SNSM; un remorquage pas évident, chapeau !

12 avr. 2016
12 avr. 2016
0

Dommage qu'on voit pas où ils rentrent ? sur l'Orb ou sur l'Aude ?

12 avr. 2016
0

Embouchure de l'Hérault.
Selon le "Midi Libre", le voilier parti de Port La Nouvelle à destination de Sète a pris en remorque devant les Cabanes de Fleury (embouchure de l'Aude) par le canot SNSM de Valras (embouchure de l'Orb) mais ce dernier n'a pas pu y rentrer et a poursuivi jusqu'au Grau d'Agde.
Le vent d'Est rend les entrées de port très difficiles en Languedoc...

12 avr. 2016
0

Merci je comprends mieux !

12 avr. 2016
3

encore un BRAVO pour la SNSM, mais faut il appeler la SNSM parce que sa grand voile est déchirée ?? Il reste à priori des voiles d'avant pour rentrer dans un port .... mais bon c'est gratuit alors....

12 avr. 201612 avr. 2016
5

N'importe quoi... Un remorquage par la SNSM est payant, de l'ordre de 150 à 400 € selon la durée. Et les stations ne crachent pas sur cet argent qui permet de mettre de l'argent dans le petit équipement. De plus, dans certains coins, cela sert d'entraînement pour les équipages, sans stress (plongeurs etc...). Je connais une station où il y a moins d'un appel par quinzaine en été (je ne parle pas des planches à 300 m de la côte par vent de terre, ou des inquiétudes pour un pêcheur à pied), et rien en hiver, un gros sauvetage il y a 3 ans (un voilier étranger sur des cailloux de nuit par mer mauvaise) dont ils parlent encore...

12 avr. 2016
4

Avant de faire ce genre de commentaire, il me semble qu'il faudrait disposer d'informations que nous n'avons pas. S'il fallait remonter au près dans des conditions visiblement pas faciles, c'était impossible avec uniquement un génois.
C'était un bateau de 7m qui était peut être déjà dans des conditions météo limites.
Si le skipper ne se sent pas capable de maitriser la situation dans des conditions difficiles, mieux vaut un appel à la SNSM qu'un naufrage, indépendamment du coût.

12 avr. 2016
1

Ben non, ce n'est pas gratuit.
Loin de là !

12 avr. 2016
0

Heureusement que ce ne soit pas gratuit pour le bateau, mais espérant que le soit encore toujours pour le vies ....
Pascal

12 avr. 2016
1

Le sauvetage des vies humaines est gratuit dans tous les pays du monde, dans le cadre de conventions internationales.

13 avr. 2016
0

@ecumeur
est tu sur de ce que tu avances ?

Car j'entends régulièrement dire, sur les forums autant que dans les médias, que les sauvetages (montagne, mer) sont payants dans d'autres pays.

14 avr. 2016
0

Le sauvetage de vies humaines est GRATUIT.

Par contre de nombreuses Station S.N.S.M sont à la recherche de Sauveteurs Bénévoles pour armer leurs canots tout au long de l'année....

14 avr. 2016
1

Juste un truc. Beau boulot les gars, respect. Le reste n'est que polémique.

14 avr. 2016
0

Le sauvetage de vies humaines est GRATUIT par les services d'états par conventions internationales. L'état est seul juge quand à la manière d'en gérer les couts en interne.
Mais quand les couts commencent à grimper et que les délais font que la possibilité de retrouver des vivants diminue, certains organismes ou états sont inclinés à arrêter les recherches...
Ne pas faire l'amalgame entre recherche et sauvetage.
Ce qui diffère d'un pays à l'autre est comment les couts sont pris en charge:
-Assurance obligatoire ou "générale".
-Participation.
-Dons.
-Impôts.
-Etc....

Les (2 et pas en Europe) seules sauvetages que je connais pour avoir été payants pour les victimes, a été des gens qui se sont foutus dans des endroits clairement interdits au public car ultra dangereux (montagne).
Les assurances n'ont pas payés car délits, et les sociétés de sauvetages se sont retournés contre les victimes et ont eu gains de cause au tribunal (en plus d'une amende salé dans un des cas)...
Dans beaucoup de structures de sauvetages le bénévolat est primordial.
Les états et les armées prennent la relève jusqu'à un certain point voire totalement dans certains pays. (en général ceux ou soit l'imposition soit les assurances obligatoires couvrent les couts).

:pouce: la S.N.S.M

14 avr. 2016
0

Souvenons nous du sauvetage d'I.Autissier dans le grand sud, zone de responsabilité de l'Australie. Après le déclenchement de sa balise, ils ont d'abord envoyé des avions qui étaient près de leur limite de rayon d'action et ne pouvaient donc pas rester très longtemps à faire des cercles. Donc finalement plusieurs en vol simultanément jusqu'à la décision en accord avec la navigatrice de survoler uniquement de jour. Ensuite, envoi d'une frégate de la marine qui a mis environ une semaine pour arriver sur place et la récupérer. Le tout aux frais de l'état australien. Naturellement des critiques sont arrivées.
Le chef d'état major de la marine a certes reconnu que le coût était très élevé, mais que cette opération leur avait apporté une expérience qui aurait nécessité autrement des an nées d'entraînement.

14 avr. 2016
0

Bravo à la SNSM. Ceci dit, on n'a pas tous les éléments, mais à première vue : mer forte, petit bateau, mais vent et mer portants, donc les questions qui me viennent aussi : il n'était pas possible d'utiliser une voile d'avant ou le moteur pour rentrer ? d'autant que dans ces conditions, un remorquage, avec les à coups inévitables, fait souffrir le bateau et n'était sûrement pas plus confortable... sans vouloir polémiquer.

14 avr. 2016
0

Bin oui, bravo la SNSM, bravo les pompiers, bravo les toublibs, bravo les humanitaires..... etc...etc....
Mais bon, en même temps c'est leur boulots, ils l'on choisit car c'est une vocation j'imagine.....
Pascal :alavotre: :alavotre: :alavotre:

14 avr. 201614 avr. 2016
0

Oh la la!
Malheureux...:lavache:

On ne peut dire une chose pareille ici : c'est caca, tabou, blasphème, pire encore. :non:

Tu as raison, mais ici, impossible de se le faire pardonner :jelaferme:

Ce sont des saints :acheval: :cheri:

14 avr. 2016
1

Mloteur : si c'est un hors bord en tableau, l'hélice déjauge dans une telle mer et ne propulse plus. Je ne suis pas sûr que vent et mer étaient portants.
J'ai expérimenté le HB en tableau suite à un démâtage entre Aurigny et Cherbourg par un bon 5.
La propulsion était quasi nulle.

14 avr. 2016
0

Pour info sur la charente maritime, 350 euros de l'heure. Remboursé par l'assurance à condition que le sauvetage est lieu à plus de 5 milles de ton port d'attache. Vécu lors de ma casse de mon carré de barre!!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (174)

Les caprices du ciel

mars 2021