sortie echappement webasto/planar chinois

Bonjour à tous ,

je viens de recevoir mon webasto made in china ,
et je souhaite le placer dans le coffre exterieur de mon oceanis 350 à tribord.
Je voudrai percer la coque et utiliser un passe coque en laiton 3/4 dans ce meme coffre afin d'evacuer les gaz,
mais j ai peur que de l'eau rentre de mer rentre dans le passe coque et aille dans le moteur de mon webasto par le biais de l'echappement quelqu'un aurait il un avis là dessus?

L'équipage
09 jan. 2019
09 jan. 2019
1

Col de cygne.

09 jan. 2019
0

ben oui

09 jan. 2019
1

j'ai un passe coque avec un bouchon

09 jan. 2019
0

c'est pas plus simple le col de cygne targaz?

09 jan. 2019
0

possible ,a voir suivant ta configuration,je serai a mon bateau ce soir je prends une photo et je la poste ici

09 jan. 2019
0

possible ,a voir suivant ta configuration,je serai a mon bateau ce soir je prends une photo et je la poste ici

09 jan. 2019
0

Un col de signe, de préférence sur le tableau arrière, le plus haut possible et à quelques dizaines de centimètres du "coin".
Déjà que l'échappement bien monté a une durée de vie limitée, si en plus de l'eau salée y rentre régulièrement...

09 jan. 2019
0

brufan: col de cygne!!!!!!

09 jan. 2019
0

Surtout ne met pas ton bateau a coté du mien quand tu feras tes essais de webasto chinois :-D

Un passe coque en laiton sur la coque en polyester??? pourquoi pas un tuyau d'échappement en tricoclair??? tu vas conduire la chaleur sur ton bordé en polyester et c'est pas bon du tout

Mes vagues notions de physique me disent que le point d'auto inflammation du polyester est au dessus de 200°c donc à priori ton bateau ne "devrait" pas brûler, encore que si l’échappement est court et mal ventilé c'est possible!
Les gazs d'échappement d'une chaudière fioul c'est 300°C et un webasto ne doit pas en être loin...
Par contre, ton gelcoat ne restera pas blanc ... ça c'est sur!
J'ai vu une chaussette de parbat prendre feu à 20cm d'une sortie webasto, alors que le parbat était sur le bateau voisin! cela fait réfléchir! Heureusement le feu a été identifié immédiatement, et éteint avec le jet d'eau. 10 min plus tard, cela aurait été terminé pour 1 voir 2 bateau.

1/ Sur un webasto, on monte obligatoirement un passe coque isolé. c'est cher mais c'est safe...
2/ La première cause de perte totale sur un bateau, c'est l'incendie et sur un bateau cela va vite, très vite!
3/ Le premier réflexe d'un expert en assurance après un sinistre c'est de chercher la cause pour se dédouaner... l'assureur bateau n'aime pas indemniser, il cherchera toujours une faute pour trouver un responsable. si c'est un pro c'est la RC du pro qui t'indemnisera, sinon...

Avec un webasto chinois, si pas prévu pour un usage marine, ou si pas installé dans les règles de l'art, ou si tu n'as pas la certification CE: tu lui offre du pain bénit!
Dans le cas présent, je crois que l'on est à 3/0 pour lui: je te souhaite donc de ne jamais avoir de problème.

Un dernier conseil, un détecteur de CO c'est pas hors de prix, mais cela évitera à tes héritiers de te retrouver mort dans ton bateau au petit matin. Idem, 2 détecteurs de fumée communicants entre eux, un dans le coffre du webasto, un dans le carré permettent d'assurer une surveillance du webasto, au cas ou il voudrait cramer ton navire...

09 jan. 201909 jan. 2019
0

Merci à tous pour vos réponses , personnellement je ne suis pas frileux, c'est pour faire plaisir à madame que j'ai acheté ce chauffage, je me rend bien compte de la dangerosité de ce type de chauffage . Je ne peux me permettre pour le moment d 'investir dans un webasto "authentique"mon budget est très limité..
j'ai trouvé ce thread :

www.hisse-et-oh.com[...]webasto

qui m'a donné beaucoup d'infos utile en plus des votres .
Je pense suivre les conseils de tout le monde pour l'installation et la prevention monoxyde de C02 . Je suis nouveau sur le forum et j'ai un peu de mal à trouver les sujets .

Bon vent à vous et merci.

09 jan. 2019
1

attention si on fait un col de cygne il faut prévoir une evacuation de l'eau de condensation dans le tube d'échappement en inox .
ça n'a rien de bien compliqué de faire un passe coque double paroi pour la sortie .
mon ebestrèscher est dans un coffre fixé le plus haut possible sous le pont et l'échappement plus bas sur le tableau arrière
avec une sortie double paroi ,ça fait 30ans qu'il tourne sans panne .
alain

04 fév. 2021
0

Salut alain, tu as donc un passe coque double paroi sir le tableau arrière, avec col de cygne? Ou juste un passe coque double paroi. Merci.

