Scilly et tirant d'eau

Bonjour,
Quel tirant d'eau raisonnable pour visiter les Scilly et pouvoir s'y maintenir en cas de coup de vent ?

L'équipage
07 nov. 2009
07 nov. 2009
0

first 42
J'ai l'occasion d'y aller en plein mois d'octobre bien venteux avec un first 42 (2,30 de tirant d'eau) et nous n'avons pas rencontré de problème dans les divers mouillages.

07 nov. 200916 juin 2020
0

RM 10.50
1.70 de TE mais biquille, donc + facile pour trouver des mouillages/échouages pour se protéger des vents fort de secteur W
Donc pas de soucis dû au TE.
Pour un quillard, en étudiant bien les cartes, il y a toujours un endroit où se mouiller.
C'est koi vot' canot' ?

Michel

07 nov. 2009
0

Je ne vois pas de problème de tirant d'eau, mais...
vouloir s'y maintenir en cas de coup de vent risque d'en poser de sérieux.
Le mouillage de Hugh Town (la capitale!) à St Mary's est ouvert à l'ouest, on y mouille maintenant sur bouées. Auparavant, je ne connais pas de plaisancier dont le mouillage n'ait pas chassé!
Au sur, Porth Cressa (sur ancre) est bien protégé d'ouest à Ne en passant par le nord.

Le mouillage entre Tresco et Bryer, sur bouées, est un couloir orienté nord sud.

Quelques autres mouillages plus ou moins protégés.

Lorsqu'une dégradation est annoncée par la météo, la sagesse est de filer de là au plus vite et aller se réfugier à Penzance (porte qui peut ne pas ouvrir en cas de mauvais temps ou 12 bouées à l'extérieur, sans protection), ou mieux Newlynn, 2 milles au sud de Penzance, accessible à toute heure et par tous temps, mais port de pêche non éuipé pour la plaisance.
Sinon, plus à l'est, Helford River, ouverte à l'est ou Falmouth accessible par tous temps et à toute heure.

Pour r"ésumer, les Scillys sont un paradis qui peut vite devenir un enfer et alors il est trop tard.

Certains disent y être restés par mauvais temps, je crains que ce soit un peu comme ceux qui annoncent avoir franchi le Blanchard par force 8 vent contre courant!!!

07 nov. 2009
0

force 8
Force 8 d'W aux scilly, je sais où me mettre avec mon RM,
Force 8 dans le raz blanchard à contre courant.........jamais de la vie ! ! !
:-) ;-)

08 nov. 2009
0

Sur la route de l'Irlande
Je me demandais si , venant de bretagne sud, on pouvait espérer s'abriter aux Scilly pour laisser passer un coup de vent, je cale 1.70, visiblement pas quelque soit le TE

08 nov. 2009
0

je me répète,
mais avec quel bateau ? quillard dériveur biquille ??????

08 nov. 2009
0

ca depend...
ecumeur explique bien la situation. (comme d'habitude!)

il n'y a pas aux scilly un mouillage qui abrite de toutes les directions. donc il faut choisir son mouillage en fonction du vent prevu.
pour chaque direction de vent il y a des mouillages possibles, meme pour des quillards. il suffit de regarder la carte.

mais, s'il y a vraiment du mauvais temps, l'abri n'est pas genial (les iles sont basses) et il faut un mouillage suffisamment bon pour tenir. [[Par coup de vent d'W les coffres a st mary sont exposes (ceux entre tresco et bryer semblent mieux mais c'est qd meme potentiallement ouvert au NW).]]

Un bateau echouable peut peut-etre subir un coup de vent aux scilly mais ce sera nettement + inconfortable pour un quillard.

donc en pratique tout le monde se rapatrie en cornouailles quand le temps se gate.

sur la traversee irlande-bretagne il y a peu d'abris donc en cas de temps vraiment mauvais. milford haven est 1 possibilite mais c'est pas a cote.

08 nov. 2009
0

oui mais encore

la question m'interesse.

Que faites vous?

