Salon Nautique 2022 - ouvre ses portes du 3 au 10 décembre 2022

Des expériences nautiques à vivre au cœur de Paris Du 3 au 10 décembre - Porte de Versailles

Rendez-vous incontournable de la communauté nautique, le salon nautique de Paris ouvrira ses portes le samedi 3 décembre à 10h. Sous le parrainage de l’aventurier Mike Horn, cette édition 2022 offrira de nombreuses expériences à vivre et à voir. Les plaisanciers, initiés ou en devenir, et plus globalement tous les amoureux de la mer et des loisirs aquatiques, vont pouvoir avant tout découvrir les nouveautés du moment, les innovations, les avancées en matière de transition écologique du secteur... 650 exposants se sont mobilisés cette année pour faire vivre aux visiteurs une édition unique.

L’édition 2022 en chiffres clés
• 61ème Nautic
• 170 000 visiteurs attendus
• 650 exposants
• 1 300 marques
• 90 000m2 d’exposition
• 700 embarcations
• 1 000 participants au Nautic Paddle du 4 décembre 2022 – 35 nationalités – 38%
de femmes.
• 64 dossiers au Concours Innovations – 16 dossiers qualifiés pour la finale sur le
Nautic

Un parrain engagé dans la transition écologique, Mike Horn

« Après 25 ans à explorer tous les coins du globe au fil de mes diverses aventures, la navigation sur les océans de la planète reste mon mode de transport préféré. La voile m'a fait découvrir des endroits dont je n'avais que rêvé et a éveillé une sensibilité pour les environnements dans lesquels je me suis aventuré. De ces deux passions est né INOCEL. Une nouvelle solution technologique pour poursuivre mes aventures et celles des autres de manière plus responsable et respectueuse envers notre planète. Nous ne pouvons pas arrêter ce que nous faisons, mais nous pouvons changer la façon dont nous le faisons. C'est pourquoi je suis très heureux d'être le parrain de cette nouvelle édition du Salon nautique de Paris. Un lieu où nous pouvons nous connecter et créer nos rêves de demain. », exprime l'aventurier de l’extrême Mike Horn qui ouvrira les portes de l'édition 2022.

Une nouvelle programmation pour cette édition 2022

9 jours de salon, dont 8 ouverts au public, du samedi 3 au samedi 10 décembre 2022, de 10h à 19h + 1 avant-première pour les exposants et leurs invités, le vendredi 2 décembre de 17h à 22h
• Une clôture festive le samedi 10 décembre avec la Nuit Nautic, ouverte au grand public jusqu’à 22h
• 2 halls d’exposition, le Hall 1 et le Hall 2.2.

Dans le Hall 1, 700 embarcations seront regroupées : des bateaux à voile, à moteur, des motoristes, ainsi que la voile légère et la glisse. C’est aussi là que se situeront l’espace location maritime et fluviale, les territoires et destinations (Occitanie, Corse, Bretagne, Normandie, Nouvelle Aquitaine, Espagne, Canaries, Tunisie...), les secteurs banque et assurance & services, dont les permis bateaux.
Comme chaque année sur le Nautic, des 1ères mondiales créeront l’événement, à l’instar du chantier RM Yachts qui exposera son voilier amiral, le RM 1380, ou Rosewest, qui va jouer le grand écart entre l’iconique Cape Cod 896 aux lignes classiques et intemporelles, et son petit frère, le Cape Cod 767 Lounge.
Le Hall 2.2 regroupe quant à lui l'ensemble des équipements, des plus classiques aux dernières innovations : accastillage, électronique, pêche, énergie, voiles, peintures et vernis, décoration et artisanat. C’est aussi dans ce hall que se trouve la Galerie Marchande où vêtements et accessoires sont proposés à des prix attractifs. Cette année encore, en collaboration avec la Fédération des Professionnels de la Piscine et du Spa, un espace dédié à la piscine, au sauna, au spa et aux abris complètera l’offre de produits et services nautiques.

L’innovation pour un nautisme engagé

Le secteur nautique est engagé depuis longtemps dans la transition écologique. Cette année, un espace est dédié aux solutions innovantes, en partenariat avec la MACIF, au cœur duquel les 16 qualifiés pour la finale du Concours Innovation de la Fédération des Industries Nautiques auront la chance d’exposer leur projet. Energies alternatives (électricité, hydrogène...), matériaux biodégradables, nouveaux usages écologiques (reconditionnement, dispositifs autonomes, économie circulaire...), les propositions sont nombreuses.

