Service à la plaisance

Bonjour, j'ai besoin de vos avis !

J'effectue actuellement une étude sur les besoins des propriétaires de navires de plaisance; pour offrir un service approprié.

Voici quelques questions que je me pose :

Quels sont vos besoins concernant l’entretien de votre de votre bateaux ?
A qui faites-vous appel ? A quel tarif ?
Quel est l’armement de votre bateau ?
Quel matériel de sécurité utilisez-vous ? Comment le renouvelez-vous ?
Quelles améliorations envisagez-vous pour votre bateau ?
Pourriez-vous être intéressé par un service de surveillance à flot ?
Seriez-vous intéressé par une formation pratique et théorique à la navigation ?
Quels autres services amélioreraient votre quotidien ?

Cette étude concerne plus particulièrement les Bretons, mais l'avis des amoureux de la tram, du mistral ou du sirocco m'intéresse également.

J’attends vos réponses avec impatience !

D'avance merci.

Et que les vents vous soient portants !

L'équipage
24 jan. 2010
25 jan. 2010
0

Donne un peu d'info sur twa
afin de finaliser tes demandes...

25 jan. 2010
0

des infos là? (HS)
est-ce le même ?

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

:litjournal:

25 jan. 2010
0

C'est vrai
que nous aussi, on a des voisins sympas, nous nous rendons mutuellement service
Ceci dit, ca peux servir à d'autre

25 jan. 2010
0

la plupart de ces services proposés
sont des services que nous nous rendons entre nous.
Notre ponton a une ambiance assez sympas.
:-)

25 jan. 2010
0

bien allons y
1) pour l'entretien,pour l'instant il me faut un mécanicien et un voilier
2) A un atelier de mécanique marine et à un voilier, quel tarif : 47 euro l'heure ou 63 dans le cas d'utilisation de machine outil.
3) + de 6 milles
4)le matériel obligatoire + gilet auto, je le renouvelle en achetant un produit neuf lors de la date de péremption du précédent
5) Amélioration : cette année; Génois neuf
6) surveillance : non
7) formation : non
8) le service : aucun concernant le bateau (pour le reste : rires, prendre ma place au boulot pour avoir plus de temps pour faire du bateau)

Voilà mais je n,e pense pas faire avancer le schmilblic

25 jan. 2010
0

modeste contribution et commentaires
Quels sont vos besoins concernant l’entretien de votre de votre bateaux ?

tout est à entretenir à plus ou moins long terme, que ce soit coque, gréement, intérieur ou moteur.

A qui faites-vous appel ? A quel tarif ?

A moi-même ou à des amis ; une bouffe ou un échange de coup de main, voire rien du tout même.

Quel est l’armement de votre bateau ?

  • de 6M

Quel matériel de sécurité utilisez-vous ? Comment le renouvelez-vous ?

le minimum réglementaire, renouvelé à échéance.

Quelles améliorations envisagez-vous pour votre bateau ?

changer les voiles, refaire une partie de l'électricité.

Pourriez-vous être intéressé par un service de surveillance à flot ?

Le port pourrait assurer ce service, non ?

Seriez-vous intéressé par une formation pratique et théorique à la navigation ?

non

Quels autres services amélioreraient votre quotidien ?

naviguer plus.


Je sais, mes réponses ne sont peut-être pas originales.

Je crois qu'il y a en gros 2 populations de propriétaires de bateaux. Ceux qui naviguent beaucoup et par la force des choses font un peu de tout dans l'entretien de leur bateau. Bien sûr, la théorie est validée par la pratique régulière.

Je ne suis pas sûr qu'on puisse proposer un service à ces marins qui ont déjà leurs trucs.

Et l'autre groupe de personnes qui ont un bateau "parce que" ou "pourquoi pas" et qui naviguent peu ou prou. Un peu plus d'argent peut-être ? Mais ressentiront-ils le besoin d'un service ?

Ton mérite est de vouloir faire quelque chose dans le nautisme, je t'encourage. Ce n'est pas facile.

Dans un autre post du site, une personne posait des questions en vue d'une étude qui se devait transparente et transmise. Pas eu de retour.

25 jan. 2010
0

Eh bien
en gros et dans le détail, les seules choses que je fasse fabriquer par un professionnel, ce sont mes voiles ainsi que le grutage une fois tous les 3 ans ....... ;-)

25 jan. 2010
0

livraison de piece détachée rapidement
donc un bon stock de piece de parce que j'attends 1 réa à 1.50 euro depuis noel ...

non je donnerai pas le nom :-(

25 jan. 2010
0

3 semaines pour un réa en plastique
je trouve ça un peu long , que le ship du coin n'ait pas de pieces détachées de hors bord ou des pieces couteuses en stock , je veux bien mais du consommable ... heureusement que le bateau est au sec :-p

25 jan. 2010
0

livraison de piece détachée rapidement
La réalité est simple : le stock coûte cher... pour proposer de bons prix, c'est le "flux tendu"... avec les délais ! ;-)

_/)

25 jan. 2010
0

un service de conseil en entretien
qui se déplacerait pour venir voir nos petits ou gros soucis et montrer le boulot à faire. Genre expert très calé en tout. Un peu ce que l'on trouve ici mais qui aurait les bons outils et le coup de main. La perle rare quoi.

