sail drive ou arbre d helice?

Bonjour,
je voudrais connaitre les avantages ou inconvenients d un systeme sail drive par rapport a une propulsion plus classique (arbre) sur un voilier de 9.8mts.

L'équipage
20 nov. 2007
20 nov. 2007
0

pas
de vibrations pas de pb d'étoupe ou de joint tournant propulsion plus ouateuse. l'inconvénient àmha est la manœuvrabilité du boat qui est un peu moins bonne en marche arr, l'helice est plus loin du safran, mais on s'adapte facilement

20 nov. 2007
0

sail
Pas de presse etoup mais un joint de sail vallant horriblement cher, à changer tous les 7 ans (le volvo coute 350 euros). Un peu d'entretien aussi (vidange, anode un peu plus honereuse qu'un sur un arbre).

Sinon, le mien n'est effectivement pas le roi de la marche arrière...mais je cumule sail+bec de canard!
jerome

20 nov. 2007
0

Etap
Toujours pas vendu ?

20 nov. 2007
0

suite à une remotorisation
j'ai testé sur un même bateau arbre puis sail

Aucune différence à la manoeuvre
Vibration et bruit en très forte baisse avec le sail.
Petit gain de vitesse à la voile
Une vidange en plus

20 nov. 2007
0

A faire très gaffe avec les sail...
...et j'en ai un !

Ce sont les bouts qui s'enroulent autour.

Si ce bout rentre dans le moyeu, c'est sorti d'eau obligatoire du bateau et changement des joints toriques.

Mais ce bout ne devrait entrer que si on passe la marche arrière après l'avoir chopé en marche avant, enfin je crois que...???

Une première fois à Syracuse, je devais le traîner depuis Catane mais sans le sentir.
C'est en passant la marche arrière (en force d'ailleurs), pour me mettre à quai, l'ancre déjà descendu de quelques mètres, qu'il s'est enfilé dans le moyeu...
J'ai fini la manoeuvre quand même, gros nuage de fumée noire à l'échappement.

Une deuxième fois à La Ciotat, mais en sentant que la marche arrière était dure à passer, je n'ai pas insisté, heureusement il n'y avait pas de vent, l'accostage s'est fini à coup d'aussières.

Ensuite j'ai plongé pour trouver une grosse pelote de cordage nylon autour de l'hélice, mais pas plus loin, ouf !

;-)

20 nov. 2007
0

mouias ...
tu sais j'ai déja vu il ya quelques années une grosse unité Française, désigné par un célèbre créateur de bagnole et un autre de chaise ...

se retrouver avec une importante voie d'eau en ayant prit uniquement une écoute dans l'hélice.

Le couple du beaucoupdecheveaux à l'intérieur était suffisant pour casser la chaise et la faire remonter à travers la coque avant que le moteur cale ...

24 nov. 2007
0

Et il parait que le nylon
c'est la mort des arbres sur les sails. Il s'enroule, passe dans l'interstice, chauffe et finit par marquer l'arbre qui est à changer.
Vrai ou légende ?

21 nov. 2007
0

j'ai un sail drive volvo sur base 2030
ça marche super, pas de vibration.
Par contre mon canot étant dans une rivière où les moules se développent bien il faut faire attention en permanence, les ouies de l'embase du sail drive sont souvent plus ou moins bouchées.
l'année dernière le capteur de température a sonné quand je montais dans les tours ( 2500 ), le moteur commençait à fumer blanc.
un bon nettoyage de l'embase et tout est revenu dans l'ordre.

Alain

21 nov. 2007
0

Avantage au saildrive
pour les bouts pris dans l'hélice, j'en prenais beaucoup moins depuis que j'avais un saildrive, du fait de l'embase qui protège partiellement l'helice. alors qu'avec un arbre le bout se prenait directement dedans .

