SPX 5 vs TP 22

Bonjour à tous,

Toujours dans le cadre des réfléxions stratégiques de fin d'année, l'installation d'un pilote mieux intégré est une question qui me turlupine.

J'ai un TP22 qui marche. Le fonctionnement est moyen. Il apparait difficile dans le petit temps de tenir un cap, surtout dans les premières minutes. En pratique, si je suis au près serré, je met le pilote et je suis quasi certain d'être face au vent quelques instants plus tard.

Il est parfait dans le médium.

Dans le gros (cad au dessus de 25 nd) et dans le clapot, il ne me viendrait pas à l'idée de l'utiliser.

Il y a surement des réglages (gain et autre) que je n'ai pas assez exploré, puisque ses performances dépendent directement de la vitesse du bateau. Sous 5 nd et au dessus de 9 nd, c'est pas bon. Entre, c'est plutot bon.

On parle tous du SPX 5 et de son gyro. Qui peut me dire concrétement ce qu'il lui a apporté par rapport à un pilote genre TP 22 (par ex aussi Raymarine ST2000).

Merci et bon vent ou bons réves !

Jacques

L'équipage
09 déc. 2010
09 déc. 2010
0

franchement si j'avais des sous je n'hesiterai pas
et j'acheterai le SP5. Je suis secondé par un ST1000+ sur mon karaté. Clairement ca marche bien aux allures de près et mal au portant (particulièrement dans le petit temps avec de la mer) . Avec le gyro, un logiciel plus elaboré, plus de vitesse et plus de force le SP5 cela ne peut que mieux marcher.
A ce sujet je te conseille le livre de Barbason "naviguer en equipage reduit" qui consacre un passage sur ce sujet et qui est très explicite.

09 déc. 2010
0

sur les multis
les variations de vitesse importantes n'ont pas le temps d'etre integrées par le pilote ,il est necessaire de donner plus d'info à celui-ci ,il lui faut le speedo et surtout le capteur d'angle de barre qui permet au pilote d'avoir tous les renseignements à une bonne tenue de cap .
il parait que l'accelerometre appelé à tord giro remplace le capteur ,mais je n'en suis pas sûr
cordial
alain

09 déc. 2010
0

Pour information
Et avec le minimum de cuistrerie et le maximum de précision, le "gyromètre" est un accéléromètre angulaire.
Qui remplace totalement d'un point de vue fonctionnel le capteur d'angle de barre monté sur les pilotes antérieurement à l'existence sous forme intégrée et bon marché de ce dispositif.

09 déc. 2010
0

Il y a des moments
ou le servo-mécanicien se sauve en courant, :-D

Est ce le résultat d'un markéting commercial effréné?

09 déc. 2010
0

Aucune comparaison
Mais pas non plus la même gamme de pilote. J'avais un TP32 que j'ai d'ailleurs gardé en secours avant d'installer un SPX5 il y a deux ans.
Le TP 32 est tout à fait correct pour une utilisation dans des conditions "normales" et excellent en secours mais ne peut absolument pas se comparer avec le SPX5.
Deux ans donc avec le SPX5 sans aucun problème et aux performance remarquable par tout les temps, toutes les allures et tout les modes, vent, route ou cap. Remarquable en mode vent.
Couplé avec un GP37 Furuno, un C120 et une girouette Raymachin, un loch avec sortie NMEA 0183.
Installé par mes soins et fonctionnement irréprochable depuis le début. Pas d'action chez...etc... selon la formule consacrée.

09 déc. 2010
0

intéressant
d'indiquer, car plusieurs matelots demandeurs, comment tu fais pour faire fonctionner ton SPX5 au mode route c'est à dire pour qu'il suive la route du GPS. Nous on a l'indication en mode track no data.
Si tu peux nous éclairer

merci

10 déc. 2010
0

phrase RMB
bonjour et grand merci pour ces explications
je pense que le soucis que je rencontre vient de cette phrase je ne suis pas sur que le pilote l'émet.
A vérifier

23 avr. 2011
0

Bonjour.
J'ai lu avec intérêt votre article 09 décembre 2010. Je suis en train d'installer un SPX5 sur mon voilier First 32 en remplacement d'un ST 2000+ connecté à travers un réseau Seatalk et un convertisseur NMEA/Seatalk de marque Raymarine. Je souhaiterais que vous me fassiez parvenir le schéma de votre installation ainsi que vous le proposez dans le post.
Cordialement.

