Se passer d'un skipper ?

Bonjour,

l'année prochaine mes amis et moi prévoyons de partir faire un tour de corse en voilier. Nous seront entre 6 et 10 et pour faire des économies nous disons qu'il faudrait que l'on se passe de skipper.

J'ai personnellement certaines bases de voile suite aux différents cours d'hobby cat que j'ai eu quand j'étais plus jeune. Et je me dis que c'est l'occasion rêvée de reprendre des cours théoriques et pratiques de voile afin que je fasse moi même le skipper lors de ce tour de corse.

Quels types de cours / formation / stage me conseillez vous ?

J'habite prêt de lyon et je me demande s'il y a une école de voile au lac du bourget.

Merci de vos réponses :)

++ Jerome

L'équipage
17 juil. 2007
17 juil. 2007
0

école de voile
la croisière n'a pas grand chose de commun avec la pratique de la voile légère en dehors de l'avantage certain que celle-ci confère pour le réglage des voiles. ce n'est pas sur le lac du Bourget que tu apprendras le mieux mais il y a de nombreuses écoles de croisière en mer où tu pourras apprendre très vite les bases.
quant à prendre la responsabilité d'un tour de Corse avec 10 personnes en 2008, compte tenu de ce que tu nous dis, amha je pense que c'est un peu prématuré et qu'un peu de cabotage cotier serait plus prudent pour commencer; mais ce n'est que mon opinion n'est-ce pas....

17 juil. 2007
0

Je suis tout à fait
de cet avis, Ponton, et je dirais même qu'envisager ce type de programme avec si peu d'expérience surtout et de connaissances maritimes, même avec un dégrossissage en école, ce serait de l'inconscience et de l'irresponsabilité envers l'équipage (encore plus novice). C'est d'ailleurs là que je reproche aux agences de location de confier des voiliers à n'importe qui!
C'est avec ce genre d'attitude que l'on va finir par imposer un permis voile comme pour les bateaux à moteurs ...... :-(
Marc

17 juil. 2007
0

pour un our de Corse l'été
c'est moteur et parfois moteur + GV ;-)

donc juste apprendre à manoeuvrer dans les ports

bon d'accord Calvi et Bonifacio peuvent être ventées à très ventées....mais là, quand c'est comme ça, t'y vas pas, que tu saches naviguer ou pas
:-D :-D :-D

17 juil. 2007
0

On voit le connaisseur de Corse...
Perso, j'y suis allé 4 fois(en voilier :) et mon sentiment, c'est que la corse est redoutable pour la nav et surtout l'été...

Pourquoi?
Bin d'abord à cause des vents instables, changeants, et de façon encore plus brutale que sur le continent, la houle surprend aussi!

Ensuite c'est plein de pièges (cailloux)

Et puis c'est vraiment encombré l'été, donc pas de place dans les ports, même si ça piaule ferme dehors, donc faut savoir ancrer et supporter des mouillages agités.

Valà, si vous êtes pas sur, faites vous les dents sur le continent ou prenez un skip.

17 juil. 2007
0

T'es sûr, Bat ?
Parlons de l'année dernière.

Traversée en solo au départ du Gapeau (rade d'Hyères ) le 5 à 12h. Entre deux coups de mistral, la fenêtre météo impose un départ littéralement à 3 heures près. Traversée vers Valinco dans du SW 20nd, donc le rève. Arrivée à Propriano le lendemain matin, moins de 20 heures, pour 160 milles. Le mistral arrive deux heures après, alors que je prends une place dans le port.
Je récupére ma femme qui arrive du ferry avec les deux gniards le lendemain à 8 heures et on dégage direct. Le vent est un peu calmé le matin, en trois bords de prés dans 30 nd, j'arrive à Porto Polo. J'y resterais coincé trois jours. Petite accalmie. On va à la grande plage de Rocapina, dans la toute petite anse du nord, un tout petit peu abritée. On y reste encore trois jours, le mistral est revenu.
L'accalmie suivante nous permet de dégager jusqu'à Santa Manza (la grande calanque derrière Bonifacio). De ce coté, c'est plus calme, sauf dans les orages. Je me rappelle de quelques heures dans la nuit, sur une plage dont j'ai oublié le nom, après Santa Giulia, à surveiller mes deux mouillages dans un grain à 40 nd...
Un tour à Porto Vecchio, et on en a marre des bateaux à moteurs ritals. On repars vers la cote occidentale. Manque de pot, on rechoppe le mistral devant santa manza. On rentre se mettre à l'abri tout au fond de la calanque. On restera 5 jours, mouillés à 30 mètres de la plage. L'anémo ne descendra jamais en dessous de 30nd... Oui, à 30 mètre de la plage, à l'abri...
Une petite pause du vent nous permet de repasser les bouches et de tirer jusqu'à Porto Pollo. Le pilote en panne, on pousse jusqu'à Ajaccio pour réparer (tu parles, en acheter un neuf, oui, c'est la Corse). Et on repars. Vent de SE, assez arrière donc, de la forte houle. Parti à 8 heures du mat de Porticcio, on mouille à 2 heures du mat dans l'anse de Lequin à Porquerolles.
Ben tu vois, après une semaine de stage en école de croisière, certain que j'aurais perdu mon bateau et tué ma famille...
Ou alors j'aurais passé trois semaine de ventouse dans le port de Calvi...

