Se decharger de l'entretiens de nos bateaux

Seriez vous prêt a confier l'entretien de vos bateaux a une société de service, selon un barème forfaitaire annuel ?

On arrive le week end, les pleins sont faits, les vivres à bord, les batteries chargées, les glaçons dans le frigo, ...

L'antifouling fait sans avoir a s'occuper de quoi que ce soit, le moteur hiverné, les voiles rincées et stockées au sec l'hiver, remise a poste au début de la saison, ....

L'équipage
11 oct. 2006
11 oct. 2006
0

ben non
il ya des choses que j'aime bien faire moi même et à bord, il ne manque pas grand chose (beurre et pain frais, pour le reste c'est bon)

pour l'entretien spécifique (moteur surtout), le dieseliste du port et pour les voiles, je dois avouer que je les descend uniquement pourles faire réviser ayant la chance de pouvoir sortir faire des ronds dans l'eau l'hiver.

par contre, un systeme de livraison de croissants de qualité, ca je serai pour, déjà manifestons pour avoir un vrai boulanger sur chanque port et des gars qui vendent encore de la glace. :-p

11 oct. 2006
0

Ils sont déjà nombreux...
à le proposer !
Mais je crains qu'un tel niveau de service se paie le prix fort... :acheval: ;-)

11 oct. 2006
0

un jour
aujourd'hui le bateau étant à 5km et moi a la retraite, évidemment non, mais si je laisse un jour le bébé a 1000km ou plus , je serais bien content de ne pas passer 1 semaine ou 1 mois de boulot avant de larguer le quai.

Un copain a fait le tour de scandinavie en 3 ans, en laissant son bateau plusieurs hivers dans des chantiers danois ou suédois , absolument parfaits: bateau hiverné batterie au chaud , sous hangars, hors gel..

11 oct. 2006
0

oui, ça me chatouille
depuis un moment de monter un truc comme ça quand je vois qu'il faut galoper dans tous les sens avec des services hétérogènes et peu fiables souvent et pour lesquels il y a écrit PIGEON sur le front de celui qui n'a pas l'accent du coin.
en habitant dans une zone portuaire que l'on connait bien, on devrait pouvoir offrir un service global au plaisancier parisien pressé de naviguer qui n'a pas trois jours à perdre avant de filer vers les Baléares, la Corse ou Houat.

amha, ce n'est pas avec la clientèle d'HEO que je ferais une étude de marché, c'est une corporation qui prend bien trop de plaisir à mettre les mains dans le cambouis...

ce que je dis n'est bien entendu pas une critique mais tout juste une intuition non vérifiée par une étude statistique sérieuse et je me confond en excuses plates d'oser énoncer des pensées aussi légères que peu argumentées.

11 oct. 2006
0

Dans mon port ...
qui est un port de propriétaires (et non de passage), 500 bateaux sur place, plusieurs ont essayé de faire un tel job ... échec à chaque fois.

Ils ne m'ont pas dit la raison, mais je la devine: l'heure de main d'oeuvre déclarée et légale est au moins à 35-40 euros sans outillage. 3-4 heures pour préparer un bateau c'est peu, et ça ferait déjà 100-150 euros. Et peu de monde est prêt à payer ça dans nos tailles de voilier pour économiser 1/2 journée de travail.

Dans les tailles 20-30 mètres motoryacht, c'est autre chose ...

Faut d'y faire, dans la plaisance, nous sommes des consommateurs "gagne petit" qui vivent au dessus de leurs moyens ;-)

11 oct. 2006
0

en accord avec robert
Le plaisancier n'aime pas sortir les roros et préfère relever les manches.Un peu dans cet esprit j'avais imaginer voila 5/6 ans embarquer mon tour,ma fraiseuse et mon poste argon dans un camion et faire de l'itinérant la saison le long des cotes.
Beaucoup étaient interrésés et immaginaient déjà comme moyen de paiement le maquereau peché du matin ou un ou deux crabes.
J'ai donc guarder mon tour ma fraiseuse et mon poste chez moi et je bricole pour quelques agriculteur (j'habite en campagne)et deviner quoi ? Je mange du lapin,du poulet et des bon oeufs...

