solution MOB ? Balise AIS ou Balise détresse PLB

Je voudrais équiper l'homme de quart d'une balise pour le sécuriser en cas d'homme à la mer, mais je ne sais que choisir.
Une balise AIS permet de retrouver rapidement le MOB éventuellement par un autre bateau sur la zone, encore faut-il qu'il y en ait un !!
Une balise de détresse PLB activera sans aucun doute les recherches, mais les équipiers restant sur le bateau n'auront aucun moyen d'effectuer ses propres recherches et le délai d'intervention des secours sera plus long !
Quel est votre avis et vos choix ?
Didier

L'équipage
01 mai 2017
01 mai 201701 mai 2017
0

c'est un vrai probleme , donc a bord une seule et unique consigne :tout ceux qui sont de quart doivent étre IMPERATIVEMENT attaché dans le cockpit qu'il fasse beau au mauvais et interdiction d'allé à l'avant sans avoir reveillé le skipper ...

et la balise personnelle reste à bord ,je ne crois guére qu'en pleine nuit l'homme à la mer soit capable de la déclencher

0

La balise AIS, si elle est correctement installée, se déclenche en même temps que le gilet automatique se gonflera.

01 mai 2017
0

Perso, je dirais : PLB en solo, AIS en équipage.
En équipage, le bracelet Seatag peut aussi être une solution. Entre AIS et Seatag, j'hésiterais.

01 mai 2017
0

Nous nous sommes posés les même questions, et voici ce que nous avons décidé : balise AIS personnelle MOB1 Rescue Me d'Ocean Signal qui fait également PLB.

...
Explications détaillées :
Comme tant d'autres sujets, c'est un tout. En cas d'homme à la mer, il faut :
1) réagir vite (à 10 noeuds, 10 secondes, c'est 51 mètres)
2) secourir vite (plus le temps passe, plus l'homme à la mer risque la panique/noyade/froid)

A bien y regarder, le MOB court deux risques : noyade, hypothermie. Il faut donc faire au mieux pour diminuer chacun de ces deux risques.

Le cas de l'emmerdement maximum c'est : de nuit, forte houle, pluie forte, au portant, à deux (l'un qui dormait pendant que l'autre est tombé en mer). (on s'imagine facilement tout ce qu'il à faire dans ce cas pour faire demi-tour... pendant ce temps, le temps et la distance défilent)

Puisqu'il faut être rapide, le choix de la balise AIS prend le dessus sur le PLB. Mais la balise Ocean Signal MOB1 fait à la fois AIS et PLB (une fois la personne remontée à bord, il faudra trouver une solution pour avertir les secours afin qu'ils n'envoient pas un avion pour rien ...).

Ce sujet là a influencé notre choix de passerelle WiFi/Transpondeur AIS/splitter électronique amplifié (oui il y a un rapport, nous avons dit "c'est un tout") : nous avons pris un Vesper Marine XB8000, et un splitter Vesper Marine SP160. Ce dernier est le seul à amplifier le signal en réception AIS à +12dB . Car une balise AIS personnelle, dans la houle, non seulement une antenne AIS en tête de mât sera un gros + (plutôt que sur le balcon arrière), mais il vaut mieux mettre un maximum de chance de son côté en cas de MOB.

Nous avons pris également 1 gilet chacun spinlock 5D hammar en version 275N et non 170N, pas pour une question de poids de la personne mais pour être certain que le MOB restera dans le bon sens quoiqu'il arrive (qu'il ne se noie pas en somme). Ce gilet a une capuche pare-vague (un gros plus également), une lampe flash intégrée (petite), et une lame (procédé bien foutu) pour couper la longe (au cas où on tombe sous le vent et qu'on se retrouve coincé connement).

En supplément nous y avons rajouté : une vraie lampe à éclats (Jotron), 2 barres de sucre rapide.

Idéalement il faudrait encore rajouter : une mini vif portable (Icom IC-M87 ? ou IC-M93DEURO qui a son propre gps intégré ?) et 2 mini feu à main.

Tout ceci coûte cher. Du coup, comme la majorité on achète petit à petit. Il nous reste à acheter ces deux balises Ocean Signal MOB1 ;-) .... mais nous sommes décidés sur le modèle.