Enfin, parole de spécialiste, le tour de la corse, c'est une belle connerie. La cote est te propose 130 milles d'une plage à chier, longée d'une autoroute. Aucun abri, aucun charme, aucun intérêt. T'en aura marre au bout de 3 milles.

Deux coins sont, par contre, vraiment somptueux, la Balagne entre Calvi et St Florent, avec les Agriattes. La cote entre Sénestose (voir même Muro plus au nord) et Figari. Et chacun de ces deux endroits mérite largement d'y passer une quinzaine de jours.

Jacques

17 juil. 2007
0

C'est...
tout à fait çà!
Aout 2006.
A vot bon coeur Msieurs Dames.
Une étoile à Erendil

17 juil. 2007
0

pas du tout sûr de moi
c'est pourquoi j'ai mis plein de ;-) ;-) ;-) ;-)

c'était surtout pour prendre le contre-pied de ceux qui disent qu'il ne faut rien tenter...

Ceci étant dit, les quelques fois où j'ai été en Corse, c'était ou pas de vent ou trop de vent...donc ma première analyse n'est pas si mauvaise...il y a peut être des années exceptionnelles avec 15nd de vent tout le temps mais j'ai pas vu)

que tu sois expérimenté ou pas, soit c'est moteur, soit t'y va pas (enfin je parle pour moi, quand il y a plus de 6, j'évite de sortir...)

17 juil. 2007
0

10 personnes
ca fait un voilier dans les 45/50 pieds...et comme chacun sait, yapaplu simple à manoeuvrer dans le port de Bonifacio avec 40 knts de vent...
Que bous alliez vous noyer seul(s) en mer, OK mais casser le bateau des autres : NON.

Plus sérieusement, se "faire les dents" sur un bateau de cette taille, avec la responsabilité de 9 autres personnes, en Med , l'été...c'est une connerie.

Direct, non ? :-D

17 juil. 2007
0

L a pratique de la mer demande beaucoup d'humilité...
...et de passion.
Cela veut dire qu'il faut s'y intéresser à 150% (lire, se former, pratiquer..) et la voile est sans doute une passion exclusive au moins au début lorsqu'on s'y lance.
Il faut se rendre compte que tout est facile lorsqu'il fait beau et que tout va bien mais que cela n'arrive jamais pendant toute la période. La croisière agréable bain de soleil, snorkeling, apéro sympa, langouste se transforme vite en radeau de la méduse dés que le mauvais temps et les problèmes matériels arrivent, à ce moment là les meilleurs amis peuvent devenir des fous dangereux!
Un bateau c'est KOH LANTA sans possibilité de s'isoler.
pour avoir habiter 3 ans en Corse je confirme que la mer peut y être trés dure même en été et qu'un mouillage rouleur à Calvi, c'est pas la joie pour tout le monde!
le tableau peut paraitre sombre mais tout doit être pris en compte.
je pense que 10 personnes non amarinées et non formées sur un bateau, cela peut être super sympa mais cela peut aussi dégénerer!
Bien entendu loin de moi l'idée de jouer les vieux marins et de donner des leçons(je traverse le golfe de gascogne que pour la 2eme fois en famille dans quelques jours et sans angoisser, je suis en vigilance attentive!).
c'était juste mon avis!