De nombreux événements, au cœur du Nautic et hors les murs :

• La 12ème édition de la Nautic Paddle, plus grande course de paddle au monde, qui se déroulera dimanche 4 décembre avec plus de 1 000 participants sur la Seine (moyenne d’âge 39 ans), dont environ 38% de femmes. Coup d’envoi à 7h30.
• La remise du « Bateau à moteur de l’année », et du « Voilier de l’année », qui se tiendra sur la scène Nautic, le mercredi 7 décembre à 16h30, en partenariat avec les Editions Larivière.
• Le dernier jour du salon, samedi 10 décembre, sera riche en événements, avec la grande finale du Concours Innovation organisé par la Fédération des Industries Nautiques à 14h sur la scène Nautic. Sur la base de 3 critères : avoir un lien avec une activité aquatique, participer concrètement à la transition écologique du nautisme, et rendre le nautisme accessible au plus grand nombre, les candidats ont porté leurs projets et bénéficient tout au long du Nautic d’un espace dédié pour les exposer au public.

Notons également ce samedi 10 à 17h30, également sur la scène Nautic, la remise
des Prix de la Route du Rhum– Destination Guadeloupe, en présence des skippers. • Et tout au long du salon, de nombreux évènements autour de l’attractivité des métiers du nautisme, et de multiples conférences thématiques organisées par la
Fédération des Industries Nautiques (FIN), et notamment :
o le lundi 5 décembre, à 14h : en partenariat avec la région Occitanie et le
Nauticampus, une conférence sur l’expérimentation BIMer, Brevet d’Initiation
à la Mer
o Les6et8décembre,enpartenariataveclarégionOccitanieetlescampusdes
métiers et des qualifications des Pays de la Loire et d’Occitanie, un rallye des métiers qui donnera l’occasion à des collégiens et des lycéens de rencontrer les professionnels du nautisme.
o Enpartenariatavecl’OPCO2i,laFINprésenteraaussisursonstand,lelundi5 décembre à 11h, son dispositif « marque employeur » pour les deux prochaines années.
Au rang des expériences à vivre sur place, l’exposition Océan et l’espace Réalité Virtuelle devraient combler les amateurs de sensation :

L’Exposition Océan de la Plateforme Océan & Climat, sur près de 600 m2 dans le hall 1.

Avec le soutien de la FIN et de la Fondation Bénéteau, le Nautic de Paris proposera une exposition immersive, pour appréhender, de façon ludique, pédagogique et interactive, les enjeux liés à l’océan. Pensée pour le grand public, cette exposition invite enfants et adultes à plonger dans l’océan, des récifs coralliens tropicaux jusqu’au fin fond des abysses et marcher dans les pas de ceux qui l’aiment, en vivent et le protègent.
L’espace Réalité Virtuelle :

Au rang des nouveautés, le Nautic présentera aussi un espace de réalité virtuelle pour découvrir les territoires et les activités nautiques sans se mouiller !
Des expériences ludiques et écologiques : en prenant place dans un sous-marin scientifique pour observer le fond des océans, en pratiquant le ski nautique ou du wakeboard, en naviguant à bord d'un Dufour, en découvrant les plages de Plérin en parapente ou bien encore en surfant à Binic.

Notons également des exploits à suivre sur les stands, à l’image de Clairazur, engagée auprès de Pascal Pich, quintuple champion du monde d’ultra-triathlon. Le recordman souhaite réaliser un déca Ironman, à savoir nager 38 km dans un spa de nage Clairazur, pédaler 1 800 km sur home-trainer et effectuer 423 km sur tapis de course. Meilleure performance de Pascal à battre = 5 jours 23h et 47 minutes. Les visiteurs du salon pourront le soutenir en direct depuis l’espace de nage.

L'équipage
25 nov. 2022
25 nov. 2022
0

Merci pour ce descriptif et toutes ces informations Tom.
Rafting.


26 nov. 2022
0

merci,
Une info que j'ai peut être loupé? pas de stand HEO?


