Séparation des circuits batteries or not séparation?

Hello,

Celui-ci étant vieux et non-identifiable dans le détail, je suis en train de réfléchir au refit intégral de l'électricité à bord de mon petit voilier alu de 8m.
La question que je me pose concerne la recharge des batteries de service et moteur.

Actuellement, il est câblé ainsi :
- L'alternateur recharge la batterie moteur
- Un panneau solaire recharge les batteries service ET moteur
- Un régul de charge solaire gère le jus vers les batteries de services
- Un répartiteur (à diodes à priori) permet d'envoyer le jus du panneau vers un seul ou les deux parcs de batteries
- Un sélecteur 1/2/1+2 permet de switcher en cas de besoin pour le démarrage moteur

Après avoir vu et lu pas mal de choses à ce sujet, je pense virer le sélecteur 1/2/1+2, et séparer les parcs tel que suit :
- Le panneau solaire recharge UNIQUEMENT les batteries de service
- L'alternateur recharge UNIQUEMENT la batterie moteur
- Plus de sélecteur: à la place, un bornier à proximité de la batterie moteur, et relié aux batteries service : en cas de besoin j'ai juste à utiliser deux câbles de démarrage. OU : sélecteur remplacé par un disjoncteur double, que j'arme en cas de besoin de couplage.

Que pensez-vous de l'idée de séparer les parcs de batterie, afin de simplifier le circuit (on vire le répartiteur à diodes, le sélecteur) > moins de risques de pannes ?

Par ailleurs, à l'inverse je me demandais s'il n'était pas possible de relier l'alternateur aux batteries de service en cas de besoin de recharge nocturne ou par temps gris... Le moteur est un Nanni 2.50HE de 14CV, dont l'alternateur est à priori insuffisant pour charger deux batteries de services de 100AH chacune, mais peut être me trompe-je? Cela vaut il vraiment le coup?

Bref, qu'en pensez-vous d'après vos expériences concrètes ?

Le programme de nav c'est nav à la journée comme traversées plus longues à terme.

Merci!

L'équipage
22 déc. 2021
22 déc. 202122 déc. 2021
0

En principe on a un répartiteur de charge après l'alternateur qui alimente la batterie moteur et les batteries de service (priorité à la batterie moteur). Le panneau solaire alimente uniquement les batteries de service.
Si tu veux optimiser le rendement de l'alternateur alors il faut installer un chargeur d'alternateur (type Sterling) pour avoir une charge maximale et la bonne tension suivant le type de batteries installé.
Le jour ou la batterie moteur est trop faible pour démarrer, un simple câble de démarrage pour relier les batteries de service à la batterie moteur fera l'affaire.

Remarque: Les câbles de démarrage sont utiles à bord, ils peuvent également servir à faire fonctionner le guideau si le relai à grillé.


22 déc. 2021
0

Captain Fracasse, merci pour ta réponse.
Du coup, le montage actuel semble donc inversé, il me suffirait juste de placer le répartiteur actuel sur le circuit d'alternateur plutôt que sur celui des services !

En revanche dans ce cas là, comment prioriser la charge de la batterie moteur plutôt que celle des services, notamment si les services sont super-déchargées donc super-consommatrices du jus venant de l'alternateur?
Mon répartiteur actuel est un Multi Battery ISolator, Model 702, de chez Sure Power.


Captain Fracasse:Vérifie si les bornes du répartiteur ont un marquage,·le 22 déc. 23:12
SylCa:Il y a juste indiqué 1, A et 2...·le 22 déc. 23:54
23 déc. 2021
2

A Sylca,
Es tu un farouche "anti cyrix" ? Car il semblerait qu'avec un cyrix, tous tes problemes de charges seraient résolus automatiquement....
Il manque un paramètre important: l’intensité de charge de ton alternateur actuel.
ET une précision de taille: il semblerait que tu navigues plus au moteur, qu'avec la voile ?
Dernière remarque utile : toutes tes batteries sont de technologie identiques ?
mamita


