Savez vous vous servir des fusées de détresse?

Les taupes ravagent le fond de mon jardin. Et comme j'avais de vieilles fusées...

Vous savez : le truc obligatoire qu'on range dans un coffre et que l'on oublie.

j'ai décidé pour la première fois de m'y intéresser.

Et quand on se retrouve devant la mallette, après avoir choisi ce que l'on espère être un feu à main et pas une fusée, se pose le problème de l'utilisation.

Première surprise. Le mode d'emploi est écrit en petit et en deux langues, Italien et Anglais. Et avec des subtilités de langage pas évidentes d'emblée.

J'ai alors réalisé, que la nuit, par mauvais temps, avec de la pluie et mauvaise visibilité, et en cas de stress, je n'aurais pas su m'en servir ou aurait perdu beaucoup de temps pour ce faire.

Et vous?

L'équipage
10 mai 2009
10 mai 2009
0

Heeuuu
j'en ai tiré déja quelques unes, c'est vrai que de nuit c'est pas évident, d'autant que les système de mise à feu sont variables d'une marque à l'autre..... :-( :-( :-(

11 mai 2009
0

savoir
Il me semble que la 1ere chose à faire AVANT qu'on en ai besoin est de lire le mode d'emploi...c'est par là que dèbute la securité. Vous le faites bien pour le lave-linge qui lui ne va pas, normalement, vous sauver d'un mauvais pas.

12 mai 2009
0

facile avant !!
parce que c'est ecrit = "qu'on range dans un coffre et qu'on oublie". Facile...il suffit de lire !

12 mai 2009
0

fusées
....Vous savez : le truc obligatoire qu'on range dans un coffre et que l'on oublie....

Je repondais à la question !

Maintenant, pour celle de la survie, il est evident qu'à moins d'etre present lors de la révision c'est dificile. J'ai la chance d'assister à chacune de mes revisions.

De toute façon il y a toujours un picto sur les fusées, et en plus tous les 12ans, on joue à parcuter les radeaux, a tour de role de fin de validité, entre copains dans la rue.
Etant de plus certifié "marin pompier" à titre professionel je beneficie de stages mais là je me mets "hors jeu" en disant çà !!

11 mai 2009
0

Lire avant,
surement, comment fais-tu pour celle qui sont dans la survie, et pas nécessairement de la même marque que celles que tu détiens dans le bateau......

:-( :-( :-(

12 mai 2009
0

Mais
celles qui sont dans le Bib ?

10 mai 2009
0

détenir
des fusées périmées est un délit . C'est beaucoup plus grâve que d'attaquer une boulangerie .

Assasiner les taupes, c'est mon rêve . Chez moi, elles ne sont pas au fond du jardin, elles sont partout .

Mais chasser les taupes avec des fusées parachute ?

Quand il y aura des taupes volantes ?

10 mai 2009
1

Fusées ...
J'ai eu la chance (merci les Glénans) de faire pêter chaque machin de la malette. Ce qui m'a semblé, c'est que de le faire une fois permet d'imprimer ce qu'il se passe et ce dont il faut se méfier.

Ex: la bonne blague du feu à main tiré d'un radeau (en plastique) avec les pétons qui retombent ;) Autre bonne blague, le recul de la fusée parachute qui te laisse la notice dans la main et la cartouche 5 mètres derrière.

Selon moi, chacun devrait profiter de la première occasion possible pour tirer sur les ficelles des bordels. Eventuellement, un voyage au centre des terres (Auvergne, etc.) pourrait être l'occasion de s'y essayer. Faut-il préciser qu'en bord de mer, ou pire sur l'eau, l'idée serait vraiment moins bonne?

10 mai 2009
0

Ma prédilection
allait à faire ce genre d'essais lors des feux d'artifices tirés à la fin des descentes aux torches de Noël, du Nouvel An, et même de la "Fête de la Neige" en février... ;-)

Même qu'un soir en montant au téléski, j'en ai pris une dans la cuisse : le système de mise à feu se faisait sur ce modèle en tirant un fil par le dessus, je l'avais oublié... :-( La secousse et forte ! :-(

11 mai 2009
0

Tir d'artifices
Même au coeur de l'Auvergne, le tir de fusées de detresse sans motif est un délit.
Voir auprès de la SNSM ou des organismes de formation, la possibilité de s'entrainer avec des artifices périmés.

