Solent : cahier des charges

Je sollicite vos compétences avant de commander une arme dont j'attends beaucoup dans mon programme...
bateau : Gin Fizz Ketch
navigation grande croisière
D'où exigences de robustesse et de garde-robe limitée pour cause de place
Le choix est donc génois sur enrouleur, spi asymétrique (;-)), solent à 1 ris et tourmentin
(avec rien entre les 2)
1°)pensez-vous que c'est réaliste ?
2°)que choisiriez-vous comme emplacement de la bande de ris ?

Merci d'avance à ceux qui ont expérimenté çà sur un bateau similaire...

L'équipage
16 fév. 2006
16 fév. 2006
0

c'est quoi "un solent" ?
je sais je suis nul dans le nom des voiles ... j'y peut rien je suis jeune j'ai été élevé à l'enrouleur et au gps... no comment.

"La capucine" avait un génois enrouleur et une voile endraillable sur étai largable qu'on appellait "foc", avec un ris assez haut et en forme que je qualifierai de "banane tordue", une espèce de parenthèse qui va vers le haut. Son emplacement je dirais à peu près un quart de la hauteur du guindant mais pas sûr.

Ce foc on l'a utilisé plein de fois. Je ne saurais te dire la taille, on l'a récupéré chez un fabriquant de voile il nous a couté mille euros.
Il était très pratique. Dès que le vent était à 25 permanent, on le mettait. A partir de 35 noeud s on l'arrisait. On l'a utilisé une fois par 45 noeuds et le bateau avançait du tonnerre.
Son souci ce qu'il avait été recousu avec du fil qui n'était pas très bon genre coton. On l'a recousu un paquet de fois avant de se rendre compte qu'il fallait simplement reprendre toutes les coutures avec du fil à voile.

Plié il prenait peu de place et n'était pas très difficile à gréer. Au près quand il ya 3 metres de creux, avec 35 noeuds de vent, la nuit, il vaut mieux se mettre portant un moment, parce que sinon, tu risques d'accrocher ta veste de quart dans la girouette !!!

Pour le spi, quel point fixe utilises tu ? Moi j'avais un spi symétrique (tu sais le truc que traverse le bateau !), c'était vraiment utile parce que souvent il n'y a pas trop de vent.

17 fév. 2006
0

définitions
Comme les termes de marine moderne ne sont pas tous reconnus par les dictionnaires Larousse ou autres, voila qui peut être utile.

"Par Laurent Rosenfeld, du Centre de Yachting de Conflans (CYC)

Ce Glossaire de la voile et de la mer (version 1.11) propose environ 1500 définitions des termes nautiques et marins concernant la navigation à la voile, ce qui en fait certainement l'un des plus complets disponibles en ligne"

Adresse internet

permanent.cyconflans.free.fr[...]art.htm

17 fév. 2006
0

site très interessant
:-)
donc mon foc n'était pas un solent car plus petit. C'était un foc n°1 arrisable en foc n°2 (je m'en souviens c'est comme ça que disais la capitaine : on met le 1 et si ça monte en l'arrise en 2, ok second ? yes capt'ain. Moi je réponds toujours yes à ma capitaine, parce que quand même c'est mon amoureuse).

En vérité vrai il était un peu trop petit par 25 noeuds de vents, il aurait donc mieux valu un solent.

Pour le passage des écoutes, c'est un peu le basard. Au portant, configuration quand même souvent rencontré, il faut trouver des systemes de poulies qui partent de l'extérieur du bateau, mais il n'y a pas de rail de fargue, alors on les mettait sur les pieds des chandeliers, ce n'est pas le top.
Au près il faut rentrer le basard et le rail d'écoute était souvent limite en longueur pour pouvoir bien régler, mais ca passe quand même. Sur ce rail il y a la possibilité de mettre 2 poulies sans problèmes. Mais dans ce cas bien penser que génois enroulé, il faut que les écoutes du foc passent au dessus de celles du génois.

Un solent avec un ris haut limite foc n°2 me parait pas mal du tout comme config.

Au près par 55 noeud, sous tourmentin et 3 ris le bateau remonte de toute façon très mal au près !