17 juil. 2007
0

Direct, mais vrai !
Une bateau de 45 pieds, c'est loin d'être une mobylette, et y'a pas besoin d'être dans Bonifacio avec 40 Kn pour faire des c¤*neries avec.
Ca fait plus de 6 tonnes, 4,5m de large...

Bref, ça n'a rien à voir avec un 30 ou 35 pieds, les efforts sont au moins deux fois plus importants, à tous points de vue. Et ça part vite à la cata (strophe, pas maran) !

Donc si c'est pétole tout le temps, ça devrait le faire, sinon... :non:

17 juil. 2007
0

le bourget du lac......
Centre Nautique : stages uniquement. Tél. : 04 79 25 02 74.
YCBL : location de matériel, stages, cours. Tél. : 04 79 25 21 66
Une équipe super sympa mais je doute qu'aprés x heures de cours tu puisses louer un 40 pieds .amha surtout qu'ils n'ont que des types "surprise" - trés bon bateau d'ailleurs -:alavotre:

17 juil. 2007
0

Non
Si partir en cotier sur un bateau de 7 a 9 m est faisable partir sur un gros bateau avec la responsablilite de tant de personnes serait me semble t il inconscient

17 juil. 2007
0

Renseignes toi là
:tesur: ils ont des barques également en Méd!

perso.orange.fr[...]largue/

:pouce:

17 juil. 2007
0

bien frileux tout ça.
Malgré toutes les gentilles réponses prudente si ça s'rait que ch'rait toi j'utiliserais les adresses données pour me perfectionner sur lac et voir aussi en mer, pourquoi pas, et d'ici 2008 tu as un an pour savoir ce dont vous êtes capable toi et l'équipage qui sera constitué alors et savoir si skipper obligatoire ou non.
T'as tout le temps, c'est tout bon et t'as surtout bien raison : c'est l'occasion rêvée pour reprendre cours théoriques et pratiques. T'es dans la bonne démarche, un pied après l'autre ;-) et surtout pas de décision (déconvenue) hâtive.

17 juil. 2007
0

Frileux? Non
Humble et responsable? oui! :-)

17 juil. 2007
0

ni frileux, ni bileux...
mais je pense que la vraie "réponse gentille", c'est plutot la tienne...et pour dire les choses plus clairement, le seul fait de poser la question sur le site est déjà le signe d'un manque de confiance en soi . Les conneries, en règle générale, j'en suis un fervent partisan. Mais surtout si elles n'engagent que moi. Là,et ton expérience te pousse surement à penser la même chose, c'est plus le cas. Quand un bateau de loc de 45 pieds et 12 T aura dérapé sur le tiens au premier mouillage, quand il aura fracassé ta proue en arrivant au ponton, quand il aura arraché tes filières en tentant d'en repartir...tu te diras sans doute qu'il est bien d'apprendre sur plus petit, pour commencer...
Encore une fois, 10 pers, 14 M, 12 T , en Med : un bon coktail pour pecher les emmerd...si ca tourne mal !!!
Tu ne crois pas ? :-D :-D :-D

18 juil. 2007
0

dont acte...
et 2 avis contraires...c'est le propre d'une discussion !
Amicalement
Arnaud

18 juil. 2007
0

non je ne crois pas
je pense qu'un mec qui pose une question fait montre de plus d'intelligence qu'un mec qui répond à côté :scie:
rien ne prouve que jerôme soit le responsable du bateau et que les autres de l'équipage soient incompétent.
Personnellement ma première expérience d'habitable étit sur un first 42 à 10 personnes à bord.
J'ai tué personne et je navigue encore.
cherchez l'erreur :reflechi:

18 juil. 2007
0

Amicalement tambien
;-)

