Sertir des grosses cosses

Bonjour,

Enfin, je suis prêt à changer mon système de batterie :
- ajout d'une batterie de démarrage étroite, type redflash
- mettre les 3 batteries varta (1 démarrage et 2 bord) en parallèle pour la servitude
- et les changer pour des "plombs ouvertes". J'ai trouvé pas mal de référence de batteries à plaques tubulaires en 190mm de haut, contrainte de mon bac. Reste à trouver ces batteries par chez moi.

Ca veut dire faire ou refaire pas mal de cables en grosses sections. J'aimerai les faire seul, pour des raisons de prix mais surtout de praticité.

Quels outils ? Ca a l'air cher... Des idées ou conseils ?
Amitiés
JF

L'équipage
11 avr. 2010
11 avr. 2010
0

Le mieux
c'est de les souder.

11 avr. 2010
0

le soudage seul
parait-il ne tient pas à la longue.
Il faut les sertir avec une pince ad-hoc.
On peut les souder en plus.

11 avr. 2010
0

l'idéal est la pince à sertir ..quand on en a une
l'acceptable est l'écrasement par martelage, à l'étau ou à la presse.....et pratiquement tout le monde a un marteau

amicalement

11 avr. 2010
0

Ah
Bon
:-D

11 avr. 2010
0

néanmoins et au cas où
Bonjour,
celle-ci coûte un peu plus qu'un étau :-D

cgi.ebay.fr[...]ical_ET

au-revoir

11 avr. 2010
0

néanmoins et au cas où
Bonjour,
celle-ci coûte un peu plus qu'un étau :-D

cgi.ebay.fr[...]ical_ET

au-revoir

11 avr. 2010
0

essayez d empreinter dans une entreprise d electricite
normalement ce genre de pince est courant chez un électricien.sertir puis mettre de la gaine rétractable résiné par dessus.

11 avr. 2010
0

pince a sertir sur ebay 60euro avec le port
outils idéal pour sertir prix raisonnable si de bonne qualité .(pas de sertissage au marteau ni a l étau risque d échauffement)

11 avr. 2010
0

Chez un pro :
Le plus facile, lui amener les câbles déjà coupés à la bonne longueur et les cosses.

Emprunter l'outil... plus délicat : perso il y a longtemps que je ne prête plus mes outils !

L'acheter... trop onéreux !

Si c'est correctement serti, il est inutile de souder par dessus.

Quand à la technique il n'y a aucune raison de se quereller, mais d'être réaliste : il vaut mieux en effet souder une cosse sur un câble si on ne dispose pas de l'outillage nécessaire pour réaliser un sertissage dans les règles de l'art, quelle que soit la section du câble.

Par contre, prétendre que souder est mieux que sertir est aussi faux que ridicule : on constate souvent des incidents et des pannes avec des câbles étamés ou soudés, mais jamais avec des sertissages réalisés dans les règles de l'art ! ;-)

_/)

11 avr. 2010
0

souder
je soude les cosses de batteries à partir de 16mm2 depuis des années sans problemes .
mode d'emploi:
il faut denuder le cable sur la longueur voulue
le fixer verticalement ,emmancher la cosse et s'assurer qu'il y a un orifice près de la partie plate par lequel on fera rentrer la soudure(tinol) avec un lampe à souder ou un pistolet thermique il faut chauffer uniquement l'extremité supérieure quand la cosse devient mate c'est que la bonne température est atteinte
on fait rentrer la soudure par le petit trou jusqu'a ce qu'elle soit pleine et que l'on voie la soudure migrer dans les fils à la base .un peu de graisse de vaseline ou silicone de la gaine thermo
de couleur appropriée et c'est parti pour 20ans au moins .
alain

11 avr. 2010
0

et c'est parti pour 20ans au moins
... sauf incident, le plus courant étant l'écrou de la borne qui se desserre un peu pour x raisons, créant ainsi un "faux contact" qui immanquablement fait chauffer la connexion.

Avec les fortes intensités qu'on peut constater avec guindeaux, winchs électriques ou simplement un démarreur, ça peut chauffer très rapidement et faire fondre l'étain, et si pas de chance le câble sort de la cosse !

Curieusement, il n'y a que ceux qui n'ont pas de matériel à sertir qui préconisent de souder les cosses ! :-D

_/)

11 avr. 2010
0

Convictions ?
Purement professionnelles en ce qui me concerne !