09 jan. 2019
0

Dac ! super :)

09 jan. 2019
0

j'ai ceci sur mon rafiot

09 jan. 201916 juin 2020
0

j'ai ceci sur mon rafiot

09 jan. 2019
0

Col de cygne à éviter (j'ai testé...) because condensat.
l'idéal est d'avoir la chaufière sensiblement plus haut et que la sortie de gaz soit largement au dessus du niveau de l'eau.
Sinon prévoir un petit robinet pour purger le col de cygne.

11 jan. 2019
1

Avec le col de cygne (ou le coude) de sortie et même avec une sortie droite, il est impératif de monter le dispositif de purge des condensats. Ce sont de bien grands mots pour désigner un manchon qui s'insère au point bas de la dernière partie de l'échappement et auquel se raccorde un petit tuyau de cuivre en forme de spirale (pour faire office de syphon) avant de laisser écouler les quelques gouttes dans les fonds.

09 jan. 2019
0

ok targaz ,et donc le bouchon tu l'enleves quand tu mets le chauffage en marche et que la meteo et correct ou au port si je comprend bien?

Là j ai monté le chauffage, reservoir etc sur une planche pour comprendre et le mettre en marche en mode test , et d 'apres moi un tuyau de plomberie avec une protection thermique a la place du flexible minuscule pourrait convenir ,mais comme le souligne Lorenzini il y a de la condensation à purger apparemment ,et mettre un petit robinet serait une bonne idées mais j'ai peur d'oublier de purger .. Bref en tous cas la coque de ton bateau n'a pas l air d'etre noirci ça c'est deja une bonne nouvelle!!
Merci pour le retour .

11 jan. 201916 juin 2020
0

Bon apres reflection je reviens ici .
J'ai decidé de faire un chauffage portable avec mon webasto chinois.
Il est en test depuis quelques heures tout fonctionne je vais faire la finition si le test est concluant .

11 jan. 2019
0

Je vais devoir en monter un aussi donc la solution m'interesse. Je ne sais pas trop non plus comment brancher l'echappement (mais bon, je ne me suis pas trop posé la quesiton). Sur l'échappement moteur, ça aurait été pour sûr mieux, mais il y a des risques de refoulement. Après mettre 80e dans un passe coque alors que le chauffage complet en a couté 160, c'est toujours embétant, mais si il faut ça...

11 jan. 2019
0

@twerky
t'as une réf pour ton webasto chinois ?

11 jan. 2019
0

@bil56 : je l'ai pris là : www.ebay.fr[...]4371320

@khetzal : j'etais pret à les mettre et faire tout le systeme correctement avec la purge etc mais je me suis dis comme c'est du chinois et donc pas top pour la mer il est tres possible qu'un de ces jours le chauffage soit foutu pour "x" raisons de corrosion, donc j'ai pensé à découper une malle en fer que j'avais, le mettre dedans en mode totalement mobile.Comme ça si ça par cacahuète je le balance a la flotte dans le pire des cas, dans le meilleur à la poubelle bien sur !!
Par la suite j'installerai un vrai planar marine mais là pas l'argent et ça fait froid.

11 jan. 2019
0

Le miens c'est presque le même: fr.aliexpress.com[...]94.html (d'ailleurs je croyais l'avoir payé 160e, mais c'était 142).

Je ne pense pas que t'ai trop de risque avec ça. Le seul vrai soucis c'est où caser l'échappement.

11 jan. 2019
0

je voulais faire comme lui pour ma part :

24 jan. 201916 juin 2020
1

il y en a qui aiment ce compliquer la vie.

24 jan. 2019
0

Et on trouve ça ou ?

24 jan. 2019
0

Au même endroit que les autres, c'est juste un modèle de chauffage différent

24 jan. 2019
0

Je suis en pleine réflexion pour en monter un. Mais je vais devoir rallonger l'échappement.
Sur ce genre d'installation avec échappement horizontal, y a t il une longueur à ne pas dépasser ?
Quelqu'un a t il mesuré la température à la sortie ?
Quel matériau facilement découpable mettre entre la pièce métallique en sortie et la coque ?
Enfin, quel est le diamètre de sortie ?