23 déc. 2021
0

Hello Mamita,

Alors pour te répondre :
- Je ne suis pas du tout anti-Cyrix, je ne connais juste pas vraiment ce truc... Est-ce fiable dans le temps?
Et surtout je n'ai pas l'impression qu'il réponde à la question que je me pose suite au post de Captain Fracasse : comment favoriser la charge d'une parc batteries plutôt que l'autre ?
- Pour l'intensité de l'alternateur, aucune idée... il faut que je fouille dans la doc du moteur...
- Nan je navigue surtout à la voile! Enfin comme tout le monde : tant qu'il y a du vent!
- Pour la tech des batteries, oui et non 'à une nuance près) : les services sont 2 batteries Calcium/Plomb de 10Ah chacune et la batterie moteur est une acide/plomb de 70Ah


kerponant:10 ou 100Ah ?·le 23 déc. 11:02
23 déc. 2021
0

J' ai la même confog que toi sauf que derrière mon alternateur j' ai un répartiteur de charge.
Quand la moteur est HS )cause vieillesse, je démarre avec des câbles de démarrage car je n' ai pas le coupleur que tu veux dégager. (J' en mettai un un jour).

Par contre les parcs sont plus gros mais proportionnels aux tiens (420a de service, 70 de batterie, petit alternateur et 400w de panneaux.

Je vis à l année au mouillage, no problèmes.
A mon avis il ne te manques qu un répartiteur en sortie d alternateur et/ou un cirix, je 'e vois pas l intérêt de remplacer ton bouton coupleur par des câbles de démarrage bien plus encombrants.


23 déc. 2021
1

Le principe de base est OK : l’alternateur charge la batterie moteur (qui ne sert que à démarrer le moteur) tandis que les PS et le chargeur de quai chargent la batterie de servitudes. Entre les deux tu installes un Cyrix … et puis tu oublies tout et tu ne t’en occupes plus.


Calliope:Il me semble qu'avec 3 batteries (1 moteur plus 2 services), il faut 2 Cyrix.·le 23 déc. 09:28
kerponant:non si les 2 services sont en parallèle·le 23 déc. 10:58
Calliope:Alors dans ce cas les 2 batteries doivent être strictement identiques sinon le risque de les flamber doit être important·le 23 déc. 11:35
23 déc. 2021
4

Pourquoi supprimer le coupleur 1/2/1+2.
La mise en place de câbles volant peut faire perdre trop de temps si besoin de mise en route immédiate du moteur en cas d'infortune de mer.
La loi de Murphy existe bel et bien; et les ennuis adorent voler en escadrille ☹️.


23 déc. 2021
1

Une batterie de démarrage en bonne état nécessite peu de capacité de recharge, un simple DC/DC de 5A suffit pour la grande majorité des usages.
Concentrez vos investissements sur la batterie de servitude.


23 déc. 2021
-1

Bonjour,
Je viens justement de modifier un peu l'électricité sur mon bateau, j'ai une batterie moteur et un parc de batteries de service, le tout est câblé comme suit :
Il y a 6 modes de fonctionnements accessibles par un contacteur rotatif :
0 - le 12V est éteint, sauf la pompe de cale câblée en direct sur le parc service
1 - le service du bateau est ON sur batteries de service
2 - le service du bateau est ON sur batterie moteur
3 - le service et le moteur sont ON sur batteries de service
4 - le service et le moteur sont ON sur batterie moteur
5 - le service et le moteur sont ON sur batterie de service//batterie moteur

Le service du bateau c'est tout sauf le panneau de contrôle moteur, la jauge à carburant, la ventilation de la cale moteur et le guindeau. On ne peut utiliser ni le guindeau ni le moteur sur les positions 0, 1 et 2.
Pourquoi c'est intéressant d'avoir découplé le fonctionnement du bateau avec ou sans moteur ? eh bien car à la voile, au mouillage ou à quai on évite la consommation inutile de courant liée à l'usage du moteur, sur plusieurs jours ce n'est pas négligeable. On peut obtenir la même chose avec un contacteur dédié moteur ON/OFF.

Pour la charge mes batteries de service sont GEL donc elles ne doivent être chargées que par les panneaux solaires, si tu comptes remplacer tes batteries Pb/Ca prochainement il faut y penser !
Le chargeur de quai ne sert que pour la batterie moteur et les batteries de l'annexe. A noter que grâce à un convertisseur 12V/230V je peux les recharger partir des batteries de service (en fait je peux être au mouillage comme si j'étais à quai avec la limite de 500W du convertisseur).

