Spi , ma connerie de cet été

je vous reconte ça car ça peut servir.

Il était une fois un "couillon" qui naviguait en Bretagne Nord direction Est, vent faible secteur W .Vitesse Gps 3/4 nd .il decide de mettre le spi , bien vitesse 4/5nd .

Apero,casse croute arrosé, etc suivi d'un assoupissement general apres tout "Louis" (pilote auto)fait bien son boulot sans boire ,sans manger et sans raler.

Puis petit à petit vitesse grimpe à 5/6 nd ah ah interessant.

l'on enleve le spi embouque la riviere de Trequier vers l'W et là vent plein le pif f5/6 voir plus.

Et en faite ce que le couillon n'avait pas rentré comme parametre dans sa petite téte c'était les consequences de la renverve du courant.

Le vent avait forci mais vent arriere on le sens moins et la vitesse aurait du etre bien plus grande avec ce vent mais elle était en faite attenue par le courant contraire.

Resultat le spi dejà bien fatigué a vieilli de 3 ans en quelques heures de ce regime.

josé

L'équipage
28 nov. 2005
28 nov. 2005
0

ce que je veux dire

je ne sais s'il a vieilli de 3ans mais il est sur qu'il était dejà un peu fatigué et là ça ne l'a pas arrangé .Il aurait été neuf celà aurait été pareil d'ailleurs ; usure prenaturée.

Ce quoi je voulais attirer l'attention c'est la traitrisse du vent arriere , ou l'on ne sens pas le vent l'on est donc bien , cool et une connerie est vite arrivée.

Bon là sans concequence a part le portefeuille mais si la mer avait été un peu formée ou le pilote surchargé un depart au lof aurait reveillé tout le monde vite fait. :-D

josé

28 nov. 2005
0

toujours intéressant...
de comparer la vitesse au GPS (vitesse fond) à la vitesse au loch (vitesse surface)...
Grosso merdo, la différence correspond à celle du courant... ;-)

28 nov. 2005
0

pas vrai
C'est un raccourci dangereux de dire " de comparer la vitesse au GPS (vitesse fond) à la vitesse au loch (vitesse surface)...
Grosso merdo, la différence correspond à celle du courant.."
Ce n'est vrai que si on a le courant dans le pif ou dans le cul, et qu'il n'y a pas de vent:
dv: derive vent
dc: derive courant
rs: route surface
rf: route fond
vc: vitesse courant
Rf=rs+-dv+-dc
et dc est obtenu par une contruction vectorielle entre la RS du bateau, la vitesse du bateau la vitesse et la direction du courant
C'est pas compliqué mais il ne faut pas trop simplifier pour rentrer a bon port...

si c'est la direction et la force du courant que tu cherches il suffit de faire le calcul a l'envers. Ca s'appelle probleme direct et indirect et c'est le B.A BA de la nav'

28 nov. 2005
0

?
Courant traversier = dérive sur le fond ....
= remonter sur le cap .
donc Vs different de Vf...
Non ?

28 nov. 2005
0

faux encore...
désole mais s'il y a du courant (d'ou qu'il vienne) la Vs et Vf sont differentes.

La Vs c'est le loch (independant du courant et du vent)
La Vf c'est la vitesse indiquée par le GPS (dependant du courant et de la derive vent... et de la Vs)

28 nov. 2005
0

euh
ce serait pas plutot le speedomile :mdr:

29 nov. 2005
0

vrai mais pas vraiment
Gébé,
tu n'as pas tout a fait tort mais pas tout a fait raison (la je suis d'accord c'est tatillon),
Mais pour mesurer la vitesse il faut un loch et une montre car le speedo donne un vitesse instantanée et pour calculer une derive il faut une vitesse moyenne (sur une heure par exemple)

lalala!

28 nov. 2005
0

il faudrait dire
= composante du courant
mais la remarque est quand même juste, avec un courant traversier V fond=V surface.
Donc gare au GPS.

28 nov. 2005
0

j'avais dit "grosso merdo"...
très grosso et très merdo, j'en conviens...

mais moi aussi je tape qu'avec 2 doigts...

et de mauvaises langues diraient qu'en bretagne nord, cap à l'est, le courant est toujours dans le pif ! :-p

28 nov. 2005
0

pfff....
devrais pas bosser le lundi, moi...
:lavache:

28 nov. 2005
0

Est-ce que ...
... c'est vraiment le vent qui a été traître, ou plutôt l'apéro et le casse-croute arrosé? ;-)

28 nov. 2005
0

effectivement...