26 jan. 2010
0

la location d'outil pro
comme ceux qui sont parfois cité dans les fils et qui coute la peau des c.... ( pince à rivets , defonceuse , sableuse , etc )

26 jan. 2010
0

il m'est souvent arriver
non pas avant ni après mais pendant le coup de vent de me trouver sur le ponton avec un copains ,la nuit.
En fait chacun d'entre nous était en train de vérifier les amarres et bateau des autres .
Sur le ponton quelques bateaux sont habités.

Il faut savoir qu'a partir d'une certaine taille de bateaux il y a sur un ponton un %de bateaux habités.

La ou effectivement il n'y a pratiquement personne
ce sont les pontons ou la majorités sont des bateaux de petite taille.
Pour te dire je poste en ce moment du bateau,et sur le ponton nous sommes 5 .
Cela fait deux jours ou ils nous changent les piliers d'amarrage ,nous avons informer par email certains copains qui s'inquiétaient.
quand l'un d'entre nous ne peut pour raison personnel faire son carénage,il y a toujours un copain qui répond a l'appel,un peu comme ici.

Enfin tout ceci n'est pas pour te démoraliser ,mais pour te prévenir que dans la plupart des ports ,il est extrêmement difficile de s'installer
en dehors des structures déjà existantes

26 jan. 2010
0

Merci de vos réponses
Je me retrouve plus dans les idées citées par Kermit et Alcatorda.

Par expérience quelque chose d'anodin peut se transrormer en galère si on a pas le bon outils ou la bonne pièce.

Mon envie est de partager mon expérience et mon savoir faire... Et de pouvoir en vivre.

Je me dit par exemple que tout le monde n'habite pas proche de son bateau; est ce qu'ils ne seraient pas rassurés si quelqu'un pouvait passer de manière régulière et avant/après les coups de vents?

Je sais que cela relève plus du service entre marins, mais peu de gens vivent à l'année sur leur bateau,je pense ne pas être le seul à me rappeler de génois sur enrouleur complétement déchirés sur leur étai après un coup de vent dans les ports, au prix du génois!

Voila, je que demande quels services apportés pour faciliter la vie du plaisancier.

Merci de votre attention.

26 jan. 2010
0

tilbault , en prenant le problème par l'autre bout..............
nous dire ce que tu sais faire (pro?)
ou tu es ?

26 jan. 2010
0

testé ....
Comme mon bateau est dans un grand port-chantier (800 bateaux à terre et à flot), on a vu passer plusieurs fois des personnes individuelles proposant un "service à la plaisance".

Je n'ai pas eu l'impression que ça nourrissait son homme si ce service n'est pas dans une structure de travail assez importante pour amortir les creux et bosses d'activité.

Il y a eu un itinérant qui se déplaçait sur 100km de littoral pour avoir assez de client ... épuisant. Un autre qui proposait de faire l'avitaillement et nettoyage avant l'arrivé du proprio : il a tenu quelques mois ... etc ...

Pas facile, et pas toujours durable.

27 jan. 2010
0

Ça dépend des endroits :
Dans mon coin, la marina est très active avec beaucoup de passages, autant par les privés que par les boîtes de location locales.

Une activité qui semble bien marcher est l'avitaillement des bateaux de location, mais seuls les gens sérieux et bien organisés s'en sortent : ils ont un site internet bien fait où les clients peuvent choisir des avitaillements standards ou personnalisés, ils arrivent sur le bateau frigos et coffres pleins avec le petit bouquet de fleurs tropicales sur la table du carré pour faire joli... c'est très apprécié ! Le fournisseur arrive le matin pour voir si rien ne manque et complète si nécessaire, et une fois que c'est validé, dégaine son TPE/GSM pour faire chauffer la CB du client...

Une autre activité qui marche bien à condition d'être sérieux et rigoureux est le gardiennage des bateaux avec des multitudes d'options, allant de la simple surveillance à l'entretien complet qui peut comprendre le carénage annuel et la gestion des différents intervenants comme les mécanos pour le moteur, et tous les autres corps de métiers nécessaires à un entretien correct.

Une chose est certaine : ce n'est pas la publicité qui fait marcher ces activités, mais le bouche à oreilles... en n'oublient jamais que dix avis positifs auront en gros la même valeur qu'un seul avis négatif...

Et il faut quelques années pour se forger une bonne réputation ! ;-)

_/)

27 jan. 2010
0

formé!
Un chiffre sur Marseille.

J'ai participé (pour le plaisir!) à une formation d'agent de maintenance en marine de plaisance de l'AFPA. 16 stagiaires ont suivi cette formation, un seul travaille dans ce domaine.

Je pense qu'effectivement, une grande mobilité et requise pour bosser dans ce domaine. La planète comme secteur de recherche d'emploi..

27 jan. 2010
0

Par l'autre bout
Bonjour,

A la base j'ai un bac électronique et un Brevet d'état d'éducateur sportif de voile habitable.
Je suis dans les Cotes d'armor.
Ca fait dix ans que je travaille dans le nautisme. Surtout dans l'enseignement et la formation moniteurs/BPJEPS; mais aussi sur la gestion et l'entretien d'une flotte de 30 bateaux environs, de 6 à 14m.
Pour vous donner une idée, j'ai souvent eu des éleves dont parle jm13 en stage.

Voila une idée de ce que je propose, en trois thèmes: entretien, préparation. / Surveillance / Formation.