Aliguen:Apparemment toujours pas·le 28 nov. 2022 14:25
Sweetdream:Cela revient très cher d'avoir un stand·le 30 nov. 2022 16:55
Rouletaquille:Et l'espace alloué aux associations diverses s'est considérablement réduite.·le 02 déc. 2022 08:38
tom:Hello YannBis, malheureusement et pour des raisons d'organisation internet, Hisse Et Oh ne sera pas présent au Nautic 2022. Pour les HEOnautes, nous avons des invitations à vous proposer.·le 02 déc. 2022 12:12
kivoila:Dommage·le 02 déc. 2022 13:03
MMW33:Preneur pour une invitation... voir même 2 ;+)·le 02 déc. 2022 23:47
MMW33:Tom, merci pour les invitations ! ·le 03 déc. 2022 23:13
02 déc. 2022
0

Bonjour Tom,

Il y a une erreur dans le titre de ce fil!
Les dates sont du 3/12 au 10/12... un jour de moins pas en plus.

Cordialement

Christophe


Now:Merci, c'est corrigé.·le 02 déc. 2022 09:17
02 déc. 2022
0

Il y a aussi le Salon de la Plongée du 6 au 9 janvier, toujours à la Porte de Versailles.


Prospero:et puis le spa au bout du hall mais dans le même·le 05 déc. 2022 12:11
03 déc. 2022
1

J’ai passé la journée au salon aujourd’hui
Il est réduit à sa portion congrue:
pas de catamaran de croisière,
Juste deux petits trimarans Astus et Dragonfly
A peine une petite dizaine de voiliers de croisière
Le pavillon 1 est partagé entre voiliers, bateaux à moteur, pneumatiques, fabricants de moteurs, associations et loueurs.
Le pavillon 2 est partagé entre l’accastillage et les piscines


Arzak:Les piscines... Je me demance que ça a voir dans un salon nautique ? Tout comme les voitures... :-(·le 04 déc. 2022 16:55
Rouletaquille:Les voitures c’est parce que Volvo est partenaire du salon Les piscines et spas c’est parce que, historiquement parlant, le salon nautique a toujours accueilli les piscines. Autrefois, au CNIT, il y avait un étage complet consacré aux piscines. Mais aujourd’hui cela paraît un peu too much quand ça occupe la moitié du pavillon 2 avec l’accastillage ·le 05 déc. 2022 19:19
03 déc. 2022
0

Hé bé... Pavillon 1 avec tout: voiliers + fluvial + moteurs + vedettes + autres (édition, tourisme, location, institutionnels, etc)
Equipementiers/voileries qui partagent avec les Jacuzzi un petit pavillon en haut des escaliers (on ne descend plus les escaliers roulants).


Rouletaquille:Quelques assurances et boutiques dans la passerelle qui relie les deux pavillons.Le Grand Pavois de cette année était plus intéressant ·le 03 déc. 2022 19:29
03 déc. 2022
1

hahaha à quelques secondes près :D


03 déc. 2022
1

Pour l’édition, un très gros stand conjoint Chasse Marée, Voiles et Voiliers et Gallimard où il y a de quoi se faire plaisir pour les fêtes de fin d’année


03 déc. 2022
0

Depuis Covid-19 : circuler, pas grand chose à voir.
Je ne me déplacerai plus pour ce qui n'est plus vraiment intéressant.
Ça devient navrant.


04 déc. 202204 déc. 2022
0

Hier,j'y étais également, un peu déçu, mon premier salon sur Paris, j'ai fait quatre fois Cannes et la grande motte pour les catamarans,et meme port camargue en occasion où il y a quelques bateaux neuf également, vraiment de beaux salons, j'espère qu'il vont continuer comme avant, parce que apparemment avant paris c'était à voir.
Il doit y avoir plus de jacuzzi et fauteuils massant que de voilier habitable,sans rigoler c'est un salon du bateau non .
Le transport des bateaux doit coûter de plus en plus chère, sans doute la raison.


Rouletaquille:Oui, Paris avant, Porte de Versailles, c’était au moins 4 pavillons complets et même 5 les meilleures années. On pouvait aisément y passer la semaine.Aujourd’hui, en une journée c’est plié, visite des bateaux comprise Hier, j’y ai passé quelques heures en compagnie d’heonautes et c’était clairement la partie la plus sympathique de ma journée…·le 05 déc. 2022 19:24
04 déc. 2022
0

Bonjour,
Je confirme les commentaires précédents. Étonnant. Je n'étais pas allé à un salon nautique depuis longtemps.
Déjà dans le métro, fini la ligne 12 remplie de plaisanciers. Premier signe. Pas de queue à l'entrée.
Point positif du coup, des gens dispo sur les stands pour discuter tranquillement. Mais peu de voiliers, peu de matériel (toutes les marques ne sont pas là, c'est vraiment dommage, je voulais en profiter pour avancer ma réflexion sur 2 ou 3 sujets).
Et...je trouve la surreprésentation des activités motonautiques un peu en décalage avec l'air du temps en dehors de ce salon.