17 juil. 2007
0

Skipper
Economie ou pas il y a OBLIGATOIREMENT
toujours un skipper à bord, en pratique
en location celui qui signe le contrat qui précise
nettement que cette personne est apte au commandement du bateau,(le loueur peut exiger ou vérifier les compétances du chef de bord présumé
et refuser éventuellement la location), ou pour un propriétaire celui qui figure sur le livre de bord.
Légalement on ne peut se soustraire à ses devoirs.
En vraie navigation et en cas de problème mème
mineur, l'appel au chef a priori compètant
est automatique. Le bateau est TRES révélateur
des comportements et de l'effet de groupe.
La méditerranée et particulièrement la Corse
réservent parfois des émotions fortes liées à la météo très changeante et brutale, nécessitant
impérativement des décisions avisées du chef de bord, mème parfois contre l'avis du groupe.
Il peut arriver, pour ne pas perdre le bateau,
de devoir affronter le large pour de nombreuses
heures de navigation très dure.
Etre chef de bord s'apprend correctement.
Ne pas tenter le diable quand on n'est pas au point.

17 juil. 2007
0

Revennons au sujet
J'ai répondu à Bat' sur le thème éculé : la mer méditerranée est un étang et tout ce qui importe c'est de savoir démarrer son Perkins.

Non, ça ce n'est pas vrai, et effectivement, si les conditions sont souvent trés calmes, elles peuvent aussi être assez rudes.

Voila donc le sens de mon message sur mes aventures corses. Pour autant, pour avoir fait plus d'une vingtaine de fois cette traversée, j'ai aussi connu d'autres conditions plus souples...

Le propos du message de Fat, c'était, en gros, comment apprendre la voile. Nous avons bien compris qu'il n'y connaissait pratiquement rien. Bon.

Rappelons d'autres souvenirs, et parions que chacun à les siens.

J'ai 20 ans. J'habite Grenoble. Mon terrain de jeu n'est pas le lac du Bourget, mais le lac de Monteynard. Un lac artificiel long d'une 10aine de km, mais en vallée, donc étroit (1km au plus large). Et surtout doté d'un robuste thermique.

Cela fait une dizaine d'années que je le laboure dans tous les sens, en optimist, puis en 420, puis en laser, puis comme moniteur en Zod et sur tous les bateaux collectifs possibles.

Et j'en ai marre. Je pars comme GO au club med, et j'atteris à Santo Stéfano, dans les bouches de bonifaccion. Et je découvre la mer. Ma religion est faite. Les lacs, c'est trop petit. La mer, c'est bleu, et c'est mieux.

Alors qu'est ce que je fais ? Un coup de fil au CE de mon père, et je loue un 10 mètres avec trois copains. J'étais de loin le plus expérimenté du quatuor.

Par chance, le moteur du 10 mètre (un Karaté basé à St Mandrier) était en panne. Nous sommes donc partis avec un Aloa 27.
Comme nous n'avions qu'un week end, on décide de naviguer tout le temps. Bien sur, aucun de nous n'avait déja vu une carte. Bien sur il n'y avait ni Gps ni rien de ce genre. Bien sur, nous étions parfaitement incapable de reconnaitre un phare.

Pas grave, on se dit. On naviguera plein sud durant la moitié de la nuit, et plein nord durant l'autre moitié.

On la fait. Le mistral est arrivé dans la nuit.

On est arrivé au petit matin devant un port. on est rentré dedans pour se vautrer contre les pneux de la pompe à essence et il a fallu lire le panneau de la capitainerie pour savoir que l'on était à Carqueiranne...

Alors voila, bien sûr, les écoles sont un bon système, mais à la fin, il faut y aller et se lacher.

Mais voila, pour cela, ce n'est pas la peine d'être à 10 avec femmes et enfants.

Fat', choisi trois copains, louez des petits bateaux (9 mètres) des weeks ends en hiver, et tu comprendras vite quel est le programme raisonnable.

Jacques

17 juil. 2007
0

pas d'accord
avec toi Jacques,
ok il faut se lancer mais ça peut aussi se faire en allant régulièrement en mer avec des personnes expérimentées, apprendre petit à petit mais surement pas se lancer sans maîtriser un minimum son sujet : la mer n'est pas un jeu, trop de personnes y ont perdu la vie et on ne peut pas, à mon avis, prendre la responsabilité d'amener en mer des amis sans être solidement "armé".
en tout cas c'est mon avis

17 juil. 2007
0

chacun son truc...
c'est en forgeant qu'on devient forgeron....
d'accord 10 personnes d'un coup , pour une première expérience :-( :-( :-( :-(
ce n'est pas en" théorie " que tu peu affronter la mer , il faut apprendre a" marcher sur l'eau" ..il faut y aller , l'apprivoiser.

