sauvetage d'un voilier - cette fois-ci on pourra vraiment se moquer !

je viens de lire ça, je suis vraiment consterné ... cette fois je pense que personne ne prendra la défense des plaisanciers !

DIRECT RETOUR SAUVETAGE] 🚨
A 19h ce soir, le CROSS MED engage les 2 moyens de la station #SNSM, la vedette SNS 164 "Saint Elme II" et le SR SNS 665 pour secourir un voilier Bavaria de 11m ⛵ en avarie moteur avec 4 personnes à bord qui demandent assistance au large du Cap Sicié.
Météo: Vent WSW 3/4 - Mer 3
Arrivés sur zone au contact du voilier à 3 milles dans le SSW du Cap Sicié, 2 passagers victimes du mal de mer sont transférés par le SR sur la Saint Elme II tandis qu'un sauveteur SNB1 embarque sur le voilier pour assister son équipage et réceptionner la remorque.
Une fois la remorque établie, le convoi fait route vers le port des Embiez escorté par le SR SNS 665.
A 21h25 après prise à couple pour franchir les passes, le voilier et ses 4 passagers sont à quai en sécurité au Port des Embiez.
A 22h05, la 164 et le 665 rejoignent le port de #Bandol.
Bilan: 1 voilier remorqué - 4 personnes secourues

L'équipage
15 juil. 2020
15 juil. 2020
1

C'est parce qu’il était passé trop tard au pressing et qu'il n' a pas pu récupérer ses voiles.


15 juil. 2020
6

le mal de mer ça peut etre terrible : j'ai eu un équipier malade comme un chien lorsqu'il a vu la cote il voulait rentré à la nage il a fallu le maitrisé pour qu'il ne saute pas à l'eau ... en debarquant il a fallu l'emmener au urgence il était couvert de boutons ..15j d'arret maladie ..je pense que c'était la premiere et la derniere fois qu'il mettait les pieds à bord d'un bateau ...

mais là...


15 juil. 2020
-4

Si le mal de mer peut effectivement parfois être trés grâve cela oblige peut-être la SNSM a intervenir. Si ce n'était pas le cas je les laisserais poirôter jusqu'au moment ou ils commencent à manquer d'eau douce (par pour la douche, pour boire).


15 juil. 2020
16

Si l'avarie moteur en question c'est 150m de filet dans l'hélice, même à la voile ça peut compliquer les choses.
Si les deux seul qui savent naviguer sont les deux qui se retrouve à fond de cale à patauger dans leur vomi (et ça peut arriver à n'importe qui), ça peut compliquer les choses.
Avec que ça comme infos, c'est un peu tôt pour se moquer.
Quand on saura que c'est juste une bête panne de Gasoil, et que pas un n'a eu l'idée qu'un voilier pouvait naviguer à la voile, là...


15 juil. 202015 juil. 2020
5

Se moquer, c'est facile, et c'est pas bien. J'avoue pourtant des fois me marrer en regardant(un peu) les bêtisiers de "pelles" à la télé, et j'ai honte. Ce fil me fait penser un peu, à quelques spécimens heossiens, qui passent leur temps à scruter H&O, pour se payer la tête de qq dès que c'est possible. Alors un peu de classe. 😊 Je ne parle pas de celui ci.


15 juil. 2020
2

marcopaulo; peut etre n'as tu jamais eu à ton bord quelqu'un atteint du mal de mer. c'est un malade et comme avec tout malade à bord tu prends le truc au sérieux.
si tu n'es pas en capacité à le ramener au plus vite tu fais avec ce que tu as, un appel au cross ou à la snsm ne me semble pas inapproprié, bien au contraire.


iclo420:Oui, sans compter que les effets secondaires (déshydratation) peuvent être sévères et ne sont pas à négliger.Des interventions de pompiers pour ramasser des équipiers mal en points à l'arrivée sur le ponton, c'est peut-être rare mais pas inédit.·le 15 juil. 2020 14:42
JeanLW:On nous dit wsw 3 ou A, st mandrier est à une et des poussières à la voile qui rend les gens moins malades que de bouchonner, mébon on ne sait pas tout sur l ambiance à bord·le 15 juil. 2020 17:02
JeanLW:Une heure et des poussières ·le 15 juil. 2020 17:02
15 juil. 2020
3

Sans sources fiables il est effectivement difficile de juger d'un cas.
Cependant la diminution progressive dans les populations des pays riches des capacités de résilience quand elles sont confrontées à des situations de perte de contrôle est je pense un vrais phénomène qui est intéressant à observer et explicable sans trop de difficultés. La résilience, la patience, la débrouillardise est comme un muscle qu'on entraîne, ce muscle à de moins en moins l'occasion d'être entraîné dans notre monde. J'ai la chance d'avoir autour de moi des personnes issues de milieux/zones géographiques ou ce muscle est bien entraîné (par la force des choses) et je ne peux que constater cette différence et m'en inspirer sans pour autant y arriver comme eux. Il faut être né dedans. Donc je peux compatir avec ce type d'appel à l'aide si cela se vérifie et penser que peut-être sait-on jamais j'aurais fait comme eux, mais je n'en suis pas du tout fier pour autant.