17 juin 2012
0

Bonjour,
Je vois que vous maitrisez la "chose", j'essaie de connecter mon spx5 sur le port nmea (sortie du calculateur) via un multiplexeur via connexion sur pc pour une reconnaissance sur time zéro. Ce dernier reconnais le pilote et dit qu'il est détecté mais le pilote me dit "pas de données". Le pc transmet bien les infos car le multiplexeur signale par un led les phrases qui passent....Donc ma question ne faudrait il pas utiliser un convertisseur ? et si oui lequel serait le plus judicieux 0183/2000 ou 0183/seatalk. Si vous pouviez m'éclairer sur le sujet ce serait un grand bonheur lol

Par avance merci

26 juin 2014
0

Pouvez vous me faire parvenir votre shéma d'installation?
lumi@bbox.fr
En vous remerciant

09 déc. 2010
0

Oui
Oui, j'avais lu ce topic avec intérêt mais n'était pas intervenu faute de temps.
Pour ma part le mode track a toujours fonctionné parfaitement. Un message "no data" pourrait signifier une phase NMEA incorrecte ou un problème de liaison GPS/SPX5
Voici ma configuration; deux possibilités
-WPT entré sur le GP37:
GPS Furuno GP37 qui envoie les phrases suivantes par le port "Data1" configuré en "REM 1":
Avec waypoint actif sur le GP37: GLL, GGA, VTG, ZDA, RMC, RMB
Sans WPT actif sur le GP37: Comme ci dessus mais sans RMB
Le SPX5 est capable d'interpréter: APB, BWC, BWR,GGA, GLL, HDG, HDM, HDT,MWV, RMA,RMB,RMC,VHW,VTG,XTE,ZDA. Dans ce cas de figure (Mode track) Seule RMB est nécessaire sauf erreur mais je n'ai pas testé (Voir plus loin).
Chemin des données dans ma configuration: GP37 vers multiplexeur vers convertisseur NMEA/Seatalk vers PA
Ca fonctionne très bien.
-WPT entré sur le C120:
Dans ce cas les informations vers le PA passent directement par la liaison Seatalk du C120 vers le SPX5. Le GPS ne fournit alors que les informations de position et de COG SOG au C120 qui calcule les informations à fournir au PA via Seatalk
Ca fonctionne également très bien.
Avantage de ce système: Je peux utiliser le PA en mode track sur le GR37 même si le traceur est hors tension.

Chemin des données du GPS dans ma config:
-Position: GP37 vers multiplexeur NMEA vers convertisseur NMEA/Seatalk en étoile vers C120, SPX5, girouette ST60, répétiteur compas ST60
-Vitesse, sondeur et température de l'eau par sonde tridata vers mutiplexeur NMEA et convertisseur bidirectionnel NMEA/Seatalk Raymachin puis C120 et PA pour la vitesse surface
-Vent par girouette ST60 et Seatalk puis SPX5 et C120 via Seatalk
-La connexion NMEA du SPX5 n'est pas connectée ni en entrée ni en sortie dans ma config, tout passe par le Seatalk.
-Le fluxgate est directement connecté au SPX5 qui les répercute vers le C120 et le répétiteur compas ST60 via SeaTalk
-AIS vers multiplexeur vers C120 via son entrée NMEA configurée en 38400 bds.
-VHF vers multiplexeur NMEA et C120 pour les informations
Un shéma serait tellement plus parlant! Je l'ai bien sûr mais il est trop étoffé pour être joint. (A disposition en format OpenOffice pour ceux que cela intéresseraient)

Je n'ai pas essayé de connecter mon GP37 directement sur l'entrée NMEA du SPX5 ce qui serait possible mais sans intérêt dans mon cas. Je ferai le test néanmoins.

Bon dans le cas d'une liaison directe du GPS vers le SPX5 via NMEA, je serais attentif à la compatibilité électrique des deux (NMEA différentiel vrai ou RS232), à une référence de potentiel commune mais surtout à l'émission par le GPS de la phrase correcte, au minimum RMB
Voilà, pas sûr d'avoir été clair

10 déc. 2010
0

RMB et Tacktick
RMB est reçue par l'interface NMEA Tacktick mais n'est pas émise.