j'ai quitter la nouvelle caledonie , je n'avais jamais navigué , je n'ai pas rater L'Australie..il est vrai que mon port d'atterrissage "Coff Harbour" était 60 milles plus au sud ,que je l'avais calculé..erreur de jeunesse..j'ai bien failli arrêter là mon tour du monde..mais dans le doute , si tu reste prudent et attentif , "ça doit le faire"... ;-)

17 juil. 2007
0

je viens de vérifier......
sur google earth s'il rate la corse il ira en Sardaigne et s'il rate la Sardaigne il ira en Tunisie:reflechi:......pourquoi pas tant qu'il y a de l'eau à courrir:alavotre:

18 juil. 2007
0

Ce que je ferais
Je pense que j'éviterais cette économie du skipper. J'essaierais de m'amariner pendant toute l'année, et ensuite, je profiterais du skipper pendant les vacances autour de la Corse, pour me perfectionner et continuer mon apprentissage.

C'est un beau projet que tu as là, tiens nous au courant. N'oublie pas l'importance de la vie de ton équipage, mais aussi de celles des autres marins et des secours.

18 juil. 2007
0

une étoile
pour NOLAN76!
C'est exactement ce que j'avais envie de dire depuis le début du fil.

18 juil. 2007
0

fat ou domino
si l on n essai pas l on ne sait pas mais---
je suis d accord pour etre responsable de ma vie mais de la a etre irresponssable pour celle des autres--- NON

18 juil. 2007
0

à lire toutes les contributions
ci-dessous, je constate avec plaisir que les héoliens sont des gens pleins de bon sens, et que Jérome saura renoncer à son projet. Personnellement, quand je suis parti en grande croisière, je suis parti SEUL pour la bonne raison que je ne voulais engager personne avec moi dans cette aventure!
Et puis, entre nous, économiser le salaire d'un skipper quand on est 6 ou 10, c'est vraiment des économies de bouts de chandelle.

18 juil. 2007
0

vous avez des a priori pas dégueu
nulle part dans ce post il n'est dit que jerome serait le skipper (s'il n'y en a pas de pro), nulle part il n'est précisé que les 6 ou 10 de l'équipage seraient tous des débutants.

Jerome dit seulement qu'ils aimeraient se passer de skipper pour raison économique et que lui, d'autre part, aimerait en profiter pour reprendre du service (pour aider celui qui sera skipper ??).

Alors, fini les déductions à la sherlokoko, essayez de lire et de comprendre toutes les possibilités et vous emballez pas sur les incapables qui vont abimer vos bateaux (la paille et la poutre :-)...). Vous commencez à devenir particulièrement intolérants ces temps-ci.
On sait que vous êtes parfait et des vrais marins : c'est pour ça que certains osent poser des questions au risque de paraître des benêts aux yeux des : "on voit bien...".

18 juil. 2007
0

hé lapin
je ne rentre pas dans le débat de fond, mais t'as dit une c****ie

un c/c d'un morceau de la question (je l'a met dessous parceque tu n'arrives pas à lire toute en haut :-) )

"J'ai personnellement certaines bases de voile suite aux différents cours d'hobby cat que j'ai eu quand j'étais plus jeune. Et je me dis que c'est l'occasion rêvée de reprendre des cours théoriques et pratiques de voile afin que je fasse moi même le skipper lors de ce tour de corse."

y dit bien qu'il veut faire le skipper....

quoi de neuf :doc:

18 juil. 2007
0

juste une petite dernière...
les "réactions" en question prennent plus de sens lorsqu'on lit la question jusqu'au bout... ;-)
Mais tu as raison, j'étais d'humeur maussade hier soir et dans ce cas de figure, je souffre d'une hyper inflation moralisatrice...heureusement,la situation ne se présente pas souvent!
Tu peux sortir de ton terrier, et offrir une carotte au futur skipper en herbe . Ca tombe bien , j'srai pas en Corse l'année prochaine... :acheval: :-D

18 juil. 2007
0

bluuurg
et mon argumentaire alors, keskid'vient ?
Alors quoi tu pouvais pas me prévenir avant ;-).