Oliver29:C'est le monde 'tout connecté'. Les gens ne réfléchissent plus. Ils consultent leur téléphone. Je ne parle même pas d'un calcul basique de tête, mais il y a des applications pour assister les gens. A force d'être assisté, on ne prend plus de décision. Quel temps aujourd'hui ? On ne regarde plus à la fenêtre, on dégaine le smartphone. Dans les outils connecté, on nous dit même quand il faut arroser les plantes ou ce qu'on peut faire à manger avec ce que le frigo contient. Bientôt, on trouvera des couches connectées pour dire aux parents quand changer leurs enfants... ·le 15 juil. 2020 14:34
iclo420:Ne rigoles pas on a essayé de me vendre un lit berceur pour nouveau né, connecté au smartphone "Comme ça si votre fille pleur vous pouvez relancer un cycle "musique + berçage" sans même devoir vous lever de votre canapé devant la télévision.Incrédulité de la vendeuse quand je lui ai dit qu'en étant père je prévoyais de me lever à toute heure de la journée / nuit.·le 15 juil. 2020 14:40
SENETOSA:oliver29, pourquoi pars tu du principe que le skipper est un assisté? tu as deux mecs bien malade à bord, pas de vent, panne de moteur, assez pret des cotes mais dans l'incapacité de t'y rendre au plus vite tu fais quoi, en réfléchissant?? si je n'arrive pas à l'hydrater(ce qui arrive souvent dans ce cas précis) j'appelle un médecin, que risque t il de me dire?? de le faire rapatrier au plus vite... comment faire ?? peut etre as tu la réponse.·le 15 juil. 2020 15:09
Polmar:Cela fait un bail que les couches connectées existent !Mais, le doigt ( mouillé) dans la couche, cela fonctionne aussi.·le 15 juil. 2020 15:09
ironsea:Comme on disait à l'armée, la bite et le couteau, démerde toi ! un vrai problème aujourd'hui cet assistanat permanent... ·le 15 juil. 2020 15:16
Oliver29:SENATOSA : Je répond sur une 'généralité' actuelle, pas sur ce que j'aurai fait à la place du skipper. Je n'ai pas assez déléments pour prendre position. Le jour la ferrure d'étrave du Fantasia que j'avais loué s'est arrachée du pont avec l'étais et l'enrouleur, en cours de virements de bords, je n'ai pas sauté sur mon téléphone en disant que j'allais démâter. Cela n'aurait servi à rien d'appeler le CROSS. J'étais mobile et autonome. On ne va pas non plus aborder les gens qui se pointent aux urgences juste parce qu'ils ont 37,5°Bref, je ne fais pas le procès du skipper dans ma réponse précédente, ne fais pas le mien. Merci·le 15 juil. 2020 15:20
15 juil. 2020
1

A part quelques artefacts imbéciles qui me font rire par leur côté dérisoire je pense que l’humanité n’a guère changée depuis quelques millénaires. On trouvait sans doute la même proportion de timorés et de crétins bas de plafond et de brillants esprits à l'époque du roi Djoser pharaon d’égypte en 2500 avant JC qui avait fait construire par son architecte Imothep une immense pyramide à degrés toujours debout 4500 ans après. Ce dernier fut d’ailleurs déifier pour avoir posé les fondamentaux de l’architecture durable en pierre. De même Eratosthene en 250 av JC géographe d’alexandrie qui grâce à ses observations avait conclu que la terre était ronde et qu’elle devait faire environ 32000 km de de diamètre en calculant un sorte de méridienne etc Quand à la violence et à la compassion de notre époque à part l’échelle il semble que peu de choses aient changé si ce n’est en pire comme en témoigne le siècle passé, de Attila a Hitler et Staline en passant par les conquistadors espagnols esclavagistes alliance du sabre et du goupillon qui on traverse les mers par appât du gain on verra pour le 21 unième soyons optimiste...


FredericL:Plutôt 12000....·le 15 juil. 2020 15:50
15 juil. 202015 juil. 2020
8

Pour préciser ce que j'ai écrit plus haut.
Il y a peut-être cent ou deux cent ans, la maîtrise que la majorité de la population avait sur sa propre vie était limitée.
On choisissait pas souvent son boulot, on faisait souvent le même boulot que papa.
Si on tombait malade on n'avait pas la possibilité de se diriger vers une panoplie de spécialistes et se faire faire X analyses.
Si on se faisait flouer, l'état de droit pour les couches populaires était souvent une vue de l'esprit.
Si la météo faisait qu'une récolte était mauvaise, il n'y avait pas grand monde vers qui se tourner pour faire passer la pillule.
Donc la patience et la résilience étaient des qualités importantes, le muscle dont je parle ci-dessus était fort développé.
Si votre femme vous faisait chier, la thérapie principale était le bistrot, le divorce et tinder n'était pas à l'ordre du jour.
Je pourrais continuer comme ça toute la journée.
A l'heure actuelle, ce qui est mis en avant est le contrôle sur tout, à tous moment, sur son job, sur sa relation, sur son timing, sur sa santé, sur ses vacances.
Et tout à coup on est au milieu de l'eau et le contrôle vous échappe, c'est insupportable pour certains.
J'ai vus cette progression en temps que moniteur de voile, auprès des stagiaires les plus "control freak". Ceux qui n'avaient jamais une tâche sur leurs vêtements, les lunettes de soleil impécablement mises, impécablement à la mode. Tu les mets dans une situation de "pétole" ou il faut attendre. Le vent ? quand va-t-il revenir ? On sait pas, peut-être aujourd'hui, mais peut-être demain... Cette catégorie sera plus rapide à pêter un cable. Cette perte de contrôle lui est difficilement supportable. Au contraire le stagiaire dont le parcours de vie l'aura amené à plus souvent se frotter à des situations cahotiques sera plus résilient, plus patient, on ne l'entendra pas, il a pris acte qu'il ne peut rien y faire et c'est OK pour lui. Il a déjà vu ça, en fait la majorité de sa vie à été comme ça. J'espère que c'est plus clair.