27 jan. 2020
0

bonjour

effectivement c'est un risque

l'ideal est de faire un col de cygne avec le tuyau afin d'éviter que l'eau coule dans le chauffage

si vous avez besoin d'un chauffage super fiable , et pas cher , vous pouvez aller visiter notre site autotermfrance , distributeur depuis 5 ans des chauffages planar en france , avec un sav francais , et une équipe de technicien disponibles a tout moments en cas de questions technique

contrairement aux chinois , nous avons un vrai certificat ce , de la drire de paris

merci et bonne journée

26 fév. 2020
0

Hello,
Je viens d'installer mon webasto chinois et effectivement l'échappement c'est THE problème.
Déja, la chaudière est livrée avec un tuyau très court, un silencieux impossible à insérer dans le circuit d'échappement...
Au finaél, si vous en commandez un, pensez à ajouter une longueur qui coute moins de 20€
J'ai utilisé la cheminée de mon ancienne chaudière gaz TRUMA4000 que j'avais jamais fais fonctionner.
C'est une sorte de champignon et si on enlève le couvercle il y a deux ouvertures ....
qui connait??

26 fév. 2020
0

J'ai monté un banc dans mon atelier pour faire tourner 2 chauffages GO provenance Far East. Effectivement les gaz d'échappement sont extrêmemnt chauds, au pif je dirais + de 300 degrés. Je compte acheter 2 passe coque double parois en Europe + du tuyau d'échappement (j'ai un cata je vais monter un chauffage dans chaque coque) Je ne crois pas que ce soit sur cette partie de l'installation qu'il faille faire des économies...
Quand au marquage CE, c'est une auto certification du fabricant ou de l'importateur (un gros tas de papiers et de démarches administratives) qui ne garantit pas la qualité du produit, il garantit que le produit vendu sera conforme au dossier (avec toutes les spécifications qui vont avec) déposé auprès des autorités. Cette auto certification oblige les sous traitants à respecter le cahier des charges du fabricant avec traçabilité. La seule garantie est que le fabricant s'engage ainsi à toujours fournir la même qualité, qu'elle soit très bas de gamme ou très haut de gamme. Faudrait il encore que chaque appareil soit testé ! Vu que le zero défaut n'existe pas...?
Ces chauffages sont vendus à des milliers d'exemplaires et nous n'avons jamais entendu parler d'incendie dont ces équipements seraient à l'origine. Quelle que soit la nationalité des fabricants, je veut croire qu'ils savent très bien ce qu'ils font. Le moindre incident leur couperait définitivement le marché.
Pour l'installation, effectivement, si on peut mettre le chauffage assez haut pour éviter que les condensats restent bloqués le tuyau d'échappement (dans un coude par ex) c'est mieux (amha). Le coup du serpentin qui fait office de siphon, ça marche s'il y a de l'eau dedans le tortillon. Si c'est sec, les gaz d'échappement sortent directement sous la chaudière, qu'elle soit chinoise ou autre !
Perso, je vais aller chercher dehors l'air qui va aller dans les cabines, s'il y avait une fuite sur l'échappement, l'air qui entrera dans le bateau sera "frais", pas empoisonné.
Vu que j'en ai acheté 3 pour avoir des pièces d'avance, j'en ai démonté un. Je trouve que c'est plutôt bien fait et j'aimerais comparer avec ceux vendus nettement plus cher en EU. Si quelqu'un en a un en panne et ne veut pas le faire réparer, je me propose pour faire un comparatif pièce par pièce avec retour ici du résultat. (le mien est un 5 KW)
Cdt
Yves

04 jan. 2021
0

Bonjour,
Je reviens sur ce vieux post.
Je viens d’installer un «  chinasto »
Dans coffre arrière tribord.
Impossible de mettre chauffage plus haut que sortie échappement, tube échappement gainé d’un fourreau prévu à cet effet pour isoler.
Col de signe impossible car tuyau échappement trop court.
Je pensais mettre une pinoche pour éviter rentrée d’eau.
Une autre idée ?
Ou mettre un syphon ? Je perce le tuyau échappement ?
Est ce que le joint du passé coque planar résistera à la chaleur ?
Merci à tous meilleurs vœux

04 jan. 2021
0

je recherche une entreprise qui puisse fournir un joint pour l'échappement col de cygne

04 jan. 2021
0

Attention, il faut absolument une évacuation pour les condensats. Si la sortie est plus haute que la chaudière, alors problème (les condensats refluent alors vers la chaudière) !
Perso j'ai pris le Planar qui livre, moyennant finance, une sorte de petit serpentin pour l'évacuation des condensats.
Si tuyau d'évacuation trop court... et il bien il faut en acheter un autre : les fuites de gaz brulés représentent vraiment un danger mortel.

04 jan. 2021
0

ok j'imagine ce petit joujou
www.autotermfrance.fr[...]pement/
j'ai pris chez eux pass coque
www.autotermfrance.fr[...]pement/
Je trouve le joint plutôt fin, après appel chez autoterm france, ils disent que c'est ok; as tu un retour ? parce que ça chauffe énormément ( me suis brulé le doigt par mégarde).