Ta technique te convient et c'est très bien ainsi, mais ce n'est pas professionnel ! ;-)

En cas d'incident, ce que je ne te souhaite pas, tu expliqueras ta technique à l'expert de l'assurance... :heu:

_/)

11 avr. 2010
0

La
il s'agit de convictions religieuses.
Perso tout est soudé a bord.
A noter que les cosses doivent etre monté avec une rondelle eventail ou grover.

11 avr. 2010
0

Une question 60nora :
[i]il faut denuder le cable sur la longueur voulue
le fixer verticalement ,emmancher la cosse et s'assurer qu'il y a un orifice près de la partie plate par lequel on fera rentrer la soudure[/i]

Verticalement... le câble en haut et la cosse en bas, ou la cosse en haut et le câble en bas ? :reflechi:

_/)

11 avr. 2010
0

Il me semble aussi,
mais 60nora n'a pas dû voir passer ma question...

En pratique, la position de la cosse et du câble n'a aucune importance, vu que l'étain ne migre pas par gravité mais par capillarité ! ;-)

Autrement dit, on peut avoir le câble et la cosse dans n'importe quel sens y comprit le câble en haut et la cosse en dessous, le fil d'étain étant introduit par le petit trou qui du coup se trouve en bas... et l'étain monte ! :-)

Heureusement d'ailleurs, ça m'évite de retourner un bateau lorsque je brase des tubes en cuivre qui sont dans le "mauvais" sens... :tesur:

_/)

11 avr. 2010
0

ben, il me semble
:tesur: que nora fixera la cosse avec le câble en partie basse!
et qu il introduira la brasure par le petit trou qui permet de voir le cuivre , ce qui prouve que la câble a été dénudé sur une longueur suffisante!:reflechi:
bon, s il a assez de brasure il pourra obtenir un câble rigide étamé sur toute sa longueur!:lavache:

11 avr. 2010
0

MERCI
et désolé de mon silence, due à un petit soucis technique...

La pince a env 40 euros me convient bien !
Amicalement,
JF

11 avr. 2010
0

comme l'a si bien écrit Tilikum
la seule façon vraiment pro,est le sertissage et par dessus de la gaine thermo-rétractable si possible avec rèsine.la soudure ètant réservèe aux petites sections.

11 avr. 2010
0

Coupe-boulons.
J'ai à bord une grosse pince coupe-boulons (coupe-haubans). Je m'en sers pour sertir mes gros câbles de batteries en utilisant le losange "coulissant" intérieur de l'outil. Ce sertissage est fait en 2 temps en retournant la cosse pour le 2° passage.
Résultat très satisfaisant (15 ans de recul avec les mêmes cosses).

12 avr. 2010
0

Hum...
Je n'ai jamais essayé, mais il faudrait une pince à sertir vraiment puissante pour écraser un câble déjà étamé... même pas sûr que j'y arrive avec ma pince hydraulique qui pourtant pousse à dix tonnes.

Par contre, on peut utiliser du câble pré-étamé : ce n'est pas le câble qui est étamé mais chaque fil qui constitue le câble, qui ainsi reste souple.

_/)

12 avr. 2010
0

le sertissage

Le sertissage sur du cuivre bien propre sans étamage est pour moi l'idéal.
Pour les gros câbles, la tenue de l'ensemble sera d'autant meilleure que le sertissage se fera en répartissant la pression sur la section se façon a avoir des surfaces de contact largement suffisantes entre cuivre et cosse.

11 avr. 2010
0

question
bonsoir,
un pro m'a dit qu'il faut sertir (si on peut) OU souder
mais pas sertir sur un câble étamé,
le sertissage ne prendrait pas bien sur de l'étamé,
qu'en pensent les pros ?
merci

12 avr. 2010
0

merci
il semblerait que l'étamage empècherait le fil de "rentrer" dans la cosse lors du sertissage, et l'ensemble serait ainsi glissant.
D'après le pro en question il fallait éviter ceinture et bretelle et choisir..

12 avr. 2010
0

un heo ssien ................
avait fabrique une pince à sertir avec une pince coupe-boulon ( chinoise ) modifiées par des I/2 trous.