Calypso2:et les dinosaures survivant d'aujourd'hui n'avaient pas tout ces problemes ,.pas de vHF ,pas de telephone ...il fallait etre resilient par force ..le malade lui patientait ou on l'achevait pour qu'il ne souffre pas inutilement ·le 15 juil. 2020 16:41
SENETOSA:non! on ne sait pas dans quel état se trouvait les équipiers, on peut aussi se dire que si c'était bénin alors pourquoi les sauveteurs sont intervenus? pour s'occuper, aller faire un tour en mer? ils peuvent aussi prendre leur responsabilité et dire non... le mec appelle j'ai deux mecs qui ne se sentent pas très bien et illico une intrevention?? si c'est le cas je vais arreter de cotiser.. que fais tu quand tu vois devant toi un accident avec des gens en danger? tu sors ta bite et ton couteau ou ton téléphone portable? je vois sur le fond ce que tu veux dire, bien sur, mais tu prends le risque que ça soit pris au premier degré, que quelqu'un demain dans la meme situation que le cas dont on est sensé parler et que le mec suive ton raisonnement...non assistance en personne en danger ça vous parle? un moniteur de voile qui ne se préoccuperait pas de l'état de son équipage n'aurait rien à faire sur un bateau.·le 15 juil. 2020 16:45
ironsea:Ce qui m'interroge c'est quand même le mal de mer, tout le monde peut avoir le mal de mer plus ou moins sévère c'est normal ! mais pourquoi ne pas s'en prémunir, ou alors s'abstenir de sortir ? le mal de mer tu vas l'avoir rapidement, tu attends d'être au Cap Sicié pour t'apercevoir que tu n'es pas bien en bateau ? enfin c'était leur première sortie ? tout tourne autour de ça non ? personne ne vas remettre en cause l'intervention pour une panne moteur même si le plein à pas était fait... ça peu arriver... en toute indulgence. ·le 15 juil. 2020 16:58
Oliver29:A l'époque où j'ai commencé à naviguer, on ne faisait pas demi tour dès que l'un de nous était atteint du mal de mer. On compatissait, on réconfortait, mais on traçait notre route. Et ça passait. C'est peut être différent lorsque c'est un proche. Mais on n'a jamais perdu personne. Quand à me retrouver devant un accident, plutôt que de sortir mon smartphone pour filmer la scène et la poster sur les réseaux sociaux, il y a 4 mots, chronologiques : Protéger, Examiner, Alerter et Secourir. Mon couteau peut servir, ma bite, j'en doute. De là à être accusé de non assistance à personne en danger pour un mal de mer, c'est un coup à ce que je noie moi-même le malade impliqué.·le 15 juil. 2020 17:04
15 juil. 2020
2

J'ai une méthode normande infaillible pour traiter le mal de mer :
s'allonger sous un pommier.

Ok, je sors.
Malade 1 fois comme un chien, c'est vrai que c'est dur.


15 juil. 2020
2

Quand je suis rentré dans la royale il y a trop longtemps, et que la balade consistait à guerroyer pour de faux dans le golfe de Gascogne en plein hiver je rêvais qu'un hélico m'arrache à ce tas de ferraille puant le gasoil la clope et le vin rouge!
Et bien en deux informations (celle la et le voilier abandonné dans le même golfe pour cause "d'épuisement" je m'aperçois que c'est possible !
je ne verrai plus le mal de mer de la même manière!
Vive le monde moderne !


Oliver29:Arrête, tout le monde vas simuler un mal de mer pour un retour en hélico. Par contre, pas sûr que l'hélitreuillage en barquette laisse un bon souvenir et le côté baptême de l'air, en ne voyant que le plafond de l'hélico non plus... :-8·le 15 juil. 2020 16:49
ironsea:Ha oui, la bannette d'un transport de troupe qui sent le gasoil par mer formé, quel souvenir... évidemment quand on et malade on et HS ! mais comme dit plus haut pourquoi attendre d'être malade pour rentrée ? :-)·le 15 juil. 2020 17:07
fritz the cat:sur les escadres le poste 1 le matin sentait plutôt le chacal mais pas vivant mort depuis longtemps et si on entrait un peu c'était le putois qui prenait le dessus .alors le vomi c'est de la petite bière ...alain·le 15 juil. 2020 18:54
15 juil. 2020
0

3 milles dans le sud sud west de sicié les embuez sont pas loin non plus


15 juil. 2020
0

Simulation de navionics
Les embiez 6 milles st mandrier 7 milles


15 juil. 202015 juil. 2020
3

une des faiblesses de notre société, mal de mer ou panne de moteur on appelle les secours, et même constat à terre, ce genre de situation est plus à plaindre qu'a critiquer, qu'en sera-t-il lorsque notre modèle de société ne pourra plus assurer une sécurité maximale au troupeau de mouton, les plus préparés, les plus résistants et les plus rapides survivront peut-être. préparer nos enfants à une meilleure résistance morale et physique et les aider à faire le plein de connaissances pour résoudre des situations délicates me parait la meilleure chose à faire pour affronter les temps difficiles qui les attendent, l'empathie systématique n'aidera pas les moutons les plus faibles !
sur mer et sur terre les loups, les bars (et les loubards) n'ont aucune empathie et résistent mieux que les moutons, c'est la loi de la nature, hi hi hi !