Vous partez de Bretagne /direction Irlande direct à plus au moins la hauteur des Scillys on annonce un BMS grand frais de secteur W en gros avec mer tres agitée .

Vous faites quoi ?

A proiori pour ma part je vais aux Scilly à St Mary je m'installe sur une bouée visiteur (qui sont apparement bien faite et fait le dos rond .Il est sûr que ça va pas etre d'un gros confort mais finalement c'est surement un moindre mal et il me semble que je suis en sécurité ,dans tous les cas mieux qu'en mer.

Car rejoindre l'Angleterre en étant aux large des Scilly ça fait 18 /24h et là le grand frais me tombe dessus.

Il serait interessant d'avoir les avis de ceux qui connaissent cette zone

Vous faites quoi?

josé

08 nov. 2009
0

Le mouillage de St mary's....
est grand ouvert à l'ouest. Donc par coup de vent de SW à NW (et encore je resserre l'angle!), tu auras des creux sérieux, situation invivable.

A l'époque où on mouillait encore sur ancre, je me souviens d'une escale mouvementée avec un Sun Légende 41. Soirée très calme, le paradis. Vers 1h du matin, un grondement qui arrive, c'était le vent qui se levait.
très vite, le mouillage a chassé et je ne pouvais plus allonger à cause du bout dehors de "Pettifox", bien connu en ce lieu.
A 4h du matin, on relève le mouillage, ce qui devenait déjà acrobatique pour mouiller à nouveau à côté du canot de la RNLI avec toute la chaîne. malgré cela (30N de vent), j'ai du maintenir au moteur jusqu'à la fin de la nuit. J'ai un peu anticipé la renverse dans le Sound de St Mary's (vent contre courant = des murs!) et nous nous sommes enfuis (vers 8h) vers Falmouth, arrivée en début d'après midi si ma mémoire est bonne.

On n'a pas besoin de 18 à 24h pour aller s'abriter sur les côtes de Cornouaille.

Dans ce coin, il faut absolument anticiper les phénomènes météo pour ne pas se faire prendre par surprise.

08 nov. 2009
0

je precise

s'abrité au Scilly avant que le grand frais nous tombe dessus ou Falmouth en sachant que le mauvais temps va nous rattrapper mais qu'une fois à Falmouth on va etre bien à l'abri .

Et que finalement avoir vent dans le cul ça ce gere pas trop mal ..

Et on a tendance et il est tentant de rejoindre "l'abri" le plus proche.mais c'est peut etre une erreur

08 nov. 2009
0

Encore faut-il trouver des chambre!!!
Car les Scillys sont tout de même très fréquentées par les touristes.
C'est un peu un cas d'école, me semble-t-il car en Manche, on sait tout de même au moins 3 ou 4 jours à l'avance si la situation va se dégrader.
Il est vrai que si l'on se trouve au large des Scillys, dans l'ouest, il n'y a pas de possibilités d'abri sur la côte Gibi et Kinsale, d'accès facile est à plus de 100 milles!
Alors, pas de recette miracle, c'est là que le skipper doit trouver le meilleur compromis, en sachant bien sûr que faire une route plus longue au portant pour rejoindre le secteur de Newlynn, voire Falmouth peut s'avérer payant pour le compromis confort/sécurité. En plus, les abords des Scillys sont assez garnis de cailloux.

Sans vouloir être pessimiste, rappelons simplement le désastre de l'escadre anglaise qui revenait de bombarder Toulon en 1708, je crois, qui coûta la vie à quelques 2000 marins. Mais il y avait de la brume et ni GPS ni radars...

