sortie mer / hospitalisation

en période estival , combien d intervention de la smsn qui a nécessité un hospitalison ?

Nous souhaitons bon rétablissement à Tikipat, mais le fil est fermé comme tous ceux qui risquent ou qui commencent à dériver vers une polémique sur la situation actuelle même si le sujet de base était valide comme ici. (les fils restant informatifs resterons ouverts)

L'équipage
01 nov. 2020
01 nov. 2020
1

Et combien finissent en réa ?


01 nov. 2020
0

on rale sur la plaisance , mais combien finisse a l hopital ?


01 nov. 2020
0

je suis tombé de 2 m de haut sur le ciment d un bateau au sec , aux ugences ( et tant mieux ) j etais le seul client ...


tikipat:il y a 3 jours ·le 01 nov. 11:09
01 nov. 2020
0

il y a plus d'accidents sur les aires de carénage qu'en mer ,mais ça ne rentre pas dans les statistiques de la snsm
alain


01 nov. 2020
0

la chute fut violante sur le bras , ouf rien de cassé , mais j ai mal ....
ou peut on trouver la réponse par rapport a ma question ?


sylvz1:Le harnais tikipat, avec longe courte ! Nan je déconne 😉. Bon rétablissement à toi...·le 01 nov. 11:57
01 nov. 2020
1

Et quelle est la proportion pro/plaisance dans les sauvetages en décembre sur la façade ouest ?


01 nov. 2020
2

Bonjour,

la question de Tikipat me paraît tout-à-fait pertinente.

Personne pour y répondre?

Mais visiblement, elle "dérange" vu les -1 !!!

Gorlann
PS:Je suppose que je vais également me prendre des -1 pour OSER approuver la question!


Pexcha:C’est pas le problème. On va pas commencer à classer toutes les activités sportives et de loisir par risque et moduler l’interdiction en conséquence. Tu imagines le boulot, et pour quel bénéfice ?·le 01 nov. 11:48
Pierrebeni2:Ben arrêtons de dire que ce mois de confinement epargne nos valeureux sauveteurs..·le 01 nov. 11:58
Pierrebeni2:Nos hivernages et convoyages seront reportés en décembre (pour mon cas j espere). La période sera bien plus à risques coté météo..·le 01 nov. 12:00
Pexcha:Personne n’a dit ça : on dit que l’interdiction des activités sportives et de loisir est justifiée par la nécessité d’éviter des admissions évitables en hôpital. Il faut arrêter de croire que la plaisance est le nombril du monde. La gym, le golf, le foot, la plongée, l’aviation, l’aéromodélisme, le tango, les cours de cuisine, les chantiers associatifs, les scouts, le théâtre, le motocross, la chorale, le cirque, et encore bien d’autres sont concernés. ·le 01 nov. 12:01
01 nov. 2020
1

Les valeurs seront difficiles à trouver au plan national. Je peux vous en donner une locale. Réanimateur pendant 40 ans à La ciotat: vu 1 patient dont la présence en réa était liée à la navigation.


01 nov. 2020
1

Bonjour!
Les cross tiennent un journal annuel (a diffusion restreinte je pense) sur absolument toutes les interventions. On y trouve le nombre de personne secourue, et les actions entreprises, également le résultat...sauvé, décès, introuvable... Comme dans beaucoup d’autres cas, un passage en milieu médical est la règle. Médecin, hôpital, urgences en adéquation avec le cas.


01 nov. 202001 nov. 2020
2

Port Camargue, l'année dernière, sortie plongée qui s'est mal terminée.
Une plongeuse se déséquipait à l'arrière du bateau quand le pilote a démarré brutalement, pressé de rentrer prendre son apéro.
La dame a perdu l'équilibre, est tombée à l'eau entre les deux hors-bords et s'est fait pratiquement arracher un bras par une hélice. Appel VHF, la Gendarmerie a dépêché sa vedette qui patrouillait dans le coin, la SNSM s'est portée aussi à la rencontre de la barge de plongée qui rejoignait PC au max de vitesse, pendant qu'un véhicule des pompiers et un hélico du SAMU se positionnaient sur le parking de la Capitainerie. Le secouriste de la SNSM qui avait embarqué sur la barge a enrayé l'hémorragie comme il a pu mais la victime est arrivée en arrêt cardiaque sur le quai et a été prise en charge par les pompiers, qui ont bossé une bonne heure pour réanimer et la stabiliser. Départ en hélico et arrivée à Montpellier ou elle a été prise en charge au CHU.
Un équipier du bateau voisin a aussi fini aux urgences avec un orteil écrasé, un autre avec une vilaine coupure de la paume en voulant prélever un morceau sur un thon.
J'ai moi-même fini aux urgences une fois à Sète avec un écharde de plastique dans l'oeil que j'ai ramassée en bricolant sur le bateau, une autre fois à Nîmes victime d'un Ictus Amnésique (ben oui, ça existe... ) et mon beau frère mâchoire fracturée par un coup de bôme dans un empannage sauvage a fini la semaine à la Timone.
Et le même s'est assez bien brûlé avec un feu à main qui lui a échappé aux Saintes pour le 14 Juillet.
Alors désolé d'avoir autant d'exemples à moi tout seul, mais si, si, ça arrive, les accidents.


01 nov. 2020
4

certains se demandent ce qu'ils vont devenir, se battent pour trouver des solutions pour eux, leurs familles, leurs salariés, leur pays pendant que d'autres s'affairent à contourner les mesures pour maintenir leurs petits plaisirs...


01 nov. 2020
0

@SENETOSA:

je t' ai mis -1 car ton post ne répond absolument pas à la question posée concernant l' éventuelle dangerosité de notre activité!


entretien carène mai 2020

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (141)

entretien carène mai 2020

février 2020