Soyons fous.... un antifouling 100 % cuivre

Devant la médiocrité des antifouling du commerce, surtout dans les eaux tropicales où je réside, une idée folle à effleuré mon esprit : ne serait-il pas possible de doubler la coque d'une très mince feuille de cuivre? Je sais que cela existait dans le passé mais j'imagine que l'épaisseur devait être conséquente. Avez-vous déjà vu cela sur des navires récents et selon vous quelle pourrait-être la mise en œuvre d'un tel procédé ?

L'équipage
11 sept. 2013
11 sept. 2013
0

Pourquoi pas une coque en tôle de bronze. Pas d'antifouling, pas d’électrolyse, un look d'enfer.

11 sept. 2013
0

salutatous
le suédois ou norvégien (en tout cas un gars du nord, j'ai oublié son nom et son pays !) qui veut faire le tour du monde dans un bateau de 3m environ, a prévu une feuille de cuivre sous son boat (son nom, ça doit être Irving ou un truc comme ça)
après, il y a certainement une histoire de coût, d'entretien, de je ne sais pas quoi etc etc ...
cordialités maritimes
larent le hareng

11 sept. 2013
0

Sven Yrvind... Il est suédois

www.yrvind.com[...]ecture/

11 sept. 2013
0

L' Etoile et la belle Poule de la Royale sont revêtus de plaques de cuivre en guise d' AF

0

ca existe deja sous forme de feuilles de cupronickel a coller sur la coque ,mais je crois que c'est tellement cher que la boite a coulé :-)

11 sept. 2013
0

Bonjour papani

Voila un lien sur du cuivre en 0.1mm
tu pourras le coller.
www.aduis.fr[...]48.aspx
Bon courage pour le renouvellement de la couche dans
2 ou 4 ans

Le Moko

11 sept. 2013
0

Héhé... pour la petite histoire :
Un grand voilier en bois, dont j'ai oublié le nom... qui naviguait au temps où les navires de guerre étaient en bois (ben... j'ai oublié l'année aussi...)... Bon, c'est pas grave...
Volià, sur ce bateau, ils avaient recouvert toute la partie sous marine d'une feuille de cuivre. Et ce bateau a coulé... Pourquoi ? Eh bien le cuivre a, par électrolyse, bouffé tous les clous métalliques ! Et... on devine le reste...

11 sept. 2013
0

un truc plus simple

tu achete de la poudre de cuivre que tu melanges dans du vernis ... antifouling ,pas cher ,super efficace et beau..

11 sept. 2013
0

la poudre mélangée au vernis tu l'as testé?
et ou trouver de cette poudre de cuivre

12 sept. 2013
0

oh oui j'ai testé des centaines de litre pour les caravelles d'une école de voiles dans les années fin 70 debut 80..

je commandais la poudre chez le fournisseur de manchon Talurit pour les greeement si ma memoire est bonne ça se trouvait en region Parisienne , mais ça fait longtemps .

j'achetais du vernis tout ce qu'il y a de plus courant et on mettait la poudre dans le pot ...ça tenait super bien et pas cher du tout ...à l'époque

19 oct. 2017
0

l’idéal serait de poser une feuille de cuivre comme les nos anciens marins mais sur les bateaux en polyester c'est impossible. Donc des "bons" on inventé de faire un mélange très dense de cuivre tenu par une résine époxy. une fois l’application faite 4/5 couche le bateau se retrouve avec une couche de cuivre- époxy . Pour qu'il soit actif il faut avant la mise à l'eau faire un léger ponçage pour que le cuivre soit en surface et actif. pour une bonne efficacité l'année suivante il faut nettoyer avec une éponge abrasive ou éponge métallique pour toujours avoir le cuivre en surface active.

19 oct. 2017
0

Bonjour j'aimerai que l'on m'explique comment la poudre de cuivre qui se trouve enrobée dans du vernis peut avoir une action antifouling
D'autre part Calypso tu nous dis avoir appliqué des centaines kde litres sur des caravelles en quelques années que l'on peut imaginer selon tes explications à environ 5 . A raison d'un demi litre par coque je me demande où tu as trouver une flottille si importante nécessitant autant d'applications

11 sept. 2013
0

Le Firecrest et l'Alain Gerbault, d'Alain Gerbault, Les quatre Vents, de Marcel Bardiaux (bateaux en bois) étaient recouvert de cuivre.
Sur un bateau en plastique, les plaques de cuivre doivent être plus difficile à installer !!!
Mais on parle beaucoup du Coppercoat, qui semble donner satisfaction aux utilisateurs.

11 sept. 201316 juin 2020
0

bon courage !!

11 sept. 2013
7

Ben quand je vois ces photos je me dis : Et pourquoi pas un antifouling tout ce qu'il y a de plus classique, à refaire tous les ans ? Quelle simplicité ! Quel bonheur !
:mdr:

12 sept. 2013
0

Bonne idée, si en plus tu ajoutes 250gr d'oxyde cuivreux (Cu20) dans ton antifouling, tu ne le refais plus que tous les 2 ans et tu doubles ton bonheur sans doubler ta coque.