21 nov. 2007
0

aussi
la quille qui est tres proche dy sail le protège de ce qui vient de l'av il faut craindre les pécheurs en bout de jetée avec des lignes de fond entre autre à la Ciotat ou ils coupent l'entrée du port sont

21 nov. 2007
0

Je n'ai pas l'impression....
que le sail drive soit plus à l'abri des fils de pêche et autres objets flottant entre deux eaux. J'ai ramassé un beau débris de filet au large de Berck il y a deux ou trois ans. Ma maitrise de l'apnée étant plus que limitée, plus seul à bord par un jour sans vent, j'ai du mon dépannage à la Scarpe, de la Gendarmerie Maritime, qui opérait dans le secteur.
J'ai pris aussi des débris de filet avec un arbre classique.
Mais le plus gros problème est constitué par les fils de nylon des pêcheurs de jetée (Dieppe, Calais) qui arrivent très loin de ladite jetée et que l'on ne voit pas toujours, surtout lorsque l'on entre et que l'on est occupé à ferler la GV sous pilote.
De plus, ils ne supportent pas qu'un bateau ait l'audace d'emprunter LEUR chenal!

23 nov. 2007
0

Retour expérience
J'ai eu un sail drive Volvo 120 S sur un MD 17 à Mayotte. Je confirme que chaque fois que l'on se prend un fil de peche, c'est parti pour un changement des joints, ce qui exige une sortie d'eau. Bref, j'ai du faire l'opération en moyenne 2 fois par an.
Pour l'étanchéité sur une ligne d'arbre, l'équivalent c'est le joint à lévre Volvo aussi, mais qui ne craint pas les fils de peche, et qui peut à la limite se changer à flot.
Donc, dans des endroits où l'on a pas de problème pour sortir ou échouer un bateau, le Sail ca va. Ailleurs, c'est pas idéal.

23 nov. 2007
0

étonné et inquiet.
je suis étonné par ces relations concernant la destruction du joint spi par un fil de pêche sur les embases Volvo.

J'ai aussi une 120 S et j'ai pris (comme tout le monde, je suppose) des fils de pêche, morceaux de filets.

Aucun fil n'a jamais atteint le joint spi qui est protégé par un déflecteur en inox ajusté sur l'arbre d'hélice. Cette pièce essentielle ne manque-t-elle pas sur certaines embases ?

J'ai aussi pris un polypropylène de 16 mm de corps mort suspendu sous l'eau ( la bouée avait disparu) qui a stopé net le moteur qui tournait à 2500 tours. le bateau s'est arrété brutalement accroché par l'embase une fois le bout du corps mort tendu.
R.A.S..

je vais quand même acheter un joint de remplacement en vu de notre départ vers Mada en juillet...

23 nov. 2007
0

Un autra avantage du SD...
...l'hélice est plus profonde.

Et pour ce qui est de choper quelque chose avec, c'est bien souvent un coup de pas de chance, qui serait très bien arrivé aussi avec un arbre.

Ah là là ces pêcheurs en bout de jetée... :-(
A la Grande Motte un beau panneau leur interdit de pêcher à moins de 50 m de l'extrémité des jetées, ce n'est pas respecté, personne ne cherchent non plus à le faire respecter...

;-)

23 nov. 2007
0

sd
Je confirme...pour avoir pris un fil de peche cet été... sortie d'eau, changement de joint spi en aout.

Par contre François260, je ne vois pas de quel joint tu parles. Si c'est le joint d'embase volvo qui assure l'etencheité du sail... je ne vois pas comment tu peux le changer à flot, il faut tomber le sd pour le changer! on ne doit peut etre pas parler de la même chose. Ce joint est vendu une fortune par volvo: 350 euros le joint + la bavette de protection 150 euros...

@ Wrenna: l'etap est en cours de vente. il devrait me quitter debut decembre si tout va bien... snif!

Jerome

24 nov. 2007
0

quelle
recette ??

04 déc. 2007
0

Tu parles de faire la vidange d'un SD par...
...le trou de jauge ?

Oui, c'est possible, MAIS... le tuyau d'aspiration ne descend pas assez bas et se bloque avant la liaison coque / embase.

Donc il restera toujours de l'huile "souillé" - dans le cas d'une infiltration d'eau - dans la partie basse du SD.

;-)

23 nov. 2007
0

Pour la bavette j'ai une recette ...
....de quelques euros. Déjà fait un fil dessus.