15 juil. 2020
5

le "pan pan" du voilier en panne de carburant , est devenu d'un commun ,que c'en est affligeant .
mais ce qui surtout amusant,c'est le compte rendu de l'équipage au bar le soir .
et pendant ce temps là nos primes d'assurance augmentent ,le remorquage n'étant pas gratuit et la prise en charge par l'assurance étant la coutume .
il devrait y avoir une clause dans le contrat les concernant et demander le rapport de la sns avant de procéder au remboursement .
on ne prend pas la mer en sachant que l'on risque d'être malade sans avoir un médicament ,ce n'est pas ce qui manque :mecalm,coculine,plus les patchs et bien d'autres ..

alain


Dgitou un jour:Je ne suis pas du tout ok avec toi , au large de bonifiacio par petole j etais sous spi sur mon 40 pieds en regate, et de loin je vois des jeunes sur le cote babord a me faire des coucou!! J ai dit fontchier je suis en regate deja dur de tenir le spi dans la petol etc etc, en fait c etais des jeunes en galere car leur skipper d un voilier de location , soleil rouge etais en sang , les parties ouvertes en tombant dans dans la descente, donc ils etaient novices jeunes etc , et heureusement que j avais a bord un equipier ( alcoolique que je connaissait pas bien qui m as dit " mais c est des signes de detresse" bref l histoire s estbien fini, j ai eu le prix du fairplay par la magdalena etc Donc oui le cap sicie' c est l angoisse , qd tu est coincee a prquerolles avec du force 5 a 6 , la meteo parle de sicie' comme d un epouvantail er il ya a tj plus de houle et de ventJ ai vu des camarades a l agonie a cause du mal de mer , perso j ai eu la chance de palier a ce trauma, mais je respecte les gens qui appellent les secours , on est en juillet aout donc , tout le monde n as pas le loisir et la belle vie d etre sur l eau en septembre , Et puis de toute facon la snms est la sur le qui vive, Regarde la jeune femme qui est morte car au telephone les urgences n avait pas pris qu serieux son mal de ventre ( il y a quelque annees),Donc ne pas se moquer de la detresse d autrui , en bateau en plein cagnard , et au cap sicie·le 15 juil. 2020 19:31
phil973:Ca c bien vrai, l ouverture des parties c est jamais une partie de plaisir·le 15 juil. 2020 19:48
Quizas:@Digitou : entre appeler les secours pour cause de mal de mer ou lorsqu'on se vide de son sang ... il y a une légère différence ! jamais vu des équipiers mourir à cause d'un mal de mer, ils se passent le seau, appellent leur mère et ne remonteront plus jamais sur un bateau mais en général ils survivent !
bon en bateau au cap Sicie en Aout en plein cagnard faut voir, nous sommes peu ici à avoir affronté des conditions si extrêmes (je te charrie un peu tu l'auras compris mais ce n'est pas méchant)
suite à ton anecdote : j'ai bossé pour "soleil rouge" à l'époque ils imposaient un skipper pro le premier jour de location pour savoir si l'équipage serait au moins capable de leur ramener le bateau au port, maintenant je suppose que avec caution et assurance ils ne se soucient plus de la sécurité de l'équipage ni du bateau !·le 15 juil. 2020 22:58
Papy-Zoom:On ne dit pas "en panne de carburant", mais "avarie moteur", ça fait moins con et plus "marin".·le 17 juil. 2020 19:02
15 juil. 2020
1

ils avaient peut être embarqué un animal à grandes oreilles, on n'en sait rien!

ce matin je pars avec deux copines de Haute Savoie de passage en Bretagne sur mon voilier, elles commencent à sortir deux peluches pour faire des photos pour les élèves de l'une d'entre elles (instit), ben devinez il y avait un bunny dans le lot!
ça n'a pas raté, je me suis pris ma première bouée de filet dans un safran depuis que je navigue (on s'en est sorti sans la SNSM), et au retour le sondeur a décidé d'afficher trois tirets!
sinon tout va bien ;)


Oliver29:Et pour poser l'antifouling, doit on utiliser autre chose qu'un rouleau "patte de lapin" ? Ou doit on, après usage, le bruler selon un rituel particulier ?Je taquine, mais je suis assez peu superstitieux au quotidien, mais sur un bateau, c'est autre chose. Même si, comme tout le monde le sait, être superstitieux, ça porte malheur...·le 15 juil. 2020 19:24
LaTortue:c'est juste une anecdote rigolote, je ne suis pas superstitieux non plus mais c'est quand même troublant ces coïncidences!·le 15 juil. 2020 19:33
Oliver29:Coïncidences ? Tu es sûr ?... :-))·le 15 juil. 2020 19:35
loupeis:Mdr ! C'étaient les dames de haute Savoie avec un pin pin.·le 15 juil. 2020 20:26
jdmuys:évidemment aussi, les trains qui arrivent à l'heure, on ne les remarque jamais...·le 15 juil. 2020 21:56
15 juil. 2020
2

Parfois les locataires prennent des voiliers parce qu il n y a pas besoin de permis


Papy-Zoom:Très exact !·le 17 juil. 2020 19:00
15 juil. 2020
0

et bin ça philosophe dur ici... j'arrète là ma visite hebdo.


16 juil. 2020
2

Heureusement que je suis vieux et viens de mettre mon sac à terre pour de bon, car je n'ai plus aucune affinité avec cette plaisance-là.
Je suis trop imprégné de l'esprit du colonel Herbert "Blondie" Hasler, inventeur de la transat anglaise et du premier régulateur d'allure à fletner, après avoir mené des commandos en kayak derrière les lignes ennemies durant WW2, et qui disait à propos des yachtmen qui s'aventurent au large :
"Quand on est assez couillu pour se lancer dans l'aventure, on doit accepter de mourir en gentleman".