08 nov. 2009
0

10 miles de +
je viens de faire une simulation : en venant de brest, route vers les scilly, si on capte un BMS à 50 miles des scilly, il y a environ 10 miles de + pour rejoindre Newlyn ou la Helford river.
Si vous êtes à 50 miles à l'W des scilly, ben là c'est le savoir faire du skipper qui rentre ne jeu....les abris se trouvent loins et je pense qu'il ne sera pas plus raisonnable que ça de vouloir rentrer dans les scilly dans un gros coup de vent...y'a de la pavasse + + +
et en + tout ça dépend du secteur du vent, bu bateau et de l'équipage

Pour ceux qui ne se sont jamais retrouvés sur les bouées de Hugh Town à Ste Mary, par coup de vent de grand secteur W, c'est vraiment l'enfer.
Sans porter de jugement , je ne laisserai pas mon bateau seul sur sa bouée par gros coup de vent, je préférerai être à bord pour surveiller mes amarres.

NB: les 2 premières rangées de bouées ( les + à l'W) sont pour les bateaux supérieurs à 40 pieds et sont + chers même si votre bateau est &lt 40 pieds ! !

08 nov. 2009
0

d'accord ecumeur

mais la question :tu es au large des Scilly (30/50milles) ,un BMS , tu vas ou ? tu fais quoi?

Scilly , Falmouth ou continué à naviguré?

08 nov. 2009
0

et pour etre encore plus precis

Une fois arrivé aux Scilly ,le bateau amarré à une bouée en securité si la vie à bord est invivable:direction l'hotel pendant 24h.

ce qui me preoccupe c'est la sécurité ,pas le confort à bord .

josé

0

Falmouth
Se replier sur Falmouth est une bonne idée sauf que .... passer le cap Lizard pour coup de vent d'ouest, pour peu que vous soyez au jusant ... prendre un large tour ! et après il faut loffer vent de travers pour remonter sur Falmouth mais là avec une ler plus calme.
PAr vent d'ouest , à mon avis c'est Newlyn sans aucun doute. Par Sud à SW, la baie de Penzance est pour le moins houleuse et l'entrée à Newlyn vagues par le travers ... (force 8 établi et plus) Quant à Penzance dans les conditions de tempête de Sud Sud Ouest, je ne tenterai pas.

Hubert, de Cherbourg

08 nov. 2009
0

En plus, embarquer à bord de l'annexe....
quand le bateau danse sur sa bouée avec des creux importants relève, je le crains, de l'utopie!!!

08 nov. 2009
0

Newlyn, port de plaisance
Petite rectification sur le premier post d'écumeur.

le port de newlyn est équipé depuis quelques années d'un port de plaisance en pleine eau. Trois pontons, si mes souvenirs sont exacts.
C'est la meilleur option parce que passer le cap Lizard par mauvais temps peut être difficile et ça rallonge beaucoup.

à noter qu'à Penzance, les bouées sont effectivement à l'extérieur, c'est très rouleur et payant, alors que derrière la digue, à l'écart du passage de ferry, l'abri et la tenue sont bons, et c'est gratuit ! On peut compter sur deux mètres d'eau au bas, à 100 m du quai du club. Fonds de sable.

Le sud du sound entre Bryer et Tresco est toujours très abrité, même par coup de vent. En petite marée, un quillard peut y rester sans problème. En vive eau, on traverse à pied...

Un très bon mouillage abrité de tous secteurs et par tous coefs de marée, c'est le sud de l'anse de Teen Island. C'est entre Tresco et St martin. Il y a une souille, qu'on devine sur la carte. On se positionne au Nord d'un gros caillou d'une vingtaine de mètres de haut (je n'ai pas le nom en tête). L'endroit est très proche de la Cale de St Martin pour un débarquement en annexe par temps maniable. Par mauvais temps, on se contentera de débarquer sur cette petite ile déserte sans pouvoir aller plus loin en annexe.

Les pêches à pied miraculeuses qu'on fait autour de cette ile jamais visitée, font passer la dépression plus vite !

Pour parler de la crise du logement, il n'y a pas qu'à l'hotel !
Alors qu'il y a trente ans ou plus, il n'y avait qu'un seul dériveur sur la plage de Bryer dans l'anse de Green bay, l'abris paradisiaque de cet archipel, il devient aujourd'hui quasi impossible de s'y faire une place quand le vent monte.
Tout le monde y rapplique et j'ai compté une trentaine de bateaux. L'ambiance reste néanmoins bonne une fois les ancres assurées et les mouillages bien tendus.
Les tas de carcasses de fruits de mer s'amoncellent rapidement sous les bateaux. Si le bateau s'est déplacé de quelques mètres, on le sait !