11 mai 2009
0

30 ans on passé,
il y a prescription ;-) ;-) ;-) ;-)

10 mai 2009
0

dans le temps
il y a quelques annees à La Rochelle existait une journee "securite" au cours de laquelle les plaisanciers pouvaient essayer tous les modeles de fusees, feux, existants (stock perimes des magasins), c'etait tres instructif avec des fois qq bonnes surprises du genre tout le conttenu de la fusee tombant a vos pieds ...Ceci existe -t-il toujours?

10 mai 2009
0

Attention aux brulures
Bonjour à tous,

Dans ma boite de fusée je met un gant de cuisine que je j'enfilerai sur la main tenant la fusée ... Le risque de se faire bruler la main n'est pas nul !

Bon vent à tous

12 mai 2009
0

j'ai testé effectivement ors d'un 14juillet il y a 2 ans
Bien que pas vraiment autorisé, j'ai pris la liberté de le faire :-(.
He bien je suis content d'avoir essayé. En effet j'ai été surpris par le recul des fusée parachutes, par la chaleur et la luminosité des feux à main. Les fumigenes oranges à condtion d'éviter de rester sous le vent sont moins surprenant.

STéphane

12 mai 2009
1

Fusées détrese mode d'emploi.
Bonjour,
Contrairement au feux rouges automatiques (FAM) à main qui servent à se faire repérer les fusées de détresse servent à se positionner. Si les FAM se tirent dos au vent les fusées elles se tirent légérement face au vent et s'utilisent de préférence après qu'un moyen d'alerte aît été mis en oeuvre (VHF - TPH - FAM - RADIO - ASN .....). Servant à se positionner la finalité des fusée est qu'elle redescende le plus près possible de votre bateau pou diriger les secours. Une fusée monte à environ 300 mètres et retombe à environ 3 mètres / seconde, d'ou le calcul de l'angle de tir face au vent. si vous la tirer dos au vent elle va s'éloigner en montant et encore plus en descendant..! Contrairement au FAM, il n'y a pas de risque de brûlure car il y a départ de l''engin mais par contre il y a du recul comme tout engin à réaction. Il faut donc tenir la fusée fermement. Attention une fusée ne doit pas être tirée si un moyen aérien est en approche. Si la fusée fait long feu il est préférable de la jeter à l'eau loin du bateau car elle peu partir même immergée à quelques mètres (c'est une condition d'homologation) et si vous la regardez couler et qu'elle se déclenche.....!!!!
Quand au mode d'emploi, il est généralement semblable. la marque la plus répandue est DAURIAC qui a un conditionnement plastique et étanche. Il suffit en principe d'effectuer un Quart de tour avec le manche pour dévérouiller le système et de taper au cul avec la main ou sur le liston en ne restant pas la tête dans l'axe bien évidemment.
Pour information la durée de validité des engins pyro est de 3,5 ans et la date d'expiration est indiquée sur l'engin. Il est bien entendu qu'il faut avoir lu leur maniement avant d'avoir à s'en servir car si vous vous retrouvez dans le noir...
Le matériel sécurité doit être en parfait état sous peine d'être considéré comme périmé et immédiatement accessible...les infractions concernant ce matériel est une Contravention de 5° Classe (maxi 1500€) et l'utilisation intempestive est un Délit (même pour le 14 juillet en mer)
Vous pouvez voir la liste du matériel sur le site mer.gouv.fr
Voilà j'espère que j'aurais éclairé un peu vos lanternes..
Bonne mer à tous et soyez prudents surtout près des côtes.

12 mai 2009
0

pour le feu automatique à main
D'abord il est à moitié rempli. Une partie est donc vide pour le tenir en main. Ce qui fait qu'il est nettement déséquilibré.

Pour le mien, le tube était fermé par deux bouchons

La partie lourde au dessus, partie creuse dans la main, le bouchon supérieur est un simple protecteur.
(Bouchon rouge)

On découvre une tête dont la partie centrale ressemble à une grosse allumette.

