SAFRAN DE SECOURS

Quels sont vos avis ou vos expériences sur le safran de secours ?
Ci-joints 2 sites pour alimenter les réflexions.
Je pense que les produits manufacturés sont très chers surtout qu’ils ont peu de chance d’être utilisés un jour. Mais la lecture des récits de Jimmy Cornell montre que cela n’arrive pas qu’aux autres. Le radeau de survie et les assurances, c’est cher aussi, et puis un jour …
Il me semble que l’utilisation d’Inox, comme dans le système selsteer, c’est du luxe.
Qui aurait réussi à expérimenter un système simple avec tube acier galvanisé et CP marine/komacell ?
Merci.
www.selfsteer.com[...]dex.php
www.seatex.fr[...]ail.htm

L'équipage
29 jan. 2010
29 jan. 2010
0

pas d'experience ,
mais j'ai vu et touché le Seatex , c'esr vraiment du beau produit .

certes un peu cher , mais il inspire confiance.

29 jan. 2010
0

Safran de secour
Je trouve que c'est totalament inutile.

Si tu en es là, tu peux aussi prendre un moteur de secour, une autre coque ou un second voilier, un autre mat, des grosses pompes de vidange de cales etc etc etc

voyager c'est aussi avoir un petit facteur d'incertitude. Il est impossible de tout prévoir....et finalement c'est meiuxs ainsi.

donc dans mon cas : Préparer dans les limites du raisonnable le navire.

Etre équipé pour pouvoir bricoler une réparation de fortune au cas ou.

etre pret à avoir des surprises que nous sommes préparés à recevoir.

amities

o

29 jan. 2010
0

c'est surement inutile
quand on a un safran sur aileron derriere un skeg sinon les accidents récents et documentés sont assez nombreux ces dernieres années de safrans suspendus à problemes suite à des chocs ou autres (surtout sur des J boats qui ont été abandonnés et un bateau des glénans)

c'est pour cela qu'un safran de secours est obligatoire sur la solo transpac san francisco hawai

ensuite chacun fait comme il le sent

pour ma part j'avais prévu les boulons pour les articulations pour mettre 2 planchers comme safran de secours sur le tableau

;-)

03 nov. 2012
0

Une statistique de la Transquadra je crois, indique que l'une des principales panne est celle du safran. En particulier des safrans suspendu.

Ils conseillaient des safrans fixés à un aileron (j'ai oublié le nom). Pas facile à respecter quand on voit que les plupart des bateaux en ont un suspendu !...

29 jan. 2010
0

d'autre part,
en voilier, il est possbile de diriger le navire par le réglage des voiles......au moins un peu.

Et puis tu fais quoi si le safran principal est bloqué en position babord toutes...comme c'est arrivé à un couple qui a fait deux semaines de ronds dans l'eau?

O

29 jan. 2010
1

j'espere
que c'est une blague .............Marseillaise .

Maurice.

29 jan. 2010
0

non
non non pas une blague, un couple d'anglais en transat E-W, si je me souviens bien ils ont resisté même quatre semaines en faisant des ronds, safran coincé, avant de déclancher l'epirb

je vais voir si je retrouve l'histoire

29 jan. 2010
0

pardon
parti un peu trop tôt: 40 jours avec le safran bloqué, un couple avec onze transat entre les deux donc pas tellement inexperimentés

news.sky.com[...]5227363

29 jan. 2010
0

Qu'est ce qui est le plus grave :
- avoir le safran coincé vers bâbord ;
- avoir le safran coincé vers tribord ;
- avoir le safran coincé dans l'axe ?

;-p

30 jan. 2010
0

avec des traînards
il y avait eu une histoire d'avarie de safran sur un multicoque en course.
ils sont arrivés à terminer la course en équilibrant le bateau avec des traînards déroulés depuis un des deux flotteurs....mais bon un multicoque c'est large et c'était un équipage de haut niveau

03 nov. 2012
0

Bonjour
Très intérréssant. Je ne connaissais pas.
Ce qui me donne une idée pour certains bateaux munis d'une solide plate-forme de bain arrière. A mon sens, installer cela par mauvais temps...ne doit pas être de la tarte.

Par contre on pourrait imaginer,de poser à demeure les brides boulonnées sur le pont, puis de basculer l'engin sur l'arceau de la plateforme où une bride (deux demi coquilles) à boulonner serait soudée.
Tu crois qu'il faut un profil "NACA" pour la pelle,ou bien une simple tôle?

03 nov. 2012
0

bjr,
quand je n'ai plus de safran je prends du spigol
c'est presque pareil .....
alain :-D

03 nov. 2012
0

Beaucoup de marins ont des pb de safran.
J'en connais.
Il me semble que c'est une bonne approche que d'être capable de se doter d'un moyen de trouver une solution.

03 nov. 201203 nov. 2012
0

Salut
Ok, on ne peut pas tout avoir en double sur un bateau...
Mais il est certain que plus on a de pièces de rechange, mieux c'est. Dans la mesure où il est possible de les avoir à bord...
La remarque de Fleudelys et démesurée (moteur, coque... de rechange)
Il est nécessaire (indispensable) d'avoir des éléments essentiels de rechange pour le moteur : courroies, pompe à eau, filtres, durites... Et plus on navigue loin, plus il en faut : injecteurs, alternateur... etc. Car on n'est pas sûr d'en trouver là où on en aura besoin (voire au milieu de l'océan...)
Personne ne contestera non plus l'intérêt d'avoir des voiles de rechange... des mouillages en plus... plein de cordages, de poulies, de manilles...
On peut se passer du frigo, de la télé, du chiotte, de la douche...
Mais le safran est un (l') élément essentiel. Il est bon d'y avoir pensé. Dans la mesure où il ne prend pas beaucoup de place (petit sac pour le selfsteer), Je dis OUI !!!
Dailleurs, en voyant les photos, je me demande si, on ne peut pas le bricoler en régulateur d'allure. Ça doit être faisable.
Et pour le prix, on peut s'inspirer des photos pour en fabriquer un...

03 nov. 2012
03 nov. 2012
0

je sais plus si c'est dans le livre des glénans,
ils montrent comment faire un gouvernail de fortune avec un aviron ou un tangon et un panneau de dessus de couchette avec un brêlage en bout ...

03 nov. 2012
0

Sans gouvernail, au large, avec de l'eau à courir, c'est gérable
Et safran boqué tu fais comment?

Mais près de terre le problème est différent

03 nov. 2012
0

Un vieux reportage, je ne sais plus, dans V&V ou Voiles Mag, d'un essai de safran de secours réalisé avec le tangon et un plancher.
Le tout capelé sur le pataras.
Ça marchais pas mal.
Evidemment, il faut avoir à bord une perceuse, des forets et quelques boulons.
N'espérez pas vous en sortir avec une godille, j'ai essayé, ça ne marche pas.
Quand à faire route uniquement avec le réglage des voiles, peut être, je suis un peu dubitatif sur un bateau de série, de plus alourdi par l'avitaillement d'une grande balade et des voiles, on va dire " qui vont bien" mais plus très bien quand même.
Essayez déjà de réduire le creux d'un génois défoncé ! ! !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (109)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021