J'en profite pour signaler un problème que j'ai constaté et qui m'a amené à modifier un peu cette installation : quand on bascule d'un parc de batterie(s) à l'autre et que l'électronique de navigation est ON tout s'éteint brièvement pendant le basculement, VHF, AIS, pilote, etc. et du coup on a plus rien pendant un temps qui dépend de chaque appareil (reboot), pour y remédier j'ai pris le parti de tirer un cable dédié directement depuis les batteries de service vers la TAC avec un interrupteur général dédié à l'électronique (VHF, AIS, Autoradio, anémo, sondeur, pilote). Dans tous les cas avoir à bord des pinces pour faire un pontage de secours !


red sky:Sur un coupleur de batterie, il n'y a pas de coupure lors des basculements, c'est mécaniquement construit pour éviter ça.·le 23 déc. 11:46
missingdata:Très juste, sur le mien de passage d'un parc à l'autre ne peut se faire qu'en passant par la position 0, voila la raison.·le 23 déc. 12:11
23 déc. 2021
1

Salut,
En fonction de l'utilisation fréquente du bateau de chacun : (moteur et/ou voile), du mode de stationnement (mouillage et/ou quai), de l'emploi du temps du bateau (à la journée ou croisière de plusieurs jours), du mode de charge batterie (alternateurs, panneaux solaires, eoliennes, pile, etc...), le prix egalement, on peut avoir plusieurs cas de schémas de branchements possibles pour recharger ses parcs de batteries.
perso, j'ai regroupé au moins 8 possibilités (Il en existe d'autres ! ): chacun peut donc y trouver ce qu'il désire.
Mais toutefois il y a certains dogmes :
1) la batterie moteur est toujours considérée comme pratiquement chargée à 100%, prête a effectuer 6 démarrages successifs sans faiblir.
2) Les "parcs" de batteries sont constitués de 1 ou plusieurs batteries: Exemple: le "parc moteur" est constitué '(en principe) de 1 batterie; le "parc servitudes" est constitué de 1 ou plusieurs batteries mises en parallèles.
3) dans le cas du nombre de cyrix a installer , la formule est X = Nombre de "parcs" - 1
Ex: s'il y a 2 parcs , le nombre de cyrix est de 2-1 = 1 cyrix
Ex: s'il y a 3 parcs , le nombre de cyrix est de 3-1= 2 cyrix
On s’aperçoit que ce n'est pas le nombre de batteries qui est important, mais le nombre de parcs.
Mamita


Calliope:Toujours aussi précis Mamita +1 ;-)·le 23 déc. 11:50
Babar74:Extra ton tableau :-)·le 23 déc. 14:33
23 déc. 2021
0

Perso je n'ai jamais entendu parler de panne de répartiteur de charge. Mais je ne sais pas tout.
Avec un répartiteur, il n'y a pas lieu de s'inquiéter d'un déséquilibre de charge puisque priorité est donnée à la batterie la plus faible.
Le répartiteur avec deux sorties peut en avoir une branchée à la batterie moteur et l'autre au parc servitudes si ce parc comprend plus d'une batterie, le plus probablement branchées en parallèle.
Si le répartiteur est destiné seulement aux batteries de servitudes (et que donc on désire qu'elles soient maintenues isolées l'une de l'autre) on peut brancher une sortie du répartiteur à chaque batterie, maxi 2 dans ce cas.
Donc l'un ou l'autre des montages convient dans ton cas sans avoir à retirer le répartiteur.
Le sélecteur manuel n'a en principe rien à voir avec la charge mais sert à sélecter quelle batterie alimentera le circuit.
Citation: " Un répartiteur (à diodes à priori) permet d'envoyer le jus du panneau vers un seul ou les deux parcs de batteries" Non, le répartiteur envoie du jus aux deux en même temps mais plus sur la batterie la plus faible. Même chose que ce soit des parcs ou bien des batteries séparées.