Le bouchon de dessous est aussi un capot protecteur dont la surface est recouverte du même phosphore.

Quand on frotte l'un contre l'autre cela part assez vite.

J'ai été surpris du peu de temps de fonctionnement. Pour la chaleur résiduelle je ne sais pas vu que je l'ai donné aux taupes.

Par contre c'est assez aveuglant et en pleine nuit, cela ne doit pas aider à voir les secours. Par prudence, il faut mieux cligner des yeux.

Ce procédé d'allumage m'a semblé un peu rustique et pas forcement adapté avec une pluie battante.

Qui peut décrire une fusée ou un autre feu?

12 mai 2009
0

les miens
que j'ai pété le 31 déc avec les neveux, on tient bras tendu la "poignée" formée dans le tube, on retire le bouchon plastique inférieur, on tire sur un anneau et PFUTTTT !

mais de nuit, faut détourner les yeux, tu te cramerais la rétine ! ! !

12 mai 2009
0

J'en ai essayé
qu'il fallait percuter sèchement par en-dessous. Sur les 3, j'ai dû en lâcher une qui balançait des brandons incandescents impressionnant.

12 mai 2009
1

Je tire toujours les miennes
Quand elles sont périmées dans un champ bien dégagé hors de toutes habitations et forêt(Risque d'incendie, voir Parlement de Bretagne...) et surtout à bonne distance des côtes (Pas moins de 50 km, plutôt 200 ou 300).
Je mets des gants de travail en cuir, un casque de chantier et des lunettes de protection. Peut-être touvez vous que c'est un luxe de précaution, moi pas.
Je tire toutes mes fusées les unes après les autres ainsi que les feux à main.
Ca part bien en général, c'est un excellent entraînement très utile à mon avis. Il y a du recul avec les fusées à parachutes. Les feux à main, ca chauffe dur.
Sur la trentaine que j'ai tirées, une seule à fait long feu une fois.
Anecdote amusante: J'ai tiré mes six fusées un soir vers 22h en pleine campagne (C'est plus beau la nuit). Le lendemain en allant acheter mon journal, grande discussion très animée à l'unique café tabac journaux du village: certains avaient vu la veille au soir une soucoupe volante atterrir avec de grandes trainées rouges (Mais certains soutenaient qu'elle étaient vertes...)
Je n'ai bien sûr pas démenti et suis reparti discrètement avec mon journal...

12 mai 2009
0

précisions..utiles
En connaissance de cause : tirer ses engins pyro en mer est considéré comme un usage abusif et donc répréhensible. En cas de déclenchement des secours votre responsabilité pénale est engagée (Délit) mais également civile et vous pouvez être contraint de payer les frais engagés par l'Etat( au large le moyen peu être le déroutement d'un navire ou l'intervention de moyens aériens). Je vous conseille de contacter le CROSS ou le MRCC compétent pour signaler que vous allez déclencher ces engins ..et vous verrez ce qu'il répondront..!!!

12 mai 2009
0

bon, alors...
la question a été posée deux fois sans réponse:
qui sait quoi d'éventuelle journée de formation ou plus modestement de démonstration de tirs de ces fusées ou de ces feux à main par la SNSM ou autre (les écoles de pêche très axées sur la sécurité ne font-elles pas des journées ouvertes au public).
Je n'ai jamais tenté l'expérience et j'aimerais bien pratiqué au moins une fois.

13 mai 2009
0

SNSM
salut
il faut se renseigner directement auprès de la SNSM qui organise régulièrement des exercices pour les engins pyrotechniques et démo de radeau de survie.
Voir aussi affichage dans les capitaineries. C'est organisé plutôt pendant l'été.

13 mai 2009
0

ISAF-FFV
des stages de securité et survie en mer existe et sont obligatoire en course au large avec un cout environ 300€ mais la securité n'a pas de prix

13 mai 2009
0

Ces stages ISAF-FFV...
... sont tout à la fois :
formateurs, intéressants et utiles. :pouce:

Mis en rapport avec leur contenu, investir dans leur participation me semble nettement plus utile pour la sécurité que toutes les autres dépenses "réglementaires".

