skipper recherche équipiers (ières) pour convoyage

Bonjour,
je suis skipper pro, je recherches des équipiers(ières) pour un convoyage vers le turquie au départ de Gruissan, une 20taine de jours, sur un Océanis373, neuf à livrer à Istambul ou Bodrum,
merci

L'équipage
19 mar. 2006
19 mar. 2006
0

Quelles dates ???
...

19 mar. 2006
0

départ prévu de Gruissan le 3 avril
oui, un oubli !
rdv à gruissan le 3 avril, on prépare le bateau et on traverse vers Bonifacio dés qu 'une fenetre nous est favorable, peu d 'éscales, c 'est un convoyage, Bonifacio, Lipari, une ou deux en gréce et la turquie.
à bientot

19 mar. 2006
0

équipier bénévoles, transport et nourriture à vos frais ...
je travaille pour Moby Dick, à Hendaye,ils ont un site mais sont entrain de changer d 'adresse, sur Google ils sont réferencé, en résumé les equipiers participent à la caisse de bord pour l 'alimentaire et de leurs billets retour, ainsi que l 'aller à gruissan
à bientot
Ronan

19 mar. 2006
0

autre exemple

L'on t'invite dans un village vacances à La Reunion par exemple , tu paie le voyage allé retour, ta chambre , les repas et dans la journée tu fais la cuisine ou l'animation ou le service.

tu es au soleil ,tu vois des belles filles quoi de mieux :-D

josé

19 mar. 2006
0

attention!!de plus !
Au prix du biller de retour !!pas loin de 1000 roros hors saison!!en novembre , j ai renoncé a un convoyage comme équipier de la turquie à la Tunisie ,a cause du prix du billet!! :-(par contre ,il n y avait pas de participation au frais de la caisse de bord ;-)Ce qui est normal! :-D

19 mar. 2006
0

quelles sont les conditions ?
quelles sont les conditions ?

  • caisse de bord ?
  • aller à gruissan ?
  • retour de turquie ?

cordialités maritimes
larent le hareng

19 mar. 2006
0

esclavagisme moderne ou offre sympathique ?
d'un coté l'offre est plutot sympathique, une croisiere de quinze jours trois semaines. avec evidement des frais, mais qui sont raisonnables.
en effet quand on prend des vacances, on paye pour se rendre sur place, on paye pour son hebergement et sa nourriture (en general plus qu'a la maison, vacances obligent) et on paye pour le retour at home. vu sous cet angle la proposition est tout a fait honnete.
ce qui gene c'est que cela ressemble à bien y reflechir au fait de devoir payer pour travailler.
il faut preparer le bateau, les escales sont limitées et on est en fait là pour simplifier la vie du skipper qui de toute façon devra faire le convoyage, avec ou sans equipiers. la difference pour lui c'est qu'il aura moins de boulot dans la phase de preparation, qu'il ne devra pas fonctionner en solo et donc avec des comtrainte importantes de veille et qu'en plus ses frais d'escale et de carburant seront reduit puisque partagés par l'equipage. au final c'est lui qui tire le principal bénéfice de l'operation tant du point de vue financier que de la masse de travail.
pas glop pas glop !!!
d'un autre coté cela permet à des personnes de naviguer sans trop bourse delier mais bon cet argument est un peu trop facile à mon gout.
en effet soit c'est un convoyage effectué par le proprio et dans ce cas pourquoi pas, soit, comme c'est le cas ici, c'est une personne remunerée pour cela qui effectue le dit convoyage et en ce cas c'est à lui de prevoir les frais de son équipage dans son devis parce que sous cet angle c'est comme si j'invitais des gens à venir loger dans mon hotel, tout en leur faisant faire la cuisine, le ménage et le veilleur de nuit et en leur reclamant en plus le cout de leurs repas et du fuel pour le chauffage... là je suis sur d'avoir les inspecteurs du travail sur le dos dans les trois jours et ils auront raisons.
enfin c'est juste mon avis.
a mediter
jpierre

19 mar. 2006
0

pas mal comme truc

il y a le CEP et maintenant pour faire le boulot vous devez payer ....qui dit mieux

hallicinant

josé

19 mar. 2006
0

villepin manque d'imagination
faire payer les clients et aussi les employés, c'est-y pas la bonne recette héo-con!

19 mar. 2006
0

nouveau pointage

Dans les boites au lieu de pointer avec une carte tu devras pointer avec un billet de 20 ou 50€ pour que s'ouvre le portillon et au depart apres ta journée de boulot idem . :-D

voilà une bonne idée pour Villepin :-D :-D

c'est dingue

josé

19 mar. 2006
0

Oui...no't bon maître,...... oui...no't m'sieur
Pour ce prix-là...si on fait une petite bourde sans conséquence......on a droit à une engueulade ?

PS : ne le prends pas mal Ronan, aujourd'hui, j'ai une montée .............d'acidité. Ca va me passer, pour sûr.

;-)

19 mar. 2006
0

quelqu'un
a t'il ete oblige de partir avec Ronan ?
a mon sens son offre est honnete ...il propose simplement de l'accompagner !!

19 mar. 2006
0

Pas la bonne cible
La dérison ou la critique semblent être plus dirigées contre le truc "bateaux-nautisme-plongée" que contre le skipper lui-même, c.à.d. Ronan.
Donc, il y a bien une nuance.

19 mar. 2006
0

ben justement
c'est bien là le coté pervers du truc.
comme je l'ai dit plus haut c'est effectivement une proposition honnete et sympa. là ou cela coince pour moi c'est que ronan lui soit remuneré pour faire ce convoyage. ses voyages aller et retour sont payés, il touche un salaire et, mais là je m'avance peut-etre mais c'est ainsi que cela fonctionnait il y a quelques années, en plus ses frais de bouches et de carburants sont pris sur la caisse de bord à laquelle il ne participe pas (encore une fois je mets ceci au conditionnel). de l'autre cote les équipiers doivent tout prendre à leur charge alors qu'il font quasiment le meme boulot, la responssabilité du bateau en moins.
ceci dit ronan n'est pas coupable de ce genre de proposition vu que c'est le fonctionnement habituel dans ces cas là.
à minima le convoyeur devrais faire prendre ne charge par le proprio les frais de deplacement de l'equipage.
sans compter un dernier detail c'est qu'aujourd'hui les convoyeur preparent les bateaux en envellopant tout dans du plastique afin de rendre un bateau ausi neuf à l'arrivée qu"au départ ce qui rend l'operation tres inconfortable. mais la encore ce n'est la faute des skippers que pour avoir accepté ces conditions imposées par les loueurs.
enfin à la decharge de ronan je trouve deja bien qu'il ne fasse pas en plus payer ses equipiers pour leur venue à bord (j'ai connu cela il y a 20 ans, des boites convoyaient leurs bateaux de loc de france aux antilles ou retour en faisant payer 5000 francs de l'epoque les equipiers avec tous les frais en plus à leurs charge)
jpierre ex skipper pro
(quand je convoyait mes equipiers etaient defrayés par le proprio dans la limite du raisonnable bien sur, tant en montant qu'en nombre d'equipiers)

19 mar. 2006
0

pour Gipsie 84
quelqu'un est il oblige de repondre a l'annonce?
non ... c'est le meme systeme que l'embarquement volontaire sur cargo !!

je trouve ceci plutot sympa ..mais bon en pleine polemique franco française sur le tavail...

19 mar. 2006
0

svp Toto
On est sur un forum, ici.
Pas dans un journal à la rubrique PA.
On a quand même le droit de donner une appréciation, de faire un commentaire ou un peu de dérision.

Faut pas se tromper de lieu ou alors faut en changer.

Mais je le répète, ce n'est pas l'homme qui est visé personnellement, loin de là.

19 mar. 2006
0

pas grave
bien sur que c'est plutot sympa de penser à faire partager un belle balade qui peut être aussi de la formation ou de la découverte; c'est la façon de présenternle bébé qui était un peu maladroite, Ronan, et qui a déclanché nos sarcasmes. je te souhaite de trouver des équipiers sympa.

19 mar. 2006
0

Formation ???
En réponse à Ponton,
Pour la formation, il faut de la disponibilité : en temps, et en esprit si je puis dire. Cela demande d'accepter les erreurs, de répéter les explications, voire les maneuvres. J'ai fait très peu de convoyage, et comme équipière, mais il me semble quand meme, qu'en général, le chef de bord cherche plutot des équipiers sur lesquels il peut compter, plutot que des équipiers qui posent plein de questions.

19 mar. 2006
0

a gibsea
bien sur que si duduche !!

je ne oarle pas de l'homme je parle du site ..et je pense que toi tu veux nos amener un troll comme a chaque fois que tu prends position !!

19 mar. 2006
0

Il y a méprise
j'ai tapé Toto au lieu de lolo.
Désolé, je ne l'ai pas fait exprès, tout à fait involontaire!
C'est que je suis entrain de faire 2 choses en même temps.
D'ailleurs, si tu regardes le texte que j'ai écrit, il est tout à fait calme et mesuré.
Excuses de ma maladresse de frappe, lolo.
Et surtout pas de rancune.
OK ?

19 mar. 2006
0

Etes vous dérangé?
tout rouge, je suis faché tout rouge, espece de francais!!
raleur, jamais content, toujours a chercher la petite bete, le sport national etant de croire que ceux qui bossent sont tous des escrocs ou au mieux des profiteurs... En fait je pense que vous ne supportez pas que des gens vivent de ce que vous considerez comme "votre" passion, regardez vous en face cinq minutes, votre employeur vous paye t'il la voiture pour aller bosser, vous paye t'il vos repas, vous paye t'il vos billets d'avion de vacances? Quel est le mal de payer sa bouffe lorsque on vous propose un voyage gratos sur un voilier tout neuf? Réalisez un peu, qui etes vous pour trouver normal que l'on vous paye le billet d'avion et la nourriture? Quelles sont vos compétences en voile?