11 sept. 2013
0

Quand je vois ces photos, intéressantes d'ailleurs, ça me fait penser au capitaine Nemo et son sous-marin. Il devait être aussi recouvert de plaques de cuivre...
Mais l'idéal, le top du top des antifouling, c'est d'avoir le bateau dans le jardin, à poste.
Dans ce cas, les plantes et végétations seront dessus et dedans, pas dehors !
OK, je connais la sortie !
P.S sérieux : les poudres à base de cuivre micronisé me tentent.

12 sept. 2013
0

Pourquoi fous ?
Les ions cuivres CU2+ ont des propriétés Algicides et fongicides connus depuis très longtemps.
Le cuivre est utilisé dans de nombreux traitement sur les végétaux (sulfate de cuivre -base de préparation de la bouillie bordelaise-, oxyde de cuivre, ...).
Mais le cuivre est aussi utilisé par des systèmes d'hydrolyse pour le traitement de l'eau des piscines (système peu utiliser en France mais homologué en Belgique, en Espagne, ...). Dans ce cas il est associé à de l'Argent pour ses propriétés bactéricides.

Le plus simple est de partir d'une base de sulfate de cuivre (il suffit de connaitre un viticulteur pour s'en procurer par dizaine de kilos ... !).
Ensuite et c'est là qu'est la difficulté, il faut faire une chélation. En gros cela revient à faire un mélange entre une base et le principe actif. La difficulté est de trouver un mélange qui ne fait pas un chélate avec une constante de dissociation très faible et qui rendrait bien trop stable et inerte le principe actif.

12 sept. 2013
0

seajet 039… bicomposant poudre de cuivre et antifouling, autopolissant et assez efficace en milieu tropical

12 sept. 2013
0

A quand un adhésif anti-fouling pour la carène ?

12 sept. 2013
0

antifouling pas cher et naviguez naviguez naviguez naviguez ....................

12 sept. 2013
6

S'il te plait ne vient pas t'amarrer à côté de mes anodes avec ton bateau en cuivre toi ;)

12 sept. 2013
0

On teste depuis un moment des coques en cupro-nickel et elles offrent des perspectives étonnantes (25% de réduction de la consommation de fuel !). Avec un inconvénient majeur : leur prix. Les propriétés antifouling du cuivre tiennent à la présence effective de son oxyde et non à la libération de ions cuivreux. Et la présence d'une seule anode connectée inhibera immanquablement ces propriétés...

12 sept. 2013
0

Je note l'idée de la poudre de cuivre et du vernis. J'avais pour votre info il y a quelques temps acheté de la poudre de cuivre dans une boutique dont le nom est Esprit composite. Il m'en reste, je vais faire un test. Rendez-vous dans quelques mois pour les photos.

12 sept. 201312 sept. 2013
1

Oui mais, je me pose une question : Avec votre cuivre mélangé au vernis, ce qui sera à l'extérieur du traitement sera forcément du vernis et non pas du cuivre, non ? Donc les algues et les animaux marins ne seront pas gênés, non ?
:reflechi:
Et puis, je ne suis pas sûr que le vernis soit moins cher au litre que l'antifouling...
:oups:

12 sept. 2013
0

quelle difference entre : oxyde de cuivre, oxy

de cuivreux et poudre de cuivre pour le melanger avec l antifouling? merci

12 sept. 2013
0

@calypso2, pourrais-tu nous donner les proportions de cuivre dans le vernis, si ta mémoire ne te fait pas défaut.
:alavotre:

12 sept. 2013
0

alors là mon ami ...on utilisait celà dans les années 80... mais l'origine du melange vient de la Royale ...

12 sept. 2013
0

Pour le vernis, ou la peinture, il faut prendre un type micro-poreux, de façon à ce que les particules de Cu soient bien en contact de l'eau.
Sinon elles sont complètement enrobées par le liant et n'ont aucune action.
Pour le dosage: peut-être ~ 10 %, ce qui ferait ~20 % sur le film sec.
C'est une question pour Samorian.

12 sept. 2013
7

Je confirme......le toit de la cathedrale de Chartres est en cruivre......et ben depuis plusieurs siecles... Pas une seule moule dessus :-p :acheval: :acheval: :acheval:

12 sept. 2013
0

Il existe des peintures microporeuses sur le marché, qu'elles soient à l'eau ou avec solvant, le souci étant de faire un test sur deux ou trois ans, et de trouver suffisemment de cuivre micronisé pour le faire.
Gare aux coques alu !
;-)

12 sept. 2013
0

un bon couvreur ( toit) posait un fils de cuivre sur le faitage et il n y

avait pas de mousse sur le toit !! l eau de pluie faisant le reste
faudrait essayer ca pour la ligne de flotaison

0

Tu as le même résultat avec une bande de zinc.