04 jan. 2021
0

merci pour ton retour.
ok pour le coude d'évacuation.
mon tuyau d'échappement est court mais c'est ok il est bien connecté et serré, c'est juste que j'ai pas assez pour un col de cygne.
concernant les condensais, cela en fait beaucoup ? quelques gouttes ? une cuillère à café ? une tasse ? un verre une piscine lol ?

04 jan. 2021
0

Moi je suis sur une coque acier, en vedette fluviale, et il y a avait déjà un passe-coque d'installé... donc je ne saurais te dire ce qu'il faut en penser.

04 jan. 2021
0

J'ai pris ca www.ebay.fr[...]3507086 qui ressemble beaucoup à celui de autotermfrance mais bon, j'ai toujours pas monté le chauffage (acheté depuis plus d'un an, mais le passe coque depuis pas longtemps).

04 jan. 2021
0

ok merci pour ton retour. chauffage nécessaire actuellement ...
Cordialement et meilleurs voeux

04 jan. 2021
4

Quand même amusant de (re)lire ce fil.
Depuis que les Planar puis les "chinoiseries" sont devenus courants, on assiste à un équipement tous azimuth de quelque chose qui est quand même assez courant dans mon coin depuis près de 3 décennies. Pour 52-53° N, à peu près tous les bateaux qui ont des prétentions d'être habitables et utilisés en dehors de l'été en sont maintenant équipés.

Conséquence de cette démocratisation, certains plus bricoleurs que d'autres veulent réinventer l'eau chaude ou mettent en doute les systèmes déjà éprouvés depuis longtemps par les premières marques sur le marché et que les nouveaux venus ne font qu'imiter. Comme si les ingénieurs qui ont conçu les systèmes et leur méthodes d'installation ne connaissaient rien à l'affaire !
Il y a des kilomètres de documentation très précise sur le sujet... mais ça n'empêche de découvrir régulièrement des montages faits en dépit du bon sens avec des matériels pas adaptés (le plus classique étant l'usage dans le coffre d'un bateau d'un silencieux prévu pour être monté sous des véhicules terrestres, le montage de l'échappement juste en dessous de la bouée couronne ou, mieux encore, le montage de la sortie d'échappement sur les bordés et ne parlons pas des câblages...). Or, tout est déjà très bien décrit dans les notices.
L'idée d'une vanne sur le passe-coque de l'échappement, je la retiens pour un futur bétisier ! Comme si un col de cygne et un passe-coque isolé à sortie coudée était une solution pas assez techno !

04 jan. 2021
0

merci pour ton retour, mais même webasto commercialise des passes coque pour mettre sur la bordée et des coudes pour évacuer les condensats.
Cependant si tu fais un col de cygne, que deviennent les condensats ?
merci

04 jan. 2021
0

Dans les kits "marine", il y a un dispositif pour les condensats (en fait, un T dans l'échappement où est raccordé un serpentin en cuivre) qu'il faut installer au point bas.
Après quelques années, il faut tout même vérifier que le truc n'est pas un tas de rouille et n'est pas bouché (un petit coup d'air comprimé ne lui fait pas de tort).
Les condensats finissent par s'évaporer vu la petite quantité. c'est d'autant plus facile si l'échappement est court et/ou isolé. S'il y en a trop, ça s'écoule dans le fonds (ça ne fait que quelques gouttes ; on est très loin des chaudières à condensation).

04 jan. 2021
0

ok je comprends mieux.
Tu as donc une évacuation de condensats.
J'avais compris que tu n'avais mis en place qu'un col de signe.

05 jan. 2021
0

hub
pas LA bordée! on dit UN bordé ;-)

04 jan. 2021
0

Brufan, aurais tu un lien vers la documentation précise sur le sujet ?

04 jan. 2021
0

Pas sous la main mais ça se trouve très facilement.
A tout le moins chez Eberspacher, ces docs sont téléchargeables.
Sinon une simple recherche Google est on trouve de suite (du moins, en anglais)

04 jan. 2021
0

Du coup on fait comment ? On ne met pas le silencieux fourni avant le passe coque ? Je comptais mettre le passe coque sur le bordé haut (sur les oeuvres mortes quoi) comme l'échappement du moteur de base, c'est pas recommandé ?

04 jan. 2021
0

Si c'est un silencieux chinois, autant de rien mettre.
Si c'est possible, mettez une légère pente négative. Si ce n'est pas possible, lorsque vous aurez démonter la chambre de combustion de votre chaudière, vous comprendrez qu'on vous a vendu à prix d'or un truc qui ne sert à rien.