16 juil. 2020
0

autre temps autres moeurs. Après tout, s'ils ont les moyens, 600 € de l'heure de dépannage à la SNSM, c'est eux que ça regarde.
pour ma part, j'aurais vomi tripes et boyaux dans la houle croisée du Sicié. Mais surtout, à la voile, je serais resté au large, et aurais calé le bateau sur son bouchain grace au moins à la GV, histoire d'endiguer le plus possible le mal de mer.
mais bon, je n'ai pas connaissance de tous les éléments, donc...


fritz the cat:600€ de l'heure ok mais c'est toit qui paie avec les autres assurés regarde par l'autre bout de la lorgnette ..alain·le 16 juil. 2020 09:02
16 juil. 2020
2

Je vais tenter de me faire l’avocat du diable.
Déjà il n’est pas dit dans la chanson que les secours ont été mobilisés pour des équipiers malades mais pour une panne de moteur. Messieurs les procureurs vous instruisez à charge!
🧐🧐
Ensuite il aurait effectivement été aisé de rejoindre st mandrier à la voile et même peut-être plus rapide qu’avec les secours quand je regarde les heures d’intervention. Mais la chanson ne dit pas si le voilier avait ses voiles. Il y a 4 ans j’ai remorqué in extremis un oceanis 350 au frioul qui allait finir sur les cailloux en panne moteur et ... sans voiles à bord. Fallait-il pendre le propriétaire pour cela? J’ai décidé de le laisser vivre.

Enfin admettons qu’ils arrivent au port, il n’y aura personne pour les aider à la capitainerie à cette heure là. Du moins pas à St Mandrier si ça n’a pas changé.
Se mettre au mouillage peut-être mais encore faut-il qu’ils soient praticables (en considérant les malades aussi), et pas bondés pour que ce soit jouable à la voile. A st mandrier c’est souvent plein. Dans le reste de la rade se balader de nuit et à la voile je ne suis pas convaincu. Au regard de la circulation des ferries et autres bateaux militaires il vaut mieux rester manœuvrant.

Bref je pense que c’est plus l’heure tardive qui les a motivé pour appeler à l’aide. C’est vrai qu’ils auraient pu s’approcher d’un port mais ça se serait probablement fini par un remorquage au regard de l’heure et de la probable nécessité pour eux de se rendre se rendre à terre.

Alors certes mes clients ne sont probablement pas des vieux loups de mer comme vous mais s’ils ne le sentaient pas je pense qu’ils ont bien fait. Mesdames et messieurs du jury je plaide donc votre indulgence. Ils ne recommenceront plus. Promis😭😭🙏🙏.

Quand aux primes d’assurance je ne suis pas certain que ce soit ce genre d’intervention qui les fasse augmenter. La dernière grosse augmentation pour moi c’était suite aux ouragans de 2017. Mais c un autre débat


Calypso2:lorsque je loue une voiture on me demande mon permis ,il devrait en etre de m^me pour les bateaux voiliers ou pas , on devrait attester une reelle competence car là il y va de la vie des gens ... Mais non pour sa petite affaire on s'en tape de la vie des gens et de celle des sauveteurs qui n'auront peut etre m^me pas un merci et ne parlons pas d'un don ..·le 16 juil. 2020 08:47
philovent:C pas faux. Mais combien de personne titulaire du permis sont réellement capable de faire quelque-chose en cas de difficulté sur la route, ne serait-ce que de changer une roue...Alors quel niveau faut-il demander au gens pour prendre un voilier et sous quelle forme? Je suis convaincu que le permis ds sa forme actuelle ne résoudra rien·le 16 juil. 2020 09:13
fritz the cat:aucun de tes arguments n'est recevable ,si on n'est pas capable de manœuver un voilier on reste à terre . au IYCH nous avons des chefs de bord qui enseignent à de nouveaux propriétaires de voiliers les prises de coffre et accostages à la voile.dernièrement en rentrant sur la londe ,un voilier de 8m pouillé devant l'entrée 4 personnes à bord appelle sur le 16 pour demander qu'on vienne le chercher pour rentrer au port.je les appelle en le disant que je serais là dans 1/2 heure et que les prendrais en remorque .pas de réponse , ils continuent d"'appeller et c'est la snsm qui les a rentrés à la capitainerie .comme mon bato est juste à coté ,j'ai été leur dire trois mots agréables .et la capitainerie les à pris en remorque pour les rentrer à leur place moyennant finance .le vent devait être de SO force 3 .j'ai toujours été contre le permis voile ,mais plus ça va plus je suis pour .mais qui va le faire passer???alainalain·le 16 juil. 2020 09:13
fritz the cat:aucun de tes arguments n'est recevable ,si on n'est pas capable de manœuver un voilier on reste à terre . au IYCH nous avons des chefs de bord qui enseignent à de nouveaux propriétaires de voiliers les prises de coffre et accostages à la voile.dernièrement en rentrant sur la londe ,un voilier de 8m pouillé devant l'entrée 4 personnes à bord appelle sur le 16 pour demander qu'on vienne le chercher pour rentrer au port.je les appelle en le disant que je serais là dans 1/2 heure et que les prendrais en remorque .pas de réponse , ils continuent d"'appeller et c'est la snsm qui les a rentrés à la capitainerie .comme mon bato est juste à coté ,j'ai été leur dire trois mots agréables .et la capitainerie les à pris en remorque pour les rentrer à leur place moyennant finance .le vent devait être de SO force 3 .j'ai toujours été contre le permis voile ,mais plus ça va plus je suis pour .mais qui va le faire passer???alainalain·le 16 juil. 2020 09:13
Patxaran:je vais tenter de continuer dans la catégorie "avocat du diable".On ne demande pas le permis bateau pour un voilier, car on estime que le "moteur" principal c'est la voile. Mais quand il n'y a pas de voile? ce lavient un bateau à moteur avec un mat qui tient l'antenne VHF. D'autre part, un bateau à moteur n'est-il pas tenu d'avoir un moteur de secours? (je ne sais pas, c'est une question)En résumé, utiliser un voilier sans voile serait limite. (toujours avocat du diable)·le 16 juil. 2020 09:19
philovent:C'est rigolo en fait. Je continue@Fritz: Je maintiens mes arguments. Comme je le disais l'histoire ce serait selon toute probabilité terminée par un remorquage donc un peu plus tôt ça ne change pas grand chose. Dans le cas que tu cites c'est ce qui s'est passé. Ensuite faire des ronds dans l'eau à la voile dans le secteur de la rade de toulon et en attendant qu'on veuille bien réponde n'est pas très prudent car c'est fréquenté. De l'autre côté de sicié, c'est pas beaucoup mieux et les mouillages par vent d'ouest... Enfin personne n'a la totalité de l'histoire et notamment y-avait-il des voiles à bord? d'autres avaries?@Patxaran: En fait je pense que le permis devrait être obligatoire pour tous. Je n'ai jamais compris pourquoi cette différence voilier/bateau à moteur. Par contre je ne compte pas dessus sous ça forme actuelle pour faire monter les gens en compétence. Juste connaître la réglementatiion serait déjà pas mal.·le 16 juil. 2020 09:28
fritz the cat:les entrainement se font à partir d'octobre ,jusqu'à pâques ,sur un aquila et les prises de quai dans le bassin dériveur le long de l'aire de carénage ,toutes les sécurité sont assurées .la plaisance c'était un art de vivre avec ses codes,maintenant c'est n'importe quoi et surtout avec n'importe qui .alain·le 16 juil. 2020 10:01
JeanLW:Il y à une dizaine d années impossible de démarrer le moteur à port Miou, un petit bouchon dans le tuyau d arrivée de gazole, merci Fritz réparé plus tard avec passage corde à piano... sortie port Miou à la voile avec la fin de la brise de terre. Mouillage à la voile aux embiez puis retour port pin Rolland à la voile, pas eu l impression de réaliser un exploit !!! Mon épouse s en est pas plus inquièté·le 16 juil. 2020 10:17
16 juil. 2020
0