Entretien, Préparation, Optimisation.

Nettoyage Interieur & Exterieur

Cuisine / Gazinière
Planchers / Fonds

Salle de bain / W.C.

Compartiment moteur

Coque / Pont

Déssalage cordage / Voiles

Entretien / réparation intérieur

Tuyauterie / plomberie

W.C. / sanitaires

Gazinière / four

Accastillage

Vérification état / fonctionnement / Graissage / Changement / réparation

Optimisation du plan de pont

Mise au sec

Carénage / Antifouling

Déjaunissage de la coque

Changement des anodes

Nettoyage hélice

Petites réparations sur polyester et bois

Armement

Renouvellement du matériel de sécurité ( état / date de péremption )

Optimisation du matériel de sécurité ( Haute-mer, Solo, enfants )

Préparation armement spécifique croisière à destination :

. Sécurité

. Documentation / cartes

. Matériel pour croisière hauturière

Pour le Week-end / une Croisière / la Saison

Préparation, réception, rangement et nettoyage selon desirata

Surveillance à flot.

Hebdomadaire / bi-mensuel / mensuel .

Forfait de base : Vérification :

Amarrage

Etat général

Effraction

Protection coque

Fixation des tauds

Fermeture hublots Retour des infos au propriétaire
Vérification supplémentaire si vent supérieur à 8 Beaufort

Options :

Niveau d'eau dans les fonds

Vidange des fonds

Vérification fermeture des vannes

Contrôle tension des batteries

Mise en charge des batteries

Vérification des niveaux moteurs ( huile, liquide de refroidissement )

Essai moteur

Remplissage des réservoirs d'eau douce
Nettoyage du pont

Vérification du matériel de sécurité ( état / date de péremption )

Envoi photos numériques

Prise en main, Formation.

Formation théorique à la navigation
Formation pratique à la navigation
Formation théorique sur le fonctionnement d'un voilier

Formation à la pratique de la voile

Aide à la prise en main de nouveaux bateaux

27 jan. 2010
0

la question qui fâche le client ...
Pour que ce soit viable, il faut un certain coût facturé à l'heure ... pas du tout négligeable.

Pour certains postes plutôt techniques, on peut espérer que le coût sera accepté par le client.

Mais les gens sont-ils prêts à payer ce prix de l'heure pour un travail qui s'apparente dans un certain nombre de cas à une faible qualification, à la limite de l'entreprise de nettoyage ou de celui de vigile ?

Je soupçonne que le curseur sera délicat à placer pour que le job soit viable en dehors des cas cités par Tilikum concernant les lieux de passage très fréquentés par des bateaux de loc, ou par des particuliers loin de leur domicile, et donc n'ayant pas le temps de tout faire eux-même ...

27 jan. 2010
0

c'est très clair
et c'est grosso modo le CV de pas mal d'héossiens si je ne me trompe? en dehors de leurs compétences professionnelles bien sur.

cibler deux ou trois spécialités bien maîtrisées me semblerait plus convainquant avec quelques références et les n° de tel des personnes susceptibles de confirmer la qualité des prestations.

bon courage pour affronter la vraie vie de travailleur indépendant.

27 jan. 2010
0

si Thibault c'est très clair
c'est d'ailleurs ce que je pensais,mis a part que je viens d'apprendre que au départ tu avait une formation électronique .
Et que de plus tu pratique certainement pour une société ou association depuis environ 10 ans .
De ce fait je te précise en plus de mes postes précédents que j'ai une connaissance qui a voulu s'installer ainsi,ce garçon était compétent,il a tenu moins de deux ans.
Un peu en dehors du sujet question marine,mais le principe est le même . Sur le bord de mer ,le diplôme ne sert a rien, et les compétences demandées sont très ciblés(mécanicien diéséliste ,électricité ,bateau ,travail de l'inox ou sellerie ).
L'exemple hors sujet:
peintre décorateur ,filets patines faux bois faux marbre,craquelé, spécialisé louis 15 - régence - Napoléon - style Marie Antoinette etc etc pour en fait finir en bord de mer pour peindre de l'acrylique blanc sur mur et plafond et un peu de laque sur des portes . Et oui l'attente n'est pas la même
,

27 jan. 2010
0

ok tibault
on commence à y voire un peu plus clair
une bonne base pour une proposition d'offre de services

tu organises tout ça , avec des chapitres en capitales , des sous chapitres en bas de case , des respirations , quelques photos , des notions de prix (vachement important pour les fauchés d'h&o)
tu fayotes avec notre pepette pour que'elle te professionalise le tout ; et tu peux attaquer le marché
courage et amitié

27 jan. 2010
0

tite entreprise, grosse galère ...
la donne a un peu changé, avec la situation "d'auto entrepreneur" qui est une structure administrative, juridique et fiscale ultra légère à mettre en oeuvre, sans soucis de TVA, aussi longtemps que l'activité reste limitée (chiffre d'affaire de 32.000€ par an pour les activités services).

Comme la micro-entreprise ne peut pas récupérer la TVA, elle ne facture pas la TVA, ce qui permet des tarifs compétitifs (ça fait râler les autres entreprises !)

Même les impôts et charges sociales sont simplifiés, puisque forfaitaires pour un revenu fiscal inférieur à 25.000€ pour un célibataire et 50.000€ pour un couple.

