Sortie du safran en eau pour Wauquiez HOOD 38

Bonjour a tous, j'ai eu beaucoup de mal à trouver un retour d'expérience concernant une sortie de Safran en eau pour un 38 pieds.
Du coup, j'ai tenté, un peut au hasard et conscient des risques!. cette opération était une réussite pour moi alors je la partage. la suite sera sa remise en place une fois le réparation effectuée, mais la technique me semble reproductible à l'envers!!
Dans l'idée, on utilise le pataras qui est dans l'axe parfait, à son niveau de hauteur parfais, un petit prussic textile, une poulie avec bloqueur et une sangle fidèlement prise directement sur l'axe.
Mon safran doit faire dans les 75 kgs, tout s'est fait en douceur et sans accros!
je précise que je suis en zone fluviale pour ce travail..
A Sinnamary en Guyane Française :)

L'équipage
14 avr. 2021
14 avr. 2021
0

Bonjour,
Par curiosité, le safran coule ?


Charlo973:hoo que ouii·le 06 sept. 14:23
14 avr. 202114 avr. 2021
0

Tres astucieux! Merci de partager ton expérience.


14 avr. 2021
0

En effet le Safran coule, pour ne pas le perdre je l'ai aussi sécurisé par le bas avec un bout de cette manière j'ai aussi directement pu le tirer sur le ponton. Il est délaminé sur une bonne partie car j'ai tapé une patate de corail en décembre et je me rend compte qu'il est creux!
j'hésite à le remplir de mousse.


Fabien83:Merci pour ton retour ! ·le 14 avr. 2021 14:17
14 avr. 2021
0

Bjr, sans prendre parti pour une solution ou une autre , je cite une idée relevée au hasard des lectures sur le site à savoir que pour vider un tel élément qui aurait pris l 'eau :une bonne idée serait de le souffler ( pompe d ''Ax ?? compresseur ???) avant de le sécher au thermique puis colmatage .
Ceci dit le remplir de mousse me semble une idée correcte en faisant attention à la qualité de la mousse injectée .
Cdlt .


14 avr. 2021
0

si c'est possible ,l'ouvrir en 2 ce qui permet de vérifier les soudures
le remplir de mousse cellules fermées et recoller les deux moitiés avec un strat par dessus pour sécuriser
il me semble qu'il y a une crapaudine
alain


0

Il a fallu préalablement plonger pour demonter la crapaudine ?


Charlo973:En effet la crapaudine, c'est le sabot qui le fixe sur la coque?·le 14 avr. 2021 23:47
14 avr. 2021
0

J'ai fait une opération similaire (à flot donc) sur un Dufour 35. Pour le retirer, ça a été, mais pour le remettre en place ça a été plus compliqué. Le moindre mouvement d'eau ou du bateau rendait

difficile le passage de l'axe dans la bague, dans la mesure ou le safran doit être bien vertical (pas facile à obtenir dans l'eau).
un peu de temps passé en plongée sous le bateau...


Charlo973:Oui, ce sera la partie la plus délicate mais le fleuve est déjà une garantie! ça bouge vraiment pas :)·le 14 avr. 2021 23:48
04 sept. 2021
0

bonjour,
tres interessant comme technique DiY (fait avec les moyens du bord)!
pour ton safran je ne sais pas ou tu en es, mais d'apres les photos de la construction du bateau que j'ai vus le safran est remplis de mousse. etant donner que le notre est plein d'eau on vas l'ouvrir a un moment ou un autre pour le nettoyer et le regarnir de mousse. j'ai chercher quel mousse prendre et j'ai trouve chez sicomin une mousse epoxy expenssive. cette mousse a différent avantage: etanche, a expention rapide (tres rapide puisque 5 a 10 min apres melange) mais temps de prise lent (5h si mes souvenirs sont bon). le conseillé de chez sicomin m'a donner un mode de mise oeuvre du genre:
1 vider le safran de toute mousse,
2 le refermer comme un coquillage et restaurer tout autour
3 faire un trou de 10 sur le dessus et verticaliser le safran
4 mélanger la mousse et durcisseur, et l'injecter au fond a l'aide d'une pompe a vidange neuve de voiture et un tuyau transparent.
d'apres lui pas de probleme de surplus car le produit reste liquide bien plus longtemps que le temps d'expention/durcissement donc pas de risque d'exploser la piece par surpression, le surplus sort tranquillement par le trous du haut. reste plus qu'a mettre un bouchon sur le petit trou!! la mousse a une excellente résistance mecanique.
voila c'est surement comme ca que nous allons procéder sur notre bateau. a voir...

arrive du coup la question que je me posais et qui ma fait arriver sur ce fil de discussion:
comment on demonte un safran sur un hood? y a t'il un ordre a respecter sur le demontage? genre les pattes sous la ligne de flottaison en premier, le secteur de barre...
merci d'avance de vos conseils.
berengere


06 sept. 2021
0

Bonjour Berengere,
Oui la mousse SICOMIN semble être la meilleur solution pour le Safran.Moi, tout est remonté mais je n'ai pas pu mettre cette mousse pour la bonne raison qu'il m'était impossible d'en trouver en Guyane Française sans laisser mon canot immobilisé 6 mois!.
Du coup, j'ai mis des pains de mousse déjà solidifiés en forme et rechapé le safran avant les différentes stratifications. Vu la base des matériaux, même si çà prends l'eau je pense que c'est reparti pour 40 ans!!