Ca ne change pas le fait qu'il ait du temps pour savoir s'il sera capable de le faire ou de filer ça à quelqu'un d'autre.... mais c'est vrai que je lis un peu vite (c'est les réactions qui me filent des boutons alors j'accélère pour être moins exposé :-D ).

Bon promis, j'essaye de ne plus me coincer la carotte.

On croyais le nain de jardin avec toutes ces promesses :topla:

19 juil. 2007
0

absolument à l'eau
nous étions d'humeur maussade ;-) , mais aujourd'hui 2 bons potes viennent d'arriver d'ibiza et j'ai réussi a sortir d'hibernation.
Je ne serais pas en corse non plus en 2008 inchalla et avec du pot.
Mais bon, il n'en reste pas moins vrai que la myrte de sardaigne est bien meilleure, j'en ai encore eu la preuve ce soir :alavotre:

18 juil. 2007
0

et l'aventure alors
c' est vrai qu' un peu de cotier + quelques stages de navigation serait le bienvenu !
mais d' ici 2008 c'est envisageable, en plus il part pas avec des manchots, certains peuvent participer.

perso je pars dans 4 jours (si bonne météo) de porquerolles vers calvi.c'est ma première traversée aussi longue (6 sur un 11m donc 2 pratiquent qq fois, ça aide pour les manoeuvres)
on fera la cote ouest.(au passage, je récolte toutes les infos, merci )
depuis des années, école de voile, des stages et je fais du cotier depuis un an .
je me suis rendu compte que c'est dans les moments difficile qu' on se sens débutant, mais aussi qu' on grandit.
alors une route bien préparée,ports,mouillages, abris et pas de folie avec météo, on limite les risques.
bon vent

18 juil. 2007
0

pourquoi payer
Pourquoi payer un skipper professionnel alors qu'il y en à des bénévoles.
Eric

18 juil. 2007
0

bienvenue
suis disposé à fournir bateau + experience sur le lac du bourget

nav petit vent
nav hivers bon vent

faire le point

ai bonne experience de la voile

qqs transats

le lac c'est pratique pour une nav d'un WE ou qqs heures

parfois c'est delicat

le plus diff
entree de port
sortie de port

en general c'estcmme en mer
faire attention
au vent
a l'etat du bateau
à la fatigue
à la coherence de l'equipage
à toujours etre critique et garder du bon sens

18 juil. 2007
0

parfois c'est delicat.......
je confirme......:alavotre:et je peux même vous dire que la pire des saucés que j'ai eu c'était sur le lac du Bourget.Hallucinant.Sur le lac du Léman ...parait-il c'est la même chose et tout cela serait lié à des chocs thermiques (eau chaude+air frais ou l'inverse):alavotre:

18 juil. 2007
0

C'est plutôt
Air chaud et eau très très froide des sommets ;-)

18 juil. 2007
0

bravo
pour cette proposition excellente qui vaut bien d'être étoilée

18 juil. 2007
0

Corse
La proposition de Dufour est vraiment sympa
et ne se trouve pas tous les jours.
La Méditerranée est je trouve vraiment plus sournoise que l'Atlantique, son état pouvant
changer en 1/2h. Le cotier Corse avec les deux
caps et la façade ouest nécessite un minimum
d'habitude nautique surtout en voilier.
Il n'y a qu'a écouter le 16 du coin dans certains
cas, c'est assez incroyable. La météo est vraiment primordiale.
A plusieurs il est vraiment intéressant
de pouvoir disposer d'équipiers d'un bon niveau
sur lesquels on puisse compter.
Cela permet au moins de dormir.
Mais sur un bateau il n'y a qu'UN chef de bord (qui doit se former correctement.

18 juil. 2007
0

se passer d'un skipper
Je donne également 3 étoiles au avis de ERENDIL et NOLAN76.

18 juil. 2007
0

fat
pourrait peut être nous dire ce qu'il tire de tous ces avis ?

19 juil. 2007
0

Ce qui me chagrine un peu
C'est de ne voir en le skipper qu'un surcout dans une croisière.

Quand même, un vrai skipper pro, c'est beaucoup plus que ça ! Surtout pour la Corse.

