soucis avec un pilote SPX 5

tout d abord , l historique
j ai installé ce pilote cet hiver , et j ai fait en gros 4 à 500mn avec depuis , et notament pas mal de regates en solo ou le pilote a tres bien fonctionné . Je dois dire que j ai ete bluffé par capacité a barrer tres tres correctement mon voilier , que ce soit au pres serré en mode vent ou sous spi avec du vent et de la mer , vraiment impressionnant !

seulement cet été un jour , il s est allume correctement , il a fonctionné correctement et il s est arreté en affichant "motor stall" ce qui veut dire moteur calé , je naviguais au moteur , et le pilote ne forçait absolument pas . il n a rien voulut savoir ce jour là !
par contre une semaine plus tard il refonctionnait correctement sans que j ai changé quoi que ce soit ! vous avez dit bizarre ??

pris d un doute , j ai controlé les connections , et resseré toutes les vis de connecteurs a l unité centrale , par acquis de conscience .
dimanche dernier , je pars en regate , et j allume le pilote parce qu il me sert aussi de compas electronique , et là , apparait le message " no pilote"
je laisse comme ça le temps des ecluses et rien ne bouge .

agacé , je l eteins et je le rallume , et là miracle il fonctionne correctement apres avoir affiché " no pilote " pendant 10 secondes , vraiment bizarre!

je fait a nouveau un essai aujourd hui et meme phenomene , il fonctionne au 3 eme allumage

est ce que l un d entre vous a une idée sur ce qui a bien pu arriver a mon pilote ????

L'équipage
10 sept. 2011
10 sept. 201110 sept. 2011
0

Salut Hervé
Donc deux problèmes très différents:
"Motor stall": l'alarme apparaît en général lorsque le vérin est en bout de course et que le calculateur continue à demander au moteur de tourner. Il y a une temporisation qui fait passer le pilote en STBY si le cap ne reviens pas vers la consigne malgré la demande de correction pour éviter de griller le moteur en faisant travailler le vérin en butée. A ma connaissance il n'y a pas de contrôle de surintensité sur les transistors de commande du moteur de vérin, seule la temporisation est utilisée pour protéger le moteur. D'ailleurs lorsque l'on enclenche le pilote sans vérin, il se met en Motor Stall au bout d'une dizaine de secondes détectant que la boucle de rétroaction est interrompue par l'absence du vérin, élément essentiel de cette boucle. Si une connexion défectueuse empêche le moteur de tourner ou limite son temps de réaction on aura le même symptôme. Voir aussi le gain, moi en général ça fonctionne bien à 2 ou 3 par temps calme, 4 par temps un peu plus soutenu mais ça dépends de ton bateau. Un gain trop faible pourrait poser des problèmes de lenteur de correction.
"No pilot": Là j'irais voir plutôt les connexions du Seatalk entre le contrôleur ST6002 et le calculateur lui même. On a ce message lorsque la liaison est interrompue entre les deux ou que le calculateur est hors tension (Mais dans ton cas je crois que ton Seatalk est alimenté par ton calculateur donc le problème ne se pose pas, moi j'ai une alimentation séparée pour le Seatalk)et que le contrôleur ne "voit" pas le calculateur.
Bon ce ne sont que des pistes car je n'ai jamais eu la moindre panne sur le mien et je n'ai donc jamais eu à me creuser la tête pour le réparer mais, ayant l'esprit curieux, j'ai essayé de voir quel messages apparaissaient lorsque je provoquais volontairement des pannes en débranchant tel ou tel élément (Girouette, fluxgate, GPS, C120, vérin, calculateur, alimentation du Seatalk, etc...)

10 sept. 2011
0

merci Jean Philippe pour ta reponse

j ai recontrolé les connecteurs sur le calculateur , je n ai rien trouvé d anoraml , mais je vais reverifier

j ai un autre soucis a bord que je ne comprends pas .

mon gps est interfacé avec la vhf ,le repetiteur , et le pilote , et jusqu a la semaine derniere tout fonctionnait parfaitement .

je n ai absolument rien touché , et dimanche dernier quand j ai mis tout ça en route , le pilote affiche "no pilote" , et les infos nmea du gps ne passent plus nul part , c est a dire ni sur le repetiteur , ni sur la vhf , ni sur le pilote une fois qu il s est decidé a fonctionner .

alors j ai été voir dans le menu du gps si il envoyait bien du nmea , a priori il n y a rien de dereglé de ce cote , je suis ensuite allé voir les connections , tout les fils sont soudés et protegés par du termo retractable et visiblement , ils ne semblent pas avoir bougés .

bref , je suis dans le noir complet , j ai du mal a comprendre ce qui se passe

qu en penses tu ???