23 déc. 2021
-2

Un répartiteur de charge n'est rien de plus qu'un Y avec des CNR, ça n'a rien de magique ou d'électronique. Ca se contente de relier la batterie au chargeur sans prioriser laquelle est la moins chargée, la résistance interne des batteries s'occupant de cette fonction, toute en les isolant l'une de l'autre.


23 déc. 2021
0

En fait on cherche toujours à éviter la panne qui n'arrive jamais en créant des systèmes compliqués qui tombent en panne.
Protéger la batterie du moteur c'est bien, mais pas la peine de faire des trucs compliqués un 'Voltage Sensitive Relay' de marque Victron 'Cyrix' ou BEP fait très bien l'affaire.

Sur mon bateau j'ai 3 'parcs' de batterie (au plomb):
- Moteur 70Ah
- Service 3x110Ah (AGM)
- Propulseur/Guindeau avec 60Ah Optima

Chaque parc est protégé par un VSR (voir le schéma de Mamita No 8 + haut) et toutes les sources de courant alimentent les 3 parcs sans répartiteur.
Donc alternateur, panneau solaire et chargeur de quai arrivent sur un + commun. Quand on tire sur la parc service sans qu'il soit en charge, les VSR isolent les batteries de service pour ne pas tirer sur le moteur et le guindeau.
Le bateau à bientôt 12 ans et pas de pb de batterie. C'est simple et efficace. Seul soucis potentiel si je veux changer mes batteries AGM par des LiFePO4, mais la encore je ne suis pas certain que ce soit un réel problème.


SylCa:Bonjour,Merci pour votre réponse. Du coup, je reste sur ces questions-ci :- Un répartiteur ne priorisant pas un parc plus que l'autre, comment prioriser la batterie moteur si mes services sont super déchargées (nav de nuit au moteur par exemple, lors de laquelle mes services sont très basses)- J'ai 2 parcs : services et moteur.
Je peux envoyer l'alternateur en direct sur les deux parcs via le répartiteurPour le panneau, je dois passer par le régulateur de charge solaire : est-il possible de câbler deux sorties en parallèle à la sortie de celui-ci, chacune vers un parc sans que cela ne pose problème au régulateur?
·le 24 déc. 14:23
sterwen:@SylCa c'est simple tu mets un VSR (Voltage Sensitive Relay) qui isole la batterie moteur dès que la tension dans le circuit commun tombe en dessous de 12,8V (batterie pleine), le relai s'ouvre et la batterie moteur est isolée. Si la tension remonte au dessus de 13V car il y a une source de courant qui charge (alternateur, PS ou chargeur de quai) le relai se referme. Dans la réalité le fonctionnement est plus sophistiqué car il tient compte du sens de variation de la tension. Quand le circuit électrique est en charge tous les parc sont en parallèle et même le panneau solaire charge la batterie moteur. C'est hyper simple et cela fait le job => protéger la batterie moteur de la décharge pour être en mesure de démarrer dans tous les cas.·le 24 déc. 22:51
SylCa:Merci pour ton message... Mais du coup deux remarques (pardon si je semble avoir l'esprit contradictoire c'est pour mieux comprendre :D ) :- Moi qui veux simplifier mon montage, ça rajoute un module en plus...- Module qui est une source potentielle de panne, non? Quelle est la fiabilité de ces VSR de manière générale?·le 25 déc. 01:29
24 déc. 2021
-1

BONJOUR un autre avis,j'ai eu la chance de rencontrer a VALENCE (drome) le kptaine du bateau TRESOR DES KERGUELEN, lors du changement de mon parc de 5 batteries sur notre KENDO il m'a demandé comment elles était branchées, ni connaissant rien, il est venu voir et me dit ( a oui classique ,avec un séparateur ,moi, sur mon voilier ,qu'un parc (servitude moteur) pour plus de secu.) (plusieurs hivers dans les glaces)+ une batterie hors réseau en cas de foudre et des cables de démarrage pour la rebooster de temps en temps


sterwen:Voilà l'acronyme (anglais) qu'il faut retenir KIS(S)·le 24 déc. 13:52
SylCa:Pas bête... juste qu'il faut vraiment pas déconner avec la décharge si l'on veut garder de quoi faire démarrer le moteur...!!! Ou alors on utilise la batterie hors réseau...·le 25 déc. 01:26
24 déc. 2021
0

Hello,
C'est coua un VSR...?