Quelle est votre expertise en mécanique, en navigation, en médical? Diaoulig as tu la moindre idée de ce qu'etait l'esclavage toi qui en parle si bien? bref...vous etes nuls de chez nul

19 mar. 2006
0

La définition du "troll"
est tout à fait autre.
Si dire son opinion est un "troll", c'est une nouvelle mouture au dico.
Si faire preuve de franchise c'est...idem.
Maintenant, ce qui est vrai, c'est que je ne peux plaire à tout le monde.
Heureusement d'ailleurs sinon cela en deviendrait étrange.
Et j'en ai pris mon parti.
Et il n'y a pas que moi.
Il y a des gens ici qui sont considérés comme des "pachydermes" de HEO et qui ont un % divers d'internautes qui ne les aiment pas.
C'est la vie.
Et croire que celui qui fait preuve de très grande diplomatie ou pridence plaira à tout le monde est un leurre.
Rien que la façon d'écrire ou l'esprit que colporte une phrase suffit à déplaire à des gens.
Par contre, je mets au défi quiconque de trouver une contribution de moi où je me suis parachuté dans un fil auquel je n'ai pas participé et ce, afin de nuire exclusivement à quelqu'un ou de démolir le fil en question...mis à part le petit jeu de mots "gamins" dans ce même fil qui nous occupe mais qui se voulait plus une petite dérision rigolarde qu'autre chose.
Je n'aurais jamais cru que cela déborderait sur un drame.
Bonne chance...pour trouver un vrai exemple de troll en ce qui me concerne.
Cordialement.

19 mar. 2006
0

tursio
c est a cause des mecs comme toi et toto que j ai arreté les convoyages , car il y a une date de depart et surtout d arrivé , donc au taquet , la societe facture ce convoyage donne une petit salaire a ceux qui veulent faire leur temps de mer pour valider leur ppv et cherche des pigons equipiers pour amener le bateau a destination sont l etiquette " croisiere " moi j ai tj payé mes equipiers et billet retour jamais gratuit , il y pas raison , je me repete c est facturé , attention effectivement au billet retour , souvent bien des surprises

19 mar. 2006
0

il s'agit d'un convoyage

donc d'un travail, pas d'un voyage touristique.Ce travail comme tout travail est donc facturée au client par l'entreprise pourquoi dans ses conditions devrait-on faire le boulot sans renumeration.

D'autre part cette pratique est totalement illégale ,pas de declaration, pas d'assurance,il s'agit d'un travail au "noir" et plus que celà car il n'y a aucune renuneration, passible d'amende et m^me de prison.

Et tu parles de competences mais il est demandé "équipier" pas passagers donc avec un certain savoir faire.

L'on presente le travail comme étant agreable alors vous comprenez il est normal que vous ne soyez pas gratifié ,c'est quand m^me un peu fort ça.

Petite question ;s'il ne se presente pas de pigeons le convoyage aura-t-il lieu?

josé

19 mar. 2006
0

Môsieur Tursio
tu as la reponse à ce que tu degoise dans les reaction de rolle et des autres.
je ne rajouterai qu'une seule choseil n'est absolument pas question de contester à ronan son droit à vivre sa passion, simplement tout comme rolle je n'ai jamais demandé au equipier qui convoyaient avec moi de payer quoi que ce soit, c'est le proprio que prenait en charge leurs frais et c'est la moindre des choses.
pour te repondre plus en detail mon patron me paye effectivent tout ce que tu decris en me versant mon salaire qui me permet de faire face à mes besoins.
j'admire ta grandeur d'ame qui te permet de travailler sans remuneration tout en payant toi meme tout ce que tu dis.
nous ne sommes pas tous fils de cresus.
quand a mes connaissances de l'esclavage elles sont helas beaucoup plus proches que tu peux le croire, l'esclavage en col blanc sevit malheureusement en france aussi...
une derniere chose dont tu moqueras eperduement, avant de critiquer la paille dans l'oeil de ton voisin, occupe toi du sequoia qui trone au milieu du tien et aie un peu le courage de tes opinions en donnant une adresse comme ceux qui t'ont repondu.
inamicalement
jpierre

19 mar. 2006
0

Pour ma part !Et celle de tout salarié!!
Lorsque ,je pars en déplacement !!la société ,pour laquelle ,je travaille !me paye mes frais kilométriques , mes indémnités de nourriture et d hotel !!bon ,si je veux rapporté 3roros 6cents!que je vis dans ma caravane ,c est mon probléme!!tout ce qui compte ,c est que le travaille soit éffectué dans les régles !! ;-)

19 mar. 2006
0

tursio
les "français" ils t'emmerdent...
t'est quoi toi ..? si chaque fois un individu n'est pas "accord" l'insulte suprème c'est "français" va c...r ,et je modere mes mots :-( :-( :-( :-( :-(

19 mar. 2006
0

moi je dis que :- - - -
a) si c'est un transport de bateau d'un point A à un point B, le proprio doit se donner les moyens de SA PASSION A LUI , ou simplement d'emmener son investissement sur son lieu d'exploitation : il paie le pitaine, qui est un pro responsable, et défraie l'équipage( Voyage A+R - repas ) et les frais annexes gazole frais de port etc, sont à sa charge
Je considère que c'est une mission avec date de départ, obligation d'itinéraire etc...

b) si c'est pour dépanner un brave gars et l'aider dans une croisière, c'est pas pareil, car il s'agit à ce moment de faire une balade dont les règles sont autres : l'un apporte le bateau ( c'est pas rien) et l'autre apporte sa contribution ( c'est pas rien non plus) et à ce moment, c'est normal de partager ( y compris les tours de vaisselle)

J'en appelle aux locomotives de ce forum : Pas possible de faire une charte H&Ho des équipiers
pour fixer qq règles ou simplement lister les bonnes questions à poser avant d'embarquer ?

19 mar. 2006
0

plus fort que le cpe
faire bosser les autres et en plus les faire casquer

je vais m'y mettre je trouve ça génial

pas de ça chez moi , tu convoies des boats , tu cherches des équipiers , tu te fais payer !!!
et tu fais casquer les autres!!!!

drole de mentalité !!!

19 mar. 2006
0

Hé ! Du calme...l'ami Tursio
Quand on regarde ton texte, y a quand même pas mal d'incohérence.
Tu parles de beau voyage alors que c'est du convoyage.
Et en plus, dans ta rage, les équipiers semblent des petits "faire valoir besognables et corveables" à merci.
Tu manques pas d'air, il me semble.
Quant on part en mission pour une entreprise, hors de chez soi, l'eau et le pain sont généralement compris.
T'es pas au courant?
Moi-même, j'ai déjà fait appel à un ou 2 équipiers amis pour mon boat précédent et 1 fois pour l'actuel.
J'ai toujours tout payé, indemnités carburant, trajet en commun et bouffe malgré que des fois j'avais pas beaucoup de sous en poche.
Mais c'est ma vision de l'honnêteté et de la dignité!
Et ici, on n'a même jamais parlé de salaire mais simplement d'un peu de bouffe au minimum.
Quant à l'éternelle histoire des patrons ou des salariés, tu admettras que tu fais monter la mayonnaise avec presque....il faut le dire, de la haine.
Pour ma part, j'ai été des 2 côtés de la barrière.
Il ya des cons et des truands partout comme des chics types.
Aucune couche sociale n'est épargnée.
Et je n'ai pas de leçon à recevoir de toi.
Et si je ne m'en suis pas rempli les fouilles quand j'étais entrepreneur, c'est tout simplement faute à pas de chances, que je payais tous mes impôts et que j'étais pas du genre à vendre 5 fois le prix d'un appareil à une mémé!
Question de scrupules.
Alors, modères-toi, un peu...svp.
Merci d'avance.

19 mar. 2006
0

un contrat, c'est un contrat :
On peut toujours accepter l'offre ou passer son chemin
Personnellement, je ne vois rien de choquant dans celui-ci, pour tout dire je suis tout à fait prêt à accepter une offre de ce genre, sauf que j'ai pas le temps ... :-(

19 mar. 2006
0

analogie
j'ai des potes anglais qui bossent (ou ont bossé, y'a du turn-over)pour une boîte anglaise qui vend des séjours de ski en France pour "rosbeef-land" .
Ce sont des mecs "à bout" dans leur pays, alors voilà ce qu'on leur propose : on les amène dans la station, ils bossent, font du ski, il fait beau,c'est la France,quoi ...
En fait, pour être en règle, on leur fait une feuille de paie, de laquelle on soustrait automatiquement : le logement, la nourriture, les forfaits et la location des skis, même s'ils sont cul-de-jatte ...
A la fin, il leur reste entre 45 € pour ceux qui sont garçons de salle/personne à tout faire et 200€ pour un responsable d'hôtel ...
Mais bon, il y a le soleil, hein ?
Comme ça les dirigeants de la boîte loue l'hôtel au proprio français, qui gagne la même chose que s'il l'exploitait, sans travailler ni faire travailler les gars de son coin, quoi ...C'est pas grave, nous, on leur donne des indemnités de chômage et c'est bien normal, ils n'y sont pour rien.

C'est les affaires, les gars . Au fait, quel rapport avec la voile ? Eh ben ils ont tellemnt gagné de pognon en exploitant (excusez, je vois pas d'autre mot) leurs gars qu'ils ont racheté le plus grand loueur mondial de voiliers .... Mêmes conditions, donc, pour le skipper et l'hôtesse, qui "vivent au soleil" (et surtout le cul cloué à leur voilier), sacrés veinards ...
:-( :-( :-(

19 mar. 2006
0

pareil pour moi
sauf que je ne suis pas une équipière modèle pour les manoeuvres.....
mais pour aider à l'intendance, profiter des navs et apprendre, apprendre,apprendre...j'étais partante
Dommage, je n'ai pas le temps en ce moment....en juin j'aurais postulé.

Ceci n'engage que moi "petit diable" et Pascal dont j'apprécie tjrs les contribs

Avec toute mon amitié à tous les contributeurs de ce fil,

Chantal,

19 mar. 2006
0

brainstorming III........
tu navigue en 420? coque non pontée sans cabine pour avoir besoin d'aller à l'hôtel????

************** :jelaferme: µµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµ

20 mar. 2006
0

excuses acceptées
mais comment sais-tu que je suis p'tite ?
1,56m : c'est p'tit ?

Funny,

Chantal,

22 mar. 2006
0

on est bourguignons en plein
de Dijon précisément.
Merci pour les compliments, ça fait toujours aussi chaud au coeur.

Boulal est prévu pour 8,5t ; on s'évertue à ne pas trop dépasser ce poids en vue de notre futur emménagement, dur, dur .......
Mais se dépouiller du superflu c'est finalement pas si mal.