04 jan. 2021
1

@khatzal
... on met un silencieux marine (qui n'est en fait qu'une sorte de conduit concentrique à double paroi un peu étudié). Le truc scandaleux est que celui-ci coûte une vrai fortune (genre 150 EUR de mémoire) mais il est étanche et isolé.
Le silencieux terrestre a le petit désavantage de ne pas ... être totalement étanche (surtout lorsqu'il viellit). J'ai donné et j'apprends de mes erreurs !
Sous un chassis de camion, ça ne pose pas trop de problèmes, dans un coffre de bateau où l'on aspire l'air qui est ensuite diffusé dans le carré, c'est pas trop à recommander !

La sortie d'échappement sur un bordé permet rarement de créer un col de cygne à l'intérieur ce qui augmente les risques de retours d'eau (pluie ou mer) vers la chaudière. Et même si l'eau n'arrive pas encore à la chaudière, elle réduira de moitié la durée de vie des conduits (qui sont très loin d'être éternels !!!).
La sortie sur le bordé est aussi beaucoup plus susceptible de se prendre un paquet de mer.
LA bonne position est sur le tableau arrière à 30 cm (approx) du bord et une trentaine de cm sous le niveau du pont (pour pouvoir avoir un col de cygne à l'intérieur). le tout, pas trop près de ce qui est combustible (bouée, radeau, défense, amarres, ...).
Ne pas oublier qu'une légère auréole de suie se formera avec le temps autour de la sortie. ça part facilement mais il faut le savoir.
c'est aussi la position la plus favorable au mouillage. Enfin, il faut penser aussi à la manière dont circulent les gaz d'échappement en sortie même lorsque le bateau est amarré avec le vent de l'arrière ; l'échappement ne doit pas trop remplir le cockpit, puis le carré dans ces circonstances même si ce n'est pas évident du tout.

04 jan. 2021
0

Merci pour ton retour
pour moi trop tard, c'est sur la bordée mais je vais mettre une pièce métallique pour faire un coude à l'extérieur de l'échappement dirigée vers le bas comme ici
car j'ai déjà celui-ci
ça devrait le faire question paquet de mer...

04 jan. 2021
0

Pour ma part j'ai un franc bord assez haut (fifty / timonier), je comptais poser le passe coque sur le coté (franc bord assez haut, mettre le passe coque 20cm sous le pont par exemple) avec au dessus le chauffage (avec la longueur de l'échappement prévu, donc pas énorme, et le silencieux au milieu). Au pire je peux virer le silencieux, mettre le passe coque 20 ou 30cm sous le pont et le chauffage juste en dessous du pont (au dessus de l'échappement donc), qui crache directement dans le carré avec la prise d'air via gaine dans le coffre arrière (le chauffage se trouvera dans un espace difficilement accessible derrière la gazinière en gros, mais assez loin). Du coup, pas de col de cygne ou autre de prévu. Eventuellement, y mettre un bouchon en été ne semble pas délirant. Du coup faut que je revois tout ou c'est potable comme installation ?

04 jan. 2021
1

@Khetzal
Le silencieux est quand même un tout gros plus si tu tiens à ta vie sociale avec tes voisins de pontons ! Même dans ton propre bateau, cela fait un monde de différence.

Je ne vois pas bien comment tu veux installer le truc. Mais si c'est dans la timonerie, il n'y aura pas de problème tant que le schéma et les longueurs sont respectés. Ce qu'il faut surtout éviter c'est que la sortie ne se prenne à coup sûr des paquets de mer ou, pire, se retrouve sous l'eau.
Même si on peut arriver à éviter que l'eau ne remonte jusqu'à la chaudière, l'eau de mer mixée à l'acidité des gaz d'échappement auront tot fait de transformer le conduit en passoire.
Et un conduit d'échappement troué dans un coffre... il y a mieux

04 jan. 2021
0

Au ponton en hiver j'y vais une fois / mois (voir une fois tous les 2 mois) et en general je chauffe plutot à l'électrique (à voir, selon le confort supplémentaire du diesel, c'est possible que ça change). Du coup effectivement sur la sortie elle doit pouvoir prendre des paquets quand il y a du gros clapot, après le bateau gite peu (c'est un ketch bien large) donc je ne pense pas qu'elle puisse se retrouver sous l'eau, meme sur le coté du bateau. Mais du coup en effet se serait mieux à l'arrière, mais c'est bien plus compliqué techniquement (ca implique un tuyau, soit pour l'échappement soit pour l'air, mais sûrement plutot pour l'air parce que pas sûr que se soit bien que l'échappement soit très long), d'au moins 4m là où ceux d'origine suffisent avec une sortie sur le coté). Du coup avec un schéma type chaudière puis silencieux puis tuyau d'échappement puis passe coque, le tout en descente et vers l'arrière du bateau (la chaudière sera plus vers l'avant et plus haut que la sortie), même sans col de cygne ou autre je ne pense pas que ca remonte juste que la chaudière. Dans tous les cas, un detecteur de monoxyde sera le bienvenu.
Mais du coup, ça m'a quand même mis le doute sur l'installation prévue tout ca :D (sinon pour pas prendre de paquets, suffit de sortir dans le cockpit, mais pas sûr que se soit agréable !)