25 déc. 2021
0

Tiens au passage, j'en profite pour une question subsidiaire :
je vais devoir remonter les voltmètres... y-at'il une obligation particulière pour le positionnement de ceux-ci ?
Du genre le plus près possible des batteries concernées?
Ou bien la longueur de câble est elle non-significative quant à la mesure (avec une section de câble suffisamment grande pour que la résistance soit négligeable) ?


LeMoko:Si tu ne câbles pas avec fils de la taille d'un cheveux sur 100m cela ne sera pas significatif, bref tu câbles avec tu 1.5mm² souple et dans le pire tu auras 10m de câble pas de problème.Ah pour ta questions des priorités et autre un tour sur le net, peut etre la réponse.cdn1.ox-resources.net[...]30A.pdf cdn1.ox-resources.net[...]-FR.pdf ·le 25 déc. 11:44
SylCa:Merci LeMoko! Non effectivement je pensais câbler tout en 1,5 carré souple mini !·le 27 déc. 23:24
SylCa:Pour le Cyrix, bah je voudrais justement limiter au maximum les intermédiaires "électronisés" entre producteurs d'énergie et batteries :-p·le 27 déc. 23:25
25 déc. 2021
-4

bjr,
si il y a bien un domaine dans la plaisance ou tous le monde est persuadé de détenir LA vérité , c'est bien celui de l'électricité
En tant qu'ancien technicien de plaisance , je peux vous affirmer que seulement 1 ou 2 % des plaisanciers maitrise ce domaine .
notre ami nous demande ici conseil pour son bateau en alu.
je vais donc lui donner LE PRINCIPE DE BASE DE TOUTES INSTALLATION ELECTRIQUE DE PLAISANCE QUELQUE SOIT LE MATERIAUX DU BATEAU .

AUCUNE MASSE COMMUNE

le circuit bord doit etre TOTALEMENT INDEPENDANT du circuit moteur .
Ce dernier devra etre isolé electriquement de la coque et de tout autre circuit électrique a part le sien .
il devra etre équipé obligatoirement de 2 alternateurs

-le standard pour sa batterie

et
pour le parc bord
-un alternateur plus puissant isolé a la masse celle ci étant reprise sur le parc bord
l'excitation de cet alternateur dédié bord doit etre prise sur le parc bord

par ce principe

il n'y aura aucune masse commune

donc exit les chargeurs , répartiteurs , cyrix , dérivateur, coupleur ou tout autres saloperie .

la charge de la batterie moteur ne se fera que par le petit alternateur (comme votre voiture ) elle sera ainsi toujours pleine .

la charge du bloc bord se fera uniquement
par le gros alternateur
les panneaux solaires
la ou les éoliennes
l'hydrogénérateur
ect..

le guindeau ne doit branché que sur le bloc bord

cdlt


LeMoko:J' ai peut être pas compris mais une petite précision, et.Isolation galvanique ou autre du circuit 220v. ·le 25 déc. 11:54
sterwen:Pourquoi affirmer haut et fort (avec majuscules) une opinion que tu partages avec toi-même. C'est ton principe, OK, mais il n'a aucune justifications autre que ta vision du circuit électrique sur un bateau. On peut lancer la discussion, éventuellement apporter des éléments techniques étayés pour justifier son choix, cela a un intérêt.·le 25 déc. 12:20
le piscinier:sterwen , je n'ai aucune prétention a vouloir imposer quoique ce soit, chacun fait comme il le souhaite les majuscules c'est pour bien insister sur les points incontournables.Simplement notre amis demande conseil et qui plus est il a un bateau en alu
je participe donc a la discution en lui donnant le cablage qui lui évitera des ennuis , et préservera sa coque .je rappel que 98% des bateaux ne sont pas autonome en énergie etont des soucis électrolyse , dans le bloc moteurle lest la chaise d'arbre
l'hélice ect...et que plus grave 99% des bateaux en alu sont rongés par la négligence et la méconnaissance des cablages électrique de leur proprio .maintenant je le répète chacun fait comme il le souhaite
et merci aux anonymes pour leur - 1 ça prouve au moins que mon post a été lu !cdlt a tous ·le 25 déc. 12:34
Little Wing:Merci au piscinier pour son approche rigoureuse, bon peu de gens hors grand voyage installeront un deuxième alternateur, pas un job pour un amateur sous doué en bricolage mais pour un grand voyage ça représente une bonne sécurité ·le 25 déc. 14:27
Mamita:LE PRINCIPE DE BASE DE TOUTES INSTALLATION ELECTRIQUE DE PLAISANCE QUELQUE SOIT LE MATERIAUX DU BATEAU ."AUCUNE MASSE COMMUNEle circuit bord doit etre TOTALEMENT INDEPENDANT du circuit moteur "....Hum...., celà voudrait dire que tous les montages moteurs en mono-polaires ne devraient pas exister, meme hors montages bateau alu/acier ?. Mamita·le 25 déc. 15:37
red sky:En tant qu'ancien électricien naval, je suis à même à dépister les charlatans à des kms ....·le 27 déc. 14:06
Calliope:Ben c'est qui les charlatans ???·le 27 déc. 14:28
25 déc. 2021
-1