Pour ce qui est de le sortir en eau, j'ai commencé pour sortir tout ce qui est pris sur la mèche dans le coffre arrière (secteur de barre, secteur de pilote et presse étoupe libre).
Pour la suite, il faut savoir que la seule pièce qui tient le Safran est la crapaudine (un étrier sur une axe constitué de 5 visses directement prise dans le quillon).
C'est pas profond, on peut désserer les boulons tout en respirant si on as le bras long!! ;) Il faut partir du principe que ces boulons seront à changer donc pour les sortirs, il faut certainement un peut battre avec une masse en gardant la tête de l'écrou désséré au début et avec un chasse boulon adapté!

Le plus important avant de sortir la crapaudine est de sécuriser le safran.. Pour cette étape, j'ai vissé un boulon sur le haut de la mèche de safran (là ou on met la barre de secours), avec une sangle de cordiste, une tête d’alouette sur ce boulon et une corde renvoyée à une poulie prise bien dans l'axe au niveau du pataras et tenue avec un prussic.

Il faut de préférence une poulie avec blocage mécanique, on tire un max sur le bout pour contraindre le safran le plus haut possible, après on retire tout les boulons de la crapaudine, on débraye la poulie pour commencer a faire descendre le safran.
Une personne sous l'eau surveille l'opération et eventuellement donne des petits coups de masse pour décoller la crapaudine de la coque (antifoulling et aprets divers qui collent)

Le safran vas tranquillement descendre (perso j'ai attaché un autre bout de sécu par l'extérieur au bateau direct sur le safran).
Le remontage se fera tranquillement en sens inverse.(pas de bouées ou truc divers pour le tenir droit!! car il tient tout seul sous le bateau)
Au remontage j'ai blindé la crapaudine d’enduit bitumeux pour assurer le moins d'infiltrations possible dans la résine. à la prochaine sortie du bateau, ferais un traitement plus adapté a ce niveau.. (de toute manière il n'y a pas de fuites)..

Les clés de la réussite:
- Pas trop de monde sur le chantier qui apportent leurs science sans jamais rien savoir! (une seule personne décide et guide)
- Un lieu le plus calme possible des vagues

Perso j'ai trouvé ça super simple et très content car je sais maintenant que je peux gérer un safran cassé sur n’importe quelle destination et sans grue!!!

Hésite pas au besoin pour d'autre questions. De mon coté je suis actuellement sur la pose de hublots de coque!
Bon chantier


06 sept. 2021
0

Bérangère et Charles, merci pour la leçon instructive.
Bon courage pour les travaux et fair winds apres!


06 sept. 2021
0

salut
grand merci pour les explications. nous une chance le bateau est a sec. pour les hublots tu as trouvé le joint pas trop cher? nous on a trouvé a 8 euro/metre en hollande, le plus dur a ete de trouver la reference du joint (il semblerait du joint R151 pour fenetre type gebo tu ou quelqu'un peu confirmer?)... mais on a pas encore commencé a changer les hublots etant sur des chantiers structurel plus urgeant (changement du balsa qui a pris l'eau sur le pont, changement de toute électricité, refaire le safran, peindre le puits de derive, recaler le moteur... et le tout en apprenant!) mais c'est pour bientôt, juste avant de refaire une strat general du pont en epoxy pour l'étanchéifier definitivement!
bon courage pour ton chantier! et encore merci pour les infos, les expérience et les encouragements!
et si des personnes on des questions, nous c'est avec plaisir que l'on fera des retours expériences.
berengere


Charlo973:En fait, j'ajoute des hublots de coque, un de chaque coté dans le salon et un dans la couchette arrière, c'est déjà vendu prêt à installer.Un gros chantier que vous avez là, c'est un mk1? avez vous un blog pour voir vos travaux?·le 07 sept. 13:04
08 sept. 2021
0

Souffler de l'air pour évacuer l'eau : ideal pour "finir" le safran et le faire éclater ... au moins il sera ouvert en deux parties, cela peut gagner du temps :-)

Je suis en cours de la même opération sur le safran de notre Firt 32, qui prenait l'eau dans la mousse depuis 40 ans ... (par les trous de remplissage, et par la mèche ...)

Juste remplacer la mousse, sans prendre le temps de faire sécher le safran et d'enlever les couches délaminées est à mon avis un travail inutile : Autant boucher et restratifier directement, provisoirement, car même en changeant la mousse l'osmose va continuer son travail de sape.

Dans l'idéal, le safran sera sorti, entièrement mis à nu, un panneau au moins découpé, toute mousse retirée, et séchage pendant plusieurs mois (au sec ... pas dehors) jusqu'à ce que le taux d'humidité mesuré soit en dessous du seuil d'osmose.

Puis comme indiqué, imprégnation avec résine époxy trés fluide et sans solvant (interieur / extérieur) , restrat, et moussage toujours à l'epoxy. Et là c'est tout bon pour 100 ans ou jusqu'à prochaine patate ...


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

Souvenir d'été

  • 4.5 (26)

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

novembre 2021