16 fév. 2006
0

Bonsoir Gatsby et sans rancune pour l'histoire de spi
Le solent est effectivement une voile merveilleuse, personnellement au-dessus de 20/25 Noeuds je passe directement du génoa entier au solent, solent que j'arrive à garder jusqu'à facilement 40 Noeuds et même beaucoup plus (J'ai rencontré des rafales à 65 Noeuds et avec 3 ris dans la GV à 70/80° du vent ça le faisait surtout que je n'avais pas envie d'aller mettre un tourmentin sur la plage avant, beaucoup trop dangereux et aucun volontaire ...)je "joue" sur les ris dans la GV. A 25/30 Noeuds solent 1 ris, ensuite un autre ris sur GV , à plus de 40 Noeuds 3 Ris et après tourmentin. Mon solent est en yarn hyper solide. Je ne connais pas le comportement du gin fizz en ketch, je te parle d'un gréément en tête avec solent sur l'étai , je n'ai pas d'enrouleur mais un double étai creux à 2 gorges.Personnellement je ne mettrai pas 1 ris dans le solent. Mon prochain boat en construction a un gréément de cotre avec genoa sur enrouleur et trinquette sur enrouleur et ça va être peinard puisque conçu pour à la base. A plus Gatsby

16 fév. 2006
0

J'adore le solent,
Au debut je me demandais quelle mouche avait piqué ces c.. de scandinaves, pour en laisser(oublier?) un dans le coffre de mon bateau, alors qu'il y avait un excellent GSE à bord et aussi un petit foc de tempête(gréable sur le Furlex double gorge).
Il a fallu qu'une vilaine rafale de Mistral arrache l'oeil d'écoute du GSE, pour le gréer et le découvrir: le solent est genial dans le medium.

A partir de 15 kn il tire autant que le GSE, au dessus et jusqu'à 35kn, c'est sa plage idéale.
Avec le HR (plutôt raide) on passe au 1° ris à 25kn et au 2° à 30/35, au dessus comme il est sur l'enrouleur, on peut le rouler à moitié et étaler jusqu'à 50kn(pour aller s'abriter). Donc au dessus j'sais pas ;-) et donc mon foc de tempête, bin je le met jamais!

Le comportement du bateau est vraiment extra, il gite dans les rafales, mais sans que la barre durcisse, et accelere encore, bref j'aime.

Mon solent fait 20M² (genois 31/ GV 26) pour un bateau de 4,5T (lest 2T).

Pour le prochain bateau, je mijote mon gréement de la mort qui tue :
solent de 30M² sur enrouleur + un code 0 de 55M² sur emmagasineur(placé sur bout dehors) et GV de 35/40M² pour un bateau 6,2 T ;-)

0

moi aussi
je mijote comme toi :un solent sur l'enrouleur est un gennaker sur emmagasineur pour le petit temps et le portant, j'ai essayé le solent il y a tres longtemps sur mon super arlequin et j'ai eté conquis par sa polivalence meme par vent medium il tirait le boat plus qu'un grand genois

17 fév. 2006
0

genneker-solent?
Un genneker couvre t il toute la plage de vent avant que le solent soit efficace sur un grement en tete ou le genois est il preferable?

17 fév. 200616 juin 2020
0

Tant que j'y suis,
V'là une tof du montage de SuperTed.
Donc code 0 sur emmagasineur (amha Pierre, mieux adapté à la Med que le gennaker) et solent sur enrouleur.
Si je me decide à l'imiter, je mettrai un bout dehors de 50CM pour decaler un peu plus les mécanismes. le code 0 monte en tête de mat, le solent est en 9/10°.

17 fév. 2006
0

Code 0 : traduction svp
C'est quoi ?

17 fév. 200616 juin 2020
0

Code 0 (zero)
C'est une voile de pétole, en toile trés légére, de taille intermédiaire entre genois maxi et gennaker. Son intêret en Med, on peut remonter au vent avec.
Tof piquée sur le site de SuperTed

17 fév. 2006
0

-
+1 pour le solent.
Oui, Gatsby, ton choix de garde robe semble tres rationnel. Ca passe a peu pres partout.