Amicalement,

Chantal,

19 mar. 2006
0

précision
mon post répondait à Michel Dupin

19 mar. 2006
0

Quand c'est pour embarquer z'une équipière , c'est différent !
dans ce cas on lui paie l'resto et l'hôtel même ... Mais nonnn ! j'rigoleee

20 mar. 2006
0

Mais nonnn ! pascal11
mais pisque ils sont tellement pingres, c'était pour dire à la p'tite que mouaaa , pour arriver à mes fins, je suis prêt à payer l'hôtel !! hi ! hi !!! mais nonnn , j'plaisantais ! Toutes mes plates excuses à la p'tite

20 mar. 2006
0

Pasque ! Chantal , j'suis un visonnaire mouaaa ! lol
et pis j'm'appelle Jacky , tu seras pas dépaysée ! Au fait, z'êtes de quel coin toi et D'Jack ?

20 mar. 2006
0

Au fait j'ai regardé votre albume
très, très beau boulot , du goût sur les aménagements, plan de pont intelligent, une seule critique quel poids ? concept ressemblant à mon choix le RM 1200 mais moi j'aime léger mais vraiment il est chouette votre canot' Bravo et rebravo !

26 jan. 2008
0

oui pareil..
félicitation, très beau travail, ce serait sympa de penser à faire un petit site pour nous faire profiter du voyage !!!
:bravo:

26 jan. 2008
0

oui pareil..
félicitation, très beau travail, ce serait sympa de penser à faire un petit site pour nous faire profiter du voyage !!!
:bravo:

20 mar. 2006
0

entreprise de transport routier
chaerche chauffeurs bénévoles passionnés désirant voyager .

ambiance assurée.

autre contexte, autre réactions?

19 mar. 2006
0

Mr Tursio

Pour enfoncer un peu plus le clou, en cas d'un accident grave d'un "équipier" qui paie ,qui est responsable?

je vais vous le dire :le brave skipper Ronan ,je suis sur que vous lui ferez porté toute la responsabilité et ce pauvre "couillon" (en toute amitié)paira peut etre jusqu'à la fin de sa vie et y laissera sa chemise et tout le reste.

josé

19 mar. 2006
0

Que répond Ronan,?
Depuis 14h21mn Ronan n'a pas réagi aux critiques et avis divers.
.Qu'en pense-t-il?

19 mar. 2006
0

Il n’a probablement

rien à faire de vos opinions et sur ce point précis, il n’a pas tort ! ;-)
Il est plus intéressant de s’occuper de son boulot

Pour l’arnaque, n’est blousé que celui qui le veut donc c’est sans commentaire

Pour le fond, vous savez que je préfère naviguer en solo...
Cela évite tous les problèmes... :alavotre:

pfffzzzz

19 mar. 2006
0

voilà un texte
un peu long pour le mettre ici , donc je vous met le liens :

www.droit.univ-nantes.fr[...]3_4.pdf

19 mar. 2006
0

reaction
plus a tursio et lolo que de romain , romain fait partie d un systeme que j ai connu , on te propose un convoyage , il a envie pour valider ou gagner un peu de sous , la boite te la joue pote , trouve un ou deux copains comme ca tu sera pas seul , lui j imagine jeune dans le metier ou dans la vie embarque un ou deux types , l accidant ,et romain en tant que skipper qui a voulut depaner la boite car les types super sympa se retrouve en taule et foutut pour sa vie , allez au diable toute ces boites d enfoirés , j ai trop connu ca ( moins payer car retard , forfais billet d avion retour antilles mais toi tu arrive a la periode de vacance donc le billet a doublé de prix , frais de port pas payer car tu devais aller direct et comme tu as cassé une piece faut bien s arreter ou gros coup de vent etc ... allez au diable

19 mar. 2006
0

je souscris
totalement avec cette réflexion, diaoulig .

19 mar. 2006
0

cela s'appelle,

faire du blé sur le dos des gogos, rien de nouveau sous le soleil
C’est une pratique courante pour ne pas dire normale dans le milieu de la plaisance...

pfffzzzz

19 mar. 2006
0

au fait
il n'est pas question de dire que ronan est un escroc. simplement que le systeme qui l'emploie est pervers et qu'il est facile de gagner de l'argent en faisant faire le boulot par des benevole qui payent de leur personnes.
si certains on envie de faire ce convoyage, grand bien leur fasse et je suis sur qu'ils y trouveront du plaisir mais il faut le faire en sachant que le proprietaire du bateau a payé une prestation qui doit etre faite par un equipage, sauf si le convoyage est prevu en solo, ce qui est rare.
jpierre

19 mar. 2006
0

Hé ! Lolo
Maintenant je sais pourquoi j'ai tapé Toto et non Lolo tout à l'heure.
C'est machinalement car j'avais dans une autre fenêtre le fil sur les mouillages en Espagne lancé par "Toto".
Donc, c'est la preuve que je ne l'avais pas fait exprès!
Je suis pas un mauvais...bougre. ;-) :-)

20 mar. 2006
0

grâce a vous, on est moins bête
merci thierry.
enfin du solide. trop souvent sur ce forum, les gens expriment des avis juridiques peu pertinents, sous couvert du "AMHA"
voilà du concret. merci pour le lien.

ca fait reconsidérer mon avis pour l'offre de convoyage comme équipier: meme si ca peut sembler sympa, avec ce qu on apprend sur les responsabilités en tant qu'équipier, je refuserais de faire du travail au noir où je risque d'être poursuivi en cas d accident.

en plus, je serais partant pour 15 jours de voile sans escale, mais pas si le skipper se fait du fric sur mon dos en étant payé et en me faisant payer.

cela dit, chacun est libre de ses choix. mais (et MERCI) grâce aux contributions on se fait moins berné, et on choisi en conséquence

salutations a tous

20 mar. 2006
0

grâce a vous, on est moins bête
merci thierry.
enfin du solide. trop souvent sur ce forum, les gens expriment des avis juridiques peu pertinents, sous couvert du "AMHA"
voilà du concret. merci pour le lien.

ca fait reconsidérer mon avis pour l'offre de convoyage comme équipier: meme si ca peut sembler sympa, avec ce qu on apprend sur les responsabilités en tant qu'équipier, je refuserais de faire du travail au noir où je risque d'être poursuivi en cas d accident.

en plus, je serais partant pour 15 jours de voile sans escale, mais pas si le skipper se fait du fric sur mon dos en étant payé et en me faisant payer.

cela dit, chacun est libre de ses choix. mais (et MERCI) grâce aux contributions on se fait moins berné, et on choisi en conséquence

salutations a tous

19 mar. 2006
0

vous êtes gonflés
rien ne vous oblige, pour 12€ par jour vous naviguez,vous partez en turquie avec un pro,plutôt qu'être "livresque" tout savoir . il suffit d'entendre sur les pontons ,on à tt fait... oui il faudra peut etre faire un quart!! plus que les 35h et gratos et alors!!!!!!!!!demandez au club med 1200€ la semaine; oui effectivement la il faut naviguer dur. :-(

19 mar. 2006
0

que de réactions !!
de retour à la maison quelle surprise, je ne pensais pas declencher autants de réactions, et d 'animosité quelque fois ....
non je ne suis pas un escros, évidement, je suis payé pour effectué un convoyage, on me rembourse mes billets aller retour,le gaz oil et les ports,
et c 'est tout , je participe à la caisse de bord et invite pour le dernier resto en turquie, soirée généralement festive, car vous oubliez souvent l 'essentiel, il s 'agit d 'une belle aventure maritime et humaine, la fiche de paie d 'un skipper bppv ne ferait rever personne,comparez cela au CPE est un racourci bien périlleux à argumenter sérieusement.
Je fais partie des skipper qui "milite" pour que les billets retour soit pris en charge, mon employeur me repond qu 'il ne degagerait alors plus aucun bénéfice, ce qui effectivement est trés difficilement acceptable car nous sommes obligé d 'etre au moins deux à bord par rapport aux assurances, je ne peux changer le monde ...
L 'autre partie de mon métier de skipper consiste à ballader des " délinquants", je bosse pour des CER, des séjours de 5 semaines pour sociabiliser ces gamins,les convoyages sont pour moi une respiration, un retour au calme , une belle virée expresse ou la mer nous apporte toujours beaucoup.
un détail, les retour de turquie se trouve direct à l 'aéroport entre 250 et 400 euros grand max
merci à tous ,Ronan

20 mar. 2006
0

bonsoir
oui, on doit tout proteger, au bull pack, scotch, carton pour le sol ecttt... il faut livrer un bateau neuf....

une erreure, je suis le seul pro à bord et suis bien avec deux équipiers benevoles,cela pose probléme, je sais....
mais heureusement, dans le réalité il s 'agit de trés bon moments avec un équipage solidaire et joyeux, ceux qui viennnent veulent naviguer, apprendre,vivre la vie en mer, et aussi faire une nav ce qu 'il n 'oserais pas faire sans l 'opportunité d 'un bateau avec skipper.
bonsoir

19 mar. 2006
0

dit comme cela
cela change un peu le discours.
cela confirme ce que je pensais a savoir que vous n'etes pas de mauvaise fois. bravo egalement pour le fait de participer à la caisse de bord car quand je skippais en pro, j'etais tres mal vu par les collegues qui me reprochaient de le faire.
la precision de la presence d'un deuxieme professionel à bord change aussi la donne, car du coup, ce n'est plus une recherche de main d'oeuvre à bas cout mais effectivement une honnete proposition.
le bateau ayant un equipage (deux personnes) capables seuls de le mener sur un tel trajet il est effectivement difficile de dmander au proprio de payer les retours d'un equipage plus nombreux.
une autre bonne chose est le fait que le gasoil et les ports soient pris en charge.
dommage seulement de pas avoir donné ces elements important plus tot.
une derniere question, le bateau etant neuf, emballez vous tout sous plastique ou vivez-vous normalement à bord?
en tout cas bravo pour votre franchise et votre reponse a ce qui etait un forte mefiance de ma part.
jpierre

20 mar. 2006
0

Salut Ronan 64
Pas de lézard !! C était juste pour info ,l indication des billets d avions !!Car sur le cas que , j ai cité , ;-)Il fallait également le retour de Tunisie !toujours en basse saison! :-( Sur ce coup là , j aurais bien payé 2 ou 300 roros de billets !!mais , je t assure qu il y en avait pour 1000 roros pour les deux !!les billets secs ,hors saison ,bonjour les dégats !! mais , je comprends ,trés bien , la situation !! ;-) :-D

19 mar. 2006
0

Et pourquoi pas...?
Il faut payer très cher pour faire le "Dakar", pour ceux qui aiment "l'aventure" et le "pilotage" extrème... Il y en a même qui payent tellement cher qu'ils y laissent leur vie.