04 déc. 2022
1

Parmi les "petites choses", j'ai bien aimé voir que Temo la godille électrique a fait des beaux progrès depuis sa présentation au Stand HeO il ya quelques années, où ils faisaient une demonstration dans une petite bassine d'eau sur un coin d'une allée, là on la trouve en vente chez tous les distributeurs. Beau succès :)


xabia:Et même exporté aux USA !·le 04 déc. 2022 13:18
04 déc. 2022
0

J'en sorts! Je vais au Salon depuis plus de 50ans toujours avec plaisir, mais il est vrai qu'il n'y a plus de voiliers ou presque. L'année dernière Xyacht avait au moins des maquettes, maintenant uniquement des dépliants.
Je n'ai pas vu structure par exemple. Même en voile légère et en kayak il y relativement peu d'exposants. Cotten n'expose pas.
Il n'empêche, dans la grisaille de l'automne, cela reste l'occasion de rêver


xabia:Avec 3h de TGV ...on est beaucoup moins motivé ...·le 04 déc. 2022 17:20
VENTS:surtout par temps de grève...·le 04 déc. 2022 18:09
Papytee:17€ d'entrée, 38€ les 4heures de parking... ???·le 07 déc. 2022 21:13
04 déc. 202204 déc. 2022
0

moi j'ai trouvé mon futur moteur d'annexe


Arzak:C'est 500 ou 1000 cv ? Parce que mon annexe veut de la puissance ;-)·le 05 déc. 2022 15:24
Rouletaquille:600cv et 116000€ à l’achat ·le 05 déc. 2022 19:26
xabia:@kerponant.. Avec 2 comme ça ...ça devait aller !·le 05 déc. 2022 20:26
04 déc. 2022
0

Oui salon minuscule par rapport aux autres année ou l'on a connu jusqu'à 4 ou 5 hall !
Nombre de gros chantier ne sont pas venu.
Il se murmure que ce serait la dernière année porte de Versailles, l'organisation réfléchirait à une autre période ainsi qu'un autre lieu même peut être sur l'eau !


tikipat:sur l eau , il y a Cannes et la Rochelle , un peut loin pour les Parisien ? ·le 04 déc. 2022 18:50
Prospero:pas plus loin que Paris pour le reste de la France.J'y vais à pied à Paris, donc ...·le 05 déc. 2022 12:14
Rouletaquille:Cela fait déjà plusieurs années que l’organisation réfléchit pour implanter le salon à Paris Nord Villepinte : emplacements moins chers, accès par la route et le RER faciles, aéroports de Roissy et du Bourget à proximité, même Beauvais pour les vols charter pas très loin.Mais surtout espace immense où il est facile d’amener des bateaux par la route ·le 05 déc. 2022 19:33
VENTS:Je pondérerais en écrivant que cela fait plusieurs années que le bruit court que l'organisation ...etc."Et maintenant que tout le salon rentrerait dans le pavillon Baltard... il est trop tard!·le 05 déc. 2022 21:47
Papytee:un salon nautique sans bateaux qui se vendent?·le 07 déc. 2022 21:14
Patxaran:il faut qu'ils se dépêchent, les PTT sont en train de démonter toutes les cabines téléphoniques... :-)·le 08 déc. 2022 17:02
04 déc. 2022
0

C'est quel modèle ce voilier présent au Nautic ?


Rouletaquille:C’est le First 44 de Beneteau ·le 06 déc. 2022 19:32
Papytee:un des seuls voiliers exposés avec une finition indigne·le 07 déc. 2022 21:15
04 déc. 2022
3

De retour de Paris, l’essentiel est là (voir photo 😉)
Peu de voiliers exposés, peu de remise spéciale salon sur les locations (5% chez Dream Yachts, par exemple)
Par contre, niveau accastillage et équipement, des délégués très accessibles, beaucoup de renseignements utiles, peu de stress.