Jacques

09 déc. 2010
0

le capteur d'angle
à bon marché 180€ pour un potar a point milieu
de 500homs lineaire evident c'est bon marche
l'accelerometre qui est dans les manettes des jeux videos ne doit pas couter ça et c'est la meme chose qu'on appelle giro chez les chers et chic chandlers ou les escromer comme vous preferez
alain

10 déc. 2010
0

aucune hesitation
comme j'en avais déja parlé c'est un vrai pilote qui méme dans les vagues au portant ne faiblit pas,aucune comparaison avec les merdes que l'on avait avant,bonne qu'au moteur ou au prés quand on en a pas besoin

10 déc. 2010
0

un peu HS mais bon
lors d'une sortie en 60' Imoca, j'ai été impressionné de voir le pilote réagir lors de départs au surf (25/30nds de vent, mer grosse, +20nds vitesse).
c'est un gyro qui "commande" le pilote, et on a l'impression que c'est un vrai bon barreur humain !!!
la seule limite vient de la consommation très importante que cela induit, il faut donc faire des concessions de performance dudit pilote pour tenir longtemps.

fin du HS.

j'ai hâte que cette techno se démocratise !

10 déc. 2010
0

Ceci dit
Les calculateurs installés sur Imoca sont autres choses que les SPX5, 10 ou 30

Il s'agit d'un véritable ordinateur qui prend en compte tout un tas de paramètre, la vitesse du vent , sa direction, la vitesse du bateau, la gite du bateau, le compas, l'angle de la bar....

Le prix de ce type de matos (juste le calculateur et le pupitre) avoisine les 5000euros.

10 déc. 2010
0

Merci à tous de vos avis
Vous m'en avez assez dit pour me convaincre.

Ce pilote m'apparait résoudre bien de mes problèmes, particulièrement en solo dans les temps merdiques.

J'ouvre un autre fil pour proposer un achat groupé à ceux qui peuvent être tentés.

Merci encore

Jacques

10 déc. 2010
1

Gyro
Je ne suis pas d'accord pour dire que le Gyro remplace totalement le capteur d'angle.

Plusieurs arguments :
- Les calculateur S2G équipé de gyro sont équipé de capteur d'angle
- les calculateur SPX ont un input capteur d'angle

Et pour la logique :

Sans capteur, Lors d'une survente, le pilote va compensé le lof du bateau la barre est par exemple a 45°, lorsque la survente retombe, le pilote recherche doucement sont point neutre (5° par 5° par exemple) et si il ne remet pas rapidement la bar au 0 c'est l'empannage. Je sais pas si je suis claire...

Avec le capteur d'angle quand la barre est à 45° et que la survente retombe, la barre se remet direct au point neutre.
Le Gyro va permettre, si j'ai bien compris, une économie d'énergie. C'est compliqué et difficile a expliquer sur un forum mais je suis sur que le gyro ne remplace pas le capteur d'angle.

11 déc. 2010
0

Pour préciser
c'est le soft du calculateur qui permet de comprendre le courant dont a besoin le vérin et en tire les conclusions pour agir. Si l'autolearn a été bien fait, le ST6002 va afficher l'angle de barre sur son écran, sans le capteur d'angle!
Les S2G étaient vendus avec le capteur d'angle, qui n'était pas forcément utile. C'est pour ça qu'il a été retiré dans les nouveaux packs. En revanche, celui-ci sera utile si le bateau a du jeu dans la barre, ce qui n'est pas le cas sur une barre franche directe et c'est donc pour ça qu'il y a un input pour celui-ci.

11 déc. 2010
0

Attention à la procédure de calibrage
Une fois j'ai tourné en rond 6 ou 7 tours, presque parfaits et bien assez lentement, mais ça ne marchait pas.

Ensuite, j'ai relu les instructions : j'omettais la dernière touche (et pourtant, je suis dans l'informatique !) C'est trompeur, car le pilote semble bien être en train de se calibrer, mais ça ne prend jamais.

Je n'ai pas le mode d'emploi sous les yeux, mais je suis prêt à parier que c'est ça

Paul

11 déc. 2010
0

...oops...
pas le bon fil !

12 déc. 2010
0

cela doit être çà
certainement mais quelle est la dernière touche dont tu parles ????? sur le mode d'emploi il me semble que la mise en route du calibrage se fait en dernier par la touche AUTO ....et les barres "tournent" sur l'afficheur ...et là on attend que la déviation et le cap s'affichent.
Si vous avez autre chose je suis preneur.
Une autre question qui me vient lorsqu'on commence à tourner pour ce putain de calibrage le pilote est en STBy ou en auto, le moteur pour barre franche est-il en position ou pas ?