08 nov. 2009
0

pour Nostria
Jouet 920 quillard, visiblement le TE a l'air secondaire dans le débat, pas de solution pour les DI échouables ?
Aucune solution de repli sur la côte nord de Cornouailles ?

08 nov. 2009
0

La côte nord de la Cornouaille
est plutôt inhospitalière, pas ou peu de ports.

08 nov. 2009
0

au contraire
la meilleure façon de pouvoir de mettre à l'abri aux scilly est de pouvoir s'échouer....

Non, à ma connaissance, rien d ebien terrible au nord de la cornouailles...

08 nov. 2009
0

Beaucoup de choses intéressantes
Sont dites dans ce fil, pour ceuss qui, comme moi, ont été et seront amenés à traîner leur quille dans ce magnifique mais très mal pavé et abrité, archipel des Scillys. Merci à Kopolni de l'avoir lancé.

Les points que je retiens et que je partage pour l'essentiel, c'est :
1/ Nous avons dans la très grande majorité des cas, surtout en période estivale, la chance d'avoir des météo prévisibles à 3-4 jours. Que l'on vienne du sud, de l'ouest ou du nord, les options peuvent normalement permettre de largement anticiper. A titre d'exemple, cet été en juillet, entre l'Irlande et la Bretagne Nord, les passages de dépressions et coup de vent ont été légion, avec du SW dominant ; c'était éprouvant pour les nerfs en attente au mouillage, mais il n'y a eu pour ma part, aucune situation à se laisser surprendre, y compris sur la côte Ouest Irlandaise, alors qu'il fallait sérieusement envisager de redescendre (et que c'est là qu'on commence à faire des conneries)

2/ Je suis bien d'accord que la bonne option, c'est d'abord envisager pointer vers la péninsule cornouaillaise. Avec les flux dominants de SW qu'on a eu les deux dernières années, l'option Penzance n'est pas satisfaisante, mais Helford River, avant même Falmouth, présente toutes les garanties d'être bien abrité (sur bouée, normalement)

3/ Pour revenir aux Scilly, le mouillage de Hugh Town cumule à mes yeux tous les défauts : obligation de s'amarrer sur bouée au coût prohibitif, éloigné du quai, pas très beau, et surtout totalement inconfortable voir dangereux par vent frais d'W à N. Mieux vaut, jouer, selon la direction du vent, entre Porth Cressa, Saint Agnes (attention par NW, à la houle qui va s'engouffrer à marée haute au dessus du seuil), New Grimsby Sound.

4/ Et pour conclure, en revenant à la question initiale ; il existe, à ma connsaissance et mon expérience, un mouillage à peu près totalement sûr quelque soit la direction du vent (sauf Est peut être), c'est Green Bay à Bryher... mais il faut pouvoir échouer. Comme bien d'autres escales de nos côtes à marées, le petit tirant d'eau et l'échouage sont les "+" qui permettent de vraiment découvrir les merveilles de beauté et de tranquillité que ces escales camouflent à l'abri de leur estran (par exemple, aux Scilly, Tean, Great Arthur, et j'en passe...)

08 nov. 2009
0

Escale aux Scilly vers l'irlande.
Pour répondre à la deuxième question de Kopolni.

C'est pour moi la seule stratégie valable.
Aller s'abriter sous la cote sud anglaise, c'est l'assurance de ne pas aller en Irlande !
Je m'explique :
La montée au Nord ouest, tout le monde sait que c'est difficile début juillet. Alors se taper 50 miles ou plus à faire de l'ouest si on s'est réfugié en Angleterre, faut pas y compter.