C'est un statut qui permet sans trop de complications de vérifier que l'entreprise est viable, et de transformer sa structure au cas où ça marche très bien après 1 ou 2 ans.

27 jan. 2010
0

Si STP
l'auto entreprise peut-être intéressante dans certains cas.
Il est évident qu'elle ne peut faire vivre sa famille , cependant elle a l'avantage pour un futur entre preneur de pouvoir démarrer et se faire une clientèle sans se faire (piller fiscalement au départ)
elle ne paye qu'en fonction de ses revenus

28 jan. 2010
0

auto-entrepreneur
STP as-tu lu en détail les documents de cette structure et la façon dont se règlent les problèmes que tu soulèves ? Ce n'est pas une panacée universelle, mais c'est (à mon avis) la meilleure façon de commencer dans le cadre que défini Thibault.

27 jan. 2010
0

C'est pas claire
Désolé les thèmes et sous-thèmes sont tous apparus sans blancs.
C'est pas facile à lire! Mais je vous faits confiance pour décoder.

27 jan. 2010
0

Ca peut payer
J'ai connu un skipper reconverti quio gérait une dizaine de bateau dans le golfe de st tropez.
tous appartenant à des propriétaires qui naviguent peu.
Il faisait tout, gardiennage , un petit tour en cas de mauvais temps pour vérifier, pilotage de l'entretien par les entreprises locales (pas lui-m^me), éventuellement convoyage, installation d'électronique.
Il en vivait plutôt bien et refusait d'augmenter le nombre de bateaux ainsi gèrer.
mais sa clientèle devait avoir les moyens. je pense de 500 à 1000 euros par mois par bateau.
J'ai aussi, toujours sur la cote d'azur fait appel aux services des "marins" du port. pour une somme modique, genre 100 ou 150 euros ils sont supposés vérifier de temps en temps que tout va bien et recharger les batteries.
C'est assez décevant comme service, avec parfaois la désagréable impression qu'ils sont commissionnés par les entreprises du coin....

27 jan. 2010
0

en conplément :
ça veut dire que tu montes une tite entreprise , et la , tu attaques une grosse galère !
tout les tits artisans / entrepreneurs du site se joingnent à moi pour compatirent ...........

respects.........

27 jan. 2010
0

robert :32000€/an
donnent 2700€/mois
pour vivre boire et manger
regler:
les fournisseurs
les assurances
l'urssaf
les retraites complémentaires
les frais de bagnoles
le téléphone
et tout ce que j'oublie ou que j'ai la flemme de chercher........

autant profiter du statut de chomdu et faire du "noir"

le jour ou les 'autorités" comprendront ça , on commencera à remonter la pente ...............

27 jan. 2010
0

ahma
trop de competence tue la competence
pour etre clair:
je demande pas a mon maçon d'etre couvreur,menuisier,charpentier, plomblier, electricien, paysagiste etc...
dans le nautisme apres experience je pense pareil...
la boite qui fait tout m'interesse peu
je prefere un specialiste dans son domaine
nous en avons un bon exemple ici avec un pro specialiste du froid

27 jan. 2010
0

c'est exact pour ce qui est de l'auto entreprise
pour le poste de lebigorneau,le problème a mon avis n'est pas qu'il veule exercer trop de spécialités,mais quelles ne sont pas ciblés par rapport a un potentiel de demande.
Nettoyage de son bateau,surveillance de son bateau etc etc en fait ce que nous faisons tous.
Sommes nous assez nombreux pour payer ces prestations?

27 jan. 2010
0

je suis d'accord
avec toi samedi on est pas assez nombreux...
on a tous un voisin qui va surveiller quand on est pas la a qui on a laisser notre telephone
et pour le nettoyage meme apres 6 mois sans mettre le pieds a bord un nettoyage nous prendras peut etre une bonne journée
pas de quoi faire vivre thibauld malheureusement

28 jan. 2010
0

lebigorneau (amha)
a bien comprit comment ça marche ! ;-)

A mes débuts sur zone, (il y a vingt ans) il a bien fallu manger, autrement dit assurer des boulots pour lesquels je n'étais pas vraiment, voir pas du tout qualifié...

Le plus détestable était les interventions en polyester : en ce qui me concerne je suis maudit : si je prépare 500 grammes de résine il y en a un tiers dans mes cheveux, un tiers dans mon slip, un tiers dans mes tongs, un tiers qui a gelé car trop tard... et le reste s'il en reste... là où il fallait l'appliquer ! :oups:

Il y a eu aussi l'électronique où je suis nul, passant parfois dix fois plus de temps qu'un vrai électronicien... :-(

En mécanique pas de problèmes, j'ai eu la bonne formation dans une autre vie, mais j'ai toujours préféré l'électricité... ne serait-ce que pour le poids des outils à trimballer ! :heu:

Tout ça pour dire que c'est souvent une question de circonstances... dans mon coin la plaisance s'est bien développée, plein de spécialistes se sont installés, ce qui permet de se partager intelligemment le boulot...

