Soudure coque acier partiellement démontée

Bonjour à tous,
Je suis (toujours) en train de rénover mon voilier, un Taillefer 36 pieds de 1963.

Après de nombreuses heures de démontage du pont et des morceaux de structures pourris, j'arrive à la reconstruction.
Et là premier soucis: je dois re-souder une tôle gouttière en sachant que seule une partie des emménagements intérieurs a été démontée.
Pour ceux qui ne le savent peut être pas, il s'agit d'une tôle de 4 mm, de 15 à 20 cm de large qui ceinture le pont, l'équivalent de la serre bauquière donc.
L'idée serait de souder un cordon par l'extérieur en protégeant l'intérieur des projections grâce à une bâche adaptée, elle même maintenue par des aimants.
Qu'en pensez-vous? Cela sera-t-il suffisant? Mon principal soucis est de limiter les risques d'incendie (je travaille sous hangar avec des bateaux en bois à 3 m du mien) tout en conservant un maximum d'emménagements en place.

Je mets un fichier pdf en PJ avec une photo en espérant que cela soit plus clair.

Merci d'avance pour votre aide!

L'équipage
22 jan. 2017
22 jan. 2017
0

Il y a un truc que je ne comprends pas sur le dessin : la tôle gouttière est soudée en haut du bordé (livet ?) mais passe sous le barrot !!!
Une projection de soudure à l'arc, c'est de l'acier en fusion, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de bâches qui y résistent. Il faut aussi voir l'élévation de température des tôles lors de la soudure.
Pour ces opérations, prévoir d'être 2 : un qui soude et l'autre qui surveille que ça ne fume pas trop, avec des moyens d'intervention à portée de main.

22 jan. 2017
0

Bache ignifugée de soudeur.
Et prévoir l'extincteur abc à proximité

22 jan. 2017
0

Un bon conseil, mais une personne a l'intérieur avec un seau d'eau, une serpillière mouillé et un vaporisateur avec de l'eau et comme additif du produit a vaisselle.

22 jan. 2017
1

Bonjour,

Sur la photo on voit de belles cloisons de meubles et de la rouille partout, à ta place j'aurai démonter toutes les boiseries car il faudra sabler le tout, sinon je vois mal comment tu vas correctement protéger ces tôles. Ca résoudra aussi ton problème de soudure.

22 jan. 2017
0

Salut,
L'idée, une fois la tôle soudée, est d'enlever le barbotage acier et de le refaire en bois, tel que dessiné par l'architecte sur les plans d'origine que j'ai pu récupérer. En effet, la plupart des soucis rencontrés venaient des points de contact bois/acier. En limitant cette zone de contact à la gouttière, j'espère également limiter les soucis tant en simplifiant la reconstruction car le travail du bois est déjà plus à ma portée.
Finalement , pas de sablage, un brossage mécanique des goussets, passage à l'acide phosphorique et peinture une fois la soudure faite.
Après en avoir discuté avec un charpentier de marine, il m'a conseillé de limiter le démontage car une fois sorties bien des pièces seront impossibles à remettre ou alors très difficilement.

22 jan. 2017
2

A toi de voir, mais l'idée de ne pas pouvoir démonter puis remonter les meubles me semble bizarre.

Il faut savoir qu'un bateau acier rouille par l'intérieur, à la construction il est souvent difficile de sabler car avec le pont l'espace est assez étroit. Dans ton cas l'espace est ouvert tu as de la chance, tu n'auras aucun pb pour sabler le tout et repartir sur de bonnes bases. Si un coup de brosse et un coup pinceau d'acide phosphorique résolvaient les soucis d'oxydation ça ce saurait.

Bon courage

22 jan. 2017
0

non ,ce n'est pas bon du tout ....

tu n'auras pas de reprise de soudure sous la tole gouttiere .

il faut que tu soude sur la coque à l'interieur un plat sur toute la longueur ,dessus quelques point de soudure et dessous également .

ensuite tu pose ta tole gouttiere dessus .Ainsi ta soudure sera en pleine penetration et étanche et tu n'auras aucun risque d'incendie ..et surtout ta soudure sera impeccable ..

par contre sur l'autre coté de la tole gouttiere met également dessous un petit plat qui supportera l'autre tole et la soudure se fera au milieu du plat et là aussi soudure impeccable en pleine penetration ...

petite remarque la tole gouttiere est plus épaisse que la reste du pont

22 jan. 2017
0

Il est très facile de déclencher un incendie en soudant.
Mon optimisme forcené, dont je ne me méfie pas toujours et qui me conduit parfois dans des situations plus que limites, m'a ainsi conduit à provoquer un début d'incendie de mon bateau à flot, lors d'une soudure sur inox pour modification de la descente sur l'arrière.
Je pensais avoir pris assez de précautions MAIS le feu est parti d'une mousse censée être ignifuge proche d'une zône où f'avais trop prolongé le temps de soudure. Ayant encore à l'époque la baraka mon intervention immédiate (extincteur poudre et eau (seau+ jet d'eau) juste à côté de moi ont arrêté immédiatement ce qui aurait au désastre pour mon bateau et les voisins.
NE SUIVEZ PAS MON EXEMPLE!

23 jan. 201716 juin 2020
0

Bonjour à tous,
Merci pour vos réponses, toutes bien utiles.
Calypso, si j'ai bien compris cela devrait ressembler au fichier ci-dessous? C'est en effet une excellente solution, d'autant plus que je n'aurais à la mettre en oeuvre que d'un seul côté puisque le reste du pont est en CP marine, boulonné à la gouttière avec interposition d'un mastic.

Combiné à l'utilisation d'une bâche pour les bateaux environnants, et un collègue à l'intérieur paré à éteindre tout début d'incendie, ça devrait le faire. Même si je garde dans un coin de ma tête la mésaventure d'Outremer!


23 jan. 2017
0

bonjour

exactement ça ainsi tu aura en plus d'une belle soudure quelque chose de bien plan et de bien regulier en forme ...

et pour eviter l'incendie ton collegue prendrera un seau plein d'eau et des chiffons bien trempé qu'il mettera sur les soudures à l'interieur du bateau ..

ça devrait le faire ..

par contre si le puis me permettre ,un pont cp au bout de la tole gouttiere avec un joint mastic ..il y aura inévitablement des fuites car la tole va travaillé en dimension au soleil ou au froid ...ça c'est pas bon comme montage ...

23 jan. 2017
0

Salut,
Le CP vient sur la tôle gouttière et même si je suis d'accord avec toi sur le fait que ce n'est pas l'idéal, les plans d'origine sont fait ainsi et faire un pont acier risque d'ajouter pas mal de poids dans les hauts.
Le pont bois à duré quasi 60 ans donc pas si mal quand même quand on sait les évolutions qu'ont connu les colles et mastic depuis.
Merci encore de ton aide,
Je vais pouvoir m'y mette dans les prochains jours!

23 jan. 2017
0

j'avais compris que le cp vient au bout et non dessus la tole gouttiere

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (151)

Encore la pluie...

mars 2021