Je vais paraitre prétentieux, mais tant pis.
Avec cette stratégie, qui consiste à faire le maximum d'ouest au départ, quitte à me faire branler 10 heures en Manche (rarement plus), et à attendre patiemment 3 jours au Scilly l'accalmie, je suis toujours arrivé en Irlande en moins d'une semaine depuis St Malo.

j'ai plein de copains largement aussi bon que moi, qui on toujours laissé courir sur la traversée de Manche plutôt que de tirer des bords si le vent refusait, et qui se sont abrités sous les cotes Anglaises pendant la dépression, quand j'attendais la renverse de vent aux Scilly.
L'Irlande, ils en rêvent encore...

l'immense avantage d'être aux Scilly, en attente à sa sortie nord (Teen island, comme je l'ai évoqué, ou le sound), c'est de pouvoir aller renifler les conditions à l'extérieur et d'être de retour au mouillage en deux heures quand les conditions s'améliorent.
Chaque année, on fait une ou deux tentatives avant la bonne. On part donc pile au moment ou le vent tourne, ce qui laisse un maximum de temps pour traverser dans de bonnes conditions.
La dernière fois, on est parti quelques minutes après une saute au Sud Est qui a duré 18 une douzaine d'heures. Sous spi, on a fait la moitié du chemin en faisant beaucoup d'ouest, et lorsque la dépression suivant des arrivée 24 heures après notre départ, le Sud ouest, on l'avait au travers.
deux fois, j'ai fait ça. les Silly- Skull en trente heures.

Conclusion.
Il faut prendre la parti d'en chier un peu au début en manche et d'attendre aux Silly. On est encore en forme et très motivé (mon épouse ne naviguait pas avant notre rencontre et nous naviguons avec des enfants en bas âge).

La récompense est à la hauteur de l'effort.

08 nov. 2009
0

OK... mais pas avec 1,70 m
Sans vouloir contester ton expérience plus éprouvée que la mienne Guillemot (tient au fait, on s'était croisé à Green Bay en août 2006, je descendais de Bantry Bay...), j'ai quelque doute sur le fait de bien s'abriter aux Scilly lorsqu'on calle 1,7 m et plus. Toi ou moi, on remonte à moins d'1 m et après on échoue (avec ou sans béquilles), et à Tean, on est abrité là où ça échoue, enfin il me semble.

Moi même, j'ai du renoncer à une remontée vers l'Irlande, il y a bien des années... en partant des Scilly ! C'est pas grave, d'abandonner, c'est d'autant plus stimulant et enthousiasmant la fois d'après, quand on réussit.

Pour le reste, je suis d'accord, il faut se faire une espèce d'obsesssion de tirer vers l'ouest à tout prix. C'est ce que j'ai fait début juillet avec du vent de NW, refusant ensuite WNW, virement cap au Nord et arrivée à Crookhaven...52 h de nav quand même, mais arrivée juste avant le coup de vent de SW. Et ce p... SW n'a quasiment pas décroché ensuite (pas mal pour monter aux I d'Aran, bcp mois drôle pour en redescendre !

08 nov. 200916 juin 2020
0

pour me faire plaisir
qq photos..

entre Tresco et Bryher

vue de Tresco nord

08 nov. 200916 juin 2020
0

photo suite..
Mouillage échouage de Green Bay à BRYHER

08 nov. 200916 juin 2020
0

Pour Green Bay
je préfère cette vue du mouillage, juste pour laisser la surprise à marée basse... :alavotre:

pfffzzzz

08 nov. 2009
0

et oui
4 RM 10.50 à Bryher le même jour;
Nous arrivions d'Irlande, 2 arrivaient d'Ecosse , le quatrième arrivait de Bretagne

Ce fut un bel apéro ! ! :-) :-)

0

vers l'Irlande
bonjour
Partis le 10 juillet de Cherbourg, une étape à Guernesey puis Fallmouth le 12 juillet.
C'est un choix (lucide) mais qui se fait en renonçant à la côte ouest d'Irlande.Puis elford river où nous avons rencontré Nostria. Ensuite
nous avons quitté Newlyn le 19 juillet au matin pour l'Irlande, c'était en effet assez musclé en particulier le passage de Land's end.
De ce point de vue un départ des Scillyes aurait été plus rapide et plus confortable.
La nuit du 19 au 20 fut aussi assez dure, le vent restant ouest nord ouest plus longtemps que prévu, ce n'est qu'au petit matin qu'il repassera sud ouest nous permettant de faire Coork d'un bord.
Ensuite, la croisière se passera du côté de Baltimore, Schull, Cap Clear avec de beaux moments de soleil et toujours pas mal de vent.