Idem pour certains alpinistes... :-(

Et toute activité dite de loisir a un coût, de l'équitation à la musique en passant par le modélisme ou le ski...

Donc si des mecs aiment faire de la voile avec des navigations hauturières et sans escale, ils peuvent très bien considérer un convoyage comme une occasion d'assouvir leur plaisir et non pas comme un travail qui devrait être rémunéré.

Dans une station de ski un pisteur peut en faire tout l'hiver, il est même payé pour ça, le touriste moyen va payer assez cher (séjour, forfait, matériel, voyage...etc.) pour en faire pendant une semaine, en plus il n'est pas sûr d'avoir beau temps ! :-D

19 mar. 2006
0

Le vrai problème ...
n'est pas de savoir si les équipiers sont bien, mal ou pas payés.

Le vrai problème est de savoir s'ils auront un contrat de travail ou pas, avec tout ce qui s'en suit sur le plan juridique. Il est beaucoup plus important d'avoir un contrat de travail qu'un salaire. En effet , en cas d'accident, ce sera un accident du travail, ce qui va changer du tout au tout.

19 mar. 2006
0

oui
si tu consideres que c'est un "travail".

19 mar. 2006
0

Deux à bord ...
Ronan, tu as dit que la loi oblige que le convoyage soit fait par au moins deux personnes à bord. La seule garantie d'avoir deux personnes à bord c'est de les lier par un contrat de travail. Sinon tu peux te retrouver seul à la première escale. Tu ne serais pas le premier à qui ça arrive ;-)

19 mar. 2006
0

Transfert de responsablilité ?
Je découvre un monde !

Donc , Ronan, ton employeur transfert sur toi sa propre obligation d'embaucher deux personnes diplômées à bord (ce que la loi lui impose) ... hum ... Comme toi même tu ne peux pas embaucher un second diplômé légalement (tu n'as pas la structure juridique ni les moyens), tu embarques une personne non qualifiée sans contrat de travail, juste pour arriver au nombre magique de "2" ...

J'essaie de transposer ça dans n'importe quel autre structure professionnelle, c'est même pas imaginable !

Je ne pensais pas que Rolle avait raison à ce point là :-(

19 mar. 2006
0

la d'accord
il y a tromperie un oceanis 373 à 300000€ je me méfie :non:

19 mar. 2006
0

benefice
c est le probleme de ton employeur tant qu il trouverant des ppv pret a tout il se frotteront les mains , soit il on vendu un bateau livré a .. bon benef a eux ou specialiste des convoyage ( ce que je crois pas , plus de ste pour ca ) et la se sont des vrais con a faire prendre des risque a toi et equipiers pour que dalle , envoie les au diable et payerons mormalement les gens , fais attention a toi , on se retrouve vite en galere juridique , ok je deviens un vieux con qui reflechis trop , mais j ai tellement vu de truc dans se boulot , plus d amis quant il y a une galere grave

19 mar. 2006
0

Définition d'un travail ...
Est-ce un travail ou pas ?

S'il y a obligation de résultat (c'est à dire amener le bateau bon port) et obligation de suivre les injonctions d'une personne responsable (Ronan) c'est clairement un travail . Donc il faut un contrat de travail, même si c'est sans salaire.

A défaut de contrat de travail, il faut admettre que ce sont des vacances de gré à gré, et les équipiers peuvent quitter le bord à tout moment, ou retarder le départ s'ils ont envie de boire une bière au bistrot du port, où s'ils trouvent la météo pas assez agréable ;-)

Or il faut au moins deux personnes à bord a dit Ronan. Donc il faut que au moins deux personnes à bord aient un contrat de travail en bonne et due forme.

Si ce n'est pas le cas, le skipper et l'employeur prennent un sacré risque, sans même un accident, mais simplement si un équipier est mécontent de son sort et passe un coup de fil à l'inspection du travail :-(

19 mar. 2006
0

non, pas de contrats !!
non, seuls les équipiers pro ( CIN minimum) peuvent etre enroler, donc avoir un " contrat" en france.
La responsabilité d' un bateau à 300 000 euros et de deux équipiers, mener à bon port équipage et bateau, c est le role du capitain non ?

19 mar. 2006
0

et je ne reprends pas la mer
j 'attend un équipier, c 'est déjà arriver pour des raison médicales, un équipier debarque, un autre pour raison familliale, et à bonif je suis seul, j 'attends, deux jours aprés je repart avec deux nouveau équipier, les aléas !!

19 mar. 2006
0

OK avec Robert
Ronan prend tous les risques si la raison sociale de la boite qui l'emploie ne permet pas de faire du charter, il n'y a pas alors d'assurance pour les passagers et lui seul a "droit" à l'accident du travail et il prend sur lui la responsabilité (y compris pénale) des autres; si son employeur est seulement convoyeur, on est bien dans la situation du travail au noir pour toute personne non salariée sur le bateau.
Si la raison sociale permet le charter, alors il vaut mieux que les équipiers/passagers "payent" leur voyage pour les qualifier clairement comme clients.
C'est comme si vous faisiez le taxi avec une voiture de service de société pour être plus clair.

19 mar. 2006
0

oui,
j 'ai sorti ce chiffre pensant à des bateau entre 13 et 18 m, je ne pensais pas spécialement à ce bateau, à ce convoyage, tu a raison..

20 mar. 2006
0

retour de mer
bref 10 heures apres ...je pense toujours que la proposition de ronan peut interesser quelques personnes.
C'est un peu comme les embarquements à la peche dans l'ouest ...2/3 jours pour une maree dans etre payé !!

( j'attends les retours de flamme !!)

20 mar. 200616 juin 2020
0

Cela apportera

de toute façon plus d’acquis à ceux que ça intéresse que le charter déguisé de certains plaisantins... :alavotre:

pfffzzzz

20 mar. 2006
0

Voues voulez etre payé?
Si j'ai bien compris vous voulez ettre payé pour ce genre d'"activité? c'est possible, soyez marin (au sens droit du travail) donc passez au minimun le CIN, declarez vous à l'ENIM, faite vous faire un livret maritime payez vos charges etc...
Quand on veut etre patissier ou cuisinier ou macon on passe un CAP. La marine est un metier reglementé ou les brevets sont OBLIGATOIRES, sinon c'est du black.
Et je ne retire rien a ce que j'ai dit avant,
Ce que propose Ronan est un arragement entre un skipper qui a besoin d'aide et un équipier qui n'a pas les brevets requis pour etre rémunéré. Et ne faites pas la comparaison entre ca et un mec qui est obligé de prendre le metro a 6h tous les jours pour aller bosser durpour un patron qui va le licencier a la fin du CPE.

20 mar. 2006
0

Voues voulez etre payé?
Si j'ai bien compris vous voulez ettre payé pour ce genre d'"activité? c'est possible, soyez marin (au sens droit du travail) donc passez au minimun le CIN, declarez vous à l'ENIM, faite vous faire un livret maritime payez vos charges etc...
Quand on veut etre patissier ou cuisinier ou macon on passe un CAP. La marine est un metier reglementé ou les brevets sont OBLIGATOIRES, sinon c'est du black.
Et je ne retire rien a ce que j'ai dit avant,
Ce que propose Ronan est un arragement entre un skipper qui a besoin d'aide et un équipier qui n'a pas les brevets requis pour etre rémunéré. Et ne faites pas la comparaison entre ca et un mec qui est obligé de prendre le metro a 6h tous les jours pour aller bosser durpour un patron qui va le licencier a la fin du CPE.

20 mar. 2006
0

heu!!
40 roros par jour :-(bien sur !! ;-)mdr :-D :-D :-D

20 mar. 2006
0

J'ai participé à ce genre de convoyage...
...il y a plus de dix ans. Il fallait emmener un Voyage 12,50 en Grèce, à Athènes. Aux mêmes conditions que l'offre de Ronan.

15 jours de navigation.
Peu de voile beaucoup de moteurs,
car le temps est forcément compté,
et c'est la méditerranée...
Ce n'est pas de la croisière évidemment,
ce qui est un peu frustrant.
Escale très courte.

Mais j'ai passé quinze jours sur l'eau
qui reste gravé dans ma mémoire.
Car à deux à bord, on est un peu responsable
aussi de l'expédition,
ce qui n'a rien à voir avec certains promènes-couillons...

20 mar. 2006
0

je cherchais des équipiers ....
a le base je cherche des équipiers..
corse, lipari, cythére, ios et bodrum ,15 à 20 jours
ah , Bénévole ok ....

20 mar. 2006
0

Il a encore raison , le Cobra
Pour ce mois de Mars , j avais une proposition sur un retour tunisie ,France !! ;-)Mais , s il est vrai que je choisisais la partie ou la totalité du retour en France avec le proprio !!non seulement, je payais ,mes billets ,mais la contribution à la caisse de bord :40 roros ,et a voir pour les frais de port !! ;-)mdr :-D :-D :-D

20 mar. 2006
0

Cela m'intéresse.
Amusant, je viens de poster un message sur un autre fil au sujet de la responsabilité du skipper.

Concernant l'aspect financier de la chose, je souhaite effectivement avoir mon billet de retour payé, et ne pas participer aux frais de port et de gas oil. On sait ce qui se passe dans les convoyages en cas de pétole. Pour le reste, notament la bouffe, les bons coups à boire, pas de pb, je paye ma part. Et si on décide de se payer un geuleton dans un port, c'est un problème d'équipage, c'est tout. Ayant déjà fait des convoyages en tant qu'équipier, j'ai toujours apprécié ce type de nav et cette convivialité.