Sicie ppr sous spi , un souvenir magique. Tout de jour , bien sur


16 juil. 2020
3

Je quitterai jamais un port sans les voiles même entre la bouée et le port j ai le Genoa prêt à dérouler, ça ferait partie des trucs à informer lors du permis, même une journée sans diplôme, de bons conseils sur la gestion batterie, shuntage du démarreur etc


SENETOSA:+1 Jean. je pense malheureusement qu'une bonne partie des gens qui vont te lire ne savent meme pas pourquoi tu dis ça...et que personne ne te posera la question! le plaisancier ne veut pas se remettre en question, apprendre, c'est un fait dont je suis persuadé depuis bien longtemps. ·le 16 juil. 2020 11:30
Goj:et bin dis donc SENETOSA pour quelqu'un qui prône la remise en question, je te trouve bien rigide.·le 16 juil. 2020 21:05
d'gé:Préparer les voiles pour qu'elles soient prêtes à être hissées, c'est de base dans la préparation du bateau, avant de quitter la place au moteur. ·le 17 juil. 2020 17:03
16 juil. 2020
2

@SENETOSA.
Pas faux, dans "Plaisancier", il y a plaisance, plaisir. (effort mini)
Pas confondre avec "navigateur"


SENETOSA:je ne vois pas comment il peut y avoir plaisir sans un minimum de maitrise, à part au port bien sur...effort minimum est possible grace à la maitrise et mène au plaisir. le plaisir d'une manoeuvre bien faite (sans gueuler), une belle trajectoire pour arriver ou tu veux, une belle anticipation de ce qui va se dérouler etc etc...·le 16 juil. 2020 12:16
Patxaran:je suis d'accord. Il y a beaucoup de plaisir dans la maîtrise.Qui disait aussi : l'important c'est le chemin, pas la destination.....·le 16 juil. 2020 12:19
16 juil. 2020
2

pour moi c'est simple , la SNSM doit assurer le sauvetage des gens lorsqu'ils sont en danger ..tout le reste devrait etre du ressort du domaine privé

et là on verra le cout d'un remorquage pour une panne de carburant ou d'autre demande de confort ... vous pouvez bien multiplier par 5 ou 10
ça calmera les inconscients ... car au bout du compte c'est encore nous la collectivité qui payons ..


