Sauvetage suite démâtage au large de Porquerolles 02/01/2019

Avec une vidéo de l'hélitreuillage.

www.varmatin.com[...]-288615

Le commentaire à la fin est très moyen je trouve : "Les sauveteurs tiennent à rappeler que naviguer seul en mer revient à s'exposer à des dangers importants." ...

L'équipage
04 jan. 2019
04 jan. 2019
0

Compte tenu du nombre important d'accidents en solitaire sur des voiliers. Leur commentaire n'est pas illogique.

A NOTER. Cet accident n'est pas référencé dans le rapport d'activité 2018 de la Préf.Maritime...

04 jan. 2019
0

C'est normal, c'est en 2019, il y a deux jours le 02/01

04 jan. 2019
0

Et quid du voilier???
Now, que veux-tu qu'ils disent, le contraire!!

04 jan. 2019
8

Non, pas le contraire, juste s'abstenir.

Ce commentaire ne veux rien dire car cet accident n'a peut être (sans doute) rien à voir avec le fait qu'il était en solo.

A force de voir ce genres de commentaires il va bien y avoir un politique qui va nous pondre une loi débile ...

04 jan. 2019
1

ben oui, c'est exactement ce que je dis...

04 jan. 2019
0

Now, c'est facile d'incriminer le fait qu'il soit solitaire.

04 jan. 2019
0

Autant pour moi. Figure toi que j'avais lu septembre !

Cela dit , il n'est pas encore enregistré en 2019.

04 jan. 2019
0

j ai suivi par vhf ce mayday relayer par le cross la garde;
je n entendais pas le voilier mais j ai compris qu il s agissais d un homme seul sur un voilier de 8m
La méteo ce matin au port de hyeres etait de NW 15 nds mais dehors il devais y avoir 25 nds en rafales

04 jan. 2019
1

D'ailleurs, la question que je me posais était: Comment peut on rompre un mât au dessus des BDF avec 30 nds de vents ?
Je pencherai plutôt pour une faiblesse technique ou de matériau, et donc je ne vois pas le rapport avec la navigation solo. Si ce n'est que l'hélico aurait eu à hélitreuiller 2 ou 3 personnes au lieu d'une.

04 jan. 2019
0

Normal la vidéo est datée du 2/01/2019 et Var matin du 3/01.

04 jan. 2019
3

J'ai plusieurs expériences malheureuses ou un équipier a failli provoquer (ou pour un ami a vraiment provoqué) un accident grave.

Le fait d'intégrer des équipiers entrainent un facteur de risque supplémentaire dont il faut avoir conscience et que le skipper doit gérer. Il s'agit parfois de comportements irresponsables invraisemblables qui sont difficiles à anticiper.

La navigation en solitaire incline à anticiper prévoir et à anticiper plus car on ne peut compter que sur soi et ses propres limites et c'est bien connu qu' on n'est jamais si bien servi que par soi même.

L'avantage en équipage c'est la gestion de la fatigue et la récupération qui est mieux répartie et parfois les manœuvres difficiles qui peuvent être facilitées.

04 jan. 2019
1

il y avait pas un moteur sur son voilier pour accéder au port le plus près ?

04 jan. 2019
0

l incident est bien en date du 2 au matin normal que var matin le reprenne que le 3.
il n y avait qu une seule personne a bord! ce qui n est pas un probleme en soit,.on ne voit pas de gv sur le bateau et un simple moteur hb ce qui est insuffisant pour remonter le mistral.
le voilier se trouvait dans le sud sud est de porquerolles à environ 4milles. ce qui est grave c est que ce coup de vent était annoncer !!!!!!!

04 jan. 201916 juin 2020
1

Bonsoir,

N'auriez vous pas un autre lien pour cette vidéo ?

C'est parce qu’il y a une bande de nanas et 3 pauvres gus qui envahissent mon écran.

Et d'ailleurs, pourquoi 2 fois plus de filles que de gars ? Où est la parité ?

D'habitude j'arrive à zapper, je ne sais pas comment, mais pas là.

Par avance merci.

04 jan. 201904 jan. 2019
05 jan. 2019
0

Merci, bien vu !