Arzak:C'est peut être un des stands les plus motivants :-)·le 05 déc. 2022 15:26
05 déc. 202205 déc. 2022
1

J'ai fait ma traditionnelle visite Samedi 03 (avec des amis on en profite toujours pour ce faire un plateau de fruits de mer) et l'impression générale est une perte fréquentation du seul salon disponible pour les marins du grand bassin Parisien. Nous n'avons même pas pu visiter le grand allure 44 et on s'est rabattu sur une grosse vedette moteur (perso je suis même resté à l'extérieur). Il n'y a plus que 2 halls d'exposition, et même coté équipements c'est devenu restreint. Amha, il faudra que l'organisation su salon repense son modèle car ca ressemble à une trajectoire pour rentrer dans un mur. Dommage quand même car pour les marin et plaisanciers d'IDF il faudra se déplacer dans une autre région pour voir le matériel qui intéresse.


05 déc. 2022
3

Je comptais y aller. J’irais pas ça fera des économies de train


05 déc. 2022
0

Je ne peux malheureusement qu'abonder sur ce qui a déjà été dit.
J'ai pu discuter tranquillement avec mes pros que je connaissais.
J'ai pu suivre le match de foot.
Il me semble que c'est la première fois que je vois un stand Victron.
J'ai entendu dire que c'était peut-être leur dernier salon de Paris mais que comme beaucoup de leurs clients sont parisiens ... ou Dusseldorf. Aussi si Bénéteau/Jeanneau n'y va plus, cela en sera fini.


05 déc. 2022
0

Tout ça sent le sapin...


xabia:Il y a un lézard à moins que ça soit le loup ! ·le 05 déc. 2022 15:33
05 déc. 2022
0

Est-ce que Mercury a présenté son hors bord électrique modèle Avator ?


05 déc. 2022
0

Bonne nouvelle, le stand de Victron. Pour le reste, on va voir. C'est un peu triste de voir un évènement comme celui là partir en co...le... J'ai cru comprendre que les chantiers sont blindés de commandes (ou de réservations) et ne peuvent pas livrer.. donc quand le business est pas bon, on ne vient pas et quand il est trop bon.. on ne vient pas non plus... le fameux (très peu "woke") "ti bouffes ou ti bouffes pas..." est encore d'actualité :-(..

Y a t-il quand même des choses intéressantes à voir ? La SNSM pour sûr, mais mis à part çà ? (et mis à part les jacuzzis..)


Rouletaquille:Le stand Victron pour sûr avec leur gamme complète exposée Il y a aussi un ou deux stands d’informatique embarquée avec des ordinateur renforcés pour l’univers marin Le stand où se trouve Temo est moins intéressant que celui du Grand Pavois ·le 05 déc. 2022 23:11
The Sailing Chemist:Si on prend le temps de discuter avec les exposants, il y a surement des infos intéressantes à glaner je pense. J'ai pris 10 mn pour discuter avec le YCCA (Yachting Club Crouesty Arzon) qui était présent, et ca m'a inciter a tenter le coup de m'inscrire pour 2022. Amha, les "petits" exposants peuvent être une bonne source d'info dans leur domaine, mais à condition de tomber à un moment calme. ·le 06 déc. 2022 09:33
jfrançois:bonjour petits exposants sont une bonne source d'info = oui mais c'est pas de donner des infos qui les font vivre hélas mais c'est vrai qu'ils sont plus sympas et dispos que les gros manitous qui ne sont pas avares de conseils pour un crédit .JF ·le 06 déc. 2022 11:42
06 déc. 2022
4

décevant, moins de 5 voiliers de 10 mètres, des vendeurs laconiques, seuls les équipementiers et loueurs travaillent.
Aucun catamaran
C'est la fin du salon de Paris...


07 déc. 202207 déc. 2022
0

Juste de retour, réaction "à chaud". C'est vrai que le salon est vraiment plus petit. oOn sent bien le désintérêt des "gros joueurs": pas de grosses unités.. mais c'est peut être aller un peu vite en besogne. Ceux qui vont au Salon pour y visiter de beaux bateaux seront déçus, par contre j'ai passé une excellente journée que seul un salon peut livrer: passer en revue trois voileries, discuter des options, échanger.. comment faire cela si efficacement sans un salon. Prendre le pouls de mon électronicien préféré (en trois lettres.. ;+) ), s'enquérir des développements futurs, des petits soucis rencontrés.. faire la même chose avec un fournisseur d'accastillage breton...