11 oct. 2006
0

facile
dans tous les grands ports de plaisance , les chantiers de gardiennage font ce que tu veux en plus, sauf l'approvisionnement de départ:
démarrage, carénage, mise à l'eau, vérif.. tu arrives et c'est prét.

11 oct. 2006
0

Chez nous,
il y a tout ça, plus les appros avec même les fleurs sur la table du carré ! :-)

[color=blue]_/)[/color]

11 oct. 2006
0

ça y est
TITIKUm, je viens faire un tour sur le forum , et voilà que tu me fiches un coup au moral,
mais je t'aime bien quand même ;-)
mais quand même :jelaferme:

11 oct. 2006
0

ce genre de truc

à dejà été tenté partout et c'est toujours l'echec.

Tout d'abord c'est tres cher et puis qui peut etre à la fois

-voilier
-greeur
-plasturgiste
-charpentier
-dieseliste
-electricien
-electronicien
-peintre
etc.....

Alors finalement le boulot est sous-traité ou mal fait et donc il faut payer les deux intervenants.

josé

11 oct. 2006
0

Il y a plusieurs niveaux de prestation
Ca se fait dans mon port, mais ça fonctionne à peu près parce que le cout de MO dans mon coin est beaucoup plus bas: pour 100 € par mois en gros, ton bateau est lavé X fois (mais généralement, c'est toujours la veille au soir du jour où tu te pointes qu'un vent de sable se lève, grrr !), moteur démarré pour entretenir les batteries, aeration et petites vérifs que tout va bien. Mais même à ce prix, il n'y a pas beaucoup de client.

Après, faire l'antifouling, la révision des voiles, .... c'est une autre prestation: d'abord il faut avoir confiance dans la personne qui s'occupera d'amener le bateau au grutage, ensuite cela a un cout important si on le fait faire: faut compter un bon 1000 € avec le grutage et les fourniture.
J'ai utilisé de tels services lorsque j'étais à Ajaccio: dans ce cas c'était intéressant pour tout le monde car il s'agissait d'un skipper pro qui travaillait avec mon bateau, en échange de la prise en charge de l'entretien et des réparations. Tant de temps pour lui à bosser avec le bateau donnait l'équivalent de temps en entretien. Il s'occupait aussi de la surveillance des amarres (le personnel du port ne le faisant pas), de s'occuper et gérer les interventions des artisans, ..... toutes les choses indispensables quand on habite à 1000 km du bateau.
Je dois dire que j'ai été très satisfait (Merci Loulou, sans oublier Yoyo) car je pouvais avoir confiance dans ce (ces) skipper. Mais il faut trouver le bon et ce n'est pas forcément facile.

Comme Robert, vu le cout, je ne pense pas qu'un service comme le propose Zephir soit vraiment rentable chez nous.

11 oct. 2006
0

déjà fait
c'est ce que fait le chantier on se trouve mon bateau. Sauf peut être les approvisionnements alimentaires, encore que si on le demandait...

Je crois que ces services sont plus facilement vendus parceux qui font le gardiennage des bateaux, en particulier à sec.

michelR

11 oct. 2006
0

Plus que d'accord.
c'est en effet beaucoup plus vrai pour des ports à sec.
La raison peut en être à mon avis de deux ordres :

1°) dans un port à sec on trouve des marins qui ne s’imaginent pas devoir sortir "par surprise à l’insu de leur plein gré" et qui ont compris qu’une mise à l’eau ne dure que 10 minutes et que sortir naviguer se prépare plus de 10 minutes avant de partir ( le ton un peu « vif » vient d’une récente conversation avec un « marin » partisan du port en eau mais qui ne sort, en fait, qu’une ou deux fois par an qui s’étonnait de mon choix de port à sec alors que je sors de début mars à fin octobre 4 jours toutes les 2 semaines sans compter les congés).