L'idée globale c'est qu'en cas de MOB dans une situation merdique (nuit, houle, vent, pluie, portant), on pourra se dire qu'on aura vraiment anticipé au mieux.

N.B. : il va de soi que répéter 36 fois par nav l'obligation de s'attacher (surtout quand on commence à accumuler l'un de ces facteurs : nuit, houle, vent, pluie, portant), ce n'est pas du tout un luxe.

01 mai 2017
0

Une VHF étanche flottante au minimum, pour pouvoir communiquer avec le bateau dans un horizon de quelques miles peut vraiment aider.

0

:non:
La balise Mob1 n'est absolument pas une PLB !
C'est une AIS avec une fonction ASN (comme les VHF).
La fonction ASN n'est toujours pas homologuées en France et en Europe, et donc pas encore activable pour le territoire...
:litjournal:
www.bigship.com[...]me-mob1

01 mai 2017
0

M### ! ... Merci beaucoup pour cette info.

Pour le PLB, il nous semblait l'avoir lu. Zut. Mais ce point n'était pas une priorité. (l'état d'esprit est que la procédure de secours commence par soi-même).

Par contre pour l'ASN (on parle bien de fait sonner la radio VHF ?), ça nous chagrine d'avantage !

Bon, il reste l'aspect AIS : en cas de MOB, le récepteur AIS devrait sonner pour indiquer une sorte de "navire à proximité".

01 mai 2017
0

Exact .... Dommage.

Pour moi le PLB n'est pas une bonne idée (sauf lorsqu'on navigue solo) car perdre de vue un MOB peut aller très vite. (ne pas oublier le "worst case" : nuit, vent, pluie, houle, MOB pendant que l'autre dort)

Il me semble avoir lu que nager 1.5Km dans une eau à 10°C, même si on est bon nageur (sauf les habitués à cette température) c'est hypothermie assurée.
On doit pouvoir trouver le «temps» d'exposition au froid en milieu immergé avant de s'endormir définitivement : je ne suis pas sûr que les secours avertis par PLB puisse arriver à temps. En solo c'est un autre mécanisme de réflexions)

0

Oui, la fonction ASN devrait déclencher un message d'alerte sur les VHF ASN, c'est bien ça.
Pour la fonction PLB, tu as dû confondre avec la Ocean Signal "Rescue Me"
www.svb-marine.fr[...]me.html
et non "Rescue Me - Mob1"...

0

Bien d'accord, et si on a les moyens financiers, j'opterai pour la solution ceinture et bretelles : une Balise AIS et une PLB pour l'homme de quart (s'il n'est pas attaché à la ligne de vie).
Tu doubles les chances, et c'est pas négligeable.

01 mai 2017
0

Peut-on envisager de déclarer sur le site d'Ocean Signal que c'est pour un usage en eaux internationales (quitte à être dans l'illégalité dans les eaux FR) ? Ou est-ce que leur procédure est faite de telle sorte qu'ils empêchent ça ?

01 mai 201701 mai 2017
0

Tu peux toujours tenter, j'avais essayé d'activer la fonction pour les 2 balises d'un ami = ça n'avait pas été accepté (navire en pavillon FR).

01 mai 2017
0

Autre balise intégrée au gilet qui émet sur l'AIS et sur l'ASN : www.bigship.com[...]ink-mob

Je persiste à penser que leur « 4NM de portée » (pas que cette marque là, toutes) c'est, AMHA, par mer plate et sans pluie.

En ce qui nous concerne, ça nous parait évident qu'il vaut mieux que l'antenne AIS soit en tête de mât (avec un splitter d'antenne pour la partager avec la VHF) plutôt qu'à 1.50m de haut au balcon arrière.

Les calculs avaient été faits, et le splitter électronique (Vesper Marine SP160) qui amplifie de +12dB la réception AIS nous avait convaincu.

04 sept. 2017
0

Je remonte le fil, avec une question : quelqu'un a-t-il testé ces balises avec une VHF AIS Radio Ocean avec l'alarme "Navire à proximité" (CPA ou TCPA) ? Est que la VHF déclenche une alarme de collision ? (à défaut déclencher une alerte MOB ?)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (114)

Le beau temps !

mars 2021