souplesse coque et varangue à renforcer

Bonjour à tous,

je suis sur un voilier qu'un expert à analyser. il en ressort une certaine souplesse à l'arrière de la coque. Effectivement, j'avais bien remarqué que la descente ne se remettait pas bien, après avoir regardé le moteur. L'expert me recommande de faire une stratification pour renforcer la varangue, près de la descente. Je contacte un pro qui me propose... 4000 euros en me disant qu'il va renforcer la varangue et en mettre une deuxième. C'est moi qui rêvait ou c'est lui qui rêve?
Cdlt à tous

L'équipage
29 jan. 2021
29 jan. 202129 jan. 2021
1

Ajouter une seconde varangue, c’est 2 ou 3 jours de travail : poncer le gel coat, découper la varangue, la coller et faire un joint congé, poncer, stratifier 3 couches, peindre, tout nettoyer. Il y a peut être 200€ de matière entre le bois, les consommables, la résine, la peinture de finition.
4000 ttc, c’est 3200€ ht, soit 3000€ sans les fournitures. Sur ça, il faut qu’il paie les charges sociales, l’amortissement du matériel (camion, outil, etc...) et ses frais fixes. Il lui reste peut être 1500€ pour se rémunérer, en brut patronal; Soit 800€ en net salarié. Pour 3 jours de boulot. C’est un peu élevé car cela ne demande pas une grande qualification.


29 jan. 2021
0

J'avais loué un voilier sur lequel il manquait une varangue sur deux par rapport aux plans homologués de l'architecte. Après 10ans de procédure le chantier avait du implanter les varangues prévues.
Le bateau avait complètement changé de comportement et en nettement mieux.
Un prix commercial aboutit ou non à un accord entre les partis. On n'est pas obligé d'accepter
et parfois il reste à faire le travail soi-même. Le travail pro est tellement entouré de fortes contraintes règlementaires sociales et financières que pour s'en sortir il vaut mieux demander nettement plus que de couler son entreprise et de liquider tous ses avoirs professionnels et privés.
La France n'est plus du tout compétitive.


Meilmor:Heu on parle de marche francais pas d'international ·le 30 jan. 11:57
29 jan. 2021
0

Salut BlackNav,
Je suis assez d'accord avec toi sur ton calcul. Mais si on prend un tarif horaire à 50 euros de l'heure, cela nous fait 60h de travail.... Cela me parait toujours beaucoup. sachant que je n'ai rien que l'expert m'a parlé d'un renfort, pas de mettre une varangue supplémentaire en plus. Même si un expert n'est pas spécialiste en strat...


29 jan. 2021
0

pour renforcer la varangue perso je visserai dessus une bande en cp d'environ 20mm d'épaisseur et 3 à 4 fois l'épaisseur de la varangue formant ainsi un T

je viens de faire un petit calcul sur une varangue de 200mm de hauteur on double ainsi son inertie et en plus elle ne se voilera pas ..

et il y en a pour 1 matinée de boulot et 20 ou 30€ de matiére ..


30 jan. 2021
0

Ok si le cp est bien sec pour l'accrochage d un cp neuf .
Mais tu peux utiliser des UD stratés .


30 jan. 2021
0

On ne connait pas la taille du bateau ni son état, ni le travail à faire pour renforcer la varangue.
Du CP pour faire un T horizontal, c'est moyen, la moitié des fibres ne servent à rien.
Et le vissage c'est très insuffisant, il faut un collage avec des joints congés, ce qui suppose que la varangue existante est sèche et saine (c'est valable aussi pour le vissage).


Calypso2:ce qui ne sert a rien dans ce cas c'est la fibre neutre de la varangue on peut tres bien faire un trou sans diminuer sa resistance ...bien sûr il faut que le bois soit sain , il faut coller vissé, stratifié . mais si la varangue est saine le travail est bien moindre que de la remplacer et mettre un T apporte autant de resistance que de doubler son épaisseur qui entrainera une reprise sur la coque . et a mon sens c'est faisable par tout le monde ·le 30 jan. 09:39
30 jan. 2021
2

Une varangue près de la descente, ça peut ne pas être de la petite bière. On n'en sait pas assez sur le bateau en question, de toutes façons, ni sur l'emplacement et la taille de la varangue en question.

Je retiens seulement que la zone de la descente est fortement sollicitée car on y retrouve rassemblés le point d'appui de l'arrière de la quille, sa réaction au couple de renversement, le poids et l'inertie du moteur ainsi que sa poussée (ou son freinage en marche arrière. Il y a aussi peut-être le point de tire de l'écoute de GV. Enfin, la grande découpe que représente l'ouverture de descente est un hiatus de taille dans la raideur de l'ensemble coque - pont.


Calypso2:une ou deux photos ça serait bien ·le 30 jan. 12:10
09 fév. 2021
0

Il faut effectivement en savoir plus sur ton bateau. Existe-t-il un contre moule structurel ? Si oui, les pieds des "oméga" sont-il correctement collés sur la coque ou simplement posés avec un collage sur chant? Si non,
Chtit Luma et Black Nav ont tous les deux une partie de la réponse. Il ne faut pas oublier le démontage du mobilier, voire plus, pour pouvoir travailler dans les fonds et le nettoyage nécessaire après des travaux de découpe de strat! L'expert n'est à mon avis pas loin de la vérité.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

Après la pluie...

  • 4.5 (108)

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

mars 2021