Pour ma part, je n'ai gardé que l'électricité et le froid dans mes activités car techniquement indissociables, et pour le reste aiguille mes clients vers les collègues spécialisés dans leur branche... et ça se passe plutôt bien ! :-)

_/)

28 jan. 2010
0

absolument
il y a des interventions de pro qui sont incontournable car elles demandes à la fois une solide formation, une experience ou un outillage particulier (le pense au grutage,mecano)

Donc là il est normal que le tarif horaire soient en rapport ce qui permet de faire vivre et tourner la boutique de l'artisan.Et parfois m^me de profité de la situation mais celà ne dur guere (polemique il en faut un peu).

Pour le reste tout le monde ou presque peut se debrouiller.

et on a interet de s'adresser à des specialistes dument identifié sur un quartier (le bouche à orielle marche tres bien)plutot que d'avoir à faire à des touches à tout .

Par contre dans des grands ports pour des gens vivant loin et ayant un peut de moyens il me semble qu'il manque une maille dans le syteme: le mandataire ,sorte de syndic,gestionnaire.. qui interviendrait pour surveiller les "amarres" mais ferait appel aux specialistes pour que le bateau soit pret à partir à la date ,surveillerait les travaux, la facture,pourrait deplacer le bateau pour le carenage par exemple ...m^me irait chercher le bateau laissé dans un autre port apres une croisiere...

josé

28 jan. 2010
0

fred tu parle de vingt ans en arrière
très certainement qu'ici il y a 20 ans c'était probablement différent aussi.
Mais a notre époque ou il y a pas mal de structures déjà existantes ou il y a la demande , il reste peu de chance pour le reste .
Et encore faut-il bien cibler et être super compétent et compétitif

28 jan. 2010
0

ps mauvaise interpretation de poste de ma part
bien entendu tout a fait d'accord pour ne pas diversifier sur plusieurs métiers .
Par expérience en croisant sur les chantiers certains qui (faisaient tout)je me suis aperçu dans beaucoup de cas que la qualité était absente et relevée souvent du travail de bricolage .
Chez nous on dit 50 métiers 50 misères

28 jan. 2010
0

auto-entrepreneur, création d'entreprise
voir sur:
www.le-rsi.fr[...]dex.php

et sur:
www.lautoentrepreneur.fr[...]/

:litjournal:

29 jan. 2010
0

La même avec la respiration
Salut à tous,

Si j'ai décider de me lancer la dedans ce n'est pas pour pérèniser les mêmes comportements
que nous avons tous déja vus sur différents chantiers. (sinon je pense pas que je parlerai avec vous)

Ce que je propose est certe très large mais il est tjs plus facile de manger une part du gateau que de la faire réapparaitre.

Pour les tarifs; 3 barêmes mains d'oeuvre

1 main d'oeuvre classique: 25€
2 main d'oeuvre qualifié: 45€
3 formation 60€

Entretien, Préparation, Optimisation.

Nettoyage Intérieur & Extérieur (1)

Cuisine / Gazinière
Coque / Pont

Planchers / Fonds
Salle de bain / W.C.
Compartiment moteur
Dessalage cordage / Voiles

Entretien / réparation intérieur (2)

Tuyauterie / plomberie
W.C. / sanitaires
Gazinière / four

Accastillage (2)

Vérification état / fonctionnement
Changement / réparation
Graissage
Optimisation du plan de pont

Mise au sec ( hors-levage) (1)

Carénage / Antifouling
Nettoyage hélice
Déjaunissage de la coque
Petites réparations sur polyester et bois (2)
Changement des anodes

Armement (2)

Renouvellement du matériel de sécurité (état / date de péremption)

Optimisation du matériel de sécurité (Haute-mer, Solo, enfants)

Préparation armement spécifique croisière à destination :
. Sécurité
. Matériel pour croisière hauturière
. Documentation / cartes

Pour le Week-end / une Croisière / la Saison

Préparation, réception, rangement et nettoyage selon desiderata

Surveillance à flot.

Hebdomadaire / bimensuel / mensuel.

Forfait de base : (1)
Vérification :
Amarrage
Protection coque
Etat général
Fixation des tauds
Effraction
Fermeture hublots
Retour des infos au propriétaire
Vérification supplémentaire si vent supérieur à 8 Beaufort

Options : (2)

Niveau d'eau dans les fonds
Vidange des fonds
Vérification fermeture des vannes
Contrôle tension des batteries
Mise en charge des batteries
Vérification des niveaux moteurs (huile, liquide de refroidissement)
Essai moteur
Remplissage des réservoirs d'eau douce
Nettoyage du pont
Vérification du matériel de sécurité (état / date de péremption)
Envoi photos numériques

Prise en main, Formation.(3)

Formation théorique à la navigation
Formation pratique à la navigation
Formation théorique sur le fonctionnement d'un voilier
Formation à la pratique de la voile
Aide à la prise en main de nouveaux bateaux

29 jan. 2010
0

surement brutal tilikum

mais ou est la competence dans la partie intervention sur le bateau? savoir manier l'éponge et la balayette, faire un noeud ..

josé

29 jan. 2010
0

Avis des artisans
combien d'heures annuelles faut -il facturer pour se sortir un salaire équivalent à un smic mensuel, une fois que les charges sont passées par là.
Quel est le nombre de bateaux présent dans les ports visés ?
Esperer en touché 10% me semble déjà un très grand nombre.
D'où combien d'heure par bateau?