04 déc. 2007
0

Précisions
Je parle du joint Volvo utilisé dans les lignes d'arbre. Rien à voir avec le Sail drive.
Sur celui là, je confirme la possibilité de faire la vidange avec une pompe par le trou de jauge. Je le faisais souvent quand j'avais un problème avec les joints.
Pour ce qui est du fil de peche, ca a peut être à voir avec le diamètre du nylon. J'utilisais du gros fil, on prend souvent des poissons assez gros (plus de 30 kg).
Si je repérais immédiatement que je prenais un fil, bouteille de plongée, récupération et ca va. Mais, si on ne le voit pas, on s'en aperçoit à la mayonnaise de l'huile d'embase.
C'est pour ça que je considére que ce système n'est pas très fiable, sans compter effectivement certains problèmes de corrosion sur l'embase, mais je ne les ai pas eu.

23 nov. 2007
0

Je ne sais
... pas pour les voiliers, mais j'ai eu une vedette (ça y est elle est vendue) avec z-drive, ce qui est très parent, et le problême de ces embases c'est l'electrolyse et l'antifouling.

Mouillé dans la rivière d'Auray, donc en milieu saumâtre, je devais changé les anodes tous les 6 mois alors qu'il y avait le système "mer-cathode" devant limiter ce problême.

Pour l'antifooling, je n'ai jamais compris que pour un voilier en Alu l'antifooling tienne une bonne saison alor que sur l'embase c'est à peine un trimestre.

23 nov. 2007
0

pas de souci particulier.
on a un sail-drive sur le RM. Comme tout le monde on s'est pris des fils de pêche, des casiers, des sacs plastique.... On n'a jamais été obligé de changer le joint.
Parcontre, il faut effectivement faire attention aux trous d'aspiration d'eau dans l'embase. Ils peuvent se boucher et pouvoir échouer facilite le nettoyage.

23 nov. 2007
0

joint
Tinou, il est clair qu'il ne faut pas se focaliser non plus sur ces joint spi.... Les miens ont passé 20 ans sans probleme. Donc, ça n'etait pas un mal de les refaire non plus, et ça montre que le systeme est quand même très fiable!

jerome

23 nov. 2007
0

sauf ...
bien sûr pour changer 2 fois le soufflet/membrane.

23 nov. 2007
0

Déjà signalé içi...
MD2 110 S , 2800 heures, plusieurs objets malvenus dans l'hélice, sur 30 ans, jamais une intervention sur mon sail drive. Je le jure!

23 nov. 2007
0

6000 heures sur mon cata
Deux 120S couplés à des Volvo 2003. Aucun pb avec les souflets - changés malgrés tout au bout de 14 ans pour faire taire l'assurance.
Par contre sur l'un d'eux je change les joints spi une fois par an depuis 4 ans parce que de la "mayonaise" se forme, suite à une entrée d'eau de mer qui se mélange à l'huile de l'embase. La cause est supposée être un minuscule jeu qui s'est formé dans le support de l'axe d'hélice et que je ne parviens pas encore à éliminer complètement. En fait ce n'est pas dramatique tant que le rapport d'huile-eau lubrifie suffisamment les engrenages. A la première occasion, il est possible de pomper une grande partie de la mayonnaise par le tube de la jauge de niveau et de la remplacer par de l'huile neuve (toujours par le même tube avec un petit entonnoir : c'est beaucoup plus rapide que par l'orifice prévu pour cela). Cette opération de vidange presque totale pourra être recommencée plusieurs fois avant la fin de la saison et la levée du bateau pour échange des joints spi (il y en a deux identiques par embase). Donc en principe une sortie d'eau par an est suffisante (et nécessaire pour une vraie vidange - et cela constitue un inconvénieant par rapport à la ligne d'arbre)
Attention lorsqu'on retire la jauge de l'embase : une certaine pression peut faire gicler un peu de mayonaise.

24 nov. 2007
0

Je ne vois pas en quoi....
une sortie d'eau par an serait un inconvénient par rapport à une ligne d'arbre.
De toute manière, elle est nécessaire pour caréner et on fait la vidange du saildrive en même temps.
Si je me souviens bien, la vidange du SD est prescrite toutes les 400 heures contre 100 pour le moteur, donc peut être même pas chaque année.

23 nov. 2007
0

Watts
L'avantage de l'arbre réside dans la possibilité de monter un alternateur de ligne. Convenablement monté, son bruit est négligeable, mais la prod électrique est substantielle.