12 déc. 2010
0

ST 2000+ à éviter en solo
Bon je vois Erendil que ton choix est fait.
Pour la communauté des matelots, j'ajoute un poiint important : éviter absolument les pilotes type ST2000+ en solo, car ils ne sont pas assez fiable. ;-)
Je navigue sur Pegasus, tri CH30 de 9 m.

L'an dernier, 900 m vers les Scilly, et ce pilote m'a lâché en pleine mer Celtique : il avait pris l'eau à la longue.
Au démontage, tout était corrodé et boursouflé... Un Séchage n'y a rien fait (photo).

Repartit cette année pour 1700 m dont 2/3 en solo avec un ST2000+ "neuf", je l'ai équipé d'un préservatif XXXL. Bilan : pas d'eau, mais mécanisme à moitié cassé à cause de trop de sollicitation.

Conclusion : ce pilote est absolument à éviter en solo de plusieurs jours ! Il n'est pas étanche, il faut donc le protéger contre la pluie et les embruns...
Le SPX5 sera sans doute ma prochaine cible !

Pour info, ma conso moyenne est de 20 A/jour avec ce modèle.

12 déc. 2010
0

Le ventre du ST2000+
La photo de mon post.

12 déc. 201016 juin 2020
0

Photo en jpg
HEO, j'oubliais, n'avale pas le bmp !

14 déc. 201016 juin 2020
0

ST1000+ sur tri F32
à condition de le rendre étanche (Sika autour de la fenêtre plexi et autour les boutons, Wet Protect sur les contacts, graisse silicone sur les joints en caoutchouc,...
Il est aussi préférable de le relier aux données NMEA vent apparent

Le ST1000+ a fonctionné presque continuellement et sans problèmes pendant les 4 jours d'une traversée Espagne Canaries au portant avec 10 à 25 nd de vent et à des vitesses jusqu'à 15 nd

16 déc. 2010
0

pour ceux qui ont tout compris
Ayant un 4000ST, ai-je vraiment un gain à attendre du changement pour un SPX5?

Merci

16 déc. 2010
0

Je me pose la même question que toi, Clarivoile.
Comment se situe le SPX5 par rapport au ST4000 (qui est vite dépassé par les évènements) et au NKE, qui est un peu la référence des pilotes très performants, mais hors de prix.
On peut supposer qu'il se situe à mi-chemein entre les deux ? Qu'en pensez-vous?

16 déc. 2010
0

pas de grosse évolution
Entre le ST4000 et le SPX5.

Juste le gyro sur le spx5 qui apporte surement un gain sensible.

Dans ce cas je partirai sur la version GP du spx5 lui ce rapproche plus d'un vérin in bord

16 déc. 2010
0

avec un capteur
un st 4000 avec un capteur va tres tres bien meme à 90° du vent avec de la mer

16 déc. 2010
0

avec capteur
bonsoir, je serais tenté de dire qu'effectivement un 4000 avec capteur d'angle fait le même boulot que le SPX5 mais si sur le SPX 5 on peut aussi brancher un capteur je suppose que le giro compas amène quelque chose en plus.
Tout cela est à vérifier mais à lire les témoignages le SPX5 apporte beaucoup de mieux dans la tenue de nos bateaux.
Perso, je viens d'installer le SPX5 mais je n'ai pas encore pû le tester.
Et en plus je n'avais pas de capteur et je ne voyais pas comment l'installer.

16 déc. 2010
0

spx5
Bonsoir bien sur le spx5 est tres tres bien mouvelle generation pour mois avec un capteur xxl .Mais dela à jeter sont st 4000.........

16 déc. 2010
0

Quelques précisions.
En fait j’utilise le ST4000 (sans capteur) depuis 8 ans sur mon bateau, et globalement il fait à peu près son boulot (comme le ferait un mauvais barreur qui ne regarderait que le compas).

Mais il déclare très vite forfait sous spi dès lors qu’il y a un tant soit peu de vent et de mer, c’est la limite de ce type de pilote.

Je sais que dans ces conditions le NKE, c’est le top. Mais que donnerait le SPX5 dans ces conditions ?