Je n'aime pas naviguer avec genois partiellement roulé, car ce n'est pas performant et ça deforme la voile.
Par consequent, dès que ça souffle un peu trop pour garder tout le genois, je passe au solent sur l'etai largable. Comme dit plus haut c'est une voile que tu peux garder jusqu'à des vents relativement important (jusqu'à 6 ou 7 beaufort sans gros problème) Au besoin, tu prend un ris dedans, en ayant a l'esprit que si ça souffle vraiment il est preferable de le prendre avant d'envoyer la voile car c'est beucoup plus simple.
Si vraiment, ça souffle trop, tu passes au tourmentin, mais dans ce cas là, perso, je preferes ne plus etre sur l'eau.

17 fév. 2006
0

j'oubliais un truc
Ca peut parfois etre interessant d'avoir une deuxième paire de rail pour les ecoutes de solent, mis en place sur le rouf en plus de ceux sur les passavant.

17 fév. 2006
0

solent, c'est insolent....
...de confort!
mon bébé fait 16 tonnes, j'ai installé un solent sur enrouleur, surface environ 26/28M².
je le sort dés 18/20 noeud, voire 15 si c'est au prés serré.
J'utilise les mêmes rails d'écoute que le gégène,mais avec un barber hauler qui me permet en plus de règler trés précisément la forme et l'emplacement du creux.
Sur enrouleur, je peux réduire du cockpit quand l'anémo s'emballe et que çà mouille à l'avant,grace à un winch dans le cockpit et un spinlock.
&gtJe ne peut rien imaginer de mieux comme combinaison. néanmoins, je ne l'ai pas testé au dessus de 35 noeuds, ou il faudrait voir si le grammage convient.

17 fév. 2006
0

il me semble qu'on appelle foc
toute voile d'avant endraillée, non ?
après, ya différent noms de foc, tourmentin, solent, inter, trinquette...et beaucoup d'autres que je ne nommerai pas ici par correction

17 fév. 2006
0

solent.
gatsby ,pour ma part j'avais la trinquette et l'artimon, la trinquette monte moins haut et recouvre un peut le mat 20/25 m2. bon équilibre.

17 fév. 2006
0

solent
avec un ris dans la trinquete cela vas bien . mais je ne l'ai expérimenté que sur de petite distance,( méditerrané ) et pour le cap tout est relatif. je n'est pas essayez de solent ,mais comme dit plus haut la voile est basse sur le pont et plus sujette à prendre les ^paquets de mer

17 fév. 2006
0

Bien bien bien
personne veut répondre à La Capucine pour la définition ?
De mémoire je crois que c'est une voile sans recouvrement qui occupe tout le triangle avant entre l'étai (vrai ou faux) et le mât.
Quant à sa forme, je ne sais pas si elle est distincte d'un foc...
C'était à l'origine la voile que l'on envoyait après le foc et avant le tourmentin
(vous me corrigez, hein ?)

L'option de Kidd est vraiment très alléchante mais en ce qui me concerne, pas de cadène pour un deuxième enrouleur pour le moment.

La position de la bande de ris, je sais pas trop, j'ai l'impression qu'avec une voile bien plate devant et l'artimon 1 ris, je peux faire du cap assez longtemps, au pif je dirais qu'il me faudrait encore 10-12 m2 devant une fois arisé d'après ce que j'ai vu cet été avec le génois enroulé...

En fait, j'aimerais bien savoir ce que portent les sisterships au près par 30-35 noeuds...

17 fév. 2006
0

solent : bordure horizontale
Le solent occupe le triangle avant sans recouvrement,avec une bordure a ras de pont pour l effet de plaque; inconvénient: les paquets de mer ne s evacuent pas bien...avantage meilleure efficacite velique.

17 fév. 2006
0

Veux-tu dire, Willy
par 6/7 et mer installée, tu faisais encore du cap avec la trinquette haute ?
Mon problème c'est que je n'ai pas encore testé le vrai près par gros temps et surtout pas en configuration supertanker...
C'est pourquoi ce que tu me dis me fais hésiter sur la position du ris.
Je voudrais qu'il garde de la puissance très haut Beaufort (qui peut le plus peut le moins !)
Logiquement le compromis devrait être en surface à mi-chemin entre le tmt et le solent haut !?