Hubert, de Cherbourg

08 nov. 2009
0

RM ou DI
je n'arrive pas à comprendre comment on peut se mettre en sécurité en échouant sur une plage quand il y a un gros clapot, des rouleaux et un bon marnage .

08 nov. 2009
0

je confirme
l'année dernière,2008, la directon du vent nous a obligé à faire Cherbourg Salcombe où nous sommes restés bloqué 4 jours puis la seule façon de bouger ensuite, ce fut route Darmouth etTotness.
Pour ensuite retour à salcombe, puis fait de l'W en tirant des bords, Yealm river, Fowey river, Helford river, puis les scilly.

Nous avons réussi à atteindre les scilly au bout de 15 jours,( sur 3 semaines de vanaces ) mais bien sur pas d'Irlande cette année là ! !

ZEt pour couronner le tout, 2 jours de vent d'EST pour le retour ! !

Je suis entièrement d'accord avec Guillemot: comme pour la route vers l'irlande.
Certes chacun fait ce qu'il veut/peut, mais je suis aussi partisan de faire route sur Croockhaven plutôt que Cork ou Kinsale,
Cela fait seulement 20 miles de + et évite de se taper tte la cote sud à remonter au près !
:-( pour aller visiter le SW.

un résumé de notre nav de cet été 2009
Samedi 11 juillet
Départ de Cherbourg pour Aurigny , mise en jambe et repos le dimanche pour laisser passer le mauvais temps,

Lundi 13 juillet
départ d'Aurigny avec SSW 4 à 5
La météo annonce SW 5 à 6 passant SSW 6 à 7 loc 8, donc direction la Helford river

Mercredi 15 juillet
météo WSW 20nds puis 10nds
arrivée à Hugh Town, île de Ste Mary aux Scilly sur un coffre
NB: les 2 premières rangées de bouées sont pour les bateaux supérieurs à 40 pieds et sont + chers même si votre bateau est &lt 40 pieds ! !

Jeudi 16 juillet
Nous allons nous mettre à l'ancre à Green bay sur l'île de Bryher .
WIFI au pub pour prendre les fichiers Grib.
L'avantage du biquille qui permet de s'échouer prend toute sa valeur ici, car il permet de se mettre bien à l'abri, même par vent fort de secteur W.

Dimanche 19 juillet
Nous quittons Green bay pour aller mouiller du côté Est de Tresco devant Old Grimsby et rester en pleine eau pour le départ du lendemain.

Lundi 20 juillet
Départ 8h30
météo Fasnet SSE 5 à 7 warning gale 8
Sole SSW 4 à 5 montant 5 voir 8 ou 9

Mardi 21 juillet
7h30 casse du vit de mulet, nous continuons sous génoa + puis moteur pour se mettre à l'abri avant le coup de chien qui arrive.
11h56 passage du Fasnet
13h25 sur une bouée visiteur jaune free maximum 15 tonnes dans le port naturel de Croockhaven.

29 heures pour 160 miles ...la casse du vit de mulet nous a bien ralenti.

ce qui nous a permis pas la suite de remonter jusqu'à Killmakilloge....
Nous aurions pû aller + haut mais nous avions un RdV à Bantry le 1er août à ne pas louper.............et pour cause, la patronne rejoignait le bord :-D :-D :-D

08 nov. 200916 juin 2020
0

photo suite
mouillage côte nord de st martin

08 nov. 200916 juin 2020
0

photo fin
mouillage cote Nord de st Martin

08 nov. 200916 juin 2020
0

Ben la surprise elle est bonne...
C'est presqu'encore plus beau à marée basse

08 nov. 2009
0

mais ...
c'est une colonie de RM ou quoi ???