Bref, être en contact avec l'écosystème (du moins celui qui daigne venir) et cela a un effet sur les investissements et stratégies futures. Au passage, bénéficier de très belles conditions pour des petits achats déjà planifiés.. Ce serait dommage de ne plus avoir de salon: pour les visiteurs car ils perdent la vue d'ensemble de la manière dont notre passion évolue et dommage aussi pour les exposants qui perdent un élément important du marché: la diversité du public.

Dans mon activité pro, je valorise énormément les présences en salon, car j'ai besoin des réactions des visiteurs pour évaluer si je suis dans le bon ou pas. Donc vivement un sursaut et si c'est l'accastillage ou les voiles qui vous intéressent, ce salon vaut absolument le déplacement !

Au passage, vu le relatif calme de ce jour, j'ai eu le temps d'aller voir ce petit drone marin dont on parle dans un autre fil et je n'ai vraiment pas été déçu ! ;+). La SNSM mérite aussi notre visite et notre soutien, cela va sans dire.


08 déc. 2022
1

En effet, le salon est devenu de moins en moins intéressant.
Surprenant de voir si peu de voiliers mais aussi de voir beaucoup de semi rigides et de bateaux à moteur avec 3x300 CV sur le tableau arrière quand on prône l'économie de carburant.
Un beau moteur hors bord électrique de 300 CV qui doit pomper pas mal de batteries.
Je me souviens des difficultés que nous avions pour rentrer les bateaux dans l'étoile centrale du CNIT à la Défense tellement le salon était plein. Il y en avait sur trois étages.
En Europe, pour voir beaucoup de bateaux, il reste Dusseldorf.


Sterwen3:C'est quand même troublant que le salon de Düsseldorf soit mieux que le salon de Paris.Nous avons une des plus longues côtes d'Europe, une grosse industrie nautique...et on va voir des bateaux en Allemagne ? ·le 08 déc. 2022 18:37
Arzak:Cela veut dire que les organisateurs du salon de Dusseldorf ont mieux organisé leur salon et ont su fédérer beaucoup de constructeurs, banques, assureurs, voyagistes et autres sociétés du domaine.Mais y a t-il à Dusseldorf autant de voitures, piscines et spa qu'à Paris ???;-)·le 14 déc. 2022 13:10
Now:non.·le 14 déc. 2022 22:27
08 déc. 202208 déc. 2022
4

On pouvait se poser la question de pourquoi ça fait quelques années que le Boot Dusseldorf grignote inexorablement les "parts de marché" au détriment du nautic de Paris.

Il faut dire que quand on va à Dusseldorf, on comprend vite tant la différence est flagrante.
Le site, L'organisation, l'accueil, tout est largement supérieur et il y a tout type de bateau dont beaucoup de voiliers.
Par exemple, j'ai été étonné de pouvoir visiter facilement de très grosses unités hors de portée de ma bourse (et sans faire semblant d'être acheteur potentiel), sans rdv, sans questionnaire, et pourtant il y a du monde. Le tout convivialité et bonne humeur.
En fait c'est comme ça quelle que soit la taille de bateau, sauf ... pour un banal Océanis ou on a fait demi tour (sans regret) tant l'accueil était mauvais (la tronche du mec quand on a dit qu'on avait pas pris rdv!) et en plus, il fallait remplir un formulaire long comme un jour sans pain alors qu'il n'y avait personne! (véridique, j'ai des témoins)

A part pour l'océanis, tout est sympa et en sortant de la, on se dit, "mais oui, c'était comme ça avant et ça devrait être comme ça partout" et on a envie d'y retourner.

Je ne comprends pas comment ce salon de Paris à pu prendre une orientation aussi peu tournée vers les visiteurs et comment les organisateurs n'ont pas vu ce que tout le monde voit et n'ont donc rien fait pour redresser la barre? Par contre je comprend très bien la dégringolade surtout depuis que j'ai été voir ailleurs. (A peu près la même impression à Southampton qu'a Dusseldorf)


polac:Pour ajouter à ce que dit Now, hebergement moins cher, parking moins cher et bien géré, aeroport à quelles centaines de mètres. Une dizaine de Hall, des grosses unités acheminées par le Rhin, le travel lift les amènent directement dans les Hall et effectivement l'impression de ne jamais déranger contrairement à Paris qui depuis quelques années est bien moins fourni que le grand pavois pour les voiliers ·le 09 déc. 2022 11:45
09 déc. 2022
1

Si vous voulez retrouver l’ambiance et l’offre commerciale du salon nautique de Paris s’il y a vingt ans, c’est à Düsseldorf qu’il vous faut vous rendre.
Le Nautic (pour faire moderne ?) de Paris est à l’image du pays qui le reçoit : en déclin.