Est-ce que le gain justifierait son achat?
;-)

16 déc. 2010
0

SPX5
spx5 meilleur raport qualite prix 900.EUROS CHEZ COMPASS .NKE combien.......

16 déc. 2010
0

Ben...5000 à 6000€ !...
c'est bien pour ça que je m'interroge sur les performances du SPX5.

16 déc. 2010
0

En résumé
est-ce que le gyro du SPX est un simple gyro "gadget" ajouté au vénérable ST4000, ou s'agit'il d'un vrai gyro apportant un vrai plus?

16 déc. 2010
0

Non, 999 € chez Compass.fr et 899 € chez Héo
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

Jacques

16 déc. 2010
0

oui
tres bonne question en attente de reponses

23 avr. 2011
0

ben, c est un gag?

29 jan. 201216 juin 2020
0

salut à tous, voilà en français la notice de montage et de paramétrage du SPX5 pour barre franche celà peut aider. Bon vent à tous. Razorback


29 jan. 2012
0

merci l'Ami :bravo: :bravo: :pouce: :pouce: :pouce:

26 juin 201426 juin 2014
0

hello, mon spx 5 acheté suite à l achat groupé initié par Erendil, ne marche plus ! :-(

après mise sous tension,en mode auto, le vérin ne fonctionne pas, et après une minutes ou deux , nombreux bip , puis l écran affiche batterie low au même moment mon gestionnaire batterie indique une importante chute de tension et mon disjoncteur 6 A déclenche ! :tesur:
nota : il y a 150 A/H dispo dans le parc servitude
il faut dire , qu un bidon de 2O litres de carburant mal rangé a bloqué quelques minutes ma barre franche qui n as put aller au cap demandé par le smart pilote ! :oups:
quand pensez vous , moteur hs, en court jus ou autres ?

26 juin 2014
0

As-tu essayé de brancher le vérin direct au 12V pour voir?

26 juin 2014
0

non,j ai peur de faire plus de dégâts !!!
j ai bien été électricien pro , mais courants forts! ;-)

26 juin 2014
0

a l'achat du First 21.7 S,il y a 4 ans nous avions choisi le SPX(5 censé etre + performant en particulier au portant avec plus ou moins de mer....
le concéssionaire (benet+raymarine que je ne citerai pas...)en une bonne dizaine d'heures de réglages sur l'eau(cercles/gain/ect...ect....)n'a jamais reussi a le configurer!!
on s'est rabatu sur ST 2000...vraiment pas terrible dés qu'il y a houle ou vagues/clapot au portant....voulant corriger les embardéés...il n'arrete pas de "corriger et sur corriger" souvent à contre temps...logique:ce n'est pas du NKE.....

26 juin 2014
0

Etrange ton experience avec le spx5, perso je l'utilise depuis 2 ans sans aucun probleme a toutes les allures, et config initiale bouclée en 2h environs..... ne serait ce pas un souci technique au niveau du materiel ou un probleme d'installation ??

26 juin 2014
0

Quid du systeme RayMarine Evolution (EV1 + ACUnnn + infos vent et vitesse) ?

26 juin 2014
0

@bmayer

Hello,
J'ai épluché la doc du nouveau EV100, mis à part qu'il est "autoconfigurable", je ne vois pas ce que tu veux dire par "Info vent et vitesse ".

Amicalemement.
FX

27 juin 2014
0

@bmayer
Hello,
Oui, compris pour vent et vitesse.
C'est évident qu'il faille connecter la girouette au pilote, c'est tellement plus confortable.

Par contre le EV100 utilise aussi l'infio sur la vitesse du bateau. La notice indique qu'il n'a pas besoin de la vitesse pour fonctionner mais qua ça améliore ses performances générales en mode Auto

Ca je ne pige pas !?!,

Si tu veux prendre la même marque pour l'anémo, Raymarine, pas sur que ce soit le meilleur choix.
Pour un prix similaires je serais plutot tenté par un i70 avec une girouette CV7 à ultrasons.
Les aériens sont fragiles, et le choix d'un modèle à ultrasons sans pièces mobiles est tentant.

Amicalement.
FX

27 juin 2014
0

"infos vent et vitesse", le pilote recevra les informations relatives au vent et à la vitesse, car, souhaitant acquérir de l'instrumentation vent, le pilote ne viendra pas seul, mais avec girouette et anemo sans doute de la même marque.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

C'est même l'été qui approche...

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (199)

C'est même l'été qui approche...

février 2020