spx5 sur bateau en fer

Bonjour,
j'ai le projet d'installer un spx5 tiller sur mon bateau en fer (riveté de 1951) 9 mètres de long, quille longue.
Raymarine conseille une installation du compas aussi près que possible du centre de tangage et roulis du bateau.
Dans notre cas, positionner le compas sur le mat semble la solution incontournable. Juste ?
Risque-t-on une perte d'efficacité du système avec l'éloignement de ce fameux point stable ?
Un retour d'expérience m'intéresserait vivement.
En vous remerciant

L'équipage
16 déc. 2012
16 déc. 2012
0

J'ai un SPX sur barre à roue. je pense que l'électronique est identique au SPX tiller.

Sans connaître avec certitude la réponse, sache que le SPX5 l'unité de calcul/contrôle comprend un gyroscope : c'est un élément complètement séparé de l'écran de contrôle.

A mon avis, c'est surtout ça qui doit être bas, près du centre de gravité du bateau et près de l'axe. Je n'ai aucune idée si la proximité avec autant de fer peut perturber le fonctionnement du gyro, mais je suppose que ça doit fonctionner, sinon il y aurait une mise en garde de Raymarine.

Par contre, le compas fluxgate est vraiment très très sensible à la proximité de fer. Même un boucle de ceinture trop proche peut en affecter le fonctionnement. Cela n'est pas propre au SPX5 car le même compas est présent sur toute la gamme Raymarine.

16 déc. 2012
0

merci de votre avis,
éffectivement la notice d'installation ne parle pas d'éventuelles interférences entre l'unité de calcul et le métal.
Mais il en est question évidement, sans grande précision, à propos du compas.
Mon roof étant en métal, le compas serait à +/- 1,50m du centre de tangage / roulis au grand minimum.
J'immagine qu'il faudrait y ajouter environ 1 mètre d'éloignement de la masse métallique.
Cela commence à compter d'où l'inquiétude et la question.

16 déc. 2012
0

j'avais lu dans la notice que le calculateur et le compas devaient être loin d'influences magnétiques à vérifier avec un compas de poche ou de relèvement que l'on promène. Sur le mien (polyester) j'ai quand même des interférences avec la quille. Ils préconisent de mettre le compas en provisoire et de faire un essai en mer (les 2 ou 3 tours) pour vérifier la déviation max

29 déc. 2012
0

Bonjour à tous,

Je me permet de remonter le sujet.
Qui sait ?
Même si le bateau en acier concerne une minorité de plaisanciers, je serais vraiment content de recevoir quelque conseil.
Merci et bonnes fêtes.

29 déc. 201229 déc. 2012
0

J'ai un S1 tiller qui est quasiment identique au SPX5.

Mon compas est installé à l'intérieur au centre d'une cloison situé environ à 1m devant le puits de dérive. Il est donc à plus d'un mètre de toute surface métallique et dans un coffre ou les boîtes de conserves sont interdites.
Le fonctionnement semble correct même si l’installation est assez récente. Un écart semble être présent en fonction du cap mais pas très gênant.

Concernant le gyro, c'est une sorte d'accéléromètre qui ne doit pas être gêné par une masse métallique. Par contre, son fonctionnement est bluffant dans la houle. Il "anticipe" les écarts.

Franck.

30 déc. 2012
1

Les masses métalliques n'ont strictement aucune influence sur le "gyro" situé dans le calculateur. Ce dispositif est simplement un accéléromètre angulaire qui n'est sensible qu'aux variations de g donc à une force et non à un champ magnétique. Ne pas tout confondre...
Par contre il convient de bien positionner le calculateur à la verticale sur une cloison

30 déc. 2012
0

Tu fais bien de préciser pour le gyro car en me relisant c'est vrai que ce n'est pas clair.
Il fallait lire "accéléromètre qui n'est pas gêné par une masse métallique" et heureusement car le mien est très proche de la coque.

Franck.

30 déc. 2012
0

une étoile pour la joliette,sur mon bateau acier,j'ai un spx10 positionné au centre du bateau au plus bas,en fait il se trouve sur une cloison verticale qui le sépare du moteur,le compas fluxgate se trouve sur le portique arrière et le tout fonctionne très bien,bonne année a tous et toutes.