05 jan. 2021
0

Ce n'est effectivement pas facile de trouver le bon compromis.

Mais il faut juste s'en tenir très rigoureusement aux limites reprises dans le manuel d'installation.

04 jan. 2021
0

silencieux à la suite du passe coque impossible car même diamètre. les grandes marques vendent des silencieux dans la longueur de l'échappement. sinon pas de silencieux, assez bruyant au démarrage mais après c'est ok. surtout que l'hiver tu ne risque pas de dernier ton voisin qui ne vient qu'aux beaux jours.

04 jan. 2021
2

@Hub031
Dans le calme d'un port en hiver, je te garantis que tu entendra clairement le saguoin qui aura fait l'impasse sur le silencieux. Quand tu en as 3 ou 4 comme ça, tu as l'impression d'être à l'usine !

04 jan. 2021
0

J'ai vu des vannes montées par Abeking et Rasmussen sur l'échappement des moteurs au tableau arrière sur ses voiliers super-yachts... des candidats au bêtisier ?

04 jan. 2021
1

Sur un super yacht, les vannes sont monitorées (et télécommandées le plus souvent), les procédures sont en place et protocolée et l'équipage est formé.
Sur un canot "plus commun", tu peux être sûr qu'un jour quelqu'un de bien intentionné mais un peu frileux appuiera sur le petit bouton qui fait démarrer le chauffage sans vérifier que la vanne manuelle de l'échappement est ouverte. Sans parler du "capitaine" rentrant d'une soirée bien arrosée au yacht-Club... Sans parler non plus des vannes dont le maneton tourne dans le vide.

05 jan. 2021
0

Et il ne se passera...rien ! Pas de débit d'air de combustion : chauffage en sécurité...

05 jan. 2021
0

Evidemment qu'il se mettra en sécu... mais pas dans la seconde. juste le temps de commencer son cycle de démarrage et de recracher la suie dans l'admission d'air et son ventilo.

Ce que ces machines n'aiment pas du tout

04 jan. 2021
0

pour les cheminées prévoir un escargot à un point bas pour évacuer les condensats .
généralement on met l'échappement sur le tableau arrière avec un petit col ce cygne ,mais on peut aussi le faire en sortie de chauffage et le reste en pente douce jusqu'à l'échappement .
le principal c'est qu'il y soit ,l'escargot doit être entre la sortie du chauffage et le col de cygne .
alain

05 jan. 2021
0

Je fais une petite entorse à la question principale du post,(merci twerky) je compte mettre un de ces chauffages diesel sur mon CC, entre des chinois à moins de 200€ et le planar à moins de 500€. Avec les chinois qui ont l'air fiables, si ça tient 4 ans, c'est ok après tu changes. Je me posais la question du bruit, il serait dans le coffre donc tu es couché dessus.. Apparemment il fait isoler la pompe qui fait du bruit.En gros je pose la question à ceux qui auraient pu tester les deux, cela vaut il le coup d'investir 300€ de plus dans un non chinois.
Merci
Francis

05 jan. 2021
2

j'ai eu un Ebers et j'ai un chinois à 100€.
Niveau bruit c'est pareil.
Sur les chinois, on peut descendre très bas en puissance, encore plus bas avec un controler custom, par contre ça encrasse un peu avec le gasoil européen.

05 jan. 2021
0

Ok merci

05 jan. 2021
0

Le chinois tu l'as depuis longtemps ?
ca tient bien dans le temps, pas d'usure prématurée ?

05 jan. 2021
0

Je me demandais aussi, on peut mettre du petrole genre poele à petrol là dedans aussi non ?

05 jan. 2021
0

On peut utiliser du pétrole blanc (parrafin en anglais) pour nettoyer un peu la chaudière. Mais on conseille de n'utiliser qu'un quart ou un demi litre à cette fin. (Je ne sais pas pourquoi mais c'est ce que j'ai lu).

05 jan. 2021
0

Certains tournent à 100% kérosène.

06 jan. 2021
0

le mien qui a 30ans je le fais tourner même en été 1h au moins une fois par mois
en hiver je l'utilise quand j'en ai besoin et en ce moment c'est à chaque fois que je suis à bord .
le petit radiateur soufflant de sdb n'enlève pas l'humidité il ne fait que chauffer l'air.
alain

06 jan. 2021
1

Y a-t-il une raison logique pour laquelle ces chauffages type Webasto "sèchent" l'air mieux qu'un souflant électrique ou c'est juste la puissance ?? Je demande ça parceque je lis partout que ces chauffages type Webasto sèchent l'intérieur des bateaux mieux que n'importe quel autre chauffage type poèle etc. Pour moi c'est un argument presque aussi important que la chaleur qu'ils apportent.