09 déc. 2022
0

Le salon de Gênes est aussi très sympa. Moins fourni que Dusseldorf mais sympa...
J'aime bien Londres aussi. Plus intime mais avec ce flegme britannique qui fait que l'on se sent bien tout de suite. Il y a surtout tous les éditeurs de livres nautiques qui sont présents comme Adlards Cole, Imray Laury et autres Reed's qui sont vendus beaucoup, beaucoup moins chers qu'en France. Et puis Londres est une très belle ville...


09 déc. 2022
1

Un aspect et point de vue que je n'ai pas entrevu ici...
Avec l'arrivée progressive d'internet dans tous les foyers, les quelques informations que nous glannions dans les magazines ou autre sont devenues tellement accessibles... Plus besoin de "monter" à Paris.
Pour acheter c'est pareil! Hop internet, plus besoin des "offres" salon...

J'y ai été 1 fois il y a 25 ans faire dédicacer les posters de mes héros funboardeur. Aujourd'hui je pourrais les écouter des heures sur youtube...

Qu'en pensez vous?


bimak:Ou formulé différemment, qui monterai au salon choisir son matériel en faisant le tour des stands ?·le 09 déc. 2022 22:49
Now:Les infos, acheter avec ou sans réduction n'est pas la motivation première à mon avis pour la majorité. Bien sur on profite du déplacement aussi pour ça, mais c'est l'intérêt pour les bateaux et le rêve qui est la première motivation et à Paris, ça n'y est plus pour toutes les raisons évoquées plus haut. Quand on à été à Dusseldorf , on était 4 potes et aucun n'avais un besoin particulier d'info ou de réduc, on avait juste envie d'un bon week-end avec un bon salon. Un est quand même revenu avec un achat de matériel, mais il ne venait pas spécialement pour ça, il n'aurait pas fait ce déplacement depuis le sud de la France pour ça, ça n'avait pas de sens ni économique ni autre, c'est juste l'opportunité, il en avait besoin, on était au salon, il l'a pris, rien d'autre. ·le 10 déc. 2022 13:57
bimak:Ça je comprends tout à fait, et en face il y a une poignée d'exposants à qui ça coûte une fortune d'être présent. Même les invitations ils les payent. Donc beaucoup font leur comptes et renoncent.·le 10 déc. 2022 15:47
Now:Comment expliques tu alors que ça ne soit pas le cas pour d'autres salons? Les comptes ne sont pas les mêmes? Non, je crois que le pb est ailleurs. Peut être pas de place pour plusieurs salons majeurs et comme l'ambiance à Paris était déjà en baisse, c'est Dusseldorf qui en profite grâce à une organisation sans faille. ·le 10 déc. 2022 19:52
10 déc. 2022
0

Leader mondial des voiliers Bénéteau-Jeanneau-Lagon +++ combien de voiliers exposés?


Rouletaquille:Beneteau 2-Lagoon 0- janneau 3·le 10 déc. 2022 18:35
10 déc. 2022
0

Hypothèse: en France on ne vend plus de bateaux, plus de sous.
En Allemagne, ils ont des sous, et donc ça vaut de dépenser pour un stand.


11 déc. 2022
1

J'y suis allé hier...
Je n'ai pas pu visiter un seul bateau. Rdv obligatoire et agenda complet dès mon arrivée vers midi.
Ah si, Bavaria me proposait une visite vers 19H..pour le 42C.
Ceux qui avaient RDV faisaient la queue et longtemps.
Comme dit plus haut, à peine 10 croiseurs pour une centaine de Moulinex.
déçu, mais ça reste un bon moment.


11 déc. 2022
2

J'y étais hier soir entre 19h30 et 21h30. C'était l'heure du combo gagnant :
- fermeture imminente
- soirée festive (avant ça s’appelait simplement nocturne)
- et un truc avec des millionnaires qui couraient dans l'herbe dans un pays lointain

résultat : une bonne partie des stands déjà vides de contenu et ou de personnes, les autres en trains de remballer/ de prendre l'apéro entre eux/ de regarder des gars courir dans l'herbe ou les 3 ensemble.