29 jan. 2010
0

oui tu as raison
Mais j'ai bien l'impression qu'il ne vend que de la main d'oeuvre et qu'il sera difficile pour lui de faire une marge intéressante sur le matériel qu'il pourrai vendre, faible volume.
c'est pour ça que je parle d'heures, il va faloir qu'il vende au moins 1500 heures annuelles et c'est bien là que le bas blesse, combien d'heure par bateau et combien de bateau, mais j'ai bien l'impression qu'on dit tous la même chose.
Avant de s'engager le conseil est souvent :passe par la chambre de commerce pour te faire aider dans l'étude de marché.

29 jan. 2010
0

expérience a Antibe,Cannes etc
Faut il encore avoir (une carte d'entrée)
et une compétence particulière rien que pour la négociation avec le client ou je dirais (l'intendant)

29 jan. 2010
0

Hum...
Voilà un vaste programme que je ne voudrais certes pas décourager, mais j'aurais quand même quelques remarques :

  • Tel qu'il est décrit, c'est un programme qui demande des compétences extrêmement polyvalentes... ce qui suppose une grande expérience, a moins d'être particulièrement doué ! ;-)

  • Pour être efficace dans autant de domaines, ça suppose un outillage conséquent qui représente un investissement important et très onéreux...

  • Les taux de main d'œuvre ne veulent rien dire : si par exemple un manœuvre non qualifié met dix heures à 25 € pour un boulot qu'un spécialiste bien outillé et compétent fera en deux heures à 60 € de l'heure... l'équation est simple !

  • Un détail important à ne pas négliger : l'indispensable assurance responsabilité civile pour se couvrir en cas de pépin, en partant du principe que la plupart des clients qui ont une assurance pour leur bateaux ont une clause "défense et recours" qui ne leur coûtent pas un rond pour attaquer en justice un intervenant en cas de problème, qu'ils aient raison ou tord !

  • Concernant la RC, je dirais même qu'il serait sage de se payer les services d'un bon conseiller juridique pour éplucher le contrat... je me suis ainsi aperçu qu'en cas de problème avec une installation de gaz à bord d'un bateau (la classique cuisinière à gaz ou le frigo trimixte) je ne suis pas couvert, car la législation est très précise et très contraignante ! Donc... je m'abstiens pour ces deux derniers postes, malgré le fait que je sois correctement outillé pour intervenir !

Ceci dit... bonne chance et bon courage pour le projet, avec un minimum de rigueur et de réalisme, ça peut marcher. ;-)

_/)

29 jan. 2010
0

cette description ne demande aucune compétence
nettoyer un bateau , surveiller si le passe-coque et bien fermer,ainsi que les hublots,contrôler les batteries,contrôler les amarres,surveiller etc etc
c'est pas un métier,c'est un service que l'on se rend entre nous .
Comme je l'ai dis plus haut combien serons nous prêt a payer pour ce genre de prestation?
En tout cas je pense pas assez four faire vivre son homme .
Ce genre (d'entreprise) n'a aucune chance de survie.
Les résultats d'une étude de marché le confirmeront.
D'ailleurs , je pense que l'ensemble de ce fil est assez parlant

29 jan. 2010
0

Faire un nœud !
Ben justement : il suffit de passer sur les pontons des boîtes de loc et d'observer la manière dont certains "pros" amarrent leurs bateaux... ça laisse parfois rêveur ! :langue2:

_/)

29 jan. 2010
0

AICA

on ne compte pas en heure annuelle , mais en chiffre d'affaire annuelle.
Sachant que ce chiffre d'affaire est extrêmement variable suivant chaque corporations,pour la bonne raison que le coût de la matière première est différent pour chacun .
De même que le nombre de bateaux présent dans un port visé est bien entendu variable .
Quand au pourcentage de bateaux que l'on peut toucher est bien entendu différent entre un mécanicien diéséliste et un surveillant et contrôleur de bateaux .
de même pour le nombre d'heure par bateaux,par unité de client,très variable,
pour l'ensemble de son park de client,idem,en fonction d'une quantité

29 jan. 2010
0

si tu n'as pas le vertige....
N'oublie pas de proposer de monter dans le mat pour interventions. J'en parle d'autant plus que c'est mon problème!!
Mais sinon, fonce les débuts seront très difficiles, et c'est la qualité de tes services qui fera ta notoriété, quand les gens seront content ils en parlerons. Mais au début il va falloir les trouver.
Bonne chance

29 jan. 2010
0

"La même avec la respiration"
C'est une liste qui ressemble à ce que font les personnels de service sur les méga-yacht (mis à part la formation ... ).

Y a-t-il d'autres clients que les méga-yacht qui embauchent pour ce travail dans nos ports habituels en métropole où les bateaux sont sédentaires ?

Faut-il une grosse expérience pour ce travail ? Probablement non tant qu'on ne s'occupe que d'un bateau est toujours le même qu'on finit par connaitre par coeur. Par contre, s'il faut être efficace sur n'importe quel bateau qu'on ne connait pas, alors là, oui, je crois qu'il faut une grosse expérience d'une multitude de situations.

En tout cas, je crois qu'il vaut mieux tenter cette expérience à Antibes, Cannes, ou Monaco que dans une marina "bas de gamme" avec des bateaux de propriétaires qui tirent le diable par la queue :langue2:

29 jan. 2010
0

expérience à Antibes
les locaux sont très inflammables, il faut toujours avoir un extincteur à portée de main...ou des enveloppes bien chargées.
Pur procès d'intention bien entendu!
PS: ciseaux à disposition pour la censure.