bjr LeMoko
pour vous répondre
avec le cablage que j'explique ci dessus

: le 2eme alternateur,:
et si le bateau est équipé de PNX solaire, éolienne , hydrogenerateur,
un bateau sera totalement autonome

donc pas besoin de 220 V extérieur
le 220V exterieur n'a rien a faire sur un bateau de plaisance , si vous ne pouvez vous en passer

mettez un convertisseur .

je vois déja d'ici ceux qui vont me parler
micro onde ,
four électrique
plaque de cuisson
machine a laver
seche linge
ect...

pour cette minorité là , désolé je ne vois que le groupe électrogene !


LeMoko:Très certainement les brumes du père noël, Mauvais propos de ma part j'avais bien compris ton principe des circuits séparés et d'isolé la masse sur un alu. Pour ta minorité il existe si besoins un transfo d'isolement. ·le 25 déc. 15:44
25 déc. 2021
0

Moi perso, j'ai une approche minimaliste du problème, moins d'affutiaux électroniques = Murphy hors de ce boat. Pour ma part 280 Ah en bonnes vieilles plomb (140 efficaces), branchées sur la totalité du boat (service, panneaux solaires, alternateur 110 A moteur, chargeur quai). Une batterie de secours plomb de 90 Ah au cas où. Un sélecteur manuel entre les 2 pour la recharger à bloc de temps en temps. Un petit Victron pour surveiller les taux de charge. Et c'est tout. Fonctionne parfaitement depuis 5 ans sans prise de tête...


26 déc. 202126 déc. 2021
0

Hello tout le monde!
Merci pour toutes vos interventions :)
Dans la recherche de fiabilité/simplicité, je pense que je vais opter pour ceci :

OPTION 1
- Alternateur > charge batterie moteur
- Panneau solaire > charge batteries services
- Répartiteur de charge > placé entre l'alternateur et batterie moteur et envoie vers les services, MAIS un disjoncteur double coupe le circuit vers les services.
En cas de besoin (peu de soleil, nuit...), j'arme les disjoncteurs et je peux recharger mes services avec l'alternateur.
Le reste du temps, les deux circuits sont totalement séparés. Plus sûr, notamment dans un bateau alu.
Mais question :
- Un répartiteur fonctionne-t-il correctement si l'une des sorties est coupée ?

OPTION 2
Idem sauf que je ne mets pas de répartiteur, et sors juste une paire de câbles de démarrage que je branche entre les deux batteries en cas de besoin.
montage plus clair, plus simple, mais câbles qui trainent dans le bateau en cas d'utilisation. Ceci étant dit, l'idée ce n'est pas non plus de faire ça tous les jours!
Mais question :
- Si je charge mes services avec l'alternateur directement branché dessus, le courant produit est il stable en voltage? Mes appareil de nav étant aussi branchés et allumés pendant ce temps là, n'y a-t'il pas un risque en cas de production irrégulière de la part de l'alternateur, en particulier sur-tensions même ponctuelles