24 nov. 2007
0

sail
mayonnaise dans le sail : changement des deux joints spi adossés près de l'hélice.
Un an après et 200 h moteur rebelotte.
J'en fais part au concessionnaire Volvo de Kervidanou Quimpelé (29 sud) qui me dit que ces joints ne peuvent pas être usés ou détruits si vite. Je nettoie et je remonte les vieux joints.
Aujourd'hui, un an et 150 h moteur plus tard, l'huile du sail est comme neuve. Donc ne pas conclure qu'il faut changer ces 2 joints (50 euros) à chaque fois qu'il y a de l'eau dans l'huile du sail.
Attention quand la grande bavette rectangulaire est décollée ou absente : moules, huitres adorent ce recoin dans la pénombre et risquent fort de blesser le grand joint circulaire entre la coque et le sail.

24 nov. 2007
0

et comment on passe d'un arbre à un sail?
pour ceux qui ont réalisé l'opération .comment ça se passe?quels sont les travaux à réaliser?
je pense que le passage par un pro est indispensable ,y'a quand même des trous à reboucher....

03 déc. 2007
0

Comment on fait ...
virer le vieux moteur

virer le bati moteur existant.
acheter le bati "special sail" allant avec le moteur

virer l'étambot, la chaisse, boucher ...

reflechir longtemps ...

diamètre de l'hélice ..distance par rapport au fond de coque ...etc etc ..

en déduire la position et la hauteur du nouveau moteur.

tailler le bati pour le placer comme défini

strater le bati et gelcoaté la zone travaillée

percer le fond de coque, traiter la découpe, et les zones bouchées (epoxy)

poser le moteur, visser la capote dessus et les 3 silent blocs

coller la capote dessous

connecter les accesoires .. flotte, electricité, commande, échappement.

à la louche 80 h de boulot pour ma pomme.

et que du bonheur après.

04 déc. 2007
0

ouf...!!
pas simple quand même l'opération.
merçi pour l'info
;-)

24 nov. 2007
0

le seul avantage du Sail drive est pour le constructeur du bateau
l'utilisateur, il subit....ce choix du constructeur

amicalement

03 déc. 2007
0

quel huile il faut pour un sail drive 110 S?
merci

04 déc. 2007
0

tout à fait...
...bien regarder le modèle du SD.

le mien nécessite de l'huile spécial pour SD

;-)

03 déc. 2007
0

la
même huile que le moteur, c'est dans la notice

04 déc. 2007
0

huile sail
moi aussi avec mon sail 120 SB monté sur un volvo 2002 c'est l'huile moteur qui va dans le sail mais ce n'est pas une règle générale. Pour avoir posé la question à un concessionnaire de la marque, il a vérifié dans la documentation avant de répondre parce que ce n'est apparemment pas une règle générale pour tous les modèles.

04 déc. 2007
0

précisions Sail
Bonjour,

quelques remarques:

1) Un sail est plus efficace en poussée
surtout sur des fonds de coque plats ou une ligne d'arbre fait forcément un angle.
2) Les nouvelles embases Volvo peuvent être vidangée par aspiration par le trou de jauge.
Il reste bien sur un résidu impompable.
3) Je ne sais pas si sur certain modèle c'est de l'huile moteur mais sur mon embase Volvo c'est de l'huile ATF

04 déc. 2007
0

c'est depuis quelle année...
..."Les nouvelles embases Volvo" ?

;-)

04 déc. 2007
0

perso je trouve
que pour les manoeuvres et surtout en arriere ça marche tres bien, j'ai un enfield avec moteur mercedess ;-)

04 déc. 2007
0

sais pas
mais j'ai un volvo D1- 30 avec le sail
qui date de 2006

18 juin 2017
0

Bonsoir , en cas de remotorisation avec un sail drive sur un voilier construit avec un ensemble arbre d'hélice , faut il faire une demande à l'architecte ou a l'administration car on modifie la coque ?

Est-ce qu'il faut passer par un expert pour confirmer que le travail a été bien fait pour être tranquille niveau assureur ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

lever  du  soleil  à la  Cala  Mongo Costa  Brava

Après la pluie...

  • 4.5 (181)

lever du soleil à la Cala Mongo Costa Brava

mars 2021