Je ne mettrais qu'un bémol. La préparation d'un bateau avant un convoyage est à mon avis à la charge de la société qui commandite le convoyage (ici, Bénéteau si j'ai bien compris). Je veux bien passer une demi journée, voire une journée, avant de partir pour l'avitaillement et la vérification du matos, mais je n'ai pas l'intention de passer deux jours à barbouiller une coque d'antifouling ou à aider à mettre en place un gréement à la place d'un chantier pro.

Par contre, pour ce qui concerne la couverture en cas de pépin, je ne pars que si j'ai un courrier de la société qui commandite le convoyage, qui reconnais que je participe en tant qu'équipier bénévole et que je suis couvert par leur assurance responsabilité avec les conditions particulières (combien de kroros) en cas d'invalidité permanente ou en cas de décès. Je peux évidemment en contrepartie donner mes ref. d'équipier et de skipper (amateur :). Je ne veux pas en effet, qu'en cas de pépin, je ne puisse me retourner que contre un skipper qui a été abusé par son employeur. Ou pire, que mes ayants droits en cas de décès doivent se retourner contre les ayant droits du skipper. Vous allez me dire que je pense au pire : mais nous savons tous, si nous navigons, que comme le disait Platon, il y a trois sortes d'hommes : les vivants, les morts, et ceux qui vont sur la mer !

Pour le reste, je suis entrain de regarder si je peux me libérer pour cette période ou une partie de cette période. Je te tiens au courant par email, Ronan. Bien cordialement...

PS 1 : Si on me fait le "coup" décrit plus haut d'être embauché avec un contrat de travail tel que les déductions de frais divers soient aussi élevées que le salaire, je rigolerai, mais j'accepterai.

PS 2 : Je crains fort que mon "exigence" d'être couvert par une assurance du commanditaire ne t'amène à me dire que malheureusement, tu préfères prendre quelqu'un d'autre... Dans ce cas bon vent... mais réfléchis à ce qui pourrait t'arriver en cas de pépin.

20 mar. 2006
0

Et bien la voilà...
... la contribution qu'elle est "constructive" !

Merci, et comprenne qui pourra :-D

20 mar. 2006
0

mon experience du week end du 13 mars
un ex... ami maintenant, me demande de l'accompagner avec ma voiture car il en a besoin pour le transport du matériel, afin de rejoindre l'île d'Elbe convoyer le voilier qu il vient d'acheter jusqu a Gruissan car il n'à trouvé personne de sa région pour l'accompagner.

nous sommes partis avec ma femme de Rochefort à Narbonne pour le chercher, puis avons roulés toute la nuit jusqu à l'île d'Elbe, il à payé le plein aller et le ferry.

Pour le paiement de l’autoroute Italienne , il dormait profondément à AR de la voiture…..

arrivé sur place, température 6°, bateau non chauffé , vent très fort , impossible de partir avant le lundi AM.

Nous avons, à sa demande ma femme et moi fait l'avitaillement du voilier dans un super marche local à nos frais. ( 140 €)

ma femme le lundi matin nous à quittés afin de ramener la voiture à gruissan.

nous partons le Lundi soir et convoyons son voilier à travers la méditerranée et arrivons à Gruissan le jeudi 7H.

ma femme nous rejoins et nous partons de suite à ROCHEFORT car nos affaires nous attendent.

nous reprenons contact avec lui concernant les frais de Narbonne à l'île d'Elbe, retour Narbonne et l'avitaillement. environs 350 €.

nous considérons que les frais de Rochefort a Narbonne et retour reste à notre charge.

sa réponse et très simple, il considère que les frais sont à notre charge car nous avons prit des vacances sur son voilier....

et comme il à réglé le plein et le ferry aller c'est déjà bien.

voila notre expérience d'un convoyage qui sera le dernier, car nous avons notre voilier en atlantique , et avons nullement besoin de prendre des soit disant vacances sur celui des autres.

20 mar. 2006
0

Faut peut-être mieux choisir...
... ses amis !

J'ai eu un jour besoin d'un coup de main d'Alicante au Grau du Roi, le copain marseillais n'a pas déboursé un centime, du voyage jusqu'à Alicante jusqu'au dernier restau pour le remercier et son retour à Marseille, j'ai tout payé ! ;-)

20 mar. 2006
0

A quand les skippers GRATOS ?
Simple question d'un candide.

20 mar. 2006
0

Je ne parlais pas
d'un cas fortuit ou accidentel.
Seulement l'hypothèse que cela deviendrait un jour une pratique courante.
Style, "soyez déjà content de pratiquer votre passion tout en ayant la chance de mener à bon port cette splendide unité le tout avec un toit sur la tête et une couchette pour dormir aussi bien qu'à l'hotel et sans vous demander quoi que ce soit en échange pour ce privilège sinon que vous le fassiez gratuitement".
On ne sait jamais, peut-être qu'un ...jour.

20 mar. 2006
0

pour rolle
J'ai tres bien compris, je suis ppv et fais du convoyage. Je dis juste
Pour etre payé faut etre marin (CIN minimum) sinon c'est du black
Et de toute facon vu la distance (+ de 48h de nav) il faut legalement etre deux marins, apres la legalité s'arrete aux eaux territoriales.
Je redis que ronan propose un arragement, et qu'un lambda n'a pas à etre payé pour ce genre de chose
C'est tout. On ne peux pas etre payé comme marin sans l'etre, je rappelle que c'est un domaine pro réglementé ou les brevets sont obligatoire pour bosser. ceux qui tuent le convoyage ce sont justement les amateurs qui se font payer au black.
C'est plus clair?

20 mar. 2006
0

CONVOYAGE
j'ai mainte et mainte fois convoyé mon voilier avec des amis, et j'ai toujours pris les frais à ma charge, trop facile de dire t'a fais un tour en bateau mon pote alors paye....

par contre il est normal, que pour les sorties en mer ou les vacances les frais soit partagés.

20 mar. 2006
0

il m'est arrivé de le faire !
avec le remord de piquer le boulot d'un pro !

Mais tous frais payés, voyage bouffe etc...

20 mar. 2006
0

tursio
tu dois avoir du mal a comprendre , ca convoyage est facturé et roman prend tout les risques d embarquer des equipiers pour ce convoyage , j ai tellement connu des gens comme toi dans se metiers qu ils ont fait coulé le metier de convoyeur

20 mar. 2006
0

Combien ça coûte
à un propriétaire pour convoyer son beau bateau ?

20 mar. 2006
0

Les commanditaires de convoyage n'ont alors...
... plus qu'à embaucher 2 types qui ont le brevet adecouat, ça relancera la profession de convoyeur et n'empêchera pas de proposer la "balade" à des amateurs...

A vous messieurs les convoyeurs de défendre votre profession. ;-)

20 mar. 2006
0

coût du convoyage
bonjour à tous je veux juste siter ce que je viens de vivre c'est à dire un convoyage d'un bateau d'Espagne aux Antilles. Je précise que c'est un bateau de propriétaire. Le convoyage est fait par un pro. qui négocie ce convoyage avec le proprio : deux équipiers + lui. Son prix comprends les frais de carburants, les frais de port, et les frais de nourrriture, les billets de retour pour les 3 personnes. Il prends deux mois de salaire, les équipiers ne sont pas rémunérés.
Conclusion de tout cela le convoyage revient trois fois moins cher que le transport par cargo. Le proprio est très content (enfin si tout se passe bien ....).
Ce que j'en pense c'est que si certaines personnes préfèrent faire convoyer leur bateau par la mer c'est que cela est rentable mais si on ne rémunère pas les équipiers au moins que cela ne leur coûte rien. C'est il me semble la moindre des choses. Sinon que les proprio le fassent ....

20 mar. 2006
0

Oui bien sûr, tu as raison Gilles...
... quand c'est un convoyage "pur et dur".

Mais tout existe, même le propriétaire qui demandera une participation financière aux équipiers embarqués pour une "transat" aller ou retour, qui sera pour certains une (première) expérience enrichissante, tout comme on "payera" un guide local pour faire une traversée du désert...

20 mar. 2006
0

le prix?
ca depend de bcp de chose, mais en med, pour un convoyage pro, avec respect des delais, l'assurance, je compte plus ou moins 4 roro le mille+ les billets et je me debrouille pour la la bouffe. Ce qui fait par exemple 300 roro pour un corse continent (nice) + le ferry. ou 1000 euros pour amener le boat aux baleares. S'il y a des escales le proprio est averti, il y a un mail envoyé a chaque port, et j'embarque un turaya. Le bateau est rendu nickel, Sincerement je pense que ca ne vaut pas le risque de faire ca au black. Surtout si le "copain" en a marre ou a peur et abandonne le bateau dans une marina a 40 euros la nuit, qu'il faut aller le chercher (voiture+essence), finir le convoyage, revenir chercher la voiture etc... Ca arrive plus que souvent et en plus on perd un "ami"
a plus

20 mar. 2006
0

merci
je viens de recevoir un message de soutien sympatique, j 'ai clické trop vite et ais fermer la fenetre, desolé
merci à lui

20 mar. 2006
0

c 'est souvent le cas !
généralement je rentre seul, et les équipiers en profitent pour passer quelques jours sur place,quelque fois les copinnes les rejoignent et les vacances commencent.
c 'est super la turquie en plus, les gens sont vraiment sympas et là bas il y a plein de criques ou t 'es tout seul, le cul aux cailloux, le bonheur...

20 mar. 2006
0

bon vent !
Ronan, tu es certainement un excellent marin et à ce titre très prudent, toutefois permets moi de te dire que tu ne dois pas trop y tater en droit social et que tu ne mesures pas bien les risques que tu prends qui ne sont bien entendu pas à la hauteur de ta rémunération! prendre ses précautions ne fait pas arriver le malheur qui lui même n'arrive pas qu'aux autres, selon le vieil adage bien sur! mais bon, c'est ta vie et je ne suis qu'un vieux rabat-joie qui t'envie.

21 mar. 2006
0

Je relève un paradoxe dans ton texte
Tu parles de bonne époque.
Or, tout le monde sait que la plaisance verse de plus en plus dans la démesure.
Les belles unités "très chères" se vendent maintenant presque comme des petits pains lors de certains salons nautiques.
L'argent coule à flots.
Mais dans ce que tu dis, on dirait que dans le même temps la situation des équipiers s'est quelque peu...affaiblie.
De deux choses l'une, ou bien il s'agit d'une concurrence malsaine entre boîtes de convoyage ou alors les proprios sont de plus en plus "pingres".
A moins qu'il y ait surabondance de ceux qui payent pour leur rêve tandis que d'autres le vendent en comptant la monnaie derrière le comptoir.
Comment expliques-tu cette situation ?