:reflechi:

17 fév. 2006
0

Pour Kidd
En y réfléchissant, je me suis interdit l'enrouleur pour le grand frais et au-delà...
Mais çà ne vaut que pour mon bateau (question d'expériences personnelles) !

;-)

Merci pour tous les tuyaux, j'avance...

17 fév. 2006
0

Même genre de truc
un rail en perpendiculaire, comme pour une trinquette bomée, qui permet de bien aplatir la voile. (Mon étai largable monte en tête de mat)
Tom B

17 fév. 2006
0

oui mais
Le probleme du deuxieme etai est le virement de bord quand on utilise le genois

17 fév. 2006
0

et un enrouleur
sur étai largable ça n'existe pas ... mais ca doit pouvoir s'inventer ! enfin, bonjours les profils et le bruit de casserole quand le truc est contre le mat !

17 fév. 2006
0

Pas trop compris
ton procédé pour ramener la voile le long du mat en position stand by. Le palan à trois brins pour l'étarquer, OK, d'ailleurs mouffler est recommandé par les fabricants d'emmagasineurs. Mais ton bout... il va où, il vient d'où ? Il revient au cockpit ? Tu ne décroches pas le point d'amure ?

17 fév. 2006
0

Si on fait un peu de trigo
pour mon bateau, çà met le point d'amure à 80cm de hauteur pour revenir au pied du mat...
çà le fait mais c'est plus une trinquette qu'un solent, alors !
;-)

17 fév. 2006
0

oui
mais tout dépend des navigations envisagées.
pour faire de petites nav au près ok mais pour des nav au long-cour avec un max de portant cela n'est pas trop génant

17 fév. 2006
0

Solent sur enrouleur
J'ai pose la question de l'efficacite au pres d'un solent partiellement enroule, a de nombreux maitres voiliers. Des reponses categoriques, mais completement opposees! Certains garantissent un bon comportement jusqu'a 9m2 (25m2 complet). D'autres deconseillent meme si un solent est plus plat qu'un genois. J'ai choisi le solent sur emmagasineur, etarque par un palan a 3 brins en dessous de la tourelle. En largant complement le palan et en utilisant un bout lie au dessous de la tourelle, la voile enroulee doit pouvoir etre ramenee le long du mat en position stand-by. Elle peut donc etre etablie a partir du cockpit (pour cela, il faut utiliser un jeu d'ecoutes different de celui du genois sur enrouleur). On verra si ca marche...

17 fév. 2006
0

Pareil,
J'ai du mal à visualiser...
Sachant qu'en position d'usage, ta voile est à ras du pont, sauf à l'endrailler sur le palan (ce qui serait possible, s'il n'y avait pas d'enrouleur) je ne vois pas comment tu peux ramener tout çà au mât plutôt qu'au hauban sans avoir un fouet vagabond en avant du mât?

17 fév. 2006
0

solent sur emmagasineur
le bout du palan revient au cockpit ou il est etarque par un winch. Il y a un bout simple attache a la liaison tourelle de l'emmagasineur/poulie haute du palan, qui passe dans un anneau boulonne au dessus du roof, un peu en avant du mat et continue vers le cockpit. Pour greer la voile, ce bout est tendu de telle facon que la tourelle reste au pied du mat ainsi que la poulie haute du palan . La poulie basse est sur une cadene supplementaire derriere celle de l'etais. Il y donc les 3 longueurs de bout du palan entre le pied de mat et l'etai. La voile est hissee enroulee par sa drisse qui est juste tendue pour que la voile ne ballotte pas de trop (risque de frottement contre le bas etais). On peut greer et mettre la voile dans cette position de stand-by bien avant que le vent ne forcisse. Pour envoyer: larguer le bout simple et reprendre le bout du palan (3 fois 4 metre) et l'etarquer, puis derouler la voile avec le bout sans fin de l'emmagasineur. Inconvenient: beaucoup de bouts ramenes au cockpit, point d'amure assez haut ce qui n'est pas le top du point de vue ecoulement des filets d'air, mais evite la reprise des paquets d'eau de mer dans le bas de la voile.
Tout est dimensionne pour une charge de travail de 2.5t.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

Après la pluie...

  • 4.5 (168)

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

mars 2021