04 jan. 2019
0

La rupture du mât à cette hauteur là peut être également due à la rupture du hauban V2D3 (ou D2?) dans le cas d'un gréement discontinu.

(c'est une supposition, merci de me donner votre avis)

04 jan. 2019
0

Bonsoir,

il y a quelques années, un ami a pété le mât de son Etap28 juste au-dessus des bdf, suite à une rupture de la cadène fil de galhauban, au louvoyage par 20nds de vent avec 2 ris dans la GV et un bout de génois.

Etant à deux à bord et sous le vent de la côte, après avoir ramassé le bordel, ils sont rentrés au moteur (in-board).

Gorlann

04 jan. 2019
0

Ce sujet est l'occasion de rappeler les voiles de secours OMEGA SAILS
=> www.omegasails.net[...]

On dit souvent que c'est "encore une dépense", ou "c'est cher", ou qu' "on n'en aura pas besoin", mais dans ce genre de situation ça aurait pu lui servir (et nous tous n'aurions pas eu à payer ces coûteux moyens de sauvetage .... car apparemment il n'était pas blessé).

04 jan. 2019
0

ce qui est couteux dans le cas précis c'est le chantier nécessaire à l'install d'une omega sails :mdr:

04 jan. 2019
0

Ah ? c'est si délicat que ça à installer ?

04 jan. 2019
0

pas sur que dans 30 nds et des creux de 3m ça soit facile à installer.....

04 jan. 2019
3

"Souffrant de légère hypothermie, cet homme de bonne constitution a été secouru par un équipage de la flottille........"
30nds de vent, 3 mètres de creux...
Tout finit bien donc, non ? Il a été secouru.

Bientôt une rubrique des "chiens écrasés en mer" sur H&O ?

04 jan. 2019
3

Ben tu préférerais qu'il soit noyé pour que ça t'intéresse?

On discute d'un accident, qui heureusement se termine bien, c'est assez habituel sur H&O, ça permet d'avoir l'avis de chacun et parfois d'en tirer des leçons ce qui est toujours utile.

04 jan. 2019
1

L'article ne dis pas si il a essayé de rejoindre un abri avant d'appeler le cross mais je suppose que oui. Son moteur était peut être pas assez puissant ou plus d'essence va savoir?

Par contre, les moyens employés, ça rigole pas.
Un remorquage par la SNSM aurait pu suffire?

Si il était au S/SE de Porquerolles, il ne risquais pas forcement d'être drossé sur la cote? Je ne me rappelle plus si c'était du Mistral Mercredi? ou de l'Est?

Mais bon, le Cross est le seul à savoir ce qu'il faut faire dans ce cas la, je pense qu'ils ont bien agit et en plus ça se termine bien pour le gars donc c'est qu'ils ont pris la bonne décision.

04 jan. 2019
0

effectivement, avancer avec un hb dans 3m de creux c'est pas évident.
Je pense aussi qu'un remorquage aurait coûté moins cher, vu qu'il n'était pas bléssé.
Mais bon, l'essentiel est que tout finisse bien

04 jan. 201904 jan. 2019
0

Je ne suis pas sûr mais sur la vidéo on dirait que le hb n'a plus son capot, si en plus pas de moteur vu les conditions et la situation rien à redire.. pour le choix du moyen emplyé j'imagine que c'est en fonction de la dispo et des risque encourus.
On voit aussi clairement une voile d'avant ferlé sur le pont , ça a du lacher sous voile

04 jan. 2019
1

Et un hors-bord par 3 m de creux ...

04 jan. 2019
1

Les militaires s’entraînent dans le coin quasi en permanence .
C’est rare qu’il n’y ait pas un hélico dans le paysage où entrain de faire des points fixes sur une tonne pour s’entraîner.
Alors aller chercher un touriste ça fait une distraction.

04 jan. 2019
0

je confirme vent de NW 7 beaufort annoncé sur le canal 63 vhf sa poisition également 42°55N 6°11E
une vedette de la snsm a quitter le port de hyeres également, ce matin la .
ce qui est certain c est qu il ne faut pas s obstiner a remonter le mistral si on a pas le bateau pour .mieux valait se diriger sur le lavandou ou port cros , mais ça c est après la casse qu on le dit.....