21 mar. 2006
0

au black, ou même gratuitement...
Exemple, tu es résident aux Antilles,connu des boîtes de loc. (par exemple, tu as été un client chez eux,et tu as toujours ramené les bateaux nickel), eh bien en période de bourre ils finissent par te passer un coup de fil pour des petits convoyages entre bases, non rémunérés,mais défrayés (avion etc.) :-)
Dans quelle mesure c'est permis, je n'en sais rien, mais j'en ai profité (y'a prescription...)
Sinon, j'ai du mal à croire que des proprios ou des sociétés fassent faire des convoyages longs (transat) au black, vu les énormes risques encourus...Imagine la famille d'un gars non déclaré,et qui meurt pendant l'affaire: procès à l'employeur présumé...pas bon.

20 mar. 2006
0

bonsoir à tous
merci tursio de remettre les chose à leur place ....
il est bien évident que en aucun cas je me fais de l 'argent sur les équipiers, il s 'agit d 'une pratique courante d 'embarquer des équipiers bénévoles ( puisque pas enrolé...), quelque fois défrayé, lorsqu 'il s 'agit de bateau de proprio principalement, et quelque fois non, comme ici avec une boite de convoyage tout à fait honnéte et serieuse.... pas de quoi épiloguer en somme...
en ce qui concerne les responsabilités, les skippers ppv le savent, le fusible c 'est nous !!
pour stopper les sous entendus et aberations que j 'ai lues, je suis enroler 16 jours pour ce job, à 100 euros par jours, mes billets aller train, retour
avion sont remboursés, ainsi que les frais de gaz oil et de port, je fais participer les équipier à la caisse de bord pour l 'alimentaire, et c 'est tout !
à la bonne époque, on prenais 50000 frs pour une transat, oui là les équipiers étaient défrayé ( bouffe et billet retour ), mais la situation est bien différente,
heuresement dans la réalitée c 'est bien different, mes équipiers deviennent vite des amis, un équipage solidaire et heureux de vivre cette vie en mer, et de savourer les escales, bien loin de ces conversation meme pas de pontons !!
merci à ceux qui ont essayé de comprendre et d 'expliquer, tant pis pour ceux qui jugent bien trop vite .
Ronan

20 mar. 2006
0

Et oui Ronan, tu as tout dit dans ton avant dernier post !
Et je me permettrais d'en rajouter une louche sur cette espèce de marins (?) qui ne peuvent pas comprendre que d'autres puissent gagner leur vie en naviguant... Eux qui mettent tant d'argent dans leur barque pour en profiter quelques semaines par an...

En plus quand ils voient que tu proposes à des mecs de pouvoir naviguer gratos, là c'est le comble ! :-D

Et une fois en Turquie, rien n'empêche à tes équipiers (et à toi même) de découvrir un peu le pays avant de rentrer, mais eux, ils ne pourront jamais y aller en Turquie avec leur barque, et en moins de 15 jours...

Bon aller, j'arrête mes conneries !

21 mar. 2006
0

Ronan, pour relire les messages
en direct, tu vas dans "mon compte", puis "mes messages", ils sont gardés un mois... ;-)

_/)

20 mar. 2006
0

et bonne mer !
en relisant ce fil, il n'y a pas de véritable agression personnelle (et c'est parfois précisé), mais juste des conseils de prudence, comme le résume ponton.

Bon, des fois c'est dit un peu fort... Bienvenue sur heo !

21 mar. 2006
0

concurence des barges et camions
il y a de plus en plus de barge pour l 'atlantique, et de camions convoi spéciaux, la plaisance qui se developpe en ce moment c 'est la loc, le charter, et les petits bateaux de propriétaire, moi j 'ai du mal avec le charter, de plus la bonne époque c 'est avant le ppv ( trés jeune diplome), les choses étaient encore plus floues, et il y avait plus d 'argent, maintenant il y a plein de ppv sur le marché, sait tu comment les grosse boite de loc aménent leurs bato sur les sites de loc ? les conditions sont bien pires...mais je ne suis pas une balance....
Ceux qui tuent le boulot sont ceux qui bossent au black, et ils sont trés trés nombreux, je ne fais pas partie de ceux là
à bientot

21 mar. 2006
0

si si ...
du liquide, un contrat de loc pretexte qui disparait à l 'arrivée, et j 'arrete là , il y a des filous partout ou il y a des sous ...
je ne suis pas là pour casser les autres, on s' en raconte de belles entre skipper, mais personne ne nous oblige à faire ce boulot
amicalement
Ronan

20 mar. 2006
0

Cette discussion

me fait penser que je suis heureux de vivre pour profiter de mes passions et non de devoir profiter de mes passions pour vivre, car me connaissant cela me deviendrait vite pénible! :reflechi:

pfffzzzz

21 mar. 2006
0

Exemple :
Un skipper doit convoyer un bateau de la France aux Antilles. On lui propose une somme forfaitaire de 3000 roros, et un enrôlement de 30 jours. Il a en outre un billet retour et les frais de port, de douanes et de G.O..
Son second touchera peut-^etre 1000 roros + billet d'avion.
Chacun des deux devra, comme tout le monde, s'acquitter de sa part d'approvisionnement en nourriture, soit env 300 roros/pers et c'est pas Boccuse !
Le code du travail maritime oblige à être 4 à bord dont 2 enrôlés (et donc payés).
S'ils doivent s'acquitter de la bouffe et du transport des équipiers, je vois mal comment ils peuvent s'en sortir, sachant que c'est un travail précaire, qu'ils sont assimilés aux 35h (eh oui, même en transat!), qu'aucune convention collective ne les distinguent d'un boulot terrestre (tu sais, les gens qui passent les WE en famille...), que si des raisons météo les font traîner 15 jours de plus, c'est pareil, que bien souvent ils sont considérés comme saisonniers, donc pas d'assurance chômage, que si ils réclament des ronds pour les équipiers, ben souvent, pour retrouver du taf, ils doivent changer de région (ou de taf!), etc...
C'est kiki parlait d'esclavage ?
D'accord, l'équipier doit faire son quart (et son tour de pluche et de plonge), ça fait partie de la vie à bord, non ? Si il n'aime pas ça, il peut aisément trouver un autre moyen de perdre son temps de manière plus apropriée. Mais ça n'est pas à lui de préparer le bateau au lieu de visiter le port de départ, de passer des jours dans la cale moteur au lieu de révasser sur l'horizon, de rencontrer les douanes, capitaineries et autres ship shandlers au lieu de profiter des escales, de rendre des comptes à l'armateur, ni de remplir le livre de bord en cas de pepin en priant pour ne pas avoir de (très) gros ennuis...
Alors, les skip', toujours en vacances ?
;-)

21 mar. 2006
0

ce que
roman veut pas comprendre c est du risque qu il prend par raport a un equipier a bord mon declaré pour faire un convoyage donc un boulot qui je me repete est facturé , on s en fout que la boite gagne mal , tu es responsable de cette equipier toi tu es couvert et ton marin par la declaration est l enim mais tu engage ta responsablité vers ceux que tu embarque ,de plus en convoyage souvent il y a des plastique pour proteger les amenagements etc .. quel croisiere !! ma dernierre transat pro , depart debut janvier de la rochelle avec 1 cm de glace sur le pont , 2 semaines de galere pour atteindre madere et la transat en 16 j , 4 j a attendre pour avoir un avion retour , bref il me rester 8 000 frs en poche rentré a la maison apres 5 semaines ( en 99 )

21 mar. 2006
0

ronan comprend rien .....
merci de m 'apprendre mon métier...
je suis au courant des risques encourues, des responsabilités, je ne suis pas un jeune skipper !
je laisse dire,évitant de perdre mon temps dans des débats stériles...

21 mar. 2006
0

Sauf erreur de ma part,
il est tout à fait légal d'embarquer des équipiers en convoyages, mais sans les faire payer pour la ballade, sinon c'est du charter déguisé. Mais la participation à la nourriture n'a rien d'une rétribution à l'attention des marins enrôlés ni de l'armement, tout le monde, équipage compris, doit s'en acquitter...
Donc, si l'équipage est au complet et enrôlé, il est donc possible d'emmener du monde avec soi.
Maintenant, les patrons n'ont pas forcément envie d'emmener avec eux des équipiers qui ne veulent pas barrer ni participer à la vie à bord, sauf si c'est des copains, de la famille etc...
Je voulais juste rajouter ça, après j'arrête :-D

21 mar. 2006
0

erreur felines
bonjour
pour info il existe
-une convention collective marin
-une convention collective officier
alain

21 mar. 2006
0

oui, mais
cette convention ne change rien, nous somme bien assimilé àun travail à terre par rapport aux assedic, meme si on passe par le bcom, l 'enim, au bout du compte, rien ne change, 24h en mer corresponde à 7h à terre, WeekEnd ou pas, éloignement ou pas, et pour avoir des assedic comme un travailleur normal, il faut dans les 9 mois d 'embarquement sur une période de 2 ans, pour etre indemnisé durant 7 mois !!
nombre de skipper finissent au RMI durant les 3 ou 4 mois hivernaux en france u hiver sur deux !!
ces régles venant directement de la marine marchande ne sont pas adaptés au skipper
mais peu importe, dans le fond Féline a raison,
On fait ce métier par passion, pas pour faire fortune, et c'est trés bien comme cela.
bonne journée
Ronan

21 mar. 2006
0

oui, mais
cette convention ne change rien, nous somme bien assimilé àun travail à terre par rapport aux assedic, meme si on passe par le bcom, l 'enim, au bout du compte, rien ne change, 24h en mer corresponde à 7h à terre, WeekEnd ou pas, éloignement ou pas, et pour avoir des assedic comme un travailleur normal, il faut dans les 9 mois d 'embarquement sur une période de 2 ans, pour etre indemnisé durant 7 mois !!
nombre de skipper finissent au RMI durant les 3 ou 4 mois hivernaux en france u hiver sur deux !!
ces régles venant directement de la marine marchande ne sont pas adaptés au skipper
mais peu importe, dans le fond Féline a raison,
On fait ce métier par passion, pas pour faire fortune, et c'est trés bien comme cela.
bonne journée
Ronan

21 mar. 2006
0

nos employeurs
SONT des armateurs !
Et on a beau se référer aux convention du Commerce, c'est difficilement voire impossible à réaliser sur un bateau armé à la Plaisance.