Or donc des marins qui habitent loin et qui sont, a priori, des Clients pour ne pas perdre leur temps.

2°) Pour rendre un service correct il n’est absolument pas nécessaire d’être « tous corps d’état ». Il suffit d’être un maitre d’ouvrage efficace.
Sans doute que les tenanciers de ports à sec qui ont la capacité de pouvoir offrir :
- Des manutentions en nombre,
- La gestion d’un terrain,
- Des bers,
pour un prix 30% en dessous de ceux proposé par des ports en eau qui n’ont que le mal d’exploiter grassement le privilège qui leur est offert de pouvoir exploiter le port sont de bons maitres d’ouvrage.

Sur le plan de la qualité de la prestation des « techniciens » qui hantent les zones portuaires de plaisance, je confirme qu’elles est en effet « perfectible » et que cela justifie pleinement la délégation du choix du bon prestataire à un maitre d’ouvrage local dont le seul travail consistera à dénicher le vrai professionnel (là normalement je devrais pouvoir glisser un truc avec du bon grain et de l’ivraie, mais le problème c’est que, dans les ports, on ne trouve que du houblon ou du malt et je ne sais pas si ces deux plantes ont de l’ivraie. Y aurait-il matière à lancer un fil sur cette dernière question ?).

11 oct. 2006
0

Chacun son tour - pour une fois c'est moi qui vait recentrer
Ma question n'est pas ça existe, ça existe pas, c'est viable, c'est pas viable, .......

Ma question est si ça existait,

si il était possible le lundi matin en rentrant au bureau d'envoyer un mail a un type qui va centraliser et gerer les differents problemes que l'on a rencontré lors de ce week end ou cette semaine de nav et faire en sorte que cela soit solutioné pour la prochaine sortie

Le principe serait plutôt de remplacer les x interlocuteurs que l'on a dans l'entretien d'un bateau, par un interlocuteur unique.

C'est le global service, methode qui est developpée dans bien des domaines, mais pas dans le nautisme.

Ce service vous apporterait il quelque chose, ou l'entretien de votre (notre) "danseuse" vous (nous) apporte autant de plaisir que son utilisation ?

11 oct. 2006
0

Si ça existait
Je pense qu'a la lecture des commentaires ça n'attirerait pas beaucoup de monde
1°)La préparation avant de naviguer semblerait honéreuse (Cout de la main d'oeuvre)Alors comme je le disais le plaisancier remonte ses manches
2°)La réparation sur demande le lundi matin par mail après avoir naviguer semble ne pas convincre
qui est un bon menuisier, mecano, voilleu .
Problème de mécanique on appel le mécano etc...

Et comme tu le dis "l'entretien de la danseuse apporte autant de plaisir que son utilisation"

11 oct. 2006
0

Voui......ça existe
Si, si.
et ça marche, surtout dans les ports à sec.
Voir plus haut pourquoi (peut être?).

11 oct. 2006
0

Ce n'est pas mon job,
et je ne gagne pas ma vie avec ça, mais j'ai les clés de quelques bateaux dont les proprios sont en métropole, et je gère l'accès au bateau, par exemple : le voilier qui vient pour réparer une voile ou un taud, le pro du carénage pour sortir le bateau et faire l'antifouling, le mécano pour les revisions/vidanges etc.

La veille de l'arrivée je met en marche les frigos et éventuellement la clim, installe la passerelle s'il y en a une, met le bateau à quai s'il est au corps mort et que l'avion arrive à minuit...

Ce n'est même pas du gardiennage, même si je surveille les amarres et la ligne de flottaison ! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

11 oct. 2006
0

une etoile quand même
j'avais oublié.

11 oct. 2006
0

c'est qui aurelien
t'as un pet au casque jacques ?

11 oct. 2006
0

A oui j'avais
oublié.

c'est vrai que c'etait curieux sa question, si tous les jeunes sont comme ça, le permis va peut etre necessaire :jelaferme:

12 oct. 2006
0

Robert, voudrais tu dire
que tu fais partie des bourreaux qui ont fait faire le tour de France a des jeunes qui cherchaient (et cherchent encore) le pinceau a peindre dans les coins ?