29 jan. 2010
0

dépend de la population visée
Hello,

Beaucoups de choses sensées ont été dites, mais pensez tout de même que la population active sur H&O n'est pas forcement représentatiove de la masse des plaisanciers. En effets, la plusparts ici sont des passionés qui font beaucoups de choses par eux même et qui ont déjà pas mal de compétences dans un domaine ou un autre.

Je pense qu'il y a plein de plaisanciers qui peuvent faire appel à ce genre de services car

1/ ils n'ont pas le temps
et/ou
2/ ils ne savent pas faire
et/ou
3/ ils ont les moyens de faire faire.

Je pense notament à l'installation et la configuration de l'electronique du bord ainsi que les petites réparations (moins pour le netoyage du bateau)

A+,

29 jan. 2010
0

now , t'en connais?
:litjournal:

29 jan. 2010
0

et bien now
moi je n'en connais pas,cependant cela existe puisque comme je l'ai dit dans ce fil,j'ai eu une connaissance très capable qui c'était installé,il n'a pas tenue 2 ans , pourtant port-Camargue est un très grand port (le plus grand d'Europe )donc assez représentatif de la flotte de plaisance Françcaise .
Il ne faut pas oublier que celui qui a besoin de voir un frigorifique ira voir celui du coins déjà installé et ayant sa notoriété , celui qui aura besoin d'un mécano ira voir les mécanos concessionnaires ex yanmar-volvo ,ou tout simplement vers son (uchip ou autre qui assurent aussi la mécanique etc etc.

Autrement dit si ce genre d'entreprise était fiable cela se saurait .

29 jan. 2010
0

now le problème il me semble
dans ta façon de voir et d'analyser le problème en ce qui concerne le fil,c'est que tu mélange l'ensemble des corporations.
Et de ce fait a mon avis ton analyse me semble faussé.

Tu donne toi même un bon exemple(fabrication d'un portique) donc tu est bien d'accord avec moi le travail de l'inox est une spécialité qui demande une connaissance,une expérience et qui de plus fait partis des corporations très ciblés et ayant demande
dans le monde de la plaisance au même titre que mécanicien diéséliste ,cellier ,électricité bateau ,
frigorifiste etc etc .

Là dans ce fil,il y a prestations de services multiples qui ne demandent pas de compétences particulière (nettoyer un bateau,vérifier les amarres , veiller a ce que les passes coque et hublots soient fermés etc etc enfin ce que la plupart d'entre nous font.

Maintenant il faut connaître le nombre de personnes susceptible de payer pour ce genre de prestations , et pour faire vivre son bonhomme il en faut un paquet et avec bien entendu des contrats d'entretiens sur une année .
Je n'y crois pas .

Quand a prendre mon exemple il n'est pas bon ,c'est un exemple qui ne touche pas la vie marine(les bateaux)
Mais la vie de terrien
Et que de plus mon cv professionnelle était une (carte)

29 jan. 2010
0

pas directement
Pas dans mon entourage proche, mais j'en ai déjà rencontré aux détours de mes navigations qui faisait appels à ce genres de services.

Je ne dis pas qu'il est facile d'en faire un business, mais je dis simplement que les héoliens ne sont pas forcement représentatifs.

29 jan. 2010
0

Pourtant...
Samedi,

Pourtant, pleins de petites entreprises vivent dans le domaine du nautisme.

Je ne dis pas que c'est facile, mais ce n'est pas parce que certains sont déjà installés que personne d'autre n'a sa place.

Plein d'exemples d'artisant travaillant seuls et depuis longtemps arrivent à s'en sortir.

Par exemple, le gars à qui j'ai fait faire mon portique. Spécialiste dans la soudure, je l'ai connu par bouche à oreille (de la par d'un héolien d'ailleur) et j'ai été satisfait de sa prestation ...

Les conditions étaient réunies:

1/ je ne savais pas faire moi même
2/ je n'avais pas le temps (même si j'avais su faire)
3/ j'avais les moyens de me le payer

Et pourtant, je fais un maximum de chose par mois même, et quand je ne sais pas, j'aprends ... maois des fois je prefère faire travailler un gars qui ferra mieux et plus vite que moi, même si cela à un cout plus élevé, ce qui est normal, il faut bien que le gars vive.

ce n'est qu'un exemple, mais on peux en trouver plein d'autres.

Encore une fois, je ne dis pas que c'est facile, mais ce n'est pas infaisable.

Toi même, il me semble que tu as travaillé à ton copmpte dans la peinture, pourtant plein de gens peignent par eux même non? et tu leur donne même des conseils, mais chacun à sa place.

A+,

29 jan. 2010
0

On est bien d'accord...
En fait on est d'accord, d'ailleurs j'avais dit dans mon 1er post que c'était sans doute valable pour l''electronique mais pas pour le netoyage.

Mais dans la liste donnée, il y avait aussi des services à valeur ajoutée (necessitant une compétance particulière).

La complementarité peut être un plus, mais pour se faire une clientelle, il faut effectivement avoir des compétances que tout le monde n'a pas ...

Quand à ton exemple, je sais que ce n'est pas dans le nautisme, mais c'était pour illustrer et c'est tout de même comparable ...