Franchement, une vrai bon skipper, c'est celui qui connaitra toutes les petites criques et comment s'y faufiler pour s'éloigner de la foule et des bouées payantes. C'est celui qui saura vous expliquer pourquoi c'est "con" de vouloir faire le tour de Corse en peu de temps alors qu'on peut tant profiter quand on musarde (j'ai fait partie des "cons", je parle d'expérience ....), comment on a plus à gagner à aller jouer dans les Bouches de Bonifacio et autour, vers la Sardaigne aussi, comment en fonction de la météo prévue il vaut mieux aller jouer de tel ou tel coté, dans quel coin on est sur de trouver des dauphins ou des baleines, où on peut pêcher et trouver du poisson, trouver une place dans un port (car quand tout les ports sont pleins, pour eux il reste toujours de la place !), .........

Et donc, s'économiser un bon skipper, c'est finalement payer plus cher vu qu'on aura raté plein de truc. C'est quoi, un surcout de 75 € par personne sur la semaine ? C'est pas cher payer pour passer de vraies bonnes vacances en bateau (vu ce que coute déjà le bateau !)

Bon, bref, j'ai vendu le truc, mais j'en ai vu travailler certains, et je leur tire mon chapeau !

Comme ceux là:

www.croisiera.com[...]/

Après, si vous avez envie de jouer une bande de 10 olibrius sur un 45 pieds de loc en délire, il y en a plein qui tournent comme ça chaque été là bas ........ C'est la plaie !

Ben voilà, j'avais envie de mettre mon grain de sel :-)

19 juil. 2007
0

1er vrais argument
une étoile

19 juil. 2007
0

A- foine
de ch'val :jelaferme: :acheval:

[color=blue]_/)[/color]

19 juil. 2007
0

Choux crâne !
(j'm'adapte :-) )

19 juil. 2007
0

3 étoiles!
:pouce:

19 juil. 2007
0

Ca fait
un moment qe j'ai envie de donner mon avis, mais il est un peu à contre courant, alors je vais essayer de le motiver.

D'abord, d'accord avec Freja pour le rôle et l'intérêt d'un skipper pro. Mais je le vois plutôt dans le cas de gens qui savent pertinament bien que jamais ils n'auront de vraies connaissances nautiques (pas envie d'apprendre, pas le temps ...) et qui veulent se payer le plaisir d'une croisière.

D'accord aussi avec les avis qui disent que 45 pieds, 10 personnes, pas ou peu d'expérience, c'est l'archétype de la croisière cafouilleuse avec disputes, manoeuvres ratées et si mauvais temps appel de la SNSM. A NE PAS FAIRE.

En revanche, un début d'expérience, une envie de perfectionnement d'ici 2008, c'est l'idéal pour être prêt à skipper de manière très prudente un bateau de 9 mètres et à quatre bons amis(e).

Le vrai apprentissage on le fait soi-même quand on prend vraiment ses responsabilités. Pas en étant une fois de plus un assisté. Parce que prendre un skip pro c'est être un assisté. Et je répète, si on ne veut pas apprendre c'est la bonne solution. Dans le cas contraire, on s'assume prudemment.

Des cours automne - hiver, des navs sur le lacs le plus souvent possibles, un stage en mer (Bretagne) en novembre (toussaint) ou en avril (Pâques) et en été 2008 l'ami fat ne rêvera plus d'un tour de Corse à 10 sur un 45' mais d'une balade corse à 4 sur un 30'. Et quand par hasard il découvrira UNE petite crique idyllique lui-même, elle vaudra bien plus dans son coeur que les DIX où il n'aurait fait que suivre le skip pro.

Bons vents à tous.

19 juil. 2007
0

Je pense
qu'on dit à peu près tous la même chose que toi, d'un façon ou d'une autre.
Ceux qui disent qu'en l'état actuel des connaissances marines (ce qu'on en devine en tous cas), 45' à 10, ça peut être la cata...
Ceux qui disent qu'il faut se lancer un jour...

Oui, tout le monde a raison, il ne faut pas partir comme ça, mais se faire la main sur un croiseur plus raisonnable en taille.

Et j'espère que notre ami Fat fera une belle croisière en 2008, avec ou sans skipper, sur un 35' ou un 45'.
Et je l'incite pour ça à naviguer sur l'eau salée, ça a quand même meilleur goût.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

Souvenir d'été

  • 4.5 (123)

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

novembre 2021