08 nov. 2009
0

Bonjour Hubert
Je me demandais bien ce que tu avais fait après notre rencontre dans la Helford, pour nous, j'ai fait un petit CR ci dessus...

Nous avons vraiment bien profité avec ma fois, pas mal de beau temps.

Un de nos équipiers que tu connais en a été complètement ravi....

excusez les amis de ce petit intermède perso..

0

protection
bonjour
la plage de Bryher est bien abritée par les roches et bncs de sables, la houle d'ouest ne rentre pas.
Le danger pourrait venir d'une dépression qui passerait juste au sud des îles faisant passer brutalement le vent au Nord Est.
Tresco ,'est pas loins en face, mais cela ferait quand même presque un mille de fetch de quoi lever un clapot dangeureux à marée haute.
En particulier pour un bateau biquille à fort tirant d'eau, le clapot pouvant souiller sous une quille et aussi pour les bateaux qui béquillent.
Mais tant que l'on est sur que le vent ne passera pas entre Sud Est et Nord Est c'est bon
Hubert, de Cherbourg

08 nov. 2009
0

prenons l'exemple
de green bay sur Bryher.

c'est un endroit où je vais par vent de secteur W, je me mets donc du côté Est de l'île. De plus, lorsque la marée descend, les rochers et les bancs de sable, casse complétement la mer, s'il y en a .
Pour avoir échoué notre RM par un bon 7 d'W, l'eau est tellement calme que l'échouage de la nuit ne m'a même pas réveillé.

Il ne faut jamais s'échouer au vent d'une ile ou d'une côte....
il faut même parfois passer 1 ou 2 marées mouillés en pleine eau, le temps de regarder comment l'eau se comporte, et en profiter pour aller regarder les fonds, si on ne connait pas..

09 nov. 2009
0

rencontre à Green Bay et abris par vent de sud.
Oui Nostria, en regardant la photo de ton RM, je me rappelle.
je crois d'ailleurs qu'il apparait aussi sur une photo d'ensemble du mouillage que j'ai prise de la butte. Je vais vérifier.

tu as raison mais je pense néanmoins que les coups de vents de juillet et aout ne sont pas d'intensité suffisante pour obliger un quillard en route vers l'irlande à quitter les Scilly pour l'angleterre.On peut quand même rester un ou deux jours au mouillage. Il y en a qui le font tous les ans. On les voit se dandiner au mouillage quand on se ballade à terre. C'est pas la mort...

le mouillage de green bay est abrité également des forts vent de sud et Sud Est, en raison des cailloux.

j'ai vécu la situation une fois. Aucun problème à l'échouage.
Vivait autrefois à l'année dans ce mouillage un vieil anglais sur son minuscule bateau en construction classique. Il disait que c'était le seul endroit des Scilly totalement abrité des tempêtes hivernales.

Cet entrepreneur en retraite assurait l'entretient du nouvel hôtel de luxe de Bryer.
Son bateau pourrit maintenant sur le terre plein du chantier de Green bay.

09 nov. 200916 juin 2020
0

oh ! grand merci
Ce serait avec plaisir d'avoir une photo du groupe !

Depuis que j'ai "découvert" cet échouage ( sur le conseil d'un autre RM), je suis + tranquile en cas de gros temps aux Scilly
L'ambiance y est bonne, mais il y a parfois pas mal de monde !

au mois d'août, lorsqu'il y a eu du sud d'annoncé, et comme nous devions partir le lendemain, nous sommes allés nous mouiler à St Martin 's bay, au nord de St Martin pour rester en pleine eau pour partir tôt le lendemain.
Je ne connaissais pas encore ce coin, c'est magnifique , sable blanc et mer calme.............et y'a presque personne !
Pas prêt d'avoir fini de découvrir cet archipel...

09 nov. 2009
0

je sais
que c'est toi qui m'a conseillé cet échouage et que je ne devrai pas en parler, mais c'est devenu aussi mon pélerinage ! !

