stabilité de route

je possède un poker et j'aimerais améliorer sa stabilité de route; que faire ?
quelqu'un a t il déjà traité ce genre de problème meme sur un autre modèle de bateau ?

L'équipage
18 juin 2010
18 juin 2010
0

moi,
j'ai mis un pilote électrique...
j'ai un 8,5 m donc presque pareil au poker, et la stabilité (pas à ttes les allures déjà) est précaire, rien que de lever un pied, et ça fout le camp
je crois qu'il faut équilibrer le bateau, tte les masses au centre, et la voilure tip top réglée; sinon après il faut poser une quille longue... ;-)
Tabarly je crois utilisait un bout sur le foc renvoyé sur la barre côté sous le vent, et un tendeur de l'autre côté rappelait la barre qd le foc soulageait au vent
jamais essayé mais sio un jour je prends le tps, peut être
de tte façon, après l'apéro, rien n'est stable... :-D
JL.C

18 juin 2010
0

stabilité ...
un aileron devant le safran améliore beaucoup le comportement,

y'en a pas sur le Poker je crois, juste une amorce ...

18 juin 2010
0

sur le Trident
bateau bien réglé et conditions pratiquables, on peut l'acher la barre une quinzaine de secondes, mais comme évoqué plus haut, il y a un aileron devant le safran!

18 juin 2010
0

Sur le mien !
Une fois la voilure équilibrée, je peux laisser la barre tranquille et aller bricoler au pied de mat si besoin ! ! hi ! hi ! je reconnais que c'est pas du jeu avec une quille longue ! !
Voilure bien equilibrée et sandows sur la barre çà donne quoi??
Amitiés
Joël

18 juin 2010
0

les dessous ....
de la bête :
www.jeanneau.fr[...]ker.pdf

18 juin 2010
0

vu le plan

de voilure et au pif le decalage centre de voilure/centre de derive n'est pas assez sur l'avant .

donc il serait bon d'éssayer de mettre le mat vers l'avant pour avancer le centre de voilure et un aileron devant le safran ferait reculer le centre de derive .

tout celà est au pif biensur.

josé

18 juin 2010
0

Plusieurs possibilités..
Il y a plusieurs moyens d’améliorer la stabilité de route d’un bateau. Tout dépend de sa configuration , forme du tableau arrière, hauteur au dessus de l’eau, présence de coffres etc…

  • Aileron devant le safran.
  • Deux ailerons fixes sur le tableau arrière.
  • Une ou deux dérives arrières.
  • Bi safrans. J’ai expérimenté les deux ailerons arrières sur un mousquetaire. Impressionnant d’efficacité (le bateau était sur des rails). J’ai aussi expérimenté sur un Kelt 8m deux minis ailerons, devant, et de part et d’autre du safran avec un résultat très très moyen. Je crois savoir que l’aileron devant le safran des muscadets ayant participé à la mini-transat était très efficace.

Perso le système des deux dérives me plait bien, parce qu’il permet d’améliorer significativement la stabilité de route sans nuire à l’évolutivité du bateau puisqu’on peut les relever.

Reste à voir la qualité du pilote, et c’est vrai que certains pilote très performant (gyro-pilote) pourront s’accomoder plus facilement d’une stabilité de route très moyenne.

Bonne cogitation.


18 juin 2010
0

expérience de ce weekend
cela ne va pas apporter à ta réflexion sur le Poker, mais avec un petit canot léger (4,5m de long, 400kg) comme le mien, voici un constat récent :

J'avais l'habitude, en solo, de lacher la barre qqs secondes pour aller régler ma drisse de corne ou de GV, prendre un truc dans le coffre à l'avant etc ... sans que le bateau ne se déroute, ou qu'il ne remonte trop vite au vent. C'était qqs secondes seulement.

Ce weekend, petite nav en solo, sur un lac, petit vent sympa (12 à 15 kn), bref je grée un tout petit foc (type trinquette) en lieu et place de mon foc habituel.

Au près tranquile, je dois aller au mat bricoler un truc, donc je lache la barre et j'y vais. Coup d'oeil toutes les 10s ... mais rien ne se passe, le canot continue sa route, nickel ! Je m'assois sur le banc de nage, face à la poupe et j'ai du passer une ou deux bonnes minutes à voir mon canot filer droit comme un I avec ma barre immobile, dans l'axe. J'aurais pu sortir le sandwich et le coca, la nappe et mon verre !

Conclusions :

1/ je pense progresser dans ma connaissance du canot
2/ la combinaison de voiles impacte sur le centre de poussée vélique vs le centre antidérive, et tu dois arriver à trouver la bonne combinaison entre surface foc ou génois (ou enrouleur si tu as) et GV. Tu pourras jouer aussi sur la quête du mat comme suggeré

20 juin 201016 juin 2020
0

2 safrans .................;;
c'est ce qui a amélioré le credit agricole pendant un tour du monde .Ce fut décisif comme l'indique son archi sur son site. Ce genre de voilier est large mais spaniel ( jaworski) ,n'était pas tres large .

20 juin 2010
0

il y a un certain temps de cela
on a fait des des milles et des milles barre amarré sur un flush poker !

il etait d une stabilité de route impressionnante au pres serré !

c est vrai qu a cette epoque là les pilotes automatique n existaient pas ou etaient trop cher et il fallait EQUILIBRER la voilure pour que le bateau aille droit

donc peut etre faut il se donner la peine de le regler correctement , et de ne surtout pas le surtoiler

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (158)

Les enfants de la mer

novembre 2021