12 avr. 2010
0

Sertir? Souder? L'éternel débat...
Pour moi c'est sertir D'ABORD et souder ENSUITE puis gaine thermo par dessus.
Je crois qu'il faut éviter les sertissages sauvages au coupe boulon, à la pince ou à l'étau mais ce n'est que mon avis. L'idéal étant le sertissage hexagonal ou avec une matrice à poinçon.
Celà dit, j'ai une pince à sertir hydraulique.
Pour JF84, si vous êtes dans la région parisienne, je pourrais volontiers vous sertir tous vos câbles s'ils sont préparés. Me contacter...

12 avr. 2010
0

Souder? sertir?
Quand on ne sait ni souder ni sertir, ou qu'on maitrise mal ces techniques, ou qu'on ne veux pas investir dans du materiel onéreux qu'on ne saura pas utiliser, on peux mettre des cosses a visser, simples a mettre en oeuvre, fiables, et en plus réutilisables si on veux changer de configuration ou de cable(s).

12 avr. 2010
0

merci pour l'offre
mais je suis en PACA... Bien que je me déplace assez souvent sur paris, pas très pratique...

Je crois que je vais essayer la presse hydraulique indiquée sur ebay. Pas chère en elle-même, c'est plutôt les frais d'envois mais pas trouvé l'équivalent en france...

Cela me permettra de généraliser l'offre : si tout va bien, il y'aura une presse à sertir dispo sur toulon !

Cordialement,
JF

12 avr. 2010
0

sauvage??????
moiyenapakonprendr

la résistance à la traction est identique pour un écrasement plat et pour un écrasement circulaire

fait un sertissage plat au marteau, tire dessus au dynamomètre et APRES, tu viens nous dire si ça à laché ou si c'est juste un "à priori"

amicalement

12 avr. 201016 juin 2020
0

Démo :
A gauche une cosse de 70 mm² après sertissage, à droite avant sertissage...

  • Diamètre avant sertissage : 15 mm
  • Diamètre après sertissage : 14 mm sur les arêtes, 13 mm sur les plats...

Je laisse les matheux faire le calcul du diamètre moyen, ainsi que la pression pour y arriver ! ;-)

_/)

13 avr. 2010
0

Du coup...
... je me demande s'il est encore possible d'y faire pénétrer de l'étain... :reflechi:

_/)

13 avr. 2010
0

Ben...
dès que j'ai un moment je fais l'expérience : comme c'est déjà en coupe je devrais voir l'étain suinter à l'endroit de la coupure ? :tesur:

Mais entre nous : pourquoi vouloir étamer un sertissage correctement réalisé ? :reflechi:

_/)

13 avr. 2010
0

Un oubli
Pour que le sertissage soit parfait il faut que le câble soit très exactement de la même section pour laquelle la cosse est prévue. Si c'est le cas le cable rentre très très juste dans la cosse et il faut parfois le passer dans une matrice de mise au rond pour l'introduire dans la cosse.
Je dis ça car une fois, en dépannage, j'ai acheté quelques mètres de cable chez un ship, donné pour du 70 et qui n'avait pas la section annoncée, peut-être 67 ou 68. Les petites économies mesquines sur le cuivre et la tromperie sur la marchandise va parfois se nicher dans de petits recoins. La qualité du sertissage s'en ressent forcément.
Une raison de plus pour ne se fournir que chez les fournisseurs industriels, que ce soit pour les cosses ou pour les câbles qui sont, de plus, toujours moins chers.

13 avr. 2010
0

Hum...
Pas d'accord ! :non:

  • Remonter l'étain "sous un ou deux centimètres" de l'isolant enlève de la souplesse au câble, ce qui est dommage... et nuisible selon mes critères.

  • Pour prévenir la corrosion, il existe depuis longtemps des gaînes thermorétractables avec résine intégrée qui permettent une immersion permanente garantie étanche... "time is money" ! ;-)

_/)

13 avr. 2010
0

je
confirme, c'est top !!!