Il va falloir que je fasse une analyse plus fine :-D

josé

28 nov. 2005
0

DODO
Dormir avec un spi en place avec régulateur
et en plus en Bretagne nord, il faut ètre vraiment fatigué!

28 nov. 2005
0

Mais non JPP
Dormir avec un spi en place avec régulateur
et en plus en Bretagne nord, c'est ça la classe ! :-)

28 nov. 2005
0

pilote
t'as intêret de le soigner ton "louis". Je pense plutôt que c'est louis (facile) qui a pris 3 ans. Tenir le bateau sous spi par 5/6 ?!
c'est quoi comme type ? Je dois en changer et regarde au Simrad du milieu de gamme.

29 nov. 2005
0

pilote

c'est un simrad TP 30 , j'en suis tres content il ne m'a jamais trahi mais avec mauvais temps ou avec mer formée .Et au portant une fois que tout est bien etabli pas de pb il fait son boulot.

par contre il lui faut 12v endessous il decroche

josé

29 nov. 2005
0

pilote

AMHA si tu peux (probleme de prix) prend un pilote de la gamme superieur à la taille ou au poids de ton bateau.Là je pense que "trop fort" ne nuie pas

josé

29 nov. 2005
0

SIMRAD
merci ça me conforte dans mon choix.

29 nov. 2005
0

pilote
en effet, mon bateau fait 4t3, j'envisage le TP22, ça me laisse un peu de marge.
Par contre le vendeur m'a contrarié ce matin ce matin, il m'a dit que c'était sur les Simarad qu'il avait le plus de retour parmi les pilotes récents.

29 nov. 2005
0

Marrant ça...
Pourquoi Louis ? Moi le mien il s'appelle Raymond comme celui de tout le monde :)

29 nov. 2005
0

Raymond????
c'est etrange comme nom. sur Piloto c'est Georges comme tout le monde

29 nov. 2005
0

parce que
Raymond barre pardi

29 nov. 2005
0

Greta barre...
Greta barre...
je comprends pas la blague ... :-(

30 nov. 2005
0

excusez....je devais la dire
"Il" est pas mal comme nom greta, ...s'est pour cela qu'on l'appelle (à tarte) : greta barre geau

désolé!

;-)

29 nov. 2005
0

je trouve beaucoup plus agréable sous les étoiles
d'être conduit par des mains féminines :
Marilyn, ingrid, Olga, en ce moment c'est Greta (divine !)

;-)

29 nov. 2005
0

Greta
elle barre ou elle nage ?
ok :acheval:

30 nov. 2005
0

gretta
non, gretta bar-botte

30 nov. 2005
0

petite question ....
comment as-tu VU ou VALIDE que le spi avait vieilli ?
Coutures écartées ?
:reflechi:

30 nov. 2005
0

le voilier

d'abord lorsque je l'ai remi par petit vent j'ai eu 2 dechirures , une pret d'une couture et l'autre en plein dans le tissu et poutant ça ne soufflait pas fort , je suppose que la fois precedente le mal était dejà fait .

Et dernierement je l'ai donc emmené chez le voilier pour la saison prochaine qui n'a dit etre tout distendu aux coutures.Lorsque l'on regarde les coutures l'on voit que le trou ou passe le fil s'est agrandi.

josé

30 nov. 2005
0

s'en doute

Voilà un avis qui me parait surement sage , je m'empresse de dire que les autres avis m'ont apporté de l'eau à mon moulin.

Concernant le bout dehors les avis sont partagé mais par contre je ne mettrais pas d'emmagasineur.

josé

30 nov. 2005
0

pas te jeter de la cendre sur le front pour rien !
TON SPI A SOUFFERT parce qu'il etait deja tres proche de sa fin de vie naturelle mais cen'etait pas des conditions suffisantes pour le detruire. SInon ton bateau est vraiment tres joli, un bout dehors detruirait sa ligne, un gennakeur sur emmagasineur aussi. Si ton budget est limite pourquoi ne pas viser un spi d'occase. finalement les spis sortent peu et on entrouve en excellent etat (experience vecue). puis tu en choisis en grammage plus lourd que le precedent, ton baetau est surement assez lourd
Jean

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

Souvenir d'été

  • 4.5 (118)

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

novembre 2021