11 oct. 2006
0

les attaques personnel sont hors chartes
mais entre nous je vais quand même me permettre de te dire :

p'tit con va

:alavotre:

11 oct. 2006
0

ah ouai...
alors Aurélien et Zephyr ne feraient qu'un ??

Zeph...t'es un petit cachotier !!

:-D :-D

jacques pige

11 oct. 2006
0

Aurélien...
c'est l'étudiant ingénieur qui veut faire une étude qui peut t'être utile sur l'entretien (carénage)

son fil est tellement naze qu'on s'est demandé si t'avait pas pris un autre pseudo !!

jacques rigole :-D :-D

12 oct. 2006
0

Les jeunes et leurs stages ...
c'est pas les jeunes qui sont comme ça, ce sont les vieux qui définissent les sujets des stages et dossiers divers qu'on demande à ces jeunes de faire, en espérant que ce sera moins cher que de le faire faire par un vrai pro. En les envoyant au casse pipe pour pas un rond.

C'est un truc que je connais bien ;-)

C'est pour ça que je ne trouvais pas malin du tout de "cueillir" le gars comme cela a été fait par l'un ou l'autre.

12 oct. 2006
0

pas exactement ...
Mais je connais bien le fonctionnement des écoles d'ingénieurs pour des raisons professionnelles.

11 oct. 2006
0

Moi ce que je dis
Mon bateau entretenu, préparé, nettoyé, avitaillé, avec une jeune fille accorte qui m'accueille pour me souhaiter bonne mer ? cela m'intéresse vivement!...
Payer pour cela, nettement moins.
C'est vrai que financièrement c'est infaisable.
Combien de temps cela me prend à l'année pour le faire moi même ? Allez, on compte : 4 we de préparation, et 2 h à chaques sorties. Bon, minimum 90 heures/an
90 x 30€ ? Et ben cela nous fait déja 2.700 €...
Donc, soit le budget de ce type de prestation est dément, soit le mec a le pognon et le bateau qui va avec, et alors c'est tout un équipage qu'il a à bord...
Et puis il y a un pb de dispo. Pour vivre, le gars multitache qui veut faire cela doit avoir une dizaine de bateaux en contrat. T'imagine le délire en été ou dans le we de mai juin, où tout le monde veut la même chose en même temps...
C'est vrai que l'on n'est pas un bon public, puisque on a tous les mains dans la strat et dans le diesel, mais pour moi, le monde se partage en deux : Ceux qui ont un bateau et qui naviguent, alors ils sont aussi, forcément bricoleurs et forcément passionnés. Et ceux qui ont un bateau et qui ne naviguent pas, alors cela ne claquerons pas un centime de plus.
Bref, le succès n'est pas garanti...
Jacques

11 oct. 2006
0

oui
Sur La Rochelle, il y a une societe qui s'appelle Secteur Blanc qui fait tout cela depuis deja plusieurs annees. Il n'y a pas de limite aux travaux demandes et effectues.

Il faut dire qu'il s'est fort bien introduit chez Amel, ce qui ici est un coup sur, et parfait pour asssurer un revenu continu.

11 oct. 2006
0

Voila
Un début d'explication sur le
"ça marche / ça marche pas"

11 oct. 2006
0

effectivement, je n'y pensais plus
mais, grosso modo 4000 canots dont une quarantaine d'Amel, à une queue de vache près

je ne sais pas quelle part de leur activité se fait hors Amel

lorsqu'ils m'avaient été présentés, on m'avait parlé de la boite qui assurait l'entretien des Amel

pas sur que le modèle soit transposable en dehors des ports de très grand importance (quantitative)

11 oct. 2006
0

mais pourquoi vous lisez pas les questions
EST CE QUE CELA VOUS INTERESSERAIT ???

et non ça marche ou ça marche pas.

moi je crois j'aime tellement bricoler ma danseuses, que je n'ai pas envie qu'un autre le fasse.