le gps est un gp 32 furuno , la vhf , la meme que la tienne , le repetiteur est un Nasa,et les deux pilotes sont connectés , donc le spx 5 et un tp 32 simrad

11 sept. 2011
0

L'informatique est le monde de l'illusion. Le matériel est vu au travers du logiciel et le logiciel agit au travers du matériel.
Le fait qu'un GPS affiche qu'il transmet en nmea ne veut pas dire qu'il le fait vraiment ni que le récepteur le reçoit. Après vérification de chaque alim, essayez chaque élément pour lui-mème, puis connecté à un seul récepteur dont on est certain qu'il marche et ainsi de suite. Tout était plus simple avant l'informatique.

12 sept. 201112 sept. 2011
0

Bon, je me souviens assez bien comment est ta configuration. On va procéder par ordre et élimination
Première chose, ça a fonctionné comme ça, et même très bien, et ça ne fonctionne plus. Ce n'est donc pas un problème de configuration. Mais un élément nouveau qui est apparu. Reste à isoler lequel.
On va séparer les deux problèmes "no pilot" et NMEA qui me semblent indépendants pour le moment.
On commence par le NMEA. Il n'y a aucune raison que ton GP32 ai changé de configuration tout seul.
Première chose à vérifier: Ton GPS calcule t'il une position valide? Tu peux le savoir par l'indication 2D ou W2D en haut à gauche de l' écran juste avant la date. Si tu as - - ou DOP, c'est que tu n'as pas de position valide et les différents récepteurs n'afficheront rien comme si ta liaison nmea était inexistante alors qu'elle fonctionne très bien. Il faut alors regarder plutôt du coté de l'antenne GPS ou du GPS lui-même. Inutile d'aller plus loin dans ce cas.

Ensuite, si tu as une position valide (2D ou W2D affichés) déconnectes les récepteurs du bus nmea un par un en commençant par les pilotes et en termiant par la VHF. Si tu retrouves tes infos nmea de position après une déconnexion c'est que l'élément que tu as déconnecté tire ton bus à zéro et que son entrée nmea est défectueuse. Si aucun des récepteurs n'affiche rien, même connecté seul en direct sur le gps, c'est que la sortie de ton GP32 est morte (Très peu probable)
Une autre possibilité plus tordue serait que ton bus soit surchargé, tu as en effet 4 récepteurs maintenant (3 en fait puisque je ne pense pas que tu mettes en service simultanément ton SPX5 et ton TP32). A vrai dire ça m'étonnerais; sur mon installation le GP32 est chargé par un convertisseur nmea/Seatalk, un multiplexeur nmea, la vhf et le récepteur navtex donc 4 entrées en permanence et je n'ai jamais eu le moindre problème. Maintenant je ne connais pas l'entrance de ton nasa mais ça a fonctionné, donc... Mais peut-être es tu limite. Si c'est le cas tu retrouveras tes données nmea quelque soit le récepteur que tu débrancheras (Les autres restant connectés bien sûr) ce qui veut dire que tous fonctionnent séparément mais pas ensemble car le bus est surchargé mais franchement je ne crois pas que ce soit ça.
Bon voilà, dans un premier temps on va essayer d'avancer sur le nmea. Tiens moi au courant et ensuite on essaiera d'avancer sur le "no pilot".
Vraiment dommage que je ne sois plus à Ouistreham, ça aurait sans douté été plus vite...

14 sept. 2011
0

Oui, bonne manip qui pourra t'éviter des branchements et débranchements inutiles; je ne savais pas que tu avais accès à un autre GP32 pour lever le doute. As tu vérifié comme je le suggérais que ton GP32 délivre un "fix" valide avec l'indication 2D ou W2D pour être sûr que tout va bien coté antenne et calcul de position? A priori je suppose que oui... C'est la première étape même si ça paraît évident histoire de ne pas se fourvoyer dans une mauvaise direction.

15 sept. 201115 sept. 2011
0

Bon, un premier problème résolu, la dizaine de secondes est normale, c'est parfois plus long. Reste à échanger maintenant avec l'autre GP32.