06 jan. 2021
0

Je ne connais pas la raison, mais dans un bateau à 70%, en sortie de bouche ça tombe à moins de 30, et à 1 mètre c'est à 50%

06 jan. 2021
0

Je me permets de penser que le soufflant ventile de l’air humide alors que les chinasto ou autres prennent de l’air extérieur et la réchauffe, l’air froid chargé d’humidité sort poussé par l’air chaud et sec entrant.
Convainquant ?

06 jan. 2021
0

L'air pris à l’extérieur n'est pas aussi humide que celui à l’intérieur ?

06 jan. 2021
0

oui et non, l'air extérieur froid,réchauffé a un poids en eau/kg équivalent une fois réchauffé. mais chaud comme il s'est dilaté, il a une capacité d'absorber de la vapeur d'eau ambiante plus facilement.
Le radia soufflant absorbant l' air intérieur donc plus chaud aura cette capacité moins forte. Pour schématiser grandement!

06 jan. 2021
0

Oui et non... Parce que suivant la hauteur sous barrot, la vapeur d'eau en altitude au plafond va condenser et former des nuages et amener des précipitations dans le bateau. J'ai tout lu Alain Gillot Pétré.

06 jan. 2021
0

alors ça c'est l'effet de point de rosée de ton air ambiant sur une parois froide....comme expirer sur une vitre froide

06 jan. 2021
0

Concernant les valeurs données au dessus, l'aspiration est prise à l'intérieur, comme un radiateur soufflant.

06 jan. 2021
0

Bonjour,
L'air froid a une capacité plus faible que l'air chaud à se charger en humidité.
Donc, on prend de l'air froid à l'extérieur, en le chauffant il se charge de l'humidité de l'habitacle et ressort avec à l'extérieur. L'intérieur se sèche.
Il faut maintenir un courant d'air vers l'extérieur.
Jean-Charles

06 jan. 2021
1

Le problème d'un long tuyau d'échappement est de freiner la circulation des gaz donc = risque de mise en erreur (avec encrassement). Plus on grossi le diamètre du tuyau moins il y aura de résistance (loi générale, idem pour tous les fluides) Il faut donc faire un raccord en sortie de chaudière et passer à un diam supérieur à partir de là. Idem en sortie, réduction pour revenir au diam du passe coque.
Si on peut ne pas isoler le tuyau d'échappement c'est mieux, les gaz arriveront moins chauds au passe coque.
J'ai monté sur mon cata moteur mes 2 "Chinasto" (l'auteur devrait protéger cette belle trouvaille...) en respectant une pente régulière pour l'évacuation des condensats et éviter que l'eau de mer ne remonte dans le tuyau vers la chaudière. Vu que mon bateau ne gite pas + programme navigation "gérontologique" j'ai posé les passe coque sur le bordé, pour un voilier monocoque c'est à déconseiller totalement.
Les pots d'échappement "exotiques" sont soudés par points et ne sont pas du tout étanches. Je trouve ça dangereux même sous un Camping Car, les gaz d'échappement peuvent stagner dessous la cellule et arriver jusqu'à l'aspiration d'air du chauffage dans certaines conditions/montages sans vent.
J'avais monté sur mon trimaran un Eberspacher avec silencieux (Ebers-cher) = bof.
Sur le cata pas de silencieux, avec seulement 1,20m de tuyau, sans coude, le bruit reste vraiment pas gênant mais je ne les utilise jamais dans une marina.
Ceci dit... je me pose une question...
Ce petit dispositif avec serpentin pour évacuer les condensats est opérationnel lorsqu'il est rempli d'eau. Entre deux mise en route avec un peu de délai, l'eau peut s'évaporer, il y a donc une période où les gaz d'échappement peuvent sortir par ce petit serpentin en attendant que de l'eau y stagne à nouveau. Suis je un grand parano avec une hypothèse fausse ? Jamais rien lu là dessus...
Il vaut mieux aspirer l'air du chauffage dans un endroit où il sera "frais" (pas dans le coffre où est installée la chaudière), il suffit de canaliser avec tuyau idem clim avant la chaudière. Moyennant quoi elle peut être placée de façon à faciliter (généralement) la réalisation de toute la partie échappement. Mieux vaut grand tuyau clim (ça s'isole avec multicouches et scotch alu) que grand tuyau échappement. L'aspiration d'air du bruleur peut se faire directement dans le coffre ça permet d'aspirer d'éventuelles mini fuites de gaz d'échappement et/ou d'odeurs.
Une chaudière fait un ronronnement pas gênant mais le clac clac des pompettes à GO (toutes origines et marques confondues) peut être gênant pour certains (genre la goutte d'eau qui tombe avec une régularité obsédante). Il faut les suspendre dans un "cocon" d'isolation phonique de préférence lui aussi suspendu.
Cordialement
Yves