11 oct. 2006
0

moi, c'est simple
ou bien j'ai les moyens,et oui,ça m'intéresse,ou bien je les ai pas, et non,ça m'intéresse pas...:litjournal:
au fait,il est où Cobra?y va pas nous faire le coup de Gégé j'espère?:lavache:

11 oct. 2006
0

pas content ZEPHYRLEGRIS
ZEPHIR Y VA TAPER...ZEPHIR Y VA TAPER...
Blague à part les matelots te disent s'ils aiment ou pas et en plus ils t'expliquent pourquoi Laisse les argumenter Merci pour eux

11 oct. 2006
0

Zetes pas drôle
soit on repond à la question,
soit on deconne vraiment.

là on est fifty fifty.

mois j'aime pas les fifty fifty c'est bon a rien !

11 oct. 2006
0

TE FACHE PAS ZEF
à question idiote, réponse c.n!
si ça m'intéressait et que j'avais l'artiche pour le faire, je le ferais et je ne passerais pas mon temps à lire des trucs auquels je ne pige rien sur les perkins de 1928 modifiés 1935 alors que j'ai un yenamar qui n'a que 25ans sur lequel je cherche toujours la courroie de distribution.

11 oct. 2006
0

bien sûr que ça m'intéresse !
et je pense même que ça nous intéresse tous !

C'est juste une question de pognon...

Un bateau prêt à partir, et éventuellement un autre pour bricoler si on aime ça... Le pied !

(au fait, mon 1/3 de PCBN est à vendre...)

11 oct. 2006
0

Pas idiot
l'autre pour bricoler dans le garage, comme ça tu bosses le soir en pantoufles.

et un pour naviguer toujours prêt, ça pourrait être le bateau d'un pôte d'ailleurs :jelaferme:

11 oct. 2006
0

OUI
ça m'interesse mais j'ai pas le pognon pour.
Désolé zeph encore un truc qui me fait rire à l'instant et presque dans le sujet
J'ai pas de pognon mais mon épouse m'appelle pour manger et la "oh" TOUT EST PRES A TABLE
Effectivement j'ai plus qu'a mettre les pieds sous la table "C EST GENIAL"

11 oct. 2006
0

Bon
Je suis super interesse, il ne me reste plus qu'a trouver 1000 Euros par mois et etre sur que la famille ne va pas preferer les utiliser a autre chose.
En ce qui me concerne, je suis venu a la voile pour le plaisir de la navigation, et j'en partirai peut etre a cause du bricolage :-(

Alors que quelqu'un le fasse a ma place, pas de probleme.

11 oct. 2006
0

Pourquoi pas...
Oui, ce genre de service m'intéresserai peut-être, mais comme tout le monde: il faut voir le tarif!
Je ne roule pas sur l'or, et je n'ai qu'un petit bateau. Mais c'est vrai que tout gérer à distance, c'est assez compliqué, et que beaucoup de travaux n'avancent pas aussi vite que souhaité, du fait de mon éloignement. On sacrifie parfois des week-ends de travaux, alors qu'on aurait souhaité naviguer...
Pour tout ce qui est long et/ou compliqué à réaliser comme travaux, ca m'intéresse.
Un coup d'antifouling, un changement de haubans, une couture de voile, une réparation moteur, ça peut être sympa à faire réaliser à distance.

Mais il y a énormément de travaux (surtout entretient) que j'estime devoir faire moi même, ne serais-ce que pour mieux connaitre mon bateau, comprendre ses réactions, connaitre réellement son état (zones d'impact, zones osmosées) pouvoir le réparer facilement en cas de pépin en pleine mer ou dans un mouillage (moteur, circuit électrique, grément). Je pense que c'est un élément de sécurité.

Donc, OK, je serais intéressé pour avoir un correspondant unique, sur place, qui connaisse (un peu) mon bateau, qui comprenne mes demandes, et qui sache gérer quelques travaux en mon absence.
Mais de là à TOUT gérer (y compris avitaillement, préparation), certainement pas. Pourquoi pas un skipper tant qu'on y est!