Dahut d'Ys:C'est le cas en Espagne, il me semble·le 16 juil. 2020 12:30
SENETOSA:ok avec toi Calypso mais on est bien d'accord que c'est le cross qui déclenche l'intervention ou pas...quand tu appelles le 15 ils ne t'envoient pas une ambulance pour aller chez le toubib faire soigner ton rhume. s'offusquer d'une intervention inutile ok mais à la condition de renvoyer la ou les responsabilités à qui de droit.·le 16 juil. 2020 12:48
Calypso2:il y a peu ou pas de privé qui occupe ce creneau donc le Cross envoie la SNSM faire le boulot . Il y a eu dejà polemique entre le privé et la SNSM sur ce point ... à Lorient une histoire; un bateau au mouillage c'est retrouvé echoué marée descendante et les vagues l'on roulé ,vu que c'était sur l'estran le Cross n'a pas envoyé la SNSM mais le privé à du intervenir, de mémoire plus de 2000€ ...·le 16 juil. 2020 14:39
loupeis:Icifr.mappy.com[...]b358d83 ·le 16 juil. 2020 14:53
philovent:Les prix de privés sont très variables. Dans le golfe de Fos vous pouvez faire appel au service de lamanage et de mémoire on est autour de 250 €HT/h. Et en plus ils sont sympas·le 16 juil. 2020 15:02
viking35:Calypso: A St Malo et en Corse, il y a quelques années , la SNSM s'est insurgé du fait que les assistances et remorquages étaient effectuées par des sociétés privées. Ils ont tellement "grogné"qu'à St Malo la société privée a été contrainte de cesser son activité.·le 16 juil. 2020 15:03
16 juil. 2020
3

le problème n'est pas le coût
c'est remboursé par les assurances .
il faut que dans le contrat ,il y ait une clause pour remorquage abusif .
c'est pourtant simple ,le moteur principal d'un voilier c'est la voile
le diesel est un auxiliaire ,si l'auxiliaire est en panne le voilier peut toujours faire route .s'il n'y a pas de vent il attends ou il mouille (bien sur il peut y avoir des cas particuliers ,mais en généralité ce n'est pas ça) ,l'équipage perd ses moyens et panique ,et surtout avec les moyens de comm.on part et si ça ne va pas on appellera ...
s'il ne se sent pas capable de rentrer dans un port à la voile ,il demande l'assistance au port qui le rentrera à ses frais et non remboursable .
en med mettez vous sur le 16 ,ça n'arrête pas et je ne sais pas sur le gsm le 196 qui doit pas mal être saturé aussi .
alain


16 juil. 2020
7

Bonjour
Petit retour historique
Quand vers 67/68 à été instauré les permis dit À et B à l époque, c était pas pour apprendre à naviguer mais parce que les accidents en mer devenaient trop courant de la part des moteurs.Il faut dire aussi que à cette époque on était interrogé sur la mécanique , ce qui n est plus le cas.
Les années ont bien passées et dans ma vie professionnelle j ai été amené à participer à des réunions de travail avec les Aff Mar sur le sujet des permis voile ou pas.
La position de cette administration a été formelle- et particulièrement celle du patron régional : il n y a pratiquement pas d accident causés par les voiliers, contrairement à ceux causés par les moteurs, donc pas nécessaire de légiférer.
De plus a été évoque le problème de l examen avec vent,sans vent etc... toujours pas résolu par les partisans du permis voile.
Et actuellement encore les permis côtiers ont jamais été faits pour former les plaisanciers , mais juste un apprentissage des règles , très vite oubliées après le bachotage obligatoire pour obtenir ce permis.Il n y a qu à voir combien respectent le minimum cad respect vitesse dans les 300 m par exemple, règles de route ou autres....
Rien ne remplacera la pratique, mais c est une autre histoire !
Amicalement


16 juil. 2020
0

Sur le grand nombre d'interventions que réalisent la SNSM, envoyée par le CROSS, combien sont réellement nécessaires?
as t on le droit de trouver ça pas très raisonnable?
je trouverais normal de faire gratuitement le secours (personne/bateau) dès lors que le risque est avéré, pour le reste qu'ils se démerdent (privé, plaisancier ou tout simplement réfléchir et trouver la solution à leur problème)
la liberté d'etre inconscient à un prix, à toute la chaine d'opérations de sauvetages de ne pas leur faire oublier.


viking35:Cela va en surprendre beaucoup mais la SNSM effectue trés peu de sauvetages proprement dits pour des voiliers.Leur activité est essentiellement de l'assistance.En 2018 : Sauvetages par MOYENS MARITIMES : 18 dont par la SNSM : 6Pompiers : 3Sauvetages par un HELICOPTERE : 15·le 16 juil. 2020 16:22
SENETOSA:le nombre d'interventions augment d'une année sur l'autre, ils ne rentrent pas trop dans les détails mais on peut y lire qu'1% des interventions se passent au delà des 10 Nautiques...·le 16 juil. 2020 17:06
Kalinu:@Senetosa : je respecte votre position, mais je ne la partage pas. Sauf à rester toute la journée au fond de son lit ou devant son écran, encore que, qu'il n'aura pas besoin de la solidarité collective parce qu'il ne pourra pas se sortir seul d'un mauvais pas ? Le fumeur et son cancer, le bricoleur qui tombe de son échelle et se casse les deux jambes, le motard qui prend une bordure de sécurité en sortie de virage. L'alcoolo et sa cirrhose. Doit-on les laisser crever, voire les y aider au motif qu'ils ont pris un risque ? Et si le skipper avait pris la bonne décision en appelant les secours, sans aucun abus ? Qui peut juger sans avoir la responsabilité des 4 vies en jeu ?·le 16 juil. 2020 21:08
16 juil. 2020
1

en espagne à l'arrivée l'équipage est débarqué et le bato est saisi ,s'il n'est pas assuré tous risques ,c'est le propriétaire qui paie ,autrement ils négocient directement avec les assurances .
nous avons eu un cas ou des membres du forum on aidé financièrement un membre à qui c'est arrivé .
en 1986 nous avions loué un sunfizz qu a cassé une drosse de barre et l'équipage qui ne savait pas se servir de la barre de secours s'est fait remorquer par un pêcheur ,
la police les attendait sur le quai ..
le bato à été saisi et les locataires sont rentrés par avion ..
nous sommes partis à deux à palma dans le but de négocier, le voilier était à quai devant le royal club nautico ,(qui n'existe plus),il n'était pas fermé et il y avait le carnet de francisation dans la table à cartes .
nous avons fait quelques vivres et le soir nous sommes partis comme des voleurs cap au sud pendant 6h
puis plein est avec la barre de secours et le pilote jusqu'après minorque
et nous avons ramené le voilier à toulon .
et pas de nouvelles .
mais je ne le conseille à personne ,nous avons pris nos responsabilités .
alain