12 sept. 2011
0

merci pour ton soutien Jean Philippe

j ai deja essayé de debrancher le nmea du pilote , aucun effet !

je vais essayer de remplacer mon gp32 par celui d un copain le week end prochain pour verifier que ce n est pas lui qui deconne avant de tout debrancher

:scie: :scie: :scie: :scie: :scie:

14 sept. 2011
0

oui , j ai verifié que cette indication apparaissait bien , elle met une dizaine de seconde a apparaitre apres l allumage du gps

11 sept. 2011
0

j ai recontrolé cet apres midi les connections de tout les elements du pilote , et cela ne change rien , quand je l allume il affiche "no pilot" , et reste bloqué comme ça , et si je l eteins et le rallume aussito , il affiche "no pilot" une dizaine de seconde , est ensuite un cap , ce que je ne comprends pas c est pourquoi il se bloque au premier allumage ?????

quand au nmea , je ne trouve rien d anormal , je ne comprends pas

12 sept. 2011
0

Sur mon installation, j'ai séparé l'alim du calculateur et celle du reste de l'électronique, dont le boitier 6000+. Le message "no pilot" apparaît, de façon normale, lorsque je n'alimente pas le calculateur. Il faudrait donc voir pour quelle raison la liaison entre celui-ci et le ST 6000 lâche. Compte tenu des tests, il est possible qu'il y ait un pb de composant sur un des deux boitiers. Il est possible de faire tester l'électronique par Raymarine.

17 sept. 2011
0

resultat des courses :
pour le Nmea c est les GP 32 qui n envoie plus ce qu il faut , on a testé un autre GP2 et tout fonctionnait nickel , donc c est le mien qui est en rade .il fonctionne tres bien , mais n envoie plus les infos en NMEA
alors la question suivante , c est que faut il faire ?
reparer ? a quel prix ?
acheter un neuf ?

pour le moment , je ne sais pas trop quoi faire

pour le pilote , il ne plus rien du tout , maintenant il affiche no pilote en permanence !
ja vais faire un courrier a raymarine pour voir avec eux comment on procede puisqu il est encore sous garantie

votre avis sur tout ça ??

18 sept. 2011
0

Bon, un problème résolu (Enfin si on peut dire). Hervé je te met un message en MP pour ton GP 32.
Pour le SPX5 le mieux je pense est de l'expédier chez SD Marine à Sartrouville (Ne pas hésiter à leur téléphoner) puisqu'il est encore sous garantie. J'ai eu affaire à eux récemment, ils sont serviables et compétents.

19 sept. 201116 juin 2020
0

je viens d ecrire a SD pour le pilote , j attends leur reponse , et pour ce qui concerne le gps je t ai repondu par mp
regarde sur les photos comme s est bien amusé ce week end là!

on a fait quelques vracs sous spi , jus qu a ce qu on finnise par le ramasser ! et c est moi qui suit devant a reccuperer le sac a spi
il n y avait pas tant de vent que ça (20nds) , mais nous etions un peu trop pres du vent et le safran decrochait a la gite
on s est bien amuse quand meme et on a rien cassé

20 sept. 2011
0

Je me permet de publier ta réponse en MP sur la cause probable de ta panne de transmission NMEA histoire d'enrichir la base de donnée de H&O et que ça ne reste pas privé. J'espère que tu ne m'en voudras pas. Ca ne rendra pas la vie à ton GPS mais ça peut servir à d'autres...:
"ensuite , j ai peut etre un debut d explication , quand j ai demonté mon tableau electrique , je me suis aperçu que mon gps fonctionnait alors que le fil noir du negatif n etait plus connecté .
il etait visiblement alimenté par le reseau nmea et c est peut etre ce fait qui a endommagé le systeme nmea du gps ."
L'explication est la bonne, toute l'intensité de retour de l'instrument est passée par la ligne "commun" de la liaison NMEA qui bien sûr n'a pas pu encaisser.

0

Existe t il une brochure en Français pour ce pilote? Je viens d'en acheter un et ai bien du mal à l'utiliser car la brochure est en Anglais.
J C

19 jan. 2012
0

J'ai eu un truc bizarre du même genre avec le mien : de temps en temps, le loch affichait n'importe quoi (pas de problème de roue bloquée, juste des valeurs louches), et à ces moments là le pilote faisait lui aussi n'importe quoi, des erreurs du même genre que le tien, ou bien des virages imprévus, mais pas toujours. Il m'a fallu un moment pour corréler les deux problèmes car les erreurs n'étaient pas toujours flagrantes. Le problème a été résolu en changeant la sonde du loch (juste la sonde).

Ce pilote semble très sensible aux incohérences des messages sur le bus, ou aux parasites d'un capteur qui part en vrille.

Conclusion : essaie de débrancher complètement les autres appareils pour voir ce qui se passe, puis de les remettre un par un (vraiment tout déconnecter de la chaîne, pas seulement l'alimentation ou le bus). Le pilote n'est pas forcément en cause... mais peut-être quand même.

19 jan. 201216 juin 2020
0

Un grand merci pour le dépannage...
J C

19 jan. 201216 juin 2020

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

… le calme

Après la pluie...

  • 4.5 (28)

… le calme

mars 2021