NB : dans un soucis de compréhension pour tous, je mets dans le même panier tous les voiliers ou bateaux moteurs affectés au transport de passagers (autres que les ferries, paquebots et passeurs d'eau) et non de marchandises, alors que beaucoup de voiliers ou moteurs sont armés au Commerce de par leur taille et leur puissance (NUC), car leurs fonctions et leur conditions de travail sont similaires aux navires armés à la Plaisance.
(Bon, j'ai craché, vous pouvez trier ! :-)

21 mar. 2006
0

à ronan
je suis bien consciant de vos problemes
mais je pense que vous pourriez vous inspirées des conventions pour vous defendre un peu plus.
vos employeur sont assimilable a des armateurs.
vos navigation sont a raprocher des pavillon de complaisance vous vous exploiter.
la passion OK mais a quel prix.
bon courage quand meme et bonne nav
alain

21 mar. 2006
0

conventions collectives
Je confirme, aucune convention collective spécifique à la Plaisance, celles de la Pêche et du Commerce (dont on se sert quand même pour nos peu de points communs)ne prennent pas en compte les spécificité de la Plaisance.
Je fais partie d'une poignée de marins qui a tenté d'en pondre, dans l'intérêt des marins ET des armateurs, mais ces derniers étaient malheureusement beaucoup plus nombreux et mieux armés que nous, l'affaire est en stand by... :-( :-(

21 mar. 2006
0

Tu sais bien
que le BPPV est le SEUL diplôme concernant uniquement la voile, (le CIN étant commun à tous les corps de la Mar Mar), et qu'on ne fait pas du tout le même boulot qu'un CQNC ou un C1 ni un mécano 10000000 kw !

21 mar. 2006
0

à feline
les organisations de defense des marins et officiers sont pourtants tres bien organisée
alain

21 mar. 2006
0

une façon simple desavoir de quelle convention on relève:
le code APE de l'employeur .

ensuite aller sur le site francegouv.fr (celui de l'état) et consulter les conventions : ils indiquent ,selon ce code , laquelle est applicable.

ensuite télécharger la-dite convention puis bonne lecture : c'est totalement indigeste

21 mar. 2006
0

je viens de tout relire
et si je reconnais la bonne foi et l'honneteté de ronan qui de ce point de vue peut donner des leçons à bien des patron pro, je redis que cela me pose globalement un probleme de conscience.
ok, l'offre est honnete et permet a des gens pas forcement fortunés de pratiquer. les conditions de cette pratique rstant toutefois sujette à caution, s'assoir et dormir sur du plastique sont quelques un des aspects qui me chiffonnent par exemple.
par contre ce qui n'est pas bon et là ronan n'y est absolument rien, il en est meme victime comme les autre, c'est le fait de faire effectuer ce qui reste quoi qu'on en dise un travail (le proprio paye pour que le bateau aille du point a au point b) par de gens qui ne sont meme pas defrayés sans parler d'etre remunerés et dont les risques sont assumés par le seul patron qui n'est absolument pas payé pour le faire.
c'est le systeme meme de ces convoyage qui est a revoir.
je crois possible de trouver le moyen de permettre a ces equipiers non professionnels d'assouvir leur passion sans les obliger à mettre la main à la poche, c'est ce que fait un ami depuis pas mal de temps, il participe à de nombreux convoyage mais ses transports et ses frais de bouche (hors restau et extra evidement)) sont systematiquement pris en charge et les bateaux ne sont pas dans la naphtaline mais "vivables". le fait qu'il soit suisse et convoie des bateaux suisse y est peut etre pour quelque chose.
a mediter
jpierre

21 mar. 2006
0

épilogue
moi aussi j 'aimerais bien changer le systéme et etre bien plus protégé qu' actuellement, je fais avec, et il y aura d 'autres convoyage défrayés, cela existe encore, mais pas cette fois .....
je titllerais juste sur deux trois nuances
" je ne fais rien payer aux équipiers, ils assument leur nourriture et leur transport aller jusqu 'à gruissan ainsi que leur billets retour, Ils s'assument en somme...
""personne ne fait le boulot à ma place,je prépare le bateau seul, souvent tout naturellement on m 'aide,je suis bien le skipper à bord, et suis souvent seul dés que les choses se compliquent ,j 'embarque bien souvent des néophytes, qui sont de vrais p 'tits marins à l 'arrivée
""" et je ne fais dormir personne sur du plastique, les draps c 'est super , les taies d'oreillers aussi !!
à bientot, bonsoir

22 mar. 2006
0

J'ai essayé
par trois fois, de faire bouger les choses : la première fois, ça a marché, la 2e, j'étais trop isolée, la 3e m'a grillée pour un moment sur la place...
Non non, je suis pas syndicalisée ! Mais quand l'armateur en vient à te dire que tu devrais être content d'être payé pour t'amuser, et leur dire merci, là je n'encaisse pas !
D'autre part, n'oublions pas que c'est aussi parce qu'il y a des marins exploité que la plaisance s'est démocratisée !
;-)
Et que beaucoup d'entre nous peuvent se payer un bateau de loisir...
;-)
@+
Delphine

26 mar. 2006
0

En
fait le C.P.E. remplace les stages, à la demande même des stagiaires.

22 mar. 2006
0

honneteté
L'honneteté de Ronan n'enlève rien a la filouterie du système.
c'est le principe des stages du cpe , profiter des gens pour ne pas embaucher ou les payer.
Ronan n'est pasd en cause directement , ce système est vieux comme le monde

on a aussi le choix de ne pas tomber dans le panneau.
perso , mon point de vue : adhérer c'est cautionner ,et faire perdurer.
trop facile de profiter de la volonté de néophytes ou pas pour découvrir et apprendre

de plus cette forme de troc ,
apprendre en école de voile ou croisière a un cout !!!!!
là tu apprends , et tu bosses.

seulement cautionner ce syqtème c'est lui permettre de continuer à perdurer.

pour finir facile de pleurer sur les conditions misérables de travail , de vie ,
ey a coté ne rien faire
nos ancètres syndicalistes se retournent dans leurs tombes

22 mar. 200616 juin 2020
0

Dans le cas présent,

je trouve la gueuserie tout à fait raisonnable pour celui qui veut en profiter…

Il y a pire, un exemple parmi d’autre... Lorsque vous désirez obtenir certains certificats obligatoires, mais que l’administration, incapable de mettre en place les structures pour faire passer les examens vous remballe dans le privé qui eux vous demande un max, oh pas pour l’examen lui-même, qui ne coûte que quelques dizaines d’euros, mais pour de soi-disant cours donc vous n’avez rien à foutre et comme ils refusent de vous laisser passer les épreuves sans toucher leur pactole… vous êtes automatiquement baisé

Cela dit, le pôvre Ronan attend toujours de trouver ses équipiers !

pfffzzzz

22 mar. 2006
0

au passage
Beneteau neuf = Beneteau vide
le complément se fait en Turquie
donc la caisse de bord peut comprendre bouteille de gaz, casseroles, la liste est loin d'etre exhaustive...
+ plus bateau à regler (pedagogique)

bateau destiné à la location en turquie = pavillon Turque et sécu qui va avec
on quite les eaux territoriales en 5°...
(on peut naviguer en longeant les cotes !)
armement qui va avec (pas de gaffe, ficelles comme amarres, etc...)
c'est du vecu

enfin il me semble que les equipiers bénévoles sont considerés comme passagers payants au regard de la loi (chaud pour le skipper)

bonne mer

22 mar. 2006
0

Non, Caneton
Il est tout à fait possible et légal d'avoir des équipiers à bord, tant qu'on ne leur fait pas payer de prestation. Au contraire, tu es dans l'illégalité si tu les rémunères pour un travail de marin sans les enrôler, et pour celà, il leur faut un diplôme de Marine Marchande...
Le skipper étant responsable de toute vie à bord, il l'est autant pour des matelots que pour des équipiers ou des passagers payants... Il n'y a pas de vie humaine plus chère qu'une autre...
Bonne journée !

22 mar. 2006
0

n 'importe quoi ! ( caneton )
et c'est du vécu !!
Tu embarques sur un bateau armé comme cela ?
Moi pas....la question est réglée...
j 'ai dit précedement que moby dick était une boite de convoyage honnéte et sérieuse, on par évidement avec tout l 'armement français, tu crois que je vais risquer au pire ma vie au mieux mon diplome pour un armateur verreu ???
Ce sont le gars qui embarquent à bord de ces bateaux qui doivent se regarder en face !!!
Il faut bien lire, attentivement, car j 'ai précisé que les équipiers participaient à la caisse de bord alimentaire, un point c'est tout, tout le reste est pris en charge par moi,évidement, et je suis remboursé sur factures par mon armateur
Au regard de la loi....tu ne connais rien en droit maritime...
j 'ai déja trouvé mes équipiers.....eux sont plus discret....
mais je regarde encore ce fil, pour ne pas laisser dire n 'importe quoi quand meme,
amicalement malgrés tout

23 mar. 2006
0

polémique voulue
et je suis heureux que les choses evoluent
bravo à mobydick

sinon pour le droit, je n'etait pas sur(il me semble ...pardon je me suis mal exprimé)

et on a toujours le choix d'embarquer ou pas
evidemment
avons nous tous, toujours, largué les amarres
en totale conformité?
pas trop fort sur la tête, merci
sinon jolie ballade

23 mar. 2006
0

milles excuses pour le ton
un peu énervé hier soir ...
Non, nous n 'embarquons pas toujours en totale conformité, mais en totale sécurité oui .
et il faut se battre pour cela aussi, car nombre de bato son sous pavillon turc, et sourtout sous pavillon américain, quand il s'agit du prix d 'un radeau de survie, beaucoup préfererons l 'acheter en turquie,cette boite refuse cela, impose le pack sécurité plastimo, et je fais partie des pénibles qui rajoute la pince à haubans et le réflécteur radar..
tous ne font pas cela, et c'est éffectivement dangeureux car avec le nombre grandissant de skippers sur le marché, et l 'amalgame métier-passion, beaucoup de skipper accepte un peu tout.....meme moi, mea culpa, mes 1ers embarquement n 'etait pas tous trés net, il faut un peu de temps pour se permettre et avoir la gueule pour refuser...
j 'ai mes équipiers, faudrait qu'il disparaisse ce fil
Merci à tous età bientot,
car pour la prochaine fois je ne manquerais pas de faire appel à héo
Amicalement
Ronan