30 déc. 201230 déc. 2012
0

Merci à vous,
la configuration évoquée par nestor05 me rassure, son portique est bien éloigné du centre de tangage / roulis du bateau tel qu'évoqué dans la littérature raymarine.
Je positionnerai le compas sur le mat en bois, à minimum 1 mètre de la jumelle.( base du mat en fer)
Quitte à le remonter un peu si nécessaire.
bonne journée,

21 jan. 2013
0

Une expérience similaire sur un bateau plus gros, mais sans doute aussi lourd car en aluminium: avec la quille longue le SPX5 fonctionne mal si il n'a pas de recopie de la position de barre (il ne sait pas quand la barre est dans l'axe). Résultat, il tourne en boucle, perd la route, décroche, sonne... et comme le canote est trop lourd pour lui les engrenages se cassent rapidement.
(en général on ne met de capteur quand on installe ce montage car on veut faire simple)

10 sept. 2013
0

c'est plutôt le logement des billes ou les billes elles même qui s'ovalisent ensuite bruit de + en + prononcé et fin du pilote
les vérins sont vendus séparément mais ils sont hors de prix

22 jan. 2013
0

A défaut de mettre le compas fluxgate près du centre de gravité du bateau pour minimiser les mouvements
de la suspension ou de trouver une position compensable, les notices raymarines proposent en cas de bateau acier d'éloigner ce capteur en le mettant à l'arrière du bateau au bout d'une perche amagnétique au moins 1m au dessus du pont.
Les acceléromètres ou gyroscopes ne sont a priori pas concernés par le magnétisme. Le positionnement recommandé doit ètre logiquement respecté.
Le capteur d'angle de barre recopie la position du gouvernail et est utilisé pour fournir une information fiable. Il est indispensable avec une gouverne hydraulique (compensation de l'erreur de glissement). Sinon il alimente l'indicateur d'angle de barre, mais surtout il influe directement sur la boucle de contre-réaction obligatoire du PA (en l'abscence de cette information fiable on peut utiliser une interprétation du courant d'alim ) .
Cette information fiable est soi-disant inutile avec le gyro. Encore faudrait-il savoir si effectivement le programme actuel du calculateur PA n'en tient plus compte quand le gyro est actif.

22 jan. 2013
0

Bonjour,
Ces remarques à propos du capteur d'angle de barre m'interpellent. Serait-il utile, voire indispensable dans notre cas ??
Effectivement le comportement d'un bateau ayant une quille longue et un déplacement plutôt lourd est un peu hors norme de nos jours.
Le bateau fait quatre à cinq tonnes, date des années cinquantes avec une grand voile généreuse. Gitard évidemment et plutôt ardent !
Un retour d'expérience m'intéresse toujours.
Merci à vous
Alain

10 sept. 2013
0

Bonjour à tous,

à propos de retour d'expérience, voici le mien.
J'ai installé le compas fluxgate sur le mat en bois à environ 1.80m du roof métallique. Déviation constatée de 3° ce qui est négligable. Donc de ce côté plutôt positif.
L'autolearn a été un peu laborieux pour cause d'inversion des fils d'alimentation à la prise. Dixit l'assistance de Raymarine, en fait je suis persuadé d'avoir suivi les indications à la lettre, bref de ce côté la ok aussi finalement.
Essais particulièrement satisfaisants par temps calme mais également par mer plus agitée.
Un problème quand même, la partie mobile du piston s'est dévissée et m'est restée dans les mains. Je n'ai pas constaté de perte de billes et l'ai revissée en bout de course. Cela a fonctionné sans problème jusqu'à la fin de la croisière mais nécessite évidement un retour pour révision.(après +/- 20 heures de fonctionement!!)
Pas assez d'expérience de l'engin pour conclure à l'utilité d'un capteur de barre mais il ne me semble pas indispensable.

Et je suis plutôt bluffé par l'efficacité de l'engin.

10 sept. 2013
0

Quand il marche il marche tres bien
Mais coté robustesse en utilisation intensive ( en aidant le pilote évidemment; réglage voiles) ce n'est pas vraiment cà !!! et raymarine ne fait rien pour comprendre

10 sept. 2013
0

Monmac, quel bateau as-tu?

10 sept. 2013
0

carter 32

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

Après la pluie...

  • 4.5 (32)

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

mars 2021