J'ai quand même pu discuter sur les stands que je voulais voir voir, notamment Aurélien de Inanix/ Dronvor avec son projet de drone qui avance bien(voir fil dédié)
rennes.maville.com[...]ctu.Htm

J'ai raté Jean-Marc de Sailproof, dommage!

Quelques loueurs pour planifier la saison associative, la SNSM, feuilletage de quelques livres sur le beau stand librairie, Et pour le plaisir une visite du bel Allures 45.

En tout cas bien mauvaise idée que cette nocturne de clôture.


13 déc. 2022
0

Bon, le Nautic c'est fini... Je reçois aujourd'hui le Yachting World (le Voiles et Voiliers Anglais) et cela pullule d'annonces de chantiers qui seront à Duesseldorf.. J'espère que les "équipementiers" français dépasseront leur aversion pour les langues étrangères car c'est clair qu'il s'y passe beaucoup.. ;+)

Rien que pour voir le Neo 570C, que je trouve juste phénoménal même si il sera à tout jamais hors de ma portée ;+) ! neoyachts.com[...]o-570c/


VENTS:Nous y serons... à Düsseldorf!sur le Pavillon France Hall11 - B42-A·le 14 déc. 2022 07:32
14 déc. 2022
5

Toutes mes excuses à Yann !
Comme expliqué en MP, il n'y avait vraiment plus grand monde (pas un seul visiteur sur le stand entre 17h30 et 19h00), la journée, et la semaine, avaient été longues. Cette nocturne le dernier jour, un samedi, même sans tenir compte du match, était une très mauvaise idée...

Sinon, pour SailProof, malgré que ce salon soit en complète décrépitude, c'était une chouette première. Nous avons rencontré des Héonautes sympas, des clients, parfois parmi les tous premiers qui nous ont fait confiance, au démarrage (on ne dira jamais assez combien nous nous sentons redevables envers eux qui ont pris le risque de précommander sur le net un produit qu'ils n'avaient jamais vu ou touché), certains même qui nous ont apporté de petits cadeaux (promis, la prochaine fois on prend du chocolat belge avec nous).
Bref, des discussions approfondies, des retours d'expérience enrichissants... Nous avons donc décidé d'être présents au Grand Pavois en septembre.

Jean-Michel


yannbis:Pas de souci Jean-Michel (et pas Jean-Marc) ce sera pour une prochaine fois!·le 15 déc. 2022 22:48
14 déc. 2022
0

En France il n'y a quasiment plus de salons professionnel et le Nautic est essentiellement un salon "grand public" qui perd de l'attractivité car la population qui s'intéresse aux bateaux est de moins en moins localisée en région parisienne.
Pour les bateaux, les salons à flot ont remplacé le Nautic.

Pour les professionnel européens, il reste Boot Duesseldorf...


VENTS:? professionnels: pour ceux qui navigue / Grand Public pour les badauds?·le 15 déc. 2022 07:22
sterwen:Je ne mettrai pas cela sur le plan navigationProfessionnel: qui tire des revenus du nautisme et va sur un salon au frais d'une entrepriseParticulier: Qui dépense son argent personnel dans le nautismeBadaud: Qui visite un salon sans être dans une des catégories ci-dessus·le 15 déc. 2022 08:54
14 déc. 2022
0

Un salon à flot, avec des navigations, c'est quand même autre chose (pour moi).


14 déc. 2022
0

Oui, un salon à flot, c'est bien, mais de l'expérience que j'ai de Southampton, pas de navigation.

On avait voulu essayer un Southerly et on avait été très déçu. Trop de monde à bord, obligé de porter un gilet ridicule et gênant par temps de demoiselle, droit de toucher à rien et surtout pas à la barre, donc aucun intérêt.

Par contre le salon était très sympa et le fait de se balader sur des pontons à l'air libre, c'est plus agréable que dans des grand halls bien sur.


MMW33:Retour très intéressant... comme quoi, la panacée universelle n'existe pas.. ;+)·le 14 déc. 2022 23:47
15 déc. 2022
0

J'aime beaucoup le Mets d'Amsterdam, il y a toujours pleins d'équipements nouveaux à découvrir, sur que c'est pas le meilleur endroit pour visiter/essayer un bateau :-)
mais un vrai plaisir de la découverte, un peu la foire de Paris des équipementiers quoi...


Cap Otway  australie

Phare du monde

  • 4.5 (89)

Cap Otway australie

2022