Séb

13 avr. 2010
0

sauf que j'ai bien dit que c'était "acceptable"
mais pas idéal

ensuite, on sait écraser à plat tout aussi bien qu'en cercle

enfin en insérant un clou en travers entre les mâchoires et la cosse, entre la presse et la cosse ou entre le marteau et la cosse, on crée bien AUSSI un rétrécissement qui aura exactement le même effet que la pince

ceci étant dit, il est, bien sur, bien mieux d'utiliser la pince ....quand on en a une

amicalement

12 avr. 2010
0

Identique ? Non !
Et c'est simple à démontrer : dans le cas d'un écrasement à plat de la cosse, la surface interne de celle-i reste identique, alors que dans le cas d'un sertissage par poinçonnement dans une matrice, ou encore mieux par sertissage entre deux matrices à trois faces qui donnent un sertissage hexagonal, le diamètre interne est réduit, ce qui se traduit par une énorme pression sur le câble.

Et là, le diagnostic au dynamomètre sera sans appel ! ;-)

_/)

13 avr. 201016 juin 2020
0

Idem
Idem

13 avr. 201016 juin 2020
0

Autopsie :
tant qu'a avoir sacrifié une cosse... la voici en coupe à côté de la même neuve.

Avec dix tonnes de pression, on ne voit même plus ou est le tube de la cosse ni les fils... ;-)

_/)

13 avr. 2010
0

Merçi Tilikum
D'avoir répondu à ma place à JP de manière plus argumentée et sans doute plus calme que je ne l'aurais fait.
Si si, la soudure rentre après sertissage hexagonal à la pince hydraulique, les merveilles de la capillarité.

13 avr. 2010
0

En effet
Ce n'est peut-être pas obligatoire. A vrai dire j'étame plutôt pour prévenir la corrosion sur un cable non étamé que pour renforcer un sertissage qui n'as pas besoin de celà pour être solide et bon conducteur. En fait je fais remonter l'étain sur un ou deux centimètres sous l'isolant. Ceinture et bretelles peut-être, pas forcement utile, ça se discute... Je ne le fais pas en tout cas en environnement non salin et je ne l'ai jamais vu faire.

13 avr. 2010
0

ètamage
le cuivre ètant un mètal malèable,je crains fort qu'après un bon sertissage,chauffer la cosse pour y faire pènètrer de l'ètain rèduise l'efficacitè du sertissage,qu'il soit hexagonnal ou poinçonnè.

12 avr. 2010
0

Dans une autre vie....
il me semble avoir entendu que les cables soudés, par la rigidité induite devenaient plus cassants en cas de vibrations prolongées.... Vrai -Faux?

d'autre part, comment chauffer assez un cable de 70 pour qu'il soit "receptif" a la soudure sans cramer l'isolant sur une longue distance???

je dois connecter mon guindeau de maniere definitive ces jours-ci et j'avais prevu de sertir mais l'etamage a peut etre aussi des vertus complementaires, anti corosion notamment..... il me semble que les bateaux US sont cablés en cuivre étamé, mais je n'ai pas trouvé ça chez mes fournisseurs..

12 avr. 2010
0

Voir Tilikum
Dans son dernier post, Tilikum explique la différence avec les fils étamés individuellement.
A l'étranger,US, tu trouves facilement et presque exclusivement chez les ships du câble "marine" (comme Accor) dont chaque fil est étamé. Ça ne bouge pas dans le temps et ça peut se sertir sans aucun problème.

12 avr. 2010
0

Comme d(hab
Tilikum a parlé et la lumiere fut!!! :pouce:
j'avais sauté son post.

12 avr. 2010
0

Soudés cassants
C'est un risque, mais cette mauvaise tenue aux vibrations peut être traitée en reprenant mécaniquement le câble à faible distance de la borne pour supprimer les efforts et augmenter la fréquence propre du tronçon près de la soudure (collier avec protection de l'isolant de préférence).
radiospares-fr.rs-online.com[...]on.html

12 avr. 201016 juin 2020
0

Soudure
Soudure

12 avr. 2010
0

Soudage du 70 (Et plus)
Après sertissage, je soude avec une lampe à souder en chauffant juste assez pour ne pas brûler l'isolant. Il ramollit un peu mais ne brûle pas. J'introduis la soudure par le trou au dessus de la cosse (S'il n'y en a pas, j'en perce un, 1mm, du diamètre du fil de soudure) et je fais fondre jusqu'à voir la soudure apparaître par capillarité de l'autre coté. Pour ne pas brûler l'isolant, je dénude 1cm de plus, le fil à nu étant de toute façon recouvert par la gaîne thermo.
Vibrations? Jamais eu de soucis avec ça.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

Souvenir d'été

  • 4.5 (110)

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

novembre 2021