06 jan. 2021
0

Pour moi trop tard.
Bordée percé à 50 ou 60 cm de l’eau.
J’y mettrai une pinoche pour la navigation, ou bien il faut mettre ce type d’échappement marqué webasto avec un bec à 45 degrés.enter image description here
Je pense que augmenter puis réduire le tuyau d’échappement n’a pas d’intérêt ( physiquement je crois que cela ne tient pas la route )
Concernant l’évacuation des condensats, il me semble qu’il peuvent s’évaporer lors de mise en chauffe, mais il en restera le coup d’après donc alambique me semble nécessaire.
Je flippe un peu sur l’épaisseur du joint qui protège la coque ( de chez autoterm) il donne quoi chez vous ?
Merci

06 jan. 2021
0

L'air extérieur est souvent moins humide (et plus froid) que l'air intérieur.
Surtout ne jamais prendre l'air de la cale.
Le recyclage de l'air intérieur, j'aime pas trop : je suis sur un fluvial/moteur, il y a toujours un petit fonds d'odeur de gasoil : en été tout est ouvert donc pas de problème, en hiver le chauffage me fait un renouvellement de l'air.

06 jan. 2021
0

Après on peut aussi mettre un chauffage electrique soufflant qui prend l'air froid dehors et qui le souffle chaud dedans, mais se sera moins puissant. L'avantage de prendre l'air dehors c'est aussi de bien ventiller quand on est dedans. Genre quand il pleut, j'ai toujours le soucis de soit entre-ouvrir les hublots et avoir de l'eau, soit laisser fermer et malgré les ventilations du bateau un peu etouffer (d'autant qu'en laissant ouvert, il fait quand même super froid :D )
Bon du coup il va me falloir une rallonge pour le tuyau d'air chaud si je met échappement sur le tableau arrière :/ ca va être plus compliqué que prévu heureusement que je ne l'ai pas monté il y a 1 an :D. Par contre autre soucis, mon coffre arrière est ventillé et sert pour la bouteille de gaz (que je n'ai encore jamais mis), en cas de fuite de gaz et niveau normes, ca craint un peu d'y mettre le chauffage aussi non ?

06 jan. 2021
0

J'ai posé cette question sur un autre post chauffage mais pas de réponse: peut on sortir l'échappement du chinasto sur le pont, j'ai une sortie wallas déjà installée (bateau en alu)donc sur le m^me principe que les chaudières à ventouse?

06 jan. 2021
0

Je persiste et signe : augmenter le diam du tuyau d'échappement facilitera la circulation des gaz. Le fait que l'entrée et la sortie soit d'un diamètre plus faible ne gène pas puisque ce sont les diam d'origine. Ce qui compte, c'est pendant le trajet que se font les "pertes de charge". A l'inverse, si on diminue le diamètre on augmente les pertes de charge. Cette loi vaut tout pareil pour les conduites "climm", si bcp de longueur entre chaudière et bouches dans le bateau autant avoir des gros diam (pas facile avec les aménagements).
Les coudes présentent les même inconvénients de perte de charge.
Augmenter le diam du tuyau d'échappement permet aussi de mieux refroidir les gaz puisque la surface développée du tuyau est plus grande donc meilleur échange de temp.
Cdt
Yves

13 fév. 2021
0

Petite question: est ce que je peux avoir mon tuyaux d'évacuation de gaz brûles qui monte au passe coque...disons de 30 cms par rapport a mon Chinasto?

Ou trouve t'on une pièce qui va récupérer les condensats tout fait? (pas envie de bricoler un truc avec des température de 300 degrés...)
Philou

13 fév. 2021
0

Oui, tu peux avoir la sortie plus haute que la chaudière.
Dans ce cas, il faut un petit serpentin pour évacuer les condensats.
Perso j'ai pris cela chez Autoterm (Fluvialys en France).
Fred

14 fév. 2021
0

Bonjour,

Merci pour toutes les infos et conseils donnés ici.
Quelqun aurait il une idée pour un montage sur un voilier avec une jupe inclinée (Elan 431), cf. Photo.

Loïc

15 fév. 2021
0

D'ailleurs ca me fait penser à un truc. Ma prise d'air du reversoir gasoil est sur le franc bord, ça veut bien dire qu'il prend pas tant de paquets de mer que ça non ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Migration du héron garde boeuf

Faune et Flore marine !

  • 4.5 (154)

Migration du héron garde boeuf

janvier 2021