Donc, au final, on est assez d'accord ;-)

En tout cas, si notre ami se lance, je lui souhaites de réussir, j'aime bien les entrepreneurs ...

A+,

29 jan. 2010
0

dépend de la population visée
Bien vu Harry ! Vu de mon coin, les plaisanciers qui fréquentent les forums et en particulier H&O de doivent pas excéder cinq pour cent de ceux qui naviguent par ici...

Et sur H&O, on trouve certainement plus de proprios de "petits" bateaux que de grands, et ceux des méga-yachts doivent être inexistants... à part quelques skippers de ces derniers qui possèdent leur propre bateaux pour le plaisir. ;-)

Toujours dans mon coin, je connais deux petites entreprises qui vivent du gardiennage et de l'entretien des bateaux, il semblerait que ça fasse vivre son homme à partir de vingt clients... bien sûr sans espérer faire fortune s'il s'agit de l'activité principale.

Ce qui est sûr : ils ont mit des années à se forger une bonne réputation !

_/)

29 jan. 2010
0

Coefficient dans les services
Pour calculer la rémunération nette sur une activité de service, il faut une fois celle-ci en vitesse de croisière (hors bidule genre auto entrepreneur) diviser par 3 +/-0.2 le chiffre d'affaires hors TVA, ça fonctionne pour le nettoyage industriel mais aussi pour le consulting toutes choses égales par ailleurs. Autrement dit pour gagner 1600 € nets par mois il faut facturer environ 57000€ par an et à condition de ne pas faire trop d'achat revente mal margé et de pouvoir facturer essentiellement du temps passé. Cela met l'heure hors taxes vers le 33€, à condition d'arriver à facturer prés de 1700 heures par an.
Cela s'explique surtout par les lourdes ponctions nécessaires pour faire vivre notre beau système de retraite et de sécurité sociale.

Un conseil pour développer une telle activité : il faut vendre un package de services avec un abonnement forfaitaire payable par trimestre d'avance. Cela permet de compenser les bonnes et mauvaises affaires et crée de la trésorerie pour démarres.

29 jan. 2010
0

Ca correspond à peu de choses près
à mon expérience perso...

29 jan. 2010
0

de tout coeur ,
bonne chance , thibault

comme la plupart des "ex-entrepreneurs" de ce site,j'ai préféré gagner peu sans patrons...........
mon seul regret est de ne pas avoir eu l'idée de faire une carrière dansles PTT , l'enseignement, EDT-GDF , la SNCF, ou comme ministre ou président d'une entreprise sus-citées !!!!
fonce et achete des nouilles pour les fin de mois ...........

29 jan. 2010
0

batô...
tu sais, un bateau de comptable ressemble beaucoup à un bateau d'avocat, ou autre... :jelaferme:

30 jan. 2010
0

Pour St Malo
il y a des gas sur le port qui sont "multiservices" et c'est dur pour eux, il y a aussi des petites entreprises et c'est dur pour elles aussi.
Pour discuter avec ces acteurs, il en ressort que les plus aisés (ceux qui donnent du travail)ne sont pas forcement les meilleurs payeurs.

29 jan. 2010
0

La suite ...
Salut à tous,

Tout d'abord merci Now & Domde, j'aime bien vos analyses.

Pour Ugo, le mât, pour l'instant c'est une histoire d'assurance,sinon pas de problèmes.

Ensuite, je me doutais que les habitués de ce sîte ne seraient pas les plus interessés par ce genre de prestations, mais en tant que principaux acteurs de la vie de nos ports, vos avis ne peuvent que m'interessé.

Pour clore le débat sur les compétences, je peut vous joindre un cv par mail si ça vous interesses, mais c'est pas le sujet.

Pour l'ex du balcon, effectivement je ne souderais pas de l'inox pour un client, mais je sais où le faire faire sur mesure (si tu sais faire un plan), à prix je pense très raisonable.

Je ne propose pas que la main d'oeuvre, mais aussi les fournitures et l'armement.
Après c'est une histoire de réseau, pour je pense des prix compétitifs (sinon c'est sur, c'est pas gagné).

Pour finir sur les hitoires d'auto-entrepreneur etc...
J'ai déja un comptable; je voudrais juste parler batô.

Merci encore pour toutes vos contributions.

29 jan. 2010
0

Je pense qu'il y a un marché en métropole
Beaucoup de cadres, cadres sup ou prof libérales ont un bateau entre Saint Malo et La Rochelle et travaillent toute la semaine comme des ânes en RP.

Ils ont très peu de temps libre et souhaitent avant tout naviguer.

A chaque sortie, il y a des petits pépins, un gousset de latte décousu ou déchiré, un anémo ou un loch qui ne marche plus, voire tout simplement un retour tardif le dimanche soir et un bateau laissé en vrac, sans compter la corvée de l'antifouling, le suivi de l'armement de sécurité, etc...

Ne serait-ce que porter ses voiles le lundi chez le voilier pour les remettre à bord en fin de semaine serait un service apprécié. Toute la question est de savoir combien cette clientèle serait prête à payer.

Si j'étais dans cette situation, je serais prêt à user de ce genre de services, j'amortirais les 20 ou 30 € supplémentaires que me coûterait chaque sortie.

RV

31 jan. 2010
0

Où-est votre bateau ?
Je reste à votre écoute pour répondre à vos attentes.

Vents portants à tous.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (160)

novembre 2021