matelot@19001:Tu peux sans problème couper l'une des branches d'un répartiteur, il ne se passera rien. Mais pas les deux, pour la santé de l'alternateur.·le 27 déc. 11:51
SylCa:Oui bien sûr, de toute façon ce n'est pas l'idée. Je pensais juste couper le (+) et le (-) qui vont vers le parc services, mais laisser ceux qui vont vers le moteur connectés, forcément :)·le 27 déc. 23:19
matelot@19001:A mon avis, une coupure unipolaire suffit à cet endroit.·le 27 déc. 23:24
SylCa:Avec l'alu, j'ai le réflexe bipolaire :D·le 27 déc. 23:46
matelot@19001:En pratique ce disjoncteur sera presque toujours ON, ce n'est pas comme les disjoncteurs du tableau des services où une coupure bipolaire est nécessaire pour isoler complètement chaque utilisateur. Tu rajoutes une résistance de contact et des longueurs de câble.·le 27 déc. 23:55
27 déc. 2021
0

Ton option 1 n'est pas logique, ou alors ne mets pas de répartiteur. La présence de disjoncteurs constamment ouverts en sortie de répartiteur vers les servitudes est superfétatoire puisque le répartiteur a déjà pour tâche de base d'isoler les batteries entre elles. Si tu veux simplifier, il ne faut pas rajouter, si je comprends le terme "simplifier".

Il ne faut pas confondre simple = avec le moins de pièces possible. Simple = utilisation sans casse-tête.

L'option 2, je ne voudrais même pas m'en approcher.

La stabilité des producteurs électriques dépend essentiellement de la qualité des régulateurs de tension. Tous les appareils ont des plages de tension d'utilisation. Il ne faut pas être obsédé par le microvolt.


SylCa:Ben l'option 1 est logique puisque le répartiteur est là pour servir lorsque je dois connecter mon alternateur sur les deux parcs au lieu de la batterie moteur seule... non? Lorsque l'alternateur est branché uniquement sur la batterie moteur, le répartiteur ne sert effectivement à rien, mais il prend sons sens si je dois également envoyer le jus de l'alternateur vers les services à moment donné...·le 27 déc. 23:21
SylCa:Concernant la qualité des régulateurs de tension, ma question concerne justement le jus qui arrive de l'alternateur : est-il régulé d'office dans l'alternateur, ou faut il un régulateur, tel que celui que j'ai entre mon panneau et mes batteries, pour lisser le courant qui sort de l'alternateur?·le 27 déc. 23:23
28 déc. 2021
1

Citation: "Lorsque l'alternateur est branché uniquement sur la batterie moteur, le répartiteur ne sert effectivement à rien, mais il prend sons sens si je dois également envoyer le jus de l'alternateur vers les services à moment donné..."

Bon, mais quel sens ? Quelle est la finalité d'interrompre puis de ré-engager (manuellement, qui plus est) la charge des batteries de service ? Ce que je pige pas c'est que tu insistes sur la simplification mais tu te fais des nœuds pour introduire une fonction qui ne semble pas nécessaire. Mais si tu as une finalité à ça, je suis curieux de la connaître. Ce que je veux dire, c'est que c'est faisable, entendons nous bien. Mais c'est comme si tu rajoutais un interrupteur sur un éclairage, en plus de celui qui le commande déjà.

Pour les régulateurs, ils sont en général inclus dans le corps de l'alternateur. Leur efficacité est largement suffisante.
Il existe des régulateurs externes qui ont pour objectif d'obtenir ou bien booster des cycles de charge spécifiques, dédiés à des batteries selon leur matières réactives. Mais je crois comprendre que tu veux faire simple, donc pas nécessaire.


SylCa:Hello, comme indiqué plus haut, l'idée est de pouvoir ponctuellement recharger les services avec l'alternateur et non les panneaux, lorsqu'il y a un manque de soleil trop important et/ou une nav de nuit plus consommatrice que d'hab...Pour le régulateur inclus dans l'alternateur, merci pour ta réponse. Je m'en doutais un peu mais je ne me voyais pas risquer d'infliger ce risque à toute mon électronique de bord au hasard :D·le 01 jan. 19:06

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bergen , sous le soleil

Souvenir d'été

  • 4.5 (129)

Bergen , sous le soleil

novembre 2021