Ce qui me désole à vous lire, c'est qu'à part émettre des "il semble évident", "je pense", "il est peu vraisemblable", "oui mais probable", "tout cela n'est que supposition", un récit digne d'un spécialiste du roman du n'importe quoi ou autres conjectures, je ne lis rien de concret pour aider Olivier Thomas. Bla-bla-bla...

26 mai 2018
1

Tu n es pas non plus obligé de pourrir ce fil, le recit et le soutien de gens qui l ont connu dont un ancien consul que j ai rencontré me suffisent

Un nouveau troll ?

26 mai 2018
1

Tu as donné une adresse plus haut pour lui soutenir le moral.

Tu veux qu'on monte une opération commando pour le sortir de là-bas ?

26 mai 2018
0

Stadtruc ne t inquietes pas je t ai mis a fond de cale et donc je ne te lis plus, tu devrais avoir honte de ton manque absolu de solidarité marine,
Hasta luego

26 mai 2018
0

Il faut lire le carnet du skipper

26 mai 2018
0

@jeanlittlewing Qui pourrit ce fil ? Qui manque de respect à Olivier Thomas ? 0ù est le récit et le soutien de gens qui l'ont connu dont un ancien consul que vous avez rencontré ? Troll ? Regardez les choses telles qu'elles sont. J'espère qu'Olivier Thomas aura l'occasion de lire ce fil le plus rapidement possible, enfin libre. Respect.

26 mai 2018
0

L'émotion exacerbée (et bien compréhensible) n'a jamais prouvé une quelconque efficacité dans ce genre d'affaire.

26 mai 2018
1

Ne vous engueulez pas. Ça n'aide en rien ni personne. Nous ne savons rien, mais apparemment tout le monde souhaite sa libération. Y aurait il moyen de monter une pétition adressée aux autorités afin qu'elles fassent pression sur le gouvernement cap-verdien ?

27 mai 2018
2

Croisons les doigts pour PapyBoom et son bateau qu'il va chercher en Hollande...

27 mai 2018
0

Il a déjà revendu la "came"!!! :non: :policier: :-D
Gorlann

27 mai 2018
0

T'inquiètes Duduche, Il est rentré depuis un bon moment déjà.
S'il avait un chargement, pfftt..... depuis longtemps :mdr: :mdr: :jelaferme:

27 mai 201827 mai 2018
3

Ils n'ont jamais réussi à le coincer !
Il va trop vite.

03 juin 2018
0

Ôtez moi d'un doute, on connait le type de bateau utilisé ? Il n'y a pas de rapport avec le Scorpio recherché de Bernard47 ?

03 juin 2018
0

D apres la photo je ne crois vraiment pas

03 juin 2018
0

Il y a les plans dessines dans le lien que j ai donné dans le premier postl

04 juin 2018
0

Rich Harvest avait déja été utilisé pour du trafic d'alcool en contrebande en 2004 vers l'angleterre !!!

en.wikipedia.org[...]licence

05 juin 2018
0

On peut le contacter par : www.hisse-et-oh.com[...]belle-4

04 juin 201804 juin 2018
0

Quelqu'un sait comment contacter Bernard ?
Mais le bateau a l'air différent, magnifique d'ailleurs
Taper RICH HARVEST SCHOONER sur gogol pour avoir des photos
Rich Harvest ça veut dire belle récolte d'ailleurs ...

05 juin 2018
0

merci , fait !

03 juin 2018
0

Tout n'est pas toujours négatif. Un superbe bateau proche du mien avait été un bateau saisi par les Douanes pour transport de drogues, puis revendu en adjudication.

04 juin 2018
0

Bonjour,
Aventure heureusement non vécue.
Gros chantier de rénovation d’un voilier en acier. Dans la quille, réservoirs de GO 750 et 350l, sentine et environ un volume de 200l, vide difficilement accessible pour un stockage quelconque.
Parmi les intervenants possibles contactés, un chantier local qui ne travaille pas l’acier mais me propose l’intervention en sous-traitance d’un chantier installé dans un autre port. Je ne retiens pas cette proposition en particulier à cause des frais d’hébergement de l’équipe délocalisée.
Un peu plus tard le patron me propose le convoyage d’un bateau de Madère au Portugal continental. Trop pris par les travaux je ne prête pas attention à cette offre que la caisse de bord aurait surement apprécié.
Quelque mois plus tard, le patron en question est arrêté pour trafic de drogue, 8 ans de prison. Est également en cause un inculpé dont l’entreprise est située dans ce port d’où les soudeurs auraient pu venir...
Bien sur je me suis fait peut être quelques fausses idées, mais bon… Le chantier en voie d’achèvement a traîné un peu parfois, par manque de moyens, mais je profite toujours de la pluie et du beau temps. Et bientôt du bateau.
La présomption d’innocence, c’est important.
Philippe

05 juin 2018
0

Je ne connais pas ce cas en question mais je peux témoigner d'une histoire qui a eu lieu, ici au Brésil, où je vis depuis 8 ans (suis lyonnais). Deux argentins (un couple) on débarqué sur notre ponton de club sur un 41 pieds, avec un skipper, à Recife. Le skipper ne voulait pas continuer le convoyage et s'est barré, les deux étaient louches comme pas possible, speed et cherchait en vain un autre "pigeon" pour skipper leur voilier, inutile de dire qu'ils ne connaissaient rien à la voile. Le bateau n'était pas trop dans ses lignes, un peu enfoncé de l'avant. Ça n'a pas manqué, inspection de police, plein de cocaine sous la couchette avant.

Ce genre de mecs te disent pas leur jeu, les skippers ne sont pas au courant le plus souvent.

leur voilier a été saisi, ils sont en taule, il a été vendu aux enchères d'ailleurs.

une video de ce cas,

un hollandais a été pris aussi en 2015.

Le droit pénal brésilien est bien plus soft que le droit français, mais niveau trafic international de drogue, c'est toujours des gros dossiers.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

juste après l'orage dans le petit port irlandais

Après la pluie...

  • 4.5 (176)

juste après l'orage dans le petit port irlandais

mars 2021