Leon.

12 oct. 2006
0

bon
Ca m'interesserait pour les reparations diverses mais certainement pas pour l'entretien courant qui fait partie de mes plaisirs et donne un bonne raison d'aller au bateau sans aller naviguer.

11 oct. 2006
0

Il y a eu une entreprise ici
qui offrait ce genre de prestations, elle a arrêté non pas pour manque de boulot, mais pour les habituels problèmes de taxes de l'état : le type est parti sous d'autres cieux moins taxés...

Pour environ 100 euros par mois, le bateau était aéré, les moteurs tournaient chaque semaine, et il gérait les travaux avec les différents artisans pour les travaux à faire, ainsi que les carénages.

Les clients étaient des proprios vivant en métropole ou à l'étranger, qui venaient passer quelques semaines de navigation et qui étaient heureux de ne pas passer la moitié de leurs vacances à travailler sur le bateau.

Cent euros par mois, je ne trouve pas que c'était exagéré…

[color=blue]_/)[/color]

11 oct. 2006
0

Oh
Quand je me disais interesse, c'etait pour les bricolages, les reparations, mais certainement pas pour faire tourner le moteur, s'occuper des voiles, de l'annexe, et autres choses qui font integralement partie du plaisir

11 oct. 2006
0

le problème ...
c'est la difficulté de contrôler la réalité de la prestation fournie ... et aussi que c'est trop tentant pour les glandus en tout genre qui gravitent dans l'orbite des "aires de stockage" (à l'eau ou à terre).

Cela n'empêche pas qu'il y en a qui sont sérieux, mais ils ne se repèrent pas aussi facilement qu'un bureau de poste (référence à "c'est pas écrit LaPoste sur mon front) :-D

12 oct. 2006
0

traducteur téléphonique ...
la difficulté que j'ai eu avec le téléphone arabe, c'est que je suis à 1000 bornes, et la ligne était parasitée ;-)

Mais surtout c'est un mode de communication que je ne sais pas bien utiliser ! En tout cas j'ai raté la détection du branleur qui m'a refait mon pont en teck et c'est pas une broutille :-(

Si j'avais été sur place, je l'aurais viré le second jour je pense ! Après mon chantier, il est allé sévir ailleurs :aurevoirdame: Sur ce coup là, c'est moi qu'a fait le téléphone pour les autres.

12 oct. 2006
0

Pas si compliqué que ça
à repèrer : il y a le "téléphone arabe ! ;-)

Et comme il est cent fois plus long de se faire une bonne réputation qu'une mauvaise, les bons font gaffe.

Ma clientèle, c'est 5% de pub et le reste par le bouche à oreille ! :-)

[color=blue]_/)[/color]

12 oct. 2006
0

Au niveau des charges
vous êtes en zone franche ?

12 oct. 2006
0

NON
pour répondre sans fioritures , sans perte de temps . Ca permet d'aller vite dans une étude de marché .
Il y a un tas de bonne raisons pour entériner ce NONNNNNN mais je ne souhaites pas encombrer le forum.
Amicalement Hughes :-D :-D :-D :-D

12 oct. 2006
0

Oui, mais les travaux étaient facturés en + ?
Tu dis 100 € par mois ? Et que le gars s'occupait de la gestion des travaux ? Ce qui veut dire que les travaux en question sont facturés en plus ?
Alors donc déja 1.200 € pour le gars, et en plus les autres travaux. C'est bien les 3.000 € dont nous parlons tous et qui me semble hors de porté sauf pour un retraité et son amel...
Ouille, je vais me faire gronder par Zef. Je répond encore à coté de la question. Bon donc, non, à ce prix ça ne m'interesse pas.
Jacques

12 oct. 2006
0

Bien sûr que les travaux
sont facturés en plus ! Refaire un pont en teck pour cent euros par mois, faut pas rêver ! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

Souvenir d'été

  • 4.5 (193)

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

novembre 2021