&ltOUi c 'est bien Pomme d'amour, il y avait aussi Zidibule et Ominka, que des gens sympas ! :-D :-D

Dis moi sur quelle adresse ou téléphone moi

Michel

09 nov. 200916 juin 2020
0

c'est bien lui...
mais repeint

09 nov. 2009
0

Michel
Ne fait pas trop de promo de l'échouage de Green-Bay ! va y'avoir trop de monde !

Perso j'y passe tous les ans c'est mon pélerinage !

Je confirme qu'il est possible d'échouer en toute sécu si les vents sont de Sud à NE

en cas de fort SE je préfère partir.

A propos de photo : le RM blanc que je vois sur une de tes images c'est bien Pomme d'amour ?

Si oui peux tu me faire passer l'image ?
Henri et geneviève beaucoup plus forts en nav qu'en informatique sont jamais parvenu à me transmettre une photo.

09 nov. 2009
0

Est-ce Pomme d'Amour...
de Deauville, un de mes voisins de ponton?

Mais il est bleu et non blanc. Il est vrai qu'il fut repeint il y a quelques années.

09 nov. 2009
0

venant de Bretagne ...
portCressa au sud de Hugh Town,
bien abrité des vents d'O à E par le N.
mouiller av-arr rcommandé

09 nov. 2009
0

Si
vous mouiller avant arrière à Port Cressa, z’allez foutre la pagaille sauf par moins d’un metre...

Mais attention à votre filtre à eau, car les kelps foisonnent près de la plage

pfffzzzz

09 nov. 2009
0

tirant d'eau
les mouillages permettent de recevoir facilement de 2 m de tirant d'eau.
comme partout il faut faire attention aux bords de cotes, plages et à st mary au fond du port.

les flats doivent être traversées à PM+ou- 3 en cas de coefficient sup à 90
Tresco st martin st mary corps morts(mooring) le reste en mouillage forain st agnes et arriere tresco principalement.
le danger se situe souvent sur les hauts fonds de pics rocheux aux western rocks et est de st martin en allant voir les phoques ( seals)

sinon no problem

10 nov. 200916 juin 2020
0

le quai st peter
on peut aussi faire ça avec un DL

10 nov. 200916 juin 2020
0

une autre
marée basse

10 nov. 2009
0

Si la règle n'a pas changé...
l'amarrage au quai est interdit, absolument au poste d'amarrage du Scillonian et autrement, juste autorisé pour faire de l'eau par exemple.

10 nov. 2009
0

non non
completement autorisé avec accés à l'eau et l'electricité c'etait en 2008 un peu cher mais on est bien. sous le mermaid

10 nov. 2009
0

juillet 2008
tes "bazars" ont moins d'un an

10 nov. 200916 juin 2020
0

Vouai,Vouai,
C'est grâce aux contribution dss toutous, qu'ils se sont payés des pontons pour les pneus...

Mais on peut toujours s'amarrer derrière... ;-)

pfffzzzz

10 nov. 2009
0

C'est le quai
de Hugh town à Ste Mary ???
Je pensais que l'échouage y été interdit maintenant ??

Une autorisation est elle nécessaire ?

10 nov. 2009
0

C'est ce qu'il me semblait
possible pour faire du Gas Oil aussi.

Peut*être les photos datent elles ?

" je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître..............

Il me semble, quand j'y suis allé pour la première fois en 1983 ou 4 c'était encore possible........

10 nov. 200916 juin 2020
0

Les photos datent effectivement un peu
car maintenant, y z’ont ajouté quelques bazars... :alavotre:

pfffzzzz

0

webcam
puisque l'on parle des Scillies, connaissez vous ces webcam ?

scillywebcam.blogspot.com[...]/

beaucoup de photos et la liste des webcam sur la droite

Hubert, de Cherbourg

10 nov. 2009
0

d'accord
ça n'existait pas en 2008 les pneus,mais tu vois bien sur ta photo on peut se mettre au quai, ok .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

Souvenir d'été

  • 4.5 (66)

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

novembre 2021