24 mar. 2006
0

bonjour
combien de jour par an tu cotises?
si c set a l annee tu es un pros
si cela est moins
la marine marchande considere ton emploi de marin comme emploi secondaire
donc pas marin a part entiere
alors roman tes patrons si il ne peuvent pas payer les charges nessecaire au bon avancement du ton bateau attends qu il ait vraiment les moyens
j ai pas marche dans ces combines aux premieres heures de la defisc aux antilles
j ai ouvert mon propre role apres cela
et j ai cotiser maintenant cela fait
15 ans et du boulot t imagine meme as ce que j ai aujourd hui et ce que je vais avoir
mais met toi dans une equation resonable gagner des sous payer ces charges et tu deviendra pro et de plus en plus pro au fil des jours semaine mois annee
mais surtout si tu veux vivre la dedans laisse ces couq la au bricoleur
tu te noi tout seul
au moins comme la plupart de ce marche tu soit rentier
pas plus tard que hier j ai lu sur ce forum un couple ppv proposant ces services benevolement

fais comme moi attend que le bateau parte avec des toutristes
quand il va y avoir un probleme c est le jak pot

afin c est comme cela que j ai elabore ma facon de travailler
je critique les ppv et je continurai a le faire
car tout les milles qu ils peuvent faire si toute fois il en font il scie la branche ou il sont assis
je rigole cela dois etre tres desagreable
salutations
captainjpp

25 mar. 2006
0

bien sur
bonsoir,
je suis entiérement d 'accord avec toi,je travaille proprement,j 'ai pleinement choisi de faire ce job, je paie mes charges, non, les divers armateurs qui m 'enrole les paient pour moi, j 'ai environ 5 à 6 mois d 'enrolement par an, penses tu que c 'est assez pour m 'ouvrir un role ? c'est un de mes objectifs, mais je pense faire cela une fois que j 'aurais mon propre bateau.
j 'ai beaucoup de mal avec le charter,le probléme c 'est que j 'aime naviguer....
je me suis spécialisé dans le " social", les jeunes délinquant ect...., et quelques convoyage pour aller respirer !!
je ne me plains de rien,je voulais juste essayer le net pour avoir des équipiers différents, j 'en ai un peu assez d 'etre jugé, j 'ai lu quelque une de tes post, tu es un pro et tu donne l 'impression d 'etre un marin sérieux, tu a un livret bleu, moi aussi.
j 'ai besoin de conseil si il est possible que je m 'ouvre un role, et si cela vaut le coup, et si je peut travailler avec mon propre bateau , sans etre "NUC" ??
à bientot, amicalement
Ronan

25 mar. 2006
0

ne pas se prendre la tête
Car vous vous la prenez pour rien, je ne parrirai pas à votre place sur l'avenir dans les professionnels de la marine, à voir ce qui se passe dans la marine de commerce, on trouve des commandants indiens (à moitié du prix français) et chinois entre le quart et le dixième.

Dans le pétrole, on trouve une équipe entière chinoise pour un appareil terrestre soit 80 personnes ingénieur compris, pour le prix d'un chef de chantier français. UN, 1, c'est facile à compter.

Et il faut plus de temps pour former un Chef de chantier ou un ingénieur forage qu'un capitaine.

ça va se savoir même dans vos boites :-(.

Pour plasanter imaginez combien coute un bénévole chinois? Demandez à Galuzeau, occupé avec sa tronçonneuse à droits sociaux.

Et comme l'avoue un de vous , vous avez aussi commencez par le bénévolat, j'ai fait aussi skipper bénévole, juste pour naviguer. Alors comment empêcher aux autres de faire ce que vosu avez fait?

C'est le dilemne du voileux écolo, on profite du système pour contruire et armer un bateau: énergie pas chère, salaire élévé, avantage sociaux divers (même le smic est élévé comparé au reste du monde, ingénieur indien ou chinois compris, et ensuite on milite eou on crée une association pour protéger la planète...

Bon j'ai pas résolu la contradiction et j'ai un bateau.

Si le monde entier a une auto, ya plus d'air à respirer.

Si le monde entier a un bateau, ya plus d'eau à naviguer.

Si le monde entier a une maison, ya plus de terre pour faire pousser et pour manger.

Bon courage quand même, et avec le réchauffement , c'est pas le vent qui va manquer....

:-(

25 mar. 2006
0

merci Tursio
j 'aurais préférer te dire cela en message direct, pour ne pas faire rementer ce fil....mais tu es non inscrit !!
je vais aller voir les Aff mar,
bonne journée et Merci pour tes interventions précédentes aussi.

25 mar. 2006
0

Oui Ronan c'est possible
Essaye de te procurer la circulaire du ministere des transports du 01/12/84 relative à l'utilisation des navires de plaisance.(les affmar me l'on donné)
Ca explique les differents systemes, NUC, livret orange, armateur, pas armateur,les obligations etc...
Si tu veux travailler avec ton boat (en livret orange) c'est la categorie location avec equipage. C'est pas mal sauf que legalement il ne peut y avoir qu'un seul locataire, (ou un seul representant pour un groupe, famille etc); Tu peux ouvrir un role avec ce systeme pas de probleme. C'est soit un role d'equipage si tu ne navigues que avec ton boat, soit un role d'entreprise si tu es succeptible de skipper d'autres bateaux. (c'est le systeme que j'ai adopté).
A+

26 mar. 2006
0

bonjour
pas d accord avecceux qui dise que la situations dans la plaissance est la meme que dans le transport maritime
personnellment francais mar mar avec mon role et nayant n avige que sur des voiliers ou bateaux moteur nous resteront francais en particulier tres demande et ceux il y a qua regarder ma charge de travailactuellemnt
le seul element important il faut etre officier mar mar min capt 3000
LE PPV n est qu un diplome ou brevet qui offre du bricolage

autre chose que je n ai pas lu dans ces lignes
nous avons dit que le marche est porteur qu il ce vend de plus en plus de bateau
vous ne pensez pas que les organisateurs de ces convoyage refacture a leur juste prix ces operations de livraison
et font des benefice de 80 %
j ai un cas concret cet hiver d un consessionaire qui a fait convoyer un cata vers les carraibes
j ai vue le livre de compte
lui il c est gave
l equipage pas temps
normal c est la loi de l offre et de la demande
c est pour cela que je le redis si vous vous etre marin pro laissez ces bricolage
si vous voulez bricolez et prendre l air prennez le
mais sachez une chose et le systeme est bien fait quand meme si vous bricolez ne pensez pas devenir pro et en avoir les avantages
un plan de carriere par exemple
salutations
captainjpp

26 mar. 2006
0

Mieux, il faudra payer...
Lu sur L.N. de ce mois-ci.

Moorings "inaugure" une nouvelle formule.
Le convoyage de ses bases d'hiver vers ses bases d'été (et inversement), sous forme de location one-way.

Bin, voilà. On y arrive tout doucement.
Plus besoin de skipper pro pour faire ces convoyages. Et en plus, les locataires paieront pour effectuer ce convoyage.
C'est tout bénéf pour la société et le début de la fin pour une profession non organisée...

26 mar. 2006
0

Pourquoi pas???
Je sens un peu d'aigreur dans vos propos.... mais le premier but d'une boite de loc et cela n'a rien de honteux c' est de louer au maximum les bateaux... et je dirai que c'est plutot une preuve de bonne gestion que le louer pour les retours de one way ou de convoyages...
Il y a aussi la solution intermediaire courante sur le trajet France Antilles ou le skipper ne facture rien au loueur (sauf les frais) et par contre se paie en louant le bateau pour la traversée avec skipper a des clients... et tout le monde y trouve son compte...
Dom

26 mar. 2006
0

Je n'ai pas dit mon mot là-dessus et n'ai rien à dire de spécial
du moment que tout le monde y retrouve son compte ( embarqués et embarqueurs) en quoi ça dérange ?
Ceci ne nous regarde pas (-)

26 mar. 2006
0

ben ,moi j ai vu !!
une chite étoile !j aime bien ! bon; j ai pas la tonsure ;-)mdr :-D :-D :-D

26 mar. 2006
0

ben si, l'accord entre les parties
c'est le contrat, et tant qu'il ne viole pas la loi il s'impose aux parties.

26 mar. 2006
0

je voulais le dire...
C'est comme les loueurs qui propose de participer aux differentes transats (passionés etc)... C'est un super moyen de convoyer leur boat vers les bases antillaises en se gagnant des ronds

26 mar. 2006
0

C'est pas nouveau
mais c'est vrai que ca t'impose un rythme, mais c'est moins chere ...

26 mar. 2006
0

c'est sans doute pas un bon argument !
un exemple à 2 € : les marchands d'armes et leurs acheteurs "y trouvent leur compte", ça nous regarde pas, et, au début, ça dérange pas... Jusqu'à ce qu'on soit obligé de calmer les impétrants (t'as vu celle-là, pierre2 ?) à force de pognon injecté dans l'ONU .
L'accord entre les parties ne régularise rien, il faut jeter un coup d'oeil au-delà, il doit bien y avoir des juristes sur Héo pour le confirmer ...

26 mar. 2006
0

débat francais
bien ..mon prochain boat je le ferais convoyer par 2 roumains ( non 3 ) sans equipiers a bord et le tout pour une somme modique .
ha oui et je serais passer sous pavillon Tunisien

26 mar. 2006
0

Vaudrait mieux pas !
vu ce que te couterait en taxe d'importation le passage sous pavillon tunisien ! Et ne parlons pas de la législation sociale, tu pourras dire adieu à tes pauvres roumains.

Pays en voie de développement ne veut pas dire pavillon de complaisance ;-)

Ahh, fantasmes et réalité .... :-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

Souvenir d'été

  • 4.5 (32)

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

novembre 2021