A conseiller absolument.

07 avr. 201716 juin 2020
0

Bonjour,
J'ai un modèle dont le mode d'emploi est en Grec et en Anglais.
Je ne comprends pas bien les subtilités de langage anglais (cyrillique encore moins).
Cela semble être un des modèles décrits au-dessus : un tube vide au 4/5. Le dernier 1/5 en Haut (Top) a un bouchon rouge de protection qu'on enlève et là on tombe sur une espèce de de pastille avec en son centre un petit rond gris qui semble à gratter.
Le mode d'emploi en Anglais dis qu'une fois enlevé le bouchon de protection:
Rub the striking surface of the cap against the exposerd end of the hand flare (like lightning a match)

J'ai du mal à comprendre (gratter comme un allumette ?)

Si quelqu'un est bilingue (ou a un système en Français similaire). Grand merci d'avance à lui.

Manu


0

Si je comprend bien le capuchon à une surface rugueuse que l'on frotte sur le bout du feu à main.

Pour éviter des projections, le feu doit rester immobile et c'est le bouchon que l'on déplace

(comme on devrait le faire avec une allumette : frotter la boite sur l'allumette et pas le contraire, car si le bout rouge se casse il ira moins loin)

07 avr. 2017
1

bonjour,
suite a votre post très intéressant ,
comme j'ai une vhf asn dsc donc pas de fusées parachute ,pour m'entrainer j'ai tiré sur le fil du micro et depuis elle n'émet plus .
es-ce que je dois acheter la mallette ou une vhf neuve qui coute le même prix ???
alain :reflechi: :non: :goodbye:

07 avr. 2017
0

Attention aux anciens modèles. J'ai essayé de faire péter une fusée trouvée dans un grenier un jour. Par sécurité j'ai détourné les yeux. heureusement j'ai pris un gros pet dans la main. Elle était en alu et l'alu s'était bouffé et a éclaté. Angoisse quand on sent la douleur et qu'on remue sa main qu'on ose pas la regarder mais qu'on voit le sang éclabousser le crépis. J'en ai été quitte pour un bout d'annulaire qui a pu être recousu mais fini les fusées périmées. En même temps celles là étaient périmées depuis 1970 ...

07 avr. 2017
1

@fritz the cat
Incroyable coïncidence ! Moi c'est sur un fil de mon pantalon que j'ai tiré. Résultat, mon froc est tombé sur mes godasses. Dois-je en racheter un neuf ou seulement le remonter et mettre des bretelles... ? ? ? MM

08 avr. 2017
0

Merci
Les modèles grecs que j'évoque sont neufs (valable jusqu'en 2020).
Voilà la notice (j'ai vraiment du mal à comprendre).
pyrotech.gr[...]upiter/

18 avr. 2017
0

Bon, ben, je me réponds à moi-même (et des fois que ça puisse servir à d'autres), voir la vidéo ci-dessous, sur ce genre de fusées :
1) on enlève le bouchon
2) non, on ne se met pas un ptit glaçon :non:
2 bis) on tord l'extrémité dégagée pour enlever la deuxième protection
3) on frotte le bout de la fusée ainsi dégagée, comme une allumette, sur cette deuxième protection ôtée (ou plutôt l'inverse, on frotte la protection sur l'embout dégagé)

08 avr. 201708 avr. 2017
0

Bonjour, j'ai participé avec une assoc. de mouillage et l'UNAN à une séance de connaissance du matériel, ouvert à tous, y compris les passants intéressés. Je l'ai fait en tant que "moniteur"pour feux à main, très intéressant de voir fonctionner les différents modèles, les pratiques, les pas-pratiques, ceux qui s'allument..... et les différents modes d'emploi. Je referais et je le conseille fort. Et dorénavant, je choisirais le modèle, je ne prendrais plus le premier venu! Bonne journée. Emm

08 avr. 2017
1

Pour avoir tiré quelques fusées au cours d'excercice j'ai depuis dans le coffret une paire de gants en permanence .Car c'est une bonne cause d'incendie à bord que de manipuler une fusée à main dans des circonstances stressante ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

Souvenir d'été

  • 4.5 (51)

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

novembre 2021