04 jan. 2019
0

Bonsoir,

N'auriez vous pas un autre lien pour cette vidéo ?

Bon, hé bien tant pis, je ne saurai ce qui se dit en fin de vidéo...

04 jan. 2019
0

non, j'ai vu ton message, mais j'ai pas trouvé d'autre lien, désolé.

Par contre il y a bien une pub au début, mais ça dure 20 secondes et après la vidéo est bien lisible.

Il n'y a pas de paroles sur la vidéo, juste de la musique.
Ce dont on discute est écrit dans l'article.

04 jan. 2019
1

@phil : désactive adblock ou équivalent et ca marchera

04 jan. 2019
0

Oui, effectivement.

Et puis, la il a démâté, donc même pas facile de se mettre à la cape ou en fuite en attendant le remorquage, même si il lui reste un morceau du mat...

04 jan. 2019
4

"La morale encore!!"

soit elle provient "des bateaux apéros", soit de quelques rédacteurs dans les revues de voile frustrés de ne pas avoir pu dépasser les canaries MDR!!!

: c'est dangereux de naviguer en solo , de randonner dans les collines l'été , de rouler à 111KM, etc : ras le bol de ces langages mielleux et formatés.

Le skipper a démâté comme cela peut arriver (à ceux qui naviguent évidemment) et a été secouru.
Pourquoi chercher un coupable ou dire des CONNERIES ENORMES comme quoi les secours en mer coûtent chers??

quand les secouristes(création d'emplois pour la majorité hormis snsm) n'interviennent pas : ils s'entraînent . cela est aussi dangereux et coûte aussi cher .

Bon apéro LOL

05 jan. 2019
0

@3caps : et pourquoi être tout de suite dans l'invective ?

05 jan. 2019
0

Ah oui, Merci Ushafu, bien vu...

Mais en fait il n'y a pas grand chose à voir :heu:

C'est apparemment l'article lui même qui serait intéressant à lire.

Mais n'en déplaise à 3caps, au delà de toute "morale", avec la météo annoncée et existante, c'est juste inconscient de sortir avec un "petit" bateau de 8 mètres.

05 jan. 2019
4

@Phil ose off : Ce n'est pas la taille qui compte ... c'est le type de bateau et sa préparation/dimensionnements/entretien.
Les Class Mini (6.50m de long) affrontent bien pire et font des transats en mode "course".

05 jan. 2019
1

A mon sens, l'inconscience vient moins de la taille du bateau que de sa préparation ou de son état. (Rupture du galhauban, moteur en panne ou insuffisant, absence de GV ????).
Mon vieux poker a affronté des conditions plus musclées que celles là et nous a toujours ramenés .
Maintenant, d'accord avec @Phil ose off, si météo annoncée, c'est vraiment prendre des risques inutiles.

06 jan. 201906 jan. 2019
0

Bonjour
Je trouve bizarre qu'on ne voit pas de voile
Il a tout rangé ?
Pas de Gv

06 jan. 2019
0

Il était sous voile davant seul, on la devine sur le pont avant

06 jan. 2019
2

Bonjour,

il me semble que sur le fil où il était question de naviguer sous voile d' avant seule, beaucoup affirmaient qu' il n' y avait pas de problème pour la tenue du mât.

Peut-être un début de réponse?

Gorlann

06 jan. 2019
0

Perso je pense que surtout avec des bdf non poussantes il y a un risque à naviguer sous génois seul dans la piaule
La tv equilibre les efforts sur le mat
C'est un avis personnel

06 jan. 2019
0

Mais je suis bien (un peu) d'accord avec toi Steph, quand tu dis :
" c'est le type de bateau..."

Il y en a qui sont fait pour la course au large, d'autres pour des régates côtières, d'autres pour la plaisance, au large ou en côtier.

Il ne faut pas confondre "course au large" et "plaisance côtière", d'autant plus que dans la catégorie "course", que ce soit du plus petit au plus grand, il y a beaucoup plus de casse et d'abandon dans une Transat 6,50 ou une route du Rhum que dans dans une transat organisée par l'ARC, pourquoi ?
Certainement à cause des conditions météo qui ne sont pas les mêmes ! :reflechi:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

Souvenir d'été

  • 4.5 (177)

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

novembre 2021