16 juil. 2020
0

Bonjour à tous,
Bizarre cette histoire, ça s'est passé quand ce sauvetage, hier ? Sur le site de la SNSM de Bandol, on peut lire qu'à la même heure le SNS 164 et le SR SNS 665 étaient sur un autre sauvetage : sous vent de NW force 8 et vagues de 3 m. Si on regarde les photos on dirait pas un Bavaria de 11m...

snsm-bandol.org[...]chiens/


JeanLW:Merci pour le mien, la c était sérieux des gens en train de couler à 20 milles de la côte incapables de donner une position précise. Un autre à quelques mètres des cailloux, merci la Snsm·le 16 juil. 2020 17:25
viking35:En train de couler, c'est vite dit...Quand on voit que ce voilier était dans ses lignes après avoir été remorqué sur 200 milles , j'ai un certain doute. Une voie deau surement mais de là à couler...·le 16 juil. 2020 19:09
viking35:20 milles et non 200...·le 16 juil. 2020 19:10
JeanLW:Tu as lu, pas en train de couler mais équipier snsm à pomper et bateau mis au sec à l arrive dans. Bateau improbable a première vue·le 16 juil. 2020 19:26
Kalinu:Bonjour,Cela s'est passé le 14 juillet.·le 16 juil. 2020 19:56
16 juil. 202016 juil. 2020
0

Tiens, il y 3/4 jours, dans le chenal de l'île de batz, sur le 16, quelqu'un qui demande l'heure. Le sémaphore lui répond gentiement. Sans doute avait il perdu, sa montre, son GPS, son téléphone.


Café noir:Ou bien pas sûr que l'on soit passé à "l'heure d'été" ; parfois on a un doute ou un trou (gouffre ?) de mémoire, surtout en ces temps incertains de COVID, non ?·le 16 juil. 2020 17:26
gwennili2:Il lui a répondu en temps universel. ·le 16 juil. 2020 20:14
16 juil. 2020
4

Bonjour,

Bien lire le texte avant de juger. Syndrome FB ?
1/ Rien n'indique que le voilier a demandé assistance parce qu'une personne, ou davantage, était atteinte du mal de mer, mais que 2 personnes étaient atteintes du mal de mer à l'arrivée de la SNSM (confirmé sur fil FB par la SNSM d'ailleurs). Avarie moteur veut aussi souvent dire plus de batteries, plus de signalisation lumineuse pour la nuit à venir dans un coin très fréquenté, une assistance de nuit beaucoup plus compliquée qu'en soirée le cas échéant, etc.
2/ La météo du moment est à prendre en compte, mais il faudrait avoir aussi les prévisions pour les heures qui suivaient, sachant que la zone est redoutable. Pour le lendemain, les relevés météo indiquent d'ailleurs des rafales de NW à 35 Nd au Cap Cépet tout proche.
3/ C'est au CROSS de faire au mieux en fonction de ces éléments, et de ceux que nous n'avons pas. Il a, avec le skipper, la responsabilité de vies humaines.


16 juil. 2020
5

Et ca continue, la plèbe qui jette des pierres, de miliers d'années en miliers d'années.
Je ne comprends pas trop cet acharnement et cet accusation, que ces personnes ne sont soit disant pas assez qualifiée pour sortir en mer à la base.

Je trouve cela même complètement absurde.
J'ai invité mon frère et sa copine sur mon bateau un weekend. Si ma femme et moi avions été complétement KO, ils n'auraient rien su faire et n'auraient surtout pas vulu toucher à des trucs sans connaitre.

Selonc ertains, mon frère et sa copine ne mérite pas de mettre les pieds sur un bateau.

Sinon, vous n'avez qu'à vous plaindre aux autorités et exiger le permis voile.

A mais non, c'est vrai, ici on est aussi contre le permis voile, j'avais oublié. Ca hurle à la restriction des libertés que représente cet échappatoire et la déresponsabilisation collective et blablabla et blablabla.

Je vais arrêter d'ouvrir les fils sur les faits de mer parce que ça me gave.


16 juil. 2020
0

Tempête dans un verre d'eau...


16 juil. 2020
-1

Et bien alors ? On refait le monde, on échange, on rigole et il y en a deux qui passent pour donner des leçons, plomber le fil, ils soufflent les bougies et tout le monde va au lit ?


Kalinu:Bonjour Olivier,On pourrait aussi imaginer un forum sur lequel les plaisanciers échangent des idées et des arguments avec courtoisie sur les meilleures pratiques pour l'amélioration du niveau général. Triste de voir que l'idée géniale du forum sur le net et du réseau social tourne très souvent en tout et n'importe quoi.·le 17 juil. 2020 16:40
Pierre3:Bien d'accord Olivier, ne nous prenons pas trop au sérieux. D'ailleurs il y a presque rien de sérieux à échanger concernant un loisir sur les réseaux sociaux.·le 17 juil. 2020 19:27

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

Après la pluie...

  • 4.5 (186)

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

mars 2021