12 sept. 2013
0

Je confirme, c'est ce qu'il y a sur mon toit.
J'ai fait ça sur trois maisons, pas de mousses.
De la même façon, hop, un fil de cuivre dans le réservoir d'eau, un peu de vinaigre pour qu'il s'oxyde et ensuite remplissage normal.

13 sept. 2013
0

@baboujoli a raison : Quand on additionne le prix du vernis (microporeux) et celui du cuivre, on arrive à un anti fouling aussi cher, voire plus, qu'un bon anti fouling du commerce (semi érodable international 3,5l à 118 Euros)
:litjournal:

13 sept. 2013
0

Maintenant, si on rajoute de la poudre de cuivre dans l'anti fouling, on peux faire un carénage une année sur deux ?
:reflechi:

13 sept. 2013
0

Ben, y'a pas que l'antifouling à faire au carénage...

13 sept. 2013
0

Ah bon ? C'est vrai, j'oubliais, aller boire un coup avec les potes de corvée. Merci de me l'avoir rappelé.
:alavotre:

13 sept. 2013
0

@babou, je viens de voir ton profil : Tu es sur la Med. Pour changer tes anodes tu es obligé ou, de gruter, ou de plonger. Moi, je suis en Bretagne Nord. 12m de marnage en vive eau.
:-p

18 oct. 2017
0

Bonjour je fait mon antifouling au cuivre. Sur le site de sicomin 7 kg de resine epoxy lent 8h, sur amazone poudre de cuivre 10 kg.rajoutez 10% de glyphosate Amazone.
Vous devez faire un mélange passable au rouleau poils ras. Moins vous mettez de cuivre plus vous devez faire de couche avec un minimum de 4 couches.

Attention: le bateau doit être très propre, au gelcoat,dégraissé,et surtout très sec sinon vous enfermerez de l'humudité avec un risque de voir apparaître des bulles osmotiques

Mon bateau est en Grece et je fais simplement un nettoyage à l'éponge abrasive chaque année au sec ou dans l'eau. Cela dure depuis 4 ans.
Le tout pour moins de 200€

18 oct. 2017
0

Si je ne m'abuse, le glyphisate, c'est le principal composant du ROUND UP :non:

18 oct. 2017
0

Quel est l'effet attendu de l'utilisation du glyphosate ?

18 oct. 2017
0

D. Bombigher décrit une méthode de recouvrement d'un bateau en bois avec des feuilles de cuivre dans le H.S. Loisirs Nautiques n° 6 "Comment Construire & Armer un Yacht de Grand Vagabondage Océanique - Tome 1" pages 132 à 134.

18 oct. 2017
0

Hello
Bravo Marois !
Si tu as des photos... Ça a l'air très intéressant !
Attention la poudre de cuivre doit être la plus fine possible, sinon ça fait antidérapant, pas top pour la glisse...
J'ai pris la mienne sur un site de vente de produits composites.
Je mélange dans un antifouling premier prix matrice dure orange marine pour la première couche... Ensuite de l'antifouling cargo (autorisé) erodable pour bateau à vitesse lente, lui naturellement hyper chargé en cuivre aussi , avec des temps de mise au sec possible très longs (15 € du kilo de mémoire)
Coût beaucoup plus cher !!!

18 oct. 2017
0

Oui Philippesb c'est un défoliant qui aide bien le cuivre .c'est pas obligatoire. Je n'ai pas essayé sans.

18 oct. 2017
0

Il est effectivement parfaitement établi que nombre de plantes à feuille poussent sur nos carènes !!!
C'est totalement sans intérêt mais surtout absolument irresponsable au regard de sa toxicité …
Pourquoi pas ajouter de la colistine … :jelaferme:

18 oct. 2017
0

Et la bouillie bordelaise rajoutée à l'anti fouling ?. Les avis sont partagés.

18 oct. 2017
0

Ne te fâche pas freychou,l'avantage de l'epoxy chargé c'est qu'il ne difuse pas et ne se dilue pas il travail au contact. il faut le poncer pour qu'il soit actif. Cette méthode est certainement plus écologique que beaucoup d'autre antifouling tel les Erodables par exemple.

19 oct. 2017
0

Et si la coque était en cuivre ?
10 mm d'épaisseur
la voila la solution contre les bestioles aquatiques

merci qui ?
de rien c'est gratuit .

JF

19 oct. 2017
0

Bonjour, Pas en cuivre mais en cupronikel. Il me semble avoir déjà lu cela quelque part, dans des chantiers hollandais ou allemands.... Avantage supplémentaire, on trouve des passe-coques, des arbres d'hélice et des hélices fabriqués avec le même alliage.
EMLO

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

Souvenir d'été

  • 4.5 (167)

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

novembre 2021